Duo-Art

mécanique, commerces/achat, facteurs...

Modérateur : Modérateurs

Répondre
piano bien tempéré
Messages : 3769
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: Duo-Art

Message par piano bien tempéré » lun. 16 mars, 2020 17:21

Ce fil à l'air d'être abondamment lu ... Parfois plus de 1000 vues en deux jours ... Les anglo-saxons très friants de ce genre d'appareil (pas comme les français qui boudent , à de rares exception près , ce genre d'ustensile) ... viennent-ils nous rendre visite ... :?
Modifié en dernier par piano bien tempéré le jeu. 19 mars, 2020 16:07, modifié 1 fois.

Avatar du membre
jean-séb
Messages : 10371
Enregistré le : lun. 16 oct., 2006 20:36
Mon piano : Yamaha C3
Localisation : Paris

Re: Duo-Art

Message par jean-séb » lun. 16 mars, 2020 17:29

Il faut dire que c'est un véritable roman... ! Ponctué de jolies musiques. :D

piano bien tempéré
Messages : 3769
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: Duo-Art

Message par piano bien tempéré » lun. 16 mars, 2020 17:41


piano bien tempéré
Messages : 3769
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: Duo-Art

Message par piano bien tempéré » lun. 16 mars, 2020 22:14

:wink: Une autre :

Georges Copeland joue Ramon Zuera . Ampico

https://www.youtube.com/watch?v=hyPKfKKMsCU

piano bien tempéré
Messages : 3769
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: Duo-Art

Message par piano bien tempéré » mar. 17 mars, 2020 9:27

Rebelotte 1072 vues en deux jours... :shock: :shock: :shock:

piano bien tempéré
Messages : 3769
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: Duo-Art

Message par piano bien tempéré » mar. 17 mars, 2020 23:19

Comme Mr "Corona" va nous retarder dans l'achèvement du Duo-Art de 1917 , je vais expliquer un peu le fonctionnement des relais pneumatiques en usage dans le système duo-art .

Dans ce modèle de 1917 il y a , si on met à part les 88 pistons du sommier de notes (stack) , 16 pistons :
-1 pour pédale forte
-1 pour pédale douce
-2 pour les soufflets de centrage du rouleau
-2 pour les 2 grosses soupapes rondes internes du Themodist
-1 pour le soufflets moteur de fermeture de la trappe de boite d'expression ET déclanchement de la vanne de grand débit du régulateur de rouleau
-1 pour le soufflet d'arrêt de l'interrupteur électrique de la pompe à vide
-8 pour les deux accordéons d'expression (2X4)

Ces 16 pistons sont répartis dans 5 boites séparées dont deux sont toujours sous aspiration même en phase rembobinage : boite pour le centrage (2 pistons) et boite pour la coupure moteur de pompe + ouverture maxi régulateur de moteur de rouleau (2 pistons). C'est du reste cette dernière boite qui alimente la petite boite de relais commandant les soufflets centreurs … via un tubulaire de second diamètre (rappel : huit diamètres différents dans tout le système) , diamètre suffisant : les soufflets centreurs consomment peu et n'ont pas besoin de la même réactivité que les pistons de notes .…

Le but de ces pistons est de transformer un signal faible en une alimentation suffisante pour provoquer le mouvement d'un soufflet moteur (ou levier pneumatique) ou grosses membranes (themodist , vanne de régulateur moteur rouleau) afin de déplacer une pièce : touches , trappe-robinet , lever de pédales , vanne ronde (ouverture maxi de dérivation pour rembobinage, themodist) , affaissement d'un étage d'accordéon , arrêt pompe …

suite demain :wink:
Modifié en dernier par piano bien tempéré le sam. 21 mars, 2020 11:03, modifié 3 fois.

piano bien tempéré
Messages : 3769
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: Duo-Art

Message par piano bien tempéré » jeu. 19 mars, 2020 0:13

Suite :

Le principe de fonctionnement est assez simple et est utilisé dans la plupart des systèmes .
Trois ingrédients principaux :
- Une membrane circulaire en peau sciée (0,3 mm d'épaisseur au plus)
- Un piston (bois , garni dessus-dessous d'un cuir d'étanchéité) avec sa tige (bois ou métal) et son pied (bois réglable à vis)
- Un trou dit "capillaire" très petit diamètre de 0,2 à 0,6 mm (suivant usage et longueur des circuits) placé en bout de circuit du tubulaire de signal .

Le piston peut aller et venir de bas en haut (bas , état O et haut , état 1) entre deux coupelles métalliques servant de point d'appui inf et supérieur . La coupelle supérieure en communication avec l'atmosphère , l'inférieure en communication avec l'aspiration de la case (ou chambre) où est placée la membrane . Les sections de passage d'air dans les coupelles sont soit un trou rond soit une ouverture en croix . Entre les deux coupelles abouti latéralement une conduite aboutissant (par tubulaire de plus gros diamètre soit par canal en bois) à l'appareil à mettre en mouvement (levier pneumatique ou autre membrane plus grosse laquelle fait office dans ce cas de relais secondaire)

Le capillaire met en communication permanente la petite cuvette sous la membrane avec la case au dessus de la membrane via une petite canalisation . Le tubulaire qui relie le trou de commande de la tête de lecture du rouleau , ou un clapet mécanique , via un tubulaire souple et raccord en laiton (petit tube au diamètre approprié) , communique avec la cuvette sous membrane .

Lorsque un trou de la tête de lecture est découvert la membrane est mise par dessous en communication avec l'atmosphère ; par conséquent le vide permanent de la case au dessus de la membrane l'oblige à s'élever et à pousser le piston via son pied , lequel n'est pas véritablement en contact avec la membrane au démarrage : il existe un jour de sécurité (entre 0,5 mm et 0,8 mm) . Le piston est plaqué de ce fait sur la coupelle supérieure ce qui coupe la liaison avec l'atmosphère et ouvre la section de passage de la coupelle inférieure : l'aspiration communique avec l'appareil à mettre en mouvement via le canal entre coupelles .

Pendant ce temps le capillaire établi toujours un flux d'aspiration dans le tubulaire qui permet de réinitialiser le système lors de la fermeture du trou de la tête de lecture . Ceci fait , l'équilibre entre les deux côtés de la membrane se rétabli et le piston retombe aidé par l'aspiration inférieure venant de la case via la coupelle inférieure .
Bien entendu la vitesse de retombée de la membrane est un poil plus lente que la montée ce fait étant dû à la fixité bornée de débit du trou capillaire . Il y a un rapport de vitesse que j'ai oublié mais signalé par Craig Brougher dans le MMD .

Suite tantôt :wink:
Modifié en dernier par piano bien tempéré le lun. 06 avr., 2020 23:57, modifié 5 fois.

piano bien tempéré
Messages : 3769
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: Duo-Art

Message par piano bien tempéré » jeu. 19 mars, 2020 16:19

Le capillaire est percé dans un petit disque généralement de rhodoïde ou de matière plastique assimilée (vu aussi sur certains modèles de petites coupelles en laiton) , de 5 ou 6 mm de diamètre et de quelques dixième de mm d'épaisseur , inséré dans un des côtés du canal qui traverse la cuvette de membrane , l'autre côté du canal est muni du raccord en laiton de branchement du tubulaire de signal allant vers la tête de lecture . Pour cette insertion le canal de 3 mm est agrandi en diamètre du coté idoine . Toute ces cavités sont bien entendu pratiquées dans une planche de bois dur comme celle-ci :

Image

On adapte une planche de format nécessaire au placement correct des membrane et des pistons suivant le nombre . Sur l'exemple c'est une planche de piston de sommier de note Duo-art équipé de coupelles avec ouverture en croix . Cette planche est vue sur le dessous . Pas de capillaires visibles : ceux-ci sont placés dans une planche à part du sommier de note regroupant les 88 capillaires des pistons du sommier .
Modifié en dernier par piano bien tempéré le lun. 06 avr., 2020 23:59, modifié 1 fois.

piano bien tempéré
Messages : 3769
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: Duo-Art

Message par piano bien tempéré » ven. 20 mars, 2020 23:58

piano bien tempéré a écrit :
sam. 18 nov., 2017 22:58

https://www.youtube.com/watch?v=TxPEmNvUNcs

Déménagement vers l'université de Stanford de la collection de Mr Condon (1933-2012) en 2014 : rouleaux (qui on servit depuis à la réalisation d'enregistrements sur cd appellés "collection Condon" plus de 20 volumes ... ) et aussi divers instruments dont un piano à queue équipé en Duo-art(?) ...

:shock:
En fait le piano à queue est un Ampico . Denis Condon avait fabriqué avec Peter Philipps un push-up "duo-art" . Mais posédait aussi un push up ancien qui ne semble pas opérationnel d'après photo :

http://fmera.org/CondonCollection/INSTR ... C04764.JPG

piano bien tempéré
Messages : 3769
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: Duo-Art

Message par piano bien tempéré » sam. 21 mars, 2020 18:48

Système à simple relais : un piston par note , employable avec tubulaire de signal court : moins d'un mètre . Type pianola Aeolian

https://f3.quomodo.com/ECC1DAFE/uploads ... 150733.jpg
Modifié en dernier par piano bien tempéré le sam. 21 mars, 2020 19:06, modifié 3 fois.

piano bien tempéré
Messages : 3769
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: Duo-Art

Message par piano bien tempéré » sam. 21 mars, 2020 18:57

Système à simple relais : un piston par note , cas duo art , sans tiroir de lecture de type ampico :

https://f3.quomodo.com/ECC1DAFE/uploads ... 150733.jpg

Système à double relais : 2 pistons par note , cas ampico , welte , pleyela etc … et duo-art tardif avec tiroir ampico :

https://www.technikum29.de/de/geraete/p ... rsicht.png

Le double relais est utilisé pour les notes avec des tubulaires de signal de grande longueur , obligatoire avec un tiroir de type ampico .

Pour fixer les idées 70 cm maxi de tubulaire de signal pour duo-art première génération et quasi 2 mètres pour les modèles tardifs (1929-1930) avec tiroir .
Modifié en dernier par piano bien tempéré le dim. 22 mars, 2020 12:09, modifié 1 fois.

piano bien tempéré
Messages : 3769
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: Duo-Art

Message par piano bien tempéré » sam. 21 mars, 2020 19:45

Tiroir ampico page 11 du fil
piano bien tempéré a écrit :
lun. 29 janv., 2018 22:54
Debussy sur système Ampico par Georges Copeland . Vue sur le tiroir porte-rouleau qui sera ensuite repris sur les Duo-art tardifs lors de la fusion des deux entreprises

https://www.youtube.com/watch?v=3mbLl2ipyh8

piano bien tempéré
Messages : 3769
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: Duo-Art

Message par piano bien tempéré » dim. 22 mars, 2020 12:16

piano bien tempéré a écrit :
sam. 21 mars, 2020 18:57
Le double relais est utilisé pour les notes avec des tubulaires de signal de grande longueur , obligatoire avec un tiroir de type ampico .

En réalité le système Ampico s'est passé du double relais après l'arrivée dans l'entreprise (1924) de Clarence Hickman grâce à la mise au point d'un système complétant le capillaire . Il s'agit d'une petite bille faisant le yoyo dans un petit tube vertical aux extrémités resserrées permettant l'usage d'un seul piston par note avec tubulaire de signal long .

https://www.mmdigest.com/Tech/Ampico/amp34c.gif

Ce système , à pistons placés dans des unités individuelles (petites boites cubiques fixées par brides métalliques) , a été monté sur les modèles Ampico B

piano bien tempéré
Messages : 3769
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: Duo-Art

Message par piano bien tempéré » dim. 22 mars, 2020 13:27

piano bien tempéré a écrit :
dim. 10 déc., 2017 23:29
J'ai bien entendu lu la plupart des commentaires postés sur YT se rapportant à chaque vidéo (lorsqu'ils existent ... :| ) Quelquefois dithyrambiques, admiratifs , simplement la satisfaction exprimée d'oeuvrer pour la sauvegarde d'un patrimoine, les doutes quant à la fidélité des enregistrements (rythme et tempo reviennent assez souvent .... peu ou pas d'avis en revanche sur les rendus de nuances ... ! :| ) , jusqu'à la mise en doute complète de la réalité de ces enregistrements (fake) :mrgreen:

Quand ce n'est pas de la mauvaise foi , commentaires d'il y a deux ans :
"I have heard HOROWITZ play this piece dozens of times and this is not even close.

None of his phrasing, none of his perfect octaves, none of his interpretation. If this is really a HOROWITZ based piano roll or whatever...then I am MICKEY MOUSE"

Un autre surenchéri :
"100% agree. This is simply not Horowitz playing. Not up for question"

Commentaires concernant la vidéo :
https://www.youtube.com/watch?v=eRNWt7oDJJs
mise en page 1 du fil .

Mon commentaire … ce piano n'est pas idéal (je l'avais souligné lors de la mise en ligne page 1) mais si ce n'est pas Horowitz qui joue alors moi je suis danseuse étoile . Le jeu d'Horowitz est ici évident , tellement caractéristique , reconnaissable entre mille . Ou alors ces gens sont sourds même "après des douzaines d'auditions de la pièce" (ou peut-être à cause de … ) :mrgreen:
Modifié en dernier par piano bien tempéré le mer. 25 mars, 2020 12:53, modifié 1 fois.

piano bien tempéré
Messages : 3769
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: Duo-Art

Message par piano bien tempéré » dim. 22 mars, 2020 17:26

Les tentatives de transcrire sur fichier midi pour lire sur des pianocorder ou autres les rouleaux duo-art après scannage s'est soldé par des échecs ou des reproductions médiocres . Alors que les transferts à partir de rouleaux Welte (allemands papier rouge ou américains papier blanc) ou Ampico sont maintenant courants et de bonne qualité .
L'explication vient du fait que le codage duo-art n'a été vraiment jamais été élucidé . Ce codage tient compte de la consommation de l'appareil qui n'est pas régulée en amont : sortie de pompe . Sur Welte et Ampico la régulation se fait en sortie de pompe : le codage ne se soucie donc pas de la consommation . De ce fait les courbes de crescendo-decrescendo des deux systèmes étant connues il est assez facile de les lire avec les trous de codage et de les retranscrire.

Sur un duo-art rien de tout cela : les encodeurs tenaient compte des consommations et devaient travailler avec : par les transitions ouvertures-fermeture des pistons de note , des fuites par les trous de la tête de lecture via les capillaires (donc nombre de notes jouées en même temps) , par la vanne de décharge (spill valve) commandée aussi , en l'absence de coup de themodist , par les trous de codages "dessus" (l'examen d'un rouleau montre nettement des variations du codage "dessus" sans themodist et des coups de themodist sans codage du tout … ) donnant une autre source de régulation , notes prolongées artificiellement , lorsque la pédale forté est activée , pour décomprimer via les capillaires des notes prolongées , les cases du sommier de note .

Tout ceci semble inextricable , d'une complexité démentielle . Pas bizarre de ce fait que les "scanneurs de rouleaux" s'y cassent les dents :(

La solution pourrait être de mesurer les pressions sur un duo art parfaitement restauré et réglé lisant le rouleau à midifier et de retranscrire les courbes obtenues . On en parle dans le MMD mais l'intervenant évoquant la chose trouve cette méthode peu scientifique invoquant des défauts éventuels dans le piano lecteur :shock: … ! Manie américaine ne jurant que par les calculs ? Voir la prolifération exponentielle des appareils électroniques à accorder dans ces contrées … présision au millième alors que le coup de clef de l'accordeur ne peut en donner que la moitié ! Au mieux … :wink: Syndrome du marteau pilon : 500 tonnes pour écraser une mouche :mrgreen:

piano bien tempéré
Messages : 3769
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: Duo-Art

Message par piano bien tempéré » lun. 23 mars, 2020 23:04

Après ces apartés retour sur les pistons relais du système "Duo-Art" .

Tous les pistons-relais simples de note de diamètre 19 mm (sommier) ont une course ou débattement vertical de 1,2 mm (cas avec coupelles à ouverture en croix employées dans le duo de 1917) ou 0,8 mm (avec coupelle rondes) pour l'alimentation des étages des accordéons d'expression .

Les doubles relais ont des pistons-relais primaires dont les courses sont de 0,4 mm (valable dans tous les systèmes à double relais). Le diamètre de ces pistons est adapté au débit nécessaire aux fonctionnalités qu'ils déclenchent . Les plus petits sont ceux des soufflets centreurs . Les plus gros ceux du themodist (mais 0,4 mm de course aussi) devant animer de grosses membranes qui font fonction de piston : au centre de ces membranes est collé une grosse soupape ronde (course de cet ensemble 4 mm) . Les autres (boite relais de fermeture trappe-vanne de haute pression rembobinage, arrêt moteur pompe … ) sont d'un diamètre équivalent aux pistons des étages d'accordéons . En gros : diamètre d'une mouche de balancier de clavier à un chouia près . Les pédales sont à relais simple comme le sommier de note .

Le themodist est un élément important du système devant être extrêmement réactif : les membranes réagissent à une ouverture des trous correspondants de la tête de lecture de seulement 0,3 mm ! De fait la boite des relais primaires du themodist est toujours placée très près de la boite de lecture réduisant au maximum les longueurs des tubulaires (2) de signal .

Dans les premières secondes de la dernière vidéo mise en ligne :

https://www.youtube.com/watch?v=RiUlVWq52g4&t=32s

De gauche à droite :
- en bas de l'écran à gauche levier pneumatique (soufflet) de manœuvre sourdine ; sur le même niveau que la boite de lecture , boite relais pédale sourdine (levier précédant) et les deux relais themodist , soufflets centreurs , boite de lecture et ses chaine et engrenages de transmission , moteur pneumatique d'entrainement du rouleau , le tout au premier plan .
Au second plan sommier de note et ses poussoirs et au centre dominant le sommier la boite du themodist avec , à sa gauche , la boite d'expression et tout son attirail d'accordéons , de régulateurs et de leviers divers . Tout en bas esseulé fixé sur le bord de l'établi , le levier pneu de blocage de la pression de service (mettant la pression de succion à un niveau minimal correspondant d'un pianola ordinaire) lors de l'emploi du système en 88 notes ordinaire .
Modifié en dernier par piano bien tempéré le mer. 25 mars, 2020 13:04, modifié 1 fois.

piano bien tempéré
Messages : 3769
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: Duo-Art

Message par piano bien tempéré » mar. 24 mars, 2020 22:59

Réparation d'une tête de lecture de pianola . Parfois cela fuit tellement (lors de retubages qui malmènent de trop les raccords soudés à l'étain) qu'il faut prendre le taureau par les cornes … mais cela apparait comme rédhibitoire à beaucoup d'apprentis restaurateurs …. Voilà une méthode :

https://www.youtube.com/watch?v=05Vn9ae5_M0

A noter que la tête de lecture n'est pas absolument plane dans le sens de la longueur : elle est très légèrement arquée de quelques dixièmes de mm . Tout comme les poulies à courroie de cuir https://www.youtube.com/watch?v=2zI0iozg3Ns ceci a pour but d'avoir tendance à recentrer le papier (en principe … :roll:)

piano bien tempéré
Messages : 3769
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: Duo-Art

Message par piano bien tempéré » mer. 25 mars, 2020 13:23

Commentaires de Harold Bauer (1919) sur le système d'enregistrement duo-art :

"Gentlemen:
It has taken me several years to decide to play exclusively for the Duo-Art. My
hestitation was not due to any doubt as to the superior excellence of your
instrument, but because, in view of still further improvements which the future
deemed to promise, I thought it advisable to wait before taking an i"evocable step.
It is indeed a matter ofthe most serious importance to an artist to determine the ,
selection ofan instrument which. through the means ofa recorded roll ofpaper, will
reproduce his playing and carry it all over the world. Where one person will hear
the performance of the artist himself, thousands will listen to the music-roll
reproductions ofhis playing, and his reputation will gain or suffer according to the
quality and fidelity ofthe reproductions.
In the last two years significant improvements have been made in both the
recording and reproducing devices ofthe player-piano. and The Aeolian Company
has carried these improvements to their highest development in the Duo-Art Piano.
It is difficult indeed to see in what direction further progress can be made or
suggested.
Infidelity ofproduction, in brilliancy, power, delicacy. quality and variety oftone
the vast superiority of the Duo-Art over all similar instruments is now definitely
established. The Duo-Artstands supreme among reproducing pianos and I need no
longer hesitate to identify myselfwith it and to entrust it with my reputation. I am
most happy to avail myself ofsuch a wonderful means of leaving to posterity a
record, as nearly perfect as can be conceived, of my interpretative art.
Yours very truly,
(Signed) Harold Bauer

piano bien tempéré
Messages : 3769
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: Duo-Art

Message par piano bien tempéré » mer. 25 mars, 2020 16:56

"Messieurs:
Il m'a fallu plusieurs années pour décider de jouer exclusivement pour le Duo-Art. ma
l'hésitation n'était due à aucun doute quant à l'excellence supérieure de votre
instrument, mais parce que, compte tenu des améliorations supplémentaires que le futur
réputé promettre, j'ai cru opportun d'attendre avant de faire un pas évocable.
Il est en effet de la plus haute importance pour un artiste de déterminer,
sélection d'un instrument qui. au moyen d'un rouleau de papier enregistré,
reproduire son jeu et le transporter partout dans le monde. Où une personne entendra
la performance de l'artiste lui-même, des milliers de personnes écouteront le rouleau de musique
reproductions de son jeu, et sa réputation gagnera ou souffrira selon les
qualité et fidélité des reproductions.
Au cours des deux dernières années, des améliorations significatives ont été
dispositifs d'enregistrement et de reproduction du joueur-piano. et The Eolian Company
a porté ces améliorations à leur plus haut niveau dans le Duo-Art Piano.
Il est en effet difficile de voir dans quelle direction de nouveaux progrès peuvent être
suggéré.
Fidélité de production, dans l'éclat, la puissance, la délicatesse. qualité et variété de ton
la grande supériorité du Duo-Art sur tous les instruments similaires est maintenant définitivement
établi. Le Duo-Art suprême parmi les pianos reproducteurs et je n'ai pas besoin
hésiter plus à m'identifier à lui et à lui confier ma réputation. je suis
très heureux de me prévaloir d'un merveilleux moyen de laisser à la postérité un
record, aussi parfait que possible, de mon art interprétatif.
Sincèrement vôtre,"

Avec les aleas de la traduction automatique ... :roll:

piano bien tempéré
Messages : 3769
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: Duo-Art

Message par piano bien tempéré » dim. 29 mars, 2020 13:07

piano bien tempéré a écrit :
sam. 23 nov., 2019 20:38
La séance s'est terminée par le traçage de croquis pour réaliser et placer tout cet ensemble nouveau … En janvier 2020 !... Mais le piano fonctionnera avant , cadeau du père noël :wink:
Quelle assurance … à lui botter les fesses :oops: :oops: :oops: Et Corona qui s'est invité par dessus le marché … :|

Répondre