Un piano silencieux pour progresser

mécanique, commerces/achat, facteurs...

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Pelican72
Messages : 19
Enregistré le : jeu. 13 avr., 2017 17:00

Un piano silencieux pour progresser

Message par Pelican72 » ven. 14 juin, 2019 16:41

Bonjour,

J’envisage d’ici peu acheter un piano avec silencieux.
Dans l’optique de continuer à vouloir (et donc pouvoir) jouer le plus régulièrement possible sans déranger mon voisinnage, l’achat d’un silencieux devient indispensable. Mon budget m’autoriserait l’achat d’un piano style Yamaha B2/B3 silent, ou Kawaï K300 ATX.
A la lecture des différents fils du forum, la pose d’un silencieux après coup apparaît comme fortement déconseillé, au profit un silencieux monté d’usine sur un piano.
Les différents magasins que j’ai pu visiter dans les Bouches du Rhône m’orientent systématiquement vers des silencieux Yamaha ou Kawaï d’un point de vue fiabilité, longévité et robustesse du piano. Ce qui me convient.
Je situerais, en toute modestie, mon niveau comme intermédiaire / amateur (Nocturnes de Chopin, Moment Musical de Schubert, Impromptus de Sibelius). Exit par exemple les études de Chopin pour l’instant, trop techniques pour moi. Je cherche un piano qui, avant tout, me permettra de progresser, durera longtemps et qui soit fiable. Je m’orienterais vers un Yamaha B3e ou Kawaï K300, ou autre chose selon conseils.
Bon, au-delà des marques et avis, ma question réelle est :
Est-ce qu’un piano d’entrée de gamme, style Yamaha B3 pourrait être un frein à ma progression ou se suffit-il à lui-même pour jouer et progresser en techniques et interprétation ? Me conseilleriez-vous plutôt un piano silencieux de gamme supérieure d’occasion (style U1) ?
Je précise que je joue entre une 30 minutes et une heure par jour ; parfois deux exceptionnellement. Je ne compte pas arrêter, et jouer et progresser davantage. J’évalue à 60/40 % l’utilisation silencieux/acoustique.
Bref, au-delà du plaisir et du coup de cœur nécessaire à l’essai, je cherche quelque chose à ma juste mesure, mais non plus trop. Pas de pièges marketing, je ne serai jamais concertiste, ni virtuose et encore moins pianiste professionnel. Juste un amateur épanoui :)
Je vous remercie d’avance pour vos avis objectifs et éclairés.

Cordialement,

Pélican-72

Avatar du membre
DIDIER25
Messages : 1468
Enregistré le : mar. 18 déc., 2012 22:19
Mon piano : YAMAHA CLP 635 + ORGUE JOHANNUS
Localisation : BESANCON

Re: Un piano silencieux pour progresser

Message par DIDIER25 » ven. 14 juin, 2019 17:15

Hello Pelican72,
Ne connaissant pas assez les pianos avec système silencieux de Kawaï, je ne te réponds que sur les Yamaha. Le B3 est un bon piano d'étude, je dirais même très bon dans cette catégorie. Il permet déjà bien des nuances d'interprétation et un jeu "en finesse", avec une bonne puissance sonore grâce à sa hauteur. Ses qualité principales restent cependant sa qualité de fabrication, sa robustesse (il n'y a qu'à voir comment résistent les B3 placés dans les gares......), et sa tenue d'accord. Conçu dès le départ pour recevoir le système silent (pour les neufs, le nouveau système SC2), il n'en subit aucune altération importante, juste une petite perte de puissance sonore et une mécanique légèrement plus "lourde", ce qui ne nuit pas au jeu, ni au travail. "Défaut" majeur : une sonorité encore typée Yamaha que certains trouveront "métallique" ou "agressive", selon les propres termes des détracteurs de la marque. Moi je dirai qu'on s'y fait et qu'avec un bon technicien et des harmonisations régulières cela n'est pas si flagrant.
Bien évidemment le U1 permet d'entrer dans un autre monde, celui de l'interprétation de tout le répertoire. Sa longévité et son succès sur le marché mondial parlent d'eux-même. Equipé du nouveau silent SH il donne dans tous les cas satisfaction. Défaut majeur : le budget en neuf ! Encore que son rapport qualité-prix reste très convaincant.....
Si tu dois choisir une occasion : pour un B3 silent il doit être récent (fin 2016 ou 2017 maxi car pas mal d'évolutions en 2016) et équipé du SG2, pour le U1, de préférence avec le SG2 ou mieux avec un SH1 ou SH2 (mais on trouve aussi de bons U1 avec un système SG qui, bien qu'obsolète, fonctionne encore très bien). Pour être complet, on peut également trouver des U1 d'occasion avec des systèmes d'autres marques correctement montés et qui donnent satisfaction. Mais dans ce cas, le piège est l'existence d'un marché avec des provenances incertaines et des pianos plus que douteux. Il faut donc s'y connaitre ou se faire assister.
Alors pour répondre plus précisément à ton questionnement et ton "cahier des charges" : un piano équipé silent d'origine, sans risque, qui te durera longtemps et te permettra de travailler technique et interprétation en "amateur éclairé", le tout sans te ruiner, je vote : 1°= B3 neuf ; 2° = U1 occasion récente dans les même tarifs que le B3 (rare !).
Tiens-nous au courant !
ET SI NOUS VALIONS MIEUX QUE LE BONHEUR ? - Franz Liszt.

Lupi
Messages : 22
Enregistré le : lun. 28 janv., 2019 12:09
Mon piano : Kawai CL26

Re: Un piano silencieux pour progresser

Message par Lupi » ven. 14 juin, 2019 17:28

Bonjour Pelican,

J'ai moi même un piano équipé d'un système silent monté en usine. Il s'agit d'un GB1 (baby grand) avec le tout dernier système silent SC2, système qui équipe également toute la serie B des pianos droits silent Yamaha. Concernant la qualité de ce système, je peux d'ores et déjà t'affirmer qu'il est assez bluffant, surtout avec l'échantillonnage du grand concert CFX. Je ne connais pas l'ATX3 qui équipe les Kawai mais de réputation, ce système semble être très bon également je crois. Je ne peux que te conseiller d'essayer les deux modèles (B3 et K300) pour voir celui qui te plait le plus, en privilégiant les performances acoustiques dans ton choix. De mémoire, le K300 de Kawai a très souvent été comparé au U1 de Yamaha, j'aurai donc tendance à croire que le K300 est supérieur au B3 mais connaissant mal ces pianos, je ne peux pas dire, sinon que K300 et B3 sont tous deux, je crois, produits en Indonésie et non au Japon. Donc, ils se situeraient (du point de vue des fabricants) sur un même niveau de gamme ce que leur tarif semble également confirmer.

Concernant les U1 silent, il est vrai que le marché de l'occasion en propose pas mal mais la quasi totalité sont en fait des U1 sur lesquels on a rajouté un système silent type Genio, Insislens,... donc pas du tout le silent d'origine. Je n'ai que très rarement vu des U1 silent d'origine en occasion.

Voilà pour ma maigre contribution.

Bon courage dans ta recherche

Lupi

Avatar du membre
Stéphane f
Messages : 243
Enregistré le : sam. 22 févr., 2014 22:19
Mon piano : Schimmel C130 - Roland RD 700GX
Localisation : Pays de Loire

Re: Un piano silencieux pour progresser

Message par Stéphane f » ven. 14 juin, 2019 20:04

Bonjour,

Comment se place qualitativement un piano Chavanne 123 avec le système silence Motus 2 pour un budget neuf à 4 600€ ? La fiche technique annonce une mécanique renner, des cordes Roslau avec graphes, une table épicéa européenne.

Pelican72
Messages : 19
Enregistré le : jeu. 13 avr., 2017 17:00

Re: Un piano silencieux pour progresser

Message par Pelican72 » ven. 14 juin, 2019 21:44

Bonsoir à tous,

Un GRAND merci pour vos éléments de réponses précis.

J'irai réessayer les modèles Kawaï et Yamaha. Il y a un magasin de piano sur le cours Julien à Marseille qui est pas mal. Habitant près de Salon de Provence, auriez-vous d'autres enseignes peut être moins connues mais de qualité à me conseiller éventuellement?
J'ai bien trouvé un U1 d'occasion avec silencieux d'origine (à réaccorder), de 2014 selon propriétaire. Mais à 6000 euros sans garantie, ni reprise piano, ni accordé, joué une dizaine d'heure par semaine, j'ai beaucoup d'appréhension à me lancer dans cette affaire. Le confort d'un vendeur professionnel, de sa livraison et surtout de sa garantie est quand même rassurante à ce prix.
Petite question : il me semble que sur les Kawaï les touches sont rallongées (comme sur le U1?) Est-ce mieux pour progresser techniquement?

Stéphane, je suis allée consulter la page web de Piano Chavannes. Effectivement, la fiche est alléchante, mais je n'ai pas d'avis particulier sur ce modèle qui dont très peu d'informations sont disponibles quant aux retours utilisateurs. Le modèle 132 a pour sa part été salué de fort belle manière par la presse spécialisée! Le Yamaha B3 et Kawaï ont aussi une table d'harmonie en épicéa massif, d'après ce que j'ai pu en lire (et apparemment cela compte beaucoup)
Peut-être, si je ne trouve pas mon bonheur, irais-je à Toulouse pour essayer.

Cordialement,

P72

Willou
Messages : 17
Enregistré le : mar. 20 déc., 2016 11:43

Re: Un piano silencieux pour progresser

Message par Willou » lun. 17 juin, 2019 23:36

Je l'ai déjà dit ici plusieurs fois.
J'ai acheté il y a 2 mois un K300 atx3.
C'est une merveille.

Il est largement au-dessus du B3.
En réalité, le B3 est sûrement comparable au K200.
Et le K300, un peu inférieur au U1.
C'est caricatural, mais c'est l'idée.

La richesse sonore est intéressante. Les basses sont bien profondes, son plus rond,...

Le système silencieux avec tablette tactile, ça fait peut être gadget, mais c'est très utile. Notamment par rapport au système Yamaha où l'on tourne une molette, et où il faut se connecter avec du matériel Apple...

Connexion en Bluetooth top pour jouer avec ireal pro/you tube,...

Bref, pour moi aucun doute.

Nb: je ne suis pas un professionnel, mais ayant un magasin sympa à côté de chez moi, j'ai pu bcp les essayer. Et tous les vendeurs font ce constat. Kawai a placé un très bon produit sur le marché.

Pelican72
Messages : 19
Enregistré le : jeu. 13 avr., 2017 17:00

Re: Un piano silencieux pour progresser

Message par Pelican72 » mar. 18 juin, 2019 11:06

Bonjour Willou,


Merci pour ce retour d'expérience, très profitable pour moi. Je suis retourné en magasin ce week-end essayer trois modèles dans mon budget : le Yamaha B3, le Kawai K300 et un Feurich 133 Concert (d'occasion pour ce dernier)

Le Feurich 133 est beaucoup trop puissant et imposant pour moi, mais m'a laissé bonne impression quant au son.
Le Yamaha B3 a eu aussi mes faveurs ; facile à jouer, avec un son acceptable
Le Kawai K300 a été particulier. Très beau son, mai j'ai été dérouté avec l'échappement. La sensation de jeu m'est apparue complètement différente du B3. PLus délicat à jouer pianissimo. Le piano par contre était blanc et psychologiquement, j'ai eu du mal. Mais je le redis, jolie sonorité. Le vendeur me l'a présenté comme un instrument robuste et fiable également, à l'image du B3

J'ai aussi essayé le Yamaha U1 : beau, génial, mais hors budget.

Je dois encore retourner essayer d'autres pianos en magasin(s). Mais au vue de ce que j'ai essayé, dans mon budget, cela va se jouer entre le B3 et le K300. To be continued 8)

Merci encore

P72

Avatar du membre
DIDIER25
Messages : 1468
Enregistré le : mar. 18 déc., 2012 22:19
Mon piano : YAMAHA CLP 635 + ORGUE JOHANNUS
Localisation : BESANCON

Re: Un piano silencieux pour progresser

Message par DIDIER25 » mar. 18 juin, 2019 11:28

Bonjour Pelican72. Encore une fois, je me garderai bien de toute critique sur les pianos Kawaï, les connaissant peu. Leurs succès n'est certainement pas dû au hasard et les avancées techniques sur le silent, évoquées par Willou, sont bien intéressantes. Mais, un peu comme toi, la seule chose qui m'a troublé à chaque fois que j'ai joué des Kawaï est une sorte de "lourdeur" mécanique qui rend plus difficile l'interprétation, en particulier les nuances pp et ppp. Mais après tout c'est peut-être une question de : 1 - réglage / 2 - rodage (une mécanique de piano ça se rôde!) / 3 - habitude.
Au risque d'étonner pas mal de pratiquants de ce forum, je trouve que, dans cette gamme de piano, on ne parle que trop rarement des modèles Samick récents auxquels je trouve bien des qualités. Il reste l'exigence pour eux d'accords et surtout d'harmonisations régulières (1 fois par an minimum) bien conduites ( sinon la dureté des marteaux amène un son métallique ). Mais ces pianos m'ont épaté (qualité de fabrication et présentation), en particulier les JS 118 et JS 121. Ils sont équipés des systèmes silent "Genio" qui semblent bien fonctionner.
ET SI NOUS VALIONS MIEUX QUE LE BONHEUR ? - Franz Liszt.

Willou
Messages : 17
Enregistré le : mar. 20 déc., 2016 11:43

Re: Un piano silencieux pour progresser

Message par Willou » mar. 18 juin, 2019 18:01

Ravi de pouvoir aider.
Je reste un débutant au piano.
Mais ayant eu le même cheminement, et ayant passé bcp à les tester. Il n'y a plus bcp de doutes pour moi.

Le choix entre le B3 et K300 porte déjà bcp sur Yamaha.
C'est l'éternel débat du son plus cristallin.
Il suffit d'aller jouer dans les basses pour voir l'énorme différence !

Perso, ce qui me freinait chez Kawai, c'est le clavier et le toucher.
En gros, je le trouvais un peu mou au tout début, pour être hyper dynamique ensuite.
Le clavier et le toucher du Yamaha est plus standard.
Au final, je me suis habitué en 2 semaines.

La revente est tjs un argument supplémentaire pour Yamaha.
Perso, j'ai acheté un piano pour me faire plaisir. Et je me dis, que ce ne sera pas le plus difficile à revendre non plus.

En tout cas, la sonorité et le système silencieux ont clairement tranché pour Kawai. Et c'est déjà important ;-)

A savoir, j'ai testé un système silent sur un Feurich neuf. Une horreur. Genio ?

Pelican72
Messages : 19
Enregistré le : jeu. 13 avr., 2017 17:00

Re: Un piano silencieux pour progresser

Message par Pelican72 » mer. 19 juin, 2019 10:57

Rebonjour,

Le K300 jouit d'une popularité certaine dans la presse spécialisée, tout comme le B3 aussi.
En revanche, je remarque que le K300 est systématiquement comparé au Yamaha U1 et non au B3 (impossible d'avoir un comparatif entre les deux?). Je me demande bien pourquoi? (Je note aussi que le K300 est bien plus cher que le B3)
Ceci étant, la meilleure comparaison reste l'essai en magasin, côte à côte :wink: A ce titre, je dois y retourner. Je prendrai le temps qu'il faudra, quitte à devoir économiser davantage dans les limites fixées (et imposées :roll: )
j'ai une douzaine d'années de cours derrière moi (de l'âge de mes 6 ans jusqu'à 15 ans puis reprise à l'université, arrêt de quelques années et reprise à 30 ans pour ne plus jamais arrêter à ce jour (j'ai 38 ans). Je pense avoir une certaine oreille et un petit bagage (je déifie le Rameau de mes parents :) ), mais je voudrais maintenant aller au delà des Nocturnes, Valses de Chopin ou autres Gnossiennes et Gymnopédies avec pour ambition d'aller plus loin que mon niveau actuel (j'ose croire à une ou deux études et fantaisie de Chopin :oops: )

Je me permets de faire un parallèle et de partager ici cette anecdote :
Photographe amateur, je pratique régulièrement avec beaucoup de plaisir : photo trek/montagne, paysage,... En cherchant à progresser, on m'a longtemps affirmer la suprématie des capteurs plein format vs capteurs "plus démocratiques" style APS-C pour évoluer, avoir de plus belles photos etc...C'est sûrement vrai.
J'avais donc cédé à l'achat d'un boitier plein format. Aujourd'hui je me rends compte que, non seulement mes photos ne sont pas mieux réussies (une mauvaise composition reste une mauvaise composition, et une mauvaise mesure de lumière reste une mauvaise mesure de lumière), mais, qui plus est, je suis incapable de faire la différence entre une photo faite au capteur plein format et une photo sortie d'un boitier plus amateur sur un tirage. :oops: Aujourd'hui, je suis très heureux avec un petit Fuji!
Comme en musique, je pense qu'une bonne base technique, et des outils adaptés à chacun permettent mieux de progresser plutôt que la "course à l'armement", même si l'achat plaisir est et reste tout à fait louable : la passion l'emporte sur la raison et c'est très bien ainsi.

Le choix du piano sera donc bien réfléchi : un instrument silencieux fiable qui sera une source de plaisir, et de progression certaine pour les années à venir. Mais pas un instrument de professionnel dont je ne saurais tirer (et percevoir) toutes les qualités musicales, même dans les années à venir. Je ne serai pas professionnel :mrgreen:

Merci à vous de m'avoir déjà éclairé et apporté des éléments précis :) :)

To be continued, je vous tiendrai au courant de mes essais

Cordialement,

P72

tblb
Messages : 278
Enregistré le : mer. 05 juin, 2019 14:25
Mon piano : Kawai K500 AR

Re: Un piano silencieux pour progresser

Message par tblb » mer. 19 juin, 2019 11:08

Je n'ai lu que du bien sur les k300 et k 500, d'ailleurs, le k500 est un modèle que j'envisage d'ici quelques années pour me faire plaisir une fois que j''aurais un peu plus d’expérience dans les doigts.

Willou
Messages : 17
Enregistré le : mar. 20 déc., 2016 11:43

Re: Un piano silencieux pour progresser

Message par Willou » mer. 19 juin, 2019 23:43

Pelican72 a écrit :
mer. 19 juin, 2019 10:57
En revanche, je remarque que le K300 est systématiquement comparé au Yamaha U1 et non au B3 (impossible d'avoir un comparatif entre les deux?). Je me demande bien pourquoi? (Je note aussi que le K300 est bien plus cher que le B3)
C'est quoi les prix neufs que tu as ?
Dans le magasin à côté de chez moi, c'est pour les modèles silencieux:
- B3: 7 210 euros
- K300: 7 250 euros
- U1: 11 590 euros

Ce sont les tarifs catalogues qui font que l'on compare le K300 au B3.
Mais dans les faits, il est plus proche du U1. Encore une fois, je caricature un peu.

Pour le reste, tu as tout à fait raison. Le but reste de se faire plaisir avec un instrument que l'on aime.

Bon choix à toi

Pelican72
Messages : 19
Enregistré le : jeu. 13 avr., 2017 17:00

Re: Un piano silencieux pour progresser

Message par Pelican72 » jeu. 20 juin, 2019 7:52

Willou a écrit :
mer. 19 juin, 2019 23:43
Pelican72 a écrit :
mer. 19 juin, 2019 10:57
En revanche, je remarque que le K300 est systématiquement comparé au Yamaha U1 et non au B3 (impossible d'avoir un comparatif entre les deux?). Je me demande bien pourquoi? (Je note aussi que le K300 est bien plus cher que le B3)
C'est quoi les prix neufs que tu as ?
Dans le magasin à côté de chez moi, c'est pour les modèles silencieux:
- B3: 7 210 euros
- K300: 7 250 euros
- U1: 11 590 euros

Ce sont les tarifs catalogues qui font que l'on compare le K300 au B3.
Mais dans les faits, il est plus proche du U1. Encore une fois, je caricature un peu.

Pour le reste, tu as tout à fait raison. Le but reste de se faire plaisir avec un instrument que l'on aime.

Bon choix à toi
Bonjour Willou,

Un magasin me propose le Yamaha B3 Silent SC2 pour 6635 € et le Kawaï K300 ATX pour 7762 €.
Sont inclus dans le prix la reprise de mon vénérable piano Weinbach (1979), et le transport.

Qu'en pensez vous ?

Cordialement,

P72

Willou
Messages : 17
Enregistré le : mar. 20 déc., 2016 11:43

Re: Un piano silencieux pour progresser

Message par Willou » jeu. 20 juin, 2019 13:00

Encore une fois, je ne suis ni un professionnel, ni un expert.
Mais quand je vois que dans plusieurs magasins les prix catalogue sont à 7 200 euros pour le Kawai.
Je pense que la négociation est largement améliorable...

Attention. Le K300, c'est un silencieux ATX3, ou un transacoustic Aures ?

Pelican72
Messages : 19
Enregistré le : jeu. 13 avr., 2017 17:00

Re: Un piano silencieux pour progresser

Message par Pelican72 » ven. 21 juin, 2019 9:43

Bonjour Willou,

7200 euros cela me paraît peu cher..
Il s'agit d'un système ATX. Pas fan ni d'utilité du système AURES, transaccoustique...

A très bientôt

P72

Willou
Messages : 17
Enregistré le : mar. 20 déc., 2016 11:43

Re: Un piano silencieux pour progresser

Message par Willou » ven. 21 juin, 2019 20:03

7 250 euros ici:
https://www.piano-lille.fr/pianos-droit ... cieux.html


7 200 euros là:
https://www.centre-chopin.com/kawai-any ... me-x3.html

J'ai acheté le mien dans le premier.
Comme j'avais loué auparavant, mes loyers ont été déduits du prix.

Répondre