Sokolov

Concerts, interprètes, émissions, sortie CD

Modérateur : Modérateurs

Répondre
oiseau.prophète
Messages : 537
Enregistré le : jeu. 16 juil., 2009 16:58

Sokolov

Message par oiseau.prophète » mer. 08 avr., 2020 17:39

Bonjour

Je me permets d'ouvrir ce sujet qui n'a rien d'un événement mais qui est juste là pour souligner que c'est prochainement le 70e anniversaire de Grigory Sokolov.

Le concert de Sokolov auquel j'ai eu la chance d'assister il y a quelques années restera en ce qui me concerne le plus grand souvenir de concert pour piano seul (la 1ère partita de Bach comme je ne l'avais jamais entendue qui résonne encore à mes oreilles).

Et comme il se fait assez discret sur internet et qu'une vidéo d'un encore de 1987 a récemment été mise sur Youtube, je ne résiste pas au plaisir de la poster ici:



Comment dire, cette étude jouée de cette façon après une heure de concert...

Spianissimo
Messages : 2953
Enregistré le : mar. 09 juin, 2015 18:28
Mon piano : YAMAHA U3
Contact :

Re: Sokolov

Message par Spianissimo » mer. 08 avr., 2020 20:29

oiseau.prophète a écrit :
mer. 08 avr., 2020 17:39

Comment dire, cette étude jouée de cette façon après une heure de concert...
Merci pour ce lien, c''est tellement somptueux, quel rêve d'être capable de jouer cette étude avec un tel brio et autant de musicalité...extraordinaire !
C'est sympa de parler mais jouons maintenant...
http://www.youtube.com/user/andante5133

Abegg63
Messages : 888
Enregistré le : mer. 30 mars, 2016 21:05
Mon piano : steinway modèle s 1936
Localisation : Puy-de-Dôme

Re: Sokolov

Message par Abegg63 » mer. 08 avr., 2020 22:57

J’ai eu la chance de l’entendre 2 fois en concert et comme Oiseau prophète, c’est un souvenir extraordinaire.
Il avait aussi joué du Bach une suite française qui a capté l’attention du public dès les premièrees notes.
Et 7 bis!
Dont du Chopin: une fantaisie impromptu magnifique sans le clinquant que lui donnent certains interprètes et la fameuse valse en la mineur: une grande le çon de piano!
Tout en finesse et élégance, un vrai bijou.
Il a une façon bien à lui de jouer Chopin, c’est sobre, délicat ses préludes sont une vraie réussite!
Quant à ses sonates de Schubert pour moi c’est la version qui me touche le plus.

Erin
Messages : 715
Enregistré le : jeu. 11 janv., 2018 7:56
Mon piano : Silberman
Localisation : Belgique, proche Namur

Re: Sokolov

Message par Erin » jeu. 09 avr., 2020 9:08

Il est merveilleux Sokolov !
Abegg63 a écrit :
mer. 08 avr., 2020 22:57
Il a une façon bien à lui de jouer Chopin, c’est sobre, délicat ses préludes sont une vraie réussite!
Oui cela m'a toujours frappée ! Une grande profondeur !
Cela dit je n'ai jamais eu l'immense bonheur de le voir ni de l'entendre en vrai...
"Qui néglige la musique ignore l'approche du sublime."- Louis Nucera

Avatar du membre
NeeXxoR
Messages : 130
Enregistré le : mer. 22 juin, 2016 17:13
Mon piano : Pleyel n°9 (1908)
Localisation : Paris
Contact :

Re: Sokolov

Message par NeeXxoR » jeu. 09 avr., 2020 9:32

1:25


oiseau.prophète
Messages : 537
Enregistré le : jeu. 16 juil., 2009 16:58

Re: Sokolov

Message par oiseau.prophète » jeu. 09 avr., 2020 11:19

Abegg63 a écrit :
mer. 08 avr., 2020 22:57
J’ai eu la chance de l’entendre 2 fois en concert et comme Oiseau prophète, c’est un souvenir extraordinaire.
Il avait aussi joué du Bach une suite française qui a capté l’attention du public dès les premièrees notes.
Et 7 bis!
Dont du Chopin: une fantaisie impromptu magnifique sans le clinquant que lui donnent certains interprètes et la fameuse valse en la mineur: une grande le çon de piano!
Tout en finesse et élégance, un vrai bijou.
Il a une façon bien à lui de jouer Chopin, c’est sobre, délicat ses préludes sont une vraie réussite!
Quant à ses sonates de Schubert pour moi c’est la version qui me touche le plus.
C'est la valse là dont tu parles ?



A dire vrai je ne l'ai jamais beaucoup aimée mais là, je dois dire que cette interprétation est juste unique il a le don de transformer le plomb en or

J'aurais tellement aimé l'entendre jouer les préludes il vient régulièrement à la Philharmonie à Luxembourg (le pays) j'ai été le voir deux fois et j'espère encore beaucoup d'autres

Abegg63
Messages : 888
Enregistré le : mer. 30 mars, 2016 21:05
Mon piano : steinway modèle s 1936
Localisation : Puy-de-Dôme

Re: Sokolov

Message par Abegg63 » jeu. 09 avr., 2020 13:48

Oui Oiseau prophète je parlais bien de cette valse.
Transformer une pièce facile, archi connue en quelque chose d’unique c’est ça un grand talent.

Spianissimo
Messages : 2953
Enregistré le : mar. 09 juin, 2015 18:28
Mon piano : YAMAHA U3
Contact :

Re: Sokolov

Message par Spianissimo » jeu. 09 avr., 2020 19:38

Je l'ai vu en live dans le Rach 3 à Bordeaux il y a ....quelques années...., je pense que j'aurais préféré le voir en récital seul. Mais c'est quand même un bien beau souvenir.
C'est sympa de parler mais jouons maintenant...
http://www.youtube.com/user/andante5133

Ninoff
Messages : 617
Enregistré le : ven. 11 janv., 2019 11:51
Mon piano : Bechstein

Re: Sokolov

Message par Ninoff » sam. 11 avr., 2020 7:27

Merci Spianissimo de nous rappeler à la beauté de son jeu, l’étude de Chopin est magnifique, sans parler du reste, un vrai artiste...!!!

Spianissimo
Messages : 2953
Enregistré le : mar. 09 juin, 2015 18:28
Mon piano : YAMAHA U3
Contact :

Re: Sokolov

Message par Spianissimo » mer. 15 avr., 2020 19:33

C'est Oiseau Prophète qu'il faut remercier Ninoff :D
C'est sympa de parler mais jouons maintenant...
http://www.youtube.com/user/andante5133

Avatar du membre
Sylma
Messages : 72
Enregistré le : jeu. 16 avr., 2020 12:57
Mon piano : Seiler 131 Konzert
Localisation : 13

Re: Sokolov

Message par Sylma » ven. 17 avr., 2020 15:12

Bonjour,

J'ai eu la chance d'entendre ce pianiste au GTP d'Aix-en Provence il y a Cinq ans. Je le connaissais de nom mais je ne l'avais jamais entendu. Une découverte donc. Et quelle découverte!
Arrive sur scène un personnage qu'on croirait sorti des Deschiens, avec un allure d'épicier de quartier populaire.
Sauf que dès qu'il pose les mains sur le clavier, le son est d'une beauté et d'une élégance renversantes. Un des rares concerts où je peux dire que je n'ai pas perdu une seule note.
Et il commence bille en tête par une partita de Bach, que d'autres auraient gardée pour 'après. 'Puis Beethoven et Schubert. Tout est fluide, superbe, incarné, lumineux.
Et en 'after' il nous a servi pas moins de six rappels (c'est souvent le cas des pianistes russes, j'ai remarqué): du Chopin (valses, mazurkas) avec un piano qui ne vibre plus mais semble s'être fait chair et, proprement, respirer: je me dis que le grand Frédéric aurait aimé cette façon hallucinante de 'tenir' le son ou plutôt le souffle. Et d'ailleurs, comment diable fait-il?

Répondre