"Les enfantines" - Concert à la bibliothèque polonaise (14 nov 2019)

Concerts, interprètes, émissions, sortie CD

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Christof
Messages : 3314
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

"Les enfantines" - Concert à la bibliothèque polonaise (14 nov 2019)

Message par Christof »

nb : on peut écouter le concert au bas de cet article

Hier-soir, 14 novembre, avait lieu à la bibliothèque polonaise un concert sur le thème Enfantines polonaises – Chants lyriques du XXe siècle .

Image

Je ne connaissais pas cet endroit et cette salle qui n’est pas sans rappeler l’ambiance des salons romantiques… Et ce qui ne gâche rien, un Bösendorfer impérial y trône en permanence !
J’ai d’ailleurs pu voir dans le programme des animations prévues qu’un concert aurait lieu le mercredi 27 novembre, un autre le 18 décembre, tous deux à 19H (entrée libre je pense) lors desquels un lauréat de grands concours internationaux se produira (mais il n'est précisé de nom). Qu’on se le dise !

Image

Mais revenons au concert d’hier-soir durant lequel se produisaient trois artistes : Evelyne Cohen au piano, Alison Kamm (soprano), Nicole Schnitzer-Toulouse (mezzo).

Image
De gauche à droite : Evelyne Cohen, Nicole Schnitzer-Toulouse, Alison Kamm

Le concert commence avec la musique de Mieczyslaw Weinberg (1919-1996)
Né à Varsovie d’un père musicien, qui sera son premier professeur de piano, il est admis à l’âge de 10 ans au Conservatoire de Varsovie où il y obtient son diplôme de piano en 1939. L’invasion nazie interrompt sa carrière de pianiste virtuose ; il trouve alors refuge à Minsk où il étudie la composition, obtenant un second diplôme en 1941. Mais devant l’avancée de la Wehrmacht, il doit fuir à nouveau, cette fois-ci à Tashkent où il est engagé à l’Opéra. C’est grâce à Chostakovitch – qui reconnaît en Weinberg un éminent compositeur – qu’il pourra s’établir définitivement à Moscou. Une profonde amitié va lier la vie de ces deux musiciens qui s’inspireront mutuellement. On peut considérer Weinberg comme un miraculé des totalitarismes : du nazisme, mais il a échappé aussi de peu aux purges staliniennes (notamment grâce à Chostakovitch). Son œuvre connaît la consécration dans les années 60, créée par les plus grands interprètes russes : Oistrackh, Rostropovitch, Gilels, Kondrachine, Barchaï, le quatuor Borodine.. Ses dernières années sont assombries par la maladie et la dépression. Il meurt à Moscou, dans la plus grande précarité, s’étant converti au christianisme russe orthodoxe.

Son œuvre très importante, compte 26 symphonies, maints concertos, musique de chambre, musique de chambre pour piano, mélodies, un réquiem ainsi que de nombreuses œuvres pour la scène (opéras, ballets) et pour le cinéma.

On peut distinguer trois thèmes majeurs dans son œuvre :
  • La Pologne dont il est natif, et on retrouve cela dans les rythmes utilisés dans sa musique, rythmes déséquilibrés (mesures à 2 temps, suivies de mesures à 3 temps ) et aussi dans le style de ses mélodies,
  • La guerre (il a été enfant pendant la guerre, il a continué d’écrire de nombreuses œuvres pendant les conflits ;une partie de sa famille a été déportée,
  • Ses origines juives, que l’on retrouve dans ses mélodies.

Et aussi le monde des enfants,

--- avec tout d’abord, en début du concert, 4 pièces pour piano extraites des Cahiers pour Enfants, opus 16 (pièces sans titre).


--- Puis (écouter à partir de 7’18), toujours issus du même compositeur, Jüddische Lieder op.13 (chants juifs), poèmes de Y. Leib Peretz (poète faisant partie des trois auteurs majeurs de la littérature yiddish dite "classique)".
D’abord une introduction, puis chaque poème nous est récité d’abord en français, puis chanté en yiddish) accompagné de sa musique :
  • Breytele (petit pain)
  • Viglid (berceuse)
  • Der yeger (le chasseur)
  • Oyfen grinem bergele (sur la verte colline)
  • Der yesoymes brivele
  • Final

--- Ensuite, place à Francis Poulenc, avec Bleuet (1939) (poème de Guillaume Apollinaire) (écouter à 26’27)

Image

A peine quelques années séparent cette pièce de celles de l’opus 13 de Weinberg. On pourrait dire, en quelque sorte, que cette mélodie relie la seconde guerre mondiale à la première car Bleuet, c’est le nom que l’on donnait aux jeunes soldats de la grande guerre, en raison de la couleur de leur uniforme. C'est aussi le nom de la fleur.
(Apollinaire a écrit ce poème en 1916, l’année de sa blessure à la tempe, lors des combats).

Image



--- Le concert continue avec la Rhapsodie hébraïque d’Alexandre Tansman (1897–1996), pièce qu’il a dédié à sa mère (écouter à 30’07).

Né en Pologne à Lódz, où il effectue ses études de composition, Alexandre Tansman émigre à Paris, puis aux États-Unis et fait un tour du monde en 1932. Revenu en France après la guerre, il fut l’un des compositeurs les plus joués de l’École de Paris. Son œuvre, riche de plusieurs centaines d’opus, comprend des opéras, des oratorios, des symphonies, de la musique de chambre…
Il fut l’ami de grands de son temps (Dufy, Jankélévitch, Stravinsky, Charlie Chaplin à qui il a dédicacé un concerto pour piano) et l’époux de l’une des filles du compositeur Jean Cras. Il est mort à Paris


--- Changement de compositeur avec Piosenki Dzecinne (chants pour enfants) de Witold Lutoslawski, poèmes de JulianTuwim (figure majeure de la littérature polonaise au XXème siècle)(chants en polonais).

Witold Lutoslawski (1913–1994) est né à Varsovie où il étudie au conservatoire le piano et le violon, puis la composition auprès de Witold Maliszewski, élève de Rimski-Korsakov.
Durant la Seconde guerre mondiale, il est fait prisonnier par les Allemands, mais réussit à s’évader. Il joue alors comme pianiste dans les cabarets pour gagner sa vie, et se consacre après la guerre à la musique pour le théâtre et la radio.

D’abord influencé par Szymanowski, Stravinsky, Roussel, il s’inspira ensuite de la musique populaire. Après une première période tonale, il s’essaie, dans les années 50, au sérialisme, puis à la musique aléatoire, développant enfin ses propres techniques de composition, aux harmonies et textures très personnelles. Dans les années 1960, avec la détente entre l’est et l’ouest, il s’impose au premier plan de la scène musicale : il reçoit des commandes, voyage et enseigne dans le monde entier, dirige lui-même ses œuvres orchestrales : symphonies, concerti, œuvres pour voix et dédie des pièces aux plus grands interprètes de son temps : Rostropovitch, Fischer-Dieskau, Anne-Sophie Mutter. II est cofondateur du Festival d’automne de Varsovie, dédié à la création contemporaine.

Image

On entend successivement (à partir de 42’19)
  • Taniec (danse)
  • Rok i bieda (les quatre saisons)
  • Kotek (le chat)
  • Idze Grzes (petit Grégoire)
  • Rzecszka (la rivière)
  • Spozniony slowik
  • O panu Trlalinskim (monsieur Tralinsnki).

-- Le concert se clôt avec un duo, extrait du cycle des Poésies juives, opus 79 de Dmitri Chostakovitch (écouter à 1h07’ 01).
Cette œuvre a été composée en 1948, mais il aura fallu attendre la mort de Staline pour que cette œuvre puisse être jouée en public).

«La musique folklorique juive a fait une très forte impression sur moi. Je ne me lasse jamais de m’y plonger. Elle offre de multiples facettes. Elle veut apparaître joyeuse, alors qu’elle est tragique. C’est presque toujours du rire à travers ses larmes»
Dmitri Chostakovitch.

Image

Écouter le concert :
Ninoff
Messages : 841
Enregistré le : ven. 11 janv., 2019 11:51
Mon piano : Bechstein

Re: "Les enfantines" - Concert à la bibliothèque polonaise (14 nov 2019)

Message par Ninoff »

Merci du partage, et très intéressant d’avoir le parcours de ces compositeurs un peu méconnus.
J’aime beaucoup les concerts ou l’on introduit de manière verbale ce qui va être interprété.
Merci Christof 👌👌
Avatar du membre
Oupsi
Messages : 4402
Enregistré le : ven. 31 juil., 2009 14:06
Localisation : S.-O.

Re: "Les enfantines" - Concert à la bibliothèque polonaise (14 nov 2019)

Message par Oupsi »

Un grand merci pour cet enregistrement. J'ai une grande affection pour Weinberg, dont je travaille actuellement deux des pièces du premier cahier pour enfants jouées à ce concert, ça me fait bien plaisir de les entendre 😊
Concert bien intéressant !
Capucine
Messages : 159
Enregistré le : jeu. 15 août, 2019 15:46

Re: "Les enfantines" - Concert à la bibliothèque polonaise (14 nov 2019)

Message par Capucine »

Je ne peux pas écouter le concert , le lien ne fonctionne pas pour moi...
Heureusement que tu as écris le déroulement de ce concert !
Je suis "partie" sur YT écouter des oeuvres de Weinberg, notamment celles jouées en partie dans ce concert et puis j'ai écouté d'autres oeuvres de ce compositeur notament sa deuxième sonate interprétée par Gilels. Je n'ai pas du tout accroché.
Je préfère Tansman (que je connais depuis longtemps).
Avatar du membre
Christof
Messages : 3314
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: "Les enfantines" - Concert à la bibliothèque polonaise (14 nov 2019)

Message par Christof »

Ninoff a écrit : ven. 15 nov., 2019 22:10 J’aime beaucoup les concerts ou l’on introduit de manière verbale ce qui va être interprété.
Merci Christof 👌👌
Oui j'aime beaucoup aussi lorsque les artistes introduisent, donnent des explications sur ce qui va être interprété. Et on comprend souvent mieux pourquoi alors l'artiste aime particulièrement ces pièces, les choix qui l'on conduit là.
Avatar du membre
Christof
Messages : 3314
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: "Les enfantines" - Concert à la bibliothèque polonaise (14 nov 2019)

Message par Christof »

Capucine a écrit : sam. 16 nov., 2019 7:09Je ne peux pas écouter le concert , le lien ne fonctionne pas pour moi...
Heureusement que tu as écris le déroulement de ce concert !
Bonjour Capucine
En cliquant sur ce lien, cela devrait marcher ?
http://media.automatesintelligents.com/ ... alison.mp3
Capucine a écrit : sam. 16 nov., 2019 7:09Je suis "partie" sur YT écouter des oeuvres de Weinberg, notamment celles jouées en partie dans ce concert et puis j'ai écouté d'autres oeuvres de ce compositeur notament sa deuxième sonate interprétée par Gilels. Je n'ai pas du tout accroché.
Je préfère Tansman (que je connais depuis longtemps).
Oui, les goûts, c'est vraiment quelque chose de très personnel.
De mon côté, à part Francis Poulenc (et encore, je ne savais même pas que les bleuets existaient), je ne connaissais aucun de ces compositeurs. :roll:
Avatar du membre
Christof
Messages : 3314
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: "Les enfantines" - Concert à la bibliothèque polonaise (14 nov 2019)

Message par Christof »

Oupsi a écrit : sam. 16 nov., 2019 3:21 Un grand merci pour cet enregistrement. J'ai une grande affection pour Weinberg, dont je travaille actuellement deux des pièces du premier cahier pour enfants jouées à ce concert, ça me fait bien plaisir de les entendre 😊
Concert bien intéressant !
Bien content de faire partager.
Paris pour ça est vraiment une ville formidable. On pourrait passer sa vie nocturne dans les concerts ;)
Avatar du membre
jean-séb
Messages : 10499
Enregistré le : lun. 16 oct., 2006 20:36
Mon piano : Yamaha C3
Localisation : Paris

Re: "Les enfantines" - Concert à la bibliothèque polonaise (14 nov 2019)

Message par jean-séb »

Christof a écrit : sam. 16 nov., 2019 11:41Paris pour ça est vraiment une ville formidable. On pourrait passer sa vie nocturne dans les concerts ;)
Tu as bien raison. Hier soir, j'étais à un concert gratuit au CRR de Paris, rue de Madrid, dans le bel amphithéâtre Landowski. Pas de découverte, puisqu'il s'agissait des trois premiers concertos pour piano de Beethoven, par trois très jeunes mais très talentueuses solistes. Mais quel bonheur de pouvoir ainsi assister à un concert de haute qualité, à 10 mètres des solistes dont j'ai bien pu voir la différence de jeu. Je mesurais à chaque minute la chance que nous avons et qui nous dédommage un peu des nombreuses nuisances parisiennes.
J'en profite pour te remercier une fois de plus pour ces comptes rendus si intéressants que tu nous fais. Je n'ai pas encore pu écouter toute la musique mais je vais le faire. J'adore la bibliothèque polonaise de Paris, un monde d'autrefois. J'y avais entendu un beau concert, et bien approprié, des oeuvres de Maria Szymanowska.
Avatar du membre
Christof
Messages : 3314
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: "Les enfantines" - Concert à la bibliothèque polonaise (14 nov 2019)

Message par Christof »

jean-séb a écrit : sam. 16 nov., 2019 12:36
Christof a écrit : sam. 16 nov., 2019 11:41Paris pour ça est vraiment une ville formidable. On pourrait passer sa vie nocturne dans les concerts ;)
J'en profite pour te remercier une fois de plus pour ces comptes rendus si intéressants que tu nous fais. Je n'ai pas encore pu écouter toute la musique mais je vais le faire. J'adore la bibliothèque polonaise de Paris, un monde d'autrefois. J'y avais entendu un beau concert, et bien approprié, des oeuvres de Maria Szymanowska.
Merci Jean-Seb.
Une façon pour moi, avec ces compte rendus, de rendre à tous ici un peu de cette chance que l'on a d'être parisiens, dans cette ville où les concerts sont innombrables.
Capucine
Messages : 159
Enregistré le : jeu. 15 août, 2019 15:46

Re: "Les enfantines" - Concert à la bibliothèque polonaise (14 nov 2019)

Message par Capucine »

Un grand merci Christof , je peux maintenant écouter ce beau concert . C'est super ! :D
Répondre