entrer au conservatoire.. utopique?

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Répondre
nashh
Messages : 1389
Enregistré le : sam. 28 juil., 2007 14:57

Re: entrer au conservatoire.. utopique?

Message par nashh » ven. 20 janv., 2012 17:40

Bon bein en tout les cas quel qu'il soit bravo :)

Avatar du membre
Bergamotte
Messages : 2115
Enregistré le : ven. 17 juil., 2009 18:58

Re: entrer au conservatoire.. utopique?

Message par Bergamotte » ven. 20 janv., 2012 19:04

Oui mais Ashiro, tu n'es pas allé écouter les cours de ceux ( en gros les "légendes" du cnsmdp)dont je parle, je peux te dire que psychologiquement ça vaut à peu près certaines scènes de full métal jacket hahaha Rigutto est fort là dedans ;-)

Ta prof devait avoir peu d'élèves pour faire ça, et tant mieux! Mais en réalité, ce qu'il y a dans le réglement, et pour quoi tu payes, c'est une dei heure par jour ou une heure tous les 2 jours. Mais rouvier par exemple donne rarement plus de 3 cours pendant un stage, par "choix". Mon prof c'est un tous les deux jours, car c'est tjs le plus demandé dans les stages, et qu'il n'ose jamais refuser les élèves du coup il se retrouve tjs à plus de 17 élèves ( alors que normalement c'est 12 max par prof) , il se retrouve souvent à faire pesque 10 heures de cours par jour, et donc dejà on s'estime très heureux et reconnaissant !

Avatar du membre
Ashiro
Messages : 2649
Enregistré le : ven. 24 juil., 2009 12:38
Mon piano : B211 & CFX
Localisation : Avignon-Paris

Re: entrer au conservatoire.. utopique?

Message par Ashiro » sam. 21 janv., 2012 21:13

nashh a écrit :
Ashiro a écrit : Moment musical no4, et le concerto en Ré Majeur d'Haydn.
Moment musical 4, de qui ?
Rachmaninov pardon j'ai écris sur mon Iphone et oublié de mettre des mots :? !

Oui Berga, mon prof (que j'ai vu ce matin) m'a dit que Rigutto avait des méthodes très spéciales :mrgreen: !

Avatar du membre
Bergamotte
Messages : 2115
Enregistré le : ven. 17 juil., 2009 18:58

Re: entrer au conservatoire.. utopique?

Message par Bergamotte » sam. 21 janv., 2012 21:24

Anecdote : à aix, il y a deux ans, quand tout le monde préparait Lyon, et donc le premier mvt de la 3e sonate de Chopin, la plupart des élèves ayant tendance à accélérer sur le sol-fa-ré-si-fa du début, il leur a dit " dites Bru-no-ri-gu-tto et vous verrez, vous n'allez plus accélérer" et il a passé le stage à faire chanter en choeur cela aux élèves :mrgreen:

Jean-Luc
Messages : 3654
Enregistré le : mer. 21 juin, 2006 22:03
Mon piano : Kawaï GL 10 Anytime
Localisation : Paris

Re: entrer au conservatoire.. utopique?

Message par Jean-Luc » sam. 21 janv., 2012 22:35

Tu as joué le Moment Musical n°4 de Rachma, Ashiro?
J'adore ce morceau! J'espère que tu nous le joueras à Beuvray... 8) :)

Avatar du membre
Ashiro
Messages : 2649
Enregistré le : ven. 24 juil., 2009 12:38
Mon piano : B211 & CFX
Localisation : Avignon-Paris

Re: entrer au conservatoire.. utopique?

Message par Ashiro » dim. 22 janv., 2012 12:47

Oui c'était un de mes morceaux d'été, ce sera avec plaisir (bon je suis pas au niveau de Nikolai Lugansky voire très loin), il faudra que je le révise donc :D !

oO-R-HAHN-Oo
Messages : 175
Enregistré le : sam. 08 janv., 2011 18:12
Mon piano : petrof

Re: entrer au conservatoire.. utopique?

Message par oO-R-HAHN-Oo » dim. 21 avr., 2013 22:21

Je me permet de DETERRER ce topic car je trouve ce topic interessant.
Je trouve tout juste dommage de se voir mettre des limites d'age à tout sachant que des jeunes au CNSM peuvent etre des jeunes "poussé" par papa maman, et qui n'ont parfois pas idée de ce qu'ils font là. Certains d'entre eux ont parfaitement l'age d'entrer dedan mais possède uniquement "beaucoup" de technique et pas toujours de la sensibilité artistique, autrement dit "cette chose" qui fait un plus et qui dit que la personne est artiste ou fait de la musique. Beaucoup de personne possèdent du talent et se voient abandonner leurs désir avant d'avoir commencé. uniquement à cause de cette histoire de "limite d'age".. beaucoup de "perles rare" de perdu chaques anné à cause de ça. C'est malheureux.

Praeludium
Messages : 681
Enregistré le : sam. 09 mai, 2009 23:32

Re: entrer au conservatoire.. utopique?

Message par Praeludium » lun. 22 avr., 2013 0:37

Oui, et tant qu'il y aura cette étrange mentalité dans le monde de la musique classique (et dans le monde de la musique classique exclusivement maintenant que j'y pense...), tant que l'on refusera d'accepter qu'il y a plusieurs manières de progresser (jouer un concerto à 8 ans au bout de trois ans de musique où y venir doucement à 23 ans après 12 ans de musique, je ne vois pas pourquoi on hiérarchiserait, etc.) il y aura toujours cet état de fait auto-réalisateur qui étouffe des tas de musiciens dans l’œuf en faisant croire qu'il faut commencer très tôt et qui après utilise le fait qu'il n'y ait que très peu de gens qui y arrive en commençant tard comme preuve qu'il faut être un enfant prodige pour avoir ses chances d'être un musicien concertiste.

nox
Messages : 7512
Enregistré le : jeu. 17 mai, 2007 22:22

Re: entrer au conservatoire.. utopique?

Message par nox » lun. 22 avr., 2013 9:09

Il faut voir aussi que le conservatoire supérieur est fait pour former les futurs professionnels. C'est le message véhiculé par cette limite d'âge. Donc c'est normal qu'on donne la priorité aux jeunes. Et pourtant il m'en coute de dire ça, j'ai pâti de ce problème d'âge, m'étant toujours situé dans la limite supérieure.

bigrounours
Messages : 3736
Enregistré le : sam. 10 janv., 2009 12:01
Mon piano : Schimmel C120, Nord Electro 6HP

Re: entrer au conservatoire.. utopique?

Message par bigrounours » lun. 22 avr., 2013 14:49

(Nem) a écrit :Oui, et tant qu'il y aura cette étrange mentalité dans le monde de la musique classique (et dans le monde de la musique classique exclusivement maintenant que j'y pense...), tant que l'on refusera d'accepter qu'il y a plusieurs manières de progresser (jouer un concerto à 8 ans au bout de trois ans de musique où y venir doucement à 23 ans après 12 ans de musique, je ne vois pas pourquoi on hiérarchiserait, etc.) il y aura toujours cet état de fait auto-réalisateur qui étouffe des tas de musiciens dans l’œuf en faisant croire qu'il faut commencer très tôt et qui après utilise le fait qu'il n'y ait que très peu de gens qui y arrive en commençant tard comme preuve qu'il faut être un enfant prodige pour avoir ses chances d'être un musicien concertiste.
J'irais même plus loin.
Si très peu de musiciens ayant commencés tard deviennent concertistes, c'est peut être parce qu'ils n'ont pas accès à des bonnes formations, type conservatoire régional ou supérieur. C'est un peu l'oeuf ou la poule ces histoires de limites d'age...

Est ce que les conservatoires sont très surchargés en France pour que l'on se permette de refuser tellement de monde ? (ce sont de vraies questions, n'ayant jamais mis les pieds dans un conservatoire).

Avatar du membre
bach_addict
Messages : 3261
Enregistré le : lun. 27 déc., 2010 18:46

Re: entrer au conservatoire.. utopique?

Message par bach_addict » lun. 22 avr., 2013 14:57

c'est une formation de très bonne qualité et gratuite (en tous cas facturée très en deça de son coût réel)...donc c'est un peu logique qu'il y ait des limites d'âge, d'autant plus si le but est de former des professionnels.
Si on devait accueillir tous ceux qui se réveillent un peu tard et découvrent leur amour (réel) de la musique avec quelques années de retard, il faudrait multiplier les classes, les types de pédagogies, les profs, trouver les budget qui vont avec.
Ce ne serait pas impossible mais ce ne serait pas le même projet pédagogique, et ça demanderait beaucoup plus de moyens.

on me répondra qu'il n'y "à qu'à" taxer à 75% ou 100% ou 200% au dessus d'un certain niveau de revenu, certes.
« L'inconvénient du piano, c'est que chaque bonne note est située entre deux mauvaises. » A.Schnabel

Gracou
Messages : 2078
Enregistré le : mar. 19 juin, 2012 14:31

Re: entrer au conservatoire.. utopique?

Message par Gracou » lun. 22 avr., 2013 15:42

Taxer à 200%, c'est une idée. :mrgreen:

A titre d'information, dans la modeste structure dans laquelle je travaille qui accueille environ 350 élèves, un élève coûte un peu plus de 1000€ par an à la municipalité et l'inscription tourne autour des 100€.
La différence entre un fou et moi, c'est que je ne suis pas fou. Salvador Dali.

Avatar du membre
bach_addict
Messages : 3261
Enregistré le : lun. 27 déc., 2010 18:46

Re: entrer au conservatoire.. utopique?

Message par bach_addict » lun. 22 avr., 2013 15:58

Gracou a écrit :un élève coûte un peu plus de 1000€ par an à la municipalité et l'inscription tourne autour des 100€.
merci pour cette précision... ha le poids des chiffres.

Je nuancerais en précisant que s'il s'agit d'une formation préparant à un métier, la société peut tout à fait accepter de financer la formation de jeunes qui, une fois diplômés, utiliseront leurs compétences pour gagner de l'argent et payer des impôts. La société, dans ce cas, investit simplement dans son avenir et dépense 100 aujourd'hui pour récupérer 100 ou 200 demain.
Mais si il s'agit de former des non professionnels, essentiellement pour le plaisir d'apprendre, alors on peut se demander si c'est à la société dans son ensemble de financer ça; il y a forcément des limites à imposer ou les problèmes de financement sont rapidement insolubles.

à l'autre bout du spectre intellecuel, on pourrait imaginer une association dont le but serait d'emmener des jeunes dans un parc d'attraction de Seine et Marne plusieurs fois par an, idéalement situé sur la ligne A du RER parisien. Ca coûterait 1000 EUR par an à la municipalité et l'inscription coûterait 100 EUR. Et la différence serait payée par les contribuables. Perso, je n'aimerais pas habiter une commune qui utilise mon argent de cette manière mais c'est juste une affaire de goût, n'est ce pas.
« L'inconvénient du piano, c'est que chaque bonne note est située entre deux mauvaises. » A.Schnabel

Gracou
Messages : 2078
Enregistré le : mar. 19 juin, 2012 14:31

Re: entrer au conservatoire.. utopique?

Message par Gracou » lun. 22 avr., 2013 16:08

Cela coûte cher mais c'est aussi un facteur d'attractivité pour une municipalité. Maintenant, est-ce que les petits conservatoires ont vocation à former professionnellement les élèves? Oui, dans la mesure ou certains poursuivront ensuite leur formation ainsi entamée par ce réseau de petites écoles et conservatoires dans un but professionnel. Non, dans le sens où cela représente une proportion assez infime du total des élèves.
La différence entre un fou et moi, c'est que je ne suis pas fou. Salvador Dali.

Avatar du membre
bach_addict
Messages : 3261
Enregistré le : lun. 27 déc., 2010 18:46

Re: entrer au conservatoire.. utopique?

Message par bach_addict » lun. 22 avr., 2013 16:15

mouais c'est un peu trop consensuel cette discussion Gracou, on est presque d'accord

je m'excuse par avance pour la suite

hin hin hin
:mrgreen: :mrgreen:
« L'inconvénient du piano, c'est que chaque bonne note est située entre deux mauvaises. » A.Schnabel

bigrounours
Messages : 3736
Enregistré le : sam. 10 janv., 2009 12:01
Mon piano : Schimmel C120, Nord Electro 6HP

Re: entrer au conservatoire.. utopique?

Message par bigrounours » lun. 22 avr., 2013 16:16

Pourquoi ne pas proposer aux adultes de payer 1000 euros par an, alors que pour un enfant on resterait à 100 euros ? ça réglerait pas tous les problèmes ça ? Les enfants auraient toujours leur entrée à 100 euros, et les adultes voulant une formation de qualité pourront eux aussi entrer en conservatoire, enfin ceux qui ont les moyens quoi... mais ce serait toujours mieux que maintenant.

Avatar du membre
Kreisler
Messages : 592
Enregistré le : jeu. 05 août, 2010 0:41
Mon piano : Bord 1912 / Clavinova Clp511
Localisation : Agen

Re: entrer au conservatoire.. utopique?

Message par Kreisler » lun. 22 avr., 2013 16:18

Je rejoins les avis concernant la limite d'âge interdisant ou non l'accès au conservatoire.
Beaucoup d'enfants se sont retrouvés au conservatoire poussés par les parents, et détestant y aller car y voyant une école "bis" comme si une ne suffisait pas déjà (avec devoirs à la maison en solfège, discipline, travail de l'instrument) alors que des adultes voudraient bien y entrer pour y travailler sérieusement mais on les refuse en invoquant la sacrosainte "limite d'âge".
Bref, à 33 ans, ceci est mon cas.

J'ai tout de même trouvé une école de musique sans limite d'âge mais cela à son prix:
500 euros pour l'année (avec par semaine, 1/2 heure de piano et 1 heure de formation musicale adulte / soumis aux vacances scolaires). La classe de solfège est une seule classe adulte donc tout niveau. Pour la même chose, les enfants ne payent pas tant, l'école se rattrape sur les rares adultes auxrisque de les faire fuir l'année suivante.
L'année prochaine, je ferais du forcing pour intégrer une classe à niveau car il y a un gros décalage entre ce que je vois en solfège (lecture clé de fa, quelques rythmes basiques) et en cours de piano (morceaux étudiés et achevés récemment: prélude ut# mineur op 45 de Chopin, prélude n°12 op 28 sol # mineur de Chopin, étude n°7 op 23 en ut mineur de Rachmaninov, étude en sol majeur d'Henselt op 5 n°2 ....)
Quand on est trop vieux (à 33 ans, si ce n'est pas malheureux) et habitant un peu la cambrousse (Agen), c'est le seul compromis qui s'est offert à moi.... ça ou rien en fait.

Avatar du membre
bach_addict
Messages : 3261
Enregistré le : lun. 27 déc., 2010 18:46

Re: entrer au conservatoire.. utopique?

Message par bach_addict » lun. 22 avr., 2013 16:26

bigrounours a écrit :Pourquoi ne pas proposer aux adultes de payer 1000 euros par an, alors que pour un enfant on resterait à 100 euros ? ça réglerait pas tous les problèmes ça ? Les enfants auraient toujours leur entrée à 100 euros, et les adultes voulant une formation de qualité pourront eux aussi entrer en conservatoire, enfin ceux qui ont les moyens quoi... mais ce serait toujours mieux que maintenant.
pourquoi pas. En pratique il faut quand meme trouver les profs, les locaux et les pianos, ce n'est pas si facile. Sur le principe, j'aimerais que ça existe.
« L'inconvénient du piano, c'est que chaque bonne note est située entre deux mauvaises. » A.Schnabel

Gracou
Messages : 2078
Enregistré le : mar. 19 juin, 2012 14:31

Re: entrer au conservatoire.. utopique?

Message par Gracou » lun. 22 avr., 2013 18:53

Après, si on commence à mettre le prix, ça revient à prendre des cours dans le privé...
La différence entre un fou et moi, c'est que je ne suis pas fou. Salvador Dali.

mieuvotar
Messages : 2675
Enregistré le : mar. 31 janv., 2012 13:16

Re: entrer au conservatoire.. utopique?

Message par mieuvotar » lun. 22 avr., 2013 19:33

Gracou a écrit :Après, si on commence à mettre le prix, ça revient à prendre des cours dans le privé...
1000 € par an, pour disons une trentaine de cours par an, ça fait 35 € le cours. C'est encore en deçà des prix du privé.

Répondre