Piano à queue pour futur étudiant pro

mécanique, commerces/achat, facteurs...

Modérateur : Modérateurs

Répondre
quattrotempo
Messages : 6
Enregistré le : dim. 07 juil., 2013 11:58

Piano à queue pour futur étudiant pro

Message par quattrotempo » lun. 07 oct., 2019 15:35

Bonjour à tous,

C'est avec beaucoup d'intérêts que je lis vos différents post, ces dernières semaines, depuis que mon fils (18ans) m'a fait la demande pour l'achat d'un piano à queue.
Il serait limité avec son piano droit, dans l'interprétation de certaine oeuvre classique et il fatigue et chauffe des avants-bras! Il joue actuellement et depuis quelques mois, env. 4 heures par jour à la maison sur un piano droit, Schimmel K122 acheté neuf en 2013...

Selon l'avis de son prof, il faudrait songer à faire l'achat d'un piano à queue d'occasion pour diminuer les efforts et améliorer l'interprétation des grands répertoire classique.
Qu'en pensez-vous?
Il m'a parlé d'un budget de 15/20'000 euros pour cet achat?

Alors bien-sûr, il me parle de Bosendörfer, Steinway, C.Bechstein ... mais pas Fazioli heureusement...

J'ai regardé un peu le marché de l'occasion dans ces 3 marques mais le budget ne colle pas vraiment. De plus, c'est souvent des pianos très âgés, entièrement rénovés certes, mais je doute un peu, que ce soit adapté pour un piano "d'études"...?? qu'en pensez-vous?

Nous n'avons malheureusement pas une immense pièce pour mettre ce piano à queue, env 15m2, hauteur sous toit, de 2.50m à 3.20m.
Mon idée, pour éviter l'asphyxie sonore, est de ne pas dépasser 190cm pour la grandeur du piano? est-ce déjà trop grand?

Voilà les piano que nous allons essayer ces prochains jours:

-Petrof 175cm, année 1981, révisé en avril 2019, 11'000 Euro à discuter, chez un privé
-Feurich 190cm, année 1985, garantie 10 ans!, 13'500 Euro, en magasin
-Grotrian-Steinweg 165cm, année 1994, 16'900 Euro, en magasin
-Grotrian-Steinweg 185cm, année 1975, 15'500 Euro, en magasin
-C.Bechstein 167cm, année ?, 23'200 Euro, en magasin
-Bosendorfer 170 cm, 1975, 27'000 Euro, en magasin

Que pensez-vous de ce premier choix? en étant conscient qu'il faut tous les essayer pour vraiment se rendre compte...
Avez-vous des idées et autres marques à nous suggérer ?
Yamaha? nous allons aussi essayer mais quel modèles à privilégier et à éviter?

Un grand merci pour vos infos, remarques et tuyaux dans cette démarches d'achat, pas simple mais un peu grisante quand-même... même si je ne joue pas de piano, j'ai la chance d'en écouter tous les jours!

Salutations et merci
quattrotempo

Jypé
Messages : 1324
Enregistré le : mer. 22 mars, 2006 7:22
Mon piano : Yamaha U3 & Feurich 190 Langlau 1982
Localisation : Toulouse

Re: Piano à queue pour futur étudiant pro

Message par Jypé » lun. 07 oct., 2019 17:31

Perso, je mettrais le Feurich en premier
D'abord par expérience (c'est un piano merveilleux !)
Ensuite pour sa taille (197 cm en fait un demi parfait)
Et enfin pour l'avis que donnait en son temps (1985) la revue Diapason qui le classait parmi les meilleurs pianos de plus de 185 (pianos de rêve disaient-ils), juste après Fazioli 212 et Steinway B 211 avec 5 étoiles pour les trois devant les beschtein Bösen et autres.
Les pianos faits à Langlau ont une telle réputation que les occasions sont rares (on les garde !)
Mais les goûts et les couleurs...

Kitsune24
Messages : 46
Enregistré le : sam. 09 sept., 2017 22:08

Re: Piano à queue pour futur étudiant pro

Message par Kitsune24 » lun. 07 oct., 2019 18:31

Le Feurich me semble être aussi le meilleur choix de la liste.

Avatar du membre
Aimwill
Messages : 7
Enregistré le : jeu. 29 août, 2019 18:52
Mon piano : Kawai KG-6C
Localisation : Réunion

Re: Piano à queue pour futur étudiant pro

Message par Aimwill » lun. 07 oct., 2019 19:57

Le meilleur choix c'est celui qui plaira le plus au pianiste et donc qu'il puisse l'essayer longuement. :D

Mais je rejoins l'avis des autres, un Feurich de chez Langlau c'est une perle rare, j'ai eu l'occasion de jouer sur un Hoffmann Langlau de 1m90 et ça a été le piano de cette taille avec le plus de basse que j'ai entendu/vu de ma vie!
Après faut pas hésiter quand même à tâter des occasions récentes de Yamaha CX ou des Kawai GX, la mécanique de ces pianos est d'une précision exceptionnelle, et ce sont des pianos avec de jolies timbres maintenant (Kawai ça l'a toujours été), qui n'ont plus ce coté trop aigu criard.

FREDERIC LAINE
Messages : 92
Enregistré le : mar. 06 août, 2019 11:48
Mon piano : Steinway B + Pleyel + Erard + Gaveau
Localisation : Hericourt (70)

Re: Piano à queue pour futur étudiant pro

Message par FREDERIC LAINE » lun. 07 oct., 2019 21:13

Bonjour,

Il faut prendre conscience que l'achat d'un piano destiné a un (futur) pianiste professionnel n'a rien a voir avec l'achat d'un piano plaisir comme c'est souvent le cas pour ceux qui désirent acquérir un piano...
Je dois attirer votre attention sur un aspect de votre raisonnement qui me semble erroné : vous parlez d'une pièce limité en taille et par conséquent vous en déduisez que le piano doit être, certes un piano a queue, mais de petit taille : en d'autre termes un quart de queue.

Les pianos quart de queue sont avant tout des instruments de salon et en aucun cas destinées a un pianiste professionnel.
Si vous faites une petite enquête vous vous rendrez compte que la plupart des pianiste professionnels travaillent toujours sur des demi-queue : c'est à dire des pianos qui taillent entre 2m et 2m20 et ceci pour une bonne raison : c'est ce qu'on appelle dans le jargon des pianiste "l'allonge".
Les demis queue sont des grands pianos ce qui signifie que la mécanique a plus d'allonge que les pianos plus petits : en d'autre termes le bras de levier de la mécanique est suffisamment grand pour avoir une mécanique souple et très précise. Les demis procurent donc pour les pianiste un réel confort de travail mais aussi une mise en situation qui ne les dépaysera pas lorsqu'ils se retrouveront devant un grand queue de concert...

C'est pour cela que de nombreux pianiste de la deuxième moitié du 20ème ont choisit le STEINWAY B comme instrument de travail, et que les générations qui ont précédé avaient aussi des demi-queue (Cortot avec son célèbre PLEYEL modèle 3 (2m04), et tant d'autre qui avaient choisi l'Erard Modèle 1 (2m12))...

Niveau tarif en neuf il me semble que Steinway Hambourg tient encore le haut du pavé (110 000 Euros prix catalogue en neuf !) et même très bien restauré (avec mécanique neuve Steinway) un Steinway B des années 70-80 se paye encore dans les 50 - 60 000 Euros : alors pour vous hors budget...

Sur les pianos que vous listez je rejoint l'avis des autre PMistes pour le Feurich qui a aussi l’avantage de la taille... Mais au risque de me faire peut être insulter par certains avez vous pensé a un Feurich 218 concert by Paulello (certes c'est fait en Chine mais c'est un vrai demi avec une super mécanique et qui peut se trouver autour de 20KE en NEUF ?)

Dans tous les cas le choix du piano ne peut se faire à la légère et je conseille dans tous les cas pour votre fils DE LONGUES HEURES D'ESSAIS. Un piano s’essaye LONGTEMPS et PLUSIEURS FOIS... Beaucoup de pianos peuvent sembler séduisant au début mais au bout de deux heures de travail dessus on se met a voir les choses complètement différemment : il ne faut pas se laisser embobiner par le vendeur mais avant tout essayer longtemps et plusieurs fois je le répète car un mauvais choix aujourd'hui risquerait de vous obliger a réinvestir plus rapidement que vous ne le pensiez...
Les vendeurs sérieux seront d'ailleurs tout a fait compréhensifs au sujet de plusieurs heures d'essais et certains même vous réserveront un espace d'essais hors public (par exemple à des heures ou le magasin est fermé...).

Je vous souhaite donc bonne chance pour la suite...

Fan de Langlau
Messages : 42
Enregistré le : sam. 18 nov., 2017 13:20
Mon piano : Feurich 190 + Euterpe 120

Re: Piano à queue pour futur étudiant pro

Message par Fan de Langlau » mar. 08 oct., 2019 6:01

Bonjour,
Idem pour moi: un Feurich de Langlau, surtout le 197 qui est très stable (été chaud et hiver humide) et supporte bien le travail intensif...

quattrotempo
Messages : 6
Enregistré le : dim. 07 juil., 2013 11:58

Re: Piano à queue pour futur étudiant pro

Message par quattrotempo » mar. 08 oct., 2019 9:47

Un grand merci pour ce retour très rapide,

Des réponses très précises qui m'oriente un peu plus, ça fait plaisir et ce forum est TOP....

Nous allons voir et tester ces pianos demain, je vous fais un retour aussitôt... Dans quelle marge est-il possible de discuter du prix avec un magasin pour un piano à queue d'occasion et pour du neuf?

Cordialement
quattrotempo

Fan de Langlau
Messages : 42
Enregistré le : sam. 18 nov., 2017 13:20
Mon piano : Feurich 190 + Euterpe 120

Re: Piano à queue pour futur étudiant pro

Message par Fan de Langlau » mar. 08 oct., 2019 10:38

Souvent, les magasins vous proposent des marges importantes sur du neuf, japonais (entrée de gamme) et chinois... Mais, pas sûr que c'est ce qui conviendra...
Pour de l'occasion, difficile à dire: le piano peut être en dépôt-vente, par exemple, et là, pas facile de négocier. Mais une grande marque de piano aux tarifs que vous nous annoncez, c'est déjà valable. Il faut par contre y aller avec votre jeune, voire votre accordeur, pour constater l'état exact de l'instrument.
Laissez vous un délai après vos premiers essais, la nuit portant conseil. A moins qu'il y ait un coup de cœur....

6gale13
Messages : 253
Enregistré le : dim. 03 juin, 2018 17:46
Mon piano : yamaha UX-1 et yamaha SU 118c (la 441,8)

Re: Piano à queue pour futur étudiant pro

Message par 6gale13 » sam. 12 oct., 2019 23:09

FREDERIC LAINE a écrit :
lun. 07 oct., 2019 21:13
la plupart des pianiste professionnels travaillent toujours sur des demi-queue : c'est à dire des pianos qui taillent entre 2m et 2m20 et ceci pour une bonne raison : c'est ce qu'on appelle dans le jargon des pianiste "l'allonge".
Les demis queue sont des grands pianos ce qui signifie que la mécanique a plus d'allonge que les pianos plus petits : en d'autre termes le bras de levier de la mécanique est suffisamment grand pour avoir une mécanique souple et très précise. Les demis procurent donc pour les pianiste un réel confort de travail mais aussi une mise en situation qui ne les dépaysera pas lorsqu'ils se retrouveront devant un grand queue de concert...
Je plussoie complètement. J'ai pu jouer dernièrement sur un Steinway de concert et tous mes repères étaient modifiés par rapport à mes droits, mais aussi par rapport à un C. Beschtein d'environ 1m 80.

Le Yamaha C7 était assez proche de l'effet du piano de concert. Hélas celui que j'ai essayé avait un son pauvre. Mais avec 2m26, il a en effet la fameuse allonge mentionnée précédemment voisine de la mécanique concert.

Répondre