Réflexions autour d'un piano pour appartement

mécanique, commerces/achat, facteurs...

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Fidiman
Messages : 20
Enregistré le : mar. 19 sept., 2017 18:11
Mon piano : Yamaha P110N "100 years"
Localisation : Paris

Réflexions autour d'un piano pour appartement

Message par Fidiman »

Bonjour à tous,


Après m'être présenté et après avoir lu nombre de sujets plus intéressants les uns que les autres sur nos chers pianos en appartements, voici venu le temps pour moi de poster le fruit de mes recherches et demander vos lumières :D ! Bonne lecture à tous.


1. Contexte

Pour nous situer, ça fait plus de 20 ans que je joue au piano, un Yamaha P110N, et les années passées ont été très maigres en jeu (mon piano étant très rarement accessible car chez mes parents). Je souhaiterai enfin en acquérir un et pouvoir jouer assidûment. Plusieurs problématiques, pas insurmontables, à prendre en compte :
- le (futur) logement est au troisième sans ascenseur
- il y aura des voisins en dessous, donc je dois pouvoir moduler le son et ne pas faire trembler tout le temps les murs lorsque je joue un Prélude de Rachmaninov :lol:
- enfin, je rêve de m'acheter un piano à queue (ou à minima un super piano droit) le jour où j'aurai une maison (ce n'est pas une contrainte, mais on doit le garder en tête)

Je suis donc parti en quête de mon nouveau compagnon de jeu, il y a un an ou deux, et j'ai découvert les pianos hybrides mêlant le meilleur des deux mondes. Étant très attaché au toucher d'un piano, j'avais donc trouvé quelque chose à me mettre sous la dent. J'avais testé par le passé des Clavinova et le contact ne me plaisait pas du tout.
Dernièrement, j'ai vu que Kawai avait sorti le Novus NV10. J'ai eu l'opportunité de le tester au Centre Chopin il y a un mois, puis chez Nebout&Hamm la semaine dernière.


2. Les essais

Voici ce qu'il en ressort, pour le Kawai NV10 :
- un très (très) bon toucher
- un son intéressant, mais distant, comme si le piano se trouvait à 2~3 mètres devant moi ... S'agit-il d'une histoire de réglage ?
- une sonorité en dessous de mon P110
- un côté geek, avec le panneau d'affichage Kawai, sympa

J'ai pu également toucher, dans les deux magasins de piano, le Yamaha N1X :
- toucher en dessous du Kawai, car pas de ressenti d'échappement, mais ferme et bon
- son un peu en deçà du Kawai quand on joue
- une sonorité (encore et toujours) en dessous d'un (vrai) piano
- par contre, le son arrive correctement aux oreilles car on a un haut-parleur en façade

Donc dans les deux cas, ce n'est pas parfait : je trouve que le son fait trop numérique. Il faudrait un hybride qui soit la conjugaison des deux modèles essayés ... #-o Par contre, quand le commerçant m'a fait une démo, en montant le son, il y a de la puissance, ça en jette pas mal, c'est sympa.

Comble du comble, j'ai pu essayer un Kawai K500 Aures au Centre Chopin et un Yamaha U1TA2 chez Nebout. Ça ne nous aide pas ...

Concernant le Kawai K500 Aures :
- une belle sonorité, des aigus bien dessiné, des graves ronds et puissants
- la mécanique a l'air de bien répondre
- toucher un tantinet en dessous du NV10, mais je pense pouvoir m'en accommoder :lol:
- le mode transacoustique est juste bluffant (comprenez par là que je suis limite amoureux de la chose sur le moment)

Passons au Yamaha U1TA2 :
- une belle sonorité encore une fois avec de la puissance quand on lui en demande
- une belle mécanique, similaire à ce qu'on pourrait avoir sur le N1X
- une mode transacoustique bluffant et encore mieux : le son Binaural au casque qui est juste dingue !


3. La réflexion

En discutant avec la personne de chez Nebout, une problématique intéressante a été soulevée concernant les Aures et Transacoustic (en plus du prix, me direz-vous) : un piano, ça doit se monter au troisième sans ascenseur et ça pèse un âne mort. Qui plus est, quand on va déménager avec ma moitié, il faudra refaire la manipulation et ce ne sera plus forcément pris en charge.
Je suis donc certes convaincu par les pianos avec transducteurs, mais il y a un soucis de taille ... ou plutôt de poids :mrgreen: =D> Bon, après, le K300 Aures deviendrait presque intéressant en comparaison avec le NV10.

Tout compte fait, que ce soit le K300, le K500 ou encore le U1TA2, ce sont des pianos de gamme moyenne sur lesquels on paie la technologie en plus. En prenant le billet total, on pourrait avoir un très beau piano droit neuf, un piano droit d'exception en occasion, voire un queue d'entrée de gamme (rappelez vous la réflexion du début :) ) ...

Ça plus ça, plus ça me font cogiter. On revient à l'idée du piano hybride durant quelques années pour passer sur un bon droit ou un queue après. Par contre, aucun des deux hybride ne m'a transcendé par le son. Le toucher et la mécanique, je ne dis pas, mais concernant le son, j'ai l'impression que c'est un fichier audio qui se joue. Certes, les échantillonnages sont bons, mais il manque cette chaleur du piano, ses vibrations, tout ce qui est transmis par cet instrument.

Je comptais aller aujourd'hui chez euro....... à Paris 13 pour essayer de nouveau le Novus NV10 et le N1X, mais ils n'en ont plus. Il ne leur reste que le NU1X. Je crois que je suis bon pour retourner chez Nebout ... :cry:


Pour conclure : Help :D

Déjà, si vous m'avez lu jusque là, je vous tire mon chapeau, si si ! Mon passif d'ancien rédacteur me rattrape, que voulez-vous.

Plus sérieusement, je pense qu'il me faudrait rejouer ces instruments pour me faire une idée. Qu'en pensez-vous ?

Avez-vous des retours d'expérience quant à l'utilisation d'un des 4 instruments cités ci-dessus ? Des conseils pour l'évolution : un piano droit avec transducteurs de suite ou un hybride puis un bon piano ?

Est-ce que la remarque du vendeur de Nebout est avérée sur la fragilité et le caractère infernal des mécaniques Kawai, lorsqu'il s'agit de les régler ? Elles sont en carbone, "light is right" d'après Colin Chapman et ma passion automobilistique !

Bref, je ne sais où donner de la tête. Le sujet m'occupe, mais me fait partir dans tous les sens. C'est à s'arracher les cheveux :)


Merci à tous ceux qui prendront le temps de lire et de répondre !


Fidiman
ds75
Messages : 15
Enregistré le : mer. 25 sept., 2019 10:28
Mon piano : Kawai K-300 Aures, Kawai CS7
Localisation : Paris

Re: Réflexions autour d'un piano pour appartement

Message par ds75 »

Salut Fidiman,

J'ai été exactement dans la même situation il y a quelques mois et j'ai finalement choisi de partir sur un Aures, qui m'a aussi bluffé pour la richesse du son. Concernant tes questions, c'est vrai qu'il y a un petit billet à ajouter aux acoustiques pour avoir les versions silent ou aures, mais si j'ai bien compris tu cherches un piano pour un appartement et la possibilité de ménager tes voisins. J'imagine qu'après 20 ans de pratique et une fois que tu l'auras à disposition, tu ne te contenteras pas de jouer 10 minutes par ci par là... donc j'ai un peu de mal à voir l’intérêt de comparer le prix à un acoustique sans système. Oui c'est plus cher, mais c'est malheureusement le prix pour avoir un acoustique en appart et pas être trop contraint.

L'autre point que je comprends c'est ta volonté d'acheter à terme un queue, et à mon avis un acoustique avec Silent/Aures perdra moins de valeur qu'un numérique, même haut de gamme, si tu comptes le revendre.. Ça reste un acoustique avant tout.

Concernant le poids, c'est sûr qu'il y a un gap entre le NV10 et le K500, mais dans les 2 cas c'est déjà super lourd (130 kg le NV10 si je me trompe pas), et logiquement tu pourras négocier la livraison à l'achat, et à terme il faudra surement un pro pour déménager mais ça n'est pas si cher je crois (300/400€ d'après ce que j'ai vu). Le miens est monté au 5ème sans ascendeur, j'essaie de pas trop penser au moment ou je quitterai l'appart :lol:

Sur le toucher, c'est vrai que j'ai été aussi surpris de repasser sur une mécanique de droit vs les mécaniques de queue qui existent maintenant sur les numériques. Un peu perdu au début sans le double échappement :oops: , mais comme tu l'as dit en terme de son c'est aussi autre chose, et personnellement j'ai pris plus de plaisir à essayer les acoustiques que les hybrides... Pour la mécanique Kawai, aucune idée de la difficulté du réglage, mais j'en avais plutôt entendu que du bien.

Bref, j'ai l'impression de faire un peu la pub du aures/transacoustic (c'est ce que j'ai fini par choisir) :D , mais au final je pense que ça dépend aussi de ton usage. Si c'est pour faire 98% de jeu en mode numérique, peut-être qu'un hybride fera mieux l'affaire, mais si tu peux te permettre de jouer de temps en temps en acoustique, alors c'est quand même un vrai plaisir de pouvoir le faire..

En espérant que ça t'aide un peu...
phil67
Messages : 149
Enregistré le : jeu. 14 janv., 2016 18:35
Mon piano : Schimmel SP 182 t / Kauaï CA67

Re: Réflexions autour d'un piano pour appartement

Message par phil67 »

Intéressante la remarque du vendeur de chez Nebout au sujet de “ la problématique des mécaniques Kawai “....
Comme par hasard, ils ne te le proposent pas à la vente....
Pas très fair play de “ fabuler” sur des pseudos pb de mécanique...pour t’orienter vers ce qu’ils ont en stock...
Ca ne leur ressemble pas.
Bref...

Ps/ bien au contraire, la fiabilité de ces mécaniques et leur robustesse est plutôt louée partout...
Si des techniciens n’ayant pas de conflit d’interêt :-) passent par lá pour infirmer ou confirmer...
Avatar du membre
Fidiman
Messages : 20
Enregistré le : mar. 19 sept., 2017 18:11
Mon piano : Yamaha P110N "100 years"
Localisation : Paris

Re: Réflexions autour d'un piano pour appartement

Message par Fidiman »

ds75 a écrit : mer. 16 oct., 2019 10:21 Salut Fidiman,

J'ai été exactement dans la même situation il y a quelques mois et j'ai finalement choisi de partir sur un Aures, qui m'a aussi bluffé pour la richesse du son. Concernant tes questions, c'est vrai qu'il y a un petit billet à ajouter aux acoustiques pour avoir les versions silent ou aures, mais si j'ai bien compris tu cherches un piano pour un appartement et la possibilité de ménager tes voisins. J'imagine qu'après 20 ans de pratique et une fois que tu l'auras à disposition, tu ne te contenteras pas de jouer 10 minutes par ci par là... donc j'ai un peu de mal à voir l’intérêt de comparer le prix à un acoustique sans système. Oui c'est plus cher, mais c'est malheureusement le prix pour avoir un acoustique en appart et pas être trop contraint.

L'autre point que je comprends c'est ta volonté d'acheter à terme un queue, et à mon avis un acoustique avec Silent/Aures perdra moins de valeur qu'un numérique, même haut de gamme, si tu comptes le revendre.. Ça reste un acoustique avant tout.
Je suis entièrement en phase avec toi sur le fait qu'un acoustique risque de perdre moins de valeur, à terme, qu'un hybride ou tout autre numérique, tout comme le fait que ce que laisse transparaître un acoustique est différent du numérique.

Je parlais de ma volonté d'avoir un queue plus tard, mais j'avoue qu'un très bon droit pourrait aussi me convenir. Je pense par exemple à un Bösendorfer 120 ou 130 qui peut se trouver, en occasion, au prix d'un queue entrée de gamme =P~
ds75 a écrit : mer. 16 oct., 2019 10:21 Concernant le poids, c'est sûr qu'il y a un gap entre le NV10 et le K500, mais dans les 2 cas c'est déjà super lourd (130 kg le NV10 si je me trompe pas), et logiquement tu pourras négocier la livraison à l'achat, et à terme il faudra surement un pro pour déménager mais ça n'est pas si cher je crois (300/400€ d'après ce que j'ai vu). Le miens est monté au 5ème sans ascendeur, j'essaie de pas trop penser au moment ou je quitterai l'appart :lol:
C'est un peu lourd effectivement, mais je pense qu'à deux personnes, lors d'un prochain déménagement, ce serait gérable :)
ds75 a écrit : mer. 16 oct., 2019 10:21 Sur le toucher, c'est vrai que j'ai été aussi surpris de repasser sur une mécanique de droit vs les mécaniques de queue qui existent maintenant sur les numériques. Un peu perdu au début sans le double échappement :oops: , mais comme tu l'as dit en terme de son c'est aussi autre chose, et personnellement j'ai pris plus de plaisir à essayer les acoustiques que les hybrides... Pour la mécanique Kawai, aucune idée de la difficulté du réglage, mais j'en avais plutôt entendu que du bien.

Bref, j'ai l'impression de faire un peu la pub du aures/transacoustic (c'est ce que j'ai fini par choisir) :D , mais au final je pense que ça dépend aussi de ton usage. Si c'est pour faire 98% de jeu en mode numérique, peut-être qu'un hybride fera mieux l'affaire, mais si tu peux te permettre de jouer de temps en temps en acoustique, alors c'est quand même un vrai plaisir de pouvoir le faire..

En espérant que ça t'aide un peu...
Ne t'inquiète pas, je sais bien que tu ne fais pas de pub pour ces systèmes, c'est juste que tu es convaincu par la mécanique et par ce que renvoient les instruments acoustiques. Tu prêches un convaincu : les acoustiques m'ont également procuré plus de plaisir que les hybrides.

Cette idée de pouvoir rejouer sur un acoustique m'aide aussi dans ma réflexion : je me dis que je pourrai prendre des cours de jazz et d'improvisation. C'est un style que je ne connais pas et une méthode de jouer qui m'est étrangère. Je suis de formation classique (solfège, partition) et c'est très dur, voire impossible pour moi, de me détacher de ces petits bouts de papier ! J'aurai ainsi l'opportunité de jouer régulièrement sur un acoustique et de ne pas perdre les bonnes habitudes.

phil67 a écrit : mer. 16 oct., 2019 12:46 Intéressante la remarque du vendeur de chez Nebout au sujet de “ la problématique des mécaniques Kawai “....
Comme par hasard, ils ne te le proposent pas à la vente....
Pas très fair play de “ fabuler” sur des pseudos pb de mécanique...pour t’orienter vers ce qu’ils ont en stock...
Ca ne leur ressemble pas.
Bref...

Ps/ bien au contraire, la fiabilité de ces mécaniques et leur robustesse est plutôt louée partout...
Si des techniciens n’ayant pas de conflit d’interêt :-) passent par lá pour infirmer ou confirmer...
Ce serait top en effet d'avoir un retour d'expérience sur ces mécaniques. Que j'opte ou pas pour un Kawai, on aurait au moins un avis sur la question ! J'avoue avoir été un peu surpris par ce discours également ...


Toujours est-il que je pense que la meilleure solution, pour mon cas, est sans doute :
- un hybride dans un premier temps pour jouer assidument
- des cours d'impro en parallèle, sur un piano acoustique
- un piano à queue d'ici quelques temps ou un droit d'exception

Il faudrait également que je prenne un peu de temps, un jour, après le boulot (et tant que je suis en région parisienne), de retourner chez Nebout&Hamm et d'essayer à nouveau les Yamaha N1X et Kawai NV10. J'ai regardé par mal de vidéos sur YouTube et force est de constater que le jeu de pièces complexes est largement réalisable (donc les mécaniques doivent être bonnes dans les deux cas). Le son de ces instruments est également bon.

Je pense que je suis parti avec un apriori défavorable et le seul moyen de s'en détacher est de les essayer objectivement. Je ne suis pas certain de retourner au Centre Chopin car il y avait trop de bruit la fois passée et il était difficile de percevoir correctement le son des différents piano (surtout quand plusieurs personnes s'excitent en même temps sur des claviers différents) !

Pour l'instant, dans ma réflexion, le N1X est en train de cocher pas mal de cases, faute peut-être aux problèmes de jeunesse du Kawai NV10.

En parlant de ce dernier, le NV5 est sorti il y a quelques temps et le jeu a l'air intéressant. Qui plus est, la diffusion du son par la tablea d'harmonie m'interpelle encore plus ... Ca ne m'aide pas :mrgreen:
tblb
Messages : 279
Enregistré le : mer. 05 juin, 2019 14:25
Mon piano : Kawai K500 AR

Re: Réflexions autour d'un piano pour appartement

Message par tblb »

Le nv10 va pas tarder à être renouvelé à mon avis.

Concernant le k500, j’en suis ravi, en revanche je trouve que le mode aures est pas mal, mais on est loins de l’acoustique.

Quand à la mécanique fragile , il faudrait avoir,l’avis d’un Technicien sur la mécanique abs/carbone.
De,plus ils sont garantie 10 ans par kawai.

Et pour le prix pas beaucoup plus cher que le nv10, le choix est vite fait.
Avatar du membre
Frangin
Messages : 379
Enregistré le : jeu. 06 oct., 2016 19:28

Re: Réflexions autour d'un piano pour appartement

Message par Frangin »

Une personne avec qui j'échangeais en MP dernièrement (qui se reconnaitra) au sujet des hybrides m'a dit qu'il y avait eu des cas de casse de marteaux sur le NV10 d'après des témoignages sur un autre forum. Peut-être était-ce un cas exceptionnel d'un seul instrument présentant des défauts mais il serait intéressant de suivre cela de près pour répondre à la question posée plus haut quant à la fiabilité des mécaniques ABS Kawai.
I have a dream! Faire du "Choping" toute ma vie durant.
Frangin
tblb
Messages : 279
Enregistré le : mer. 05 juin, 2019 14:25
Mon piano : Kawai K500 AR

Re: Réflexions autour d'un piano pour appartement

Message par tblb »

Les marteaux sur le k500 sont en bois .
Avatar du membre
Fidiman
Messages : 20
Enregistré le : mar. 19 sept., 2017 18:11
Mon piano : Yamaha P110N "100 years"
Localisation : Paris

Re: Réflexions autour d'un piano pour appartement

Message par Fidiman »

Salut tout le monde !

Je vais essayer aujourd'hui un N1X et surtout ... Un NV5 ! Il me semble qu'il y a également un NU1X de disponible à l'essai.

Je place assez d'espoirs sur le modèle Kawai car équipé d'une table d'harmonie et disposant d'un système de transducteurs. Il y a également une simulation mécanique des étouffoirs et un jeu à la pédale sustain similaire aux queues. Je demande à voir, mais je suis impatient :D

Je vous en dit plus ce soir !




Edit : essai du Kawai Novus NV5


J'ai eu la chance de pouvoir comparer directement le NU1X et le NV5, ils étaient en effet un à côté de l'autre. Je passais sur un piano et rejouais la même chose sur l'autre. J'ai pu bien les comparer.


Aspect global :

- on a un bel instrument, qui a l'air bien fini
- j'ai particulièrement aimé le pupitre grand format sur lequel on peut y déposer plusieurs feuilles
- les touches sont en ivoirite de synthèse et ébène, ça se sent par rapport au revêtement plastique du Yamaha


Premier contact :

- le toucher est intéressant
- ça a l'air de bien sonner (assez clair et brillant)
- la pédale du milieu ne se bloque pas comme sur un droit : pas bien (même si je ne l'utilise jamais)


On rentre dans le détail (après une heure de jeu) :

- on se chauffe les doigts et on apprivoise le clavier, il se révèle être au niveau d'un droit, le contact du NV10 étant clairement au dessus. J'arrive à faire des trilles, le piano semble aussi accepter le jeu rapide avec les haut-parleurs ou le casque (un bout de Marche Turque).
- quelques bouts de morceaux et accords plus tard, je me rends compte que le son est beaucoup trop fort et le piano fait parfois des choses bizarre : il est en face de la vitrine, ce qui explique beaucoup de la sonorité un peu "tordue". Elle reste néanmoins très bonne, bien au dessus du Yamaha NU1X et N1X selon moi. On n'a pas cette sensation de piano lointain comme sur le NV10. Attention, on n'est cependant en rien comparable à un Aures ou à un Transacoustic qui ne sont même pas comparables car trop au dessus.
- le piano vibre lorsqu'on le sollicite et c'est encore plus flagrant en jouant des Forte. Je pense que c'est principalement dû aux haut-parleurs (ou transducteurs) placés sur la table d'harmonie.




Essai du Yamaha NU1X :


Je voulais directement embrayer sur la conclusion, mais les avis sur le NU1X ne sont pas légions ici, donc je continue mon roman fleuve. Attention, ce n'est qu'un avis subjectif d'un pianiste qui a été en pause partielle cette année ...


Aspect global :
- comme le Kawai, on n'est pas sur un synthé bas de gamme, ça ressemble à un piano, même si c'est beaucoup plus petit
- les touches semblent être en plastique, en tout cas, j'ai mois aimé le contact


Premier contact :

- le clavier est moins réactif
- le son semble plus étouffé que sur le Kawai
- le panneau de sélection est plus à l'ancienne que sur le précédent instrument


Dans le détail :

- le toucher me convainc moi car plus rugueux. Je ne parle pas de dureté du clavier (ce que je préfère). Là je trouve qu'on a une sensation de flou, un manque de précision. Ça reste néanmoins un excellent clavier pour un piano dit numérique. À mille lieues de ce que l'on peut retrouver sur un synthétiseur ou un piano numérique classique.
- le son, comme je le disais plus haut est trop numérique, je le trouve moins riche que le Kawai, comme si quelque chose le retenait. Néanmoins, pour ne pas mourir bête, j'ai demandé au vendeur de jouer quelques notes sur le clavier. La différence est toutefois mois marquée quand on est spectateur / auditeur, que quand on joue. Je retrouve toujours cette sensation de son "retenu".
- le piano ne vibre pas quand on le sollicite, c'est assez étrange de rebasculer dessus après avoir toucher le NV5.




Conclusion :


Au final, après réflexion, je me dis qu'au vu du prix, le NV5 a l'air carrément intéressant pour ce que je voudrai en faire : reprendre sérieusement le piano puis craquer sur un vrai acoustique droit ou queue :)

Le son est clairement plus riche, on a plus de couleurs. Le toucher est relativement bon, au moins meilleur que sur mon Yamaha P110 droit d'il y a 20 ans.

Dans tous les cas, ça n'équivaudra jamais à un acoustique, la messe est dite. C'est toutefois un bon moyen de faire des concessions et de continuer l'exercice. Un bon compromis comme on dit :)

Au moins, ça me permettra de patienter en attendant mon Bösendorfer droit (je divague) et de m'y remettre sérieusement. Il ne reste plus qu'à économiser quelques mois :)
Sam13
Messages : 2
Enregistré le : sam. 09 nov., 2019 9:27
Mon piano : Henri hertz

Re: Réflexions autour d'un piano pour appartement

Message par Sam13 »

Bonjour à tous !
Merci pour tous les commentaires précédent qui me permettent d’en savoir un peu plus sur les pianos hybrides.
Après mûres réflexions, et une installation dans un nouvel appartement, je souhaite réaliser un de mes rêves : m’acheter un piano haut de gamme sur lequel je pourrais jouer nuit et jour ☺️
Malgré un grand séjour de 40 m2, j’opte plutôt pour un piano droit ( piano à queue qui prendrait trop de place) et vu que je veux jouer quand je le souhaite, je penche naturellement vers un piano acoustique équipé du système silent.
Après des recherches, j’ai constaté que Yamaha et Kawai avaient sorti respectivement leurs pianos transacoustic et Aures.
Mon choix s’est orienté sur ce qui se fait de mieux car je me dis qu’il s’agit là d’un investissement d’une vie !
J’hésite entre :
- le piano droit kawai K-600 aures
- le piano droit Yamaha YUS5 transacoustic.

Qui a déjà pu tester ces deux pianos ?
Qu’en pensez vous ?

Merci beaucoup pour vos retours.
J’irai les tester prochainement.
Bon week-end à tous ! 😃
Dweezil
Messages : 5
Enregistré le : ven. 08 nov., 2019 8:51
Mon piano : yamaha P115

Re: Réflexions autour d'un piano pour appartement

Message par Dweezil »

Bonjour Fidiman

Ton avis m'a interressé .

Je suis de plus en plus dubitatif sur le choix du NV5
Je pense meme que la decote risque d'etre surprenante.
..
Merci pour tes comptes rendu

Musicalement
Avatar du membre
Fidiman
Messages : 20
Enregistré le : mar. 19 sept., 2017 18:11
Mon piano : Yamaha P110N "100 years"
Localisation : Paris

Re: Réflexions autour d'un piano pour appartement

Message par Fidiman »

Sam13 a écrit : sam. 09 nov., 2019 10:10 Après des recherches, j’ai constaté que Yamaha et Kawai avaient sorti respectivement leurs pianos transacoustic et Aures.
Mon choix s’est orienté sur ce qui se fait de mieux car je me dis qu’il s’agit là d’un investissement d’une vie !
J’hésite entre :
- le piano droit kawai K-600 aures
- le piano droit Yamaha YUS5 transacoustic.

Qui a déjà pu tester ces deux pianos ?
Qu’en pensez vous ?

Merci beaucoup pour vos retours.
J’irai les tester prochainement.
Bon week-end à tous ! 😃
Salut Sam13 ! C'est un très bon choix les pianos équipés de transducteurs. Je pense que c'est le bon compromis entre les deux mondes que sont le numérique et l'acoustique.

Est-ce que tu as pu tester ces pianos ? J'avais vraiment bien aimé le toucher des Kawai ainsi que leur sonorité. Par contre, j'ai été bluffé par le binaural de Yamaha. C'est un choix cornélien ;)

Pour ma part, je serai tenté par le Kawai !


Dweezil a écrit : mer. 20 nov., 2019 11:49 Bonjour Fidiman

Ton avis m'a interressé .

Je suis de plus en plus dubitatif sur le choix du NV5
Je pense meme que la decote risque d'etre surprenante.
..
Merci pour tes comptes rendu

Musicalement
Hello Dweezil ! Pourquoi es-tu dubitatif ? Qu'est-ce qui te fait dire que la décote sera importante ? C'est clair que ça n'a pas la noblesse d'un piano acoustique, mais ça peut "dépanner", en attendant d'avoir mieux :)
phil67
Messages : 149
Enregistré le : jeu. 14 janv., 2016 18:35
Mon piano : Schimmel SP 182 t / Kauaï CA67

Re: Réflexions autour d'un piano pour appartement

Message par phil67 »

Bonjour, moi ce qui me ferait réfléchir,,c’est la fiabilité des systèmes silent ....
Bien sûr, On a affaire à un vrai mécanisme ( donc on élimine une partie des pb liés aux mécanismes des digitaux)
Mais quid des capteurs et réglages éventuels de ceux ci?

Bref, à-t- on suffisamment de recul pour se dire qu’on ne se retrouve pas au bout de 5/ 10 ans avec une partie numérique / interface inutilisable?( ou trop chère à réparer) ?
On sait que la partie digital est( malheureusement) du consommable .
( faut quand même espérer que ça tienne une dizaine d’années..mais....)
Dweezil
Messages : 5
Enregistré le : ven. 08 nov., 2019 8:51
Mon piano : yamaha P115

Re: Réflexions autour d'un piano pour appartement

Message par Dweezil »

Hello Dweezil ! Pourquoi es-tu dubitatif ? Qu'est-ce qui te fait dire que la décote sera importante ? C'est clair que ça n'a pas la noblesse d'un piano acoustique, mais ça peut "dépanner", en attendant d'avoir mieux :)

Salut Fidiman
Je pense que ce genre de matos est condamné a être remplacé dans les prochains mois par de nouvelles versions
Le NV5 2.0 qui sera mieux équipé ou mieux je ne sais quoi.
On l'a vu avec les DX7 par exemple lors des sorties dans les années 80.
De plus j'ai entendu dire par un pro que les nuances ne ressortaient pas ..
Tu l'as essayé.
Tu en dis quoi a ce sujet?.
phil67
Messages : 149
Enregistré le : jeu. 14 janv., 2016 18:35
Mon piano : Schimmel SP 182 t / Kauaï CA67

Re: Réflexions autour d'un piano pour appartement

Message par phil67 »

C’est le propre des numériques d’être remplacés par de nouvelles versions plus plus....
Et donc de décoter, c’’est valable pour tout.
À ce rythme lá, on n’achète jamais...
Et le NV 5 vient juste de sortir.
Avatar du membre
floyer
Modérateur
Messages : 2486
Enregistré le : mar. 29 oct., 2013 23:08
Mon piano : Yamaha CLP-150 et Ivory II
Localisation : Montigny-le-Bretonneux (région parisienne)
Contact :

Re: Réflexions autour d'un piano pour appartement

Message par floyer »

Effectivement, cela décôte car remplacé commercialement par des nouveaux améliorés. Mais l’utilité reste la même : j’utilise toujours mon piano numérique acheté en 2003 (16 ans !)

De plus en matière de pianos hybrides, Yamaha propose des évolutions très rarement... je ne sais ce que fera Kawai.
Mamaro
Messages : 4
Enregistré le : dim. 11 oct., 2020 11:14
Mon piano : Kawai nv5

Re: Réflexions autour d'un piano pour appartement

Message par Mamaro »

Bonjour à tous,

je déterre ce post car il me parle beaucoup. J'en suis exactement au même point.
J'en profite pour me présenter, j'ai joué il y a une quinzaine d'année sur un Seiler 116 que j'avais acheté neuf. Suite à divers changements et déménagements je l'ai revendu et stoppé net le piano. J'étais en maison, donc pas de contrainte particulière liée au bruit.
Enfin, il m'est possible de m'y remettre, mais cette fois-ci je suis en appartement.

J'envisage l'acquisition d'un piano, évidement c'est mieux qu'une contre basse :mrgreen: pour s'y remettre.

Après recherches et études (suis du genre à trop réfléchir) comme il me faut un système silencieux, je suis tombé sur les piano hybrides.
Le NV5 me semble toppissime dans sa catégorie.

Tout comme l'auteur du post, j'ai été bluffé par les AURES. Mais le budget plus conséquent pour un retour me freine un peu.
En plus, le vendeur me reprendra dans les 5 ans à 100% du prix d'acquisition mon NV5 si je passe sur un AURES ou transacoustic, donc fair enough.
Après il m'appliquera une décote en fonction du fait si le NV5 est remplacé ou non, bref...

Le AURES attendra un peu, mais je voulais des retour de possesseur de NV5, et savoir si je passais pas à côté d'un hybride ou numérique d'intérêt dans ce budget. Je pourrai un Silent d'occasion, mais mon côté geek aime que le piano puisse faire chaine Hi-fi, que je puisse jouer plein de son ou accompagné sans être en permanence au casque.

Merci de m''avoir lu
Avatar du membre
floyer
Modérateur
Messages : 2486
Enregistré le : mar. 29 oct., 2013 23:08
Mon piano : Yamaha CLP-150 et Ivory II
Localisation : Montigny-le-Bretonneux (région parisienne)
Contact :

Re: Réflexions autour d'un piano pour appartement

Message par floyer »

J’ai aussi un côté geek, mais des plus de 500 sons qu’offre mon piano numérique, je n’utilise vraiment que le son de piano. La fonction peut néanmoins être pratique avec des titres MusicMinusOne ou équivalent où l’on peut jouer avec un accompagnement. J’ai pratiqué avec Your Song d’Elton John, c’était très sympa.

Le choix dépend de l’usage principal. Personnellement c’est 80% au casque. Je privilégierais le côté électronique (je vise un Yamaha N1X).
Mamaro
Messages : 4
Enregistré le : dim. 11 oct., 2020 11:14
Mon piano : Kawai nv5

Re: Réflexions autour d'un piano pour appartement

Message par Mamaro »

Ça risque d'être ça dans les 80% au casque...

Il est vrai que le AURES je l'ai trouvé excellent, même s'il y a à redire...pour presque 10k 'ai conscience que celui qui a la chance de pouvoir jouer chez lui librement peut trouver une petite merveille.
La techno se paie chère....bref

C'est très ludique je trouve en plus.
J'ai caché le N1UX après essai, c'est bien mais....y a un mais.

Le NV5 me plait mieux quant à son interface et grâce à a table d'harmonie.

Encore une fois, je ne me trompe pas avec l'offre de reprise...
landi
Messages : 1
Enregistré le : lun. 19 oct., 2020 16:29

Re: Réflexions autour d'un piano pour appartement

Message par landi »

Mamaro a écrit : dim. 11 oct., 2020 15:18 Bonjour à tous,

je déterre ce post car il me parle beaucoup. J'en suis exactement au même point.
J'en profite pour me présenter, j'ai joué il y a une quinzaine d'année sur un Seiler 116 que j'avais acheté neuf. Suite à divers changements et déménagements je l'ai revendu et stoppé net le piano. J'étais en maison, donc pas de contrainte particulière liée au bruit.
Enfin, il m'est possible de m'y remettre, mais cette fois-ci je suis en appartement.

J'envisage l'acquisition d'un piano, évidement c'est mieux qu'une contre basse :mrgreen: pour s'y remettre.

Après recherches et études (suis du genre à trop réfléchir) comme il me faut un système silencieux, je suis tombé sur les piano hybrides.
Le NV5 me semble toppissime dans sa catégorie.

Tout comme l'auteur du post, j'ai été bluffé par les AURES. Mais le budget plus conséquent pour un retour me freine un peu.
En plus, le vendeur me reprendra dans les 5 ans à 100% du prix d'acquisition mon NV5 si je passe sur un AURES ou transacoustic, donc fair enough.
Après il m'appliquera une décote en fonction du fait si le NV5 est remplacé ou non, bref...

Le AURES attendra un peu, mais je voulais des retour de possesseur de NV5, et savoir si je passais pas à côté d'un hybride ou numérique d'intérêt dans ce budget. Je pourrai un Silent d'occasion, mais mon côté geek aime que le piano puisse faire chaine Hi-fi, que je puisse jouer plein de son ou accompagné sans être en permanence au casque.

Merci de m''avoir lu
Salut, je suis dans la meme situation et je me pose la meme question...le NV5 a aussi l'avantage de prendre moins de place. Peux-tu nous dire quel magasin t'a proposé la reprise à 100% du NV5? Merci!
Répondre