La quête du quart de queue, saison 1, épisode 3

mécanique, commerces/achat, facteurs...

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Sylma
Messages : 256
Enregistré le : jeu. 16 avr., 2020 12:57
Mon piano : Seiler 131 Konzert
Localisation : 13

La quête du quart de queue, saison 1, épisode 3

Message par Sylma »

Bon, je suis retournée voir le Bluthner avec mon (second best) technicien: il a comme moi, et même encore plus, trouvé que le piano sonnait bien mais que toute la partie des basses était extrêmement molle et une corde sur deux frise. J'avoue que ça m'a encore plus sauté aux oreilles en l'entendant jouer que lorsque j'étais moi derrière le clavier (il faudrait toujours se faire accompagner d'un autre pianiste). Pour lui, les cordes filées sont cuites.
Après examen: il y a quelques petites fissures sur la table mais apparemment stabilisées, le chevillage est bon, les marteaux sont bons aussi. Pour la mécanique c'est un modèle de mécanique allemande qui n'offre pas le double échappement et semble un peu compliqué à régler; le clavier répète cependant bien.
La question que nous nous sommes posée est de savoir si un éventuel recordage des basses apporterait une dynamique suffisante (c'est vrai que tout le reste sonne déjà bien en l'état); lui n'en est pas sûr. Il va quand même se renseigner et demander l'avis d'un fabriquant de cordes.
Après bien sûr, il faudrait que le prix baisse pour compenser la remise en état. Bon, sur ce coup-là je ne ferai pas le forcing, bien que j'aime bien ce piano.
A suivre...
Avatar du membre
Sylma
Messages : 256
Enregistré le : jeu. 16 avr., 2020 12:57
Mon piano : Seiler 131 Konzert
Localisation : 13

Re: La quête du quart de queue, saison 1, épisode 3

Message par Sylma »

Je n'ai finalement pas fait de proposition pour le Blüthner, trop de doutes sur l'ensemble. Le technicien qui m'a accompagnée a pris d'autres avis et tous vont dans le même sens, à savoir que changer les cordes des basses risque de ne pas donner plus de dynamique à celles-ci. Quel dommage.
La propriétaire, déçue, a été limite désagréable de plus.
Samedi matin je vais essayer des Erard et Gaveau chez un pro, je vais voir si cela m''emballe plus que le Pleyel.
Répondre