Flipotage d'une table d'harmonie

mécanique, commerces/achat, facteurs...

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
André Quesne
Messages : 4278
Enregistré le : lun. 19 juin, 2006 11:54
Mon piano : Steinway B211

Flipotage d'une table d'harmonie

Message par André Quesne »

Bonjour,

Les pros de ce forum pourront peut-être apporter une réponse à mes questions ?

A titre de curiosité, j'aimerais savoir si le flipotage d'une table d'harmonie sur un Bösen 225 restauré des années 70 puisse dénaturer le son original de l'instrument.
Le flipotage diminue-t-il le risque futur d'autres fissures ?
A votre avis, quelle serait en moyenne la valeur d'un tel instrument restauré dans les règles de l'art ?
Merci pour votre réponse.
Il n'y a qu'une seule supériorité, celle du coeur. Ludwig Van BEETHOVEN
Koll
Messages : 5414
Enregistré le : lun. 30 avr., 2007 11:14
Localisation : Idf

Re: Flipotage d'une table d'harmonie

Message par Koll »

Le flipotage permet d'éviter à la table d'avoir des interruptions (je ne sais si le terme convient) de vibrations, et donc de vibrer dans son entier.
A mon avis cela ne doit pas dénaturer le son, dans le sens de changer un Bösen par un Stein ou un Yam.
Sur mon clavecin, cela n'a absolument rien changé au timbre. Sur les violons, les fractures d'âme sont réparées et c'est pareil.
En revanche on peut peut-être perdre en puissance si c'est mal fait et s'il y avait trop de fentes.
Et puis surtout il faut voir pourquoi il y a eu besoin de flipoter, et si seule la table a souffert...


P.S. je ne suis pas pro...
leLama
Messages : 1774
Enregistré le : mar. 11 oct., 2011 18:50

Re: Flipotage d'une table d'harmonie

Message par leLama »

Bonsoir André, Sur les forums, on lit souvent que le flipotage n'est pas indispensable pour de petites fentes. On le fait souvent pour des raisons surtout esthetiques. Si les fentes sont importantes et impactent le son, il est probable que le piano ait vieilli par ailleurs et il faut alors tout reevaluer.

Restaurer un piano des annees 70 ne me semble pas une tache tres facile du point de vue equilibre budget performance. Si tu veux vraiment un piano au top, tu mets presque autant d'argent/de temps dans la renovation que pour un piano dans son jus plus ancien, mais tu payes le piano non restauré plus cher a la base. Si tu acceptes un compromis prix performance plutot qu'une qualité au top, je dirais qu'il est mieux de trouver un piano qui fait l'affaire sans travaux lourds.
descordes
Messages : 175
Enregistré le : mar. 08 févr., 2011 6:26

Re: Flipotage d'une table d'harmonie

Message par descordes »

Bonjour,
Une table qui a des fentes, vibre très bien. Le problème des fentes, est que les barres d’harmonie sont aussi décollées et créent des bruits parasites.
Une table réparée indique une restauration approfondie de l’instrument.
La valeur sera plus élevée après que si ce n’est pas exécuté...
Avatar du membre
André Quesne
Messages : 4278
Enregistré le : lun. 19 juin, 2006 11:54
Mon piano : Steinway B211

Re: Flipotage d'une table d'harmonie

Message par André Quesne »

Merci pour vos réponses très enrichissantes. Je m'interpelle sur un tel piano et me pose beaucoup de questions.
Quoi qu'il en soit, je me dis qu'un piano acheté dans son jus mais en bon état peut valoir le même prix qu'un piano restauré. Toutefois le piano acheté en bon état dans son jus a peut-être plus de risque qu'il se dégrade dans le futur que celui restauré ?
Selon vous, quel peut être la valeur moyenne d'un piano de ce type des années 70 si l'ébénisterie est dans un état acceptable ?
Il n'y a qu'une seule supériorité, celle du coeur. Ludwig Van BEETHOVEN
Koll
Messages : 5414
Enregistré le : lun. 30 avr., 2007 11:14
Localisation : Idf

Re: Flipotage d'une table d'harmonie

Message par Koll »

Tu sais très bien qu'il est impossible d'estimer un piano par correspondance.
En revanche on sait qu'un Bösen sera 20% plus cher qu'un piano de qualité égale en raison de la notoriété du nom.
Mis à part ce flipotage, il faudrait savoir ce qui a été fait sur ledit piano.
En effet la partie "marteaux et cordes" sera beaucoup plus à même de changer le timbre que tout le reste...
Et puis il faut savoir comment il a été utilisé : un 225, c'était peut-être un piano d'une petite salle de concert, ou d'un conservatoire.

Pour ma part, j'ai joué plusieurs fois sur impérial des années 70, et ils étaient excellents. Quelques années plus tard, Bösen a tenté d'imiter Steinway : résultat ceux des années 80 ont perdu leur âme.
descordes
Messages : 175
Enregistré le : mar. 08 févr., 2011 6:26

Re: Flipotage d'une table d'harmonie

Message par descordes »

Bonjour,
Un bon piano restauré sera sans doute au même prix, étant donné que le technicien aura acquis le piano pour bon marché. Il gagnera sa vie par son travail exécuté sur le piano.
Si la table est d’origine, le timbre ne change pas. Seuls les marteaux et, ou, les cordes mis à neufs auront une influence sur la profondeur, richesse et volume du son.
Un piano dans son “jus” bien entretenu ne se dégrade pas plus vite qu’un neuf ou un piano restauré.
Avatar du membre
sergueiSLES
Messages : 180
Enregistré le : ven. 12 sept., 2014 19:39
Mon piano : BOSENDORFER 225
Localisation : Reims

Re: Flipotage d'une table d'harmonie

Message par sergueiSLES »

Koll a écrit : mar. 27 nov., 2018 15:12 En revanche on sait qu'un Bösen sera 20% plus cher qu'un piano de qualité égale en raison de la notoriété du nom.
(...)
Pour ma part, j'ai joué plusieurs fois sur impérial des années 70, et ils étaient excellents. Quelques années plus tard, Bösen a tenté d'imiter Steinway : résultat ceux des années 80 ont perdu leur âme.
D'accord avec KOLL pour ce surcout, mais par rapport à quoi?
c'est vrai pour tous les pianos de cette gamme (Steinway, Bösen, Faziol, Steingräber) par rapport aux autres marques, mais ce surcout correspond à un réel saut qualitatif (en général). Toutefois, à ce jeu Steinway n'est il pas encore plus largement surcoté? On voit parfois des modèles de plus de 50 ans et "refaits" vendus des sommes totalement disproportionnées à la qualité lorsqu'on les essaie.
On trouve très régulièrement des Bösen 225 en très bon état (et sans restauration majeure) entre 35 et 45 000 € selon l'ancienneté
Habituellement, il faut facilement rajouter 10 o 20 000 euros pour un Steinway B211 de la même époque, et bien plus pour un C227 (plus récent).

Pour les Bösen des années 80, je pense qu'il ne fait pas généraliser. Les améliorations en terme de légèreté du clavier ne se sont pas accompagnées loin de là d'une perte de qualité sonore.

Comme toujours, c'est l'essai et l'oreille qui doivent guider le choix...
Avatar du membre
André Quesne
Messages : 4278
Enregistré le : lun. 19 juin, 2006 11:54
Mon piano : Steinway B211

Re: Flipotage d'une table d'harmonie

Message par André Quesne »

Habituellement, il faut facilement rajouter 10 o 20 000 euros pour un Steinway B211 de la même époque, et bien plus pour un C227 (plus récent)
J'entends par cela qu'un B211 de Steinway serait une valeur plus sûre ? Il faut penser à l'éventuelle décote en cas de revente...

En un mot, pour un prix moyen d'occasion, Steinway décoterait moins que Bösen ? Et qu'en est-il de Bechstein ?
Il n'y a qu'une seule supériorité, celle du coeur. Ludwig Van BEETHOVEN
Koll
Messages : 5414
Enregistré le : lun. 30 avr., 2007 11:14
Localisation : Idf

Re: Flipotage d'une table d'harmonie

Message par Koll »

Il n'y a pas que le nom de la marque qui influe : essaie de trouver un Bechstein, un Steinway, un Fazioli (là c'est pire), un Bösen d'occas de moins de 20 ans chez les particuliers : aucun ou presque.
Les gens les gardent, ou les font reprendre quand ils montent de gamme (de longueur).
Du coup tu en trouves quelques-uns chez les marchands, mais certains viennent de location, conservatoire ou petites salles de concert.
J'ai vu une fois un B211 en vente chez un particulier, il avait 4/5 ans et n'était pratiquement pas joué : c'était un achat de prestige non utilisé. Il a eu beaucoup de mal à se vendre...
Quant au prix exact, c'est pas forcément la cote, mais une question d'offre et de demande.
Avatar du membre
André Quesne
Messages : 4278
Enregistré le : lun. 19 juin, 2006 11:54
Mon piano : Steinway B211

Re: Flipotage d'une table d'harmonie

Message par André Quesne »

J'entends bien et merci pour ton retour Koll, sans oublier le coup de coeur ! :D
Il n'y a qu'une seule supériorité, celle du coeur. Ludwig Van BEETHOVEN
Répondre