Comment choisir un instrument quand on ne sait plus en jouer ?

mécanique, commerces/achat, facteurs...

Modérateur : Modérateurs

Répondre
passereau
Messages : 16
Enregistré le : lun. 17 juin, 2019 9:04

Comment choisir un instrument quand on ne sait plus en jouer ?

Message par passereau » jeu. 27 juin, 2019 17:01

Bonjour à tous,

Après trente années sans toucher un piano, je prépare une reprise progressive.
J'ai fait une dizaine d'années de conservatoire régional lorsque j'étais enfant puis j'ai tout arrêté à l'adolescence. J'ai continué à adorer la musique, à en écouter. Puis quand j'ai eu envie de reprendre, une première fois, vers 30 ans, j'ai eu peur d'avoir tout perdu, d'en être malheureuse, et j'ai reporté la reprise. Et les années ont passé.

Et puis récemment, j'ai décidé que je n'allais pas me priver plus longtemps du plaisir de jouer. Et surtout, j'ai mis à distance toute idée de performance et d'objectif (genre retrouver mon niveau). Je veux juste retrouver des sensations et me faire plaisir.
L'autre jour, j'ai fait un essai sur un piano en libre accès et ça a confirmé que je dois repartir d'à peu près zéro. Hormis le solfège, qui semble être resté, lui. Qui l'eut cru ?

Je vais opter dans un premier temps pour un numérique car : budget limité (1500-2000 euros), domicile mal isolé, incertitude sur ma motivation, projet d'achat d'un piano acoustique en maison dans 4 ou 5 années si j'ai envie de continuer. J'ai pensé à la location d'un Silent (seul acoustique possible dans mon appartement où j'entends parler mes voisins), mais je bloque à l'idée du mécanisme Silent.

Mais je suis bien embêtée dans le choix de mon instrument, ne serait-ce qu'un numérique, car je me sens actuellement incapable de juger du toucher et de la sonorité. Comme si mon oreille et mes mains étaient endormies. Vous êtes-vous déjà retrouvés dans cette situation ? Et comment avez-vous fait votre choix ? En faisant jouer le vendeur, en vous fiant à des avis extérieurs ? Autrement ?

Espérant pouvoir partager avec le forum quelques étapes de re-apprentissage,

Passereau

barb
Messages : 44
Enregistré le : ven. 08 sept., 2017 15:58

Re: Comment choisir un instrument quand on ne sait plus en jouer ?

Message par barb » ven. 28 juin, 2019 12:59

Bonjour,

je te conseillerais plutôt de partir sur la location d'un silent en fait. Un petit yamaha silent monté d'usine, il y en a plein à la location, pourquoi ça te fait peur?

Je te raconte mon expérience pour t'expliquer pourquoi ce conseil. J'ai aussi appris le piano enfant et ado, et j'ai aussi tout arrêté, progressivement, parce qu'un jour on n'a plus de piano, alors forcément c'est moins facile de jouer!
Et puis mon fils a pris des leçons de piano. On a pris un piano numérique (en location, et le premier que le vendeur nous a proposé!!) pour le début, aussi pour des problèmes d'appartement, de voisins qu'on entend éternuer, pour savoir s'il allait continuer, etc.
Et le jour où on a voulu acheter un piano accoustique, je me suis aussi senti frustrée de ne pas pouvoir tester les pianos pour cause de doigts amnésiques. J'ai donc retravaillé sur notre petit clavier numérique quelques lignes d'un morceau que j'aimais, et comme ça je pouvais tester les pianos. J'ai passé des heures dans les magasins à jouer quasiment tous les pianos (un peu timidement quand même, avec la honte d'infliger aux vendeurs et aux accordeurs ma médiocre musique :D), et à force la quête du piano de mon fils est devenu la quête de mon piano, avec l'envie urgente de reprendre la musique.
Avoir eu un clavier numérique pendant 4 ans ne m'a *jamais* motivée à reprendre le piano. Ca m'avait amusée au début, mais pas plus que ça. Par contre rien que tester les différents pianos accoustiques dans les magasins m'a rendu le virus. Donc j'ai peur qu'un numérique ne soit pas assez stimulant pour une reprise. Et jouer sur un accoustique même entrée de gamme comme ceux qui sont loués te permettra sûrement de te souvenir de ce que tu recherches dans un piano pour un achat ultérieur. Par ailleurs, la location désamorce un peu le problème du choix, qui se pose effectivement même pour un numérique (et 1500€ on n'a pas non plus envie de les dépenser n'importe comment), parce que ce sont souvent des B1+/- silent qui sont proposés.

6gale13
Messages : 207
Enregistré le : dim. 03 juin, 2018 17:46
Mon piano : yamaha UX-1 et yamaha SU 118c (la 441,8)

Re: Comment choisir un instrument quand on ne sait plus en jouer ?

Message par 6gale13 » ven. 28 juin, 2019 22:11

passereau a écrit :
jeu. 27 juin, 2019 17:01
quand j'ai eu envie de reprendre, une première fois, vers 30 ans, j'ai eu peur d'avoir tout perdu, d'en être malheureuse, et j'ai reporté la reprise. Et les années ont passé.

Passerau,

J'ai été dans la même situation que toi après 25 ans d'arrêt du piano. J'avais également du mal à lire la musique. Impossible de contrôler mes doigts au point de trouver les mécaniques de pianos mal conçues (c'étaient mes doigts en fait qui n'allaient plus).

J'ai acheté un petit piano type Zimmerman à un prix très bas puis après 5 ans sans vraiment jouer, j'ai inscrit mes deux enfants à un cours de piano et je me suis mis à faire le répétiteur pour eux en jouant dans les aigus. Je faisais attention à surtout travailler ma main gauche qui avait plus perdu que la main droite. Et petit à petit la technique est revenue, malgré l'ingrate mécanique pianic. J'ai vendu ce piano accordé 2 fois et parfaitement réglé à un pote pour une poignée de figues et ses filles en sont ravies. Je lui ai dit : "prends ça, fait leur faire 2 à 5 ans la dessus et si elles accrochent, offre leur un bel instrument. Tu le revendras bien l'ancien dans les 150 euros" Cette année j'ai décidé de reprendre des cours de piano et mon jeu s'est bien amélioré.

Pour les instruments je suis également monté en gamme et maintenant je cherche un queue et j'ai 2 droits à la maison; Je les joue alternativement.

Je ne conseille pas particulièrement de suivre exactement la même démarche d'autant que je n'ai pas de problème de voisins. Toutefois, un vrai piano qui réagit quand on joue te conduit à retrouver tes sensations. Surtout, je te passe un message optimiste car s'il est vrai qu'il est démoralisant de se trouver si gauche quand on reprend, finalement on progresse assez vite pour retrouver son niveau.

De mon histoire, la règle que je retiens c'est que tester son désir de s'y remettre avec un instrument pas merveilleux mais tout de même un vrai piano est déjà stimulant et n'implique pas un fort investissement. Si on arrive à établir qu'on va reprendre durablement le piano (et trouver du temps pour travailler) alors s'offre à toi la possibilité d'aller vers un bel instrument.

Espoir et courage !

passereau
Messages : 16
Enregistré le : lun. 17 juin, 2019 9:04

Re: Comment choisir un instrument quand on ne sait plus en jouer ?

Message par passereau » lun. 01 juil., 2019 9:21

Bonjour et merci de vos réponses.

Pour le système Silent, ce qui me gêne, c'est le côté hybride. Après, c'est un avis "théorique" puisque je ne pratique plus depuis longtemps. Ma perception est la suivante : j'ai l'impression que l'on ajoute un truc au piano, comme si le Silent "dénaturait" le côté "vivant" de l'acoustique. Je n'ai pas cette perception face à un numérique. Je ne le vois pas comme un piano mais comme un appareil, un peu comme un ordinateur. Dans mon appart actuel, je jouerai près de 100 % au casque et je trouve que c'est quand même dommage d'avoir un acoustique sous les doigts pour jouer au casque. Mais bon, peut-être est-ce le meilleur compromis dans mon environnement actuel. Première étape : apprendre un morceau facile pour aller tester des instruments en magasin. Qui sait ? Je changerai peut-être d'avis. D'autant que je suis sensible à l'argument du plaisir ressenti avec l'acoustique et comme le dit Barb au côté "stimulant" de l'instrument pour une reprise.
Merci pour vos témoignages qui m'encouragent.

Passereau

Avatar du membre
Kurt
Messages : 264
Enregistré le : sam. 01 juin, 2019 16:59
Mon piano : Yamaha P-125
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Comment choisir un instrument quand on ne sait plus en jouer ?

Message par Kurt » lun. 01 juil., 2019 11:11

Bonjour,

Je ne suis pas expérimenté alors je vais peut-être dire des bêtises, mais peut-être que cela permettra d'alimenter la réflexion. :mrgreen:

Si c'est pour jouer 100% au casque, la valeur ajoutée d'un Silent sur le pur numérique, sauf erreur, se limite au contact, au ressenti physique, au toucher, non ? (A la limite le plaisir du beau, des yeux. Voire le plaisir de posséder un bel instrument. Mais est-ce le but ? Et que pour ça, ça fait cher, non ?)

Donc si on se limite au toucher, pourquoi payer une blinde ? Autant prendre un numérique possédant un clavier quasi identique aux sensations de l'acoustique, avec un son haut de gamme, je pense aux pianos Yamaha équipés du clavier en bois NWX (Natural Wood), et j'imagine qu'il existe l'équivalent chez Kawai ou autre.

Ça divise le prix par 10, la maniabilité aussi, le plaisir du clavier est bien là, et le casque ne devient plus obligatoire, ce qui n'est pas négligeable, car au bout de plusieurs heures, le casque, ça fait un peu cocotte-minute, surtout par temps chaud. On s'isole moins aussi. Et puis si tu déménages, t'auras ton numérique dispo dès le premier jour, en attendant de choisir un acoustique, calmement, en prenant le temps, et en ayant un niveau te permettant de mieux tester avant achat.

En gros, acheter un acoustique "en prévision de", me semble cher et contraignant. On peut trouver du numérique neuf avec du NWX (ou équivalent) à partir de 1500 EUR environ. Du reste tu reprends si j'ai bien compris ? Un toucher NWX, sauf erreur, j'ai lu que ça tenait la route pour un pianiste qui commence, pour de très nombreuses années, comme pour un joueur expérimenté. Je crois que même des pros l'utilisent pour travailler au quotidien. Et t'auras moins la pression d'avoir mis 1500 si t'as un coup de mou, et aucune frustration à ne pas exploiter la partie acoustique d'un "gros achat".

Voilà, c'était la remarque sans plus de réflexion, qui me vient, en tant que novice. Dans mon domaine, que je maîtrise, les réactions d'utilisateurs novices m'ont souvent éclairé de par la spontanéité de la flagrance remontée. Après, si j'ai dit des énormités, je m'en excuse, je le redis, je ne connais pas plus que ça les Silent. Mon intervention n'est qu'empathie. Je me reconnais dans cette recherche. Bon courage. :)

Amicalement,
Kurt

barb
Messages : 44
Enregistré le : ven. 08 sept., 2017 15:58

Re: Comment choisir un instrument quand on ne sait plus en jouer ?

Message par barb » lun. 01 juil., 2019 14:19

Kurt,

personnellement je ne conseillerais pas d'acheter un acoustique silent à passereau. Ce que je conseille, c'est de louer un acoustique silent, la location à Paris c'est 70/75€ par mois, et ça laisse un peu de temps pour affiner son choix. Il n'y a rien à choisir, la plupart des magasins louent un B1 silent et basta.
Je suis d'accord que le silent des acoustiques a un intérêt mitigé par rapport à un bon numérique, mais un bon numérique c'est déjà au moins 2000€, et il faut savoir un peu ce que l'on cherche pour le choisir aussi... Moi, j'étais même incapable de choisir un numérique tant que je ne me souvenais de rien.
Par ailleurs, est-ce que passereau va vraiment jouer 100% du temps au casque? Je ne sais pas dans quel mesure son appartement est mal isolé... Avant de déménager, j'habitais un appartement extrêmement mal isolé, ma voisine du dessous n'entendait pas sa radio si je jouais du piano. Mais je m'étais un peu renseignée auprès de mes voisins immédiats et je m'arrangeais pour être chez moi aux heures où ça ne les dérangeait pas. C'était un peu contraignant, pas très souvent, mais c'était déjà ça.
Les avantages aux acoustiques silent que je vois sont: une vraie mécanique sous les doigts quand même, la possibilité de jouer en acoustique de temps en temps. Et la location permet de réapprendre à jouer tranquillement, et de réfléchir un peu avant de prendre une décision.
Bon moi je n'ai pas du tout fait comme ça, mais si c'était à refaire, je pense que c'est ce que je ferais...

EDIT: je viens de relire que le projet de passereau était d'acheter éventuellement un piano dans 4 ou 5 ans... C'est vrai que ça fait un peu long pour de la location, sauf si c'est une location avec option de reprise.

Avatar du membre
Kurt
Messages : 264
Enregistré le : sam. 01 juin, 2019 16:59
Mon piano : Yamaha P-125
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Comment choisir un instrument quand on ne sait plus en jouer ?

Message par Kurt » lun. 01 juil., 2019 14:40

barb a écrit :
lun. 01 juil., 2019 14:19
EDIT: je viens de relire que le projet de passereau était d'acheter éventuellement un piano dans 4 ou 5 ans... C'est vrai que ça fait un peu long pour de la location, sauf si c'est une location avec option de reprise.
D'où ma vision des choses. 1500/2000 EUR pour un achat numérique pour 5 ans, c'est pas cher le mois et c'est un achat qu'on peut même garder ou avec lequel on peut faire plaisir quand on passe à l'acoustique. Voire le garder même ayant déménagé, au cas où on voudrait jouer tard le soir ou la nuit, ou si la famille fatigue (craque). :mrgreen:

passereau
Messages : 16
Enregistré le : lun. 17 juin, 2019 9:04

Re: Comment choisir un instrument quand on ne sait plus en jouer ?

Message par passereau » mar. 02 juil., 2019 18:14

Merci à tous de vos réponses et commentaires qui alimentent ma réflexion.
En effet, je ne songe pas à acheter un piano Silent mais peut-être à en louer un. Dans ce cas-là, comme le dit Barb, je n'aurai pas trop le choix du modèle.
Kurt, merci des précisions sur les claviers numériques. Je regarderai du côté des claviers en bois.
Passereau

phil77
Messages : 15
Enregistré le : sam. 13 avr., 2019 20:19
Mon piano : Pleyel P 1940 et Yamaha CLP 645

Re: Comment choisir un instrument quand on ne sait plus en jouer ?

Message par phil77 » ven. 19 juil., 2019 16:50

Je suis tout à fait d'accord avec Kurt , pour une reprise avoir un bon ptit numerique clavier bois autour de 1500 euros et si par la suite tu veux changer, ça se revent tres bien les numériques, tu perdras pas trop dessus. et meme si tu veux le garder apres avoir acheté un piano droit, tu seras content de pouvoir jouer le soir sans déranger toute la maison.

crossfire
Messages : 8
Enregistré le : mar. 10 oct., 2017 12:30
Mon piano : sauter droit 114

Re: Comment choisir un instrument quand on ne sait plus en jouer ?

Message par crossfire » sam. 20 juil., 2019 14:44

Bonjour , j'ai fait la même chose , un bon p'tit clavier numérique CLP 545 et un An plus tard un petit piano droit (Sauter)des Années 70 .
J'ai gardé les deux pour comme dit phil77 pouvoir jouer le soir sans déranger toute la maison .
Parce que choisir un piano quand on ne sait plus en jouer , c'est pénible , on ne sait pas ce qu'on veut exactement mais on sait ce qu'on ne veut pas.
Après 35 Ans d'interruption je suis passé par là...Bon courage à vous.

passereau
Messages : 16
Enregistré le : lun. 17 juin, 2019 9:04

Re: Comment choisir un instrument quand on ne sait plus en jouer ?

Message par passereau » lun. 22 juil., 2019 10:24

Merci de vos commentaires, phil77 et crossfire.

Je poursuis ma redécouverte des sensations de clavier en testant des pianos acoustiques et des appareils numériques. J'arrive à sortir un morceau Méthode Rose de façon très "rouillée", très mécanique. Ce n'est pas formidable, mais cela me permet quand même de sentir des différences de toucher. Je ne m'y attendais pas et ça, ça fait déjà plaisir !
C'est tout ce que j'ai trouvé pour me faire une idée par moi-même. Je demande aussi aux vendeurs de jouer. Cela m'aide pour évaluer le son. Et je compare de près les spécifications techniques des appareils. Voilà, j'espère qu'avec tout ça, je trouverai ce qui me convient pour les deux à trois ans qui viennent.
J'ai pratiquement laissé tombé l'idée d'une location de Silent même avec option d'achat.
Dans les numériques, j'ai plutôt bien aimé le Yamaha CLP 645, mais un peu cher à mon goût. J'ai trouvé les claviers Casio élastiques. Et les Roland essayés m'ont laissée perplexe mais sans que je comprenne pourquoi. Je réessaierai.
Je pars bientôt en vacances et je testerai les claviers Kawai (CA 48 et 58 sont sur ma liste) à la rentrée. J'espère pouvoir ouvrir un fil "réapprentissage" en septembre !

Bonne journée à tous

Passereau

Avatar du membre
Kurt
Messages : 264
Enregistré le : sam. 01 juin, 2019 16:59
Mon piano : Yamaha P-125
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Comment choisir un instrument quand on ne sait plus en jouer ?

Message par Kurt » lun. 22 juil., 2019 15:06

Bonjour,

Le p-515 de Yamaha dispose du même clavier, si c'est ce qui t'a plus dans le CLP-645, mais que tu trouves un peu cher.

Tu gagnes 720 EUR (530 si tu prends le set avec meuble et pédalier (LP-1 BK + L-515) pour avoir l'équivalent d'un piano-meuble, la facilité pour le déplacer en plus).
Tu gagnes aussi un tas de fonctions intéressantes. Les sons et le clavier sont les mêmes.
Et tu gagnes 40 KG.

Tu perds 10 watts, mais pas sûr que cela soit gênant, puisque tu évoques des soucis d'isolation.

https://fr.yamaha.com/fr/products/music ... index.html
Image

Amicalement,
Kurt

Répondre