Les Yamaha U et les différences climatiques

mécanique, commerces/achat, facteurs...

Modérateur : Modérateurs

Yoda7
Messages : 8
Enregistré le : mer. 03 juin, 2020 20:01
Mon piano : Kriegelstein

Les Yamaha U et les différences climatiques

Message par Yoda7 » mer. 03 juin, 2020 21:53

Bonjour,

Aujourd'hui pianiste "dilettante", je n’ai jamais perdu le plaisir et je souhaite me remettre à jouer plus régulièrement et a minima retrouver un peu du niveau de mes 20 ans, quand j'avais 15 ans de cours et de pratique régulière derrière moi.

Je joue depuis 20 ans sur un vieux Kriegelstein qui a été très bien restauré par un facteur de piano il y a 20 ans justement. Je souhaite le remplacer un très bon piano. Avec un budget de 4-5000€ j’ai vu autour de chez moi notamment des Yamaha U3 (je ferai un autre post sur les modèles entre lesquels j’hésite).

J’ai beaucoup lu ce forum, ainsi que des articles sur les Yamaha U3 d’occasion. Deux points m’interpellent en particulier:
1. il y a débat sur les pros qui achètent des U3 des années 80 pour les revendre en France (sont-ils tous forcément rincés par des milliers d’heures dans les conservatoires asiatiques ?),
2. Il existe le risque des pianos construits avec des bois pour l’Asie (fissures dans la table d’harmonie et autres)

Mes questions sont :
- est-ce qu’un Yamaha U3 des années 80 construit pour l’Asie qui a déjà passé sans dommage quelques années en Europe peut être considéré comme ayant « passé le test » ? En d’autres termes s’il doit y avoir des soucis liés à la différence d’hygrométrie est-ce qu’ils apparaissent vite ou Ils peuvent apparaître 20 ou 30 ans après ?
- y a-t-il un moyen de savoir avec quel bois / pour quel marché a été construit un Yamaha ?

Merci d’avance pour vos réponses éclairées.

tengai
Messages : 8
Enregistré le : mer. 06 nov., 2013 15:05

Re: Les Yamaha U et les différences climatiques

Message par tengai » jeu. 04 juin, 2020 23:54

Bonjour Yoda7

Je n'ai pas de réponse à ta question mais je suis exactement sur la même recherche, pour le moment même budget et même modèle visé (autour du Yamaha U3), donc je me permets d'ajouter quelques élements.

Je me demande aussi si on peut considérer qu'un piano peut avoir "passé le test" après plusieurs années en France ou disons en Europe où les conditions d'humidité sont différentes de l'Asie. En gros, si on le trouve bon en magasin, peut-il mal tourner en quelques années.

Cela dit comment peut-on être sûr qu'un piano a été fabriqué pour le marché européen.
De ce que je comprends, ils sont tous fabriqués dans des usines japonaises. Je mets de côté les modèles fabriqués en Chine et en Indonésie plus récemment mais cela est facilement vérifiable.

Avec le numéro de série, on connait l'année et le lieu de fabrication mais pas le marché visé.
Sur le site de yamaha usa on peut trouver cette information mais je n'ai pas trouvé l'équivalent pour l'Europe.
http://www.yamaha.com/ussub/pianos/Seri ... ookup.aspx

Lorsque tu dis "les pros qui achètent des U3 des années 80 pour les revendre en France" tu sembles avoir la certitude qu'ils ont été utilisés au japon mais les Yamaha destinés au marché européen dans ces années là, ça existe aussi, non ?

Yoda7
Messages : 8
Enregistré le : mer. 03 juin, 2020 20:01
Mon piano : Kriegelstein

Re: Les Yamaha U et les différences climatiques

Message par Yoda7 » ven. 05 juin, 2020 7:35

Non non ce n’est pas ce que je voulais dire. Dans notre budget on ne trouve effectivement que des U3 fabriqués au Japon (dans les années 80 c’était le cas). Ils ont bien sûr pu être utilisés n’importe où.

Mon interrogation sur ce sujet est donc sur l’usage : est-ce que le vendeur qui vient de l’importer a la moindre idée de sa vie depuis sa construction ? Ces pianos sont très populaires dans les conservatoires et chez les profs. 8 heures d’usage par jour pendant 20 ans j’imagine que cela a un impact sur le piano...

etacarinae31
Messages : 41
Enregistré le : mar. 03 mars, 2020 20:16
Mon piano : CVP505

Re: Les Yamaha U et les différences climatiques

Message par etacarinae31 » ven. 05 juin, 2020 9:35

Bonjour Yoda7

Je suis également à la recherche d'un acoustique et le U3 pourrait être un bon compromis mais effectivement à cause de son succès il peut y avoir des circuits mercantiles à éviter. D'après le site d'Alain Chauvel (accordeur), il faut contacter le service technique de Yamaha avec le numéro de série pour savoir si le piano est fait pour le marché asiatique ou européen.
L'idéal pour moi serait de tomber sur un U3 d'un particulier qui l'a acheté neuf il y a 20 ou 30 ans et qui a été entretenu régulièrement et qui n'a pas trop été déménagé.

Yoda7
Messages : 8
Enregistré le : mer. 03 juin, 2020 20:01
Mon piano : Kriegelstein

Re: Les Yamaha U et les différences climatiques

Message par Yoda7 » dim. 07 juin, 2020 9:09

Merci beaucoup pour cette info. Je vais sans doute en essayer cette semaine chez un pro, je prendrai le numéro de série et contacterai Yamaha.

rodolphen123
Messages : 663
Enregistré le : sam. 20 oct., 2018 10:11
Mon piano : Gaveau/Pleyel/Erard

Re: Les Yamaha U et les différences climatiques

Message par rodolphen123 » dim. 07 juin, 2020 22:53

Il est si bon que ça le U3?

6gale13
Messages : 362
Enregistré le : dim. 03 juin, 2018 17:46
Mon piano : yamaha UX-1 et yamaha SU 118c (la 441,8)

Re: Les Yamaha U et les différences climatiques

Message par 6gale13 » mar. 09 juin, 2020 0:26

On lit un peu tout et son contraire sur ces pianos. Ce qui me semble à retenir, c'est qu'il ne faut pas aveuglément acheter très cher un U sans l'avoir écouté. Pour se donner une base de référence, pourquoi ne pas en écouter un neuf tout simplement : vous serez fixé sur les qualités et défaut de l'occasion que vous avez trouvée.

Pour avoir essayé plus de 15 U, je peux attester du fait qu'ils peuvent sonner très différents. En général les mécaniques sont toujours bonnes. Je crois que la question des tables d'harmonie qui se fendraient est surévaluée (jamais vu). De toute façon ça se voit facilement en regardant derrière le piano. Et puis je pense que s'il est en France depuis pas mal de temps, c'est de nature à rassurer : ça m'étonnerait que ça bouge. Ce sont des pianos en général très fiables.

Je trouve les différentes versions améliorées des U (type UX ou YU) bien plus intéressantes. En occasion elles ne valent pas plus cher que les U de base car elles sont moins connues. Dans ce fil viewtopic.php?f=7&t=19725
vous pourrez lire tout le bien que je pense par exemple du YU5. Vous verrez aussi que Mathys n'est pas entièrement satisfait de ce Yamaha pourtant acheté en France (bon il est exigeant, mais c'est normal pour un piano neuf).

Rodolphen123, pour les U3, ce sont avant tout des instruments très sonores. S'il y a plus de longueur de corde que les U1 (et plus de surface de table d'harmonie) en revanche la mécanique n'est absolument pas meilleure (et voire un poil moins bonne) car les pilotes sont très longs ce qui engendre un contact un peu bizarre avec le chevalet.

Nono1963
Messages : 10
Enregistré le : mar. 29 janv., 2019 9:43
Mon piano : Yamaha P-125_ Yamaha U3

Re: Les Yamaha U et les différences climatiques

Message par Nono1963 » mar. 09 juin, 2020 10:55

bonjour Yoda7
j’étais exactement dans le même cas que toi, j'avais un budget de 4500€ pour l'achat d'un piano. j'ai repris le piano depuis 1 ans et demi sur un piano numérique (yamaha P125). J Apres plus de 6 mois de recherche annonce par internet essentiellement. Je suis allé voir un grand magasin à Reims la maison Varlet) . je recherchais un U3. j'ai pu essayer pendant près de 2 h, 6 pianos U3 correspondant à mon budget. de plus ses pianos sont rénovés au niveau du vernis, touches etc... et révisés . J'ai pu revenir essayer le piano U3 qui m'avait plus. J'en ai parlé à ma prof de piano et quelques amis pianistes. J'ai aussi lu beaucoup de témoignages ici. J'ai craqué et je me suis acheté un piano U3 de 1982. Je ne sais pas si mon témoignage va t'aider mais l'essai d'un piano est primordial car chaque pianiste a son ressenti et ses propres critères au niveau de la sonorité d'un piano. Le piano que j'ai choisi m'a de suite emballé si je peux dire et j'ai pu l'essayer plusieurs fois. Si tu n'es pas très loin de Reims je te recommande ce magasin piano Varlert ils sont vraiment très accueillant et très très sérieux. bon courage pour ta recherche.

tengai
Messages : 8
Enregistré le : mer. 06 nov., 2013 15:05

Re: Les Yamaha U et les différences climatiques

Message par tengai » mar. 09 juin, 2020 12:13

Je trouve les différentes versions améliorées des U (type UX ou YU) bien plus intéressantes. En occasion elles ne valent pas plus cher que les U de base car elles sont moins connues
Je crois effectivement que les versions améliorées sont encore plus intéressantes mais j'ai un doute sur le fait qu'elles ne valent pas plus cher.
Les YUS1/3/5 sont des instruments récents et valent sensiblement plus cher et les UX que j'ai vus valaient plus cher que pas mal de U3 probablement du fait de leur rareté et de leur qualité même s'ils sont d'âge comparable.

6gale13, tu dis que la mécanique du U3 n'est pas meilleur, qu'entends tu par là ?
Personnellement, ce qui m'attire dans le U3 c'est justement la profondeur de touche qu'il n'y a pas sur le U1. D'ailleurs, je vois sur cet article que c'est justement la taille du U3 qui permet cela
https://markgoodwinpianos.co.uk/yamaha/ ... -u1-pianos
"the Yamaha U3 cabinet allows it to house longer keys and a taller action"

Cela me fait vraiment pencher pour un instrument de 131cm tout comme le yus5 que je trouve très bon (malheureusement bp plus cher) mais je ne sais pas si cette règle s'applique sur tous les pianos.

6gale13
Messages : 362
Enregistré le : dim. 03 juin, 2018 17:46
Mon piano : yamaha UX-1 et yamaha SU 118c (la 441,8)

Re: Les Yamaha U et les différences climatiques

Message par 6gale13 » mar. 09 juin, 2020 23:56

tengai a écrit :
mar. 09 juin, 2020 12:13

6gale13, tu dis que la mécanique du U3 n'est pas meilleur, qu'entends tu par là ?
Personnellement, ce qui m'attire dans le U3 c'est justement la profondeur de touche qu'il n'y a pas sur le U1.
Oui j'ai hésité dans la comparaison entre les deux types de mécanique et finalement j'ai traduit par l'idée d'un "poil" de différence pour dire que la différence n'est pas très importante. J'avais noté que le YU5 avait des touches longues, mais je ne l'avais pas noté pour les U3. Je viens de regarder ton lien, tengai, et en effet ce qui est mis en avant c'est la plus grande longueur de touche des U3 sur les U1. Sur le catalogue récent Yamaha les U3 sont plus larges que les U1. Je ne sais pas si ça a toujours été le cas. En tout ca c'est une réelle qualité d'avoir des touches plus longues (toutes autres choses égales par ailleurs).

En revanche, ce qui me chiffonne avec les 131 c'est que pour élever le point de frappe du marteau, Yamaha a recours à des pilotes très hauts ce qui est anti mécanique. Sur le SU 118 au contraire, les pilotes sont en métal et très bas. Au total je n'ai pas trouvé que l'accroissement de qualité du U3 sur le U1 se fasse sur la partie mécanique. En revanche il y a une vraie différence de son.

Après ces questions sont assez personnelles, il faut te faire ta propre opinion, tout le monde n'est pas sensible aux mêmes choses.

Yoda7
Messages : 8
Enregistré le : mer. 03 juin, 2020 20:01
Mon piano : Kriegelstein

Re: Les Yamaha U et les différences climatiques

Message par Yoda7 » mer. 10 juin, 2020 14:04

Merci beaucoup pour toutes vos réponses.

Demain je vais aller essayer des Yamaha, j’aurais à ma disposition des U1, U2 et U3 avec plusieurs pianos par référence.

Je ne crois pas effectivement que dans mon budget (5000€) je trouverai un YUS ou un UX...

Hier j’ai essayé un Seiler 128. Le piano a besoin de soins (accord, réglages, feutres à poncer, étouffoirs qui m’ont paru bien usés) mais pour ma part j’ai trouvé que le son, bien qu’ayant du coffre, n’était pas harmonieux entre les basses et les aigus. Vivement demain pour les différents essais Yamaha + d’autres pianos allemands.

Avatar du membre
jeff
Messages : 177
Enregistré le : mar. 12 sept., 2006 23:31
Mon piano : Droit + 1/4 moderne + 1/2 ancien

Re: Les Yamaha U et les différences climatiques

Message par jeff » mer. 10 juin, 2020 15:48

Bonjour,

Juste mon expérience personnelle : j'ai un U3 acheté au magasin de musique local pour 4500 € en 2006. Il était garanti 5 ans. L'entretien était fait par un accordeur qui travaillait pour ledit magasin.

J'avais des doutes sur les pianos du "marché gris" et j'ai hésité. Mais la garantie m'a aidé à franchir le pas, et le manque de budget sans doute aussi.
J'ai recherché sur le site de Yamaha et effectivement, mon piano date de 1982 et a été fabriqué pour le marché asiatique.

Une des 1ères fois où l'accordeur est venu s'occuper de mon piano, je lui ai demandé ce qu'il pensait du piano et il m'a dit qu'il était très propre, peu joué et devait avoir une dizaine d'années. Il a été surpris de l'âge réel.

En 2010, lorsque j'ai commencé à prospecter pour un piano à queue, j'ai demandé à autre accordeur local (le 1er est malheureusement décédé prématurément) s'il serait facile de le revendre à 3500 - 4000 €. Il m'a répondu que c'était un très bon exemplaire, meilleur qu'un que lui vendait dans sa boutique à 5000 €. Il m'a donc recommandé de ne pas le sous-vendre.

Mon accordeur actuel le trouve lui aussi satisfaisant, un très bon exemplaire de U3.

Tout ça pour dire que mon U3 est chez moi depuis 14 ans, et j'ai eu une seule fois un petit souci avec une touche où il a fallu remplacer quelque chose (ganse je crois ?). Sinon, il n'a absolument pas bougé et a une excellente tenue d'accord, bien meilleure que mon Wendl.

Bon essai demain !

etacarinae31
Messages : 41
Enregistré le : mar. 03 mars, 2020 20:16
Mon piano : CVP505

Re: Les Yamaha U et les différences climatiques

Message par etacarinae31 » mer. 10 juin, 2020 19:10

Bonjour Jeff et merci pour ton retour d'expérience c'est très intéressant.
Il me tarde le compte-rendu d'essais de Yoda7!

tengai
Messages : 8
Enregistré le : mer. 06 nov., 2013 15:05

Re: Les Yamaha U et les différences climatiques

Message par tengai » jeu. 11 juin, 2020 8:34

Bonjour

Désolé d'insister (cf mon 2eme message) sur le terme "marché gris" mais pour moi il s'agit de piano qui ont été importé mais qui n'était pas destiné au au marché européen ou français.

Dans tous les cas, ils sont fabriqués en asie (japon pour le u, indonésie pour le b) qu'ils soient destiné ou pas au marché français mais c'est leur mode de fabrication qui diffère (notamment le bois de ce que je comprends).

Pour les U1 et U3, il faut demander directement à Yamaha comme nous l'a dit etacarinae31.
https://www.alainchauvelaccordeurdepian ... ASION.html

Par contre le U2 n'a jamais été vendu en Europe donc pas de doute pour ce modèle c'est du marché gris.
(ceci est aussi indiqué sur le lien précédent)

Le piano dont parle Jeff est peut être un U3 "européen" (avec un bois compatible avec notre climat), qui est arrivé en France après fabrication et n'a pas passé 20 ans dans un conservatoire asiatique.

Avatar du membre
jeff
Messages : 177
Enregistré le : mar. 12 sept., 2006 23:31
Mon piano : Droit + 1/4 moderne + 1/2 ancien

Re: Les Yamaha U et les différences climatiques

Message par jeff » jeu. 11 juin, 2020 23:26

Bonsoir,

Tengai, non justement : je ne me rappelle plus du lien mais j'étais allé vérifier sur le site de Yamaha avec le numéro de série et Yamaha m'avait alerté sur la provenance du mon U3 non conçu pour le marché européen. Donc il était bien destiné au marché asiatique. Par contre, ce que mes accordeurs m'ont confirmé c'est qu'il a été très peu joué.

En fait, depuis que j'ai acheté mon Wendl, je suis censé le vendre ce U3. Mais pour le moment, j'ai seulement mis en vente le Wendl.
Après, c'est sûr que tôt ou tard je devrai m'en séparer mais pour le moment j'ai un peu de mal.
De toutes les façons, je me suis fait éjecter de mon conservatoire l'an dernier parce qu'il fallait libérer de la place pour les gamins, donc je ne prends plus de cours et donc mes pianos prennent la poussière :oops:

Yoda7
Messages : 8
Enregistré le : mer. 03 juin, 2020 20:01
Mon piano : Kriegelstein

Re: Les Yamaha U et les différences climatiques

Message par Yoda7 » jeu. 11 juin, 2020 23:46

Merci beaucoup pour ces éléments. J’ai contacté Yamaha au sujet d’un piano que j’ai essayé.

Je suis donc allé essayer quelques pianos aujourd’hui.

Conclusions :
- je préfère définitivement le son Yamaha. Question de goût j’imagine. J’ai essayé des Schimmel, des Petrof, un Pleyel récent. Rien ne m’a plus plu que les Yamaha.
- la différence entre U3 et U1 est très nette, j’ai envie du « coffre » du U3.
- après avoir « sélectionné » le U3 que je préférais (son clair, toucher léger mais précis, volume dans les basses), j’ai eu le « malheur » de jouer sur un SU131 de 1995. Et là ce fut une révélation : toucher moins léger mais pas dur pour autant, son moins brillant mais pas étouffé, basses très précises. Un meuble et des finitions de toute beauté. Bref, si j’avais dû acheter aujourd’hui et si mon budget me le permettait j’aurais pris celui-là sans hésiter.
- Enfin, nuance dans le premier jugement sur les pianos allemands : j’ai joué à la fin sur un Ronish de grande hauteur, produit en 2001. J’ai beaucoup aimé : toucher ferme mais pas dur, belle sonorité.

Voilà, je vais continuer à explorer. Cette visite m’a aussi appris que pour une même marque / un même modèle il y a des différences énormes.

etacarinae31
Messages : 41
Enregistré le : mar. 03 mars, 2020 20:16
Mon piano : CVP505

Re: Les Yamaha U et les différences climatiques

Message par etacarinae31 » ven. 12 juin, 2020 10:51

Merci Yoda7 pour ce compte-rendu détaillé. Ton dernier commentaire sur la variabilité du rendu sonore pour un même modèle revient souvent. C'est ce qui fait le charme de la recherche du "bon" piano :D
La différence de "coffre" entre le U1 et le U3 est également une constante sur les retours que l'on peut lire.

Je suppose que le SU131 de 95 est celui-ci ou il s'agit d'une coincidence?

https://www.leboncoin.fr/instruments_de ... 66436.htm/

L'écart de plaisir de jeu et d'écoute entre le U3 et le SU131 est si grand que cela? La différence de prix est conséquente!

Bonne suite dans tes recherches.

Yoda7
Messages : 8
Enregistré le : mer. 03 juin, 2020 20:01
Mon piano : Kriegelstein

Re: Les Yamaha U et les différences climatiques

Message par Yoda7 » ven. 12 juin, 2020 11:56

Non ce n'est pas celui-ci.

Le prix demandé sur cette annonce me semble par ailleurs délirant. Si l'on en croit les sites de cotes des pianos, un Yamaha de 25 ans devrait coûter 25% de son prix. Donc si un SU7 coûte 24.000€ neuf, un SU131 devrait coûter 6.000€. Même si les côtes sont sous-estimées, 8-10.000€ mais certainement pas 14.000.

6gale13
Messages : 362
Enregistré le : dim. 03 juin, 2018 17:46
Mon piano : yamaha UX-1 et yamaha SU 118c (la 441,8)

Re: Les Yamaha U et les différences climatiques

Message par 6gale13 » sam. 13 juin, 2020 0:12

C'est normal que le SU 131 ne joue pas dans la même catégorie que les U3. En neuf il coûte presque le double. Il n'est pas construit dans le même esprit non plus. Il ne faut pas simplement se fier à la taille.

Il est en vente à quel prix ce SU 131 ?

Yoda7
Messages : 8
Enregistré le : mer. 03 juin, 2020 20:01
Mon piano : Kriegelstein

Re: Les Yamaha U et les différences climatiques

Message par Yoda7 » sam. 13 juin, 2020 15:08

Depuis mon dernier post je suis allé essayer un U3 en très bon état, ayant peu joué et ayant été très régulièrement accordé.

Verdict : il vaut mieux un bon U3 qu’un SU131 dans un état moyen...

Du coup j’ai acheté ce U3 en parfait état.

Les SU131, U3 et autres pianos du marchand que je suis allé voir sont des pianos ayant beaucoup joué et vendus « dans leur jus », à des prix de fait bien plus élevés vs les particuliers.

Bref, j’ai trouvé mon bonheur et j’ai hâte que de recevoir mon nouveau piano!

Au passage sur le débat initial de ce post, 2 vendeurs pro que j’ai interrogés me certifient que cette histoire de bois différents pour les Yamaha vendus pour l’Asie et l’Europe est une supercherie. D’après eux, tous les U fabriqués au Japon le sont avec des tables en épicéa massif provenant de la même région et séchés / traités de la même manière pour tous les marchés...

Répondre