Duo-Art

mécanique, commerces/achat, facteurs...

Modérateur : Modérateurs

Répondre
piano bien tempéré
Messages : 4802
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: Duo-Art

Message par piano bien tempéré »

Normalement devrait paraitre en 2022 dans une revue spécialisée , 4 articles repartis en 4 numéro de la revue sur la restauration du Duo-art de 1917 ... Articles qui suivraient le plan projeté suivant :

- Histoire du système duo-art Aeolian .
- Restauration du duo-art de 1917 .
- Fonctionnement (interaction accordéons-themodist-"spill valve"-pompe) , niveaux obtenus.
- décryptage du codage et les valeurs réelles de pression obtenues
piano bien tempéré
Messages : 4802
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: Duo-Art

Message par piano bien tempéré »

Petit extrait façon "trailer" du 3 ième article à paraitre :
"Le themodist se révèle être surtout un modérateur d'expression; Il se comporte comme un poste d'aiguillage : il distribue aux deux parties du stack (sommier de note NDLR) en modulant subtilement , voire en les inversant , les dépression fournies pour les deux régulateurs de la boite d'expression . il permet ainsi d'accentuer certaines notes ou groupe de notes choisies dans l'accompagnement (partie basse du stack) ou dans le chant (partie aigüe du stack) ."

Plus loin :
"L'examen du tableau présenté nous permet d'établir quelques constatations intéressantes . Pour le niveau zéro des accordéons des basses et aigus , le fonctionnement du thémodist entraine 4 valeurs de dépression différentes (qui sont donc obtenues sans intervention des accordéons) en mm d'eau

- Basses : 106 126 129 133
- Aigus : 102 120 128 132 ... "

Et encore :
"lorsque le compartiment des aigus du themodist est ouvert , la dépression des basses augmente lorsque lorsque les accordéons des aigus sont actionnés, grâce aux fuites de la valve drapeau ..."

Il y a 2048 combinaisons théoriques dans lesquelles ne sont pas inclues la levée de marteaux et la pédale forte . Comme déjà dit dans les pages précédentes du présent fil il y a des redondances . Si on prend les valeurs extrêmes produites par les accordéons et les régulateurs de boite d'expression et qu'on divise par un gradient de 5 mm d'eau , pris comme valeur minima pour produire un effet audible , on obtient environ 288 valeurs exploitables . Par conséquent on perçoit d'emblée par comparaison entre les valeurs théoriques possibles et les valeurs exploitables que les encodeurs avaient une marge assez confortable dans le choix des combinaisons de codage ...
Modifié en dernier par piano bien tempéré le mar. 04 janv., 2022 22:11, modifié 1 fois.
piano bien tempéré
Messages : 4802
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: Duo-Art

Message par piano bien tempéré »

Vient de lire assez attentivement l'article en PDF de Rex Lawson du numéro 26 du "pianola journal" sur la génèse du système Duo-Art . Dès 1909 un certain Ries semble avoir joué un rôle très important dans la conception de machines d'enregistrement en temps réel . Prêtes en quelques mois avec un aéropage de techniciens dont un ancien d'Aeolian , un certain Mr Pain , âgé de 77 ans ! ... ! cela fonctionnait dès 1910 électriquement ou électro pneumatiquement .

Woods dont j'ai déjà parlé , dans les pages précédentes , semble n'avoir été au départ qu'un simple vendeur de rouleau puis , étant un peu pianiste , démonstrateur de pianola ... Qu'il soit devenu ensuite responsable de l'édition des rouleaux me fait tiquer un peu en supposant , comme semblent le montrer (quoique ...) les photographies (semble t-il pas si rares) , qu'il suivait tant bien que mal le jeu du pianiste au clavier , aux commandes d'abord d'un push-up adapté à sa nouvelle fonction d'enregistrement de l'expression puis de la fameuse console à deux cadrans ...

Quand on écoute un duo-art en parfait état on a du mal à s'imaginer un quidam , à moins d'avoir affaire à un super doué avec deux cerveaux , gérant à l'estime l'expression des basses et dessus du clavier avec en prime le déclenchement des accentuations . Qu'un pianolist fasse cela pour lui-même c'est possible , Rex Lawson en est la preuve . Mais quelqu'un qui suit le jeu d'un artiste au travail tout en gérant la complexité du codage me semble totalement tiré par les cheveux même s'il y avait de la correction post-enregistrement .

Rex Lawson évoque des batailles juridiques de brevets entre inventeurs des divers procédés , puis des documents de travail perdus avec , comme corollaire, un silence radio complet sur le travail des ateliers tant que les procédures juridiques étaient en cours . Mon sentiment global est qu'il ne faut pas sous-estimer les capacités de ces inventeurs , bidouilleurs de génie parfaitement capables de mettre au point un mécanisme de capture des expressions automatique tout comme l'ont fait , quelques années plus tôt , Edwin Welte et son beau frère Karl Bockish ...
Modifié en dernier par piano bien tempéré le sam. 08 janv., 2022 17:11, modifié 12 fois.
piano bien tempéré
Messages : 4802
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: Duo-Art

Message par piano bien tempéré »

piano bien tempéré a écrit : ven. 31 déc., 2021 21:52 Qu'un pianolist fasse cela pour lui-même c'est possible , Rex Lawson en est la preuve .
Que voici :

https://www.youtube.com/watch?v=vNh47V9mALA

Darius Milhaud : Musique de ballet "la bien aimée" opus 101
piano bien tempéré
Messages : 4802
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: Duo-Art

Message par piano bien tempéré »

piano bien tempéré a écrit : mer. 30 juin, 2021 9:06 Cet aprèm désossage d’un vieux piano Ruch équipé d’un sytème pneu «Odeola » : récupération de pièces . Encombre depuis des années l’atelier d’un copain facteur d’orgue . Pour lui bon débarras . Pas intéressant à restaurer : table déchargée. Bref la misère .

Édit11h30 : comme par hasard le propriétaire (aux abonnés absents depuis des années :roll: ) de ce Ruch pneu c’est manifesté ... donc stand by et on attend ... voudrait le vendre maintenant ... vu l’état où il se trouve ... c’est zéro € . Bon ben sieste cet après midi . :mrgreen:
Au final ensemble désossé la semaine dernière .... :mrgreen: enfin .
Répondre