Perte de mes moyens quand je joue devant mon professeur

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

alain17
Messages : 460
Enregistré le : mar. 26 avr., 2005 15:00
Mon piano : Pleyel 118
Localisation : Charente Maritime

Re: Perte de mes moyens quand je joue devant mon professeur

Message par alain17 »

solgy a écrit :
Je pense que la difficulté vient aussi du fait. Que je n'ai pas recommencé le piano à zéro.


Qu'à la fois je suis capable de jouer des trucs difficile et que ........je bloque sur des trucs simple..............

.
A mon humble avis, les pistes de solutions sont là !
Le style est comme le cristal. Sa pureté fait son éclat.
Victor Hugo
l'andorran
Messages : 3
Enregistré le : jeu. 18 juin, 2009 14:04

Re: Perte de mes moyens quand je joue devant mon professeur

Message par l'andorran »

Est-ce possible, solgy, que tu est amoureux de cette prof?

( J'avoue que je n'ai pas lu de très près toutes les réponses, peut être cette "hypothèse" déjà a été écartée, je ne sais même si tu es femme ou homme, mais bien ... )
Chaud pain
Messages : 157
Enregistré le : sam. 15 mars, 2008 15:57
Mon piano : Wilhemn Steinmann
Localisation : Montigny-le-Bretonneux

Re: Perte de mes moyens quand je joue devant mon professeur

Message par Chaud pain »

sogly est une femme et a un compagnon :roll:
solgy
Messages : 220
Enregistré le : ven. 12 janv., 2007 9:58
Mon piano : HOFFMAN 124
Localisation : Vaureal, Région parisienne

Re: Perte de mes moyens quand je joue devant mon professeur

Message par solgy »

l'andorran a écrit :Est-ce possible, solgy, que tu est amoureux de cette prof?

( J'avoue que je n'ai pas lu de très près toutes les réponses, peut être cette "hypothèse" déjà a été écartée, je ne sais même si tu es femme ou homme, mais bien ... )
il va falloir que j'y réfléchisse, je n'avais pas envisagé les chose sous un angle
Chaud pain a écrit :sogly est une femme et a un compagnon :roll:
C'est peut être un changement de cap radical qui sait ...
Solgy
Polonaise
Messages : 62
Enregistré le : sam. 21 mars, 2009 21:34
Mon piano : Seiler 116 primus
Localisation : Pas-de-Calais

Re: Perte de mes moyens quand je joue devant mon professeur

Message par Polonaise »

:oops: :oops: :oops:
solgy
Messages : 220
Enregistré le : ven. 12 janv., 2007 9:58
Mon piano : HOFFMAN 124
Localisation : Vaureal, Région parisienne

Re: Perte de mes moyens quand je joue devant mon professeur

Message par solgy »

En fait j'ai eu une discussion avec elle. Elle reconnait qu'il aurait fallu, reprendre tout à la base. Mais qu'elle avait eu peur que je m'ennuis si elle m'avait donné ce qu'elle faisait faire aux enfants. Qu'effectivement, j'avais avancé très lentement.
Ce qui est étrange, c'est que moi même je lui avais dit que certains morceaux était au dessus de mon niveau.
Ce qui est dommage, c'est qu'elle n'a pas réalisé que j'étais le genre d'adulte que ne demandait qu'à reprendre ses bases.

La suite au prochain épisode, j attends la clôture des inscriptions pour savoir ce qui va se passer.
Modifié en dernier par solgy le ven. 19 juin, 2009 21:16, modifié 1 fois.
Solgy
cmg
Messages : 303
Enregistré le : sam. 11 mars, 2006 17:56
Mon piano : yamaha C3
Localisation : sud

Re: Perte de mes moyens quand je joue devant mon professeur

Message par cmg »

A lire ton post , Solgy , j'ai l'impression de relire mon histoire : quelques années de piano enfant ou je m'éclatais, obligée d'arreter vers 15 ans pour des raisons économiques , j'ai pu enfin m'acheter un piano en 2001.Je retrouve rapidement l'usage de mes doigts , je reprends des cours et malgré de grosses lacunes en solfège j'avançais à toute allure : valses et nocturnes de Chopin, mouvement lent de sonates de Shubert , moments musicaux etc... mais j'avais beaucoup de mal à jouer devant mon prof , j'ai changé plusieurs fois de professeur , c'était de mal en pis : j'avais l'impression d'étre une imposture : les pièces trés faciles , je n'arrivais plus à les jouer , en cours je ne comprenais plus rien , je me tétanisais devant mon prof comme une gamine complexée ;persuadée d'étre refractaire à toute forme d'enseignement ,je me laisse quand meme convaincre par mon accordeur d'essayer un nouveau prof (le 5e): un ami à lui diplomé de l' ecole normale. Avec lui , j'ai passée 6 mois à décortiquer les Premers Maitres du piano (la honte ), puis les premiéres études de Czerny , d'autres pièces faciles, c'est quelqu'un qui ne laisse rien passer , d'une extrème exigence . Je termine ma 3e année avec lui , j'ai travaillé le 4e impromptu de Schubert , opus 90, entre autre, je commence la Pavane pour une Infante Défunte , j'ai enfin le sentiment de construire un apprentissage solide : je rejoins completement Alain17, sans base , on ne peut qu'étre mal à l'aise et déstabilisée . Courage !
solgy
Messages : 220
Enregistré le : ven. 12 janv., 2007 9:58
Mon piano : HOFFMAN 124
Localisation : Vaureal, Région parisienne

Re: Perte de mes moyens quand je joue devant mon professeur

Message par solgy »

cmg a écrit :A lire ton post , Solgy , j'ai l'impression de relire mon histoire : quelques années de piano enfant ou je m'éclatais, obligée d'arreter vers 15 ans pour des raisons économiques , j'ai pu enfin m'acheter un piano en 2001.Je retrouve rapidement l'usage de mes doigts , je reprends des cours et malgré de grosses lacunes en solfège j'avançais à toute allure : valses et nocturnes de Chopin, mouvement lent de sonates de Shubert , moments musicaux etc... mais j'avais beaucoup de mal à jouer devant mon prof , j'ai changé plusieurs fois de professeur , c'était de mal en pis : j'avais l'impression d'étre une imposture : les pièces trés faciles , je n'arrivais plus à les jouer , en cours je ne comprenais plus rien , je me tétanisais devant mon prof comme une gamine complexée ;persuadée d'étre refractaire à toute forme d'enseignement ,je me laisse quand meme convaincre par mon accordeur d'essayer un nouveau prof (le 5e): un ami à lui diplomé de l' ecole normale. Avec lui , j'ai passée 6 mois à décortiquer les Premers Maitres du piano (la honte ), puis les premiéres études de Czerny , d'autres pièces faciles, c'est quelqu'un qui ne laisse rien passer , d'une extrème exigence . Je termine ma 3e année avec lui , j'ai travaillé le 4e impromptu de Schubert , opus 90, entre autre, je commence la Pavane pour une Infante Défunte , j'ai enfin le sentiment de construire un apprentissage solide : je rejoins completement Alain17, sans base , on ne peut qu'étre mal à l'aise et déstabilisée . Courage !
oui je crois que le problème est là.
J'ai besoin de reprendre complétement mes bases. Cette professeur n'est pas si mauvaise. Elle a simplement pensé que je m'ennuieraid, elle n'a pas du tout réalisé le travail que j'étais obligé de fournir pour jouer des morceaux. Elle a réalisé que j'étais très lente et pour cause.
J'avais souvent mal au mains et aux poignés, mais comme je travaille aussi sur un clavier je pensais que cela provenait de là. En fait mauvaise positions crispations.

Pour sa défense il est vrai que j'en voulais et que ce n'étais peut être pas facile de me dire les choses. Et probablement, je le sentais.... En fait les non dit font plus de dégats.
Du coup, pendant les vacances, je vais reprendre les morceaux d'y il y a deux ans. Ce qui m'amène à penser que mes acquis ne sont pas si bon. C'est que ces morceaux là, il faut presque que je les retravaille complétement.
La bonne nouvelle, est que je change de piano....A la rentrée.
.
Solgy
jeanphilippeherbien
Messages : 480
Enregistré le : mar. 31 mars, 2009 13:29
Mon piano : Demi-queue européen.
Localisation : Nancy 54

Re: Perte de mes moyens quand je joue devant mon professeur

Message par jeanphilippeherbien »

hello

j'avance une piste, je trouve que c'est très bon de s'enregistrer, parce qu'on retrouve les sensations de jouer devant un auditeur.... on perd un pourcentage de tout... et avec l'habitude on le retrouve.

sinon il est naturel de perdre une partie de ses moyens devant un auditoire, mais si on veut jouer la musique pour autrui, ce qui n'est nullement une obligation, jouer devant un prof, et l'élève suivant comme je le fais chez mon prof, je trouve cela super.... ça dédramatise, en plus souvent j'apprends beaucoup des autres jouant ou bien autre chose ou bien parfois la même chose que moi, mon prof nous fait se croiser sur les mêmes morceaux.... et en plus on se fait des amis;...

j'aimerais beaucoup un jour jouer pour un auditoire,

je veux dire, jouer du jazz pour le faire découvrir
un piano bar,

j'ai quelques pistes, et j'ai très envie de le faire pour ma deuxième vie, d'après mon boulot que j'ai....


maintenant, un temps pour tout et pour assoir mes bases, je n'ai pas honte de dire à mon prof que pour être plus sûr de moi je prends de bach à nos jours à zéro,
alors il me conseille autre chose, etc etc

et on progresse ensemble,

honnêtement j'ai l'expérience de deux profs, un jazz super fort,
une classique super forte,

les deux m'ont écouté, conseillé, ils ont été géniaux, modestes, sympa....

même quand mon prof de jazz me dit que si je bosse pas on peut parler jazz mais c'est pas pareil, ben c'est un petit coup de pied aux fesses qui ne me fait guère de mal.....

voila pour mon exp très limitée...
alain17
Messages : 460
Enregistré le : mar. 26 avr., 2005 15:00
Mon piano : Pleyel 118
Localisation : Charente Maritime

Re: Perte de mes moyens quand je joue devant mon professeur

Message par alain17 »

Je comprends très bien le désarroi de Solgy puisque je suis, moi aussi, passé par là.
J'ai eu par contre une chance et une opportunité qui ne se présentera pas deux fois certainement, de rencontrer un prof qui m' a mis au pied du mur
en me faisant accepter de tout reprendre à la base en oubliant tout ce que j'avais appris.

J'ai donc appris progressivement que travailler durant des années, des gammes arpèges doubles notes etc...sans sentir physiquement ce qui nous permet de le faire, nous amène dans une impasse.
La méconnaissance de la physique du pianiste, en un mot du geste, de la posture, de la complète décontraction de notre corps, ne peut déboucher que sur des difficultés. Nous priver de ce qui peut nous rendre totalement à l'aise.
L' enfant est plus souvent à l'aise parce que, pour la plupart, cet état est naturel. L'adulte l'a perdu.

Quand on reprend le piano ou qu'on débute, cette approche est primordiale. Certes on a l'impression de progresser moins vite et cela oblige à ne jouer que des pièces courtes parce qu'il faut penser à tout, pour arriver à bien ressentir et maîtriser les gestes et détente, et,... la musique (l'écoute active).

Et c'est là que l'on se rencontre, que ce qui ,au premier, abord parait simple, n'est pas facile du tout.

Mon prof est toujours agacé quand il voit sur des recueils de partitions, "Pièces Faciles". Parce que pour lui et je comprends maintenant ce qu'il veut dire, ce n'est pas facile de restituer de l'esthétisme musicale quand il y a peu de notes. Et ce n'est qu'après avoir bien acquis et maîtriser la technique (qui englobe gestes , détente, et piano..) que l'on peut aborder des oeuvres plus complexes.

Et puis qu'y a-t-il de déshonorant à redevenir "un enfant".
Alors ne nous décourageons pas. Personnellement je prends beaucoup de plaisir à jouer ces petites pièces "enfantines", qui ont pour la plupart quand même été écrites par Schumann, Mozart, Bartok, Kabalevski....et d'autres Grands.

" Être adulte, c'est retrouver le sérieux que l'on mettait au jeu étant enfant"
Nietsche
Le style est comme le cristal. Sa pureté fait son éclat.
Victor Hugo
fred.sol
Messages : 93
Enregistré le : mer. 05 sept., 2007 10:35
Localisation : Région parisienne

Re: Perte de mes moyens quand je joue devant mon professeur

Message par fred.sol »

Je suis entièrement d'accord avec toi, Alain.

Il est essentiel de faire comme tu dis.

Si l'on est un vrai mélomane-musicien, on sera davantage satisfait de faire de la "musique", de l"art" sur des courtes pièces faciles en sentant la musique passer dans son corps plutôt que de massacrer un impromptu de Schubert dans un état de tension stérile.
solgy
Messages : 220
Enregistré le : ven. 12 janv., 2007 9:58
Mon piano : HOFFMAN 124
Localisation : Vaureal, Région parisienne

Re: Perte de mes moyens quand je joue devant mon professeur

Message par solgy »

alain17 a écrit :Je comprends très bien le désarroi de Solgy puisque je suis, moi aussi, passé par là.
J'ai eu par contre une chance et une opportunité qui ne se présentera pas deux fois certainement, de rencontrer un prof qui m' a mis au pied du mur
en me faisant accepter de tout reprendre à la base en oubliant tout ce que j'avais appris.

J'ai donc appris progressivement que travailler durant des années, des gammes arpèges doubles notes etc...sans sentir physiquement ce qui nous permet de le faire, nous amène dans une impasse.
La méconnaissance de la physique du pianiste, en un mot du geste, de la posture, de la complète décontraction de notre corps, ne peut déboucher que sur des difficultés. Nous priver de ce qui peut nous rendre totalement à l'aise.
c'est, bien cela. Un ami m'a montré et expliqué, des choses de base, sur la posture, le relachement, l'utilisation du poids. J'ai tout à reprendre.
.
alain17 a écrit :
Quand on reprend le piano ou qu'on débute, cette approche est primordiale. Certes on a l'impression de progresser moins vite et cela oblige à ne jouer que des pièces courtes parce qu'il faut penser à tout, pour arriver à bien ressentir et maîtriser les gestes et détente, et,... la musique (l'écoute active).
Je pense que j'aurais plutôt gagné du temps.
.
alain17 a écrit : Et c'est là que l'on se rencontre, que ce qui ,au premier, abord parait simple, n'est pas facile du tout.


Et puis qu'y a-t-il de déshonorant à redevenir "un enfant".
on redevient pas, l'on retrouve une part de l'enfance qui est encore en nous.
Alors ne nous décourageons pas..
alain17 a écrit : Personnellement je prends beaucoup de plaisir à jouer ces petites pièces "enfantines", qui ont pour la plupart quand même été écrites par Schumann, Mozart, Bartok, Kabalevski....et d'autres Grands.

" Être adulte, c'est retrouver le sérieux que l'on mettait au jeu étant enfant"
Nietsche
Je me ne décourage, pas, je ne sais pas encore, avec quel prof je vais continuer, mais une chose est sure, je sais ce que je vais lui dire dès le départ.
Il faut tout reprendre... Cela prendra le temps que cela prendra. Ce qui est dommage, c'est que tout cela vient du regard que l'on pose sur l'adulte.
Nous sommes, sensée apprendre jusqu'à la fin de nos jours. Personnellement, j'ai repris mes études tard et le sport aussi. Ce qui est difficile quand on reprend c'est de ne pas vouloir griller les étapes.
D"ailleurs pour les petites pièce enfantines, je serais preneuse, si vous pouviez m'en indiquer.....
Solgy
fred.sol
Messages : 93
Enregistré le : mer. 05 sept., 2007 10:35
Localisation : Région parisienne

Re: Perte de mes moyens quand je joue devant mon professeur

Message par fred.sol »

Bien sûr qu'on peut t'en indiquer mais personnellement je pense qu'il faut les travailler avec un prof justement car sinon cela risque de ne pas servir à grand chose.
Le petit livre d'Anna Magdalena Bach par exemple permet un important travail de toucher et de polyphonie.
solgy
Messages : 220
Enregistré le : ven. 12 janv., 2007 9:58
Mon piano : HOFFMAN 124
Localisation : Vaureal, Région parisienne

Re: Perte de mes moyens quand je joue devant mon professeur

Message par solgy »

fred.sol a écrit :Bien sûr qu'on peut t'en indiquer mais personnellement je pense qu'il faut les travailler avec un prof justement car sinon cela risque de ne pas servir à grand chose.
Le petit livre d'Anna Magdalena Bach par exemple permet un important travail de toucher et de polyphonie.
Les conservatoires sont fermés jusqu'à début octobre. Il faut que je joue un peu quand même. : [-o<
Solgy
fred.sol
Messages : 93
Enregistré le : mer. 05 sept., 2007 10:35
Localisation : Région parisienne

Re: Perte de mes moyens quand je joue devant mon professeur

Message par fred.sol »

Que je suis bête ! Je n'avais visiblement pas compris le sens de ta question...
J'ai vraiment manqué une occasion de me taire.
Désolé...
Polonaise
Messages : 62
Enregistré le : sam. 21 mars, 2009 21:34
Mon piano : Seiler 116 primus
Localisation : Pas-de-Calais

Re: Perte de mes moyens quand je joue devant mon professeur

Message par Polonaise »

Je suis contente que tu aies la solution de ton problème. Lorsque j'ai repris le piano, il y a 5 ou 6 ans, j'étais capable de jouer des trucs honorables et il est vrai que mon prof m'a fait acheter "piano pour enfant" et un livre avec les 101 dalmatiens en couverture... :oops: . J'ai avancé très vite mais ça a permis de corriger mes defauts (je jouais trop fort à la main gauche, etc...)
Aux Editions Lemoine il y a "jardin d'enfants" qui est un recueil de pièces d'auteurs moins connus mais tout à fait honorables! (Dutilleux, Plé,...).
Ca a l'air facile au premier abord mais si on veut jouer parfaitement ça necessite du boulot. J'ai bien aimé ce recueil (à part la couverture un peu "enfantine" :twisted: ) et les morceaux sont interessants à travailler.
solgy
Messages : 220
Enregistré le : ven. 12 janv., 2007 9:58
Mon piano : HOFFMAN 124
Localisation : Vaureal, Région parisienne

Re: Perte de mes moyens quand je joue devant mon professeur

Message par solgy »

La suite,
J'ai fait un break pendant les grandes vacances en attendant mon nouveau piano
Lorsqu' il est enfin arrivé. J'étais détendue et surtout, travailler sur un instrument correct m'a fait du bien. Le piano est arrivé pile poil avant mon premier cours.

Avec un nouveau professeur :
Celle-ci bien plus "cool" dans le bon sens du terme.
A su me mettre à l'aise tout de suite. A tous de suite capté mes défauts.
Donc m'a fait travailler la légèreté du touché en reprenant solfegieto de Bach et un travail de concentration en me faisant travailler très lentement.
Ce qui me permettait aussi d'entendre mon touché.
Pour elle, la vitesse passe par la legereté et avant d'aller vite il faut savoir prendre son temps.
La concentration en mettant le métronome à 60, la double croche à 60. En faisant sonner le piano également. et en recommencant par petit passage plusieurs fois des qu'on fait une faute. Afin de ne pas mémoriser l'erreur.
C'est assez radical voir même étonnant. Car l'esprit a tendance à s'évader, alors il faut rester présent. Elle m'a suggéré de lire les notes dans ma tête, de les chanter si je le souhaitais.
Elle me fait travailler sur le relâchement etc.... Un petit exercice à chaque fois pour le touché. Des choses simples.
Du coup, j'ai retrouvé du plaisir. Je suis bien plus fluite. Et j'arrête de me prendre la tête.
Maintenant il y a plus qu'à.
Visiblement trop de gammes, trop d'arpège, sans travail de fond... N'était pas trop efficace pour moi. (je suis assez d'accord avec le post au dessus)
La seule chose, que j'ai gagné, de la force dans les doigts, (bon cela peut être lié à mon métier et au kayak)

Je vais aussi me forcer à jouer de temps en temps pour des amis, pas trop longtemps pour ne pas les saouler.
Solgy
Avatar du membre
Ashiro
Messages : 2650
Enregistré le : ven. 24 juil., 2009 12:38
Mon piano : B211 & CFX
Localisation : Saint Tropez - Paris

Re: Perte de mes moyens quand je joue devant mon professeur

Message par Ashiro »

J'ai à peu près le même problème actuellement... Je perd totalement mes moyens devant mon prof alors que je déborde d'assurance chez moi et c'est vraiment rageant de ne pas pouvoir montrer sa progression au professeur surtout qu'il a une manière assez négative de présenter les choses... Par exemple en ce moment je travaille "Jardins sous la pluie" de Debussy, un morceau abordable mais il y pourtant, pas moyen d'enchaîner le passage chromatique du morceau sans faire de fautes avec un doigté de gourde '-_- alors que je travaille ces passages sans relache... Du coup j'ai le droit à des "pfff, toujours les même erreurs, à ton âge tu devrais même pas t'arrêter sur ça..." Je suis pas trop du genre à pleurer quand on me dit que c'est minable mais c'est rageant surtout que chez moi, les passages sont bon... J'aurais aimé savoir si d'autre personnes avaient déjà eu ce genre de problèmes, et si il y a des solutions (à part le suicide ou le meurtre ^^, on va pas en arriver là) ?
Avatar du membre
mimiz
Messages : 396
Enregistré le : ven. 01 févr., 2008 14:01

Re: Perte de mes moyens quand je joue devant mon professeur

Message par mimiz »

Bonjour ashiro

La qualité d'un enseignant, c'est d'être juste et pas constamment négatif ou béatement laxiste. Asséner ce genre de commentaires à un élève n'est aucunement utile surtout qu'il n'a pas l'air de te proposer beaucoup de pistes pour résoudre techniquement ton problème ou t'apprendre petit à petit à maîtriser ta nervosité.

Demande lui donc déjà ce qu'il te propose pour t'aider à mieux jouer ce morceau devant lui au lieu de te balancer avec mepris et arrogance un "à ton âge si tu n'y arrives pas, je ne peux plus rien pour toi..."

Peut être serait il préférable que tu envisages de changer de prof non ?
Un bon pianiste n'est pas toujours un bon pédagogue :wink:
fred.sol
Messages : 93
Enregistré le : mer. 05 sept., 2007 10:35
Localisation : Région parisienne

Re: Perte de mes moyens quand je joue devant mon professeur

Message par fred.sol »

> ashiro : Entièrement d'accord avec mimiz : ton prof en te faisant ce genre de commentaires ne fait que renforcer, si j'ose dire, ta perte de confiance quand tu joues devant lui.

> solgy : ce sont de bonnes nouvelles tout ça. La légèreté c'est important mais attention à ne pas survoler le clavier : il faut garder l'adhérence absolue avec les touches sinon ton jeu peut devenir très imprécis. En tout cas ça fait plaisir de sentir détendue et en confiance avec ton nouveau prof.
Répondre