Pose Silent piano à queue

mécanique, commerces/achat, facteurs...

Modérateur : Modérateurs

Répondre
gazouille
Messages : 73
Enregistré le : jeu. 04 janv., 2018 23:45
Mon piano : Yamaha C3 Silent Conservatory
Contact :

Pose Silent piano à queue

Message par gazouille »

Bonjour,

Je dois admettre avoir un travers, j'adore changer de piano :?
Cependant, je suis tributaire d'avoir un Silent car j'en ai besoin à 40% de mon temps de jeu, et je n'ai pas la place de posséder un piano à queue et un numérique à côté...
De plus, se limiter à un piano avec Silent monté d'usine limite le choix des marques, car niveau budget, un Bechstein avec système monté d'usine n'est pas pour demain ! Il reste donc uniquement les occasions pour accéder à ces grandes marques
Je lis ceci
Patrice Scanavini a écrit : mar. 22 août, 2017 7:40
Gro192 a écrit : lun. 21 août, 2017 8:57 Bonjour à vous!

Pour répondre à l'interrogation initiale, je vous dirais que poser un Silent sur un piano à queue, c'est un peu comme poser des pneus de vélo sur une formule 1... :mrgreen:

En effet, la pose du système demande d'installer une barre d'arrêt des marteaux; elle prend de la place, et oblige à régler autrement la mécanique (échappement), au point d'en perdre énormément des qualités expressives de l'instrument en mode acoustique (en particulier les nuances douces). #-o

Si l'on arrive à poser cette barre de façon optimisée sur certains pianos droits, il est quasiment impossible d'arriver au même degré de performance avec un piano à queue dont la mécanique a une géométrie bien plus fine... :wink:

Exception faite toutefois pour le dernier système Yamaha posé en usine sur certains pianos à queue; la barre d'arrêt est associée à une barre basculante des boutons d'échappement, ce qui permet de préserver le réglage optimal en mode acoustique! :idea:

Donc en clair: poser un Silent sur un piano à queue n'ayant pas été étudié pour, je vous le déconseille! :wink:
(Gro192 ce serait utile que tu nous dises combien tu en as posé et quelles versions, merci :wink: )

Bonjour aux amis et ennemis des silencieux :D

je suis actuellement en train de poser un silencieux Premuim 100% optique de la dernière génération (Genio griffé Feurich) cad sans aucun contact avec le clavier ainsi qu'une barre d'arrêt renforcée et motorisée qui permet de conserver la valeur d'echappement d'origine (2-3mm) grâce à sa très grande rigidité sur un piano Hoffmann Langlau 173.

Comme il est dit plus haut, ce système ne vaut rien, ne crée que des problèmes et j'ai été un très mauvais conseiller pour ce pauvre client qui va perdre toutes les énormes capacités expressives de son piano à queue (magnifique celà dit en passant) je commets ce crime de lèse-pianos à queue plusieurs fois par année et je tiens publiquement à m'en excuser ici. :wink:

Faisant le douloureux constat que comme chaque fois, ce sont ceux qui ne le font pas, qui ne savent pas le faire correctement ou qui ne veulent pas le faire, qui le déconseillent publiquement ici, je m'inscris totalement en faux sur ce qui est dit plus haut particulièrement par GRO192 avec le matériel ACTUEL. [-X

Le silencieux en question fonctionne très bien, bien sûr le son est le son basique d'origine acceptable avec plus de gradations dans les nuances que jusqu'ici mais la connectique à disposition permet l'utilisation de toutes les interfaces et logiciels disponibles satisfaisant les plus hautes exigeances en la matière.

Une fois qu'un silencieux tel que décrit est correctement posé, le système ne change absolument pas le son car on ne touche absolument pas aux marteaux (frappé harmonisation etc) ni le toucher (aucun contact au niveau du clavier pas de clics ou autres frottements à redouter) voir même le toucher sera amélioré sur un instrument ayant de l'âge puisque les règlages devront être nécessairement revus.

Je tiens à dire ici pour ceux qui se laissent dire que plutôt que d'installer un silencieux il vaut mieux acheter un pianum c'est à la fois vrai et totalement faux car le toucher de son vrai piano à queue avec le meilleur son numérique disponible offert à travers l'option silencieuse est juste incomparable et un instrument 'équivalent est totalement hors de prix par rapport à la solution silencieuse posée en option sur piano à queue.

Poser un silencieux dans un piano à queue est une opération pointue qui nécessite beaucoup de minutie et de soin pour préserver le fonctionnement acoustique et les casseurs de prix ne sont pas à recommander pour un résultat à la hauteur des attentes des interessés

Donc que tous ceux qui ont 2 mains gauches ou qui n'en savent rien s'abstiennent de donner leur avis et j'encourage vivement ceux qui le font régulièrement à venir témoigner ici.

Le membre du forum qui recoit son système prochainement viendra en témoigner les forces et les faiblesses en toute honnêteté ici, afin de poster enfin utilement sur le sujet.

Bien à vous
PS
:wink:

Si il y en a qui ont besoin d'informations au sujet d'un silencieux qui fonctionnerait mal ou qui envisagent de le faire monter je suis à dispo en MP :wink:

Pour infos : les Yamaha droits silencieux échappent entre 5 et 7 mm ce qui est beaucoup (etiquette de recommandation dans les instruments) et les pianos à queue minimum 3-4 mm ce qui n'est pas plus qu'avec un optionnel actuel posé précisément, c'est ce que j'ai mesuré lors d'interventions sur ces instruments. Donc il faut arrêter avec le mythe de l'échappement car 80% des pianistes jouent sur des pianos qui échappent pratiquement toujours plus loin que ce qu'un règlage optimal de la mécanique exigerait et de ce fait ils ne constateront aucun changement de sensibilité après une pose soignée de silencieux.
dans le fil viewtopic.php?t=18783
et je constate que personne n'est d'accord sur le sujet.
Voici donc mes questions :
- Est-il possible de poser un Silent sur un piano à queue d'occasion sans altérer les réglages de l'échappement et surtout ne pas toucher à ses qualités acoustiques (je dois admettre que des changement dans le mode Silent ne me dérange pas, car c'est essentiellement pour le travail que je l'utilise) ?
- Quel est le prix de ce travail ?
- Quel sytème utiliser ?
- Dans le scénario, comment s'y prendre ? acheter une occasion et faire poser le piano chez un artisan capable (Patrice Scanavini je suis en Suisse) pour faire le boulot ?

Mille mercis d'avance pour vos réponses sur ce sujet...obscur !
gazouille
Messages : 73
Enregistré le : jeu. 04 janv., 2018 23:45
Mon piano : Yamaha C3 Silent Conservatory
Contact :

Re: Pose Silent piano à queue

Message par gazouille »

et qu'en pensez-vous ?
En 2021, peut-on donc acheter un piano acoustique quelconque sur un coup de coeur et l'équiper après-coup sans aucun endommagement ?
http://www.pianos-accordeur.ch/413200432
Fort Et Doux
Messages : 19
Enregistré le : mar. 13 avr., 2021 10:36
Mon piano : Steinway V125

Re: Pose Silent piano à queue

Message par Fort Et Doux »

Bonsoir,
Je vous invite à relire attentivement le grands nombre de post qui traitent du sujet, et y retrouverez une généralité quasi absolue :
D’une part, des pianistes plus ou moins confirmés qui espèrent une approbation des professionnels du forum.
Et d’autre part les professionnels du forum qui ne cessent de mettre en garde sur les dangers d’une telle greffe.

Certes, certains vendeurs/facteurs hautement consciencieux et expérimentés peuvent réaliser une telle opération, mais aucun ne pourra le faire sans dénaturer à minima le mécanisme du piano.
Et nous ne parlons pas des nombreux témoignages de pianistes malchanceux escroqués par des charlatans, qui se sont contentent de saccager les pianos au point de les rendre injouables.

Qu’on s’entende : vos besoin sont compréhensibles, nombreux sont les pianistes qui doivent s’équiper d’un système silent. Personne ne vous jugera pour cela.

La solution la plus fiable concerne les pianos équipes d’usine comme vous le précisez.
Quoi qu’encore pour avoir comparé 2 bechstein 124, l’un silence l’autre non, je vous assure que le clavier n’a rien de comparable. (Et ne parlons pas du système silencieux Bechstein que je trouve particulièrement mauvais et vendu à prix d’or de surcroît)

Pour en revenir à votre question :
D’après mes derniers essais, le système AdSilent était celui qui m’avait le plus séduit (Yamaha mis à part évidemment)
Je crois me souvenir que l’installation était facturée entre 2 et 3000 chf à Genève, sur un piano à queue.
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
Michel Audiard
gazouille
Messages : 73
Enregistré le : jeu. 04 janv., 2018 23:45
Mon piano : Yamaha C3 Silent Conservatory
Contact :

Re: Pose Silent piano à queue

Message par gazouille »

Merci Fort et Doux pour ces précieuses informations !
Le mythe du Silent bien installé qui ne touche pas aux réglages de la mécanique n'est donc qu'une légende !
Ce n'est sans doute pas pour rien que les marques reconnues dans le domaine possèdent à elles seules la totalité de ce marché. Possesseur d'un C3 équipé d'usine, il est vrai que le touché (en acoustique) égale n'importe quels autres pianos de cette gamme...et ça, si je change d'instrument, je ne suis pas prêt à sacrifier le toucher ou les valeurs acoustiques de l'instrument choisi.

Après, une modification sous Silent, dès le moment ou la répétition n'est pas altérée et qu'il est possible de percevoir des nuances ne me dérange moins car c'est surtout le travail que j'effectue avec cette option.

Y-a-t-il tout de même des pmistes qui ont fait monté ce sytème sur des pianos à queue et qui en sont enchantés ? Ou la déception reste la norme ?
Merci :-)
Avatar du membre
floyer
Modérateur
Messages : 3029
Enregistré le : mar. 29 oct., 2013 23:08
Mon piano : Yamaha N1X
Localisation : Montigny-le-Bretonneux (région parisienne)
Contact :

Re: Pose Silent piano à queue

Message par floyer »

Il ne faut pas généraliser : Yamaha a un système dit QuickEscape qui évite d’altérer le réglage de l’échappement sur les pianos Silent… mais il n’est proposé que sur les pianos à queue.
Avatar du membre
DIDIER25
Messages : 2945
Enregistré le : mar. 18 déc., 2012 22:19
Mon piano : YAMAHA CLP 635 + ORGUE JOHANNUS
Localisation : BESANCON

Re: Pose Silent piano à queue

Message par DIDIER25 »

Gazouille, pourquoi ne pas envisager de rester chez Yamaha avec un des nouveaux pianos de la série CX ? Les avez vous essayé ? On peu aussi (trés rare c'est vrai) trouver un Schimmel Konzert équipé Twintone (vu un en annonce il y a quelques mois en Allemagne).
ET SI NOUS VALIONS MIEUX QUE LE BONHEUR ? - Franz Liszt.
gazouille
Messages : 73
Enregistré le : jeu. 04 janv., 2018 23:45
Mon piano : Yamaha C3 Silent Conservatory
Contact :

Re: Pose Silent piano à queue

Message par gazouille »

Didier, merci pour votre retour ainsi que de votre investissement personnel et votre passion permettant, comme d'autres, de faire vivre ce forum :-)
Pourquoi restez chez Yamaha ? Je suis enchanté de mon C3 (son très rond, touché incroyable, homogénéité des registres...) , qui d'après des dizaines d'essais lors de l'achat m'a plus convaincu que certains piano de la série CX que je trouvais trop sage (surtout dans les fff). Pourquoi pensez-vous à changer d'instrument alors me direz-vous ? Justement pour essayer autres choses, d'autres marques et sortir justement de chez Yamaha.

Plus j'avance, plus je me dois admettre, qu'avec mon cahier des charges (quart de queue + Silent), ca va être difficile de trouver mieux...
La question de poser un Silent sur n'importe quel piano me semblait être l'ouverture que je n'ai pas eu lorsque j'ai choisi le C3 pour les mêmes raisons apragmatiques qui reviennent sans cesse sur les Silent qui ne sont pas posés d'usine...
Répondre