Comment choisir son Humidificateur

mécanique, commerces/achat, facteurs...

Modérateur : Modérateurs

chris76
Messages : 600
Enregistré le : sam. 21 avr., 2012 19:32
Mon piano : Steinway B211

Re: Comment choisir son Humidificateur

Message par chris76 » dim. 04 déc., 2016 14:07

Pour vérifier si le problème vient de la partie inférieure (capteur) ou de la partie supérieure électronique), tu peux mettre un papier d'alu sur les deux picots de contacts (inox, et montés sur ressorts,si tu appuies dessus,ils s'enfoncent légèrement) ; tu remets le couvercle doucement pour que l'alu reste en place. Cà shunte le capteur et ton humidificateur devrait fonctionner en permanence (si c'est bien le capteur qui déc...)

bigrounours
Messages : 3736
Enregistré le : sam. 10 janv., 2009 12:01
Mon piano : Schimmel C120, Nord Electro 6HP

Re: Comment choisir son Humidificateur

Message par bigrounours » lun. 05 déc., 2016 10:50

chris76 a écrit :Pour vérifier si le problème vient de la partie inférieure (capteur) ou de la partie supérieure électronique), tu peux mettre un papier d'alu sur les deux picots de contacts (inox, et montés sur ressorts,si tu appuies dessus,ils s'enfoncent légèrement) ; tu remets le couvercle doucement pour que l'alu reste en place. Cà shunte le capteur et ton humidificateur devrait fonctionner en permanence (si c'est bien le capteur qui déc...)
Si c'est ça chris76, ça serait génial ! Parce que mon nouvel appareil n'est pas assez puissant, il galère un peu et il arrive avec peine à maintenir un taux d'humidité entre 35% et 45%. C'est mieux que rien mais pas top. Je testerai ta solution dans la semaine !

bigrounours
Messages : 3736
Enregistré le : sam. 10 janv., 2009 12:01
Mon piano : Schimmel C120, Nord Electro 6HP

Re: Comment choisir son Humidificateur

Message par bigrounours » mer. 07 déc., 2016 11:17

bigrounours a écrit :
chris76 a écrit :Pour vérifier si le problème vient de la partie inférieure (capteur) ou de la partie supérieure électronique), tu peux mettre un papier d'alu sur les deux picots de contacts (inox, et montés sur ressorts,si tu appuies dessus,ils s'enfoncent légèrement) ; tu remets le couvercle doucement pour que l'alu reste en place. Cà shunte le capteur et ton humidificateur devrait fonctionner en permanence (si c'est bien le capteur qui déc...)
Si c'est ça chris76, ça serait génial ! Parce que mon nouvel appareil n'est pas assez puissant, il galère un peu et il arrive avec peine à maintenir un taux d'humidité entre 35% et 45%. C'est mieux que rien mais pas top. Je testerai ta solution dans la semaine !
Alors, j'ai testé, la solution donnée par chris76 ne fonctionne pas telle quelle, mais elle m'a grandement mené vers la solution. En effet, les petits picots de contacts sont la clé. Je ne sais pas le pourquoi du comment, mais les picots de contacts sur mon appareil ne s'enfoncent pas suffisamment, ce qui a pour effet de mettre l'appareil en mode "pas d'eau" (ce qui est très trompeur comme indication !).
La solution est effectivement de se servir d'aluminium : en mettre une couche assez épaisse (mais pas trop, il faut que le couvercle tienne) sur le dessus du montant où viennent s'enfoncer les picots de contacts. Cela a pour effet de faire en sorte que les picots s'enfoncent plus profondément dans le couvercle quand on le positionne, et là miracle ! L'appareil refonctionne ! Et ce même sans eau ! (ce qui me parait étrange, car je ne vois pas comment le capteur d'eau fonctionne, mais peu importe !)

Merci beaucoup à chris76.

PS : bon ça n'enlève pas le fait qu'il faut acheter des filtres (chers !) pour faire fonctionner cet appareil... Mais bon... Je vais voir.

chris76
Messages : 600
Enregistré le : sam. 21 avr., 2012 19:32
Mon piano : Steinway B211

Re: Comment choisir son Humidificateur

Message par chris76 » mer. 07 déc., 2016 12:59

Tu peux tester le bon fonctionnement du capteur avec un ohmmètre de la façon suivante :
il faut avoir un ohmètre et 3 mains, mais çà les pianistes savent bien se débrouiller de ce côté là :
tu vides l'eau de la cuve
Entre les deux picots de contact tu dois mesurer une résistance infinie

Tu remontes à la main l'anneau coulissant (tu peux le scotcher provisoirement) ; tu refais la lecture tu dois avoir entre 0.0 et O.5 ohms

Explication : en mettant le papier d'alu, tu simules ce 0.0 ohm et donc une présence d'eau dans la cuve, le ventilateur fonctionnera en permanence, même sans eau donc.


Si tu lis environ 0.0 ohm, et que le problème persiste, il y a plusieurs possibilités
:
- le capteur fonctionne mais par intermittence
* solution débrouille, tu laisses le papier d'alu

- les contacts des picots, ou du circuit de l'autre côté, sont oxydés.
* tu nettoies avec de l'alcool

- les picots ne sortent pas assez pour aller faire contact sur le circuit, de l'autre côté
* tu joues un peu avec pour voir si çà ne les débloque pas, si les ressorts sont morts ou oxydés, la solution encore une fois est la feuille d'alu.

Si le problème persiste, la solution peut être d'aller souder un câble électrique de petite section entre les 2 points de contacts des picots, mais sur le circuit, de l'autre coté (ventilateur).
Le problème est alors résolu, mais il n'y a plus de détection de fin de cuve.

Avatar du membre
BM607
Modérateur
Messages : 6392
Enregistré le : mer. 23 mars, 2005 17:19
Mon piano : YAMAHA : P120-num. + S4-1/4 queue 1m91
Localisation : RP Sud

Re: Comment choisir son Humidificateur

Message par BM607 » mer. 07 déc., 2016 14:44

chris76 a écrit :Tu peux tester le bon fonctionnement du capteur avec un ohmmètre de la façon suivante :
il faut avoir un ohmètre et 3 mains, mais çà les pianistes savent bien se débrouiller de ce côté là :
tu vides l'eau de la cuve
Entre les deux picots de contact tu dois mesurer une résistance infinie

Tu remontes à la main l'anneau coulissant (tu peux le scotcher provisoirement) ; tu refais la lecture tu dois avoir entre 0.0 et O.5 ohms
La présence d'eau est détectée par mesure de la résistivité (ou de fait par la résistance) ?
Ca interdit l'utilisation d'eau déminéralisée, alors ?

Curieux.

BM
Pas besoin d’être un nazi. Il vous suffit d’être un mouton
S. Haffner, Histoire d’un Allemand

bigrounours
Messages : 3736
Enregistré le : sam. 10 janv., 2009 12:01
Mon piano : Schimmel C120, Nord Electro 6HP

Re: Comment choisir son Humidificateur

Message par bigrounours » mer. 07 déc., 2016 14:50

Merci pour ces explications ! La solution débrouille me va très très bien !
De toute façon, je n'ai pas de ohmmètre sous la main, ni de fer à souder de précision pour aller souder les câbles.

chris76
Messages : 600
Enregistré le : sam. 21 avr., 2012 19:32
Mon piano : Steinway B211

Re: Comment choisir son Humidificateur

Message par chris76 » mer. 07 déc., 2016 15:32

@bm607
Non, c'est un flotteur ; la sortie fonctionne en mode "tout ou rien" : pas d'eau contact coupé,
Présence d'eau : Court circuit
Basique :)

Avatar du membre
BM607
Modérateur
Messages : 6392
Enregistré le : mer. 23 mars, 2005 17:19
Mon piano : YAMAHA : P120-num. + S4-1/4 queue 1m91
Localisation : RP Sud

Re: Comment choisir son Humidificateur

Message par BM607 » mer. 07 déc., 2016 17:27

Ah merci, je me disais aussi que c'était bien aléatoire une mesure de résistivité (les poires flygt, y'a que ça de vrai).

BM
Pas besoin d’être un nazi. Il vous suffit d’être un mouton
S. Haffner, Histoire d’un Allemand

Avatar du membre
Cadenza
Messages : 1787
Enregistré le : dim. 29 mai, 2016 7:42
Mon piano : Yamaha M1A
Localisation : Québec et discord.gg/9JmQKAm
Contact :

Re: Comment choisir son Humidificateur

Message par Cadenza » dim. 11 déc., 2016 7:56

Je me questionne personnellement sur des appareils «hybrides», qui permettraient d'humidifier et de déshumidifier.

Je n'ai jamais mesuré l'hygrométrie de mon appartement. Je vais sûrement m'acheter un petit appareil pour le faire, compte tenu que j'imagine que ça coûte trois fois rien, mais ça fait que je n'ai pas de statistiques sur le taux d'humidité par période de l'année. Mais mon intuition me dit que ça doit être bien humide l'été et bien sec l'hiver (je n'ai pas de climatisation, alors l'été, c'est porte-patio ouverte pendant la nuit pour laisser entrer l'air frais, et fermée le jour; avec ventilateur qui fonctionne au besoin lorsque je suis là, dans la pièce où je me trouve). Le piano sera dans mon salon, donc dans la pièce de la porte-patio, probablement d'ailleurs à côté de ladite porte (le rideau est toujours fermé ou presque, et bien opaque). Le coin du mur donne sur l'extérieur (nord-est; la porte-patio à l'est). C'est d'ailleurs un des objectifs de le mettre là : il risque un peu moins de déranger les voisins que dans le coin adjacent à la chambre.

Bref, voilà, je pense donc que typiquement, j'aurai besoin de déshumidifier l'été et d'humidifier l'hiver (chauffage électrique). Je pensais mettre un système dampp-chaser qui me réglerait les deux situations à la fois, mais si je peux m'en tirer à prix similaire, voire plus faible, avec un appareil externe, pourquoi pas?
Mon parcours musical, du jour 1 (février 2016), avec ses hauts et ses bas. ;)

piùforte
Messages : 84
Enregistré le : sam. 05 déc., 2015 10:58
Mon piano : Schimmel K-169
Localisation : Puy-de-Dôme

Re: Comment choisir son Humidificateur

Message par piùforte » mar. 13 déc., 2016 18:29

Je ne connais pas d'appareil régulant dans les deux sens à un prix comparable au dampp-chaser. La solution "externe" la plus économique serait un humidificateur + un déshumidificateur de performances suffisantes pour la pièce, chacun avec un hygrostat pour un fonctionnement automatique.

Mais avez-vous vraiment besoin de réguler dans les deux sens ? Sinon, il suffit de contenir l'excès principal et accepter une variation dans l'aitre sens. La première étape me semble être une mesure (une précision de ±3% donne déjà une bonne indication).
Tant que tu vis, vis

Avatar du membre
Cadenza
Messages : 1787
Enregistré le : dim. 29 mai, 2016 7:42
Mon piano : Yamaha M1A
Localisation : Québec et discord.gg/9JmQKAm
Contact :

Re: Comment choisir son Humidificateur

Message par Cadenza » mar. 13 déc., 2016 18:50

D'accord merci.

J'ai lu que le pire était l'excès d'humidité que le manque. Ce «sens» risque d'être le plus difficile à contrôle je pense, puisque ce sera l'été, avec les fenêtres ouvertes. :-/
Mon parcours musical, du jour 1 (février 2016), avec ses hauts et ses bas. ;)

piùforte
Messages : 84
Enregistré le : sam. 05 déc., 2015 10:58
Mon piano : Schimmel K-169
Localisation : Puy-de-Dôme

Re: Comment choisir son Humidificateur

Message par piùforte » mer. 14 déc., 2016 19:37

Justement, je me posais la question de l'excès le plus préjudiciable pour un piano, entre un air trop sec (risque de fendre la table d'harmonie) et un air trop humide (touches qui coincent, mais c'est réversible lorsque l'air s'assèche). Qui pourrait nous donner des éléments de réponse :?:
Tant que tu vis, vis

Avatar du membre
Cadenza
Messages : 1787
Enregistré le : dim. 29 mai, 2016 7:42
Mon piano : Yamaha M1A
Localisation : Québec et discord.gg/9JmQKAm
Contact :

Re: Comment choisir son Humidificateur

Message par Cadenza » mer. 14 déc., 2016 23:45

Lee m'avait fourni ce lien lorsque je demandais des conseils sur quoi demander lorsque l'on regarde pour l'achat d'un piano chez un particulier : http://www.pianoweb.fr/verifier-pianooccasion.php

À la section 8, il dit que l'humidité excessive est plus dommageable que la sécheresse «le bois se gonfle et se comprime, puis se tord ou se fend au retour à l'humidité normale».

C'est mon unique référence sur le sujet. ^^
Mon parcours musical, du jour 1 (février 2016), avec ses hauts et ses bas. ;)

piùforte
Messages : 84
Enregistré le : sam. 05 déc., 2015 10:58
Mon piano : Schimmel K-169
Localisation : Puy-de-Dôme

Re: Comment choisir son Humidificateur

Message par piùforte » dim. 18 déc., 2016 20:49

Je viens de trouver quelques infos sur http://www.pianoetguitare.com/piano/ent ... piano.html.

Taux recommandé : autour de 50 à 60%.

Risques :
- Dans un environnement trop sec : desserrage des pièces, jeu excessif de la mécanique, déformations ou fentes des pièces de bois (dont table d'harmonie), craquelage du vernis?
- Dans un environnement trop humide : oxydation des pièces métalliques (dont cordes), déformation des pièces de bois voire craquelages de compression et cloques, grippage de la mécanique (marteaux ou touches coincées).

Il peut donc y avoir des problèmes irréversibles dans les deux cas, nécessitant des réparations.
Tant que tu vis, vis

Spoon
Messages : 9
Enregistré le : lun. 26 sept., 2016 15:57

Re: Comment choisir son Humidificateur

Message par Spoon » dim. 22 janv., 2017 11:16

Bonjour à tous,

Ayant sillonné et épluché les différents posts et liens du forum, je n'arrive toujours pas à me décider sur le modèle d'humidificateur à choisir dans mon cas, à savoir un 3 pièces avec chauffage par le sol mal réglé comme de bien entendu et donc surchauffé, et donc air très sec en hiver (on tombe facilement à 33%).

J'ai déjà pris un Philips HU4803 un peu en urgence pour la chambre du petit (5 mois), qui fait bien le job, mais reste limité (réservoir 2 litres, ça part vite). (je ne parle pas même pas de l'humidificateur à ultrasons Humidoo acheté auparavant encore plus en urgence et qui ne sert strictement à rien ! et ça fait cher la veilleuse bruyante... #digression, désolé)

Le piano (U1 Silent) est dans le salon ouvert sur cuisine/couloir, voire plus lorsque les portes des chambres sont ouvertes mais bon disons surface de 35m2 sans les chambres.

La place étant comptée, je ne peux pas trop taper dans les grosses machines style Trotec B200 ou consorts et j'ai l'impression qu'il n'y a pas beaucoup de modèles intermédiaires, en terme de surface à couvrir. Deux modèles ont retenu mon attention :

- l'inévitable StadlerForm Oskar mais quand même assez controversé, l'entretien a l'air de coûter cher (filtres) (réservoir 3.5 litres)

- le Trotec B25 (dont on ne parle pas trop, si quelqu'un le connaît, je suis preneur d'avis !) qui fonctionne exactement sur le même principe que mon Philips (ou l'inverse ?) : moins cher à l'achat (surtout en ce moment à moitié prix), mais grosso modo même coût d'entretien (réservoir 3 litres)

Les deux ont l'air un peu juste pour la surface mais je me dis que ça serait toujours mieux que rien non ? Sachant que j'ai déjà une pièce largement couverte avec le Philips.

Ou alors, joindre l'utile nécessaire à l'agréable superflu - et accessoirement y laisser un bras - et taper dans les nettoyeurs d'air, celui-ci par exemple ayant l'air (haha) intéressant de par sa capacité d'humidification, surface théorique couverte et son réservoir de 4 litres :
* EDIT * lien qui fonctionne : http://www.philips.fr/c-p/HU5930_10/nettoyeur-dair

Bon, j'abrège mon exposé, merci pour ceux qui auront pris le temps de lire, et double merci à ceux qui sauront peut-être me conseiller sachant qu'en résumé, la situation hygrométrique n'est pas catastrophique mais qu'il faut quand même y remédier.

(et encore je vous raconte pas que j'ai bien les glandes de me prendre la tête pour mon piano que je ne peux pour l'instant quasiment pas utiliser en acoustique because le retraité du dessus est tout le temps chez lui et qu'il a zéro tolérance... "c'est le moment d'acheter !" qu'y disaient...)
Modifié en dernier par Spoon le dim. 22 janv., 2017 14:04, modifié 1 fois.

Avatar du membre
ludoain01
Messages : 351
Enregistré le : dim. 07 déc., 2014 21:47
Mon piano : Grotrian Steinweg Carat
Localisation : AIN

Re: Comment choisir son Humidificateur

Message par ludoain01 » dim. 22 janv., 2017 12:18

j'ai essayé ton lien mais il ne fonctionne pas [-X

Spoon
Messages : 9
Enregistré le : lun. 26 sept., 2016 15:57

Re: Comment choisir son Humidificateur

Message par Spoon » dim. 22 janv., 2017 14:05

Lien rectifié (en attente de modération), merci !

Avatar du membre
BM607
Modérateur
Messages : 6392
Enregistré le : mer. 23 mars, 2005 17:19
Mon piano : YAMAHA : P120-num. + S4-1/4 queue 1m91
Localisation : RP Sud

Re: Comment choisir son Humidificateur

Message par BM607 » dim. 22 janv., 2017 20:31

Un humidificateur à vapeur froide (pour éviter les dépôts blanchâtres) c'est naturellement assez volumineux car il y a besoin d'une surface d'évaporation assez grande pour avoir une bonne efficacité.
Donc :
- soit on décide de prendre un gros modèle, comme le Trotec, assez disgracieux et volumineux, et qui remplit le rôle (ce que j'ai fait pour mon piano),
- soit on prend plusieurs petits modèles,
- soit on prend un ou deux trop petit modèles et ça sera déjà ça c'est vrai. Surtout que l'efficacité est bien meilleure quand le taux d'humidité est bas, donc ça aide bien pour remonter à 40 %, mais pas à remonter à 50 ou 55 % où là on sent bien qu'ils peinent, le ventilateur tourne souvent ; mais 40 % c'est déjà pas mal.

Après, la remontée du taux d'humidité de l'air, à température (et pression) constante, est directement fonction linéaire de la quantité d'eau, donc en fonction de la capacité des réservoirs et de la température/humidité extérieure, il faudra remplir plus ou moins vite (mon réservoir de 10 l s'est retrouvé asséché en peu de temps et j'ai failli oublier de le re-remplir car c'est allé très vite ces derniers jours, mais il y a une alarme de niveau).
Le laveur d'air d'après ce que je crois comprendre en lisant la notice c'est un vapeur froide doublé de filtres à particules fines donc qui améliore la qualité de l'air, ce qui peut être intéressant (il filtre les PM10, c'est le bon moment de l'acheter ;-) ).

Donc après c'est un choix personnel en fonction des différents critères.

BM
Pas besoin d’être un nazi. Il vous suffit d’être un mouton
S. Haffner, Histoire d’un Allemand

Spoon
Messages : 9
Enregistré le : lun. 26 sept., 2016 15:57

Re: Comment choisir son Humidificateur

Message par Spoon » dim. 22 janv., 2017 21:41

Merci pour ta réponse BM.

Du coup j'ai creusé aussi du côté des laveurs d'air, Trotec en propose un petit qui semble avoir une bonne capacité d'humidification et qui demande très peu d'entretien (pas de filtres à changer), mais qui en revanche ne filtre pas les particules fines, mais comme ça n'est pas ma priorité... car le problème des laveurs ou purificateurs c'est que pour le coup il embarquent beaucoup de filtres, et à l'entretien, ça doit revenir cher.

Il s'agit de celui-ci (également en promo) :
https://fr.trotec.com/produits/machines ... r/aw-10-s/

C'est l'équivalent dans le principe de ce qu'on trouve chez Venta, sauf que chez Trotec ils sont censés s'arrêter lorsque l'hygro cible est atteinte, mais j'ai lu un avis sur ce modèle qui disait que non #-o

Autre difficulté, tous ces modèles diffusent à 360°, donc à ne pas mettre contre un mur, ce qui au final ne m'arrange pas... l'équation se complique !

Avatar du membre
BM607
Modérateur
Messages : 6392
Enregistré le : mer. 23 mars, 2005 17:19
Mon piano : YAMAHA : P120-num. + S4-1/4 queue 1m91
Localisation : RP Sud

Re: Comment choisir son Humidificateur

Message par BM607 » dim. 22 janv., 2017 22:25

Je ne connais pas ce modèle, il a l'air pas mal.
Par contre pour la diffusion à 360°, ce n'est pas une obligation (mon Trotec 200 n'est pas dans ce cas), c'est plutôt par commodité de conception je pense (en fait il faut juste que l'aspiration et la sortie d'air ne se marchent pas dessus, donc soient bien séparées, pour des histoires de rendement).

BM
Pas besoin d’être un nazi. Il vous suffit d’être un mouton
S. Haffner, Histoire d’un Allemand

Répondre