Fred Hersch : la grâce ! Cours par internet !

Concerts, interprètes, émissions, sortie CD

Modérateur : Modérateurs

Avatar du membre
flober
Messages : 721
Enregistré le : lun. 20 févr., 2017 11:13
Mon piano : Steinway O de 1908
Localisation : Yunnan

Re: Fred Hersch : la grâce ! Concert du 25 juin au Bal Blomet

Message par flober »

Brigas, Nunca Mais
Brigas.png
Brigas.png (145.19 Kio) Vu 536 fois
roulroul2
Messages : 749
Enregistré le : sam. 02 mai, 2020 23:25

Re: Fred Hersch : la grâce ! Concert du 25 juin au Bal Blomet

Message par roulroul2 »

C'est par un hasard complet que j'ai créé un doublon sur Hersch, je n'avais même pas vu qu'il existait déjà un fil juste au dessus, emporté par mon enthousiasme. Je vais demander à ce qu'il soit supprimé. J'ai découvert ça complètement par hasard avec un CD à la la médiathèque (Songs from Home) qui figurait en bonne place dans le rayon nouveautés...Et c'est plutôt pas mal ! C'est même du top, je confirme. Ça va tourner en boucle dans ma voiture.
Hersch.jpg
Hersch.jpg (73.31 Kio) Vu 511 fois
pianojar
Messages : 7641
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: Fred Hersch : la grâce ! Interview par Ethab Iverson

Message par pianojar »

Interview récente de Fred Hersch par le pianiste de The Bad Plus
Avatar du membre
Christof
Messages : 4226
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: Fred Hersch : la grâce ! Concert du 25 juin au Bal Blomet

Message par Christof »

Merci pianojar !
pianojar
Messages : 7641
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: Fred Hersch : la grâce ! Concert du 25 juin au Bal Blomet

Message par pianojar »

Christof a écrit : sam. 26 juin, 2021 14:15 Concert du 25 juin au Bal Blomet

Vous connaissez tous mon admiration pour Fred Hersch (j'avais déjà parlé ici d'un de ses concerts, en 2019).

Hier, c'était un concert piano solo. Quel privilège de pouvoir de nouveau assister à des concerts ! Rien ne vaut la musique "live", ce partage de la magie.
Soirée émouvante car c'était aussi le premier concert que donnait Fred Hersch depuis seize mois devant un public.
L'argument ce soir-là était de jouer les créations de son dernier CD (que j'avais un peu présenté ici), réalisé durant le confinement, période pendant laquelle, pour se consoler de l'isolement, il jouait en direct sur Facebook chaque jour un morceau. Et il en avait finalement sélectionné dix pour l'album.

Mais voilà, un concert de Fred Hersch n'est jamais figé à l'avance dans le marbre. En fait, cet artiste ne fixe jamais vraiment à l'avance le programme qu'il va jouer. Cela dépend de l'instant. Il a bien sa petite idée, mais cela peut changer du tout au tout : tiens, pourquoi ne pas jouer maintenant cela, puis cela ? Bien sûr en essayant de varier, morceaux lents, médium ou plus enlevés.
J'ai pu d'ailleurs voir la liste qu'il pose dans son piano, des morceaux possibles qu'on peut sortir du chapeau à volonté ... Ce soir, il n'en utilisera que trois sur les treize morceaux qu'il a joués, et encore, puisque l'un d'entre eux "Sarabande", une de ses compositions figurait aussi sur le CD... Finalement, sur les treize morceaux jouées lors de ce concert, cinq figuraient sur son dernier CD (mais il les a joué bien différemment...).

Image

Participer à un concert de Fred Hersch, c'est pénétrer dans toute l'histoire du piano jazz, mais dans le prisme de son style propre, si original. Parfois des évocations de stride, de chorus à la Lennie Tristano, des folies de Monk, des harmonies à la Bill Evans, voire quelque chose de Keith Jarrett... et Debussy, enfin, c'est juste pour dire, parce que c'est du Fred Hersch, un immense artiste, d'une sensibilité qui me touche comme vous pouvez pas savoir.
Un pianiste magnifique, qui compose des morceaux magnifiques, un improvisateur hors pair. Une reprise d'un morceau connu, cela devient du Fred Hersch. Ah là, là, sa façon par exemple de mettre sa patte sur certains morceaux de Joni Mitchell (du disque Blue), de James Taylor (You can close your eyes), ou de Glen Campell (Whichita Lineman)... Des chansons qu'il écoutait dans sa jeunesse, lorsqu'il était au lycée, qui l'ont accompagné (c'est drôle, j'écoutais aussi les mêmes choses à cette époque).

Tout d'abord, pour vous montrer un peu dans quel état de paix j'étais en reprenant le métro à la fin du concert, je vous mets ici le dernier morceau joué, en troisième rappel. Et là, j'ai besoin de l'aide de Pianojar (je suis sûr que tu sais) : comment s'appelle ce morceau ? Je pense que Jarrett l'a joué aussi...


et le lien si le player ne fonctionne pas.

Ci-dessous le concert complet :
On entend successivement :
  • Upper Mahhattan Medical Group, morceau de Billie Strayhorn (compositeur, arrangeur, pianiste, qui était le "bras droit" de Duke Ellington, pièce chère à Fred Hersch nous confiant l'avoir apprise dans sa toute jeunesse. [là aussi, j'ai besoin de l'aide de Pmistes qui pourrait me donner le nom de ce morceau).
  • à 7'50 : All I want (Joni Mitchell)
  • à 16'46 : Close your eyes (James Taylor)
  • Deux morceaux d'Antonio Carlos Jobim : le premier, à 23'36, Picture in black and white, le second, à 31'14, (si quelqu'un peut me dire le titre... [28 juin 2021 je rajoute ici le titre, grâce à FLober : il s'agit de Moonlight in Vermont")
  • à 39'31 : Wichita Lineman (composé par Jimmy Webb pour le chanteur Glen Cambell)
  • à 43'43 :Get out of Town(Cole Porter)
  • à 50'17 : Sarabande (une composition de Fred Hersch, écrite il y a trente-cinq ans, et qu'il joue souvent en concert)
  • à 57'59 : All of me (Gerald Marks)
  • à 1h05' 44" : Une ballade ... mais de qui ? (28 juin 2021 : je rajoute ici le titre, toujours grâce à flober... IL s'agit de Brigas, Nunca Mais]
  • à 1h13' 55" : We see (Monk)
  • 1er rappel : à 1h21'08'' : Valentine (Fred Hersch, qu'il a dédié ce soir à Claude Carrière (pianiste, journaliste de jazz, et producteur d'émissions de radio), décédé récemment. Il est le premier journaliste à avoir fait connaître Fred Hersch en France, dans le début des années 1990).
Image
Fred Hersch, jouant "Valentine"
  • Second rappel : à 1h27'30" : After you gone (Turner Layton)
  • Troisième rappel : à 1h34'05'' : ?

et le lien si le player ne fonctionne pas.
Le concert du lendemain samedi 26 juin
https://www.francemusique.fr/emissions/ ... omet-96114
Avatar du membre
flober
Messages : 721
Enregistré le : lun. 20 févr., 2017 11:13
Mon piano : Steinway O de 1908
Localisation : Yunnan

Re: Fred Hersch : la grâce ! Concert du 25 juin au Bal Blomet

Message par flober »

Merci Pianojar, mais ce n'est pas le concert, juste deux titres de l'album...
pianojar
Messages : 7641
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: Fred Hersch : la grâce ! Concert du 25 juin au Bal Blomet

Message par pianojar »

? Euh non c le concert ?
Avatar du membre
flober
Messages : 721
Enregistré le : lun. 20 févr., 2017 11:13
Mon piano : Steinway O de 1908
Localisation : Yunnan

Re: Fred Hersch : la grâce ! Concert du 25 juin au Bal Blomet

Message par flober »

Ah oui tu as raison !
J'avais cliqué le mauvais lien, il y a le concert et l'émission, deux liens distincts.

Merci encore !
Avatar du membre
Christof
Messages : 4226
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: Fred Hersch : jouer un thème de façon contrapuntique

Message par Christof »

Fred Hersch explique dans cette vidéo (qui n'est qu'un extrait) comment jouer à 4 voix un thème jazz, de façon contrapuntique...
D'abord bien connaître la mélodie, l'harmonie. Faire la mélodie avec les doigts 4 et 5 de la MD, S'entraîner à rajouter une troisième voix (la voix alto) avec les doigts disponibles dans la MD (les doigts 1 2 et 3), les trois voix étant : basse, mélodie (avec doigts 4 et 5 MD) et contrechant alto (doigts 1, 2, 3 MD).
Pour ajouter une quatrième voix, revenir à l'harmonie et s'entraîner à plaquer les accords avec 4 notes (4 voix) sans jamais doubler une note dans un accord (donc à chaque fois 4 notes différentes dans l'accord).
Par ailleurs, dans les accords, toujours s'appuyer sur une répartition entre les deux mains (avec des écarts)... J'avais expliqué cela dans le fil pour apprendre à jouer Misty (attention, j'avais aussi dit que l'on pouvait doubler la tierce quand elle fait la mélodie en haut (mais il n'en reste pas moins que l'accord contient alors quand même 4 notes différentes (dont la tierce).
Par ailleurs, toujours s'appuyer sur la répartition entre les deux mains (avec des écarts) et répétons, sans doubler les notes, ce qui donne un son large... Par exemple, au lieu de jouer l'accord de do maj 7 à la MG en faisant do mi sol si tout collé, il faut espacer, jouer par exemple do sol à la MG, et mi si à la MD (le mi étant situé à une dixième au dessus de la basse) J'avais expliqué cela dans le fil pour apprendre à jouer Misty. Et dès qu'on élargit, on peut faire des tas de choses dans la MG et donc rajouter une 4e voix qui bouge...

Attention, avant de se lancer là-dedans, il est conseillé de savoir déjà parfaitement jouer le thème que vous voulez adapter (revoir le fil Mysty) avant de faire bouger les voix comme le montre Fred Hersch.

Modifié en dernier par Christof le dim. 01 août, 2021 16:26, modifié 7 fois.
Avatar du membre
flober
Messages : 721
Enregistré le : lun. 20 févr., 2017 11:13
Mon piano : Steinway O de 1908
Localisation : Yunnan

Re: Fred Hersch : la grâce ! Concert du 25 juin au Bal Blomet

Message par flober »

Assez proche de la "methode Bill Evans" exposé dans le livre de O'Reilly.
Avatar du membre
Christof
Messages : 4226
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: Fred Hersch : la grâce ! Concert du 25 juin au Bal Blomet

Message par Christof »

flober a écrit : dim. 01 août, 2021 16:07 Assez proche de la "methode Bill Evans" exposé dans le livre de O'Reilly.
Oui, il n'y a pas de secret. Ce qui est intéressant ici, c'est qu'on le voit jouer, et donc cela devient bien plus limpide.
Avatar du membre
Christof
Messages : 4226
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: Fred Hersch : la grâce ! Cours par internet

Message par Christof »

Image

A signaler pour ceux et celles que cela intéresserait.
J'ai reçu hier un mail venant du site Open studio, me signalant que chacun de leurs cours par internet (piano jazz) était proposés (jusqu'à aujourd'hui) à 30 dollars.
Cela faisait quelques temps que je reluquais le site, j'avais vu à l'époque le cours de Fred Hersch proposé d'abord à 179 dollars, puis à 129... Aujourd'hui à 30...
Du coup, je n'ai pas hésité et j'ai pris...

C'est juste mon sentiment, mais je trouve que c'est un privilège énorme qu'un tel cours existe. Fred Hersch est un maître et un absolu pédagogue. Rien déjà la façon dont il explique comment on doit s'asseoir au piano, positions des pieds, des épaules et bras, du bustes, les gestes à ne pas faire (qui créent des tendinites), montrant combien le piano est un instrument "horizontal" et donc impliquant des choses très précises (c'est juste le premier cours après une longue introduction), cela vaut de l'or. Bien sûr, il existe différentes écoles... françaises, russes, que sais-je. Sa façon de présenter les choses provient de sa grande expérience, son ouverture, sa grande pratique du classique et surtout du jazz, la façon d'être libre. C'est dingue,et pourtant j'ai une longue pratique du piano, mais personne ne m'avait encore expliqué cela de cette façon...

Je ne sais si le lien marche encore : cliquer ici, puis aller sur "Advanced" et choisir le cours de Fred Hersch.

Ce cours comprend 28 vidéos, 6 heures de cours, les partitions téléchargeables. On peut afficher les sous-titres pour les vidéos, en anglais, espagnol ou italien.

Le programme :

Introduction
How to Use Living Notation

Lessons
- Playing the Piano
- Experiments with Touch, Sound, and Color
- The Piano as a Drum Set
- Process: Becoming a Jazz Musician
- Melody
- Space Is the Place
- Experiments with Harmony, Chords, and Counterpoint
- Body and Soul: Contrapuntal Playing and Voicings
- Experiments with Deep Listening
- Intros, Endings, and...
- How to Learn a Tune
- Thoughts on Playing without Fear and in the Moment
- Composing and Building a Repertoire
- J.S. Bach and Charlie Parker
- Experimenting with the Blues, Monk, Coleman, and Parker
- What and How to Practice
- Conclusion

- Interview

- Watch. Listen. Now. Again. - Performances (avec toutes les transcriptions)
- "Pannonica" - Thelonious Monk
- "The Song Is You" - Jerome Kern and Oscar Hammerstein
- "Upper Manhattan Medical Group" - Billy Strayhorn
- "How Insensitive" - Antônio Carlos Jobim
- "Whisper Not" - Benny Golson
- "'Round Midnight" - Thelonious Monk
- "Blue Monk" - Thelonious Monk
- "Turnaround" - Ornette Coleman
- "Au Privave" - Charlie Parker


-Resources
"The List"

Fred's Important Tips to Remember

Pour les personnes intéressées, foncez. A ce prix, c'est un véritable cadeau !
L'accès au cours, une fois acheté, est disponible à vie... Tout ce qu'explique Fred Hersch (et je n'en suis qu'à la deuxième vidéo) y est à mon avis fondamental !

PS pour le modérateur : normalement il aurait peut-être mieux fallu placer cette info dans "Les annonces de pianomajeur", mais j'avais peur qu'une telle offre puisse passer à l'as.
Répondre