Par quel moyen avez-vous trouvé votre prof de piano?

Conseils, cours d'instruments, achats/ventes d'instruments...

Modérateur : Modérateurs

Avatar du membre
Christof
Messages : 2741
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: Par quel moyen avez-vous trouvé votre prof de piano?

Message par Christof » mer. 14 août, 2019 10:21

Petite précision, si mon message n'avait pas été très clair : je n'ai jamais eu de cours à distance, je ne l'aurais jamais accepté.
Comme tu le dis, l'importance du son en direct, est fondamentale.
Je pense aussi qu'il est très important, durant un cours, de voir aussi son prof jouer. Si mes cours durait une heure sur le papier, en fait, ils duraient (selon ce qui se passait) finalement plus longtemps car le prof me montrait aussi en jouant devant moi.
Mais peut-être aussi faut-il être prudent en cette matière, quand on est prof. Ceci pourrait peut-être avoir des effets inverses, du style que l'élève se dise : ouh la, la, jamais je ne jouerai comme ça, le renvoyant à quelque chose qui pourrait être alors douloureux.

Le seul cours qu'on pourrait qualifier de "à distance" que j'ai pu avoir, c'est un DVD de Kenny Werner acheté il y a pas mal d'années déjà. Je le conseille à toute personne jouant du jazz. Époustouflant. Une heure de cours, vous en avez après pour 20 ans...
Kenny Werner Effortless Mastery of Melody Harmony & Rhythm

Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 2276
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 WA
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: Par quel moyen avez-vous trouvé votre prof de piano?

Message par Jacques Béziat » mer. 14 août, 2019 11:18

Christof a écrit :
mer. 14 août, 2019 10:21

Mais peut-être aussi faut-il être prudent en cette matière, quand on est prof. Ceci pourrait peut-être avoir des effets inverses, du style que l'élève se dise : ouh la, la, jamais je ne jouerai comme ça, le renvoyant à quelque chose qui pourrait être alors douloureux.
Exact, une démonstration peut effrayer l'élève, croyant bien faire il m'est arrivé de le faire, il faut y aller doucement et juste montrer un passage du morceau travaillé et vers quoi il faut tendre, et encourager ses efforts.
À tel point que j'esquive au maximum quand un élève me demande de jouer devant lui un morceau de mon choix, parce que la réponse est presque toujours la même : je n'y arriverai jamais !, et là tu regrettes sacrément d'avoir cédé à la demande ! :roll:
Du coup je joue quelque chose de simple qu'il connaît, pour que ça lui paraisse, même vaguement, à sa portée. 8)
Bon, après, ça dépend de l'élève, certains ça peut au contraire les faire rêver et les encourager.
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli

Julien84
Messages : 776
Enregistré le : dim. 03 mai, 2015 14:18
Mon piano : Yamaha N1
Contact :

Re: Par quel moyen avez-vous trouvé votre prof de piano?

Message par Julien84 » mer. 14 août, 2019 19:37

Jacques Béziat a écrit :
mer. 14 août, 2019 11:18
Christof a écrit :
mer. 14 août, 2019 10:21

Mais peut-être aussi faut-il être prudent en cette matière, quand on est prof. Ceci pourrait peut-être avoir des effets inverses, du style que l'élève se dise : ouh la, la, jamais je ne jouerai comme ça, le renvoyant à quelque chose qui pourrait être alors douloureux.
Exact, une démonstration peut effrayer l'élève, croyant bien faire il m'est arrivé de le faire, il faut y aller doucement et juste montrer un passage du morceau travaillé et vers quoi il faut tendre, et encourager ses efforts.
À tel point que j'esquive au maximum quand un élève me demande de jouer devant lui un morceau de mon choix, parce que la réponse est presque toujours la même : je n'y arriverai jamais !, et là tu regrettes sacrément d'avoir cédé à la demande ! :roll:
Du coup je joue quelque chose de simple qu'il connaît, pour que ça lui paraisse, même vaguement, à sa portée. 8)
Bon, après, ça dépend de l'élève, certains ça peut au contraire les faire rêver et les encourager.
J'ai expérimenté cet effet quand j'ai assuré un remplacement dans une école de musique. On veut amener l'élève à se projeter un peu plus loin que le cours suivant et lui faire toucher du doigt ce qu'il est possible de faire de son instrument ainsi que la richesse du répertoire… Et ça créée une distance au lieu de tirer l'élève vers le haut!
J'avais remarqué à cette occasion que la motivation c'est quelque chose de très fragile et à manier avec beaucoup de délicatesse. D'ailleurs un certains nombre de sujets du forum le prouve.

tblb
Messages : 279
Enregistré le : mer. 05 juin, 2019 14:25
Mon piano : Kawai K500 AR

Re: Par quel moyen avez-vous trouvé votre prof de piano?

Message par tblb » jeu. 15 août, 2019 12:14

Jacques Béziat a écrit :
mer. 14 août, 2019 11:18
Christof a écrit :
mer. 14 août, 2019 10:21

Mais peut-être aussi faut-il être prudent en cette matière, quand on est prof. Ceci pourrait peut-être avoir des effets inverses, du style que l'élève se dise : ouh la, la, jamais je ne jouerai comme ça, le renvoyant à quelque chose qui pourrait être alors douloureux.
Exact, une démonstration peut effrayer l'élève, croyant bien faire il m'est arrivé de le faire, il faut y aller doucement et juste montrer un passage du morceau travaillé et vers quoi il faut tendre, et encourager ses efforts.
À tel point que j'esquive au maximum quand un élève me demande de jouer devant lui un morceau de mon choix, parce que la réponse est presque toujours la même : je n'y arriverai jamais !, et là tu regrettes sacrément d'avoir cédé à la demande ! :roll:
Du coup je joue quelque chose de simple qu'il connaît, pour que ça lui paraisse, même vaguement, à sa portée. 8)
Bon, après, ça dépend de l'élève, certains ça peut au contraire les faire rêver et les encourager.
J’allais le dire , ça doit dépendre des élèves , et j’en parlais avec mon prof Il y a quelque temps , enfant-ado-adulte c’est souvent complètement différent .
Moi en tant qu’adulte débutant , je trouve ça super motivant , même si je sais que quand j’aurais 20 ou 30 ans de piano dans les doigts si je n’abandonne pas, j’aurais quelques cheveux blanc :mrgreen:
L’autre fois à,la gare , j’ai vu un papi jouer ( >80 ans a vu d’oeil ) et bien ça m’a encore plus motivé en me disant qu’il est encore possible de jouer sans soucis à un Âge avancé.

Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 2276
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 WA
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: Par quel moyen avez-vous trouvé votre prof de piano?

Message par Jacques Béziat » jeu. 15 août, 2019 13:36

Julien84 a écrit :
mer. 14 août, 2019 19:37

J'avais remarqué à cette occasion que la motivation c'est quelque chose de très fragile et à manier avec beaucoup de délicatesse. D'ailleurs un certains nombre de sujets du forum le prouve.
Tout à fait, on peut parler de fragilité de la motivation comme de fragilité de l'élève dans sa globalité, le doute peut saisir l'élève, surtout l'adulte débutant.
L'enfant, lui, vit déjà l'apprentissage de tout à l'école, à la maison, il ne craint pas trop de se faire houspiller et se retrouve dans les mêmes conditions au piano. S'il est motivé, ça roule sans souci comme sur des rails. :)
S'il est peu motivé, il arrêtera, immanquablement, malgré toute la motivation du prof.

Les adultes se remettent continuellement en question, sont bourrés d'a priori, sont de plus en plus têtus avec l'âge, sont vite frustrés de la lenteur des progrès, essaient quelques fois de trouver des raccourcis dans leur apprentissage et n'écoutent pas forcément les conseils, ce sont souvent les élèves les plus ch... difficiles !
C'est juste une tendance générale, bien évidemment tout le monde n'est pas identique. :wink:
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli

tblb
Messages : 279
Enregistré le : mer. 05 juin, 2019 14:25
Mon piano : Kawai K500 AR

Re: Par quel moyen avez-vous trouvé votre prof de piano?

Message par tblb » jeu. 15 août, 2019 13:53

Et on veut choisir des morceaux au dessus de notre niveau :mrgreen:

Du coup,tu,leurs fait jouer quoi à tes adultes débutant ?

Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 2276
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 WA
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: Par quel moyen avez-vous trouvé votre prof de piano?

Message par Jacques Béziat » jeu. 15 août, 2019 14:48

tblb a écrit :
jeu. 15 août, 2019 13:53
Et on veut choisir des morceaux au dessus de notre niveau :mrgreen:

Du coup,tu,leurs fait jouer quoi à tes adultes débutant ?
Cela dépend de ce que veut faire l'adulte.
S'il est prêt à apprendre comme tout le monde avec un apprentissage classique afin d'acquérir un minimum de technique, il suit une méthode comme les enfants les premières semaines, mais après quelques mois on peut toujours introduire au milieu de l'apprentissage normal des morceaux style musique de films, des chansons, ou du classique simplifié.
Un adulte aussi (surtout !) a besoin de se motiver.
J'adapte les cours en fonction.

En deuxième année, pareil que pour les enfants : 1er Prélude du CBT de Bach, Gymnopédie n°1, un ou deux morceaux de Tiersen (hélas ! :mrgreen: ), Sonatines de Beethoven, de Clementi, etc...
S'ils éprouvent l'envie de faire du jazz, de l'accompagnement, on peut commencer à étudier les accords, à faire quelques blues sur partitions simplifiées, etc..., mais toujours en travaillant aussi du classique (sauf si vraiment ils n'aiment pas le classique, mais j'évite les gens qui n'aiment pas le classique, cela contrarie la globalité de l'apprentissage... et ma vision de la musique en général).
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli

tblb
Messages : 279
Enregistré le : mer. 05 juin, 2019 14:25
Mon piano : Kawai K500 AR

Re: Par quel moyen avez-vous trouvé votre prof de piano?

Message par tblb » jeu. 15 août, 2019 15:38

J’ai fait un peu de méthode au début avec en parallèle une version très simplifié de Forrest Gump , puis j’ai enchaîné sur des morceaux un peu plus galère la valse en la mineur de chopin un peu édulcoré (Noviscore), la je suis sur un morceau de Morricone , mais clairement pas de mon niveau :mrgreen: (je suis dessus depuis une paire de mois) , mais je finirais par y arriver .

J’attaque les gammes et un petit prélude de Bach là.

J’ai la chance d'être <tombé sur un prof qui est parfait pour moi et mon fils.

Vous avez quoi,contre tiersen vous les prof de piano ? :lol: Le miens c’est pareil J’aime pas le personnage, mais sa musique ça passe .

Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 2276
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 WA
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: Par quel moyen avez-vous trouvé votre prof de piano?

Message par Jacques Béziat » ven. 16 août, 2019 0:18

tblb a écrit :
jeu. 15 août, 2019 15:38
Vous avez quoi,contre tiersen vous les prof de piano ? :lol:
:mrgreen:

Je peux mettre un joker ? :-#
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli

Julien84
Messages : 776
Enregistré le : dim. 03 mai, 2015 14:18
Mon piano : Yamaha N1
Contact :

Re: Par quel moyen avez-vous trouvé votre prof de piano?

Message par Julien84 » ven. 16 août, 2019 20:03

Merci de ce retour Jacques, et que je vais mettre dans un coin de ma tête pour l'avenir proche. J'avais déjà senti ce phénomène avec les quelques élèves adultes que j'ai eus en cours.
Jacques Béziat a écrit :
ven. 16 août, 2019 0:18
tblb a écrit :
jeu. 15 août, 2019 15:38
Vous avez quoi,contre tiersen vous les prof de piano ? :lol:
:mrgreen:

Je peux mettre un joker ? :-#
Le problème de Tiersen et de cette trop fameuse comptine d'un autre été c'est je pense cet effet d'arbre qui cache la forêt, pour une musique par ailleurs fort banale; des harmonies modales passe-partout, une écriture pianistique paresseuse et parfois même un manque flagrant d'inspiration notamment dans ce passage dans lequel la main droite arpège "dans le vide" pour ne rien dire.
Je trouve pourtant le début prometteur: la main gauche tombe bien sous les doigts, la mélodie minimaliste mais prégnante donnent un côté à la Satie à cette pièce… Mais le plaisir est de courte durée :?

sylvie piano
Messages : 1752
Enregistré le : dim. 25 mai, 2014 23:59
Mon piano : Schimmel K230
Localisation : Nantes [44000]
Contact :

Re: Par quel moyen avez-vous trouvé votre prof de piano?

Message par sylvie piano » ven. 16 août, 2019 22:17

Pour ma part, je pense que toutes les musiques qui motivent à apprendre à jouer du piano méritent un regard bienveillant.
Les marchands de piano et les profs ont bénéficié de coups de pouce incroyables , la balade pour Adeline de Clayderman, yiruma.. Yann Tiersen....et autres Enaudi.. . Et la lettre à Élise ! ❤

Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 2276
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 WA
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: Par quel moyen avez-vous trouvé votre prof de piano?

Message par Jacques Béziat » ven. 16 août, 2019 22:47

sylvie piano a écrit :
ven. 16 août, 2019 22:17
Pour ma part, je pense que toutes les musiques qui motivent à apprendre à jouer du piano méritent un regard bienveillant.
Les marchands de piano et les profs ont bénéficié de coups de pouce incroyables , la balade pour Adeline de Clayderman, yiruma.. Yann Tiersen....et autres Enaudi.. . Et la lettre à Élise ! ❤
Moi, je ne lui dis pas merci, à Tiersen ! :evil: :lol:

La lettre à Élise est la star incontestée, tout au moins les premières notes, du répertoire des enfants.
Je travaille dans un endroit qui vend des claviers, c'est cent fois par jour que j'entends ces premières notes mi-ré#-mi-ré# etc... :roll:
Tiersen passera comme Clayderman dans quelques années, il suffit d'être patient... :mrgreen:

J'ajouterai une chose : à mon avis, même sans Tiersen, le piano susciterait autant de vocations : les enfants n'hésitent pas à égrener les premières notes du Pirate des Caraïbes, de Coco, ou autre Lalaland, ou d'une chanson d'Adèle, ou de Louane, etc...
La Marche Turque de Mozart aussi revient souvent.
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli

sylvie piano
Messages : 1752
Enregistré le : dim. 25 mai, 2014 23:59
Mon piano : Schimmel K230
Localisation : Nantes [44000]
Contact :

Re: Par quel moyen avez-vous trouvé votre prof de piano?

Message par sylvie piano » sam. 17 août, 2019 11:43

Je pense que je l'avais déjà dit, j'ai une tendresse particulière pour Yann Tiersen dont je fus la répétitrice lorsqu'il avait 9 ans, pendant 1 ou 2 ans. Nous avions le même professeur au conservatoire de Rennes.
Un enfant si sensible et si doué... Pianiste et violoniste.
Alors peut-être que je suis très indulgente et que je perçois dans sa musique le drame de sa vie d'enfant...
Mais je n'ai pas connu Clayderman ni Yiruma.... Et je persiste à penser que le succès ne vient pas par hasard et qu'il ne nous appartient pas de juger du bon fondement de l'impact d'une musique sur un cœur dépourvu de toute culture musicale classique.
À nous justement d'en tenir compte, de ne pas offenser la perception de quiconque vibre pour une musique qui nous semble pauvre. Simplement délicatement orienter petit à petit vers d'autres musiques.....

Avatar du membre
fugue
Messages : 1299
Enregistré le : lun. 21 mars, 2011 9:39
Mon piano : Schimmel 120T

Re: Par quel moyen avez-vous trouvé votre prof de piano?

Message par fugue » sam. 17 août, 2019 12:53

Ca me rappelle mes 1ers cours.
Une jeune femme avait sa leçon avant moi.
Elle s'était mise au piano avec, pour commencer, 2 objectifs: apprendre un morceau de ce compositeur (je ne sais plus lequel) et la célèbre Gymnopédie N°1 de Satie qui, particulièrement, et à force de l'avoir entendue, me donnait envie de piquer un somme.
De mon côté, je n'en voyais que par Chopin, Chopin, Chopin (et la 1ère Arabesque de Debussy). Ce qui est somme toute assez réducteur aussi (et c'est pourtant classique de chez classique), lorsque l'on sait tout ce qui peut s'offrir à nous, élèves adultes débutants et tout autre apprenti pianiste.
Elle, elle ne l'aimait pas, du tout du tout. Puis il y a eu cette/notre audition, 6 ans plus tard. Nous devions présenter l'oeuvre ou le compositeur interprété. Entre temps, ma prof avait élargi mes horizons.
Alors j'avais pensé à elle pour ma présentation et j'avais rapproché des thèmes Chopiniens de chansons contemporaines...(bon, et puis, pour une fois, j'avais pas loupé mon Nocturne :mrgreen: ).
Bref, elle m'a dit ensuite que je lui avais ouvert des horizons moi aussi. Ce qui, à mon tour, a eu un effet bénéfique sur moi: nouveau paramétrage des miens, encore plus ouverts qu'avant! Et grâce à elle, fan de Tiersen!

Bref. Tout ce qui amène à la musique, à la motivation de prendre des cours, à faire du piano ou tout autre instrument est bienvenu.
Par ailleurs, ce qu'il compose marche et plaît. Ce n'est pas donné à tout le monde. Il faut le "trouver". Et parfois, ce qui est le plus compliqué n'est pas toujours le plus chouette à entendre.
Composer quelque chose qui plaît, c'est énorme!

L'important, c'est le résultat, l'ouverture des mondes, tout en sachant faire plaisir à l'élève et quand je repense à cette jeune femme, je suis toujours émue de savoir que son attirance pour Tiersen, loin d'avoir été occultée par la prof, lui a donné la motivation de se lancer à l'âge adulte car, on aura beau dire, ce n'est pas si évident que cela de se mettre à apprendre le piano à plus de 30 berges :D

Allez Jacques, je suis sûre que tu as dû avoir de bonnes surprise aussi :D :D

Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 2276
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 WA
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: Par quel moyen avez-vous trouvé votre prof de piano?

Message par Jacques Béziat » sam. 17 août, 2019 19:36

Bon, on s'éloigne passablement du sujet initial, mais en effet qu'importe la façon dont on accroche à la musique en général, et au piano en particulier. :)

Moi c'est Bach et l'orgue qui m'a amené au piano, ma vraie passion est l'orgue, et assez vite j'ai accroché aussi aux musiques de film : Morricone, Lai, Legrand, Delrue, de Roubaix, Magne, Herrmann, etc... quand j'étais gamin/ado.

Bon, il faut distinguer les mélodistes des musiciens complets.
Francis Lai était un superbe mélodiste, mais il faisait faire ses arrangements/orchestrations par d'autres, comme Jean Musy qui avait superbement fait l'arrangement pour le film Bilitis par exemple.
Legrand, Delrue, Morricone, Mancini, ce sont ou étaient de formidables mélodistes doublés d'une vraie technique instrumentale et d'écriture, la musique est de ce fait très dense.
Je mets à nouveau mon joker au sujet de Tiersen, afin d'éviter toute polémique. 8)
Je m'amuse d'ailleurs à reprendre les thèmes de Tiersen en improvisant un accompagnement classique, ou réharmonisé jazz, ça surprend l'entourage mais moi ça me détend, j'adore improviser. :)
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli

Avatar du membre
fugue
Messages : 1299
Enregistré le : lun. 21 mars, 2011 9:39
Mon piano : Schimmel 120T

Re: Par quel moyen avez-vous trouvé votre prof de piano?

Message par fugue » sam. 17 août, 2019 20:48

Jacques Béziat a écrit :
sam. 17 août, 2019 19:36
Je m'amuse d'ailleurs à reprendre les thèmes de Tiersen en improvisant un accompagnement classique, ou réharmonisé jazz, ça surprend l'entourage mais moi ça me détend, j'adore improviser. :)
Oh mais dis-donc toi :D, y a un fil "Improvisation vue par les PMistes"...Un peu délaissé bien que pas abandonné (heureusement)...qui ne demande qu'à être nourri hein!
:arrow:

Au fait, ça avance tes projets Julien?

Julien84
Messages : 776
Enregistré le : dim. 03 mai, 2015 14:18
Mon piano : Yamaha N1
Contact :

Re: Par quel moyen avez-vous trouvé votre prof de piano?

Message par Julien84 » sam. 17 août, 2019 21:37

fugue a écrit :
sam. 17 août, 2019 20:48
Au fait, ça avance tes projets Julien?
Pas pour l'instant. L'élève qui m'avait contacté n'a pas donné suite, probablement parce que le premier professeur qu'il avait sollicité (le site communique ces infos :evil: ) lui a répondu, même tardivement. Mais je suis content de voir que mon annonce a attiré l'attention, et puis on est en plein mois d'aout, il faut attendre.
Je suis ne suis pas sûr que le fait de payer cette option qui autorise les élèves à contacter les profs gratuitement permette de se démarquer avantageusement. En tout cas, je n'ai pas encore sauté le pas.

AnneB
Messages : 907
Enregistré le : lun. 04 sept., 2006 7:00
Mon piano : Boston UP118
Localisation : Lyon

Re: Par quel moyen avez-vous trouvé votre prof de piano?

Message par AnneB » sam. 17 août, 2019 21:55

moi j'ai demandé à mon accordeur , et j'ai aussi regardé sur internet et je suis tombée sur un prof très chouette qui donne des cours che lui et explique sa padagogie sur un site perso. Très peu de profs le font, c'est dommage car maintenant ça ne necessiste ni budget ni connaissances particulières

Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 2276
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 WA
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: Par quel moyen avez-vous trouvé votre prof de piano?

Message par Jacques Béziat » dim. 18 août, 2019 0:08

AnneB a écrit :
sam. 17 août, 2019 21:55
Très peu de profs le font, c'est dommage car maintenant ça ne necessiste ni budget ni connaissances particulières
Que veux-tu dire par là ?
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli

Julien84
Messages : 776
Enregistré le : dim. 03 mai, 2015 14:18
Mon piano : Yamaha N1
Contact :

Re: Par quel moyen avez-vous trouvé votre prof de piano?

Message par Julien84 » dim. 18 août, 2019 10:22

Jacques Béziat a écrit :
dim. 18 août, 2019 0:08
AnneB a écrit :
sam. 17 août, 2019 21:55
Très peu de profs le font, c'est dommage car maintenant ça ne necessiste ni budget ni connaissances particulières
Que veux-tu dire par là ?
De créer un site internet personnel je pense. Il y a certainement des modèles à disposition de la même façon qu'il y des modèles de blogs prêt à l'emploi.

Répondre