Conseil pour acquisition de piano

mécanique, commerces/achat, facteurs...

Modérateur : Modérateurs

Avatar du membre
DIDIER25
Messages : 2633
Enregistré le : mar. 18 déc., 2012 22:19
Mon piano : YAMAHA CLP 635 + ORGUE JOHANNUS
Localisation : BESANCON

Re: Conseil pour acquisition de piano

Message par DIDIER25 »

Cette largeur maxi de 145 est vraiment un handicap pour choisir !.......Le B1 fait déjà 149 et le plus petit des Kawai également, le premier Samick JS043 est à 146 ! Je ne sais pas s'il existe des pianos moins larges.... peut être chez Klein, le "Sonate" ?
ET SI NOUS VALIONS MIEUX QUE LE BONHEUR ? - Franz Liszt.
Avatar du membre
DIDIER25
Messages : 2633
Enregistré le : mar. 18 déc., 2012 22:19
Mon piano : YAMAHA CLP 635 + ORGUE JOHANNUS
Localisation : BESANCON

Re: Conseil pour acquisition de piano

Message par DIDIER25 »

Si, il y a bien le Sauter Carus, pile à 145 ! Il existe en plus avec silencieux d'origine, ce serait l'idéal..... Mais on explose le budget ! 12000 € .... Après si on passe à 150 avec roulettes, on a beaucoup plus de choix dans les équipés silent d'origine, a commencer par le B2 Yamaha (j'aime plutôt bien ce piano quand il est accordé/harmonisé avec soin), pas certain que les roulettes soient assez hautes cependant, plusieurs Kawai (mais je ne suis pas connaisseur de la marque). Il y avait le Schimmel W114 en finition "modern swing"(148 de large, mais pieds réhaussables), toutefois il ne figure plus au catalogue de la marque (voir avec Nebout/Hamm) et pas certain qu'on puisse l'avoir en "Twin Tone", l'information n'est pas disponible sur le web. ..... Tout cela pour contourner les fabrications chinoises et leurs risques.
ET SI NOUS VALIONS MIEUX QUE LE BONHEUR ? - Franz Liszt.
loretebo
Messages : 19
Enregistré le : dim. 21 mars, 2021 19:11

Re: Conseil pour acquisition de piano

Message par loretebo »

Merci Didier pour ces premiers retours, c'est sympa ! Je n'arrive pas par contre à répondre aux messages privés. Le messagerie me dit que je n'ai pas assez contribué. Ça se débloque à quel moment ??
Avatar du membre
DIDIER25
Messages : 2633
Enregistré le : mar. 18 déc., 2012 22:19
Mon piano : YAMAHA CLP 635 + ORGUE JOHANNUS
Localisation : BESANCON

Re: Conseil pour acquisition de piano

Message par DIDIER25 »

L'essentiel c'est que tu aies pu lire le mien ! :D
ET SI NOUS VALIONS MIEUX QUE LE BONHEUR ? - Franz Liszt.
loretebo
Messages : 19
Enregistré le : dim. 21 mars, 2021 19:11

Re: Conseil pour acquisition de piano

Message par loretebo »

Bonjour,
Mes recherches se précisent un peu, même si je n'ai rien essayé depuis mes derniers posts.
Donc en neuf dans mon budget (8-10 k€) pour un piano silent installé usine, je repère essentiellement Yamaha et Kawai. Je ne suis pas une grande fan des yamaha (pour le son) et la largeur est un poil trop grande, donc il faudra que je teste les Kawai (notamment le K300) dont j'ai lu plutôt du bien sur ce forum.
J'ai repéré un modèle ATX3 ou Aurès : y a t-il une différence ?
J'ai également vu que Schimmel faisait un premier modèle aux alentours de 10 k€ (alors que le reste est bien plus cher) : le W114 Modern Chrome (ou Tradition) équipé Twintone. Connaissez-vous ce piano ?
Sur les autres marques silent usine (Grotrian, Hoffmann), elles sont hors budget. J'avais vu aussi que Sauter faisait un silent usine sur le modèle Carus. Mais non seulement il est hors budget pour moi mais également très peu vendu (même en neuf).
L'autre solution serait de trouver un piano en occasion (toujours avec un silent usine). J'ai l'impression que c'est une denrée assez rare, à part les Yamaha. Je prospecte sur LBC. Y a t-il d'autres endroits où je pourrais regarder ? Par exemple le site Klaviano ? J'ai repéré une annonce qui serait susceptible de me plaire mais le piano n'est pas présenté sur le site du vendeur. Connaissez-vous sa fiabilité ?
Prochaine étape pour moi : des essais jeudi prochain dans 2 boutiques à Paris si je me débrouille bien :D .
Bon dimanche !
Avatar du membre
floyer
Modérateur
Messages : 2889
Enregistré le : mar. 29 oct., 2013 23:08
Mon piano : Yamaha N1X
Localisation : Montigny-le-Bretonneux (région parisienne)
Contact :

Re: Conseil pour acquisition de piano

Message par floyer »

Chez Kawai, ATX est l’équivalent de Silent chez Yamaha : une barre d’arrêt pour rendre le système silencieux et un
module branché sur des capteurs optiques pour restituer un son au casque.

Aures complète ATX pour restituer le son sur la table d’harmonie avec un volume réglable. C’est la réponse de Kawai au Transacoustic de Yamaha.
loretebo
Messages : 19
Enregistré le : dim. 21 mars, 2021 19:11

Re: Conseil pour acquisition de piano

Message par loretebo »

Avec un gros retard, merci Floyer pour ces précisions. Ma connaissance en mécanique n'est pas super pointue et ce forum est vraiment très appréciable pour apprendre et échanger.
J'ai essayé des pianos aujourd'hui, ma réflexion évolue ! Petit débrief à venir...
loretebo
Messages : 19
Enregistré le : dim. 21 mars, 2021 19:11

Re: Conseil pour acquisition de piano

Message par loretebo »

Bonjour,
Comme promis (je suis sûre que vous en rêviez :D ), un petit debrief de mes essais d'hier dans une (grosse) boutique parisienne que je ne nommerais pas...
J'ai pu essayer pas mal de pianos (une dizaine), avec et sans silent et le vendeur a été plutôt sympa (il ne m'a pas collé la pression ni fait comprendre que je lui faisais perdre son temps).
Alors au niveau acoustique, cela confirme que je ne suis pas très "japonais" (j'ai essayé un Yamaha U1 et un Kawai neufs). J'ai pu tester un Schimmel 116 tradition (occasion 22 ans), j'ai aimé mais sans plus (trop puissant à mon goût). J'ai testé un Sauter Carus 112 (neuf) et là, j'ai vraiment bien aimé le son (plus rond, moins cristallin). Enfin, mon coup de coeur a été pour un Seiler 116 Tradition (occasion 30 ans). J'ai trouvé qu'on restait sur un son chaud, rond comme j'aime, avec plus de profondeur que le Sauter Carus.... La bonne nouvelle, c'est que les 2 qui m'ont le plus plu sont assez étroit (145 cm) et que ca colle avec ma satanée contrainte de place.
Le silent maintenant : je l'ai essayé sur le Schimmel (ajout post production), le Sauter Carus (neuf) et le Yamaha U1 (neuf monté usine) et le Kawai (neuf mais monté post production). La grosse surprise est que je n'ai vraiment pas aimé jouer en silent. Le touché est différent et le son n'a vraiment rien à voir avec un acoustique (je sais bien pourquoi je souhaite un acoustique et pas un numérique comme tous mes amis non musiciens me le conseillent...). J'ai aussi testé le silent en posant le casque à côté pour me rendre compte du bruit que le silent faisait pour l'entourage (comme je l'ai lu sur ce forum) et là effectivement, ce n'est pas très bruyant mais on entend bien la mécanique et je n'ai pas trouvé ca agréable du tout. Disons que je ne pense pas que qqn puisse bosser sereinement dans la même pièce pendant ce temps là. Cela me fait douter sérieusement de mon souhait d'avoir un silent. J'ai la chance d'être en maison, avec plusieurs étages. Même si mes enfants sont petits, que nous bossons mon conjoint et moi presque intégralement chez nous, nous avons néanmoins la possibilité de nous isoler dans une autre pièce. Donc je suis en train de me dire que la sourdine fera l'affaire (même si je n'aime pas trop jouer en sourdine).
Je n'ai pas encore totalement fait une croix sur le silent mais je suis en train de réorienter sérieusement ma recherche. A ce stade, je vais continuer à tester des pianos en magasins (retester le silent pour m'assurer que ca ne me convient pas, affiner ce qui me plaît ou non) et prospecter aussi sur les particuliers. Je pense en effet me tourner vers l'occasion pour pouvoir dans mon budget aller vers un Sauter peut être plus grand, un Seiler ou un Pétrof (à ce stade de mes essais), sur un piano pas trop vieux et première main si possible.
Il y a pas mal de conseil sur le forum sur la manière dont s'y prendre pour éventuellement trouver chez un particulier (les points à vérifier, se faire accompagner par un professionnel). J'ai bien noté que le prix serait sensiblement un peu plus élevé dans une boutique, mais il y a souvent le transport inclus, les premiers réglages et la garantie (en vérifiant ce qu'elle inclut ou pas, surtout quand on habite loin). Y a t-il néanmoins des choses qu'on doit (peut) vérifier par soi-même quand on achète en magasin ? Je suppose que ca dépend du magasin et du vendeur mais quels sont les points incontournables. J'ai été assez effaré par l'aplomb du vendeur hier qui m'a dit que le nombre de propriétaire, l'usage qui a été fait du piano l'entretien, les déménagements n'étaient pas nécessairement à prendre en considération du moment que l'état du piano était bon à l'intérieur (il ne connaissait pas du tout l'historique de ses pianos d'occasion). Si certains avaient quelques retours, cela m'aiderait grandement !
Merci à tous les contributeurs de ce forum qui m'ont beaucoup aidé dans l'avancée de ma réflexion et de ma recherche !
rodolphen123
Messages : 1156
Enregistré le : sam. 20 oct., 2018 10:11
Mon piano : Gaveau/Pleyel/Erard

Re: Conseil pour acquisition de piano

Message par rodolphen123 »

Loretebo,
Merci pour ton retour, c'est intéressant.
J'ai bien jouer avec la sourdine, tant qu'on ne travaille pas le toucher.
Avatar du membre
DIDIER25
Messages : 2633
Enregistré le : mar. 18 déc., 2012 22:19
Mon piano : YAMAHA CLP 635 + ORGUE JOHANNUS
Localisation : BESANCON

Re: Conseil pour acquisition de piano

Message par DIDIER25 »

Bonjour Loretebo. C'est intéressant ton retour. Je suis un peu surpris que le Seiler sonne plus "profond" que le Sauter. C'est sans doute la différence de taille. Moi j'ai toujours préféré le son Sauter, mais question de goût probablement.
Pour le Silent, ta réflexion me parait vraiment pertinente.
Enfin, pour ce qui est de l'avis du vendeur, au risque de te surprendre, je suis plutôt d'accord avec lui. Ce qui importe c'est l'état "actuel" du piano d'occasion qu'on te présente, son histoire n'est pas fondamentale s'il est passé en atelier et remis en forme. Difficile de vérifier tout si l'on achète chez un pro, ce qui compte le plus c'est finalement la probité du professionnel et, hélas, dans le monde du piano il faut être prudent !..... Il faut surtout exiger une vraie garantie avec les conditions précises écrites : qu'est ce qui est garanti, combien de temps et selon quelles modalités. C'est une sécurité de plus !
ET SI NOUS VALIONS MIEUX QUE LE BONHEUR ? - Franz Liszt.
loretebo
Messages : 19
Enregistré le : dim. 21 mars, 2021 19:11

Re: Conseil pour acquisition de piano

Message par loretebo »

Merci pour ces derniers retours, notamment sur l'achat en magasin. Je crains qu'une garantie ne soit pas vraiment exploitable si j'achète dans un magasin à Paris car il me semble que cela ne couvre les déplacements qu'en région parisienne. Mais je me renseignerai en détail (il est probable que j'achète chez un "pro" car je ne vois pas grand chose d'intéressant sur des annonces particulier) et demanderai un écrit.
Concernant le ressenti Sauter vs Seiler, peut être est-ce dû au fait que le Sauter était plus "petit" (112 vs 116) et plus récent que le Seiler (Sauter neuf vs Seiler de 1991 qui, d'après mes lectures, correspondent aux plus belles années des pianos fabriqués en Allemagne...) ou alors mon simple ressenti puisque nous sommes tous différents !
Ma (très probable) réorientation de recherche m'ouvre des perspectives de trouver bien plus rapidement. J'ai vu que certains sur ce forum avait concrétisé leur acquisition récemment (je suis avec intérêt tous ces fils très riches). J'espère faire partie du lot prochainement :D .
Je me rends compte aussi en relisant posément tout mon "fil de discussion" que j'avais été largement nourri de vos commentaires (notamment Filolo sur la nécessité d'un Silent et Didier sur les marques en neuf monté usine) et je vous en remercie !
Avatar du membre
lullablue
Messages : 297
Enregistré le : lun. 12 août, 2019 14:58
Mon piano : Samick js042

Re: Conseil pour acquisition de piano

Message par lullablue »

bonjour,
juste un commentaire sur la sourdine;
j'en ai une sur mon samick (certes un petit piano d'étude) mais ça fait le job. on entend peu le piano, et ça couvre assez le bruit des touches. le toucher est un peu plus dur. c'est sur qu'on ne peut pas "interpréter" le morceau en sourdine mais on peut très bien travailler une partition en sourdine.
dernière remarque sur la place (145cm) ,est ce que c'est parceque la pièce est trop petite?
dans ce cas là, attention à ne pas prendre un piano trop sonore.
loretebo
Messages : 19
Enregistré le : dim. 21 mars, 2021 19:11

Re: Conseil pour acquisition de piano

Message par loretebo »

Merci pour ce retour intéressant sur l'usage de la sourdine, qui ne fait que conforter mon approche actuelle.
Sur la largeur, c'est surtout une contrainte d'espace. La pièce n'est pas si petite que ça (35 m2) mais elle fait office d'entrée, de cuisine, de salle à manger et de salon donc l'espace disponible est restreint... La maison est également assez sonore et je prendrai ça en compte dans mon choix. Ca tombe bien car les piano qui me plaisent ne sont pas ceux qui ont le plus de puissance... mais ce n'est pas forcément évident de savoir comment un piano sonnera chez soi par rapport à un essai dans un boutique.
Avatar du membre
DIDIER25
Messages : 2633
Enregistré le : mar. 18 déc., 2012 22:19
Mon piano : YAMAHA CLP 635 + ORGUE JOHANNUS
Localisation : BESANCON

Re: Conseil pour acquisition de piano

Message par DIDIER25 »

A toutes fins utiles, j'ai repéré ce Pleyel (années 60) qui parait en parfait état et pas trop loin de Tours. Je me souviens avoir joué un piano similaire, il était superbe. Mais son"look" est particulier et je ne connais pas sa largeur. Enfin, son prix me parait exorbitant (3500 € maxi).
https://www.leboncoin.fr/instruments_de ... 2404136686
ET SI NOUS VALIONS MIEUX QUE LE BONHEUR ? - Franz Liszt.
Avatar du membre
lullablue
Messages : 297
Enregistré le : lun. 12 août, 2019 14:58
Mon piano : Samick js042

Re: Conseil pour acquisition de piano

Message par lullablue »

loretebo a écrit : mer. 28 avr., 2021 17:59 Merci pour ce retour intéressant sur l'usage de la sourdine, qui ne fait que conforter mon approche actuelle.
Sur la largeur, c'est surtout une contrainte d'espace. La pièce n'est pas si petite que ça (35 m2) mais elle fait office d'entrée, de cuisine, de salle à manger et de salon donc l'espace disponible est restreint... La maison est également assez sonore et je prendrai ça en compte dans mon choix. Ca tombe bien car les piano qui me plaisent ne sont pas ceux qui ont le plus de puissance... mais ce n'est pas forcément évident de savoir comment un piano sonnera chez soi par rapport à un essai dans un boutique.
le mien sonnait un peu fort ,j'ai acheté des sortes de plaques sur thomann (environ15e fdpi les 2) que j'ai calé derrière le piano. ça a tout changé :)
pour ma part, le piano est dans le salon salle à manger donc espace restreint en longueur et surtout en largeur.
Avatar du membre
lullablue
Messages : 297
Enregistré le : lun. 12 août, 2019 14:58
Mon piano : Samick js042

Re: Conseil pour acquisition de piano

Message par lullablue »

DIDIER25 a écrit : mer. 28 avr., 2021 18:17 A toutes fins utiles, j'ai repéré ce Pleyel (années 60) qui parait en parfait état et pas trop loin de Tours. Je me souviens avoir joué un piano similaire, il était superbe. Mais son"look" est particulier et je ne connais pas sa largeur. Enfin, son prix me parait exorbitant (3500 € maxi).
https://www.leboncoin.fr/instruments_de ... 2404136686
moi j'aime bien ce look! quand j'ai acheté le samick, j'avais le choix avec un blondel de la même couleur.
phil67
Messages : 167
Enregistré le : jeu. 14 janv., 2016 18:35
Mon piano : Schimmel SP 182 t / Kauaï CA67/.Yamaha p

Re: Conseil pour acquisition de piano

Message par phil67 »

Bonjour, peut être que ma suggestion a déjà trouvé sa réponse lors de messages précédents mais:

Puisque vous habitez en maison( en supposant que vous avez un petit peu de place, donc...)

Pourquoi ne pas opter pour:
Un numérique ( avec meuble )
Un piano.

Avantages/ inconvénients longuement débattus sur le forum mais pour vous j’ en vois plusieurs:

Dans la même fourchette de prix ( comptez 1500 euros pour un bon numérique )
Vous vous offrez la possibilité d’un panel bien plus important dans le choix de pianos de très bonne qualité.

Le numérique vous permettra de jouer encore plus silencieusement que sur un piano .
( et si vous l isolez dans une chambre peu fréquentée, vous gagnerez en concentration pour faire vos exercices et permettrez
aux autres membres de la famille de profiter du séjour etc...)
Je ne reprends pas tout ce qui a déjà été dit ailleurs sur avantages / inconvénients.

Ps/ pour ceux qui doutent de la possibilité de s’entraîner sur un numérique et de passer ensuite sur un piano acoustique pour le jeu, le travail des doits, je vous livre juste mon experience:
Je suis absent par période la moitié de l Année de chez moi et j ai acquis un numérique portable ( Yamaha p121, pas le plus qualitatif en matière de doigté, mais le seul avec touche lestées de 71 touches) pour continuer a m’entraîner à l hôtel.
Bon, ce n’est pas très plaisant quand on se remet dessus, mais au moins je bosse, au bout de 5 mn, on en fait plus attention, on s’adapte) et quand je reviens sur mon acoustique, les doigts ( ou mon cerveau.... :-) se réhabituent parfaitement à la différence de toucher.
Mais je ne suis toujours qu’en plein apprentissage .... :-)
Modifié en dernier par phil67 le lun. 03 mai, 2021 13:27, modifié 2 fois.
rodolphen123
Messages : 1156
Enregistré le : sam. 20 oct., 2018 10:11
Mon piano : Gaveau/Pleyel/Erard

Re: Conseil pour acquisition de piano

Message par rodolphen123 »

En attendant de faire un peu de place pour le 3ieme, le piano à queue bien sûr. :wink: :D
loretebo
Messages : 19
Enregistré le : dim. 21 mars, 2021 19:11

Re: Conseil pour acquisition de piano

Message par loretebo »

Bonjour à tous,

Je ne suis pas très rapide ni assidue sur mes débriefs. Ma recherche avance même si cela ne va pas aussi vite que je voudrais.

Déjà pour répondre à Phil67, je n'opterai pas pour un numérique en plus de l'acoustique, déjà par manque de place (la maison est petite) et mais surtout car je sais déjà que je ne l'ouvrirai jamais (on m'en avait prêté un de bonne qualité il y a un moment de cela, je n'ai jamais joué avec).

J'ai donc été dans une autre grosse boutique parisienne très axée sur l'occasion la semaine dernière. Je suis revenue un peu déçue... je pense que je fondais beaucoup (trop) d'espoir sur mes essais et je n'ai pas eu de "coup de coeur". J'ai peut être essayé trop de piano, les impromptus de Schubert (ma seule partoche à dispo actuellement) m'ont un peu usée (même si je les adore) et je n'ai pas du tout accroché avec le vendeur, agréable mais très commercial (tout était mâââgnifique, il ne m'a absolument pas orientée en fonction du ressenti que j'avais pour les pianos essayés).

Il y a quand même quelques pianos qui m'ont bien plu et qui sortent du lot dont :
- un Feurich 122 des années 90 (fait à Langlau)
- un Schimmel 112 des années 90/92 (fait aussi à Langlau)
- un Grotrian 108 de 1998
- un Sauter carus 112 de 2005.

Le Grotrian n'était pas totalement accordé. Il ne dispose par ailleurs pas de sourdine ce qui est rédhibitoire pour moi (puisque je vais m'orienter vers cette solution à la place d'un silent). Le vendeur m'a dit pouvoir en installer une très facilement. Ne retrouve t-on pas ici le même pb que pour l'installation d'un silent après sortie usine ? Sinon, j'ai vraiment bien aimé ce piano.

Concernant le Feurich, je l'ai essayé en toute fin et je ne l'ai peut être pas apprécié à sa juste valeur (mais il m'a fait de l'oeil quand même).

J'ai essayé par ailleurs un Pétrof 116 assez récent et j'ai été assez déçue (alors que j'avais apprécié un Petrof 118 S1 neuf lors de mes premiers essais, mais mon goût s'affine peut être), un seiler 122 Konsole que j'ai trouvé beaucoup trop puissant pour moi, un seiler 116 blanc que j'ai aimé (mais qui est un poil large et dont le meuble ne plait pas à mon cher et tendre), un grotrian 114 que j'ai assez aimé (mais un poil large aussi et surtout - j'ai été assez surprise- qui manquait de puissance pour moi, notamment par rapport au 108 que j'ai essayé après), un yamaha YUS1 avec silent (et là le système était quand même beaucoup plus sympa que lors de mes précédents essais... pour autant, je pense que la sourdine peut vraiment faire l'affaire pour moi) ainsi qu'un hoffmann 120 et un schimmel 108, que j'ai aimé mais sans plus (en tous cas moins que les 4 autres).

Ca me paraît assez clair désormais que je penche nettement pour un piano d'occasion fait en Allemagne dans les années 90 :D . Maintenant reste à le trouver. Je pense faire un nouvel essai des 4 cités plus haut bientôt et cibler plus précisément mes recherches...

A suivre !
Avatar du membre
DIDIER25
Messages : 2633
Enregistré le : mar. 18 déc., 2012 22:19
Mon piano : YAMAHA CLP 635 + ORGUE JOHANNUS
Localisation : BESANCON

Re: Conseil pour acquisition de piano

Message par DIDIER25 »

Bon, tu progresses ! Que des beaux pianos, surtout le Feurich et le Grotrian !
Attention le Schimmel c'est pas Langlau, mais Braunschweig..... et le Schimmel 112 c'est un petit piano, sympa, mais un peu court en son et en palette expressive.
Dans la maison où tu les as essayé, les pianos sont beaux (critère esthétique), le vendeur effectivement sympa et très commercial (mais moyennement connaisseur....), mais hélas les instruments ne sont pas toujours préparés parfaitement par manque de technicien compétent, en particulier ils sont rarement harmonisés correctement et pas toujours bien accordés (expérience personnelle).
Pour ce qui est du Feurich, je n'ai aucun doute qu'un bon professionnel pourra t'en faire un piano extraordinaire à ton goût....
Pour les Grotrian, c'st vrai qu'on a parfois l'impression que les extraordinaires petits 108 sont plus puissants que leurs grands frères. Je pense que cela est du à la forme générale et au meuble qui favorise la diffusion du son vers l'avant pour le 108. Un super piano en tous cas et peu encombrant.
Le Sauter c'est une valeur sure, mais il manque peut être un peu de "pêche" par rapport aux autres.
ET SI NOUS VALIONS MIEUX QUE LE BONHEUR ? - Franz Liszt.
Répondre