volume sonore

mécanique, commerces/achat, facteurs...

Modérateur : Modérateurs

tblb
Messages : 279
Enregistré le : mer. 05 juin, 2019 14:25
Mon piano : Kawai K500 AR

volume sonore

Message par tblb »

une petite question technique :

la partie basse du clavier (celle dévolu a ma main gauche en gros) sonne fort par rapport a la partie droite, étant débutant je me dis que c'est moi qui met de grosses patates à la main gauche .
Cela se règle t'il sur un piano (kawai k500) ou est ce le pianiste qu'il faut régler ?

le touché est relativement sensible par rapport au U1 de mon prof, si bien qu'il m'arrive souvent de ne pas déclencher de son lors des cours :mrgreen:
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 2712
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 + orgue Content D2430
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: volume sonore

Message par Jacques Béziat »

tblb a écrit : mar. 25 févr., 2020 14:58 une petite question technique :

la partie basse du clavier (celle dévolu a ma main gauche en gros) sonne fort par rapport a la partie droite, étant débutant je me dis que c'est moi qui met de grosses patates à la main gauche .
Cela se règle t'il sur un piano (kawai k500) ou est ce le pianiste qu'il faut régler ?

le touché est relativement sensible par rapport au U1 de mon prof, si bien qu'il m'arrive souvent de ne pas déclencher de son lors des cours :mrgreen:
C'est peut-être le U1 qui est à régler... :mrgreen: En vieillissant, un clavier peut se durcir.

Un K500 neuf qui aurait un problème, cela me paraît hautement improbable !

Difficile de te répondre à distance sans connaître les pianos en question et ton propre toucher !

Teste d'autres pianos, par exemple dans un magasin, l'air de rien.. :wink:

Enfin, des différences de toucher d'un piano à l'autre peuvent paraître insurmontables pour un néophyte, moins pour un expérimenté qui a bien de plus force dans les doigts et qui sait aussi mieux doser et compenser les différences d'un piano à l'autre.
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
tblb
Messages : 279
Enregistré le : mer. 05 juin, 2019 14:25
Mon piano : Kawai K500 AR

Re: volume sonore

Message par tblb »

effectivment, j'ai du mal à passer d'un piano à un autre :mrgreen: , c'est meme le cas quand je passe du mode acoustique au mode numerique, mais là c'est une histoire de quelques minutes d'adaptation.

je pense que j'ai un travail a faire de mon coté, l'accordeur quand il est passé il y a quelques mois, j'avais pas l'impression qu'il avait ce probleme.
Riviera
Messages : 81
Enregistré le : ven. 24 janv., 2020 0:45
Mon piano : Pleyel 3bis
Localisation : CH
Contact :

Re: volume sonore

Message par Riviera »

Jacques Béziat a écrit : mar. 25 févr., 2020 16:49
Teste d'autres pianos, par exemple dans un magasin, l'air de rien.. :wink:
Quelle bonne idée, il faut bien que les magasins de pianos servent à quelque chose après tout. :D
Riviera
Messages : 81
Enregistré le : ven. 24 janv., 2020 0:45
Mon piano : Pleyel 3bis
Localisation : CH
Contact :

Re: volume sonore

Message par Riviera »

tblb a écrit : mer. 26 févr., 2020 8:29
je pense que j'ai un travail a faire de mon coté, l'accordeur quand il est passé il y a quelques mois, j'avais pas l'impression qu'il avait ce probleme.
Il faut travailler les nuances, du pianissimo au forte et l’art de faire sonner un piano vous viendra. C’est la base du pianoforte :wink:
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 2712
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 + orgue Content D2430
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: volume sonore

Message par Jacques Béziat »

Riviera a écrit : mer. 26 févr., 2020 9:01
Jacques Béziat a écrit : mar. 25 févr., 2020 16:49
Teste d'autres pianos, par exemple dans un magasin, l'air de rien.. :wink:
Quelle bonne idée, il faut bien que les magasins de pianos servent à quelque chose après tout. :D
Ça devient lourd. :roll:
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
6gale13
Messages : 368
Enregistré le : dim. 03 juin, 2018 17:46
Mon piano : yamaha UX-1 et yamaha SU 118c (la 441,8)

Re: volume sonore

Message par 6gale13 »

La main gauche lourde est un point à améliorer fréquent dans les premières années de pratique. C'est particulièrement vrai si la main gauche joue des accords ou des groupes de croches ou double croches alors que la mélodie à droite ne se compose que de quelques noires et blanches. C'est typiquement le défaut de mes enfants qui ont 4 ans de piano.

A moins que le piano de ton prof souffre d'un gros défaut (hypothèse que je n'aurais pas tendance à privilégier a priori), je chercherai la cause dans ton jeu et dans ta capacité à bien jouer au fond des notes en mettant du poids sans pour autant jouer "dur". C'est tout un art à apprendre. Ca te montre que tu as bien raison de prendre des cours de piano ! Le fait d'en avoir conscience te montre que tu es sur la bonne voie.
Modifié en dernier par 6gale13 le sam. 02 mai, 2020 11:18, modifié 1 fois.
Avatar du membre
Frangin
Messages : 379
Enregistré le : jeu. 06 oct., 2016 19:28

Re: volume sonore

Message par Frangin »

Si tu as la même sensation en acoustique qu'un silent c'est que le problème vient du dosage de ta main gauche :wink:
I have a dream! Faire du "Choping" toute ma vie durant.
Frangin
Calle
Messages : 24
Enregistré le : dim. 12 janv., 2020 22:49
Mon piano : Yamaha P acoustique

Re: volume sonore

Message par Calle »

Bonjour,
J'ai le même problème.
Je trouve que les notes de la main gauche sont trop présentes par rapport à celles de la main droite et je ne suis pas satisfait de l'ensemble.
Ma prof ne me l'a pas signalé mais je viens de commencer les cours.
Je n'ai pas lu ou entendu non plus nulle part (à part ici) que ce problème soit courant chez les débutants. Et donc, je ne sais pas comment faire pour le corriger. S'agit seulement d'une question de poids ? D'une bonne synchronisation ? Je poserais la question à ma prof.
Sinon, je me suis enregistré et j'ai remarqué que cette "prépondérance" du son de la MG parait moins audible à l'enregistrement.
6gale13
Messages : 368
Enregistré le : dim. 03 juin, 2018 17:46
Mon piano : yamaha UX-1 et yamaha SU 118c (la 441,8)

Re: volume sonore

Message par 6gale13 »

Si, si, c'est très fréquent. Mes enfants m'ont infligé des centaines d'heures de main gauche lourde et ce n'est pas fini. Ma fille travaille la "valse favorite" de Mozart (piano et clavecin). Nous avons passé des heures à alléger la main gauche en mettant pourtant du poids sur la première note et en faisant les deux autres plus douces. En parallèle il faut travailler aussi la main droite pour que la mélodie soit éloquente... mais sans être dure (à moins que ce soit un effet voulu). Nous faisons aussi du travail où l'un joue la main droite et l'autre la main gauche.

Bon travail !
Calle
Messages : 24
Enregistré le : dim. 12 janv., 2020 22:49
Mon piano : Yamaha P acoustique

Re: volume sonore

Message par Calle »

6gale13 a écrit : lun. 16 mars, 2020 19:50 - Nous avons passé des heures à alléger la main gauche en mettant pourtant du poids sur la première note et en faisant les deux autres plus douces.
- En parallèle il faut travailler aussi la main droite pour que la mélodie soit éloquente... mais sans être dure (à moins que ce soit un effet voulu).
- Nous faisons aussi du travail où l'un joue la main droite et l'autre la main gauche.
Merci beaucoup, explications très intéressantes !
6gale13
Messages : 368
Enregistré le : dim. 03 juin, 2018 17:46
Mon piano : yamaha UX-1 et yamaha SU 118c (la 441,8)

Re: volume sonore

Message par 6gale13 »

Pour aller plus loin, cette difficulté ne se présente pas seulement pour les débutants. Par exemple dans le trio de l'impromptu n°4 op. 90 de Schubert, la mélodie comprend des noires pointées et des blanches accompagnées dans le grave par des accords de 5 notes soit 6 accords de 5 notes pour une note de mélodie (soit un rapport de 1/30 !). Parfois elle doit avoir la nuance "piano". On comprend la difficulté qu'il y a à garder la lisibilité de la mélodie et à conduire ses inflexions sans que le "boum boum boum boum boum boum" de l'accompagnement ne prenne le dessus. Ce qui n'arrange rien, c'est que cet accompagnement est assez rapide. Or plus ça va vite, moins on arrive à doser.

Cela représente pas mal de travail. Il faut notamment bien garder les doigts sur le clavier pour conduire le marteau en évitant toute dérive percussive.

Je reste émerveillé de voir comment les grands maîtres parviennent à donner un tour délicat à la mélodie - à peine murmurée parfois- malgré l'abondance harmonique de l'accompagnement. On a l'impression de petites notes charmantes qui surnagent du brouillard de l'accompagnement. J'avais été frappé par cela lors d'un concert de Kissin au Grand Théatre de Provence l'an dernier.

Donc ce point technique à résoudre dans les premières années de piano servira aussi pour la suite.
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 2712
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 + orgue Content D2430
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: volume sonore

Message par Jacques Béziat »

6gale13 a écrit : lun. 16 mars, 2020 19:50 Si, si, c'est très fréquent. Mes enfants m'ont infligé des centaines d'heures de main gauche lourde et ce n'est pas fini. Ma fille travaille la "valse favorite" de Mozart (piano et clavecin). Nous avons passé des heures à alléger la main gauche en mettant pourtant du poids sur la première note et en faisant les deux autres plus douces. En parallèle il faut travailler aussi la main droite pour que la mélodie soit éloquente... mais sans être dure (à moins que ce soit un effet voulu). Nous faisons aussi du travail où l'un joue la main droite et l'autre la main gauche.

Bon travail !
Tout à fait, c'est un souci récurrent que cette MG lourde et trop forte chez les débutants, et chez les amateurs autodidactes.
Chez les débutants, il suffit de demander à jouer plus fort la mélodie de la MD pour entendre immanquablement la MG jouer plus fort également (et bien sûr inversement si la mélodie est à la MG).

De plus, le phénomène est aggravé par le fait que la MG a souvent un travail d'accords à effectuer, arpégés ou non, qu'elle est sur les basses, et la mélodie se retrouve noyée.

On peut très tôt dans l'apprentissage, dès les premières semaines, faire prendre conscience que la mélodie doit être mise en avant. Plus tôt on travaille cela, plus vite on obtiendra un résultat, le cerveau va finir par envoyer les signaux de niveau de pression et d'attaque indépendants pour chaque main.

C'est donc un souci l'indépendance des mains, cela se travaille petit à petit, c'est uniquement un problème cérébral puisque la MD (pour ne parler que des droitiers qui sont très majoritaires) est naturellement plus forte.

La MG est trop forte parce qu'elle va se forcer à jouer à la même force que la MD par synchronisation, il faut parvenir à casser cette synchronisation naturelle, cela peut prendre du temps.
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
Avatar du membre
lullablue
Messages : 126
Enregistré le : lun. 12 août, 2019 14:58
Mon piano : Samick js042

Re: volume sonore

Message par lullablue »

je remonte ce post car j'ai le même souci de main gauche qui me parait trop présente dans mon jeu sur le samick.
chose que je n'avais pas vu avec le kawai.
j'ai essayé de remédier à cela en ne jouant que la main gauche mais je n'arrive pas à jouer doucement.
est-il possible que ce soit les basses qui sont trop fortes (je n'y connais rien hein, ne vous moquez pas, svp merci) ou bien je joue vraiment trop fort de la main gauche.
ce qui est bizarre c'est que à l'enregistrement, ça ne s'entend pas pareil.
phil67
Messages : 149
Enregistré le : jeu. 14 janv., 2016 18:35
Mon piano : Schimmel SP 182 t / Kauaï CA67

Re: volume sonore

Message par phil67 »

J’ai le même problème.
Par exemple sur porz goret de Tiersen, la mélodie à la main droite ne ressort pas suffisamment alors que lorsque on écoute la musique en live ou studio, la main gauche de Tiersen est vraiment en retrait .
Et je dois me faire violence pour y arriver car jouer doux et rapide sur un accompagnement n’est pas évident...Et en plus c’est la basse...

La route sera longue....

Mais peut être ce sujet a plus sa place du côté “piano “ ?


Ps A ne pas négliger non plus l’acoustique de la salle.
Piano dans un coin qui peut encore plus amplifier les basses , carrelage, murs parallèles, etc...
Marielepiano
Messages : 136
Enregistré le : ven. 28 août, 2020 12:53
Localisation : Paris

Re: volume sonore

Message par Marielepiano »

Bonjour,

Les basses peuvent être réglées plus fort ou moins fort sur un piano numérique ( voir les paramètres de réglage) en revanche sur l acoustique, c est la MG qu il faut doser, le travail et beaucoup de patience sont essentiels, à mon avis, l accompagnement d un professeur aidera beaucoup dans cet apprentissage. La MG est souvent un problème surtout si l on est droitier(e).
Pour Phil 67,
J interviens ici car je suis également en train d étudier Porz Goret de Tiersen, je ne rencontre pas le même problème avec la MG qui effectue un rythme balançant bien propre à Tiersen, il y a bcp de sensibilité dans ce morceau que j adore. Perso, je ne trouve pas que la MG soit si en retrait mais après à chacun son interprétation. Pour revenir sur la MG en général, je dirais que cela dépend aussi du morceau qu on interprète, par exemple, La leçon de piano de M.Nyman et dans ce morceau, la MG est aussi présente que la MD, ce n est pas juste un accompagnement.
Bonne journée et bon piano
Cdt



Mais oui Phil67, c est plutôt un sujet côté piano je pense.!!!
Modifié en dernier par Marielepiano le mar. 08 sept., 2020 12:28, modifié 1 fois.
savadicap
Messages : 36
Enregistré le : ven. 30 mars, 2018 7:51
Mon piano : YAMAHA G 3

Re: volume sonore

Message par savadicap »

Bonjour, je n'en suis pas encore à l'impromptu de sCHUBERT, MAIS JE RENCONTRE LA MEME DIFFICULT2 SUR LE STANDCHEN...... de Schubert (réécrit par LISZT), un spécialiste ???? j'ai des difficultés à mesurer l'intensité des notes/accords, ce morceau parait plus difficile qu'il n'en a l'air.
Avatar du membre
Sylma
Messages : 140
Enregistré le : jeu. 16 avr., 2020 12:57
Mon piano : Seiler 131 Konzert
Localisation : 13

Re: volume sonore

Message par Sylma »

Je pense qu'on est presque tous passés (ou restés) par là.
Cela me semble lié à l'indépendance des mains, ça se travaille...dans le temps. Et ça vient petit à petit.
La lourdeur est souvent liée à la raideur de la MG (pour les droitiers) ou à une crispation plus générale du corps.
On peut faire des gammes en jouant forte à la MD et piano à la MG ou inversement par exemple, enfin tous les petits exercices marrants qui font faire des choses différentes aux deux mains, progressivement parce que ça a vite un côté 'je n'y arriverai jamais je suis trop nul(le)'. Et travailler la détente et la respiration; je trouve qu'on ne parle pas assez de respiration au piano.
Et parfois c'est l'inverse, la MG qu'on n'entend pas assez quand il faut :mrgreen:
phil67
Messages : 149
Enregistré le : jeu. 14 janv., 2016 18:35
Mon piano : Schimmel SP 182 t / Kauaï CA67

Re: volume sonore

Message par phil67 »

Pour résumer,
J’ai besoin d’une 2 eme vie, là, tout de suite....
;-)
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 2712
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 + orgue Content D2430
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: volume sonore

Message par Jacques Béziat »

savadicap a écrit : mar. 08 sept., 2020 9:47 Bonjour, je n'en suis pas encore à l'impromptu de sCHUBERT, MAIS JE RENCONTRE LA MEME DIFFICULT2 SUR LE STANDCHEN...... de Schubert (réécrit par LISZT), un spécialiste ???? j'ai des difficultés à mesurer l'intensité des notes/accords, ce morceau parait plus difficile qu'il n'en a l'air.
Clair que ce morceau est bien plus difficile qu'il n'en a l'air !
Surtout que Liszt charge à mort la MG, au point que même de grands interprètes l'allègent, notamment au début, non pas pour la difficulté (pas à leur niveau), mais pour des raisons musicales.

Ensuite, de manière générale, comme je l'expliquais plus haut, la MG trop lourde vient d'un souci de raideur de la MG, d'articulation, et d'indépendance des mains.
Il faut travailler cette indépendance avec des morceaux faciles au début, et non pas tout de suite avec le Ständchen, tout en travaillant l'assouplissement et la force (eh oui !) de la MG avec du Hanon/Czerny pour les plus courageux et les masochistes, à chacun de voir.
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
Répondre