Notre "devoir" d'élève. (Attention, sujet déprimant !!)

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Avatar du membre
Gastiflex
Messages : 3812
Enregistré le : jeu. 28 avr., 2005 15:50
Mon piano : Seiller 116 Duovox
Localisation : L'Haÿ-les-Roses

Re: Notre "devoir" d'élève. (Attention, sujet déprimant !!)

Message par Gastiflex » lun. 03 déc., 2007 22:39

'ai du louper qq chose, où dans le texte trouves-tu ça???
Ok, j'enlève le terme auto-flagellation, mais je garde le reste.
Lasciate ogni speranza, voi ch'entrate.

arnault
Messages : 422
Enregistré le : sam. 27 août, 2005 18:27

Re: Notre "devoir" d'élève. (Attention, sujet déprimant !!)

Message par arnault » lun. 03 déc., 2007 23:45

Ah voila j'attendais ta réponse Samson je commençais à m'inquiéter... Dis moi c'est quoi alors le bon positionnement des finalités d'un pianiste ? Bien à plat ? ou légèrement bombé ? Et au fait pourquoi est-ce qu'il faudrait prendre du plaisir (diktat actuel au meme titre que la performance..) quand on joue du piano ? Et comment on fait les oups je m'égare..

hailkay
Messages : 81
Enregistré le : sam. 28 juil., 2007 16:31
Mon piano : Yamaha...
Contact :

Re: Notre "devoir" d'élève. (Attention, sujet déprimant !!)

Message par hailkay » mar. 04 déc., 2007 2:45

Gastiflex! Menteur !!Lol
Vous êtes tous très intelligents et très très drôle sur ce forum j'adore, Sanne tu es très touchante (c'est mignon une femme)
Rachma tu es une femme mystère très sociable
Louna tu caches un véritable potentiel
(croyez moi je suis voyant,lol)

Quels épanchements de sentiments ! Bref.

J'ai connu comme beaucoup d'autres ce sentiment de rage contre soi-même parce que qu'on ne joue pas comme l'on aimerait jouer.
Ce sentiment chez moi nait quand mes doigts ne sont pas positionés à 101% sur la note, qu'ils sont en travers, ou que ca glisse un petit peu, ou que le son n'est pas assez plein!
Alors qu'est-ce que je fais ? Je fais des gammes! En octaves à 708 à la croche carrée (lol je plaisante), en octave ou en ....... Notes normales.
Mais assez lentement pour que je puisse me rassurer en entendant les sont bien disctinctement.

Pour les octaves rien n'est plus énervant je crois pouvoir parler au nom de tous! Quand on tombe à coté de l'octave en question ou qu'on frotte un peu l'octave en glissant, et pire lorsque que sous le coup de l'éxcitation (au sens sain du terme..... Lol, oui je suis marrant aussi des fois)on réessaye derechef (et cultivé :mrgreen: lol j'arrête) plusieurs fois et qu'on se trompe de plus bel!
Alors qu'est-ce que je fais ? Je m'applique à bien poser mes 5e doigts sur le centre le plus pythagoricien possible de la note noire(plus délicat), pour entendre un jolie son, et être en pleine possession de mes moyens, en bénéficiant d'une stabilité quasi-inébranlable sur l'octave.
Et là je respire je me sens bien.

Alors je fais mes gammes comme ça, comme ça quand je jouerais quelconques morceaux j'aurais beaucoup moins ce sentiment de frustration dû à des accrochages etc. j'approcherais la perfection !

Pour la gamme de Do Majeur sur tout le clavier avec les deux mains en doubles croches a 120 à la noire y'a encore du boulot ! Qui la maitrise?

Enfin en dernier ressort, j'allais dire pour évacuer ce sentiment de frustration que tu as en ce moment, à défaut de changer de piano ce qui serait pas mal, mais bon seulement à court terme, car le problême est psychologique et durable, donc en fait ce serait un mauvais investissement (faut qu'jarrête de faire phrases que se recoupent moi)
fait le accorder.

Sinon calme ton toi intérieur qui est en plein tumulte, médite, apaise toi, fait un bilan sur ta personalité (tes qualités, ce qui te manque, comment vivre avec ses qualité et défauts, tirer des avantages de ses défauts, et donc s'accepter!) approche le piano calmement, en commençant par des équilibres de notes les plus rudimentaires (une note sur une touche), recherche le son, apprend le, connais le, apprend ta main etc. etc. Etcaetera.

Au fait vous savez quel est le nom de ça ? :

&

Non ?

Et bien ça s'appelle une esperluette !
Merci qui ?

Ps : Sanne j'ai adoré ton anecdote du paragraphe effacé, ça m'a ému, je me sens touché..Ahh Femme...

Avatar du membre
Sanctamaria
Messages : 405
Enregistré le : sam. 18 nov., 2006 16:32
Mon piano : Seiler et Petrof
Localisation : Lyon

Re: Notre "devoir" d'élève. (Attention, sujet déprimant !!)

Message par Sanctamaria » mar. 04 déc., 2007 9:36

Hailkay tu as oublié un détail...
louna a écrit :des mômes (il sont jeunes, ils changeront) s'attaquent à n'importe quel "monstre" du répertoire en disant que c'est abordable, ne parlent que de technique, du truc le plus dur à jouer... De déchiffrer 4 mesures. Mais c'est ça la pratique de la musique ?
:mrgreen:
L'humilité n'est souvent qu'une feinte soumission dont on se sert pour soumettre les autres.

Avatar du membre
zarathoustra
Messages : 1878
Enregistré le : jeu. 22 juin, 2006 1:37
Mon piano : Pigeon fermier de keriven fourré au foie

Re: Notre "devoir" d'élève. (Attention, sujet déprimant !!)

Message par zarathoustra » mar. 04 déc., 2007 12:58

Moi vraiment pas comprendre ce sujet où on blablatte pour pas dire grand chose, j'ai lu un peu les reponses de tout le monde mais tout ce que je peux dire c'est qu'on fait tous ce qu'on peut, et ce qu'on VEUT.

A trop intellectualiser le piano et la musique on finit par oublier l'essentiel qui est de se faire plaisir.
A se branler le tetio dans tous les sens on fabrique des dingues et on degoute le monde.

Bien sur on peut travailler des heures, des jours, et des années, des siècles (pour les plus chanceux) sans jamais arriver à faire trembler le monde par une charge explosive d'emotion qui fera peter la terre.

Et alors, ....

Louna tu n'es qu'une humble mortelle et tu fais ce que tu peux, il y a bien plus grave, tout le monde decourage, tout le monde s'en veut, tout le monde a ses faiblesses.

Respire et fais nous juste un peu de musique parce ca fait plaisir même avec des tonnes d'imperfections....

Sonatine
Messages : 14
Enregistré le : ven. 16 nov., 2007 20:34

Re: Notre "devoir" d'élève. (Attention, sujet déprimant !!)

Message par Sonatine » mar. 04 déc., 2007 13:05

A trop intellectualiser le piano et la musique on finit par oublier l'essentiel qui est de se faire plaisir
Totalement d'accord! Il faudrait des fois ne pas reflechir et juste se servir de ses 5 sens.
Justement, Louna n'intellectualise t'elle pas trop le piano, et même la musique. Elle aime tout analyser, tout comprendre avant meme de poser ses doigts sur le clavier. Certes, Louna, tu en as besoin tu le dis toi meme... mais je pense que ca te dessert egalement beaucoup.
D'ailleurs, as tu deja pris du plaisir à jouer? QUand tu etais jeune etc etc...
Et au fait, pourquoi t'es tu mise au piano?
J'espere que tu arriveras à passer au dela de ca. Peut etre as tu besoin d'arreter le piano quelque temps
Bon courage en tout cas

Avatar du membre
Sanctamaria
Messages : 405
Enregistré le : sam. 18 nov., 2006 16:32
Mon piano : Seiler et Petrof
Localisation : Lyon

Re: Notre "devoir" d'élève. (Attention, sujet déprimant !!)

Message par Sanctamaria » mar. 04 déc., 2007 13:19

Sonatine a écrit :
A trop intellectualiser le piano et la musique on finit par oublier l'essentiel qui est de se faire plaisir
Totalement d'accord! Il faudrait des fois ne pas reflechir et juste se servir de ses 5 sens.
mmmmmmmmmmbof...
Je ne vois pas où est le mal dans le fait de se poser des questions.
Sonatine a écrit :Louna n'intellectualise t'elle pas trop le piano, et même la musique. Elle aime tout analyser, tout comprendre avant meme de poser ses doigts sur le clavier. Certes, Louna, tu en as besoin tu le dis toi meme... mais je pense que ca te dessert egalement beaucoup.
C'est pas d'analyser qui la dessert, c'est de s'arrêter à ça et de se dire que ça ne servira à rien tant qu'elle n'aura pas atteint la perfection, mais on n'est pas près de la trouver cette perfection, et c'est comme ça, ce n'est pas une raison pour dire "j'arrête tout".
Ce n'est pas une raison non plus pour dire "j'arrête de penser parce que ça rend dingue". Si on devient dingue parce qu'on se dit qu'on n'atteindra jamais la perfection, c'est qu'on est déçu, qu'on pensait qu'on était le meilleur, qu'on avait la vérité. Si on refuse d'y penser, peut-être qu'on refuse de l'admettre. Quand on se pose des questions, on ne devient pas dingue, on relativise, et c'est pas plus mal.
L'humilité n'est souvent qu'une feinte soumission dont on se sert pour soumettre les autres.

Avatar du membre
zarathoustra
Messages : 1878
Enregistré le : jeu. 22 juin, 2006 1:37
Mon piano : Pigeon fermier de keriven fourré au foie

Re: Notre "devoir" d'élève. (Attention, sujet déprimant !!)

Message par zarathoustra » mar. 04 déc., 2007 13:44

Sanctamaria a écrit :
A trop intellectualiser le piano et la musique on finit par oublier l'essentiel qui est de se faire plaisir
mmmmmmmmmmbof...
Je ne vois pas où est le mal dans le fait de se poser des questions..

Avatar du membre
Sanctamaria
Messages : 405
Enregistré le : sam. 18 nov., 2006 16:32
Mon piano : Seiler et Petrof
Localisation : Lyon

Re: Notre "devoir" d'élève. (Attention, sujet déprimant !!)

Message par Sanctamaria » mar. 04 déc., 2007 14:33

Pardon pardon...je ne voulais pas t'énerver... [-o< :mrgreen:
Mais je ne pense pas que ce soit une question de TROP. Je pense qu'on peut intellectualiser autant qu'on veut du moment qu'on ne se met pas à déprimer parce que "oh fond à quoi ça sert la vie? puisqu'on va tous crever????". Tant qu'on ne plombe pas notre pratique du piano avec ces questions, je ne vois pas où est le problème. Et à mon avis, le problème de louna, c'est justement qu'elle se laisse bloquer par ce qui se passe dans sa tête (sans vouloir l'offenser :mrgreen: ), qu'elle s'arrête à ses questions alors qu'on ne peut pas y répondre.
L'humilité n'est souvent qu'une feinte soumission dont on se sert pour soumettre les autres.

Avatar du membre
jean-séb
Messages : 10132
Enregistré le : lun. 16 oct., 2006 20:36
Mon piano : Yamaha C3
Localisation : Paris

Re: Notre "devoir" d'élève. (Attention, sujet déprimant !!)

Message par jean-séb » mar. 04 déc., 2007 15:05

hailkay a écrit : Lol, oui je suis marrant aussi des fois)on réessaye derechef (et cultivé :mrgreen: lol j'arrête) plusieurs fois
"Derechef" fait pléonasme avec RÉessayer ; "derechef" ne signifie pas "immédiatement" (comme le croient certaines personnes à l'instruction sommaire) mais simplement "de nouveau" ! Je sens que je vais me faire un nouveau copain !
Jean-Séb

Avatar du membre
zarathoustra
Messages : 1878
Enregistré le : jeu. 22 juin, 2006 1:37
Mon piano : Pigeon fermier de keriven fourré au foie

Re: Notre "devoir" d'élève. (Attention, sujet déprimant !!)

Message par zarathoustra » mar. 04 déc., 2007 15:12

Je ne suis pas enervé du tout j'ai bien d'autres problèmes dans la vie comme qu'est ce que je vais manger ce soir et qui va gagner la star ac :mrgreen:

Plus serieusement d'où le trop intellectualisé n'est pas bon. La musique c'est aussi une certaine forme de simplicité. Si on rend tout trop compliqué on se perd et on oublie l'essentiel.

Si je dois jouer les variations a vous dirai je maman je ne vais pas aller chercher la profondeur metaphysique de l'oeuvre pendant des années en me disant : "ooooh là mes doigts doivent imploser sous la force des cieux le maitre Mozart a dicté la plus pure phrase musicale que mon coeur puisse chanter sous l'impulsion de la société avide de sens profond qui à jamais restera gravé dans la mémoire des sages... amen!

roland
Messages : 1149
Enregistré le : lun. 29 août, 2005 16:15
Mon piano : Behschtein Modèle III

Re: Notre "devoir" d'élève. (Attention, sujet déprimant !!)

Message par roland » mar. 04 déc., 2007 15:14

....
Le football ? C'est comme les échecs, mais sans les dés - Lukas Podoldki footballeur Allemand

Avatar du membre
Gastiflex
Messages : 3812
Enregistré le : jeu. 28 avr., 2005 15:50
Mon piano : Seiller 116 Duovox
Localisation : L'Haÿ-les-Roses

Re: Notre "devoir" d'élève. (Attention, sujet déprimant !!)

Message par Gastiflex » mar. 04 déc., 2007 16:13

Je ne suis pas enervé du tout j'ai bien d'autres problèmes dans la vie comme qu'est ce que je vais manger ce soir et qui va gagner la star ac
C'est Bertrand. Allez hop, je t'ai soulagé de 50% de tes problèmes. Merci qui ?

Merci Hailkay, toi aussi tu es très drôle. Par contre avec des trucs du genre "c'est mignon une femme", je doute que tu fasses l'unanimité :lol:
Lasciate ogni speranza, voi ch'entrate.

nox
Messages : 7512
Enregistré le : jeu. 17 mai, 2007 22:22

Re: Notre "devoir" d'élève. (Attention, sujet déprimant !!)

Message par nox » mar. 04 déc., 2007 16:24

Gastiflex a écrit :Par contre avec des trucs du genre "c'est mignon une femme", je doute que tu fasses l'unanimité :lol:
Le coming out de Gastiflex !!
Joli !

Moi je le trouve pas si déprimant que ca ce sujet 8)

Avatar du membre
zarathoustra
Messages : 1878
Enregistré le : jeu. 22 juin, 2006 1:37
Mon piano : Pigeon fermier de keriven fourré au foie

Re: Notre "devoir" d'élève. (Attention, sujet déprimant !!)

Message par zarathoustra » mar. 04 déc., 2007 16:57

Forcement vous tournez tout en derision. :mrgreen:

Louna j'ai trouvé la solution musicale à tes problèmes.

Tu devrais travailler ca, je suis sur que tu y trouverais un interet de par la rigueur du travail.
Fichiers joints

[L’extension wma a été désactivée et ne peut plus être affichée.]


Avatar du membre
Gastiflex
Messages : 3812
Enregistré le : jeu. 28 avr., 2005 15:50
Mon piano : Seiller 116 Duovox
Localisation : L'Haÿ-les-Roses

Re: Notre "devoir" d'élève. (Attention, sujet déprimant !!)

Message par Gastiflex » mar. 04 déc., 2007 17:04

Le coming out de Gastiflex !!
Oulah non, carrément pas. C'est juste que j'ai trouvé que sa phrase "c'est mignon une femme" sonnait un peu comme "c'est mignon les petits chatons". Voilà, c'est le pronom "ça" pour parler des femmes qui m'a fait tiquer. Mais je suis sûr que c'est de la provoc totalement assumée de sa part.
Lasciate ogni speranza, voi ch'entrate.

Avatar du membre
Sanctamaria
Messages : 405
Enregistré le : sam. 18 nov., 2006 16:32
Mon piano : Seiler et Petrof
Localisation : Lyon

Re: Notre "devoir" d'élève. (Attention, sujet déprimant !!)

Message par Sanctamaria » mar. 04 déc., 2007 19:00

zarathoustra a écrit :Si je dois jouer les variations a vous dirai je maman je ne vais pas aller chercher la profondeur metaphysique de l'oeuvre pendant des années en me disant : "ooooh là mes doigts doivent imploser sous la force des cieux le maitre Mozart a dicté la plus pure phrase musicale que mon coeur puisse chanter sous l'impulsion de la société avide de sens profond qui à jamais restera gravé dans la mémoire des sages... amen!
pffffffffff n'importe quoi :lol:

Et celle-là tu la connais? "Que l'émotion du moment permette de voir une larme couler le long d'un tuyau ou la montre soudainement s'illuminer." (à propos d'un orgue...et c'est même pas une blague).
Moi aussi je trouve ça un peu exagéré (et je pèse mes mots je veux pas d'ennuis au cas où celui qui a éditer le cd sur lequel se trouve cette phrase venait faire un tour par ici), mais s'il y en a qui aiment se dire en jouant du Mozart "ooooh là mes doigts doivent imploser sous la force des cieux le maitre Mozart a dicté la plus pure phrase musicale que mon coeur puisse chanter sous l'impulsion de la société avide de sens profond qui à jamais restera gravé dans la mémoire des sages... amen!", ben tant mieux pour eux, qu'est-ce que tu veux que je te dise? et puis si ça les aide c'est encore mieux.
Mais il me semble que louna ne posait pas de question sur la "profondeur métaphysique de l'oeuvre" mais plutôt sur la profondeur métaphysique de sa façon de jouer... :mrgreen:
L'humilité n'est souvent qu'une feinte soumission dont on se sert pour soumettre les autres.

hailkay
Messages : 81
Enregistré le : sam. 28 juil., 2007 16:31
Mon piano : Yamaha...
Contact :

Re: Notre "devoir" d'élève. (Attention, sujet déprimant !!)

Message par hailkay » mar. 04 déc., 2007 22:23

Lol Sanctamaria :lol: :twisted:
jean-séb a écrit : "Derechef" fait pléonasme avec RÉessayer ; "derechef" ne signifie pas "immédiatement" (comme le croient certaines personnes à l'instruction sommaire) mais simplement "de nouveau" ! Je sens que je vais me faire un nouveau copain !
Jean-Séb
Lol héé on va se calmer là Bach lol.
Gastiflex a écrit : Merci Hailkay, toi aussi tu es très drôle. Par contre avec des trucs du genre "c'est mignon une femme", je doute que tu fasses l'unanimité :lol:
Il ne faut pas afficher aussi clairement sa préférence pour les hommes.
Gastiflex a écrit :Oulah non, carrément pas. C'est juste que j'ai trouvé que sa phrase "c'est mignon une femme" sonnait un peu comme "c'est mignon les petits chatons".

Phrase d'anthologie Gastiflex, tu m'as fait plié de rire. :lol:

Il faut arrêter de faire rire les gens hein parce qu'après on s'enflamme et on détourne le sujet. Lol, alors pour rester un peu dedans (le sujet) on va dire courage Louna fais le point sur toi même.

:mrgreen:

Avatar du membre
Rubato
Messages : 2815
Enregistré le : ven. 29 déc., 2006 8:05
Mon piano : Erard 1903 2m12 (n°88800)
Localisation : Périgord Vert
Contact :

Re: Notre "devoir" d'élève. (Attention, sujet déprimant !!)

Message par Rubato » mer. 05 déc., 2007 1:27

Bon, je prends ma plus belle "plume" pour résumer ma pensée.

Un vieil adage dit : "Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle".
Je trouve cela, dans l'ensemble, assez vrai (même si je pense que, pour certains, il s'agit de la bibliothèque rose :shock: )
Au début du 20 ème siècle, le Petit Larousse donnait la définition suivante de vieillard : "personne de plus de 50 ans (sic)".
Donc je suis un vieillard (53 ans).
Il est vrai que j'ai la colonnne qui déconne :shock: , la minerve qui m'énerve :evil: et le corset qui me sied \:D/
il est vrai aussi que je suis en bonne compagnie, N. Sarkozy, S. Royal et F. Fillon (même age ou presque)

Venons en aux faits : j'ai donc beaucoup vécu (et ce n'est pas fini O:))
J'ai accumulé au fil des ans une quantité impressionante de connaissances : j'ai beaucoup lu, beaucoup appris mais j'avoue aussi que j'ai vécu (comme l'écrivait Pablo Neruda). Ce que je suis actuellement avec ses défauts et ses qualités (je l'espère) est le fruit de tout cela. Je ne veux pas jouer à l'ancien, ce d'autant plus qu'à 20, 25 ans, j'avais déjà vécu des moments rrès intenses dignes de certains personnages de roman (je ne suis pas un affabulateur, vous pouvez m'en croire) mais, malgré tout, nous sommes le fruit d'expériences successives, parfois contradictoires ou antagonistes et pas seulement de belles réflexions que nous aurions pu avoir à 18 ou 25 ans.

Tout cela pour dire, Louna, que bâtir une oeuvre ou l'interpréter, n'est pas uniquement d'une construction intellectuelle mais aussi d'un vécu, d'un senti, de mille choses que parfois nous ne percevons pas.
Je ne suis pas non plus en train de dire qu'il ne faut pas analyser une oeuvre pour la connaître.
Bien au contraire, car la musique est un phénomène culturel pas naturel. Je me souviens qu'à une certaine période , j'étais presque incapable d'écouter du Debussy tellement j'étais imprégné de Bach, et Mozart.
Certains penseront que j'éxagère mais seriez-vous capables d'écouter , tous, sans "préparation" de la musique sérielle, John Cage, Boulez, et du chant grégorien ? Et qu'ont fait les spectateurs qui, en décembre 1894, ont sifflé le prélude à l'Après-midi d'un Faune, lors de sa création ?
Il est vrai aussi qjue j'ai connu des "vieux sages" qui, sans avoir été à l'école, étaient pleins de sagesse et de connaissances empiriques.
Tout cela aussi pour dire qu'appréhender une oeuvre est le fruit de multiples processus dont l'ordre n'est pas nécessairement établi. Pourquoi, dès lors, s'interdire toute interprétation du moment que le processus d'analyse et de connaissance n'aurait pas été mené à fond ?
Le vrai problème que tu rencontres , c'est que , de l'exigence de vouloir faire ce qu'il y a de mieux et de plus sincère (comme cela est marqué dans das Abends) , tu en es arrivé à une exigence de perfection impossible à réaliser.
A l'inverse, le constat de ne plus pouvoir jouer a succédé à l'exigence d'être humble devant l'oeuvre (tel que le demande Schumann).

Depuis presque un an, j'ai beaucoup posté. J'ai fait des choses bien, beaucoup d'erreurs aussi. Tout ce que j'ai fait, je l'ai fait avec sincérité, avec cete exigence, que j'ai d'ailleurs rehaussée, de faire le mieux que je pouvais. Très souvent je me suis dit :"Tiens, telle chose, j'aurais du le faire autrement" mais animé de me surpasser, j'ai montré ce que je faisais, m'exposant aux critiques et les souhaitant même pour qu'elles me montrent le chemin.
Pour moi, la musique n'est pas qu'un simple divertissement. C'est bien plus : l'expression de ma personnalité profonde.
Mais , pour s'exprimer, il faut parler, même si on le fait avec maladresse.

Cette dernière chose encore :
J'ai dit, récemment, que bien jouer, c'était devenir l'oeuvre. Le compositeur, l'artiste, qui crée une oeuvre n'est plus maître de son oeuvre une fois celle-ci créée de même la mère ou le père qui donne la vie n'est pas maître de son enfant mais doit lui apprendre à exister, à vivre et à devenir une personne autonome. Pourquoi, dès lors, vouloir se fondre dans la peau du compositeur ?

Voilà, j'ai été un peu long mais je crois avoir assez bien résumé ma pensée.
Modifié en dernier par Rubato le mer. 05 déc., 2007 8:07, modifié 1 fois.
Le tempo rubato est comme le vent jouant dans le feuillage d'un arbre dont les branches ne bougent pas.
Franz Liszt.

Avatar du membre
velours
Messages : 959
Enregistré le : jeu. 14 déc., 2006 19:30
Mon piano : seiler 116 primus
Localisation : Allier

Re: Notre "devoir" d'élève. (Attention, sujet déprimant !!)

Message par velours » mer. 05 déc., 2007 8:00

Rubato a écrit :Bon, je prends ma plus belle "plume" pour résumer ma pensée.


J'ai dit, récemment, que bien jouer, c'était devenir l'oeuvre. Le compositeur, l'artiste, qui crée une oeuvre n'est plus maître de son oeuvre une fois celle-ci créée de même la mère ou le père qui donne la vie n'est pas maître de son enfant mais doit lui apprendre à exister, à vivre et à devenir une personne autonome. Pourquoi, dès lors, vouloir se fondre dans la peau du compositeur ?

Voilà, j'ai été un peu long mais je crois avoir assez bien résumé ma pensée.
Bravo Rubato : voilà un concept ô combien interessant : la vie propre d'une oeuvre. =D>

PS : Bravo pour la méthode couet : corset qui me plait. j'aurai plutot mis corset qui me sied. Ceci dit il doit te donner une certaine élégance à la Max Von Sydow dans la grande illusion. :mrgreen:
Rendez-vous avec moi même dans 10 ans devant un clavier

Répondre