Mécanique viennoise

mécanique, commerces/achat, facteurs...

Modérateur : Modérateurs

Avatar du membre
Sylma
Messages : 352
Enregistré le : jeu. 16 avr., 2020 12:57
Mon piano : Seiler 131 Konzert
Localisation : 13

Mécanique viennoise

Message par Sylma »

Bonsoir,

Certains sur ce forum connaissent ma recherche d'un quart de queue à petit prix.
Depuis novembre j'ai essayé une quinzaine de pianos, trois seulement m'ont fait vibrer: un Seiler 206 que je 'ai pas su négocier ( regrets ad vitam...), un Yamaha G3 pour lequel le propriétaire vient de refuser ma proposition et ...un Bluthner de 1912 avec mécanique viennoise. D'où ce post.

Lorsque je l'ai essayé j'ai été vraiment emballée par la beauté du timbre et l'homogénéité sur tous les registres. Seul bémol (sic) des basses un peu molles qui nécessiteraient un recordage. Le montant de la réparation et la persistance d'un doute sur le résultat m'ont fait renoncer, avec quelques regrets je dois dire.
J'ai également trouvé le clavier très agréable, réactif mais pas trop léger.

Au fil des semaines le piano a vraiment baissé de prix et je me pose la question de faire une proposition à la propriétaire, vu que je ne trouve pas.

MAIS, et c'est l'objet du fil: le piano est équipé d'une mécanique viennoise.

Pourriez vous me donner vos avis de pianistes et/ou de techniciens sur ce type de mécanique? Certains me disent "oublie ça, c'est un horreur à régler".
Mon professeur lui me dit qu'il a toujours aimé jouer les vieux Bluthner et qu'il les a toujours trouvés faciles à jouer.

Je précise que je suis une pianiste très modeste, je ne vise pas le répertoire virtuose et je ne me produirai jamais en concert (tout au plus je créerai peut-être un jour un fil d'apprentissage sur ce forum) je veux juste un clavier qui répète bien et une sonorité qui ne me fasse pas regretter mon piano droit actuel.
Donc, amis pianistes, si vous avez ou avez eu un piano à queue équipé d'une mécanique viennoise, c'est le moment de dire ce que vous en pensez, cela m'aldera à prendre une décision.
Avatar du membre
coignet
Messages : 1148
Enregistré le : mer. 12 févr., 2014 13:03
Mon piano : Pleyel F 1953
Localisation : Paris I

Re: Mécanique viennoise

Message par coignet »

Je ne pense pas que ce soit une mécanique viennoise mais une "Blüthner Patent", mécanique simplifiée sans levier de répétition (sans ce que l'on appelle généralement le double échappement).
Avatar du membre
Sylma
Messages : 352
Enregistré le : jeu. 16 avr., 2020 12:57
Mon piano : Seiler 131 Konzert
Localisation : 13

Re: Mécanique viennoise

Message par Sylma »

Merci pour ta réponse, mais est-ce que c'est vraiment gênant, au sens difficile à jouer? Comme je l'ai dit j'ai trouvé le clavier agréable à jouer, avec une bonne répétition, même sans le double échappement.
Est-ce que ça pose des problèmes pour l'entretien? du genre qui se bloque et devient injouable (j'ai lu ça sur un post ancien, que les mécaniques de ce type étaient injouables.) ou autre?
J'aimerais avoir des avis de pianistes qui ont ce genre de piano pour me donner leur impression.
piano bien tempéré
Messages : 4419
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: Mécanique viennoise

Message par piano bien tempéré »

piano bien tempéré
Messages : 4419
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: Mécanique viennoise

Message par piano bien tempéré »

Avatar du membre
Sylma
Messages : 352
Enregistré le : jeu. 16 avr., 2020 12:57
Mon piano : Seiler 131 Konzert
Localisation : 13

Re: Mécanique viennoise

Message par Sylma »

Image

Bonjour, quelqu'un peut m'expliquer la différence? Il me semble que la Bluthner patent est moins rudimentaire que la viennoise.
Fichiers joints
mécanique viennoise.png
mécanique viennoise.png (253.64 Kio) Vu 350 fois
Bluthner patent.png
Bluthner patent.png (232.55 Kio) Vu 350 fois
piano bien tempéré
Messages : 4419
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: Mécanique viennoise

Message par piano bien tempéré »

J’avoue que j’ai toujours eu beaucoup de mal avec la Bluthner :mrgreen:
Avatar du membre
Sylma
Messages : 352
Enregistré le : jeu. 16 avr., 2020 12:57
Mon piano : Seiler 131 Konzert
Localisation : 13

Re: Mécanique viennoise

Message par Sylma »

Ah zut! :(
piano bien tempéré
Messages : 4419
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: Mécanique viennoise

Message par piano bien tempéré »

Je n'ai jamais pu personnellement en maitriser totalement le réglage ; mais cela fonctionne plutôt bien quand c'est en bon état :wink:
Avatar du membre
Sylma
Messages : 352
Enregistré le : jeu. 16 avr., 2020 12:57
Mon piano : Seiler 131 Konzert
Localisation : 13

Re: Mécanique viennoise

Message par Sylma »

D'accord, merci piano bien tempéré, ça me rassure un peu, quoi que... :)
rodolphen123
Messages : 1125
Enregistré le : sam. 20 oct., 2018 10:11
Mon piano : Gaveau/Pleyel/Erard

Re: Mécanique viennoise

Message par rodolphen123 »

Le propriétaire actuel a peut etre un facteur qui le connait et qui sait le régler? Si il est dans ta région... Sinon tu peux prendre l'avis du tien, non?
Je n'ai pas eu l'occasion d'essayer de Bluthner, je n'en ai pas dans mon coin... Mais j'ai vu des annonces et ils ont l'air chouette. Après il faut réussir a en faire quelque chose.
Avatar du membre
Sylma
Messages : 352
Enregistré le : jeu. 16 avr., 2020 12:57
Mon piano : Seiler 131 Konzert
Localisation : 13

Re: Mécanique viennoise

Message par Sylma »

J'avais fait venir un technicien mais il n'est pas spécialiste de ce type de mécanique, d'où mon questionnement On avait vu que les basses sont à recorder, le reste du piano étant en parfait état: il a été rechevillé , les marteaux et feutres sont nickel.
rodolphen123
Messages : 1125
Enregistré le : sam. 20 oct., 2018 10:11
Mon piano : Gaveau/Pleyel/Erard

Re: Mécanique viennoise

Message par rodolphen123 »

Du coup il peut changer les cordes basses comme ça? ou il ne recheville que les basses? Tu es sûre que ça vient des cordes?
Il vaut combien si ce n'est pas indiscret?
Avatar du membre
Sylma
Messages : 352
Enregistré le : jeu. 16 avr., 2020 12:57
Mon piano : Seiler 131 Konzert
Localisation : 13

Re: Mécanique viennoise

Message par Sylma »

Oui il s'est renseigné pour un jeu de basses complet; beaucoup frisent, elles sont assez molles. Tout le reste sonne magnifiquement, des aigus clairs mais pas décharnés, le médium est chantant, seules les basses sont faibles. Le clavier est vraiment agréable.
Le piano était à 6000€; il est passé à 2000€...
Avatar du membre
Sylma
Messages : 352
Enregistré le : jeu. 16 avr., 2020 12:57
Mon piano : Seiler 131 Konzert
Localisation : 13

Re: Mécanique viennoise

Message par Sylma »

Eh bien on oublie le Bluthner, la propriétaire m'a répondu un message plein de fiel. Elle est complètement barrée
Au moins j'ai appris des choses sur les mécaniques viennoises :mrgreen: .
Avatar du membre
H.Selmer
Messages : 251
Enregistré le : dim. 16 janv., 2011 20:32
Mon piano : Blüthner D & 4, Yamaha P121N SG (Kemble)
Localisation : Au pied du Château-Gaillard (Eure)

Re: Mécanique viennoise

Message par H.Selmer »

Mince ! #-o Sylma, je suis déçu pour toi. #-o
"On dit que la musique est le discours des anges." Thomas CARLYLE
Avatar du membre
DIDIER25
Messages : 2558
Enregistré le : mar. 18 déc., 2012 22:19
Mon piano : YAMAHA CLP 635 + ORGUE JOHANNUS
Localisation : BESANCON

Re: Mécanique viennoise

Message par DIDIER25 »

Sylma, tu pourrais nous redonner ton "cahier des charges" pour qu'on recentre les recherches : région, budget, sonorité, mécanique, répertoire.... J'avoue m'être un peu perdu dans toutes les sollicitations que je suis ! :oops:
ET SI NOUS VALIONS MIEUX QUE LE BONHEUR ? - Franz Liszt.
Avatar du membre
Sylma
Messages : 352
Enregistré le : jeu. 16 avr., 2020 12:57
Mon piano : Seiler 131 Konzert
Localisation : 13

Re: Mécanique viennoise

Message par Sylma »

Ah merci DIDIER 25,
Je suis dans le 13, limite du 84, je cherche un 1/4 de queue d'environ 1,80 ou plus, un goût avéré et prononcé pour les pianos allemands, en tout cas des sonorités rondes et riches; je ne recherche pas la puissance. Pour la mécanique, je n'ai pas vraiment de préférence, j'ai un Seiler droit dont la mécanique est assez dure, raison pour laquelle je veux changer donc tout me semble plus facile à jouer :D . Par contre j'ai essayé deux C3 , je n'ai aimé ni le son, trop violent à mon goût, ni le toucher, trop léger et déstabilisant pour moi.
Ce que j'ai aimé depuis que j'ai commencé mes recherches:
- un Seiler 206 +++
- le fameux Bluthner modèle VI évoqué ci-dessus ++
- un Yamaha G3 assez ancien (1971) ++
- un Petrof récital +

Mon budget: 10000€ tout compris (transport etc), vu que je n'ai pas vendu mon piano.
rodolphen123
Messages : 1125
Enregistré le : sam. 20 oct., 2018 10:11
Mon piano : Gaveau/Pleyel/Erard

Re: Mécanique viennoise

Message par rodolphen123 »

Sylma a écrit : mer. 24 mars, 2021 16:55 Oui il s'est renseigné pour un jeu de basses complet; beaucoup frisent, elles sont assez molles. Tout le reste sonne magnifiquement, des aigus clairs mais pas décharnés, le médium est chantant, seules les basses sont faibles. Le clavier est vraiment agréable.
Le piano était à 6000€; il est passé à 2000€...
Ah oui ceux que j'ai vu etait entre 1000 et 1500, à refaire mais au moins on sait... Tu sais pourquoi la vendeuse s'est braquée?? des fois il y a des gens bizarre. Mais bon je te comprends de laisser tomber, je ne pourrais pas prendre un piano à un con.. ça me ferait mal!
Avatar du membre
Sylma
Messages : 352
Enregistré le : jeu. 16 avr., 2020 12:57
Mon piano : Seiler 131 Konzert
Localisation : 13

Re: Mécanique viennoise

Message par Sylma »

Je pense qu'elle a pris comme une attaque personnelle le fait que je décline l'offre; en fait j'étais en train de chercher une solution, rassembler des infos sur cette mécanique et le travail à faire sur le piano et comme elle m'a mis la pression, j'ai dit non. De plus elle a été très désagréable et même à la limite de la correction, je cite, avec le ton incisif qu'on peut imaginer: "franchement si c'est pour faire venir un technicien pour entendre dire que c'est pas la même mécanique que sur un Steinway moderne, c'est du grand n'importe quoi". Ce qui est un raccourci très réducteur et déformé de ce qui a été dit, ledit technicien ayant juste formulé des réserves sur la mécanique et sur l'état des cordes basses, à changer.
J'avais déjà l'impression au téléphone qu'elle partait en vrille, j'ai mis ça sur le compte de la déception, des circonstances qu'elle traversait etc..et je suis restée polie mais du coup je ne l'ai pas rappelée pour son piano, ce que j'aurais fait avec un interlocuteur normal.
Mais le texto que j'ai reçu hier me conforte dans l'idée qu'elle est siphonnée, me prêtant des propos que je n'ai pas tenus et refusant absolument de parler avec moi de son piano.
Répondre