Un Faust de Gounod (encore) massacré !

Concerts, interprètes, émissions, sortie CD

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 3292
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : CLP-675 + orgue Hoffrichter/Hauptwertk

Un Faust de Gounod (encore) massacré !

Message par Jacques Béziat »

Hier soir, Faust de Gounod était donné sur une chaîne TV publique. =D>

Un bon moment à passer avec ce chef-d'œuvre français ?

Que nenni ! Vous rêvez ! :lol:

J'étais tout content de voir cet opéra que j'adore, étant tombé au début de la retransmission, mais dès que j'ai constaté que Faust ne chantait pas, puisqu'il ne mimait que les scènes avec un chanteur sur le côté :shock: , j'ai zappé en me disant que c'était à nouveau un Faust revisité à la noix.

Bien m'en prit : j'ai lu aujourd'hui le compte-rendu de la suite que n'ai donc pas vue, OK je n'ai rien loupé, il faut dire que ça partait déjà très mal, c'était plié ! :roll:
Je ne suis pas contre la modernité, les adaptations, un décor moderne pourquoi pas, mais j'ai donc appris qu'il y a eu une scène d'église sans église, un orgue sans orgue (un mauvais synthé paraît-il), des tempi rapides, et cerise sur le gâteau une très mauvaise mise en place musicale, et donc un Faust non chanteur, je constate que les metteurs en scène modernistes/progressistes font encore des ravages ! #-o
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
Avatar du membre
jean-séb
Messages : 10697
Enregistré le : lun. 16 oct., 2006 20:36
Mon piano : Yamaha C3
Localisation : Paris

Re: Un Faust de Gounod (encore) massacré !

Message par jean-séb »

Jacques Béziat a écrit : sam. 27 mars, 2021 12:46J'étais tout content de voir cet opéra que j'adore, étant tombé au début de la retransmission, mais dès que j'ai constaté que Faust ne chantait pas, puisqu'il ne mimait que les scènes avec un chanteur sur le côté :shock: , j'ai zappé en me disant que c'était à nouveau un Faust revisité à la noix.
[...]
donc un Faust non chanteur, je constate que les metteurs en scène modernistes/progressistes font encore des ravages ! #-o
Si je puis me permettre, Jacques, tu as péché par impatience et t'es fait une idée inexacte de la représentation (pas le meilleur Faust que j'ai vu, certes, mais pas ignominieux non plus). Tu t'es contenté de voir la première scène, celle où Faust est vieux et était interprété par un acteur (bon acteur d'ailleurs) non chanteur, tandis que Benjamin Bernheim, notre meilleur ténor actuel, chantait les paroles sur le côté. Cette scène dure un quart d'heure, sur les plus de trois heures de l’œuvre, et au bout d'un quart d'heure, quand Faust retrouve la jeunesse à la suite de son pacte avec le Diable, c'est bien Benjamin Bernheim qui joue et chante en même temps, dans toute l’œuvre !
Cette première scène pose toujours des problèmes de mise en scène pour pouvoir faire passer rapidement d'un Faust vieillard à un Faust fringant jeune homme. Le choix fait hier ne m'a pas paru mauvais.
Bon, après, il y avait dans la mise en scène bien des aspects qui ne m'ont pas trop plu mais c'est une autre histoire !
Avatar du membre
quazart
Messages : 3651
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : ND du Guildo (22) et Rueil Malmaison (92)

Re: Un Faust de Gounod (encore) massacré !

Message par quazart »

Le récit de Jacques me rappelle une planche dessinée par Hubuc parue dans "Pilote", il y a... quelques années (!)
A l'Opéra, des acteurs en guenilles placés dans des poubelles se lancent des ordures en hurlant des invectives.
Le rideau tombe. Les spectateurs applaudissent à tout rompre.
Plus tard dans la rue, le metteur en scène est entouré d'une foule d'admirateurs en transes (napolitaines) qui le couvre de louanges, et lui leur répond, d'un air modeste :
- "que voulez-vous, Mozart sera toujours Mozart..."
:lol:
Dieu a créé le chat pour que l'homme puisse caresser un tigre

Mes enregistrements
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 3292
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : CLP-675 + orgue Hoffrichter/Hauptwertk

Re: Un Faust de Gounod (encore) massacré !

Message par Jacques Béziat »

jean-séb a écrit : sam. 27 mars, 2021 13:25
Si je puis me permettre, Jacques, tu as péché par impatience et t'es fait une idée inexacte de la représentation !
D'accord, mais finalement je ne crois pas avoir manqué grand-chose....?
Et la scène de l'église a bien été zappée ?
Marguerite tente d'expier son péché, qui est celui d'avoir avorté, paraît-il ?? Ce qui n'apparaît évidemment pas dans le livret.... :mrgreen:
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
Avatar du membre
jean-séb
Messages : 10697
Enregistré le : lun. 16 oct., 2006 20:36
Mon piano : Yamaha C3
Localisation : Paris

Re: Un Faust de Gounod (encore) massacré !

Message par jean-séb »

Jacques Béziat a écrit : dim. 28 mars, 2021 22:26 D'accord, mais finalement je ne crois pas avoir manqué grand-chose....?
Et la scène de l'église a bien été zappée ?
Marguerite tente d'expier son péché, qui est celui d'avoir avorté, paraît-il ?? Ce qui n'apparaît évidemment pas dans le livret.... :mrgreen:
1) C'était quand même très bien chanté et ça, ça vaut la peine. La mise en scène, c'est évidemment une autre histoire.
2) La scène de l'église n'a pas été zappée mais se déroule, visuellement, dans une rame de métro ce qui est assez singulier. Mais il faut le voir dans le cadre de toute la mise en scène et ce n'est pas totalement gratuit.
3) Dans le livret original, Marguerite est emprisonnée et condamnée pour infanticide. C'est bien un péché selon la religion. Dans cette mise en scène, on voit l'enfant noyé dans la baignoire de la salle de bain. Je n'ai pas interprété ça comme un avortement mais comme un infanticide à la naissance, comme dans le livret.
Avatar du membre
Arabesque44
Messages : 3389
Enregistré le : lun. 07 oct., 2013 18:11
Mon piano : Bechstein 175 Yamaha 155P
Localisation : Nantes

Re: Un Faust de Gounod (encore) massacré !

Message par Arabesque44 »

jean-séb a écrit : lun. 29 mars, 2021 9:25 La scène de l'église n'a pas été zappée mais se déroule, visuellement, dans une rame de métro ce qui est assez singulier.
mmouais...ça ne fait pas vraiment rêver. Pourquoi toujours vouloir transposer les mises en scène d'opéra?
Au cinéma c'est l'inverse...il y a quelques adaptations d'œuvres classiques ( Roméo et Juliette a été surexploité et souvent avec succès) mais le plus souvent on opte pour le film "à costumes" ( pensée à l'excellent B.Tavernier [-o< ) et on veille soigneusement à reconstituer l'époque de l'action, et c'est tant mieux!
Avatar du membre
jean-séb
Messages : 10697
Enregistré le : lun. 16 oct., 2006 20:36
Mon piano : Yamaha C3
Localisation : Paris

Re: Un Faust de Gounod (encore) massacré !

Message par jean-séb »

Arabesque44 a écrit : lun. 29 mars, 2021 10:42
La scène de l'église n'a pas été zappée mais se déroule, visuellement, dans une rame de métro ce qui est assez singulier.
mmouais...ça ne fait pas vraiment rêver. Pourquoi toujours vouloir transposer les mises en scène d'opéra?
Vaste sujet de discussion qui divise vraiment le public sur les forums d'opéra que je fréquente !
Avatar du membre
DIDIER25
Messages : 2558
Enregistré le : mar. 18 déc., 2012 22:19
Mon piano : YAMAHA CLP 635 + ORGUE JOHANNUS
Localisation : BESANCON

Re: Un Faust de Gounod (encore) massacré !

Message par DIDIER25 »

C'est vrai qu'il y en a pour tous les goûts. je ne suis pas systématiquement fan du "revisité", mais j'ai vu des choses intéressantes avec Don Giovanni à Lyon, ou Carmen. En fait certaines oeuvres supportent bien, d'autres pas..... J'ai le souvenir hilarant (et télévisuel) d'un Freischutz ridicule transposé en temps de guerre et pire encore avec un Fidelio qui se déroulait dans des maisons closes.....
ET SI NOUS VALIONS MIEUX QUE LE BONHEUR ? - Franz Liszt.
Avatar du membre
jean-séb
Messages : 10697
Enregistré le : lun. 16 oct., 2006 20:36
Mon piano : Yamaha C3
Localisation : Paris

Re: Un Faust de Gounod (encore) massacré !

Message par jean-séb »

il est possible que certaines œuvres se prêtent plus ou moins que d'autres à être "revisitées".
Mais mon avis est plutôt que toutes ou presque s'y prêtent à condition que le "revisiteur" ait du génie ou au moins du talent, et ne soit pas là juste pour nous infliger ses fantasmes ou faire à tout prix dans le scandaleux et le discutable pour assurer le buzz et sa propre promotion, au détriment de l’œuvre.
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 3292
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : CLP-675 + orgue Hoffrichter/Hauptwertk

Re: Un Faust de Gounod (encore) massacré !

Message par Jacques Béziat »

jean-séb a écrit : mar. 30 mars, 2021 20:51 il est possible que certaines œuvres se prêtent plus ou moins que d'autres à être "revisitées".
Mais mon avis est plutôt que toutes ou presque s'y prêtent à condition que le "revisiteur" ait du génie ou au moins du talent, et ne soit pas là juste pour nous infliger ses fantasmes ou faire à tout prix dans le scandaleux et le discutable pour assurer le buzz et sa propre promotion, au détriment de l’œuvre.
Attendons-nous également à du génie au sujet de la ré-écriture de Molière actuellement discutée, afin de le rendre plus accessible au public, public certainement devenu abruti et illettré depuis cette époque ! :mrgreen:
Pour la simplification de Beethoven, je propose de réduire l'orchestre symphonique à une guimbarde et un banjo ! :wink:

Sachez que l'université d'Oxford propose de diminuer les références à la musique classique, jugée discriminante vis à vis de certaines minorités non occidentales : https://www.lepoint.fr/monde/a-oxford-l ... 076_24.php
Pas de bol, moi qui voulais aller y faire une thèse sur la Messe en si de Bach ! :lol:
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
Répondre