Steinberg 125

mécanique, commerces/achat, facteurs...

Modérateur : Modérateurs

Etiennewe2020
Messages : 19
Enregistré le : sam. 20 févr., 2021 13:27
Mon piano : Rameau

Steinberg 125

Message par Etiennewe2020 »

Bonjour à tous
Je reprends des cours de piano (ça fait 14 ans que je suis en roue libre après mon départ du conservatoire). Jusqu'à présent je jouais sur mon rameau de 1993 et un clavinova clp545. Très déçu par ce dernier (disfonctionnement des touches, sav poussif) je tombe sur un Steinberg p125. "Pas cher ". Je l'essaie et suis assez conquis par les finitions de l'instrument (agraphes..). Je ne suis pas expert en instrument mais il était plaisant. Quel est vôtre avis/ expérience sur ces instruments avec des pièces allemandes assemblées en Chine?
Je vous remercie pour vos avis.
Avatar du membre
DIDIER25
Messages : 2387
Enregistré le : mar. 18 déc., 2012 22:19
Mon piano : YAMAHA CLP 635 + ORGUE JOHANNUS
Localisation : BESANCON

Re: Steinberg 125

Message par DIDIER25 »

Habituellement hostile aux productions chinoises dans le domaine du piano, je trouve les pianos de la série "p" de Steinberg très agréables sur le plan sonorité et confort de jeu, volontiers expressifs et finalement flatteurs. Pour moi (mais encore une fois c'est un avis personnel) le souci est de savoir comment ces pianos vont évoluer dans le temps. Garderont t'ils leurs qualités malgré une fabrication économique ? Pas assez de recul pour le moment.
ET SI NOUS VALIONS MIEUX QUE LE BONHEUR ? - Franz Liszt.
Etiennewe2020
Messages : 19
Enregistré le : sam. 20 févr., 2021 13:27
Mon piano : Rameau

Re: Steinberg 125

Message par Etiennewe2020 »

DIDIER25 a écrit : sam. 20 févr., 2021 18:18 Le souci est de savoir comment ces pianos vont évoluer dans le temps. Garderont t'ils leurs qualités malgré une fabrication économique ? Pas assez de recul pour le moment.

C'est ma grosse inquiétude. Merci beaucoup pour votre réponse.
Le P125 a des aggraphes alors que les Yam kawaii et autres du même budget ont des sortes de barres métalliques. Il y a un youtube où le mec explique (en anglais j'ai peut être mal compris) que ce genre de finition ça aide à durer.

Sauriez vous dire qu'est ce qui fait que le piano va durer? (Dans sa construction hein) y a t'il des éléments que l'on peut "diagnostiquer" en quelque sorte avec un œil avisé ?
Modifié en dernier par Etiennewe2020 le dim. 21 févr., 2021 20:34, modifié 2 fois.
filolo
Messages : 1081
Enregistré le : jeu. 21 août, 2014 11:03
Mon piano : Petrof 114

Re: Steinberg 125

Message par filolo »

Sauriez vous dire qu'est ce qui fait que le piano va durer?

Vaste question en premier lieu, qu'attend t'on en durée de vie d'un piano ? Si le piano bien construit, supérieure à celle du pianiste !
A mon avis, il y a tant de pièces et de matériaux dans un piano, que l'on ne peut rien pronostiquer à coup sûr, il peut y avoir des faiblesses inattendues même dans des marques réputées puisque seul le vieillissement manifestera la défaillance j'en ai vu un exemple dans cette annonce qui m'a questionné :
https://www.leboncoin.fr/instruments_de ... 4000094330
Qu'est-ce qui fait que les touches noires ont ce défaut ? Et pourquoi ne le voit t'on pas sur la majorité des pianos ? Ni même de cette marque ?
Il me semble que le mieux est de se fier au passé (les pianos de la marque ont-ils tenu le coup) et aux avis des professionnels. Il y a moins de risque à acheter un piano d'occasion fiable d'une marque reconnue qu'un nouveau modèle d'une marque inconnue.Pour autant, le nouveau piano d'une marque inconnue peut-il avoir été bien construit avec des matériaux corrects et finalement durer, peut-être pas 80 ans, mais plusieurs dizaines d'années en remplissant son rôle ?
Avatar du membre
DIDIER25
Messages : 2387
Enregistré le : mar. 18 déc., 2012 22:19
Mon piano : YAMAHA CLP 635 + ORGUE JOHANNUS
Localisation : BESANCON

Re: Steinberg 125

Message par DIDIER25 »

Ce qui me pose le plus de question c'est l'utilisation de bois séchés en étuves rapides et non selon les méthodes traditionnelles.... Comment vont évoluer les tables d'harmonie, chevalets, en comparaison des pianos allemands fabriqués avec des bois soigneusement entreposés pendant des décennies ? Pour les sommiers, avec l'assemblage c'est sans doute moins important.
ET SI NOUS VALIONS MIEUX QUE LE BONHEUR ? - Franz Liszt.
Etiennewe2020
Messages : 19
Enregistré le : sam. 20 févr., 2021 13:27
Mon piano : Rameau

Re: Steinberg 125

Message par Etiennewe2020 »

filolo a écrit : lun. 22 févr., 2021 9:37 Sauriez vous dire qu'est ce qui fait que le piano va durer?
Quand je parle de durer d'utilisation, pour un piano à 5K, j'attendrai qu'il tienne une ou deux dizaine d'années avant qu'il perde sa qualité. Sur le P125 que j'ai vu et essayé, les finitions (aggraphes) et les sons graves étaient très séduisants. Mais si dans 5 ans il fait le même son que mon Rameau de 1993 c'est pas la peine d'essayer. Je suis assez déçu par l'évolution de mon piano Rameau qui a très mal vieilli (son clinquant, nonobstant les harmonisations, tient de moins en moins l'accord, sons parasites et grésillements)...

Le K300 atx de kawai (également groupe parsons...) est sympa, mais je n'ai pas eu le même coup de coeur. Après je ne les ai pas essayé au même moment faudrait que j'y passe peut être plus de temps.
filolo
Messages : 1081
Enregistré le : jeu. 21 août, 2014 11:03
Mon piano : Petrof 114

Re: Steinberg 125

Message par filolo »

Il y a un essai de ce Steinberg P125 dans le N°95 de la revue Pianiste ( novembre 2015 ) dans la rubrique pianos pour débutants article plutôt bienveillant sur la qualité de fabrication mais beaucoup plus réservé sur la mécanique/le clavier et le pronostic de durabilité est indiqué "très moyen". Mais ce pronostic de durabilité dans ces essais m'a toujours interpellé.N'est ce pas un peu lire dans le marc de café ? Autant on peut parler des modèles fabriqués de longue date, autant il me parait difficile d'être affirmatif pour des modèles récents.Sauf à présumer que les pianos haut de gamme des fabricants établis dureront plus longtemps que les fabrications industrielles faits avec des matériaux moins nobles, Mais M. de La Palice n'aurait pas dit mieux.
Etiennewe2020
Messages : 19
Enregistré le : sam. 20 févr., 2021 13:27
Mon piano : Rameau

Re: Steinberg 125

Message par Etiennewe2020 »

On peut se procurer comment c'est essai?
filolo
Messages : 1081
Enregistré le : jeu. 21 août, 2014 11:03
Mon piano : Petrof 114

Re: Steinberg 125

Message par filolo »

DIDIER25 a écrit : lun. 22 févr., 2021 9:56 Ce qui me pose le plus de question c'est l'utilisation de bois séchés en étuves rapides et non selon les méthodes traditionnelles.... Comment vont évoluer les tables d'harmonie, chevalets, en comparaison des pianos allemands fabriqués avec des bois soigneusement entreposés pendant des décennies ? Pour les sommiers, avec l'assemblage c'est sans doute moins important.
Didier25, je m'interroge sur cette problématique des bois étuvés car j'ai compris que même des fabricants réputés avaient pu changer leurs pratiques, en témoigne cet article intéressant sur Petrof où le process est décrit https://www.clavissimo.fr/wp-content/up ... Petrof.pdf. Avec un esprit plutôt cartésien de ma part il me semble que tout cela n'a pas été mis en place sans recherches et validation du résultat de ces process. En revanche, j'ai tendance à penser que la qualité des bois que l'on met en étuve est primordial ( que l'on voit bien en s'intéressant aux fabricants de table d'harmonie comme Ciresa et l'utilisation de bois à croissance lente ). En me documentant sur les process industriels je trouve qu'il y a du bon aussi et des techniques intéressantes comme ici cet article sur les Feurich produits en chine https://www.feurich.com/fr/production/feurich-ningbo/. Mais si je lis cet article l'élément factuel c'est qu'un piano fabriqué dans cette usine au premier jour en 2003 a aujourd'hui très exactement 17 ans ( ce qui est très jeune pour un piano). Donc ces bois à croissance lente d'Autriche, de Mongolie et de Russie, étuvé aussi, que donnent-ils aujourd'hui et que donneront-ils dans 20 ou 30 ans ? Pourquoi seraient-ils moins durables ? c'est un peu mon questionnement et intuitivement, je pense qu'il n'y a pas de raison qu'ils le soient beaucoup moins mais on peut tout à fait être d'un avis contraire, seul l'avenir éclairera véritablement la question.
filolo
Messages : 1081
Enregistré le : jeu. 21 août, 2014 11:03
Mon piano : Petrof 114

Re: Steinberg 125

Message par filolo »

Etiennewe2020 a écrit : lun. 22 févr., 2021 14:32 On peut se procurer comment c'est essai?
Je tente de le t'envoyer en message privé je ne le mets pas en ligne car je ne veux pas créer de problème au forum ( vas dans message privé en haut à droite à coté de ton pseudo)....sinon, on peut l'avoir pour quelques euros en commandant le numéro papier ou en ligne https://www.pianiste.fr/produit/33/9786 ... embre-2015 sur un autre site...
Avatar du membre
DIDIER25
Messages : 2387
Enregistré le : mar. 18 déc., 2012 22:19
Mon piano : YAMAHA CLP 635 + ORGUE JOHANNUS
Localisation : BESANCON

Re: Steinberg 125

Message par DIDIER25 »

Merci pour ces infos intéressantes Filolo. Oui bien évidemment la qualité de choix des bois, comme en lutherie, est primordiale. Après, leur traitement me parait également important et je me méfie de tout ce qui est fait rapidement ou à l'économie. Mais je vais essayer de me documenter un peu plus pour me faire un avis plus pertinent, en particulier auprès de luthiers (j'en connais quelques uns....).
Après chez Feurich, on parle de "beaucoup de temps"..... mais qu'est ce que cela signifie au final. Schimmel se vantait (grâce à des fondateurs prévoyants) d'utiliser pour les tables des bois coupés depuis des décennies, voire plus d'un siècle je crois (info à vérifier quand même....). Steingraeber et Fazioli paraissent possèder des stocks de "vieux bois". Les autres, je ne sais pas.....
ET SI NOUS VALIONS MIEUX QUE LE BONHEUR ? - Franz Liszt.
Etiennewe2020
Messages : 19
Enregistré le : sam. 20 févr., 2021 13:27
Mon piano : Rameau

Re: Steinberg 125

Message par Etiennewe2020 »

filolo a écrit : lun. 22 févr., 2021 14:59
Etiennewe2020 a écrit : lun. 22 févr., 2021 14:32 On peut se procurer comment c'est essai?
Je tente de le t'envoyer en message privé je ne le mets pas en ligne car je ne veux pas créer de problème au forum ( vas dans message privé en haut à droite à coté de ton pseudo)....sinon, on peut l'avoir pour quelques euros en commandant le numéro papier ou en ligne https://www.pianiste.fr/produit/33/9786 ... embre-2015 sur un autre site...


(étant nouveau, je ne peux pas utiliser la messager)

Avec mes remerciements
Modifié en dernier par Etiennewe2020 le lun. 22 févr., 2021 16:55, modifié 1 fois.
Serge
Messages : 1572
Enregistré le : ven. 07 mars, 2008 18:50

Re: Steinberg 125

Message par Serge »

Bonjour, pour ce que j’ai pu voir, les bois sont exposés à l’extérieur quelques années, pas des décennies du tout mais la durée varie selon les essences, puis ils séjournent dans des locaux surchauffés et ventilés pendant quelques mois pour terminer le séchage.

L’étuvage je crois que c’est plutôt utilisé pour traiter les bois de charpente par exemple, ou bien pour cintrer les bois, comme la ceinture d’un piano à queue.
filolo
Messages : 1081
Enregistré le : jeu. 21 août, 2014 11:03
Mon piano : Petrof 114

Re: Steinberg 125

Message par filolo »

Voir ce diapo pages 3 et 27 sur la question du séchage ( étude sur des violons anciens )
https://www6.inrae.fr/gdr-sciences-du-b ... therie.pdf
filolo
Messages : 1081
Enregistré le : jeu. 21 août, 2014 11:03
Mon piano : Petrof 114

Re: Steinberg 125

Message par filolo »

Etiennewe2020 article envoyé tu peux supprimer ton mail du forum, c'est plus prudent...avec le petit crayon à droite modifier le message
filolo
Messages : 1081
Enregistré le : jeu. 21 août, 2014 11:03
Mon piano : Petrof 114

Re: Steinberg 125

Message par filolo »

Serge a écrit : lun. 22 févr., 2021 15:51 Bonjour, pour ce que j’ai pu voir, les bois sont exposés à l’extérieur quelques années, pas des décennies du tout mais la durée varie selon les essences, puis ils séjournent dans des locaux surchauffés et ventilés pendant quelques mois pour terminer le séchage.

L’étuvage je crois que c’est plutôt utilisé pour traiter les bois de charpente par exemple, ou bien pour cintrer les bois, comme la ceinture d’un piano à queue.
Oui c'est vrai mon emploi du terme étuve est inapproprié l'étuvage est une autre technique il faut plutôt parler de séchage qui n'est pas nécessairement à la chaleur bien au contraire https://www.kronseder-trockentechnik.de/fr/produkte
Je suis bien sûr totalement convaincu qu'une TH du val de Fiemme ou équivalent avec des bois séchés c'est l'idéal mais je ne suis pas convaincu qu'une TH réalisée avec des bois séchés en séchoir soit inappropriée ou de mauvaise qualité, je pense même le contraire, plutôt intuitivement et rationnellement en partant des faits documentés ( cf.étude plus haut sur les violons où l'étude surprend et questionne le séchage lent et long ).
Modifié en dernier par filolo le lun. 22 févr., 2021 18:29, modifié 1 fois.
Etiennewe2020
Messages : 19
Enregistré le : sam. 20 févr., 2021 13:27
Mon piano : Rameau

Re: Steinberg 125

Message par Etiennewe2020 »

filolo a écrit : lun. 22 févr., 2021 16:28 Etiennewe2020 article envoyé tu peux supprimer ton mail du forum, c'est plus prudent...avec le petit crayon à droite modifier le message
merci beaucoup filolo
Etiennewe2020
Messages : 19
Enregistré le : sam. 20 févr., 2021 13:27
Mon piano : Rameau

Re: Steinberg 125

Message par Etiennewe2020 »

Après, sans vouloir défendre ce piano métissé allemand/chinois, j'ai du mal à comprendre lopinion du critique après avoir essayé le piani.
Se peut il que le contrôle qualité ait rectifié le tir?
Pour 5/6 k EUR que peut on avoir de similaire ?
Jz retournerai l'essayer et je comparerai avec un seiler et des Steinberg 100% allemand que le vendeur propose
Musicalement,
Etiennewe2020
Messages : 19
Enregistré le : sam. 20 févr., 2021 13:27
Mon piano : Rameau

Re: Steinberg 125

Message par Etiennewe2020 »

Pour rajouter une pièce dans le compteur,

C Bechstein a fait des pianos avec contribution asiatique (BECHSTEIN / C. BECHSTEIN).
Un ami proche en a acheté un (BECHSTEIN) croyant qu'il s'agissait d'un C BECHSTEIN (ou l'inverse?)
Autant je suis un amateur, autant cet ami était un vrai professionnel. Le piano asiatique avait remporté son adhésion.

Un Steinberg gamme P, ce n'est certes pas un queue Bechstein. Mais, mon sentiment, c'est que l'on fait un gros procès aux pianos assemblés en Chine alors que c'est le premier marché au monde. 200 entreprises répertoriées sauf erreur de ma part, +60 millions de "consommateurs", chiffre évolutif. En toute logique, ce marché en expansion, avec des agents (classe moyenne) de plus en plus aisés, recherche des produits qualitatifs (développement des brands européens chez parsons et hailun en témoignent). Forcément, la tension sur la demande va avoir un effet inflationiste et sur le prix des biens, mais également sur la qualité, les producteurs stimulés par l'aiguillon de la concurrence étant forcés de se distinguer.

L'article que m'a transmis FILOLO (merci FILOLO encore) est assez critique sur le clavier et l'attaque jugée assez faible et irrégulière. C'est pourtant une mécanique RENNER qu'il y a dedans. Si le réglage d'usine est médiocre, n'y a t il pas un moyen de le rattraper?

Encore une fois, j'essaie juste de comprendre. Je lis des posts sur "les chinois déguisés", et autres manoeuvres de hailun notamment, mais cela ne me semble pas cohérent aujourd'hui. Alors oui, j'ai entendu sur la chaine Meryam sur youtube qu'assembler un piano en chine ou en indonésie, c'était 50 heures de travail, en europe une péthode traditionnelle, on était plutot à 500 heures. Mais cette différence temps passé, c'est lié à quoi? c'est du réglage ou un travail de façon plus grossier?

Merci à tous pour vos réponses :)
Au plaisir de vous lire,
Zik
Messages : 20
Enregistré le : lun. 21 sept., 2015 13:10
Mon piano : Bösendorfer 120cl

Re: Steinberg 125

Message par Zik »

Bonjour,

Pour les agrafes, ne pas trop y apporter d'importance, Steinway s'en passe très bien sur ses droits et s'en sort poutant pas trop mal en terme de longétivité :D

En général, le sillet est même plus adapté dans les registres aux aigus, bien que certains droits d'une qualité indéniable s'en passent (Förster, Bösendorfer ou Bechstein Concer8).
Répondre