Piano Phoenix. Un projet fou, un pari réussi!

mécanique, commerces/achat, facteurs...

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Doubidoudom
Messages : 1233
Enregistré le : lun. 05 sept., 2011 1:51
Mon piano : yamaha G2
Localisation : Paris
Contact :

Re: Piano Phoenix. Un projet fou, un pari réussi!

Message par Doubidoudom »

Non le clavier est moyen (comparativement à un vrai!). Enfin pour moi qui aime les claviers un peu lourds. Il a en effet un clavier Fatar, pas mal du tout. Comme tu le dis, la réussite est dans la connexion avec le son et dans le son en lui-même: c’est très ambigu. J'ai plus de plaisir à travailler sur mon G2 Yamaha, mais par contre, quand je bosse sur le Phoenix, j'ai moins de surprises quand ensuite je joue sur un Steinway. Il est plus sensible au touché et pardonne moins les erreurs, donc oblige à un travail plus en finesse au niveau tactile que le G2, qui est très complaisant. J'ai joué aussi le Phoenix en concert et, non seulement réussi à me prendre au jeu, mais aussi à ce que le public rentre dans les morceaux. On peut donc réellement faire de la musique avec, ce qui pour moi est le plus important. J'ai par exemple été écouter un pianiste classique (très bon par ailleurs) qui jouait sur un yamaha style CLP-795, et, si le look du piano marchait, le son ne collait pas vraiment à mon sens. Ma compagne, qui n'est pas pianiste, a par contre trouvé ça très bien…

L'équilibrage des touches est nickel (ils retravaillent chaque clavier à leur atelier pour l'équilibrage et le rapport au son). Pour donner un exemple: je trouve en soi les sons pianoteq plus "réalistes" que ceux du phoenix, mais quand je pilote à partir du phoenix, les sons du phoenix sonnent incomparablement mieux ! Je suis en train de voir avec Adele H, s'ils peuvent me bidouiller une entrée audio sur le piano afin d'utiliser des sons provenant de l'ordi. S'ils y arrivent je pourrais faire des tests dans ce sens.
Mais on en revient toujours au même point je trouve: les avis peuvent être très subjectifs, et il est certain que ça ne remplace pas un piano acoustique! Mon premier essai sur Phoenix avait été très décevant, c'est en travaillant dessus, en retravaillant aussi un peu le son à mon goût, que j'ai fini par décider son achat.
Je suis aveugle mais on trouve toujours plus malheureux: j'aurais pu être noir. Ray Charles
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 3062
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 + orgue Content D2430

Re: Piano Phoenix. Un projet fou, un pari réussi!

Message par Jacques Béziat »

Merci Doubidoudom pour ton retour, avec toi on a au moins quelque chose d'objectif et par conséquent de réaliste. 8)
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
Avatar du membre
floyer
Modérateur
Messages : 2684
Enregistré le : mar. 29 oct., 2013 23:08
Mon piano : Yamaha N1X
Localisation : Montigny-le-Bretonneux (région parisienne)
Contact :

Re: Piano Phoenix. Un projet fou, un pari réussi!

Message par floyer »

Merci beaucoup pour ce retour.

Ok, du coup, je comprends mieux. J’avais noté 1300 niveaux de nuances mesurées. C’est sûr que c’est très précis. Et si c’est couplé avec une bonne synthèse avec une courbe de mise en relation (mesures - nuances jouées) soigneusement étudiée, cela peut valoir le coup.

Ce qui m’interpelle est que 1300 niveaux, étudier la courbe de réponse, etc me semble être dans les cordes de Yamaha ou Kawai ou Roland... pourquoi n’est-ce pas fait ?
Avatar du membre
Doubidoudom
Messages : 1233
Enregistré le : lun. 05 sept., 2011 1:51
Mon piano : yamaha G2
Localisation : Paris
Contact :

Re: Piano Phoenix. Un projet fou, un pari réussi!

Message par Doubidoudom »

J'imagine que ce n'est pas rentable. Quand on voit le prix du Phoenix, même en imaginant que les japonais amortissent mieux, auraient les clients potentiels suffisamment nombreux pour ce genre de matériel. Je crois que le projet Phoenix est aussi parti sur un pari fou de Chakib et une envie en tant que pianiste amateur lui-même. Pas sûr qu'il se rendait bien compte d'où il allait dès le départ; D'ailleurs la première levée de fonds promettait le piano à 5000€, ce que je trouvais déjà cher, même si je l'ai acheté au triple maintenant car il correspond à mes projets professionnels.
Je suis aveugle mais on trouve toujours plus malheureux: j'aurais pu être noir. Ray Charles
piano bien tempéré
Messages : 4188
Enregistré le : mar. 06 févr., 2007 22:52

Re: Piano Phoenix. Un projet fou, un pari réussi!

Message par piano bien tempéré »

Vu l’ustensile , touché , écouté : ça tient la route . :wink:
Répondre