Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

mécanique, commerces/achat, facteurs...

Modérateur : Modérateurs

Répondre
leLama
Messages : 1485
Enregistré le : mar. 11 oct., 2011 18:50

Re: Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

Message par leLama » jeu. 09 août, 2018 0:05

Je ne comprends pas. Une fois qu'elle est enroulée on ne peut pas l'enlever... Elle est coudée à la sortie du trou d'attache de la cheville.
Il faut soit utiliser un enrouleur externe en utilisant la cheville définitive, soit l'enfoncer partiellement, monter l'enroulement, puis enfoncer et accorder.
Je n'ai pas encore essayé moi-même alors je cite : "Tordez l'ergot juste assez pour faire glisser les enroulements et les dégager des chevilles. Replacez la corde dans le piano, enfilez les enroulements sur les chevilles, puis les ergots dans leur trou avec une pince à bec fin".

Il faudra voir dans la pratique ce qui est faisable mais j'avais envie d'essayer une variante qui permet aussi de tourner les chevilles le minimum possible: faire l'enroulement sur la cheville dans le piano (à l'aide d'un outil ad-hoc sans tourner la cheville) puis couder l'autre extremité de la corde sur la pointe d'accroche pour marquer la bonne longueur de corde, et faire la bouclette d'accroche au niveau du coude ainsi formé. Positionner la corde sur le chevalet et enfiler la bouclette sur l'accroche. Tendre la corde.

leLama
Messages : 1485
Enregistré le : mar. 11 oct., 2011 18:50

Re: Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

Message par leLama » jeu. 09 août, 2018 0:26

Merci Serge pour le conseil. J'ai vu effectivement que plusieurs pros conseillent de recheviller car on risque de devoir le faire ensuite.

J'hésite car les projets prennent souvent davantage de temps que ce qu'on prévoit et j'ai peur de ne pas arriver au bout si je me donne trop de choses à faire.

Est-ce qu'il sera trop tard pour le faire plus tard si besoin ? J'ai l'impression que non, qu'on pourra conserver les cordes et recheviller si nécessaire. Je me trompe ?

Avatar du membre
coignet
Messages : 1104
Enregistré le : mer. 12 févr., 2014 13:03
Mon piano : Pleyel F 1953
Localisation : Paris I

Re: Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

Message par coignet » jeu. 09 août, 2018 0:37

Ça ne marchera pas. Les cordes doivent t'être livrées avec la bouclette (tu devras fournir un relevé très précis, tout particulièrement pour les cordes filées). On positionne d'abord la bouclette, on passe la corde sur le chevalet, dans l'agraphe, la corde maintenue tendue à la main, on mesure une cote fixe par rapport à la cheville, on coupe. Puis on passe la corde dans le trou d'attache, on la coude et on tourne la cheville en maintenant la corde contre la cheville, au plus haut possible pour faire un enroulement bien serré (il y a un outil, et les doigts). À l'aide de la clef, on tend un peu, on rectifie l'enroulement si nécessaire ainsi que le coude à l'entrée du trou, puis on frappe la cheville pour la mettre en position et on accorde.
Ça fait mal aux doigts, c'est sportif sur les cordes filées de grosse section, mais c'est simple, logique et même assez facile. La solution Reblitz me semble compliquer les choses. Faire un enroulement propre la cheville étant fixe et non mobile me semble plus rationnel. Sur les grosses sections elle me semble même impraticable tellement les cordes sont résistantes à la torsion.

En cas de changement de cheville ce n'est même pas plus compliqué ni plus long (et tu y as à mon avis intérêt, le faire après coup serait vraiment beaucoup plus difficile et long).

Faire ça à deux est beaucoup plus pratique.

leLama
Messages : 1485
Enregistré le : mar. 11 oct., 2011 18:50

Re: Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

Message par leLama » jeu. 09 août, 2018 10:51

Pour savoir s'il faut un rechevillage, il y a un moyen de trancher en mesurant le couple sur quelques chevilles a l'aide d'une clé dynamométrique.

Le couple ideal est entre 10 et 13Nm. En dessous de 5Nm, accord instable. Entre 5 et 8, accord tres facile. Entre 8 et 15, accord plus difficile mais plus durable. Au dessus de 15 accord tres difficile voire impossible. Au dessus de 30, risque de casse de la cheville. (source : la section du Reblitz sur le percage des sommiers).

Comme le sommier est soumis a un stress mécanique lors du rechevillage, je pense qu'il faut l'éviter s'il est inutile.
Ça ne marchera pas. Les cordes doivent t'être livrées avec la bouclette (tu devras fournir un relevé très précis, tout particulièrement pour les cordes filées).
Je vais acheter les cordes blanches en rouleau de 500 g et faire les bouclettes moi-même. ( si tu avais les cordes blanches livrées avec bouclette lors de ta restauration, peut-être était-ce pour des raisons esthétiques et conserver des bouclettes à la Française :?: )

Avatar du membre
coignet
Messages : 1104
Enregistré le : mer. 12 févr., 2014 13:03
Mon piano : Pleyel F 1953
Localisation : Paris I

Re: Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

Message par coignet » jeu. 09 août, 2018 11:28

OK, tu fais les bouclettes toi même sur les cordes acier.
Je réitère tout de même mon conseil avec force. Placer la bouclette d'abord, et ensuite seulement couper à la bonne longueur et enrouler sur la cheville.
Sinon, tu vas non seulement compliquer et rendre plus long, mais aussi avoir un mal fou à avoir la bonne longueur et donc le bon nombre de tours sur la cheville.

Prépare toutes tes bouclettes d'avance, numérote tes cordes préparées, place les dans l'ordre de pose bouclettes passées sur une une tige pour éviter tout mélange.

Tu seras alors avant remplacement dans la même situation que si tu avais commandé un jeu préparé avec bouclettes.

Bonne idée de mesurer la friction des chevilles avant d'agir. À ta place je prendrai le temps de toutes les mesurer. Tu n'es pas à deux heures près et tu seras certain de ne pas avoir à y revenir.
leLama a écrit :
jeu. 09 août, 2018 10:51
si tu avais les cordes blanches livrées avec bouclette lors de ta restauration, peut-être était-ce pour des raisons esthétiques et conserver des bouclettes à la Française
Concernant mon piano, pour la petite histoire, ce n'est pas moi qui l'ai fait mais un professionnel. Et les cordes acier sont montées à cheval, ce qui fait qu'il n'y a que trois bouclettes.

leLama
Messages : 1485
Enregistré le : mar. 11 oct., 2011 18:50

Re: Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

Message par leLama » ven. 10 août, 2018 0:51

coignet a écrit :
jeu. 09 août, 2018 11:28
OK, tu fais les bouclettes toi même sur les cordes acier.
Je réitère tout de même mon conseil avec force. Placer la bouclette d'abord, et ensuite seulement couper à la bonne longueur et enrouler sur la cheville.
Sinon, tu vas non seulement compliquer et rendre plus long, mais aussi avoir un mal fou à avoir la bonne longueur et donc le bon nombre de tours sur la cheville.
Je n'ai pas compris pourquoi il est plus simple de commencer côté bouclette. J'ai l'impression qu'au contraire si on commence côté cheville, on peut avoir le bon nombre d'enroulements sur la cheville sans difficulté et sans tourner la cheville en utilisant un enrouleur. Et on finit par l'autre côté, en marquant la longueur sur la pointe d'accroche et en faisant une bouclette comme dans cette vidéo ( où le gars fait une bouclette à l'allemande avec un joli accent british :wink: ) : https://www.youtube.com/watch?v=xOkBG9HbOg8. La méthode de la vidéo me parait tres bien : c'est propre, rapide, et il n'y a pas de torsion inutile qui fragiliserait la corde. Pas de montage à cheval sur l'erard, donc il y aura nombre de bouclettes à faire !

Bon après, il y a toujours des détails d'atelier qui font lamentablement capoter ce qu'on prévoit en amont :mrgreen:
Bonne idée de mesurer la friction des chevilles avant d'agir. À ta place je prendrai le temps de toutes les mesurer. Tu n'es pas à deux heures près et tu seras certain de ne pas avoir à y revenir.
Yes, bonne idée de mesurer toutes les frictions. Normalement, ce sera tres rapide. Je règle la clé a 5Nm. Si la cheville bouge, elle est morte, si la clé déclanche, la cheville est OK. Il faut que je sois patient maintenant, livraison de la clé commandée aujourd'hui dans 10 à 15 jours...
Modifié en dernier par leLama le ven. 10 août, 2018 1:18, modifié 1 fois.

leLama
Messages : 1485
Enregistré le : mar. 11 oct., 2011 18:50

Re: Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

Message par leLama » ven. 10 août, 2018 1:10

Par comparaison, la méthode suivante à la machine pour les bouclettes me parait moins bonne puisqu'il y a de nombreuses torsions sur la corde et le résultat final est mécaniquement moins solide. https://www.youtube.com/watch?v=SO0OoExliAw

Avatar du membre
coignet
Messages : 1104
Enregistré le : mer. 12 févr., 2014 13:03
Mon piano : Pleyel F 1953
Localisation : Paris I

Re: Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

Message par coignet » ven. 10 août, 2018 8:05

On fait ainsi chez les fabricants de pianos. Les techniciens font ainsi. Reblitz indique de faire ainsi.
J'ai un tempérament bébête qui me fait penser qu'ils doivent avoir raison et je ne cherche pas à faire à l'envers.

leLama
Messages : 1485
Enregistré le : mar. 11 oct., 2011 18:50

Re: Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

Message par leLama » ven. 10 août, 2018 23:53

coignet a écrit :
ven. 10 août, 2018 8:05
On fait ainsi chez les fabricants de pianos. Les techniciens font ainsi. Reblitz indique de faire ainsi.
J'ai un tempérament bébête qui me fait penser qu'ils doivent avoir raison et je ne cherche pas à faire à l'envers.
Il me semble justement que Reblitz fait différemment et évite de tourner les chevilles dans le sommier :wink: Mais bon, il y a souvent plusieurs bonnes méthodes :D

leLama
Messages : 1485
Enregistré le : mar. 11 oct., 2011 18:50

Re: Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

Message par leLama » sam. 11 août, 2018 0:01

Sinon, côté eshétique, vous préferez quoi comme couleur de feutre les pmistes ? Un rouge classique ? Un bleu un peu flashy comme on en voit quelquefois ? Tant qu'a changer des couleurs traditionnelles, je me disais pourqoi pas du orange ? Ou du bordeaux, plus classe et plus raffiné que le rouge ?

Voir des couleurs sur ce lien

Avatar du membre
coignet
Messages : 1104
Enregistré le : mer. 12 févr., 2014 13:03
Mon piano : Pleyel F 1953
Localisation : Paris I

Re: Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

Message par coignet » sam. 11 août, 2018 0:11

Il indique surtout de placer d'abord la bouclette. Le reste est annexe.

Je préfère le rouge, j'aime bien sur le métal et le bois. Quelle est la couleur actuelle ? D'origine ? J'aurais tendance à vouloir le refaire tel qu'à l'origine.

leLama
Messages : 1485
Enregistré le : mar. 11 oct., 2011 18:50

Re: Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

Message par leLama » sam. 11 août, 2018 0:24

En ce moment, un rouge classique, genre le rouge de l'assemblée nationale. J'imagine que c'était pareil à l'origine ( même s'il a subi un gros lifting parce qu'il est marqué Palissandre dans les registres Erard, et il est noir tampon aujourd'hui. )

leLama
Messages : 1485
Enregistré le : mar. 11 oct., 2011 18:50

Re: Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

Message par leLama » jeu. 16 août, 2018 12:47

J'ai finalement décidé que je démonterai toutes les cordes avant de remettre les neuves plutôt que de les changer une par une comme je le pensais précédemment. Je voulais ne pas soumettre le piano a un changement de tension, mais il y a trop de désavantages a changer les cordes une a une:

- Le piano est très sale et je n'arrive pas à le nettoyer correctement avec les cordes dessus
- Je ne me vois pas garder un piano avec de la crasse dans les coins pendant des années
- La saleté s'insere dans les agrafes ou ailleurs et peut causer des bruits parasites genants
- Si je veux tester les chevilles a la clé dynamometrique, il faut que les chevilles soient libres de corde.
- Il semble plus coherent et plus simple de separer les différentes étapes : nettoyage, changement de feutre, recordage, plutôt que de tout faire en même temps en une seule passe.

leLama
Messages : 1485
Enregistré le : mar. 11 oct., 2011 18:50

Re: Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

Message par leLama » jeu. 16 août, 2018 12:58

Ce matin, j'ai poncé les marteaux. Bilan: des faux battements ont disparu, le son dur quand on joue fort également, le toucher s'est amélioré MAIS le côté sourd des vieilles cordes est encore plus marqué, le piano semble plus éteint et quelques grésillements parasites sont apparus.

J'ai fait au grain 150, du bord vers le point de frappe, en essayant de mettre le marteau dans la forme la plus proche possible de l'original, sans méplat. J'ai laissé une toute petite marque de cordes sur le marteau en pensant que c'est la bonne profondeur pour que le marteau frappe toutes les cordes du coeur simultanément. Au doigt, on sent encore un peu les marques, et je pense qu'un peu de poussière de ponçage se met dans les marques. Ca explique peut etre un peu le rendu plus sourd. Je verrai comment le son évolue dans les semaines qui viennent.

leLama
Messages : 1485
Enregistré le : mar. 11 oct., 2011 18:50

Re: Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

Message par leLama » ven. 17 août, 2018 11:14

leLama a écrit :
jeu. 16 août, 2018 12:58
Ce matin, j'ai poncé les marteaux. Bilan: [...] MAIS le côté sourd des vieilles cordes est encore plus marqué, le piano semble plus éteint
En fait un petit tas de poussière s'était mis dans un coin et empechait la mécanique de se postionner correctement. Il y avait un peit décalage d'un millimetre environ, ce qui fait que les cordes touchaient trop au bord des morteaux. Quand j'ai remis la mécanique dans la postion adéquate, ce problème de surdité du piano s'est résolu.

leLama
Messages : 1485
Enregistré le : mar. 11 oct., 2011 18:50

Re: Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

Message par leLama » ven. 17 août, 2018 11:27

Hier soir, j'ai un peu touché aux échappements.

Les rouleaux de marteau, sur lesquels glisse la tringle d'échappement étaient très marqués par les années, avec une cuvette dans lesquelles la tringle peut se coincer. J'ai poncé très légerement les rouleaux ( grain 600, et un peu 150 pour les plus marqués), puis mis de de la graisse graphitée au bout des tringles. Amélioration très spectaculaire du toucher ! Réduction des bruits de mécanique aussi un peu. J'ai l'impression maintenant que les marteaux sont trop durs car il est parfois difficile d'obtenir un son moelleux, même avec les touches qui s'échappent le mieux.

Puis j'ai remis les batons d'échappement bien en face des boutons d'echappement car il y avait des décalages latéraux. Légère amélioration du toucher.

leLama
Messages : 1485
Enregistré le : mar. 11 oct., 2011 18:50

Re: Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

Message par leLama » sam. 18 août, 2018 15:12

Sur certaines touches blanches, mon doigt glisse très mal en raison d'une différence de hauteur entre l'avant et l'arriere de la touche. Le doigt bute sur une petite marche ( a la jonction entre la partie avant plus large et la partie arriere plus etroite). Cette marche est due à un recollement négligeant dans un entretien passé.

Bonne nouvelle, cette marche se rectifie assez facilement en ponçant. J'ai alterné l'usage du papier de verre pour mimer le passage du doigt, et l'usage de la lime plate ( à métaux, grain fin ) pour m'assurer de conserver la planéité de la touche. J'en ai profité pour araser quelques ivoires qui dépassaient lateralement des touches. Deuxieme bonne nouvelle, l'ivoire se blanchit tres nettement avec le poncage et la glisse du doigt s'améliore, Si je n'arrive pas a blanchir suffisamment les touches avec un produit naturel, j'aurai toujours l'opportunité de faire un léger ponçage.

Mauvaise nouvelle, il reste un trait noir fin visible a la jonction des touches. Insensible au doigt, mais visible, et c'est pas beau :( J'ai essayé de mettre un peu de poudre de marbre à l'interstice, pas marché.

J'ai lu que normalement on taille les ivoires en biseau au niveau du raccord pour un recollement non visible. A moins de décoller les ivoires et de retailler les biseaux, je ne vois pas comment faire pour le moment. Ça attendra, il y a d'autres priorités :|

leLama
Messages : 1485
Enregistré le : mar. 11 oct., 2011 18:50

Re: Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

Message par leLama » mer. 22 août, 2018 11:48

Ces derniers jours, j'ai commencé à m'occupper des réparations nécessaires. Plusieurs marteaux avaient des têtes branlantes avec des fissures sur le baton. J'ai renforcé avec des filets de bois durs que j'ai prélevés au ciseau a bois dans des morceaux bien secs et que j'ai collés lateralement. Si c'etait a refaire, je commenderais des placages pour avoir une épaisseur plus homogene. Là j'ai été obligé de poncer pour que ca s'insère bien avec les autres marteaux et le poncage respecte moins les fibres que la découpe, donc mécaniquement, c'est plus faible.

Ça bouge encore un tout petit peu, à pein perceptible, pas très clair si ça a une influence sur le son. Quand je fais une gamme contenant les marteaux renforcés, parfois j'entends une très légère différence, parfois, je n'entends rien. Il faudrait que je renforce encore.

D'a'illeurs, je me rends compte que je me suis planté dans la localisation du filet rajouté, il aurait fallu le mettre dessus pusique c'est là que la déformation du marteau est la plus grande lorsque l'on joue. Donc je vais acheter du placage et renforcer par dessous. L'avantage du dessous est en outre que ça n'interfere pas avec les marteaux voisins. On peut mettre des filets plus épais sans risque de collision.

J'ai aussi aligné verticalement les têtes de marteau. J'ai commencé par déposer les touches pour tourner la vis de réglage. En fait, c'est inutile ! Erard avait un systeme très ingénieux pour le lien entre la touche et le chevalet. Il y a une double vis filetée dont l'extremité basse est filetée à droite et l'extremité haute filetée à gauche. Donc on peut tourner la vis de réglage directement sans déposer les touches. Dans la doc d'Erard, c'est marqué qu'il faut un outil adapté, mais en fait une pince à tête fine fait très bien l'affaire.

leLama
Messages : 1485
Enregistré le : mar. 11 oct., 2011 18:50

Re: Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

Message par leLama » ven. 24 août, 2018 16:53

Véfifié la distance martau corde au repos : 62 dans les basses et 58 dans l'aigu. Ca devrait etre 59 et -54 d'apres la doc erard que j'ai vue. J'avais juste aligné les marteaux a partir de la position qui etait en place quand j'ai récupéré le piano. Il va falloir que je recommence :mrgreen:

leLama
Messages : 1485
Enregistré le : mar. 11 oct., 2011 18:50

Re: Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

Message par leLama » ven. 24 août, 2018 17:21

Ce matin et hier soir, réglage de la distance corde-marteau lors de l'echappement (seulement les touches blanches pour l'instant).

Reblitz preconise 1.5 mm à mesurer à la reglette placee sous les cordes. Au depart, tous les échappements etaient autour de 6mm donc tres déréglés.

Pour ma part, j'ai trouvé qu'il y avait une grosse différence de timbre quand on changeait la distance d'echappement et j'ai réglé à l'oreille. Quand la distance d''echappement est trop grand, le toucher est flottant. Puis le toucher se fait plus précis quand on diminue la distance. Ensuite le volume sonore augmente, puis on entend plus fortement le choc du marteau, Enfin, si on continue encore, le son devient plus sourd ( sans doute parce que la distance d'echappement est trop courte, l'echappement se fait tout juste, donc lentement et le contact marteau-cordes est trop long).

C'est assez bluffant la précision a l'oreille. J'arrive environ a 1mm systematiquement en reglant "à l'aveugle". Compte tenu du fait que mes marteaux ne sont pas poncés complètement, cela veut dire que les marteaux affleurent les cordes, le point de frappe étant légerement dessous.

Y-a-t-il des pros qui règlent ou peaufinent à l'oreille ? La différence de timbre assez sensible me fait penser qu'il est naturel de peaufiner a l'oreille. L'equilibre du piano a aussi changé. Il est plus sonore et les basses qui me semblaient trop présentes sont rentrées dans le rang. Le toucher semble aussi beaucoup plus ferme. Je ne m'attendais pas à de tels changements. C'est tres agréable de travailler le timbre et c'est la partie que j'ai préféré jusqu'à present dans ma restauration.

Répondre