La quête du quart de queue, saison 1, épisode 2

mécanique, commerces/achat, facteurs...

Modérateur : Modérateurs

Avatar du membre
Sylma
Messages : 261
Enregistré le : jeu. 16 avr., 2020 12:57
Mon piano : Seiler 131 Konzert
Localisation : 13

La quête du quart de queue, saison 1, épisode 2

Message par Sylma »

Bonjour à tous et bonne année à tous,

Hélas hélas, je n'ai pas décroché le Seiler 206 qui m'avait tant plu et j'avoue que ça me laisse toute désemparée. Je pense que ça s'est joué à peu de chose mais un pro a racheté le piano au prix que la famille en voulait et comme il y avait des frais de succession...
Le vendeur m'a quand même rappelée, en me demandant si je désirais maintenir mon offre; je crois que sentimentalement parlant, il aurait préféré que ce soit moi qui l'achète mais je n'ai pas pu.
Je remercie encore les membres qui en MP m'ont soutenue, conseillée et encouragée, cela m'a fait vraiment chaud au coeur.

Me voilà repartie en quête. Et donc, je sollicite vos avis.

J'ai repéré un 1/2 Bluthner que je vais aller voir demain, bien qu'il ne soit pas accordé depuis assez longtemps, c'est à 20mn de chez moi, ça ne mange pas de pain comme on dit:
https://www.leboncoin.fr/instruments_de ... 576290.htm
Je sais que c'est assez galère à accorder et je ne suis pas sûre d'aimer le son (ce que j'ai entendu sur youtube ne m'a pas vraiment emballée mais il est difficile de se faire une idée bien claire).

Il y a un Forster de 1926 à Manosque avec un devis de tout ce qu'il y a à faire mais il n'est pas cher et je me dis que ça peut être intéressant:
https://www.leboncoin.fr/instruments_de ... 051988.htm
Je voulais aller le voir mais je suis partie dans une autre direction, je vais appeler le vendeur.

Et il y a un Gaveau vendu par un pro:
https://www.leboncoin.fr/instruments_de ... 996771.htm

J'ai vu un Gaveau il y quelques jours, le piano d'un premier prix de conservatoire de Paris, superbe et original (pieds doubles), qui a dû être refait (les feutres étaient impeccables) mais complètement désaccordé, dans une maison en ruines et surtout les chevalets présentaient des micro fissures...quel gâchis!

Dites moi ce que vous en pensez.
Avatar du membre
DIDIER25
Messages : 2253
Enregistré le : mar. 18 déc., 2012 22:19
Mon piano : YAMAHA CLP 635 + ORGUE JOHANNUS
Localisation : BESANCON

Re: La quête du quart de queue, saison 1, épisode 2

Message par DIDIER25 »

Bonne année !

Je trouve que le Gaveau a bien belle allure ! Et son prix est vraiment correct (presque étonnant) pour un piano entièrement restauré. Sans doute l'avantage d'une petite maison qui ne cherche pas à brasser des tas de pianos et à faire du chiffre (mais c'est juste une hypothèse....). En tous cas je serai de toi je le verrai en priorité. Maintenant, comme tu as déjà pu le comprendre au travers de tous les sujets, le son et la mécanique Gaveau sont particuliers. Certains aiment, d'autres détestent. Il faut le jouer longuement pour se faire un avis fiable et durable. Je pense que Frédéric Laine pourra compléter utilement mon avis.... (s'il en a le temps entre ses chouettes enregistrements).
Pour les deux autres, perso je passerai..... Blüthner trop ancien qui nécessitera certainement une restauration coûteuse, Forster parait avoir été bien négligé.
ET SI NOUS VALIONS MIEUX QUE LE BONHEUR ? - Franz Liszt.
rodolphen123
Messages : 948
Enregistré le : sam. 20 oct., 2018 10:11
Mon piano : Gaveau/Pleyel/Erard

Re: La quête du quart de queue, saison 1, épisode 2

Message par rodolphen123 »

Meilleurs voeux Sylma,

Personnellement, j'irais voir les 3 quand même. Ca te donnera une idée et on sait jamais si tu as un coup de coeur. Après si il y a de grosses rénovations à prévoir, ça peut se discuter avec le vendeur; Ils ne sont pas tous fermés...
Pour le gaveau vendu par un pro, il a l'air bien! Meme si le clavier à l'air un peu triste, non? Par contre changer le sommier c'est normal?? A voir son historique.

Pour l'autre dans le chateau en ruine, pareil, j'investiguerais un peu. Voir la date de son dernier accord, etc. Si il prend la poussière depuis 20 ans, on peut lui pardonner d'être faux. Je regarde aussi dans les archives (pleyel ou gaveau) pour voir si le piano a beaucoup bougé ou non.

bon ça prend du temps tout ça et Didier est de bons conseils, mais parfois avec une annonce qui ne paie pas de mine, on a une bonne surprise (et beaucoup de mauvaises c'est vrai!)
Avatar du membre
DIDIER25
Messages : 2253
Enregistré le : mar. 18 déc., 2012 22:19
Mon piano : YAMAHA CLP 635 + ORGUE JOHANNUS
Localisation : BESANCON

Re: La quête du quart de queue, saison 1, épisode 2

Message par DIDIER25 »

C'est vrai que je conseille souvent avec un esprit pragmatique et que les "coups de coeur" pour un vieux piano peuvent survenir.... Mais vraiment le Gaveau est à un prix très séduisant. Sur le site du professionnel il est beaucoup plus cher (+ 5000 €) ! Sans doute un besoin bien compréhensible de trésorerie en ces temps compliqués pour les artisans. A saisir !
Pour le changement de sommier ce n'est pas forcément un mauvais signe, le professionnel expliquera sans doute le motif. La garantie en tous cas d'une bonne capacité à l'accord.
ET SI NOUS VALIONS MIEUX QUE LE BONHEUR ? - Franz Liszt.
Avatar du membre
Sylma
Messages : 261
Enregistré le : jeu. 16 avr., 2020 12:57
Mon piano : Seiler 131 Konzert
Localisation : 13

Re: La quête du quart de queue, saison 1, épisode 2

Message par Sylma »

DIDIER25 a écrit : sam. 02 janv., 2021 8:35 C'est vrai que je conseille souvent avec un esprit pragmatique et que les "coups de coeur" pour un vieux piano peuvent survenir.... Mais vraiment le Gaveau est à un prix très séduisant. Sur le site du professionnel il est beaucoup plus cher (+ 5000 €) ! Sans doute un besoin bien compréhensible de trésorerie en ces temps compliqués pour les artisans. A saisir !
Pour le changement de sommier ce n'est pas forcément un mauvais signe, le professionnel expliquera sans doute le motif. La garantie en tous cas d'une bonne capacité à l'accord.
Argh, nos messages se sont croisés, ben voilà, j'ai la réponse à la question que je me posais. Merci!
rodolphen123
Messages : 948
Enregistré le : sam. 20 oct., 2018 10:11
Mon piano : Gaveau/Pleyel/Erard

Re: La quête du quart de queue, saison 1, épisode 2

Message par rodolphen123 »

Merci Didier,
Tiens nous au courant Sylma, je suis curieux de savoir ce que tu en penses après essai. :-)
6gale13
Messages : 393
Enregistré le : dim. 03 juin, 2018 17:46
Mon piano : yamaha UX-1 et yamaha SU 118c (la 442)

Re: La quête du quart de queue, saison 1, épisode 2

Message par 6gale13 »

Bonjour et bonne année !

Pas de regrets pour le Seiler Sylma. Comme nous nous le sommes dit au téléphone, ni toi ni moi n'avons vraiment eu un coup de coeur pour cet instrument. En revanche pas mal de doutes. J'ai eu comme toi le vendeur au téléphone qui m'a prévenu de la vente. J'ai trouvé qu'il s'en sortait plutôt bien avec ce prix d'achat du magasin de Besançon (Didier, tu connais peut-être).

La quête continue...
Avatar du membre
DIDIER25
Messages : 2253
Enregistré le : mar. 18 déc., 2012 22:19
Mon piano : YAMAHA CLP 635 + ORGUE JOHANNUS
Localisation : BESANCON

Re: La quête du quart de queue, saison 1, épisode 2

Message par DIDIER25 »

Oh oui, je vois ! J'imagine que ce piano pourrait bien aller faire un petit tour en "cosmétique" en Pologne......
ET SI NOUS VALIONS MIEUX QUE LE BONHEUR ? - Franz Liszt.
piano bien tempéré
Messages : 4239
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: La quête du quart de queue, saison 1, épisode 2

Message par piano bien tempéré »

90 % de chance qu'il y aille
Avatar du membre
Sylma
Messages : 261
Enregistré le : jeu. 16 avr., 2020 12:57
Mon piano : Seiler 131 Konzert
Localisation : 13

Re: La quête du quart de queue, saison 1, épisode 2

Message par Sylma »

Ben, moi j'avais un coup de coeur pour ce piano... :cry:
DIDIER25 a écrit : sam. 02 janv., 2021 17:27 Oh oui, je vois ! J'imagine que ce piano pourrait bien aller faire un petit tour en "cosmétique" en Pologne......
C'est quoi cette histoire de cosmétique en Pologne? mettez moi au parfum les gars, que je me couche moins sotte que je ne me suis levée!

Bon sinon, j'ai vu le Bluthner cet après -midi et j'ai été plutôt agréablement surprise: je m'attendais à un son plus grêle mais pour un piano de cet âge pas accordé depuis dix ans, il s'en sort pas trop mal, malgré un bas médium qui manque de dynamique et de netteté (un peu comme sur le Seiler mais c'est plus marqué). Les marteaux sont nickel, idem pour les feutres d'étouffoirs, pour le reste difficile à dire, pas de décollement apparent des chevalets ni de fissures (mais je n'ai pas pu faire le tour, le piano étant dans un angle.
La sonorité m'a moins heurtée que sur le Pleyel et notamment sur le haut médium, j'ai apprécié une relative égalité de timbre sur l'ensemble du clavier, en ivoire très agréable.
La propriétaire a fait venir un 'expert' qui a estimé que refait à neuf c'est un piano 'qui vaudrait 12000€'. Bon comme c'est aussi un marchand qui a pignon sur rue et une clientèle aisée, le propos est à relativiser. J'ai conseillé à la dame de demander au technicien ce qu'il y avait à faire dessus.

Je vais aussi appeler le veneur du Gaveau lundi.
A bientôt pour de nouvelles aventures... :D
Avatar du membre
DIDIER25
Messages : 2253
Enregistré le : mar. 18 déc., 2012 22:19
Mon piano : YAMAHA CLP 635 + ORGUE JOHANNUS
Localisation : BESANCON

Re: La quête du quart de queue, saison 1, épisode 2

Message par DIDIER25 »

Hello Sylma !
Je commence par le Blüthner ! Il faut que tu sois sure de ton coup et d'avoir un technicien particulièrement compétent pour te le remettre en forme ! (Rossignol ?). Ta constatation sur le "bas médium" risque de rester car j'ai constaté une faiblesse sur tous les Blüthner anciens, restaurés ou pas. Et qu'a tu pensé de la mécanique ? Pas trop "courte et rebondissante" ?
Pour la Pologne, je te donne quelques explications, mais j'y vais "avec des pincettes" sur le forum "public" ! Il existe plusieurs entreprises de restauration de pianos en Pologne, qui bénéficient d'un vrai savoir faire de leurs employés et d'un coût salarial de la main d'oeuvre encore très faible par rapport à nous. L'entreprise la plus connue est SAP à Caliz. J'y ai un ami pour ne rien te cacher. Cette entreprise peut faire des miracles et carrément reconstruire des pianos anciens avec un magnifique savoir faire..... si on y met le prix (pièces d'origine ou équivalentes, traitement de tous les problèmes rencontrés, choix pertinents). Du coup la restauration reste moins chère que chez nos grandes maisons françaises, mais la différence de coût (avec les transports A/R) a tendance à s'estomper. Par contre, encore une fois, le travail est de qualité.(Voir leur site sur le Web)
Il n'en est pas de même pour toutes les autres entreprises polonaises. A l'image de SAP, toutes sont particulièrement compétentes pour redonner un "coup de jeune" aux instruments anciens (ils font des miracles sur les meubles anciens noirs ou vernis) et traiter les problèmes les plus flagrants, mais rien en profondeur. C'est ce qu'apprécient et recherchent ceux que je qualifie de "marchands de pianos" chez nous qui vont acheter des instruments au moins cher, les faire "rafraichir" et les revendre comme des pianos "restaurés". Bonjour la suite ...... Et le pire c'est que ça marche. Les clients sont séduits par l'aspect des pianos et la vente assortie d'un mirobolant "contrat de reprise". Si l'on en croit les "avis" sur le Web, c'est le paradis pour ceux qui recherchent un beau piano ! Beaucoup d'acheteurs déchanteront dans quelques temps quand les problèmes non traités referont surface..... Je prends le pari que le Seiler qui t'a échappé sera d'ici peu proposé comme un piano exceptionnel et superbe en annonce. Tu le repèreras facilement. On verra alors à quel prix, mais il faut aussi savoir que ces "marchands" ont beaucoup de savoir faire pour jouer avec des transferts de marges, des acrobaties de TVA et autres subterfuges de trésorerie qui font que le piano ne paraîtra peut être pas si cher tant il sera beau ! Voilà je me limite à ça, c'est déjà pas mal !.....
ET SI NOUS VALIONS MIEUX QUE LE BONHEUR ? - Franz Liszt.
piano bien tempéré
Messages : 4239
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: La quête du quart de queue, saison 1, épisode 2

Message par piano bien tempéré »

Bon résumé .
Avatar du membre
Sylma
Messages : 261
Enregistré le : jeu. 16 avr., 2020 12:57
Mon piano : Seiler 131 Konzert
Localisation : 13

Re: La quête du quart de queue, saison 1, épisode 2

Message par Sylma »

D'accord, merci pour ces explications DIDIER. Pour ce qui est du Seiler, oui en effet je suis sûre de le voir ressurgir avec l'étiquette 'piano exceptionnel', à un prix exceptionnel lui aussi. Et il vont faire de la marge parce que mécaniquement parlant il n'a pas de gros défauts, juste beaucoup de réglages pour un piano globalement peu joué et surtout un peu laissé à l'abandon. Par contre esthétiquement là il y a du travail mais ce n'est peut-être pas ce qui coûte le plus.

Pour le Blüthner, j'ai entendu dire en effet que ce sont des pianos délicats, à accorder notamment, et le soucis c'est aussi son âge. La mécanique m'a paru agréable mais autant mes oreilles fonctionnent globalement bien, même si j'ai du mal à exprimer clairement ce que je sens, en tout cas pas forcément de façon précise et circonstanciée, autant concernant la mécanique j'ai plus de mal à percevoir finement, habituée que je suis à un clavier lourd, tout me semble plus facile. Par exemple j'ai moyennement aimé le clavier du C3 qui m'a semblé m'échapper des mains plusieurs fois parce qu'aux antipodes du mien. Après bien sûr, c'est question d'habitude et d'expérience.

Je vais appeler mon technicien préféré mais je ne sais pas s'il connait bien les Blüthner... :D
piano bien tempéré
Messages : 4239
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: La quête du quart de queue, saison 1, épisode 2

Message par piano bien tempéré »

Je vais peut-être fâcher les amoureux des Blüthner …. Mais j'ai vu 3 Blüthner à queue anciens avec cadre fendu :(
Avatar du membre
Sylma
Messages : 261
Enregistré le : jeu. 16 avr., 2020 12:57
Mon piano : Seiler 131 Konzert
Localisation : 13

Re: La quête du quart de queue, saison 1, épisode 2

Message par Sylma »

piano bien tempéré a écrit : sam. 02 janv., 2021 19:56 Je vais peut-être fâcher les amoureux des Blüthner …. Mais j'ai vu 3 Blüthner à queue anciens avec cadre fendu :(
Alors figure-toi que le cadre m'a fait une impression pas très clean justement, en même temps s'il était fendu le piano serait, je suppose, injouable ce qui n'était du tout pas le cas.
piano bien tempéré
Messages : 4239
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: La quête du quart de queue, saison 1, épisode 2

Message par piano bien tempéré »

Injouable ? Pas forcément … En tout cas stabilité et réalisation de l'accord compromises
iSisyphe
Messages : 203
Enregistré le : mar. 11 mars, 2014 14:28
Mon piano : Brodmann PE 125

Re: La quête du quart de queue, saison 1, épisode 2

Message par iSisyphe »

DIDIER25 a écrit : sam. 02 janv., 2021 19:25[...]Il n'en est pas de même pour toutes les autres entreprises polonaises. A l'image de SAP, toutes sont particulièrement compétentes pour redonner un "coup de jeune" aux instruments anciens (ils font des miracles sur les meubles anciens noirs ou vernis) et traiter les problèmes les plus flagrants, mais rien en profondeur. C'est ce qu'apprécient et recherchent ceux que je qualifie de "marchands de pianos" chez nous qui vont acheter des instruments au moins cher, les faire "rafraichir" et les revendre comme des pianos "restaurés". [...]
Sans doute aussi parce que ces "marchands de pianos" ont sur place des techniciens tout à fait compétents pour s'occuper des problèmes mécaniques "en profondeur", non, au contraire du relaquage du meuble, pour lequel il n'existe à ma connaissance aucune entreprise française qui sache faire ça correctement ?
DIDIER25 a écrit : sam. 02 janv., 2021 19:25[...]Si l'on en croit les "avis" sur le Web, c'est le paradis pour ceux qui recherchent un beau piano ! Beaucoup d'acheteurs déchanteront dans quelques temps quand les problèmes non traités referont surface.
Bah je ne trouve pas que ce soit particulièrement faux... Trouver un piano d'exception, de grande marque, d'un siècle, avec un meuble relaqué, donc en état neuf, une mécanique refaite par des techniciens compétents, pour moins cher qu'un C3 ou qu'un C5, ça me paraît pas un si mauvais calcul, à moi...
DIDIER25 a écrit : sam. 02 janv., 2021 19:25Je prends le pari que le Seiler qui t'a échappé sera d'ici peu proposé comme un piano exceptionnel et superbe en annonce.
Pourquoi ? Il ne l'est pas ?
DIDIER25 a écrit : sam. 02 janv., 2021 19:25Tu le repèreras facilement. On verra alors à quel prix, mais il faut aussi savoir que ces "marchands" ont beaucoup de savoir faire pour jouer avec des transferts de marges, des acrobaties de TVA et autres subterfuges de trésorerie qui font que le piano ne paraîtra peut être pas si cher tant il sera beau ![...]
Et alors ? Le final est que le client peut acquérir un très beau piano, révisé mécaniquement, avec un meuble ne parfait état, au prix d'un Yamaha, c'est une belle opportunité. Que les "marchands" s'y retrouvent financièrement, je ne vois pas où est le problème, et je parie même que SAP lui-même s'y retrouve aussi !
Avatar du membre
DIDIER25
Messages : 2253
Enregistré le : mar. 18 déc., 2012 22:19
Mon piano : YAMAHA CLP 635 + ORGUE JOHANNUS
Localisation : BESANCON

Re: La quête du quart de queue, saison 1, épisode 2

Message par DIDIER25 »

Isysiphe, toujours une lecture très approximative et orientée de mes publications ! C'est agaçant......
1 - Non, les "marchands de piano" en question n'ont pas tous des techniciens compétents pour procéder à la nécessaire remise à niveau des pianos au retour d'une simple opération cosmétique en Pologne.....
2 - Justement je parle ici des pianos "retapés" (rénovés en apparence) mais qui n'auront pas été "restaurés" côté mécanique et structure et qui peuvent attirer par leur clinquant, mais présentent de nombreuses faiblesses (voir çà et là les avis de clients)
3 - d'après Sylma ce Seiler était loin d'être en "très bon état" et nécessitait des opérations techniques de restauration/rénovation et en tous cas n'avait rien (en l'état) d'exceptionnel ou superbe.
4 - non justement ce que j'ai expliqué à Sylma qui nous questionnait (pas à ISIsyphe........) c'est que ces pianos très beaux à l'issue d'un passage en Pologne ne sont pas forcément très bons s'ils n'ont pas été correctement restaurés/rénovés techniquement. Mais relis bien ma publication je n'ai absolument pas généralisé. Des pianos qui partent en Pologne (chez SAP en particulier) peuvent revenir parfaitement restaurés (look meuble et mécanique) pour peu que l'acheteur/vendeur y mette le prix et accepte que le travail soit bien mené avec des fournitures de qualité. Du coup le piano reviendra avec un coût élevé car, effectivement, SAP ne travaille pas pour rien et c'est bien normal.
Et je conteste aussi, preuve pouvant être fournie, qu'il n'existe aucune entreprise française capable de relaquer un piano ! Simplement le prix est de plus du double ......
ET SI NOUS VALIONS MIEUX QUE LE BONHEUR ? - Franz Liszt.
Avatar du membre
Sylma
Messages : 261
Enregistré le : jeu. 16 avr., 2020 12:57
Mon piano : Seiler 131 Konzert
Localisation : 13

Re: La quête du quart de queue, saison 1, épisode 2

Message par Sylma »

Bon, pour détendre l'atmosphère :mrgreen: le Gaveau de J. Laffé venait d'être vendu quand il a eu mon message...par contre il en a d'autres en prépa-ration, je dois le contacter dans la semaine.
iSisyphe
Messages : 203
Enregistré le : mar. 11 mars, 2014 14:28
Mon piano : Brodmann PE 125

Re: La quête du quart de queue, saison 1, épisode 2

Message par iSisyphe »

DIDIER25 a écrit : lun. 04 janv., 2021 19:28[...]Isysiphe, toujours une lecture très approximative et orientée de mes publications ! C'est agaçant......
1 - Non, les "marchands de piano" en question n'ont pas tous des techniciens compétents pour procéder à la nécessaire remise à niveau des pianos au retour d'une simple opération cosmétique en Pologne.....
2 - Justement je parle ici des pianos "retapés" (rénovés en apparence) mais qui n'auront pas été "restaurés" côté mécanique et structure et qui peuvent attirer par leur clinquant, mais présentent de nombreuses faiblesses (voir çà et là les avis de clients)
3 - d'après Sylma ce Seiler était loin d'être en "très bon état" et nécessitait des opérations techniques de restauration/rénovation et en tous cas n'avait rien (en l'état) d'exceptionnel ou superbe.
4 - non justement ce que j'ai expliqué à Sylma qui nous questionnait (pas à ISIsyphe........) c'est que ces pianos très beaux à l'issue d'un passage en Pologne ne sont pas forcément très bons s'ils n'ont pas été correctement restaurés/rénovés techniquement. Mais relis bien ma publication je n'ai absolument pas généralisé. Des pianos qui partent en Pologne (chez SAP en particulier) peuvent revenir parfaitement restaurés (look meuble et mécanique) pour peu que l'acheteur/vendeur y mette le prix et accepte que le travail soit bien mené avec des fournitures de qualité. Du coup le piano reviendra avec un coût élevé car, effectivement, SAP ne travaille pas pour rien et c'est bien normal.
Et je conteste aussi, preuve pouvant être fournie, qu'il n'existe aucune entreprise française capable de relaquer un piano ! Simplement le prix est de plus du double ......
Approximative, certainement pas, orientée, oui, je le reconnais, car tes discours sont toujours très orientés. Je ne vois pas, ou alors ça m'a échappé, où Sylma parlait d'un Seiler qui était revenu de Pologne mal révisé par un "marchand de pianos", avec les guillemets méprisants qui vont avec.

Je suis désolé (c'est une façon de parler), mais quand tu écris :
[...]Et le pire c'est que ça marche. Les clients sont séduits par l'aspect des pianos et la vente assortie d'un mirobolant "contrat de reprise". Si l'on en croit les "avis" sur le Web, c'est le paradis pour ceux qui recherchent un beau piano ! Beaucoup d'acheteurs déchanteront dans quelques temps quand les problèmes non traités referont surface..... Je prends le pari que le Seiler qui t'a échappé sera d'ici peu proposé comme un piano exceptionnel et superbe en annonce. [...]
moi, je lis que forcément, le professionnel qui va s'en occuper est un escroc et que forcément, puisque tu prends le pari, le Seiler qui reviendrait de Pologne sera dégueulasse et juste déguisé, et que les clients vont s'y tromper et se faire arnaquer par ce "marchand de pianos". Je pense que j'ai une lecture orientée mais pas suffisamment approximative finalement.

Bon, mon but n'est certainement pas d'être agaçant, mais plutôt de remettre un peu de... d'équilibre dans ce discours. Je vais arrêter ça, et te laisser prêcher la bonne parole de celui qui sait, ça semble bien convenir à tout le monde finalement. Je reconnais que j'ai souvent des propos qui amènent à la polémique, et que ce n'est pas toujours très agréable, et encore une fois, ce n'est pas mon but.
Répondre