Recette pour ne pas se planter en public

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Avatar du membre
xavier91
Messages : 777
Enregistré le : mar. 11 mars, 2008 13:40
Mon piano : Pleyel Erard Seiler
Localisation : Ile-de-France (91)
Contact :

Recette pour ne pas se planter en public

Message par xavier91 » mer. 19 mars, 2008 14:17

Bonjour à tous,

je suis à la recherche - comme beaucoup sans doute - de la méthode infaillible qui permet de ne pas se planter en public...

Comme tout le monde, satisfait de tel ou tel morceau joué tout seul dans son coin, ça peut être la cata dès qu'il y a du monde (surtout si le public en question est connaisseur, malheureusement).

L'an passé j'ai joué le 1er mouvement du BWV 1052 avec l'orchestre de l'école de musique. Mon prof m'a imposé une discipline de fer:
- par coeur mains ensemble (bien sûr)
- par coeur mains séparées (c'est déjà moins évident)
- par coeur ME et MS en comptant (alors là ça se complique)
et j'ai rajouté
- par coeur en chantant les voix d'orchestre
- travail de quelques points particuliers pour reprendre en cas de trous de mémoire (j'appelle ça antisèches) (car rattraper un orchestre quand on s'est vautré, ouillouillouille)

Il m'avait aussi recommandé de lire la partition, sans piano, au dodo ou ailleurs. Ca a porté ses fruits (concert impec, sans partition). Mais quel boulot. J'ai droit à une heure par jour...

Cette année je rebelote avec d'autres morceaux. Mais je n'ai pas encore réitéré toute cette discipline.

Qu'en pensez-vous? Voyez-vous des ingrédients à côté desquels je passe? La hantise de se planter en public s'ajoute avec la crainte de planter l'orchestre... Et avec la quarantaine, les trous de mémoire ne sont plus à négliger.

Merci
Pleyel n°3 et quelques Erard
http://www.fanderard.org

Avatar du membre
Rubato
Messages : 2815
Enregistré le : ven. 29 déc., 2006 8:05
Mon piano : Erard 1903 2m12 (n°88800)
Localisation : Périgord Vert
Contact :

Re: Recette pour ne pas se planter en public

Message par Rubato » mer. 19 mars, 2008 17:32

Personnellement, je trouve que le fait de s'enregistrer et de faire partager ses enregistrements m'a beaucoup appris de ce côté là.
Le tempo rubato est comme le vent jouant dans le feuillage d'un arbre dont les branches ne bougent pas.
Franz Liszt.

Avatar du membre
André Quesne
Messages : 4182
Enregistré le : lun. 19 juin, 2006 11:54
Mon piano : Yamaha C6

Re: Recette pour ne pas se planter en public

Message par André Quesne » mer. 19 mars, 2008 18:18

Rubato a écrit :Personnellement, je trouve que le fait de s'enregistrer et de faire partager ses enregistrements m'a beaucoup appris de ce côté là.
C'est vrai que le fait de s'enregistrer et d'envoyer ses morceaux apporte beaucoup; mais je ne sais s'il y a vraiment une méthode infaillible pour jouer devant un public en chair et en os...

J'ai toujours remarqué que le trac était moins intense quand je jouais au même endroit et devant le même public.

Tension nerveuse dûe à l'inconnu ?...Je ne sais pas... :oops:
Il n'y a qu'une seule supériorité, celle du coeur. Ludwig Van BEETHOVEN

anuradha
Messages : 687
Enregistré le : ven. 31 août, 2007 22:54
Mon piano : yamaha C3
Localisation : Normandie, Paris

Re: Recette pour ne pas se planter en public

Message par anuradha » mer. 19 mars, 2008 21:31

Personnellement, je fais gouter la recette à la voisine copieusement toute la semaine.
Et puis j' invite les copains à gouter, je rectifie l' assaisonnement et Je rajoute, avant de servir, un petit cube magie pour le parfum.
Ne pas oublier le dessert !
Sensible mais tonique

Avatar du membre
xavier91
Messages : 777
Enregistré le : mar. 11 mars, 2008 13:40
Mon piano : Pleyel Erard Seiler
Localisation : Ile-de-France (91)
Contact :

Re: Recette pour ne pas se planter en public

Message par xavier91 » jeu. 20 mars, 2008 9:03

anuradha a écrit :Personnellement, je fais gouter la recette à la voisine copieusement toute la semaine.
Et puis j' invite les copains à gouter, je rectifie l' assaisonnement et Je rajoute, avant de servir, un petit cube magie pour le parfum.
Ne pas oublier le dessert !
Ah... et ça porte ses fruits (si je puis dire)?
Pleyel n°3 et quelques Erard
http://www.fanderard.org

Hildegarde
Messages : 209
Enregistré le : mer. 26 déc., 2007 12:33

Re: Recette pour ne pas se planter en public

Message par Hildegarde » jeu. 20 mars, 2008 20:15

Moi aussi je fais partie du club des stressés en public, si j'avais une solution miracle je vous la donnerai... (quoique...)

Ce que j'ai essayé :

- les bêta bloquants, très efficace si on a tendance à la tachichardie, en plus ça fait baisser la tension et on risque moins l'infarctus de terreur... on a toujours la trouille mais pas les effets physiques

- l'alcool : résultat peu probant, (mais peut être que j'avais pas bu assez !)

- des trucs "naturels à base de plantes" genre euphytose ou sympavagol - j'ai pas vu la différence...

- aussi il faut que je pense juste avant de commencer à bien respirer pendant tout le morceau, sans ça je reste en quasi apnée, ce qui fait que plus le temps passe plus je me sens au bord de l'évanouissement...

Bon, je trouve que c'est beaucoup plus facile à 2 ou plus qu'en solo... mais je ne peux même pas imaginer de jouer un accompagnement par coeur ! C'est beaucoup trop de boulot, et ça me semble bien trop dangereux d'enlever cette sécurité.. mais par contre je supporte pas que quelqu'un me tourne les pages et reste à côté de moi, je le giflerait...

Bref, je suis très très très contente de ne pas faire une carrière de pianiste, car je serais en permanence bourrée de médicaments, ivre et et en détresse respiratoire, et ça serai pas une vie !!!

Le prochain truc pour moi c'est avec un clarinettiste le 5 avril, mais je parie qu'il va me faire un couac et 3 fausses notes, ou le coup qu'il a trop ou pas assez d'air (z'ont qu'une note à faire à la fois, eux, et ils arrivent encore à la rater !!!) donc si il se plante dès le début ça va me décontracter !!! Donc, dernier conseil : déstabiliser son ou ses partenaires pour les pousser à la faute en premier (évidemment tout un orchestre c'est plus dur... peut-être leur offrir des viennoiseries bourrées de laxatifs ?)

Avatar du membre
Rubato
Messages : 2815
Enregistré le : ven. 29 déc., 2006 8:05
Mon piano : Erard 1903 2m12 (n°88800)
Localisation : Périgord Vert
Contact :

Re: Recette pour ne pas se planter en public

Message par Rubato » jeu. 20 mars, 2008 21:31

De toutes façons, tout le monde doit un jour ou l'autre se planter en public : c'est l'émotion qui passe.
Ce qui est utile, c'est de récupérer le coup avec un peu d'aisance (évidemment, devant un Jury, cela ne pardonne pas).
Le tempo rubato est comme le vent jouant dans le feuillage d'un arbre dont les branches ne bougent pas.
Franz Liszt.

Avatar du membre
lafloma
Messages : 934
Enregistré le : mar. 18 juil., 2006 8:15
Mon piano : Kawai Rx2

Re: Recette pour ne pas se planter en public

Message par lafloma » jeu. 20 mars, 2008 21:58

Hildegarde a écrit : Ce que j'ai essayé :
- les bêta bloquants, très efficace si on a tendance à la tachichardie, en plus ça fait baisser la tension et on risque moins l'infarctus de terreur... on a toujours la trouille mais pas les effets physiques
Mais c'est pas vendu sans ordonnance les béta bloquants !!!! :shock: :shock:
Tu trouves facilement un médecin qui te prescrit ce médicament pour la "simple" raison que tu as le trac ????

Avatar du membre
burns300
Messages : 1022
Enregistré le : mer. 03 janv., 2007 19:06
Mon piano : Yamaha P140+Pianoteq
Localisation : Corrèze
Contact :

Re: Recette pour ne pas se planter en public

Message par burns300 » jeu. 20 mars, 2008 22:18

lafloma a écrit :Tu trouves facilement un médecin qui te prescrit ce médicament pour la "simple" raison que tu as le trac ????
moi, oui: 1/4 de dragée sécable 1h avant le concert, c'est super!
Jouer ce qu'on sait faire, naturellement, en public, le rêve!
peu de fruits, mais mùrs
et une bouchée à la fois

Avatar du membre
lafloma
Messages : 934
Enregistré le : mar. 18 juil., 2006 8:15
Mon piano : Kawai Rx2

Re: Recette pour ne pas se planter en public

Message par lafloma » jeu. 20 mars, 2008 22:49

J'ose même pas imaginer la tête du mien (médecin) si je lui demande des béta bloquants !!!!!
(et puis je crois que j'aurais un peu peur de prendre ces mollécules qui ralentissent le coeur....j'aurais peur qu'il ne batte plus assez vite !!!)

Avatar du membre
sanne
Messages : 2059
Enregistré le : mer. 06 sept., 2006 23:02
Mon piano : SK2
Localisation : Haute Vienne 87

Re: Recette pour ne pas se planter en public

Message par sanne » jeu. 20 mars, 2008 23:34

lafloma a écrit :et puis je crois que j'aurais un peu peur de prendre ces mollécules qui ralentissent le coeur....j'aurais peur qu'il ne batte plus assez vite !!!
Moi pareille!!!

Vraiment, si on doit se doper parce qu'on a peur de faire une erreur, où va-t-on? :roll:

Avatar du membre
egtegt
Messages : 3287
Enregistré le : jeu. 24 juin, 2004 2:17
Mon piano : Blüthner 2m10 et Casio PX110
Localisation : Saverne

Re: Recette pour ne pas se planter en public

Message par egtegt » ven. 21 mars, 2008 0:00

burns300 a écrit :moi, oui: 1/4 de dragée sécable 1h avant le concert, c'est super!
Jouer ce qu'on sait faire, naturellement, en public, le rêve!
Quelle horreur ! jouer ce qu'on sait faire ? Mais je sais rien faire moi, sans le public je suis incapable d'aligner 3 notes sans qu'une des trois soit une fausse note :)

Avatar du membre
André Quesne
Messages : 4182
Enregistré le : lun. 19 juin, 2006 11:54
Mon piano : Yamaha C6

Re: Recette pour ne pas se planter en public

Message par André Quesne » ven. 21 mars, 2008 0:27

egtegt a écrit :
burns300 a écrit :moi, oui: 1/4 de dragée sécable 1h avant le concert, c'est super!
Jouer ce qu'on sait faire, naturellement, en public, le rêve!
Quelle horreur ! jouer ce qu'on sait faire ? Mais je sais rien faire moi, sans le public je suis incapable d'aligner 3 notes sans qu'une des trois soit une fausse note :)
T'aurais bien un secret egtegt... :wink: Moi c'est plutôt le contraire, je suis un traqueur né ce qui réduit mon pontentiel. Je suis trop retenu, mal à l'aise...Je fais peut-être partie de ces âmes trop sensibles... :oops:
Il n'y a qu'une seule supériorité, celle du coeur. Ludwig Van BEETHOVEN

Avatar du membre
xavier91
Messages : 777
Enregistré le : mar. 11 mars, 2008 13:40
Mon piano : Pleyel Erard Seiler
Localisation : Ile-de-France (91)
Contact :

Re: Recette pour ne pas se planter en public

Message par xavier91 » ven. 21 mars, 2008 10:15

André Quesne a écrit :Moi c'est plutôt le contraire, je suis un traqueur né ce qui réduit mon pontentiel. Je suis trop retenu, mal à l'aise...Je fais peut-être partie de ces âmes trop sensibles...
Aux dires de mes profs successifs, ça se travaille.

Les musiciens autres que pianistes ont-ils le même problème? Car sans cesse ils jouent devant (et avec) les autres.

En ce moment, depuis 3 ou 4 mois, j'accompagne l'orchestre de l'école de musique. Eh bien je sens que je progresse, devant les autres. J'me dis quand faut y aller, faut y aller. Surtout quand j'ai droit à une ou deux remarques de la part du chef "si tu continues comme ça tu fais tout planter" ou dans le genre. Et le piano dans un orchestre (indépendamment des concertos) a des basses très marquantes, et toute la rythmique de l'ensemble en dépend. Bon, bref, c'est une petite responsabilité qui fait travailler cette aisance devant les autres. Et au début, je n'en menais pas large.

Quant à l'alcool, j'ai déjà essayé, c'est pire que tout, c'est un truc à multiplier les fausses notes et les fautes de rythme, et sans s'en apercevoir tout de suite. Je me demande comment Samson François faisait...
Pleyel n°3 et quelques Erard
http://www.fanderard.org

chtit-pianiste
Messages : 76
Enregistré le : ven. 15 juil., 2005 13:03

Re: Recette pour ne pas se planter en public

Message par chtit-pianiste » ven. 21 mars, 2008 20:06

Avec moi c'est tout le temps pareil, quel que soit le temps que je passe à étudier, que ce soit pour un examen ou une audition:
je commence mal et je termine mieux...
Je ne sais pas pourquoi dès que je passe j'ai les mains qui tremblent puis à la fin du morceau tout va très bien... Et j'ai plutôt tendance à stresser de plus en plus au fil des années...
Complètement fada de Chopin^^

Avatar du membre
burns300
Messages : 1022
Enregistré le : mer. 03 janv., 2007 19:06
Mon piano : Yamaha P140+Pianoteq
Localisation : Corrèze
Contact :

Re: Recette pour ne pas se planter en public

Message par burns300 » ven. 21 mars, 2008 20:19

J'ai joué en public de quelques instruments (guitare, harmonica, clarinette et piano).
J'ai remarqué qu'avec l'harmonica et la clarinette, c'était assez facile de s'isoler dans une bulle de concentration et le trac a des effets positif sur le jeu: on ose faire des choses qu'on n'imagine même pas d'habitude.
C'est peut-être dù au fait que l'on joue ces instrument sans regarder ses doigts. Tout se passe mentalement.
Alors que guitare et piano, on a regard sur ses mains/doigts. L'isolation mentale est beaucoup plus difficile.
D'ailleurs, je me souviens que, lors d'un concert de guitare, la lumière s'est éteinte et là, c'était galère pour jouer correctement, alors que pour la clarinette et l'harmonica, lumière ou non, pas de problème.
peu de fruits, mais mùrs
et une bouchée à la fois

Jean-Luc
Messages : 3654
Enregistré le : mer. 21 juin, 2006 22:03
Mon piano : Kawaï GL 10 Anytime
Localisation : Paris

Re: Recette pour ne pas se planter en public

Message par Jean-Luc » ven. 21 mars, 2008 22:10

burns300 a écrit :Alors que guitare et piano, on a regard sur ses mains/doigts. L'isolation mentale est beaucoup plus difficile.
D'ailleurs, je me souviens que, lors d'un concert de guitare, la lumière s'est éteinte et là, c'était galère pour jouer correctement, alors que pour la clarinette et l'harmonica, lumière ou non, pas de problème.
C'est pas aussi une histoire de respiration? Quand elle est utilisée pour jouer, ça oblige peut-être à "bien" respirer.

Avatar du membre
egtegt
Messages : 3287
Enregistré le : jeu. 24 juin, 2004 2:17
Mon piano : Blüthner 2m10 et Casio PX110
Localisation : Saverne

Re: Recette pour ne pas se planter en public

Message par egtegt » sam. 22 mars, 2008 0:09

C'est amusant car je suis au piano comme Burns à l'harmonica : je suis dans ma bulle et je joue mieux que d'habitude. Je me souviens même avoir joué devant des amis (une quinzaine) un morceau que je n'avais jamais joué sans merder à un endroit ou à un autre. Et ce jour là, c'est la première fois que je l'ai joué correctement d'un bout à l'autre.

En fait, mon truc, c'est un peu ça je pense : je suis dans ma bulle, très concentré, et je sors le meilleur de moi-même. Alors que quand je suis chez moi, tranquille, je m'en moque alors je me permets des erreurs.

Mais c'est juste une chance, rien d'autre. Je n'ai aucun mérite.

Avatar du membre
burns300
Messages : 1022
Enregistré le : mer. 03 janv., 2007 19:06
Mon piano : Yamaha P140+Pianoteq
Localisation : Corrèze
Contact :

Re: Recette pour ne pas se planter en public

Message par burns300 » sam. 22 mars, 2008 5:58

Jean-Luc a écrit :C'est pas aussi une histoire de respiration? Quand elle est utilisée pour jouer, ça oblige peut-être à "bien" respirer.
Ah oui, très juste, je n'y avais pas pensé...
Salut Jean-Luc... :P
peu de fruits, mais mùrs
et une bouchée à la fois

Avatar du membre
Franz Liszt
Messages : 1972
Enregistré le : dim. 04 avr., 2004 19:56
Mon piano : FEURICH 162 / Wendl & Lung 122
Localisation : Suisse

Re: Recette pour ne pas se planter en public

Message par Franz Liszt » sam. 22 mars, 2008 12:14

Savoir par coeur, et a un tempo plus rapide que ce qui est inscrit permet de limiter les vautrages...
Totalement fan de la 2ème Ballade de Chopin...

Répondre