Piano droit occasion: avis W Hoffmann, Pleyel, Schimmel

mécanique, commerces/achat, facteurs...

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Den
Messages : 6
Enregistré le : jeu. 17 sept., 2020 12:14
Mon piano : Erad Schimmel Mezzo
Localisation : Fontainebleau

Piano droit occasion: avis W Hoffmann, Pleyel, Schimmel

Message par Den »

Bonjour
J'aimerais acheter un piano droit d'occasion, mais j'ai du mal a comprendre pourquoi un vendeur me dit que Hoffmann ou Pleyel "ca n'a rien a voire avec un Schimmel", tandis qu' un autre me dit que Hoffmann est d'une qualité exceptionnelle et qu'il préfère Hoffmann et Pleyel a Schimmel. Pour information, on parle d'un W Hoffmann taille 120 (de 1998, produit a Seifhennersdorf), Pleyel P 122 (de 1995, Alès); Schimmel 120 (de 2003). J'ai ecouté des enregistrements, et il faut que je me decide lequel je veux visiter.
J'apprecierais votre opinion (surtout car je n'ai pas fait le meilleur choix quand j'ai acheté mon piano droit il y a quelques années; j'ai du mal a le faire reprendre). Merci !
Willboog
Messages : 37
Enregistré le : mar. 03 mars, 2020 14:42
Mon piano : Steinway Vertegrand 1919 et DP95B

Re: Piano droit occasion: avis W Hoffmann, Pleyel, Schimmel

Message par Willboog »

salut,
très très simple : essaye les 3 !!
Den
Messages : 6
Enregistré le : jeu. 17 sept., 2020 12:14
Mon piano : Erad Schimmel Mezzo
Localisation : Fontainebleau

Re: Piano droit occasion: avis W Hoffmann, Pleyel, Schimmel

Message par Den »

Merci Willboog, donc d'apres vous il n'y a aucune difference majeure entre les trois et c'est seulement une question de "gout" ? Bien sur, auparavant j'avais fait une selection parmi d'autres models; on parle ici des details. Mais comme je ne suis pas une experte, j'ai pensé a poser cette question sur le forum. C'est plutôt la comparaison W Hoffmann vs Pleyel qui m’intéresse ( Hoffmann produit a l'époque a Seifhennersdorf par Bechstein, mais restant une moyenne gamme? et Pleyel - deja a Arles en 1995 ???) Merci !
Willboog
Messages : 37
Enregistré le : mar. 03 mars, 2020 14:42
Mon piano : Steinway Vertegrand 1919 et DP95B

Re: Piano droit occasion: avis W Hoffmann, Pleyel, Schimmel

Message par Willboog »

Au delà de la marque, c'est surtout l'usure du piano. Lors de ma recherche de piano et après avoir essayé tout type de marque et de budget, c'est clairement l'usure des feutres le plus déterminant. A moins de prévoir directement un budget harmonisation mais comment juger si déjà le son n'est pas correct. A priori ce sont quand même 3 bons pianos, le Schimmel a bonne réputation ici mais c'est obligatoire de les essayer et longuement.
En tout cas, il faut faire confiance à vos sens quelque soit votre niveau. De part ma faible expérience, plus un piano est bon et plus ce que vous en ressortez est bon. Avec une casserole faut être expert pour en sortir quelque chose.
Den
Messages : 6
Enregistré le : jeu. 17 sept., 2020 12:14
Mon piano : Erad Schimmel Mezzo
Localisation : Fontainebleau

Re: Piano droit occasion: avis W Hoffmann, Pleyel, Schimmel

Message par Den »

Bon, j'ai essayé le Pleyel et le Hoffmann. Le clavier Hoffmann n'est pas assez "ferme" pour moi. El je n'ai pas trop aimé le son du Pleyel 122.
Par contre, j'ai essayé un Pleyel 124. Ce piano m'a beaucoup plu, mais c'était déjà vendu. Le vendeur m'a dit pourrait en trouver un d'occasion ( mon budget < 10000)
J'ai lu des avis très partagés concernant Pleyel sur ce forum, il m'est difficile a comprendre les opinion parce-que il y a tant de models...(est-ce que je dois me méfier de ceux produits a Arles, ou ca depend vraiment du model, année?)
Quelqu'un peut me donner un avis: cette fois-ci Pleyel 124 ( si jamais je trouve un autre) vs Schimmel 120 ? Le vendeur du Schimmel est loin, donc j'aimerais avoir des informations avant de me déplacer.
Merci a tous !
Avatar du membre
DIDIER25
Messages : 1981
Enregistré le : mar. 18 déc., 2012 22:19
Mon piano : YAMAHA CLP 635 + ORGUE JOHANNUS
Localisation : BESANCON

Re: Piano droit occasion: avis W Hoffmann, Pleyel, Schimmel

Message par DIDIER25 »

Réponse un peu rapide suite beaucoup d'activités.
Pas d'accord avec Willboog sur la valeur comparable de ces trois pianos !
Le Hoffmann n'est plus un piano de très haut de gamme de cette marque quand elle était encore fabriquée à Langlau. Un Hoffmann de 1998 est un piano produit par le groupe allemand Bechstein, certes, mais déjà atteint par la mondialisation et loin des productions antérieures.
Le Pleyel 122 Alès a des qualités, mais sa sonorité est très puissante, voire criarde avec un manque d'équilibre dans les registres et un manque de "finesse" général.
Le Schimmel 120, si c'est bien un "Classic Tradition" ou un "Manhattan" (même si je lui préfère le 116, beaucoup plus équilibré) est largement au dessus des deux autres et se maintiendra bien dans le temps. Attention au prix quand même. Un Schimmel 120 Classic de 2003 ne devrait pas dépasser 5000/6000 € chez un particulier. A ce prix c'est une très bonne affaire.
ET SI NOUS VALIONS MIEUX QUE LE BONHEUR ? - Franz Liszt.
Willboog
Messages : 37
Enregistré le : mar. 03 mars, 2020 14:42
Mon piano : Steinway Vertegrand 1919 et DP95B

Re: Piano droit occasion: avis W Hoffmann, Pleyel, Schimmel

Message par Willboog »

c est bien qu un sage du forum reponde, Didier est toujours d excellent conseil.
Comme le Schimmel est loin, demande une photo des feutres pour voir l usage, ca peut t éviter un déplacement. Perso j ai pas trouvé le clavier des Schimmel ferme, plutôt souple après j en ai essayé que 3.
Avatar du membre
DIDIER25
Messages : 1981
Enregistré le : mar. 18 déc., 2012 22:19
Mon piano : YAMAHA CLP 635 + ORGUE JOHANNUS
Localisation : BESANCON

Re: Piano droit occasion: avis W Hoffmann, Pleyel, Schimmel

Message par DIDIER25 »

Merci Willboog ! C'est vrai que les claviers des Schimmel sont inégaux. Plutôt légers sur les petits modèles et les modèles "Konzert" (ce qu'apprécient ceux qui jouent beaucoup), ils sont plus fermes sur les 116 et 120 de la série traditionnelle. C'est mieux pour le travail. Après, tout est aussi question de réglages et d'entretien (mouches, axes.....). Je n'avais vraiment rien à reprocher à mon Schimmel 120 que j'aurais conservé si je n'avais pas décidé de passer sérieusement à l'orgue. Mais c'est vrai qu'il est moins "fin" que le 116. Après il propose une puissance supérieure, en particulier dans les basses et médiums.
ET SI NOUS VALIONS MIEUX QUE LE BONHEUR ? - Franz Liszt.
Den
Messages : 6
Enregistré le : jeu. 17 sept., 2020 12:14
Mon piano : Erad Schimmel Mezzo
Localisation : Fontainebleau

Re: Piano droit occasion: avis W Hoffmann, Pleyel, Schimmel

Message par Den »

bonjour, merci willboog et didier25 d'avoir pris le temps de me répondre, j' apprécie beaucoup vos conseils et c'est un plaisir de pouvoir changer des informations. Un forum tres interessant, j'ai beaucoup appris.

Du coup, je me suis décidée de prendre mon temps pour essayer plusieurs pianos. Le prix du Schimmel et beaucoup plus élevé (9500 ils m'ont dit), mais il ne s'agit pas d'un particulier mais d'un marchand. En tout cas, il faut l'essayer ce piano et je comprends qu'a priori c'est un piano avec potentiel, plus que les autres que j'ai mentionné ici ( bon, sauf le prix!)
Mais, j'aimerais aussi essayer un Grotrian Steinweg, j'ai lu sur ce forum des appreciations élogieuses, et il y en a plusieurs en vente a Paris en ce moment.

Je reviens, salutations musicales
Avatar du membre
DIDIER25
Messages : 1981
Enregistré le : mar. 18 déc., 2012 22:19
Mon piano : YAMAHA CLP 635 + ORGUE JOHANNUS
Localisation : BESANCON

Re: Piano droit occasion: avis W Hoffmann, Pleyel, Schimmel

Message par DIDIER25 »

Petit complément d'information, Den. J'avais acheté mon Schimmel C120 Manhatan neuf en 2012 (prix remisé car c'était un ami professionnel qui me le vendait, 8900 €). Je l'ai fait reprendre 5000 € en 2018 pour l'achat de mon orgue. Il a été vendu, je crois, 6800 € par le professionnel qui me l'avait repris. Il était à l'état quasi-neuf, accordé deux fois par an, harmonisé, réglages parfaits et finalement peu joué. Meuble noir laqué impeccable et banquette cuir Schimmel. Donc 9500 € pour un piano de 2003 c'est très excessif à mon avis !
ET SI NOUS VALIONS MIEUX QUE LE BONHEUR ? - Franz Liszt.
Den
Messages : 6
Enregistré le : jeu. 17 sept., 2020 12:14
Mon piano : Erad Schimmel Mezzo
Localisation : Fontainebleau

Re: Piano droit occasion: avis W Hoffmann, Pleyel, Schimmel

Message par Den »

DIDIER25 a écrit : dim. 20 sept., 2020 22:27 Petit complément d'information, Den. J'avais acheté mon Schimmel C120 Manhatan neuf en 2012 (prix remisé car c'était un ami professionnel qui me le vendait, 8900 €). Je l'ai fait reprendre 5000 € en 2018 pour l'achat de mon orgue. Il a été vendu, je crois, 6800 € par le professionnel qui me l'avait repris. Il était à l'état quasi-neuf, accordé deux fois par an, harmonisé, réglages parfaits et finalement peu joué. Meuble noir laqué impeccable et banquette cuir Schimmel. Donc 9500 € pour un piano de 2003 c'est très excessif à mon avis !
Didier25, merci beaucoup pour cette information ! vous avez touché un sujet très délicat. Pour info, voila mon histoire.
Il y a quelques années, j’ai voulu un piano pour mon enfant ( et pour moi, pour recommencer a jouer). Sans connaitre le marché, je me suis tournée vers un magasin qui donnait beaucoup d'infos (description détaillé du piano, enregistrement du son etc-). Je suis allée pour un contrat location d’un piano d’occasion, en pensant que ça va me donner du temps pour voir si mon enfant aime cet instrument et pour acheter un piano qui nous plaira vraiment. L’été de 2020 : hélas, je ne retrouve pas le contrat, je les appelle et j’apprends que la location était en fait une « location avec option achat » : ce qui veut dire qu’au lieu de louer, j’ai acheté un piano a un prix =148% du prix affiché initialement (par paiements mensuels pendant 10 ans a un taux très élevé). Donc pas d’option d’arrêter le contrat (je dois payer la somme de 148% entièrement, soit par anticipation soit mensuellement jusqu’au fin) ; leur proposition de reprise est a 55% du prix initial.
J’ai eu une proposition de reprise a 33% du prix initial par un autre professionnel, aussi à condition que j’achète un piano de chez lui.
Attention donc à loa (peut –etre que je suis la seule "victime" d'un contrat loa ? C’était une période difficile dans ma vie, je ne m’excuse pas, mais j’avais toujours dans ma tête un contrat de location simple, avec option de renoncer ou acheter le piano, pas un achat definitive au 148% du prix). Bref, une leçon très dure que je ne vais pas oublier. Du coup, je me méfie de tout. Je ne sais pas ce que je vais faire pour l’instant (plutôt essayer de vendre le piano sur leboncoin et acheter un piano neuf, s’il y a moins de variations de prix pour un piano neuf)...
Avatar du membre
DIDIER25
Messages : 1981
Enregistré le : mar. 18 déc., 2012 22:19
Mon piano : YAMAHA CLP 635 + ORGUE JOHANNUS
Localisation : BESANCON

Re: Piano droit occasion: avis W Hoffmann, Pleyel, Schimmel

Message par DIDIER25 »

Mésaventure hélas assez courante, Den ! Le monde professionnel de la vente de piano comporte quelques '"aigrefins" qui jouent sur des contrats plus ou moins clairs avec des reprises minimes, des contrats transformés, des clauses non écrites. C'est lamentable, mais ces personnes préfèrent faire un peu d'argent que de fidéliser une clientèle...... Je connais pas mal de ces maisons et en me disant dans quel secteur géographique c'était, je suis à peu près certain de deviner de quelle "maison" il s'agit ! Vous le dites vous-même, ce sont en général les boutiques qui font le plus de publicité et inondent les sites de petites annonces...... Mes conseils : exigez la production du contrat que vous avez signé ! Le professionnel en question est obligé de le produire pour prouver vos obligations. Examinez-le attentivement. Si la "LOA" n'est pas très clairement explicitée exigez qu'il soit mis un terme à une simple location et que le professionnel récupère le piano sans que vous ayez à régler quoi que ce soit. Si tout n'est pas juridiquement clair, il acceptera.
Si vous ne souhaitez pas le faire sur le forum public, vous pourriez me préciser en MP quel était le piano loué (marque, modèle, neuf ou occasion), le montant des mensualités et combien vous en avez réglé, qui était le vendeur, dans quel secteur vous résidez..... J'essayerai alors de vous conseiller au mieux.
ET SI NOUS VALIONS MIEUX QUE LE BONHEUR ? - Franz Liszt.
Den
Messages : 6
Enregistré le : jeu. 17 sept., 2020 12:14
Mon piano : Erad Schimmel Mezzo
Localisation : Fontainebleau

Re: Piano droit occasion: avis W Hoffmann, Pleyel, Schimmel

Message par Den »

Merci, je reviens en MP, pour l'instant de dois comprendre bien le contrat avant de dire de mauvaises choses sur un forum public. Cordialement
Répondre