Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

mécanique, commerces/achat, facteurs...

Modérateur : Modérateurs

leLama
Messages : 1400
Enregistré le : mar. 11 oct., 2011 18:50

Re: Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

Message par leLama » mar. 06 févr., 2018 21:13

Le mien est un 85 touches classique non rallongé. Le numero de serie est 61845, visible dans le piano et sur la petite porte. C'est un erard numero 2 achevé en décembre 1886 et acheté par Mlle Viandot a Paris le 18 mars 1891. Il a du subir un lifting important en 1929, c'est ce qui doit expliquer les touches datées de 1929 et la couleur noire differente de l'origine. Mais il a conservé ses 85 touches.
Modifié en dernier par leLama le mar. 06 févr., 2018 21:43, modifié 1 fois.

leLama
Messages : 1400
Enregistré le : mar. 11 oct., 2011 18:50

Re: Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

Message par leLama » mar. 06 févr., 2018 21:21

Gro192 a écrit :
mar. 06 févr., 2018 8:10
Sur vos photos, je m'inquiète du rabat de plateau qui semble ne pas fermer; faites bien vérifier que c'est la charnière ou le plateau qui est voilé, et pas un problème de structure. J'ai déjà vu des choses terrifiantes avec ces pianos, donc mieux vaut aller regarder de près pour être serein! :wink:
Merci du conseil. En fait, les goupilles de charniere avaient disparu et le plateau etait simplement posé, donc pas exactement à sa place, ce qui explique le décalage. Depuis, j'ai retrouvé les goupilles dans le piano.

leLama
Messages : 1400
Enregistré le : mar. 11 oct., 2011 18:50

Re: Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

Message par leLama » mar. 31 juil., 2018 9:51

Bon, je vais donc essayer de changer mes cordes cet été.

Je continue de faire accorder et entretenir mon petit ibach par mon accordeur. Et j'essaie de mettre la main à la pâte pour l'erard, C'est un vieux modele qui était économiquement condamné ( travail nécessaire sur le meuble et réparaations de fortune sur quelques touches qui n'incitent pas à partir de cet instrument pour une restauration) et qui est content que je m'occuppe de lui, même s'il sait que je peux faire quelques bêtises...

La difficulté sera notamment de trouver des fournitures. Hormis paulello et manceaux-guillemenot, j'ai l'impression que les fournisseurs europeens ne veulent pas traiter avec les particuliers...

Avatar du membre
lolo13
Messages : 184
Enregistré le : ven. 18 juil., 2003 11:20
Mon piano : Pleyel, Feurich, Roland

Re: Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

Message par lolo13 » mar. 31 juil., 2018 12:42

L'idéal serait de trouver un accordeur/facteur qui te conseille et pourrait prendre contact lui-même avec les fournisseurs... Beau projet en tout cas, et chapeau de t'y atteler toi-même!

Beich_A_1920
Messages : 169
Enregistré le : lun. 28 mars, 2011 20:52
Localisation : Val d'Oise

Re: Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

Message par Beich_A_1920 » mar. 31 juil., 2018 20:46

Il semblerait que Manceaux - Guillemenot ait fermé le 15/05/2018. On parlait il y a quelques temps du départ en retraite de M. Manceaux.
C'est bien dommage : on pouvait en particulier y trouver des pièces de vieilles mécaniques.
A vérifier par ailleurs. Aurait-il cédé son activité et ses stocks ?
Cordialement.

leLama
Messages : 1400
Enregistré le : mar. 11 oct., 2011 18:50

Re: Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

Message par leLama » jeu. 02 août, 2018 1:20

Oui, lolo13, bonne idee de contacteur mon accordeur si besoin. Pour marc manceaux, effectivement, les infos officielles sont que la societé est fermée.... Des parisiens pour confirmer ?

leLama
Messages : 1400
Enregistré le : mar. 11 oct., 2011 18:50

Re: Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

Message par leLama » jeu. 02 août, 2018 1:47

coignet a écrit :
mer. 01 août, 2018 21:19
Avant d'envisager tout cela, avec cette approche très technique, as-tu vérifié que la charge est correctement répartie sur tous les registres ? Que la table est correcte et le cadre bien positionné ?
Sonne-t-il correctement de ce point de vue dans son état initial ?
Au niveau subjectif, le piano me semble équilibré. Je n'entends pas de registre qui serait en retrait ou en avance par rapport aux autres, mais je ne suis pas expert. Ca me semble par exemple mieux équilibré que mon peit ibach 110 qui a des basses assez lointaines. ( en revanche, ça zoingue un peu de partout, il y a des faux battements et des irregularités sonores d'une touche à sa voisine ).

Au niveau objectif, la table est censee etre plate ici d'apres ce qu'a expliqué gro192 un peu plus haut. Elle est plate dans le sens parallele au clavier me semble-t-il (je n'ai pas vérifié directement mais toutes les barres de strucutre sous la table sont correctes dans ce sens). En revanche, dans le sens parallele aux cordes, il y a un leger galbe d'environ 2mm sur 2metres (le milieu est plus haut que les extremités). C'est a priori au passage des cordes filees au cordes blanches que ca pourrait poser le plus de problemes, a cause de la distance pointe d'accroche/chevalet qui fait une discontinuité a ce passage. Mais je n'entends pas de difference de volume a ce passage, juste une difference de timbre.

Je ne sais pas faire mieux que ca. Je ne sais pas mesurer la charge, et je ne saurais pas non plus quoi faire si j'avais les mesures de charge en ma possession. Pareil pour le cadre, je ne sais pas vérifier s'il est bien positionné. Si tu as des pistes, je suis preneur.

Avatar du membre
coignet
Messages : 1099
Enregistré le : mer. 12 févr., 2014 13:03
Mon piano : Pleyel F 1953
Localisation : Paris I

Re: Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

Message par coignet » jeu. 02 août, 2018 9:08

Je n'en ai pas parce que je ne sais pas faire !
Mais je comprends que tu t'engages dans des travaux lourds, qui vont te prendre beaucoup de temps.
Je trouverais dommage d'y consacrer tant d'énergie pour un résultat qui pourrait être décevant.
Peut-être devrais-tu faire appel à un bon professionnel pour avoir un diagnostic avancé et une aide pour définir ton plan de travail.
Tu as intérêt de toutes manières à déposer le cadre et nettoyer puis revernir la table. À cette occasion il serait dommage de ne pas refaire aussi le calage cadre/table s'il mérite d'être modifié.
Avoir des indications à ce sujet et un guide serait un plus.

leLama
Messages : 1400
Enregistré le : mar. 11 oct., 2011 18:50

Re: Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

Message par leLama » lun. 06 août, 2018 23:25

coignet a écrit : Tu as intérêt de toutes manières à déposer le cadre et nettoyer puis revernir la table. À cette occasion il serait dommage de ne pas refaire aussi le calage cadre/table s'il mérite d'être modifié.
Je veux toucher au piano le minimum ( cordes, marteaux, mécanique) sans toucher au cadre, notamment parce qu'un accordeur m'a dit que ça pouvait être un gros souci pour remonter ensuite des pieces qui ne retrouvent pas leur place d'origine ( c'est un cadre boulonné ).

Même pour le recordage, je me tâte à changer les cordes une a une plutôt que tout décorder puis tout recorder. Tout décorder permet de faire un bon nettoyage, mais changer les cordes une à une permet de laisser le piano sous tension. Je me dis qu'apres toutes ces annees, le piano a du trouver un point d'équilibre très stable, et que ça peut être intéressant de rester à ce point d'équilibre. Je ne sais pas bien.
coignet a écrit :
jeu. 02 août, 2018 9:08
Peut-être devrais-tu faire appel à un bon professionnel pour avoir un diagnostic avancé et une aide pour définir ton plan de travail.
Avoir des indications à ce sujet et un guide serait un plus.
Ah oui, si j'avais un tuteur pour me fixer le cadre de travail et m'accompagner, ce serait l'idéal !
J'avais demandé à l'accordeur qui m'avait accompagné pour la visite mais il a décliné ma proposition. Il voulait travailler tout seul ou pas du tout. Je ne connais pas dans le maine et loire d'accordeur passionné de pianos anciens.

Avatar du membre
coignet
Messages : 1099
Enregistré le : mer. 12 févr., 2014 13:03
Mon piano : Pleyel F 1953
Localisation : Paris I

Re: Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

Message par coignet » mar. 07 août, 2018 0:40

Je comprends très bien ce souhait d'y toucher au minimum. Dans ce cas tu as absolument intérêt pour que rien ne bouge à changer corde à corde. As-tu prévu de conserver les mêmes chevilles ?

Je comprends également la curiosité qui te fait explorer l'hypothèse d'une modification des sections de cordes. À ta place je n'en ferai rien et je le conserverais au diapason d'origine. Il a été conçu pour sonner ainsi et je ne pense pas que ce soit intéressant de modifier cet aspect qui me semble appartenir à l'instrument. Surtout si tu l'as choisi parce qu'il t'a plu. Avec d'autres cordes et un diapason différent tu risques de rompre son équilibre sonore.

De nouvelles cordes et des feutres de marteaux neufs également pour rafraîchir son timbre, et il sera délicieux.

leLama
Messages : 1400
Enregistré le : mar. 11 oct., 2011 18:50

Re: Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

Message par leLama » mar. 07 août, 2018 18:24

coignet a écrit :
mar. 07 août, 2018 0:40
Je comprends très bien ce souhait d'y toucher au minimum. Dans ce cas tu as absolument intérêt pour que rien ne bouge à changer corde à corde. As-tu prévu de conserver les mêmes chevilles ?
Oui, même chevilles pour l'instant car l'accord que j'ai fait il y a quelque temps n'a pas trop bougé. Je verrai à l'usage...
Je comprends également la curiosité qui te fait explorer l'hypothèse d'une modification des sections de cordes. À ta place je n'en ferai rien et je le conserverais au diapason d'origine.
La modification des sections est inévitable me semble-t-il. Les aciers d'aujourd'hui sont différents. Le typogramme de Paulello montre des registres fortement sous-sollicités si on garde les memes sections de corde et filage qu'à l'origine, avec une seule nuance d'acier sur tout le piano. Enfin, il y a des sections qui ne sont plus disponibles : pas de diametre 0.7 mm, même chez Paulello en type 0. Bref, il faut s'adapter et essayer de faire un plan de cordes cohérent et conforme dans l'esprit à l'original autant qu'on le peut...

Pour le diapason, je suis très gêné par le diapason de 432 d'aujourd'hui. C'est bizarre car je n'ai pas l'oreille absolue. Mais il y a un sentiment d'incohérence. ( Il faut que je vérifie mais je crois que ce sentiment d'incohérence disparait si j'enregistre et que je change le diapason sur l'enregistrement).

Avatar du membre
lolo13
Messages : 184
Enregistré le : ven. 18 juil., 2003 11:20
Mon piano : Pleyel, Feurich, Roland

Re: Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

Message par lolo13 » mer. 08 août, 2018 8:46

Si tu changes les cordes, ne seras-tu pas obligé de changer aussi les chevilles ?

PS: aujourd'hui, le diapason n'est-il pas à 440Hz?

Avatar du membre
coignet
Messages : 1099
Enregistré le : mer. 12 févr., 2014 13:03
Mon piano : Pleyel F 1953
Localisation : Paris I

Re: Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

Message par coignet » mer. 08 août, 2018 9:10

Il veut dire actuellement sur son piano. :wink:

On peut changer les cordes en conservant les chevilles.

Avatar du membre
lolo13
Messages : 184
Enregistré le : ven. 18 juil., 2003 11:20
Mon piano : Pleyel, Feurich, Roland

Re: Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

Message par lolo13 » mer. 08 août, 2018 9:51

Autant pour moi :oops:

Concernant les chevilles, sur un piano aussi ancien, n'y a-t-il pas un gros risque qu'en les retirant, le pas dans le sommier se détende ?

Avatar du membre
coignet
Messages : 1099
Enregistré le : mer. 12 févr., 2014 13:03
Mon piano : Pleyel F 1953
Localisation : Paris I

Re: Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

Message par coignet » mer. 08 août, 2018 10:24

Je ne pense pas, ce ne serait pas logique.
Mais il veut changer corde à corde, et cela se fait sans les enlever.
On les sort d'environ 4 à 5 mm (5 tours), après avoir enlevé l'ancienne corde et placé la nouvelle, bouclette, puis chevalet puis agraphe, on place la nouvelle corde, on la coupe à bonne longueur, on la tend sans accorder, puis on frappe la cheville pour la remettre à bonne hauteur, puis on accorde. Et passage à la suivante. Ainsi le piano n'est jamais détendu.

Il lui faudra se procurer l'outil de montage des cordes, pour faire un bon enroulement bien serré, l'enfonce-cheville, une clef pour dévisser et visser, et se faire expliquer les gestes avec précision, le mieux étant d'avoir vu faire.

Avatar du membre
lolo13
Messages : 184
Enregistré le : ven. 18 juil., 2003 11:20
Mon piano : Pleyel, Feurich, Roland

Re: Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

Message par lolo13 » mer. 08 août, 2018 10:59

Je comprends mieux si n'est pas nécessaire de retirer la cheville pour changer la corde en effet! En revanche, ce que je disais est très logique si on devait retirer complètement la cheville (de manière générale, plus on visse et dévisse une visse, plus on détend le support sur lequel on visse... d'ailleurs, même sans retirer complètement la vis...) :mrgreen:

leLama
Messages : 1400
Enregistré le : mar. 11 oct., 2011 18:50

Re: Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

Message par leLama » mer. 08 août, 2018 11:02

Merci Coignet. J'apprécie ton aide et les informations toujours précises que tu fournis. Tu auras gagné le droit d'essayer l'erard quand la remise à niveau sera finie en 2023. :wink:

leLama
Messages : 1400
Enregistré le : mar. 11 oct., 2011 18:50

Re: Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

Message par leLama » mer. 08 août, 2018 11:04

lolo13 a écrit :
mer. 08 août, 2018 10:59
Je comprends mieux si n'est pas nécessaire de retirer la cheville pour changer la corde en effet! En revanche, ce que je disais est très logique si on devait retirer complètement la cheville (de manière générale, plus on visse et dévisse une visse, plus on détend le support sur lequel on visse... d'ailleurs, même sans retirer complètement la vis...) :mrgreen:
Oui. Dans le reblitz, il conseille pour le recordage de monter l'enroulement a froid sur une cheville annexe hors du piano, de le repasser sur la cheville du piano une fois l'enroulement formé, puis de faire l'accord, afin de minimiser le nombre de tours de cheville nécessaires.

Serge
Messages : 1469
Enregistré le : ven. 07 mars, 2008 18:50

Re: Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

Message par Serge » mer. 08 août, 2018 12:28

bonjour, un petit conseil en mode rapide, je ne suis pas sur que ce soit une bonne idée de conserver les chevilles d'origine qui semblent tenir... pour l'instant.

Avatar du membre
coignet
Messages : 1099
Enregistré le : mer. 12 févr., 2014 13:03
Mon piano : Pleyel F 1953
Localisation : Paris I

Re: Très vieil Erard de 2.50m : galère ou bonne occasion ?

Message par coignet » mer. 08 août, 2018 14:01

Je crois aussi que ce serait mieux. Car s'il a été longtemps au repos, il va bientôt être utilisé et accordé régulièrement et ce serait une sécurité pour l'avenir. Ça ne rend pas le remplacement beaucoup plus compliqué, car rien n'empêche de le faire corde à corde.
Il faudrait en extraire une pour avoir ses cotes et pouvoir commander le jeu de remplacement.
leLama a écrit :
mer. 08 août, 2018 11:04
Dans le reblitz, il conseille pour le recordage de monter l'enroulement a froid sur une cheville annexe hors du piano, de le repasser sur la cheville du piano une fois l'enroulement formé
Je ne comprends pas. Une fois qu'elle est enroulée on ne peut pas l'enlever... Elle est coudée à la sortie du trou d'attache de la cheville.
Il faut soit utiliser un enrouleur externe en utilisant la cheville définitive, soit l'enfoncer partiellement, monter l'enroulement, puis enfoncer et accorder.

Répondre