Recital piano

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Avatar du membre
cc
Messages : 586
Enregistré le : sam. 01 avr., 2006 21:43
Contact :

Re: Recital piano

Message par cc » mer. 18 févr., 2009 13:49

Je suis un peu d'accord avec sychli, quand on atteint un certain niveau on ne peut pas passer à côté de la compétition.
C'est bien pour ça que je suis heureuse d'être amateur et de ne pas la subir! :D
Voici mon blog, entièrement consacré à ma passion pour le piano! http://revemusical.blogspirit.com Venez discuter et réagir avec moi et tous mes visiteurs!

Avatar du membre
egtegt
Messages : 3287
Enregistré le : jeu. 24 juin, 2004 2:17
Mon piano : Blüthner 2m10 et Casio PX110
Localisation : Saverne

Re: Recital piano

Message par egtegt » mer. 18 févr., 2009 13:49

Je crois quand même que pour les concertistes, il y a quand même une forme de compétition. Par exemple, Horowitz a explosé quand il a joué sa composition : "variation sur un théme de Carmen", qui même si c'est une belle composition, est avant tout un morceau de bravoure. Et à mon avis, si cela lui a permis de devenir aussi célèbre, c'est avant tout pour le côté virtuose.

Mais il est également évident qu'à partir d'un certain niveau, très peu de pièces sont difficiles. Par exemple je n'arriverai probablement jamais à jouer toutes les sonates de Beethoven, peut-être même jamais une seule en entier, et pourtant, pour un concertiste, ce sont des pièces sans grandes difficultés techniques.

Ensuite, je pense que le travail peut permettre de jouer à peu prés n'importe quelle pièce, quel que soit sa difficulté, mais le travail ne suffit pas à devenir un Brendel ou un Horowitz. Il y a un petit quelque chose en plus. On peu discuter des heures si ce quelque chose est inné ou s'il est acquis par la suite ( dans les premières années ) mais le fait est là : si vous avez 15 ans et que vous ne l'avez pas, vous ne l'aurez probablement jamais.

Et puis il ne faut pas oublier qu'il y a des milliers de pianistes dans le monde qui travaillent le piano 8 ou 10 heures par jour pendant des années. Espérer arriver à leur niveau avec une pratique amateur, même de 2 ou 3 heures par jour, est un peu illusoire à mon avis.

Avatar du membre
Tim
Messages : 43
Enregistré le : mer. 10 déc., 2008 18:30
Localisation : Mennecy (Essonne - 91, Île de France)

Re: Recital piano

Message par Tim » mer. 18 févr., 2009 13:51

Et puis il ne faut pas oublier qu'il y a des milliers de pianistes dans le monde qui travaillent le piano 8 ou 10 heures par jour pendant des années. Espérer arriver à leur niveau avec une pratique amateur, même de 2 ou 3 heures par jour, est un peu illusoire à mon avis.
Oui. Je l'ai dit plus haut. Ce ne sont pas mes attentes.
Quand tu es un concertiste , je pense que oui , pendant les concours c'est le meilleur qui l'emporte , c 'est bien de la compétition
Hum, exact. Après, tout dépend des tes attentes, et vue les tiennes, oui, tu es en pleine compétition !
Commencer jeune ne veut pas vouloir dire avoir un don ,
Non, mais cela aide pas mal ! Je ne sais plus quelle étude montrait que bon nombre d'enfant trés jeune possédait l'oreille absolue, mais la plupart la perdait en grandissant. Ce qui commencait la musique trés jeune gardait ce don. Cela n'est pas une garantie de succés, mais avoir l'oreille absolue et commencer le piano à quatre ans, ça aide.

Ah, c'est Stravinsky, mais il avait commencer avant.

Rectification : vous croyez qu'en l'innée ? Oui, j'ai déjà vu Marc Yu, hélas...
Modifié en dernier par Tim le mer. 18 févr., 2009 13:54, modifié 1 fois.

Avatar du membre
cc
Messages : 586
Enregistré le : sam. 01 avr., 2006 21:43
Contact :

Re: Recital piano

Message par cc » mer. 18 févr., 2009 13:52

egtegt a écrit :si vous avez 15 ans et que vous ne l'avez pas, vous ne l'aurez probablement jamais.
:cry: :cry: :cry:
egtegt a écrit :
Et puis il ne faut pas oublier qu'il y a des milliers de pianistes dans le monde qui travaillent le piano 8 ou 10 heures par jour pendant des années. Espérer arriver à leur niveau avec une pratique amateur, même de 2 ou 3 heures par jour, est un peu illusoire à mon avis.
On est d'accord, mais si on se projette, un pianiste qui se lance à travailler 8 à 10 par jour, sans aucun don, a la possibilité d'atteindre un tel niveau. Après il lui manquera toujours ce "petit quelque chose".
Sans oublier la maturité...
Voici mon blog, entièrement consacré à ma passion pour le piano! http://revemusical.blogspirit.com Venez discuter et réagir avec moi et tous mes visiteurs!

sychli
Messages : 244
Enregistré le : jeu. 25 déc., 2008 14:53

Re: Recital piano

Message par sychli » mer. 18 févr., 2009 13:53

Ce n'est pas parce qu'on a pas quelque chose d'inné qu'on ne peut pas l'atteindre.
Tout à fait , avant de retourner sur le piano j'ai envi de dire Travaille est mére de vertue :mrgreen:
mais avoir l'oreille absolue
ça c'est encore autre chose :D

Avatar du membre
cc
Messages : 586
Enregistré le : sam. 01 avr., 2006 21:43
Contact :

Re: Recital piano

Message par cc » mer. 18 févr., 2009 13:54

Tim a écrit :
Rectification : vous croyez qu'en l'innée ? Oui, j'ai déjà vu Marc Yu, hélas...
Ok pour la rectification! :wink:

Pourquoi hélas? Moi je trouve ça super de se dire qu'il existe encore des petits génies, l'histoire de la musique ne s'arrête pas, et il est complètement passionné ce gamin...
Voici mon blog, entièrement consacré à ma passion pour le piano! http://revemusical.blogspirit.com Venez discuter et réagir avec moi et tous mes visiteurs!

Avatar du membre
Tim
Messages : 43
Enregistré le : mer. 10 déc., 2008 18:30
Localisation : Mennecy (Essonne - 91, Île de France)

Re: Recital piano

Message par Tim » mer. 18 févr., 2009 14:36

Rahhh...

Je crois que je me suis mal fait comprendre. Je ne met pas en cause l'innée, le don, puisque il existe. C'est un fait, il y a des virtuoses très jeune, je ne peux pas remettre en cause cela. J'étais juste un peu interloquer par l'hypothèse que le travail n'était pas suffisant pour jouer les même ouvres qu'eux, ou même pour devenir un virtuose (ce qui n'est pas mon but, je souhaite juste continuer ma passion).

Jean-Luc
Messages : 3654
Enregistré le : mer. 21 juin, 2006 22:03
Mon piano : Kawaï GL 10 Anytime
Localisation : Paris

Re: Recital piano

Message par Jean-Luc » mer. 18 févr., 2009 14:51

Mais dis donc egtegt.... faut arrêter de boire dès le matin hein... :mrgreen:
egtegt a écrit :Ensuite, je pense que le travail peut permettre de jouer à peu prés n'importe quelle pièce, quel que soit sa difficulté
egtegt a écrit :Mais il est également évident qu'à partir d'un certain niveau, très peu de pièces sont difficiles. Par exemple je n'arriverai probablement jamais à jouer toutes les sonates de Beethoven, peut-être même jamais une seule en entier, et pourtant, pour un concertiste, ce sont des pièces sans grandes difficultés techniques.
Je ne sais pas quel concertiste peut dire cela, ou alors il est d'une vantardise détestable!
A ce niveau-là (de concertiste j'entends), les problèmes ne sont pas les mêmes que ceux des amateurs, nous sommes d'accord. Ca ne veut absolument pas dire qu'elles sont sans grande difficulté technique, il suffit de lire ce qu'ont écrit les Kempff ou Nat au sujet de ces sonates...!
Et puis la difficulté pour un morceau, il y en a toujours, même pour le plus simple des morceaux. Tout dépend des objectifs que l'on se fixe.

Avatar du membre
cc
Messages : 586
Enregistré le : sam. 01 avr., 2006 21:43
Contact :

Re: Recital piano

Message par cc » mer. 18 févr., 2009 15:21

Tim a écrit :Rahhh...

Je crois que je me suis mal fait comprendre. Je ne met pas en cause l'innée, le don, puisque il existe. C'est un fait, il y a des virtuoses très jeune, je ne peux pas remettre en cause cela. J'étais juste un peu interloquer par l'hypothèse que le travail n'était pas suffisant pour jouer les même ouvres qu'eux, ou même pour devenir un virtuose (ce qui n'est pas mon but, je souhaite juste continuer ma passion).
Je t'avais très bien comprise! :)

Mais je ne comprenais pas pourquoi tu disais "hélas" en parlant de Marc Yu?
Voici mon blog, entièrement consacré à ma passion pour le piano! http://revemusical.blogspirit.com Venez discuter et réagir avec moi et tous mes visiteurs!

sychli
Messages : 244
Enregistré le : jeu. 25 déc., 2008 14:53

Re: Recital piano

Message par sychli » mer. 18 févr., 2009 16:24

Pas un seul de mes sujets n'a tenu 2 pages sans partir sur un autre sujet :D , passons :mrgreen:
Hum, exact. Après, tout dépend des tes attentes, et vue les tiennes, oui, tu es en pleine compétition !
Qu'est-ce que tu veux dire ?

Avatar du membre
Tim
Messages : 43
Enregistré le : mer. 10 déc., 2008 18:30
Localisation : Mennecy (Essonne - 91, Île de France)

Re: Recital piano

Message par Tim » mer. 18 févr., 2009 17:36

Je t'avais très bien comprise!
Compris, je t'avais très bien compris :)

Pour Marc Yu, c'est juste une question de point de vue. A neuf ou dix ans, maîtrisait des oeuvres pareil, je trouve cela frustrant. Mais c'est probablement de la jalousie.
Qu'est-ce que tu veux dire ?
Et bien, trois années de piano intenses ? Jouer une partie de la ballade, op 23 n°1, quatre heurs de piano par jour, et vouloir être concertiste. C'était un compliment.

Avatar du membre
cc
Messages : 586
Enregistré le : sam. 01 avr., 2006 21:43
Contact :

Re: Recital piano

Message par cc » mer. 18 févr., 2009 19:06

Tim a écrit : Compris, je t'avais très bien compris :)
Oups :oops:
Je surnomme une personne de mon entourage "Tim", et c'est une fille, ça doit être pour cela!
Autant pour moi :wink:

Sychli, il ne tient qu'à toi de faire revenir ton sujet, mais il me semblait que tu avais trouvé la réponse... ^^
Voici mon blog, entièrement consacré à ma passion pour le piano! http://revemusical.blogspirit.com Venez discuter et réagir avec moi et tous mes visiteurs!

Syl
Messages : 709
Enregistré le : mer. 19 avr., 2006 18:33
Localisation : Environs de Toulouse

Re: Recital piano

Message par Syl » mer. 18 févr., 2009 20:29

Tim a écrit :Rahhh... J'étais juste un peu interloquer par l'hypothèse que le travail n'était pas suffisant pour jouer les même ouvres qu'eux, ou même pour devenir un virtuose (ce qui n'est pas mon but, je souhaite juste continuer ma passion).
Ben une pas douée qui témoigne : quelques dizaines d'années de piano, un travail que je juge assidu pour un "amateur" (2h par jour en moyenne), 7 profs de piano en mon actif :wink: et je suis loin, vraiment loin d'être une virtuose. Mais pas grave, j'en prends mon parti. Je me fais plaisir avec ce que je joue...

sychli
Messages : 244
Enregistré le : jeu. 25 déc., 2008 14:53

Re: Recital piano

Message par sychli » mer. 18 févr., 2009 21:20

C'était un compliment.
Alors je suis flatté :D
Sychli, il ne tient qu'à toi de faire revenir ton sujet, mais il me semblait que tu avais trouvé la réponse... ^^
Tout à fait , je vous remerci de vos réponses , même si on s'est un peu éloigner a la 2éme page =P~

Avatar du membre
egtegt
Messages : 3287
Enregistré le : jeu. 24 juin, 2004 2:17
Mon piano : Blüthner 2m10 et Casio PX110
Localisation : Saverne

Re: Recital piano

Message par egtegt » mer. 18 févr., 2009 23:04

Jean-Luc a écrit :Mais dis donc egtegt.... faut arrêter de boire dès le matin hein... :mrgreen:
egtegt a écrit :Ensuite, je pense que le travail peut permettre de jouer à peu prés n'importe quelle pièce, quel que soit sa difficulté
egtegt a écrit :Mais il est également évident qu'à partir d'un certain niveau, très peu de pièces sont difficiles. Par exemple je n'arriverai probablement jamais à jouer toutes les sonates de Beethoven, peut-être même jamais une seule en entier, et pourtant, pour un concertiste, ce sont des pièces sans grandes difficultés techniques.
Je ne sais pas quel concertiste peut dire cela, ou alors il est d'une vantardise détestable!
A ce niveau-là (de concertiste j'entends), les problèmes ne sont pas les mêmes que ceux des amateurs, nous sommes d'accord. Ca ne veut absolument pas dire qu'elles sont sans grande difficulté technique, il suffit de lire ce qu'ont écrit les Kempff ou Nat au sujet de ces sonates...!
Et puis la difficulté pour un morceau, il y en a toujours, même pour le plus simple des morceaux. Tout dépend des objectifs que l'on se fixe.
Je pense m'être mal expliqué, promis j'arrête le rhum avant 10h00 :)

Quand je dis que je pense que le travail peut permettre d'atteindre quasiment n'importe quel niveau technique, je le maintiens : Si je me mets au piano 10h par jour pendant les dix prochaines années, je pense que peu de morceau me résisteront. Mais je n'ai pas dit que pour autant j'atteindrais le niveau d'un Brendel, juste que j'arriverais à jouer quasiment le même répertoire que lui (j'ai bien écrit "Quasiment"). Et si dix années ne suffisent pas, alors 20 suffiront probablement :)

Pour les difficultés techniques, c'est un vaste sujet, et tu sais que je suis entièrement d'accord avec toi sur ce point : toutes les oeuvres, même les plus faciles en apparence, cachent bien des difficultés si on veut bien les interpréter. Je me souviens d'une discussion avec ma prof de piano qui m'expliquait qu'elle passerait autant de temps que moi si elle travaillait les mêmes morceaux. Et pourtant, elle les joue mieux à vue que moi quand je les ai finis. Les difficultés sont différentes, ce dont moi je me contente est totalement inacceptable pour elle.

Par contre, ce que je voulais dire, c'est que pour moi, actuellement, les oeuvres se divisent en 10 grandes catégories : celles que je peux arriver à jouer avec une quantité de travail raisonnable (pas 10 h par jour pendant 10 ans :) )et celles que je ne peux pas jouer, même mal. (Je suis informaticien, comprenne qui pourra :) )

Pour un concertiste, la seconde catégorie se réduit à à peu prés rien, et les sonates de Beethoven font partie des pièces qu'il jouera, je pense, assez rapidement du début à la fin, probablement à vue d'ailleurs. Ensuite, je ne discute pas le fait qu'elles recèlent des difficultés qui font qu'une vie ne suffira pas pour en découvrir toutes les subtilités, mais il ne s'agit plus d'une question de "j'arrive à le faire/ J'arrive pas". Le problème est, je pense, plus musical que pianistique pour un bon pianiste.

Avatar du membre
cc
Messages : 586
Enregistré le : sam. 01 avr., 2006 21:43
Contact :

Re: Recital piano

Message par cc » mer. 18 févr., 2009 23:47

egtegt a écrit : Et pourtant, elle les joue mieux à vue que moi quand je les ai finis. Les difficultés sont différentes, ce dont moi je me contente est totalement inacceptable pour elle.
Héhé egtegt, on aurait pas la même prof? :lol:
Voici mon blog, entièrement consacré à ma passion pour le piano! http://revemusical.blogspirit.com Venez discuter et réagir avec moi et tous mes visiteurs!

Avatar du membre
André Quesne
Messages : 4173
Enregistré le : lun. 19 juin, 2006 11:54
Mon piano : Yamaha C6

Re: Recital piano

Message par André Quesne » jeu. 19 févr., 2009 0:11

cc a écrit :
egtegt a écrit : Et pourtant, elle les joue mieux à vue que moi quand je les ai finis. Les difficultés sont différentes, ce dont moi je me contente est totalement inacceptable pour elle.
Héhé egtegt, on aurait pas la même prof? :lol:
Ne nous égarons pas egtegt ! Il est possible aussi que ta prof ait déjà travaillé les morceaux qu'elle te donne, ce qui peut lui faciliter une bonne lecture à vue.

Il y a des bons lecteurs et moins bons interprètes comme il y a des bons interprètes et moins bons lecteurs.

Lidéal serait d'être bon dans tous les domaines...
Il n'y a qu'une seule supériorité, celle du coeur. Ludwig Van BEETHOVEN

Avatar du membre
cc
Messages : 586
Enregistré le : sam. 01 avr., 2006 21:43
Contact :

Re: Recital piano

Message par cc » jeu. 19 févr., 2009 0:16

Ma prof a travaillé certains des morceaux qu'elle déchiffre à vue, mais parfois ce n'est pas le cas!
Je le sais parce que je suis toujours tellement impressionnée par sa rapidité de lecture (avec les bonnes nuances et avec un super rendu :shock: ) que je lui demande à chaque fois si elle l'avait déjà travaillé avant.

Je pense qu'on peut aussi parler de "bons lecteurs et bons interprètes"! :)

Pour revenir à ce que disait egtegt, c'est clair qu'il faut savoir se fixer des objectifs réalistes par rapport à notre niveau. Quand tu dis que ce dont tu te contentes est inacceptable pour ta prof, je suis complètement dans la même situation mais autant ma prof que moi savons que "à mon niveau" c'est déjà pas mal.

En résumé: tout est relatif!
Voici mon blog, entièrement consacré à ma passion pour le piano! http://revemusical.blogspirit.com Venez discuter et réagir avec moi et tous mes visiteurs!

Avatar du membre
André Quesne
Messages : 4173
Enregistré le : lun. 19 juin, 2006 11:54
Mon piano : Yamaha C6

Re: Recital piano

Message par André Quesne » jeu. 19 févr., 2009 0:25

cc a écrit:
Ma prof a travaillé certains des morceaux qu'elle déchiffre à vue, mais parfois ce n'est pas le cas!
Oui j'en suis certain, elle a dû travailler tellement d'oeuvres qu'elle a une bonne capacité de déchiffrage.
Il n'y a qu'une seule supériorité, celle du coeur. Ludwig Van BEETHOVEN

Avatar du membre
cc
Messages : 586
Enregistré le : sam. 01 avr., 2006 21:43
Contact :

Re: Recital piano

Message par cc » jeu. 19 févr., 2009 0:35

Oui c'est vrai, je trouve toujours cela impressionnant.

Une fois je lui avais demandé comment elle faisait pour déchiffrer si vite l'accord qui était dans la mesure et elle m'avait répondu "oh et bien avec la structure de l'accord, on voit tout de suite que c'est un accord parfait, je n'ai plus qu'a déchiffrer la première note".
Maintenant je trouve ça effectivement logique, mais à l'époque ça m'avait impressionnée.. :wink:

Et j'imagine qu'il doit exister plein de petits "trucs" qu'on acquière sans même s'en rendre compte au déchiffrage et qui nous fait déchiffrer de plus en plus vite au fil des années.
Voici mon blog, entièrement consacré à ma passion pour le piano! http://revemusical.blogspirit.com Venez discuter et réagir avec moi et tous mes visiteurs!

Répondre