Vos derniers concerts...

Concerts, interprètes, émissions, sortie CD

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
jean-séb
Messages : 9862
Enregistré le : lun. 16 oct., 2006 20:36
Mon piano : Yamaha C3
Localisation : Paris

Re: Vos derniers concerts...

Message par jean-séb » mer. 23 janv., 2019 14:51

Avant une magnifique Messe en si de Bach dimanche, avec un chœur d'enfants de Münich qui chantait merveilleusement juste, j'étais allé la semaine dernière à Cortot pour un concert organisé par le Centre de Musique de chambre de Paris, avec Jérôme Pernoo, dont j'avais beaucoup fait l'éloge l'année dernière. Il revient cette année avec un concept toujours aussi intelligent, même si l'effet de surprise ne joue plus. Cette fois-ci, tout était centré sur Beethoven avec des extraits de ses œuvres tout au long de son parcours. Le clou du spectacle était la Grande fugue pour quatuor, op.133, une œuvre austère mais intense, qui vous emporte dans un maelstrom de sons et de sensations, avec laquelle la messe en si de Bach présente des analogies, puisqu'il s'agit dans l'une et l'autre œuvre d'un apogée de la fugue. La petite violoncelliste, finaliste des Prodiges, assistait sagement avec sa mère, au concert, juste à côté de moi.

Avatar du membre
Okay
Messages : 5212
Enregistré le : mar. 13 juil., 2010 17:32

Re: Vos derniers concerts...

Message par Okay » mer. 23 janv., 2019 22:50

J'ai entendu dire que la Grande Fugue avait été jouée par coeur, comme à l'habitude du Centre... chapeau bas ...

Avatar du membre
jean-séb
Messages : 9862
Enregistré le : lun. 16 oct., 2006 20:36
Mon piano : Yamaha C3
Localisation : Paris

Re: Vos derniers concerts...

Message par jean-séb » jeu. 24 janv., 2019 8:36

Exactement, et avec cette souplesse et cette liberté que donne le fait de jouer debout, ce qui permet aux instrumentistes (hormis le violoncelliste) de se déplacer et de modifier l'organisation stéréophonique pour mieux mettre en valeur certains détails. Travail remarquable et enthousiasmant.
(Ton complice violoncelliste Bruno Philippe était dans la salle !)

Paulinette
Messages : 2
Enregistré le : sam. 11 nov., 2017 16:25

Re: Vos derniers concerts...

Message par Paulinette » mar. 05 févr., 2019 11:09

Bonjour,
Pour ma part j'ai vu Paul Badura-Skoda jouer les deux dernières sonates de Schubert samedi 2/02/2019 au Musée Jacquemart André à Paris.
Magnifiques sonorités évidemment ... quels deuxièmes mouvements... et ses forte m'ont fait pâlir d'envie... et il était proche du public, en donnant des éléments d'explications sur la sonate D 959 en toute simplicité, ce qui montrait encore plus la grandeur et l'humanisme du maître (la petite taille de la salle aidait aussi).
Mais je dois avouer que j'ai été émue de voir un vieil homme qui semble malade... il devait jouer l'impromptu n°2 (op 90) en plus des deux sonates mais finalement il ne l'a pas joué. Et je crains aussi avoir entendu quelques imperfections... mais comme je ne connais pas les œuvres par coeur, c'est peut être mon oreille qui m'a trompée. Quoi qu'il en soit quelque chose me dit que c'était pas loin d'être l'un de ces derniers concerts, et je trouve cela triste :( :(
Je suis quand même heureuse d'avoir pu le voir et profiter de son jeu en même temps que de sa générosité et son sourire. Et en bis, nous avons eu le moment musical en do # mineur (op 94 n°4) qui était absolument sublime...

musicalement vôtre!

Avatar du membre
katy
Messages : 1563
Enregistré le : sam. 04 févr., 2012 20:48
Localisation : Colmar

Re: Vos derniers concerts...

Message par katy » mar. 12 févr., 2019 0:29

Badura-Skoda est très malade, ce n'est pas un secret, (je ne sais plus ce qu'il a au juste, et peu importe d'ailleurs, j'imagine une belle saloperie de cancer…) mais il ne lâche pas l'affaire et continue à jouer… Il faut lui pardonner les imperfections :) tant qu'il est encore là c'est déjà ça…

lookingforthepianist
Messages : 58
Enregistré le : ven. 28 juil., 2017 22:54
Mon piano : Yamaha
Contact :

Re: Vos derniers concerts...

Message par lookingforthepianist » dim. 03 mars, 2019 21:48

J'étais au concert d'Andreas Staier à l'Arsenal de Metz il y a 5 jours. Je ne connaissais pas du tout ce pianiste, belle découverte dont je parle sur mon blog ! https://lookingforthepianist.wordpress. ... -schubert/

Avatar du membre
jean-séb
Messages : 9862
Enregistré le : lun. 16 oct., 2006 20:36
Mon piano : Yamaha C3
Localisation : Paris

Re: Vos derniers concerts...

Message par jean-séb » sam. 23 mars, 2019 9:50

Joseph Moog, ce jeune pianiste allemand de 30 ans, n'est pas un inconnu des lecteurs assidus du forum :
viewtopic.php?p=228265#p228265
viewtopic.php?p=278359#p278359
Quel immense plaisir de le retrouver hier dans la nouvelle salle parisienne La Scala que je ne connaissais pas encore (elle a réouvert seulement cette année) et dont la programmation musicale est à la fois éclectique et ambitieuse. Le conseiller musical de la salle est Rodolphe Bruneau-Boulmier, bien connu des auditeurs de France-Musique dont il assure chaque matin de semaine une émission de présentation des nouveautés du disque. Il a présenté Joseph Moog comme, à son avis, le meilleur pianiste de sa génération ; peut-être dit-il la même chose à chaque présentation de pianiste durant ce festival Chopin ?! Mais le compliment ne me paraît pas usurpé, devant la perfection diabolique du jeu et la sensibilité.
Mozart : Fantaisies en ré mineur KV397 et en ut mineur K47
Chopin : Polonaise op. 26 n°1 en do dièse mineur ; Tarantella op. 43 en la mineur ; Berceuse op. 57 en re bémol majeur ; Scherzo n°1 op. 20 en si bémol mineur
Liszt : Sonnets n°47, n°104 et n°123 d’après Francesco Petrarca ; Rhapsodie Hongroise n°12 (arrangé par Joseph Moog)
Bis : Debussy Etude 10 du Livre II, 10. pour les sonorités opposées.
Moog n'est pas un pianiste renfermé, il respire l'ouverture et le partage, mais il n'est pas du tout exubérant ; il est d'une sobriété incroyable, concentré sur le clavier. Contrairement à beaucoup d'autres pianistes, sa tête ou son regard ne vagabonde jamais dans des sphères mystérieuses, on ne décèle aucun mouvement intempestif des jambes ; il est tout à son jeu, presque immobile. Tout juste à la fin d'un morceau très virtuose on le voit relever prestement les bras, mais autrement, ses mains quittent avec une extrême douceur le clavier quand le son meurt.
Son programme m'a enchanté, car il mêlait des pièces d'un genre bien différent et a permis de montrer la palette de ses talents. Beaucoup de sensibilité et de fantaisie comme il se doit dans les deux Mozart, une très douce et jolie Berceuse de Chopin, des sonnets de Liszt parfaits dans leur genre un peu suranné de musique de salon, héroïsme nécessaire dans la Polonaise de Chopin, une volubilité joyeuse et impeccable dans la Tarentelle si peu Chopinesque mais tellement "de son temps", un Scherzo pris à une vitesse folle qui aura probablement semblé excessive à beaucoup mais qui, dans la réalisation parfaite, sans accroc, qu'il en a donné, m'a au contraire paru restituer plus que jamais le caractère sautillant et facétieux d'un vrai scherzo. Quant à la 12e Rhaspodie de Liszt, c'était un grand moment de pianisme à l'état pur, Moog ayant dans son arrangement truffé l’œuvre de passages pyrotechniques spectaculaires. En bis, le Debussy venait montrer, s'il en était besoin, que Moog n'est pas qu'un virtuose, mais aussi un tendre coloriste.
La salle de concert est superbe. L'acoustique est certes un peu moins extraordinaire pour le piano que celle de la salle Cortot, le son est un tout petit peu plus étouffé (il y a sur les murs des panneaux acoustiques mobiles qu'il faudra peut-être apprendre à déplacer), mais la disposition est ultra confortable ; gradins très haut qui assurent une visibilité parfaite jusqu'au dernier rang, fauteuils larges et avec de la place pour les genoux ; éclairage très soigné du piano et du pianiste. Le piano est un grand Yamaha tout juste choisi à Hambourg par Bertrand Chamayou.
Après (ou avant) le concert, on peut manger au restaurant du 1er étage, dans une salle très agréable, un repas excellent à prix relativement doux (un verre de vin est offert quand on a une place de concert).
Bref, je recommande vivement cette salle. Espérons que l'ambiance un peu glauque du quartier la nuit n'effraie pas trop les amateurs pour venir.
Il y a la semaine prochaine un festival Rachmaninov et musique russe, avec Clément Lefebvre, Nathanël Gouin, Ilya Rashkovsky et Marie-Ange Nguci et début avril un festival mêlant Scriabine et musique électronique pour une expérience "immersive" paraît-il inouïe. Qu'on se le dise.
https://lascala-paris.com/programmation/

Envrac
Messages : 126
Enregistré le : mer. 18 oct., 2017 9:56

Re: Vos derniers concerts...

Message par Envrac » sam. 23 mars, 2019 13:17

A la base je voulais assister à ce concert, mais j’ai eu des soucis avec le site et après plusieurs tentatives j’ai abandonné. Son dernier disque consacré aux études de Debussy et Gaspard de Ravel est vraiment superbe.

pianojar
Messages : 6451
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: Vos derniers concerts...

Message par pianojar » sam. 23 mars, 2019 15:32

J'avais également repéré ce concert dans cette nouvelle salle mais malheureusement je travaillais le soir
Apparemment ce pianiste confirme tout le bien qu'on en a dit

Avatar du membre
Christof
Messages : 2276
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: Vos derniers concerts...

Message par Christof » dim. 31 mars, 2019 16:19

En ce moment, c'est vraiment ma période "aller écouter des concerts". J'en ai besoin, m'imprégner de musique est pour moi vital. Et puis, je sais pas pour vous, mais après avoir été à un concert, cela me travaille, et je joue mieux au piano. Comme si les musiciens me transmettaient aussi comme cela leur savoir (vendredi, midi, c'était Edouard Ferlet qui improvisait sur Bach (je ferai une chronique bientôt car il y a tellement à dire sur l'improvisation. J'en avais aussi déjà parlé ici )... Lundi soir, ce sera du jazz au New-Morning pour la sortie du deuxième album d'Antoine Karakostas (j'avais aussi parlé de ce pianiste ici).
--------

Hier-soir, c'était à l'église Saint-Merry (Paris 5ème où Jean Dubé se produisait. Et ce que j'adore avec lui, c'est qu'il nous fait toujours découvrir des œuvres pas vraiment connues, en tous cas à chaque fois, pour moi, des trucs que je ne connais pas... (si, juste pour un des rappels où il a joué un morceau de Nicolai Kapustine).

Image

Ah, L'église Saint-Merry ! J'adore cet endroit. Un concert dans une église, cela ne ressemble à rien d'autre.

Image
Arriver ici en avance. M'imprégner du lieu pour mieux y entrer en religion... mais en religion musicale.

Et cher(e)s Pmistes, si vous ne connaissez pas encore Jean Dubé, sautez sur l'occasion, entrez dans ce monde de prodige, car quand ce pianiste joue, vous verrez, la lumière, la densité, la transcendance, la joie qui étincelle. Sous ses doigts, toutes les oeuvres sont transformées en or. Je vous le dis tout net : Jean Dubé, pour moi, est un des plus grands musiciens de la planète, un initié. Il fait partie des merveilles du monde, des merveilles de mon monde.

Image

Ci dessous, un extrait du concert (le concert durait en fait une heure cinquante, une heure cinquante où l'on est au ciel).
Cet extrait commence par quelques pièces de "Noèmes", opus 37 (le morceau entier contient 13 pièces), du compositeur Henri Nafilyan. On y entend ensuite un premier rappel où Jean Dubé nous joue du Nicolai Kapustine. J'espère que vous connaissez... Tous les jazzman d'ailleurs sur ce forum devrait connaître ce pianiste et compositeur russe.
Enfin, deuxième rappel, une surprise, un duo piano flûte avec Guy-Claude Luypaerts (qui en est d'ailleurs le compositeur), le finale de "La sonate - à Françoise".

Image

Image

Écouter l'extrait de concert



Et pour pour ceux qui aiment le jazz, je ne peux m'empêcher d'ajouter ci-dessous le Prélude, op. 53, no. 11. de Kapustine, joué par le compositeur lui-même.

Modifié en dernier par Christof le dim. 31 mars, 2019 16:29, modifié 4 fois.

Avatar du membre
jean-séb
Messages : 9862
Enregistré le : lun. 16 oct., 2006 20:36
Mon piano : Yamaha C3
Localisation : Paris

Re: Vos derniers concerts...

Message par jean-séb » dim. 31 mars, 2019 16:25

Christof a écrit :
dim. 31 mars, 2019 16:19
Ci dessous, un extrait du concert (le concert durait en fait une heure cinquante, un heure cinquante où j'étais au ciel).


Écouter l'extrait de concert

[...]
Ce n'est pas le lien vers l'enregistrement ! :|

Moi aussi, j'aime bien les concerts à Saint-Merry. Beau programme et très original.

Avatar du membre
Christof
Messages : 2276
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: Vos derniers concerts...

Message par Christof » dim. 31 mars, 2019 16:30

jean-séb a écrit :
dim. 31 mars, 2019 16:25
Ce n'est pas le lien vers l'enregistrement ! :|
Merci Jean-Seb ! J'ai modifié et cela fonctionne.

Avatar du membre
jean-séb
Messages : 9862
Enregistré le : lun. 16 oct., 2006 20:36
Mon piano : Yamaha C3
Localisation : Paris

Re: Vos derniers concerts...

Message par jean-séb » dim. 31 mars, 2019 16:58

Super, merci.
Je ne connaissais pas Henri Nafilyan et ses Noèmes sont superbes.

fntms
Messages : 179
Enregistré le : sam. 30 mars, 2013 21:22
Mon piano : C3X-SH

Re: Vos derniers concerts...

Message par fntms » lun. 01 avr., 2019 15:43

jean-séb a écrit :
sam. 23 mars, 2019 9:50
...
La salle de concert est superbe. L'acoustique est certes un peu moins extraordinaire pour le piano que celle de la salle Cortot, le son est un tout petit peu plus étouffé (il y a sur les murs des panneaux acoustiques mobiles qu'il faudra peut-être apprendre à déplacer), mais la disposition est ultra confortable ; gradins très haut qui assurent une visibilité parfaite jusqu'au dernier rang, fauteuils larges et avec de la place pour les genoux ; éclairage très soigné du piano et du pianiste. Le piano est un grand Yamaha tout juste choisi à Hambourg par Bertrand Chamayou.
Après (ou avant) le concert, on peut manger au restaurant du 1er étage, dans une salle très agréable, un repas excellent à prix relativement doux (un verre de vin est offert quand on a une place de concert).
Bref, je recommande vivement cette salle. Espérons que l'ambiance un peu glauque du quartier la nuit n'effraie pas trop les amateurs pour venir.
Il y a la semaine prochaine un festival Rachmaninov et musique russe, avec Clément Lefebvre, Nathanël Gouin, Ilya Rashkovsky et Marie-Ange Nguci et début avril un festival mêlant Scriabine et musique électronique pour une expérience "immersive" paraît-il inouïe. Qu'on se le dise.
https://lascala-paris.com/programmation/
Merci JS d'avoir signalé cette salle proche de chez moi. En effet très confortable (si vos voisins ne bougent pas trop dans leurs sièges, car toute la rangée en profite), et la taille est parfaite.
J'y ai vu MA Nguci samedi dernier dont j'ai beaucoup aimé le Scriabine, elle a très bien tiré parti du beau Yamaha, une dynamique très ample comme il se doit, des ppp magnifiques...un son "neuf" mais jamais dur (sauf qqs notes aigues à revoir?)

Le programme du WE prochain, Scriabine, est intéressant (j'ai au moins une place), mais la présentation des activités connexes (projections des partitions pour montrer l'écart entre la partition et ce qui est joué?) n'est pas très claire.

denis_h
Messages : 215
Enregistré le : jeu. 07 mars, 2019 15:36
Mon piano : yamaha droit silent
Localisation : paris 20
Contact :

Re: Vos derniers concerts...

Message par denis_h » lun. 01 avr., 2019 18:09

vu un sympathique concert de jazz hier soir au "lou pascalou" petit bar de paris 20, avec piano/voix ; guitare ; basse électrique et batterie.

ils ont chanté / joué des standards :

- someday my prince will come
- there will never be another you
- every cloud has a silver lining
- automn leaves
- un blues
- d'autres titres que je ne connaissais pas.

la prestation était convaincante malgré des conditions matérielles difficiles et peu confortables : son pas terrible, public qui parle et mange pendant les morceaux, locaux exigus ...

Line-Marie

Re: Vos derniers concerts...

Message par Line-Marie » ven. 05 avr., 2019 23:18

:D quels veinards ces parisiens! J'espère trouver sur YT une version des oeuvres jouées par Jean Dubé à l'église Saint Merry. Cest par ce pianiste que j'ai découvert Jean Cras et que j'ai eu envie de jouer son Paysage Maritime...

Ce soir, un magnifique concert symphonique à Mâcon avec l'orchestre symphonique de la ville dirigé de mains de maître par Eric Genestre, qui aussi le directeur du CRR de Mâcon.
Au programme: de la musique Russe : Vocalise de Rachma puis un éblouissant Petrouchka de Stravinski et enfin le Concerto n°2 de Rachma avec au piano une talentueuse pianiste AGNES GRAZIANO.
Une salle comble, une pianiste ovationnée, ovation totalement méritée : tant de beauté sous ces doigts !

Avatar du membre
Christof
Messages : 2276
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: Vos derniers concerts...

Message par Christof » mar. 09 avr., 2019 12:17

C'était le 1er avril dernier : Antoine Karacostas au New Morning (voir ici dans cet autre fil)

Avatar du membre
Christof
Messages : 2276
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: Vos derniers concerts...

Message par Christof » jeu. 11 avr., 2019 15:43

Dernier concert : Yaron Herman, au Trianon (Paris), le 10 avril

Avatar du membre
jean-séb
Messages : 9862
Enregistré le : lun. 16 oct., 2006 20:36
Mon piano : Yamaha C3
Localisation : Paris

Re: Vos derniers concerts...

Message par jean-séb » ven. 12 avr., 2019 17:41

L’association ANIMATO organisait un grand concert à Cortot mardi soir, présenté comme d’habitude par le pianiste Marian Rybicki, directeur artistique, et pur représentant d’une temps cultivé, élégant et courtois devenu rare et, pour tout dire, démodé. Son nom a déjà été évoqué ici, notamment en tant que professeur de Nox.
Il a présenté le concert en parlant de deux pianistes du XXIe siècle. Ça m’a fait un choc, c’est vrai. Je me rappelle encore très bien le feu d’artifice tiré sur la Tour Eiffel pour le passage à l’an 2000 et voilà que j’ai sous les yeux deux jeunes pianistes entièrement conçus, développés, et mûris au XXIe siècle au point de pouvoir jouer de façon parfaitement accomplie.
Le premier, Simon BUERKI (Suisse/Ukrainien ) (Premier Prix du Concours Liszt de Weimar,2017, Premier Prix Pianissimes, Lyon 2017) a interprété de SCHUBERT-LISZT les bien plaisants Auf dem Wasser zu singen et Gretchen am Spinnrade, puis de CHOPIN la Ballade N°2 op.38 et enfin de LISZT la Rhapsodie hongroise N° 9 "Carnaval de Pest". Il a pu donner sans cette dernière la pleine mesure de sa virtuosité implacable. Je croyais que je n’aimais pas trop Liszt quand il donne un peu trop dans la virtuosité mais, joué de cette manière, tout semble couler de source, c’est exubérant, on retrouve le rythme endiablé des danses de l’Europe de l’Est, où Liszt préfigure presque Bartok. Petite note d’attitude : Simon donne l’impression de mâcher un chewing-gum en permanence comme ce grand pianiste qu’était Vlado Perlemuter, mais c’est le seul signe extérieur qu’il donne.
Très applaudi, il a donné comme bis une sonate de Scarlatti que je n’ai pas identifiée bien qu’il me semble l’avoir déjà entendue, jouée dans un style plutôt romantique que la composition permettait.
En guise d’entracte, le professeur Rybicki a présenté le lauréat du prix Antoinette Vassal, Clément Caillier, qui a interprété avec une sureté sans faille la magistrale Fantaisie et Fugue sur le nom de BACH de Liszt, dans un style qu’on appelait au XIXe siècle le style sévère, c’est-à-dire un style fortement contrapuntique qui faisait évidemment un grand contraste avec la Rhapsodie hongroise qui avait précédé.
Le second très jeune candidat, venu de Pékin avec sa professeur et son petit frère, était Yangrui CAI (Chine), Premier Prix du Concours International de Piano "Kayserburg", Chine 2017, Troisième Prix du Concours International de Piano "Bösendorfer &Yamaha USASU", USA 2019. Il a joué de SCRIABINE la Sonate N°4 op. 31, que j’avais entendue quelques jours plus tôt sous les doigts de Mariangela Vacatello, avec peut-être un petit plus de maturité, mais c’était déjà très bien. Suivait TCHAIKOVSKY avec les Nuits de mai et Troika ( extraits des "Saisons"). Sans doute était-ce choisi pour montrer aux Caucasiens sceptiques qu’on peut être pianiste chinois ET sensible. De fait, il a très bien interprété ces deux morceaux, mais j’ai regretté qu’il se laissât emporter lui-même par son émotion et poussât des gémissements à fendre l’âme et des grognements qui m’ont gêné ; je pense que cela en dit plus sur moi que sur les pianistes, mais je n’aime pas trop les manifestations parasites des artistes, même s’il y a d’illustres et nombreux précédents. Enfin, la pièce de résistance était, de BRAHMS, les inépuisables Variations sur un thème de Paganini op.35, Livre I. Là, il a pu faire montre de son jeu très virtuose, surprenant d’ailleurs si l’on considère qu’il m’a paru avoir des mains très petites, ce qui laisse beaucoup d’espoir à tous ceux qui, sur ce forum, ont dit avoir ce problème ! Là encore, les applaudissements n’ont pas manqué, ce qui nous a valu deux bis, d’abord Les Feux follets de Liszt, absolument parfaits (on voyait vraiment les feux follets filer devant nous) puis Navarra d’Albeniz. Un autre défaut un peu gênant que j’ai trouvé, était le bruit de la pédale forte. Il y a des pianistes qui s’arrangent pour l’utiliser avec douceur, sans déperdition d’énergie. D’autres martèlent leur pied violemment sur la pédale, ce qui m’agace et me perturbe dans l’audition, moins toutefois que ma voisine dont le début de Parkinson lui faisait frotter compulsivement son programme toutes les deux secondes. Au lieu de m’absorber dans la musique, je me voyais lui hurler d’arrêter, lui arracher le programme des mains, le jeter loin dans la salle… Je n’ai évidemment rien fait, habitué à souffrir en silence !

pianojar
Messages : 6451
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: Vos derniers concerts...

Message par pianojar » ven. 12 avr., 2019 18:58

A propos de Simon Buerki, j'aurais la chance de l'écouter le 23 juin au festival d'Auvers sur Oise
Il semble être un artiste effectivement très prometteur et déjà bien accompli

Répondre