Synthèse des solutions de pianos virtuels les plus adaptées à la pratique traditionnelle. Questions & réponses.

mécanique, commerces/achat, facteurs...

Modérateur : Modérateurs

Avatar du membre
Kurt
Messages : 261
Enregistré le : sam. 01 juin, 2019 16:59
Mon piano : Yamaha P-125
Localisation : Belgique
Contact :

Synthèse des solutions de pianos virtuels les plus adaptées à la pratique traditionnelle. Questions & réponses.

Message par Kurt » ven. 09 août, 2019 18:06

-/-
Dit autrement, que choisir ? Quelles solutions numériques, informatiques, ou matérielles (type expandeur V3 Sound), en standalone / autonome, plug-in, VST, ou banque de sons (SF, etc.) ou que sais-je encore ? Avec pour objectif essentiel de coller au mieux à un piano acoustique sur lequel on pourrait apprendre en cours particuliers, en école, en conservatoire, ou même chez soi, mais aussi s'exprimer voire produire. Une recherche de rapprochement avec un très bon piano acoustique sur lequel nous jouerions si n'avions ni contrainte de volume sonore, ni limite de place ou de budget ?
-/-

Bonjour,

Sujet pas nouveau, question maintes fois débattue, c'est certain. Avant de faire ce post, j'ai fait un long travail de recherche sur le forum. Et si je fais un nouveau sujet, un de plus pourrait-on dire, c'est que la technologie évolue, les versions s'affinent, des nouveautés voient le jour. Qui plus est, c'est toujours enrichissant d'en rediscuter régulièrement, chacun ayant fait un peu plus d'avancées et d'expérimentations sur ce chemin. Enfin, il y a beaucoup d'infos sur le sujet sur PM, et c'est un atout considérable, mais je n'ai pas trouvé de sujet synthétique, ce n'est donc pas facile de s'y retrouver.

Je propose donc ce nouveau post, un état de l'art en 2019, mais que nous pourrions faire vivre au fil des ans, source d'informations, de témoignages et d’échanges, que je vous invite à alimenter au fil de vos découvertes et expériences. Merci à toutes et tous. :)


- 2019 -

Alors, il existe un nombre incroyable de solutions pour exploiter des sons de piano : avec un clavier maître, un piano numérique, un synthé, etc, etc. La recherche d'une bonne solution ne se limite pas qu'aux modules ou générateurs de sons, mais aussi à l'interface entre le pianiste, et le son, n'hésitez donc pas à vous exprimer aussi sur la solution, du côté du clavier. Piano de scène, clavier maître, piano numérique traditionnel, type de clavier, de toucher, etc.

Dans l'idée de coller à recherche de réalisme énoncé plus haut, en classique et jazz, pour ma part, en 2019, j'ai en ma possession : XLN addictive Keys Studio Grand et Modern Upright, UVi Grand Piano, Arturia Piano V2, Sonivox EightyEight, Airmusictech Mini Grand. Je les exploite avec un clavier Yamaha p-125. Le clavier pèche un peu j'en ai conscience, mais mon clavier maître M-Audio Hammer 88 ne faisait pas beaucoup mieux. Je suis en train de lorgner les claviers Kawai, mais ils semblent dater, et j'attends les nouveautés. J'utilise essentiellement Reaper pour les solutions non standalone, ou Cantabile que je trouve très bien fait.

Tous ces "sons" ont leurs avantages et défauts, je suis à la disposition de qui voudrait des infos sur ces produits. :) Pour autant, ces produits ne me donnent pas entière satisfaction, toujours dans l'optique énoncée en préambule. Je m'apprête donc à évoluer vers une nouvelle solution. Dans celles qui me tentent, mais que je n'ai pas pu tester, il y a celles-ci :

- Ivory II : mais quelle version. Il y en a plusieurs, et le prix est élevé, impossible de les acheter toutes, non ?
- Pianoteq 6.5 : quel module Piano choisir ? Que vaut-il vraiment par rapport à des échantillons ?
- Native-instruments Noire (ou autre NI). Le Graal selon certains ?
- Vilabs audio : lequel ? Ravenscroft 275, True Keys (lequel, 5 versions) ?
- EZKeys ?

J'hésite, et certains produits ne sont pas testables. Les connaissez-vous, avez-vous pu tester ? Les extraits audio sont beaux sur les sites des fabricants, mais ne valent pas un essai avec son clavier, ses morceaux et son niveau (modeste me concernant :mrgreen: ). Donc à mon sens, ça n'aide que peu à faire le bon choix.

Aurai-je un mieux par rapport à ceux que je possède déjà ? Avez-vous d'autres suggestions ? Voilà pour ce qui me concerne. :)

Et vous ? Qu'utilisez-vous comme produits ? Lesquels vous ont déçus ? Emballés ? Avez-vous des projets dans ce domaine ? De nouvelles infos ? :D

Je vous invite à vous exprimer sans retenue, même dans la subjectivité, le sujet me semble s'y prêter. :wink:

Merci à toutes et tous.
Amicalement,
Kurt

phil67
Messages : 100
Enregistré le : jeu. 14 janv., 2016 18:35
Mon piano : Kauaï NS 10 / Kauaï CA67

Re: Synthèse des solutions de pianos virtuels les plus adaptées à la pratique traditionnelle. Questions & réponses.

Message par phil67 » ven. 09 août, 2019 22:26

Bonjour!
Personnellement, j’utilise pianoteq, je n’en n’ai jamais essayé d’autres donc mon avis vaut ce qu’il vaut.
J’en suis très satisfait, ça ressemble aux sons de pianos, la jouabilité est excellente, et le gros avantage c’est que tous les pianos sont jouables pour les essayer avant d’acheter . Donc il est très facile de se faire une idée par soi même.

Avatar du membre
floyer
Modérateur
Messages : 1937
Enregistré le : mar. 29 oct., 2013 23:08
Mon piano : Yamaha CLP-150 et Ivory II
Localisation : Montigny-le-Bretonneux (région parisienne)
Contact :

Re: Synthèse des solutions de pianos virtuels les plus adaptées à la pratique traditionnelle. Questions & réponses.

Message par floyer » ven. 09 août, 2019 23:15

Tu as try-sound.com qui permet de tester certains pianos : les Ivory, les Galaxy, Vienna Imperial. Que des bons choix. Comme le logiciel est en streaming sur les serveurs de try-sound, la latence est énorme : difficile de jouer correctement, mais cela permet de connaître la sonorité de chacun et la réponse à son touché.

Le Ravenscroft est très typé. On aime ou on n’aime pas. Je n’ai pas accroché. Par ailleurs, ma configuration amplifie des bruits (clics) sur les autres VILabs (TrueKeys, il n’y en a que 3, choisis de façon bien complémentaire), du coup, je les évite.

Mes pianos que j’utilise le plus : les VSL (Vienna Imperial, Steinway, CFX), le Garritan CFX (trop proche du VSL pour que ces pianos soient complémentaires. Je crains que ce soit pareil avec le Noire de NI), le Bechstein Digital Grand. Sinon, j’aime bien le Alicia’s Key de NI qui est assez typé. (Comme le Ravenscroft, on peut ou pas aimer).

J’ai moyennement accroché aux Pianoteq, même si je reconnais un progrès avec les Steingraeber et Petrof. Mais en comparant leur Bechstein et le Bechstein Digital Grand, je reviens à ce dernier.

Avatar du membre
Kurt
Messages : 261
Enregistré le : sam. 01 juin, 2019 16:59
Mon piano : Yamaha P-125
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Synthèse des solutions de pianos virtuels les plus adaptées à la pratique traditionnelle. Questions & réponses.

Message par Kurt » lun. 12 août, 2019 20:23

Merci pour vos retours.

À ajouter à cette liste, le Keyscape de Spectrasonics. Un peu cher, peut-être à cause de la quantité de pianos proposés. Je ne trouve pas beaucoup d'infos ni de retours sur ce produit.

Merci pour l'info try-sound, par contre ça m'a redirigé vers un site au nom bien différent (BestService) et j'ai hésité à aller plus loin. D'autant qu'en lisant un peu vite, j'ai eu l'impression que c'était un peu compliqué de tester un produit, et que ça installait des trucs un peu partout sur la config.

Avatar du membre
floyer
Modérateur
Messages : 1937
Enregistré le : mar. 29 oct., 2013 23:08
Mon piano : Yamaha CLP-150 et Ivory II
Localisation : Montigny-le-Bretonneux (région parisienne)
Contact :

Re: Synthèse des solutions de pianos virtuels les plus adaptées à la pratique traditionnelle. Questions & réponses.

Message par floyer » lun. 12 août, 2019 23:59

Try-sound.com est en effet un raccourci vers Bestservice (mais pointe vers le répertoire ad’hoc). Il y a un plugin VST à installer (il faut un hôte VST comme Reaper pour le faire tourner). Je suppose qu’il se désinstalle bien et sans le cas contraire, c’est juste une DLL qui est ignoré par Windows, juste détecté par Reaper et lancé si on le demande. C’est peu intrusif.

L’utilisation n’est pas immédiate : installer le plugin, réserver un créneau d’essai, lancer le plugin depuis Reaper, se connecter avec pendant la période choisie. Mais rien d’insurmontable.

KeyScape est surtout intéressant pour les amateurs de pianos électriques, ce qui n’est pas trop mon cas. On paye pour 36 (au sens strict!) instruments. Mais il n’y a qu’un piano acoustique dans le lot, et un C7 (j’en ai d’autre, je n’ai pas accroché : trop métallique).

Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 1552
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 WA
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: Synthèse des solutions de pianos virtuels les plus adaptées à la pratique traditionnelle. Questions & réponses.

Message par Jacques Béziat » mar. 13 août, 2019 14:26

La vache, comme cela est compliqué pour juste jouer du piano ! :roll:

Ne peut-on pas adapter un lieu pour y coller juste un bon piano droit,et/ ou économiser pour un bon petit queue ?

Pas d'électricité, une bougie, et la magie est là ! 8)

Sinon, le Silent, le numérique, l'hybride, ça existe, non ?
« Être pianiste n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli

tblb
Messages : 202
Enregistré le : mer. 05 juin, 2019 14:25
Mon piano : Casio AP-470 (Kawai K500 en commande)

Re: Synthèse des solutions de pianos virtuels les plus adaptées à la pratique traditionnelle. Questions & réponses.

Message par tblb » mar. 13 août, 2019 14:37

silent hybride numérique, c'est la même chose, c'est juste que la partie synthèse est intégrée et pour la plus part du temps à la ramasse en terme de jouabilité et de réalisme.

Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 1552
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 WA
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: Synthèse des solutions de pianos virtuels les plus adaptées à la pratique traditionnelle. Questions & réponses.

Message par Jacques Béziat » mar. 13 août, 2019 14:52

tblb a écrit :
mar. 13 août, 2019 14:37
silent hybride numérique, c'est la même chose, c'est juste que la partie synthèse est intégrée et pour la plus part du temps à la ramasse en terme de jouabilité et de réalisme.
C'est sûr, mais le seul son réaliste, c'est celui du le piano acoustique : échantillonnage, modélisation, truc-machin-chose, ce n'est qu'un succédanée. 8)

Moi je veux bien qu'on s'échine à tenter de reproduire un Steinway à queue, mais tout ce bourdioule pour finalement un résultat moindre qu'avec un simple bon droit, moi ça me fatigue les neurones, je préfère jouer sur un simple numérique, un N1X sera peut-être mieux (à voir en pratique) grâce à la mécanique, mais l'idéal existe, et ça s'appelle un piano.

Par ailleurs, il faudra bien un jour trouver un autre nom que le mot piano pour ce qui a un clavier avec du numérique derrière, à mon avis ! :)
« Être pianiste n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli

tblb
Messages : 202
Enregistré le : mer. 05 juin, 2019 14:25
Mon piano : Casio AP-470 (Kawai K500 en commande)

Re: Synthèse des solutions de pianos virtuels les plus adaptées à la pratique traditionnelle. Questions & réponses.

Message par tblb » mar. 13 août, 2019 15:11

on en reviens toujours au meme, le budget :

je ne trouve pas ça malsain de vouloir approcher des pianos inaccessible financièrement et se faire plaisir.
Ca ne remplace pas un piano traditionnel, mais ca permet à bien de gens de pratiquer en silence entre autre.

quant au nom, pourquoi ? personne ne veut remplacer le piano traditionnel par le numerique , le piano numerique reste un type de piano.

voiture : voiture essence, diesel, électrique, autonome etc ....

Avatar du membre
Kurt
Messages : 261
Enregistré le : sam. 01 juin, 2019 16:59
Mon piano : Yamaha P-125
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Synthèse des solutions de pianos virtuels les plus adaptées à la pratique traditionnelle. Questions & réponses.

Message par Kurt » mar. 13 août, 2019 15:18

Jacques Béziat a écrit :
mar. 13 août, 2019 14:26
La vache, comme cela est compliqué pour juste jouer du piano ! :roll:
Ne peut-on pas adapter un lieu pour y coller juste un bon piano droit,et/ ou économiser pour un bon petit queue ?
Pas d'électricité, une bougie, et la magie est là ! 8)
Sinon, le Silent, le numérique, l'hybride, ça existe, non ?
Jacques Béziat a écrit :
mar. 13 août, 2019 14:52
C'est sûr, mais le seul son réaliste, c'est celui du le piano acoustique : échantillonnage, modélisation, truc-machin-chose, ce n'est qu'un succédanée. 8)
Moi je veux bien qu'on s'échine à tenter de reproduire un Steinway à queue, mais tout ce bourdioule pour finalement un résultat moindre qu'avec un simple bon droit, moi ça me fatigue les neurones, je préfère jouer sur un simple numérique, un N1X sera peut-être mieux (à voir en pratique) grâce à la mécanique, mais l'idéal existe, et ça s'appelle un piano.
Par ailleurs, il faudra bien un jour trouver un autre nom que le mot piano pour ce qui a un clavier avec du numérique derrière, à mon avis ! :)
Une béquille aussi est un succédané... Mais c'est bien utile. :wink:

Qui dit que vouloir jouer sur un numérique, ou un clavier maître avec des modules de son est un choix pleinement libre ? Si je ne dois faire qu'avec un acoustique, je ne peux plus jouer de piano. Je ne raconterai pas ma vie ici, mais c'est un fait. C'est très frustrant. Occasionnellement, ça me fatigue aussi. Parfois, la quête d'une bonne solution alternative est une fatigue en soi. :)

Notre époque, forte de sa technologie, permet de rendre accessibles des activités et des passions à des personnes qui ne le pourraient pas d'une autre manière. Au risque de paraître osé, c'est en vertu de cela que je m'accorde le droit de jouer du piano. J'en ai besoin.

Il me paraît judicieux de rechercher du conseil sur Pianomajeur.net. Je préfère m'adresser à des spécialistes du piano acoustique, pour m'aider à trouver et parfaire ma solution "technologique", car, je suis passionné par le piano acoustique, et par le son du piano acoustique. J'en écoute beaucoup, et en jouer avec un son digne de ce nom m'apporte un réel plaisir, un vrai équilibre, un sens.

Certes, je pourrais aller sur un forum de MAO. Mais voilà, je le répète, ma passion, c'est le piano. Un forum de MAO aussi bon soit-il ne focalisera pas forcément sur la quête d'authenticité, car ce domaine a aussi d'autres enjeux. Moi, je n'en ai qu'un : le son du piano. Ma quête est la recherche du meilleur son et du meilleur toucher possible, hors acoustique, pas la technologie pour la technologie. :D

Merci pour votre compréhension et votre empathie. :wink:

Amicalement, :D
Kurt

edit : orthographe
Modifié en dernier par Kurt le mar. 13 août, 2019 19:41, modifié 5 fois.

tblb
Messages : 202
Enregistré le : mer. 05 juin, 2019 14:25
Mon piano : Casio AP-470 (Kawai K500 en commande)

Re: Synthèse des solutions de pianos virtuels les plus adaptées à la pratique traditionnelle. Questions & réponses.

Message par tblb » mar. 13 août, 2019 16:08

si tu parles anglais, t'as le voisin pianoworld outre atlantique qui a une grosse partie consacré au piano numérique.

Avatar du membre
floyer
Modérateur
Messages : 1937
Enregistré le : mar. 29 oct., 2013 23:08
Mon piano : Yamaha CLP-150 et Ivory II
Localisation : Montigny-le-Bretonneux (région parisienne)
Contact :

Re: Synthèse des solutions de pianos virtuels les plus adaptées à la pratique traditionnelle. Questions & réponses.

Message par floyer » mar. 13 août, 2019 16:37

Jacques Béziat a écrit :
mar. 13 août, 2019 14:26
La vache, comme cela est compliqué pour juste jouer du piano !
C’est try-sound qui est compliqué. Cela permet de tester des pianos virtuels sans les acheter.

Le paramétrage d’un piano virtuel usuel est bien plus simple, et n’est à faire qu’une fois.

Ok, pour dire que cela ne remplace pas un acoustique, mais si tu a un CLP675, c’est bien parce que l’acoustique ne va pas partout (appartement avec des voisins ?). Et la synthèse sur PC a des avantages sur la synthèse sur piano numérique. Sur les premiers, les notes sont enregistrées du début à la fin, sur une dizaine ou vingtaine de nuances, là où le piano numérique utilise des petits échantillons bouclés pour éviter de prendre trop de mémoire, et quelques nuances numérisées.

Après privilégier la simplicité (on/off sur le piano, vs. Lancer le logiciel sur PC) à la qualité reste un choix.

tblb
Messages : 202
Enregistré le : mer. 05 juin, 2019 14:25
Mon piano : Casio AP-470 (Kawai K500 en commande)

Re: Synthèse des solutions de pianos virtuels les plus adaptées à la pratique traditionnelle. Questions & réponses.

Message par tblb » mar. 13 août, 2019 16:43

en tous cas, je préfère cette solution à a un acoustique d'entrée de gamme, j'ai essayé un yamaha B1, c'est pas terrible .

Avatar du membre
Kurt
Messages : 261
Enregistré le : sam. 01 juin, 2019 16:59
Mon piano : Yamaha P-125
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Synthèse des solutions de pianos virtuels les plus adaptées à la pratique traditionnelle. Questions & réponses.

Message par Kurt » mar. 13 août, 2019 17:49

tblb a écrit :
mar. 13 août, 2019 16:08
si tu parles anglais, t'as le voisin pianoworld outre atlantique qui a une grosse partie consacré au piano numérique.
Merci :)

leLama
Messages : 1460
Enregistré le : mar. 11 oct., 2011 18:50

Re: Synthèse des solutions de pianos virtuels les plus adaptées à la pratique traditionnelle. Questions & réponses.

Message par leLama » mer. 14 août, 2019 12:24

Salut Kurt,

Je suis passé par la solution clavier maitre+ordi pendant un moment. Pas cher, bonne qualité, mais compliqué a mettre en oeuvre, et je ne jouais pas suffisamment souvent dessus pour que le bilan soit positif (je jouais la majorité du temps un acoustique). Si c'etait a refaire, je resterais sur un clavier maitre, mais avec un expandeur derriere pour que ce soit plug-and-play.

Avec le recul, je trouve qu'on passe beaucoup de temps sur le modelage du son electronique pour un resultat qui reste mediocre car un bon casque ou une bonne enceinte n'est pas une table d'harmonie et je ne suis plus motivé pour le refaire (mais je respecte ceux qui le font, certains d'ailleurs avec talent sur ce forum).


Kurt a écrit :
mar. 13 août, 2019 15:18
Notre époque, forte de sa technologie, permet de rendre accessibles des activités et des passions à des personnes qui ne le pourraient pas d'une autre manière. Au risque de paraître osé, c'est en vertu de cela que je m'accorde le droit de jouer du piano. J'en ai besoin.
Je pense a l'inverse que le prisme "technologique" de notre epoque nous empeche de trouver les instruments adaptés a nos besoins sur le marché. Un piano avec des cordes tres peu tendues et une petite table d'harmonie aurait la puissance d'une guitare voire moins. Ce serait jouable en immeuble, ce serait léger et transportable, et j'en suis persuadé plus musical que les numeriques actuels.

Avatar du membre
Kurt
Messages : 261
Enregistré le : sam. 01 juin, 2019 16:59
Mon piano : Yamaha P-125
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Synthèse des solutions de pianos virtuels les plus adaptées à la pratique traditionnelle. Questions & réponses.

Message par Kurt » mer. 14 août, 2019 13:44

leLama a écrit :
mer. 14 août, 2019 12:24
Salut Kurt,

Je suis passé par la solution clavier maitre+ordi pendant un moment. Pas cher, bonne qualité, mais compliqué a mettre en oeuvre, et je ne jouais pas suffisamment souvent dessus pour que le bilan soit positif (je jouais la majorité du temps un acoustique). Si c'etait a refaire, je resterais sur un clavier maitre, mais avec un expandeur derriere pour que ce soit plug-and-play.
Kurt a écrit :
ven. 09 août, 2019 18:06
Dit autrement, que choisir ? Quelles solutions numériques, informatiques, ou matérielles (type expandeur V3 Sound), en standalone / autonome,
J'y pense, je l'avais cité. Bonne idée. :) Mais dur à trouver.
Avec le recul, je trouve qu'on passe beaucoup de temps sur le modelage du son electronique pour un resultat qui reste mediocre car un bon casque ou une bonne enceinte n'est pas une table d'harmonie et je ne suis plus motivé pour le refaire (mais je respecte ceux qui le font, certains d'ailleurs avec talent sur ce forum).
C'est pas faux ! :mrgreen:
Kurt a écrit :
mar. 13 août, 2019 15:18
Notre époque, forte de sa technologie, permet de rendre accessibles des activités et des passions à des personnes qui ne le pourraient pas d'une autre manière. Au risque de paraître osé, c'est en vertu de cela que je m'accorde le droit de jouer du piano. J'en ai besoin.
Je pense a l'inverse que le prisme "technologique" de notre epoque nous empeche de trouver les instruments adaptés a nos besoins sur le marché. Un piano avec des cordes tres peu tendues et une petite table d'harmonie aurait la puissance d'une guitare voire moins. Ce serait jouable en immeuble, ce serait léger et transportable, et j'en suis persuadé plus musical que les numeriques actuels.
Comme je l'ai dit, je ne vais pas raconter ma vie ici, ni ailleurs :mrgreen: , mais les contraintes ne sont pas forcément les premières qui viennent à l'esprit. Ce n'est pas un choix ou un manque d'imagination. Le piano acoustique, sous toutes ses formes, pour moi, c'est non.

Merci beaucoup pour ton retour d'expérience. Certes je ne peux m'inspirer de tout dans mon cas particulier, mais un peu quand même :) , et cela sera utile à d'autres j'en suis sûr, et c'est aussi le but de ce sujet. :D

Avatar du membre
Kurt
Messages : 261
Enregistré le : sam. 01 juin, 2019 16:59
Mon piano : Yamaha P-125
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Synthèse des solutions de pianos virtuels les plus adaptées à la pratique traditionnelle. Questions & réponses.

Message par Kurt » ven. 16 août, 2019 1:17

J'avais complètement zappé The Grand 3 de Steinberg.

Je ne le connais pas du tout, et je n'ai pas trouvé vraiment d'info.

J'ai une offre pour The Grand 3 Version intégrale, à 50%. 74,50 EUR au lieu de 149. Je suis tenté, car le descriptif est séduisant et j'ai de très bons souvenirs des VST Steinberg, mais des souvenirs vieux de 20 ans. Je n'ai aucune idée de ce que cela vaut aujourd'hui.

Merci pour vos avis. :)

enzo.sandrolini
Messages : 44
Enregistré le : sam. 26 mars, 2011 15:41
Mon piano : Yamaha N1 et Roland FP90

Re: Synthèse des solutions de pianos virtuels les plus adaptées à la pratique traditionnelle. Questions & réponses.

Message par enzo.sandrolini » ven. 16 août, 2019 10:05

Bonjour
Je vais tenter d'apporter mon expérience des pianos virtuels, car j'en ai testé pas mal.
J'ai un AvanGrand N1 dont je ne suis pas satisfait du son (surtout au casque) donc je me suis orienté vers des VST
Après avoir essayé:
- Ivory 2 (avec les 3 pianos)
- Ivory American Grand
- Pianoteq (version 6)
- TrueKeys
- The GIANT (chez Native Instrument)

Voici ce que je peux en dire:
Au niveau son, American Grand me semble le meilleur (en tout cas celui que je préfère), TrueKeys est bon aussi
PianoTeq a un son correct et Ivory 2 n'est pas mon truc
The GIANT est sympa, mais trop 'particulier' (bon une même temps, fallait s'en douter)

Maintenant au niveau 'comportement' du VST (si on sent le piano 'vivre' sous ses doigts)
=> Pianoteq l'emporte assez largement
American Grand est un peu derrière
les autres sont loin derrières je trouve

Cette dernière partie est, à mon sens, la plus importante car c'est celle qui me donne le plus de plaisir à jour, et ce n'est pas avec try sound que vous pouvez vous en rendre compte....
cela va également dépendre de votre clavier je pense (son dynamise en terme de sortie MIDI)

A noter également que Pianoteq possède plusieurs pianos intégrés et des Addons qui sont interessants et changent pas mal le son (j'utilise le Bluthner)

Voilà, voilà

PS: j'ai aussi un Roland FP90 qui a donc un son modelé, et là aussi, c'est peut être moins réaliste comme son, mais tellement vivant....

Avatar du membre
Kurt
Messages : 261
Enregistré le : sam. 01 juin, 2019 16:59
Mon piano : Yamaha P-125
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Synthèse des solutions de pianos virtuels les plus adaptées à la pratique traditionnelle. Questions & réponses.

Message par Kurt » lun. 19 août, 2019 12:14

Bonjour,
Merci pour ton retour. :)

Je ne trouve pas le American Grand dont tu parles pour Synthogy. Sur leur site, je vois le American concert D, et le Grand Piano. Il y a bien un American Grand mais sous licence, uniquement pour les claviers Workstation Yamaha Motif XF.

Pour Pianoteq, à force de lire souvent que c'est le meilleur au niveau des sensations (et même des sons pour certains), je l'ai utilisé tout le weekend. Je reconnais qu'après avoir bien passé du temps pour le régler à mon p-125, c'est plutôt très bien, pour le jeu. Pour le son, j'ai encore des doutes. Et si on peut louer la mise à disposition de tous leurs pianos en mode démo, ça a pour effet de noyer un peu l'utilisateur. En un weekend, je ne suis pas parvenu à arrêter les 2 pianos que je prendrais avec la version Stage.

A ce sujet, la version Stage suffit-elle, ou est-il très justifié de mettre 71 EUR de plus pour la version Standard (249 -129 (Stage), -49 car 3 pianos fournis au lieu de 2 sur Stage).

PS : Y a-t-il un marché de l'occasion pour ces pianos virtuels ? Car certains sont coûteux, parfois on semble satisfait des démos, et avec le temps on ne les utilise plus. Ça fait vite un budget inutile.

PS2 : Pas d'info pour The Grand 3 de Steinberg ? La promo se termine dans 15 jours, je me demande vraiment si, même à moitié prix, ça n'est pas un peu dépassé.

Merci à vous.

Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 1552
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 WA
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: Synthèse des solutions de pianos virtuels les plus adaptées à la pratique traditionnelle. Questions & réponses.

Message par Jacques Béziat » lun. 19 août, 2019 14:06

enzo.sandrolini a écrit :
ven. 16 août, 2019 10:05
(...)

PS: j'ai aussi un Roland FP90 qui a donc un son modelé, et là aussi, c'est peut être moins réaliste comme son, mais tellement vivant....
C'est le paradoxe : il y a une grande part de subjectivité dans tout cela.
Je pense à mon ancien droit Kawai qui produisait de belles couleurs, tout petit droit (un 120cm tout de même) qui avait le mérite d'être vivant, un vrai japonais, qui était sans doute bien meilleur qu'un B1 !!
J'étais satisfait de ce piano, point-barre, pas un queue de rêve mais j'étais tout simplement satisfait. 8)

À présent, sur mon numérique, j'ai un son soi-disant de Yam CFX ou de Bösen mais non, c'est un gros mensonge finalement ! :roll:

J'ai utilisé dans un piano-bar à une époque un numérique Casio disposant d'une mini queue, le son allait très bien pour la pop, la variété, le jazz, pourquoi je n'en sais rien ! :shock:
Il avait une bonne pêche, et le son percutait bien dans les accents, ça sonnait parfaitement pour ce qu'on lui demandait de faire, encore une fois je ne saurais dire pourquoi.

Et pourquoi je m'ennuie avec mon CLP-675, difficile de dire pourquoi aussi, on sent bien qu'un énorme et louable effort est fait pour que cela paraisse « réaliste » toussa, mais bon ça reste plat, surtout au casque... :roll:

Je pense que seul un logiciel sur PC bien adapté à un clavier, tant qu'à faire mécanique, peut redonner de la vie au numérique.
Ça restera unne machine à gaz sans âme, mais bon, en appartement et sans gros budget dispo pas trop le choix non plus... 8)

Ensuite, si le but est que tout le monde dispose du son d'un Steinway ou d'un Bösendorfer, ce sera l'Enfer collectiviste technologique et finalement on n'appréciera plus ce qui sera devenu une banalité, mais on n'en est pas là et le problème est ailleurs.

Je pense que le gros souci pour la numérisation sont le clavier lui-même d'une part, en partie solutionné par l'hybride de chez Yamaha, et ensuite le son qui doit convenir à la musique classique, musique de loin la plus exigeante, et surtout qui convienne pour le pianiste de bon niveau, problème non résolu, peut-être aussi parce que ces deux points doivent être en harmonie avec le pianiste : clavier et sonorité sont un ensemble, et le pianiste doit aussi intégrer cet ensemble, autre souci apparemment.
« Être pianiste n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli

Répondre