Concours Tchaïkovski 2019

Concerts, interprètes, émissions, sortie CD

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Julien84
Messages : 689
Enregistré le : dim. 03 mai, 2015 14:18
Mon piano : Yamaha N1
Contact :

Re: Concours Tchaïkovski 2019

Message par Julien84 » ven. 21 juin, 2019 0:20

J'ai été dur avec Malofeev, même si je reconnais le musicien en lui. Mais il a opté pour un programme qui lui mettait le vent dans le dos si je puis dire, très virtuose et gratifiant musicalement pour peu que l'on possède une technique adéquat. Qu'aurait-il fait aujourd'hui d'une "petite" sonate de Mozart ou de Haydn, ou de l'étude opus 10 n° 10 ou bien opus 25 n° 5 de Chopin qui demandent une palette de couleurs immense? C'est la question que je me pose.

J'aime beaucoup la prestation de Anna Geniushene que j'écoute en ce moment, mais qui semble curieusement embarrassée par les applaudissements. En espérant qu'elle accède au second tour.
Modifié en dernier par Julien84 le ven. 21 juin, 2019 0:21, modifié 1 fois.

Avatar du membre
JPS1827
Messages : 3415
Enregistré le : lun. 25 avr., 2011 11:27
Mon piano : Steinway A, Seiler 122
Localisation : Bourg la Reine

Re: Concours Tchaïkovski 2019

Message par JPS1827 » ven. 21 juin, 2019 0:21

Virgule a écrit :
ven. 21 juin, 2019 0:02
Pour ce qui est des pianistes par contre... pour moi, An Tianxu est le pianiste 'de démonstration' sélectionné par le parti pour représenter la Chine dans sa splendeur, incluant le piano qui va avec :lol: . JPS j'ai bien ri quand tu écrivais qu'il avait su t'intéresser dans sa pièce de Tchaikovsky, toi qui ne les aimes pas - eh bien ça ne m'étonne pas, vu que ce qu'il a joué, quant à moi, ce n'était plus du Tchaikovsky, c'était de l'art abstrait :lol: :lol:. C'est vrai qu'il est impressionnant et je serais très curieuse d'entendre son Gaspard de la nuit. Le Gibet aurait des chances d'être glaçant à souhait, non ? Allez, je rigole. Je suis contente de l'avoir entendu, mais une fois, merci. Mais ça ne me dérange pas du tout que d'autres l'apprécient…

Et... le favori n'y est même pas ??!! Alors les rumeurs étaient fausses. C'est peut-être pour ça qu'il avait l'air si fâché même en entrant en scène ? On l'avait prévenu ? Bon, je vais vraiment recevoir des tomates moi, avec mes préjugés :arrow: .
Je te trouve un peu dure, An Tianxu est quand même un sacré pianiste. Quant à Malofeev dont j'ai écouté une partie du programme, il est doué mais j'ai trouvé l'ensemble extrêmement brouillon, ça détonnait même au milieu des autres candidats. Son âge l'avantageait a priori mais ça n'a apparemment pas suffi.

Quant à Kantorow j'ai trouvé sa prestation très équilibrée, pas inoubliable mais remplissant le "contrat" d'une première épreuve. Contrairement à Poppotame j'ai bien aimé son opus 10 n°8 dont la main gauche était bien dessinée pour une fois.

Virgule
Messages : 951
Enregistré le : mer. 07 oct., 2015 5:36
Mon piano : Yamaha M110T
Localisation : Québec

Re: Concours Tchaïkovski 2019

Message par Virgule » ven. 21 juin, 2019 0:41

JPS1827 a écrit :
ven. 21 juin, 2019 0:21
Je te trouves un peu dure, An Tianxu est quand même un sacré pianiste. Quant à Malofeev dont j'ai écouté une partie du programme, il est doué mais j'ai trouvé l'ensemble extrêmement brouillon, ça détonnait même au milieu des autres candidats. Son âge l'avantageait a priori mais ça n'a apparemment pas suffi.
:lol: Oui tu as raison, je suis un peu dure, aucun doute que c'est un sacré pianiste. Mais je suis plus intéressée par la communication de la musique que par sa performance. C'est vrai qu'il y avait des choses intéressantes, son art abstrait m'a quand même plu, il y a de l'originalité dans ses interprétations, malgré certaines images qui me viennent de temps en temps (un dessin animé où un petit mickey tape à la dactylo à grande vitesse, si si, ça m'est venu très spontanément à un moment). Donc quand j'écris que j'aimerais entendre son Gaspard de la nuit, je ris, mais je suis aussi sérieuse. Cette oeuvre ouvre beaucoup de potentiel aux virtuoses de l'art abstrait, non ?

Quant à la diversité (absente) du répertoire, après réflexion, j'y vois en tout cas une explication possible: la plupart des pianistes sont très jeunes et préparent très certainement ce concours depuis des années. Le programme est très lourd, j'imagine qu'ils n'apprennent pas tout plein de nouveaux morceaux spécialement pour la compétition, mais pigent au contraire en bonne partie dans le répertoire qu'ils ont déjà travaillé avec leurs professeurs. Le manque de diversité tient donc possiblement en partie au manque d'audace... des professeurs !! Non ? Geniushene a surpris, avec l'op.25 de Clementi - c'est probablement son propre choix (elle a quand même 28 ans) mais elle ne l'a pas vraiment bien jouée. Je l'ai beaucoup écoutée, cette sonate, par plusieurs pianistes (je suis très fan de Clementi) et elle peut être tellement mieux jouée que ça. J'aurais aimé mieux entendre Geniushene jouer l'Appassionata, si elle l'avait jouée mieux !

D'autre part, il me semble essentiel d'aimer une pièce pour la bien jouer. Peut-on être surpris alors qu'autant aiment l'Appassionata ? Plusieurs des sonates de Beethoven sont des favorites du public comme des pianistes, ce n'est pas pour rien ! Elles ne sont pas toutes également faciles à aimer... Je pense au concours Beethoven de Bonn, où non seulement on entend certaines sonates ad nauseam, mais où le choix est limité par les règles-mêmes du concours ! Les jeunes doivent choisir parmi 3 ou 4, je ne me souviens plus, c'est encore plus gavant mais c'est voulu ainsi.

Non, je pense qu'on ne peut pas vraiment reprocher à ces pianistes de choisir de jouer ce qu'ils aiment, c'est déjà suffisamment stressant ces concours, tant pis si les autres jouent la même chose.

Avatar du membre
JPS1827
Messages : 3415
Enregistré le : lun. 25 avr., 2011 11:27
Mon piano : Steinway A, Seiler 122
Localisation : Bourg la Reine

Re: Concours Tchaïkovski 2019

Message par JPS1827 » ven. 21 juin, 2019 0:44

A noter la magnifique prestation de Mao Fujita dont on n'a pas encore parlé, avec une sonate de Mozart époustouflante : un discours qui a toujours du sens et un son magnifique d'un bout à l'autre, et il était magistral dans son Prélude et fugue (cette fugue en la mineur est particulièrement longue et difficile). C'est lui qui avait gagné le concours Clara Haskil 2017

Avatar du membre
JPS1827
Messages : 3415
Enregistré le : lun. 25 avr., 2011 11:27
Mon piano : Steinway A, Seiler 122
Localisation : Bourg la Reine

Re: Concours Tchaïkovski 2019

Message par JPS1827 » ven. 21 juin, 2019 0:49

Virgule a écrit :
ven. 21 juin, 2019 0:41

D'autre part, il me semble essentiel d'aimer une pièce pour la bien jouer. Peut-on être surpris alors qu'autant aiment l'Appassionata ? Plusieurs des sonates de Beethoven sont des favorites du public comme des pianistes, ce n'est pas pour rien ! Elles ne sont pas toutes également faciles à aimer... Je pense au concours Beethoven de Bonn, où non seulement on entend certaines sonates ad nauseam, mais où le choix est limité par les règles-mêmes du concours ! Les jeunes doivent choisir parmi 3 ou 4, je ne me souviens plus, c'est encore plus gavant mais c'est voulu ainsi.

Non, je pense qu'on ne peut pas vraiment reprocher à ces pianistes de choisir de jouer ce qu'ils aiment, c'est déjà suffisamment stressant ces concours, tant pis si les autres jouent la même chose.
Je ne crois pas un instant qu'ils choisissent ce qu'ils aiment, il suivent les conseils stratégiques de leurs professeurs. Ainsi la Waldstein est une sonate qui plait beaucoup au public, mais elle est incroyablement plus difficile à réussir que l'Appassionata. Il est étonnant que les dernières sonates de Beethoven ne soient pratiquement pas jouées, ni Les adieux etc. Pourquoi une telle attirance pour la laide étude opus 39 n°6 (dite du petit Chaperon rouge) de Rachmaninoff ? Les profs sont quand même bien conditionnés.

Virgule
Messages : 951
Enregistré le : mer. 07 oct., 2015 5:36
Mon piano : Yamaha M110T
Localisation : Québec

Re: Concours Tchaïkovski 2019

Message par Virgule » ven. 21 juin, 2019 0:52

JPS, en te relisant plus haut, je m'aperçois que je t'ai mal cité: c'était Emelyanov qui t'avait intéressé dans Tchaikovsky, pas le Chinois abstrait. Je n'ai pas tout écouté Emelyanov mais je m'étais promis d'y retourner, je vais le faire car il m'avait paru intéressant.

Pour ton dernier message, tu as sans doute raison, mais on en revient malgré tout... aux profs ! 8)

Virgule
Messages : 951
Enregistré le : mer. 07 oct., 2015 5:36
Mon piano : Yamaha M110T
Localisation : Québec

Re: Concours Tchaïkovski 2019

Message par Virgule » ven. 21 juin, 2019 1:01

JPS1827 a écrit :
ven. 21 juin, 2019 0:44
A noter la magnifique prestation de Mao Fujita dont on n'a pas encore parlé, avec une sonate de Mozart époustouflante : un discours qui a toujours du sens et un son magnifique d'un bout à l'autre, et il était magistral dans son Prélude et fugue (cette fugue en la mineur est particulièrement longue et difficile). C'est lui qui avait gagné le concours Clara Haskil 2017
J'ai écouté Mao en entier. J'ai beaucoup apprécié sa finesse, oui, il raconte, c'est un musicien, mais malgré tout j'ai trouvé qu'il manquait de relief, que les nuances pourraient être soulignées davantage. C'est drôle, mon prof de piano me fait souvent ce reproche (et je lis la même chose ailleurs sur pm) et il me dit : je n'ai jamais entendu quelqu'un reprocher à un pianiste de faire trop de nuances. Et là, je comprends ce qu'il veut dire...

tjc
Messages : 57
Enregistré le : lun. 05 oct., 2015 11:25

Re: Concours Tchaïkovski 2019

Message par tjc » ven. 21 juin, 2019 1:09

JPS
Et c"était vraiment la peine de se taper une Appassionnata (je n'en pouvais plus)? Tous les Haydn, Mozart, Clementi sont au deuxième tour. Ironie du sort.

Ceci dit, j'ai beacoup de peine pour Malofeev. Pour étaler tous les enjeux politiques et stratégiques dont il devait faire face, il me faudrait dix pages. Je le trouve vraiment sacrifié. Il préparait ce concours depuis son enfance. Désigné, destiné, pressenti et j'en passe. Il devait reprendre le flambeau des éternels. Et ce bouton sur le nez est la première fausse note de son parcours (hormis Pékin quelque part mais c'est une autre affaire). Il faudrait qu'il puisse partir à Curtis chez McDonald (ou ailleurs, mais couper avec Gnessin School).

Par contre (et avec un immense soulagement) j'ai constaté que l'op. 25/11 de Chopin ne fait plus la côte. Ouff.

Et (o joie) nous n'aurons que 2 septièmes sonates de Prokofiev (et deux sixièmes, deux huitièmes, mais c'est déjà mieux). Ca craignait aussi. Et aucun Ravel (curieusement plus la côte).

Par contre parmi tout un éventail de concertos, le choix des candidats est tellement limité que c'est honteux (ou commercial). Et pourtant c'était libre de chez libre, comme jamais.

Virgule
Messages : 951
Enregistré le : mer. 07 oct., 2015 5:36
Mon piano : Yamaha M110T
Localisation : Québec

Re: Concours Tchaïkovski 2019

Message par Virgule » ven. 21 juin, 2019 1:18

tjc a écrit :
ven. 21 juin, 2019 1:09
JPS
Et c"était vraiment la peine de se taper une Appassionnata (je n'en pouvais plus)? Tous les Haydn, Mozart, Clementi sont au deuxième tour. Ironie du sort.

Ceci dit, j'ai beacoup de peine pour Malofeev. Pour étaler tous les enjeux politiques et stratégiques dont il devait faire face, il me faudrait dix pages. Je le trouve vraiment sacrifié. Il préparait ce concours depuis son enfance. Désigné, destiné, pressenti et j'en passe. Il devait reprendre le flambeau des éternels. Et ce bouton sur le nez est la première fausse note de son parcours (hormis Pékin quelque part mais c'est une autre affaire). Il faudrait qu'il puisse partir à Curtis chez McDonald (ou ailleurs, mais couper avec Gnessin School).
J'ai aussi de la peine pour Malofeev, mais tu écris comme s'il n'avait plus aucune chance... mais il a 17 ans ! Il peut même revenir dans 8 ans ! Et oui, aller voir ailleurs, ça lui ferait vraiment du bien, pas vraiment du côté technique, mais pour le reste - et il a le potentiel, je n'en doute pas.

tjc
Messages : 57
Enregistré le : lun. 05 oct., 2015 11:25

Re: Concours Tchaïkovski 2019

Message par tjc » ven. 21 juin, 2019 1:32

Vous ne connaissaz pas la Russie. Ce n'est pas si simple.

Avatar du membre
JPS1827
Messages : 3415
Enregistré le : lun. 25 avr., 2011 11:27
Mon piano : Steinway A, Seiler 122
Localisation : Bourg la Reine

Re: Concours Tchaïkovski 2019

Message par JPS1827 » ven. 21 juin, 2019 1:35

J'ai trouvé Anna Geniushene excellente, notamment dans ses trois études, avec une grande puissance d'évocation dans Rachmaninoff et Liszt (dommage qu'elle bouscule un peu la fin des alternés dans Liszt à chaque fois qu'ils sont écrits comme un trille sur trois croches), et son Clementi m' a paru très correct. Je n'ai pas encore eu le temps d'écouter Sara Daneshpour.

Virgule
Messages : 951
Enregistré le : mer. 07 oct., 2015 5:36
Mon piano : Yamaha M110T
Localisation : Québec

Re: Concours Tchaïkovski 2019

Message par Virgule » ven. 21 juin, 2019 4:06

J'ai réécouté tout Emelyanov, je l'avais écouté le jour-même en fait, sauf peut-être ses pièces de Tchaikovsky qui ont plu à JPS, justement, dont je ne me souviens pas les avoir entendues mais que je trouve merveilleuses, un pur bonheur. Mais j'ai bien reconnu sa sonate de Haydn qui m'avait enchantée par sa fraicheur et qui me ravit une seconde fois. En fait, seule sa Campanella me plait moins. Pas grave. Il a une très grande facilité qui fait qu'on oublie facilement sa grande virtuosité, a beaucoup de musicalité et joue le tout sans esbrouffe avec un goût exquis. Je l'espère en finale. Je trouve quand même son attitude un peu curieuse, il semble très désinvolte. Il n'est pas nerveux ? ou c'est sa manière de le cacher ?

Avatar du membre
JPS1827
Messages : 3415
Enregistré le : lun. 25 avr., 2011 11:27
Mon piano : Steinway A, Seiler 122
Localisation : Bourg la Reine

Re: Concours Tchaïkovski 2019

Message par JPS1827 » ven. 21 juin, 2019 9:40

J'ai écouté Sarah Daneshpour, quelle musicienne ! Après un Bach et un Haydn captivants, elle défend avec brio la Belle au bois dormant de Tchaikovsky-Pletnev, puis elle transfigure littéralement la difficile étude op 39 n°1 de Rachmaninoff et nous livre une Ronde des lutins démoniaque.

Avatar du membre
mh_piano
Messages : 391
Enregistré le : mar. 24 juil., 2018 20:39
Mon piano : numérique Roland DP603/acoustique Erard

Re: Concours Tchaïkovski 2019

Message par mh_piano » ven. 21 juin, 2019 10:43

Oui j'ai été vraiment impressionnée par Sarah Daneshpour ausi !
Pour An Tianxu je partage un peu l'analyse de Virgule... Programme parfaitement exécuté, mais ça m'a laissée de glace.
Et un peu le même ressenti a priori que Julien84 sur le jeune Malofeev et pour les mêmes raisons.
J'avais fait ma propre "sélection", et je vois que j'en ai les 2/3 en commun avec le jury. Au moins comme ça je ne suis pas trop déçue (enfin quand même pour Arsenii Mun).
Bientôt la suite !

Ecalucie
Messages : 828
Enregistré le : mar. 16 mars, 2010 10:19
Mon piano : Pleyel P 1932 & CLP 430

Re: Concours Tchaïkovski 2019

Message par Ecalucie » ven. 21 juin, 2019 15:16

Virgule a écrit :
jeu. 20 juin, 2019 23:35
D'autres m'ont quand même pas mal impressionnée, mais celle que je vois sans aucun doute en finale, c'est Sarah Daneshpour.
Et bien moi aussi je vous rejoins. Sarah Daneshpour, que je découvre, est vraiment extra. C'est mon coup de coeur. :wink:
Il y a... de la classe dans son jeu.

Avatar du membre
JPS1827
Messages : 3415
Enregistré le : lun. 25 avr., 2011 11:27
Mon piano : Steinway A, Seiler 122
Localisation : Bourg la Reine

Re: Concours Tchaïkovski 2019

Message par JPS1827 » ven. 21 juin, 2019 15:51

Mais elle est désavantagée par son âge, ils aiment bien les très jeunes en finale.

Virgule
Messages : 951
Enregistré le : mer. 07 oct., 2015 5:36
Mon piano : Yamaha M110T
Localisation : Québec

Re: Concours Tchaïkovski 2019

Message par Virgule » ven. 21 juin, 2019 17:12

JPS1827 a écrit :
ven. 21 juin, 2019 15:51
Mais elle est désavantagée par son âge, ils aiment bien les très jeunes en finale.
Aucun doute, c'est pour ça entre autres que je n'ose espérer la voir gagner, mais je trouve qu'ils seraient très malvenus de ne pas la passer en finale ! Sinon ils perdront toute crédibilité à mes yeux.

Mes impressions de ce matin (oui enfin, ce matin chez moi), sans aucune prétention, nous avons tous nos sensibilités:

Au réveil ce matin, j'ai eu la chance d'attraper la fin de la prestation d'Emelyanov. Le lecteur de medici permet de reculer un peu la vidéo même en live et j'ai pu reculer jusqu'au début de la sonate de Barber. Je ne connais Barber que de nom et je trouve a priori difficile d'évaluer une interprétation d'une oeuvre que je ne connais pas du tout. Pourtant ici… WOW ! J'ai trouvé sa prestation absolument remarquable, j'ai été captivée - vraiment captive - du début à la fin. Hâte d'écouter sa prestation complète.

J'ai écouté Shiskin les yeux fermés, très relax et réceptive. Chopin magnifique, chantant, facile, Prokofiev pas du tout motorique, Medtner charmant, sonate de Rachmaninov romantique sans dégouliner… un pianiste impeccable, un très très beau son. Ça m'a beaucoup plu, mais à tout bout de champ je me surprenais à rêvasser. Pourquoi ? Aucune surprise, pas de passion, il est juste très très classique et impeccable mais joue de la musique romantique sans feu, sans débordement aucun. Rien de dépasse, tout est juste très poli. J'irais volontiers l'entendre en récital mais pour moi il ne va pas en finale.

An Tianxu - Prokofiev motorique (sans surprise) mais Rachmaninov très chantant. Mais… a-t-il quelque chose de plus que Shishkin, hormis la technique phénoménale ? Est-ce un musicien remarquable ? Pas pour moi. Hier je pensais à Lang Lang, je me demandais si An avait subi le même genre d'entraînement féroce dans son enfance…

Gugnin - Prokofiev très bon, joué avec engagement, mais pas exceptionnel. C'est vraiment très difficile de se démarquer dans cette oeuvre surjouée. Bach/Rach: belle légèreté, fraîcheur, beau chant, mais il ne m'emporte pas tout à fait. Je ne sens pas la ferveur musicale dans son jeu, il ne me tire pas en avant (comme Cano Smit l'a fait par exemple dans Bach), c'est même assez scolaire par bouts. Son Chopin me semble d'abord très convenu, puis devient très investi, poétique, émouvant dans le mouvement lent. Son finale m'emporte moins que celui de Charles Richard-Hamelin, mais reste très beau. Néanmoins, programme sans assez d'imagination pour moi, je ne l'espère pas en finale.

Avatar du membre
mh_piano
Messages : 391
Enregistré le : mar. 24 juil., 2018 20:39
Mon piano : numérique Roland DP603/acoustique Erard

Re: Concours Tchaïkovski 2019

Message par mh_piano » ven. 21 juin, 2019 22:44

Oui j'espère que Sarah Daneshpour ira en finale, ça vaudrait la peine de l'entendre en concerto, rien que pour le spectacle ils auraient tort de se priver de sa prestation... attendons son programme du 2d tour.

J'ai écouté ou repris en partie dans le désordre cette journée :
Shishkin m'a semblé vraiment très bon, inspiré. Certes ça reste putôt sage et un peu froid, mais là ça dépend de ce qu'on aime comme style.
An Tianxu, je n'y arrive pas...
Gugnin je ne l'attendais pas au 2d tour, je l'avais trouvé un peu "affecté" dans son jeu, pas vraiment sincère.
Mon coup de coeur aujourd'hui va à l'italien au nom russe Gadjiev, ses Scriabine étaient beaux à pleurer, et Liszt excellent.
Emelyanov je n'ai pas accroché, j'avoue que je n'ai pas écouté en entier la sonate de Barber, j'ai peut-être raté une bonne surprise.
Melnikov je me suis interrogée sur la valeur de son programme. Et puis je n'aime pas toujours le son.
Kapachevsky j'ai trouvé son Medtner pas passionnant, et Grieg un peu mièvre, question de goûts peut-être.

Bon ce sont des impressions très succinctes et très subjectives. Mais je trouve, à mon humble niveau, l'exercice intéressant d'essayer d'écouter tout ça avec une oreille "critique".

poppotame
Messages : 194
Enregistré le : ven. 26 juin, 2015 15:23
Mon piano : Seiler 180
Localisation : Nice
Contact :

Re: Concours Tchaïkovski 2019

Message par poppotame » ven. 21 juin, 2019 23:19

Je n'ai écouté que les 4 premiers.
Shishkin m'a vraiment semblé au dessus du lot, contrairement à Virgule, je pense qu'il ira en finale. Certes un peu sage et manque un peu de passion, mais il hésite peut être à se lâcher, c'est un concours ....
Les autres étaient un peu en dessous, mais j'ai bien aimé Emylianov même si j'ai pas trop accroché sans la sonate de Barber (je ne connaissais que l'Adagio jusqu'à aujourd'hui).
Gugnin dans Chopin m'est apparu un peu mièvre mais c'est sûrement parce que j'ai toujours et depuis longtemps, la version inoubliable de Sultanov en tête.
Bref, en tout cas, le niveau des participants est inouï et je n'aimerais pas être à la place du jury !!!

bogobogo
Messages : 28
Enregistré le : sam. 20 juin, 2015 21:58

Re: Concours Tchaïkovski 2019

Message par bogobogo » sam. 22 juin, 2019 21:11

Bonjour,
J'ai rattrapé un peu le retard en écoutant Gadjiev, Emelyanov et Shishkin.

Pour des raison particulières (on est originaires de la même ville, même lycée aussi) j'ai suivi Gadjiev de loin pendant 4 ans.
Après le premier prix d'Hamamatsu il s'est amélioré beaucoup, d'abord techniquement (octaves par exemple), mais surtout il a fait un énorme travail coté interprétation et recherche d'un répertoire original en dehors des concours. Voir par exemple ses "Elements" de Berio sur Youtube.
De son premier tour très rempli le Rachmaninov op. 39 5 est surement le plus réussi ; je pensais qu'il pouvait s'arrêter là, quand je l'ai vu entamer Mazeppa pour respecter sa réputation de cheval fou je me suis dit "surement le logiques d'un concours de piano".
En confirmation de son évolution technico-interprétative la Dante-Sonata du deuxième tour et le très dur Scriabine op 42 5, j'ai eu un peu peur pour lui mais bon il s'en est sorti assez bien, ouf !
Les autres pièces de Scriabine font déjà partie de son répertoire depuis quelque temps, il les connait par cœur et sont très réussis.

Emelyanov m'a impressionné par sa technique, évidente dans une impeccable Campanella.
J'ai bien aimé son Tchaïkovski du premier et deuxième tour (pas la transcription de la sixième symphonie, présenter ça c'est un peu une absurdité pour moi) et aussi le Rachmaninov - Corelli, le meilleur moment de son récital où il a mis tout son âme.
Mais pour son Barber, désolé, il a raté quelque chose coté vitesse et dynamique, je n'ai même pas reconnu la pièce par moments.
Est-ce que çà peut-être la transmission par web ?
Sinon il est très doué, je serais étonné de ne pas le retrouver en finale.

Shishkin j'ai l'avais écouté au Rubinstein 2014, Chopin 2015 et Bruxelles 2016, je l'ai réécouté ici juste pour me convaincre définitivement que ce n'est pas pour moi, même si je reconnais qu'il est techniquement monstrueux (voir simplement son Chopin op 10 2 sur Youtube) il n'arrive pas à me transmettre quoi que ce soit.
Ce n'est même pas ses dynamiques, assez bien variées et d’une grande ampleur.
Je ne sais pas si c'est le toucher ou son côté "machine" ou alors c'est tout simplement son choix de répertoire.

Répondre