Pouvons nous tous nous impoviser prof de piano?

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Pillg
Messages : 576
Enregistré le : lun. 12 oct., 2020 13:14

Pouvons nous tous nous impoviser prof de piano?

Message par Pillg »

Bonjour a tous,

voila un petit cas de conscience que j'ai eut la semaine derniere. un collegue de travail vient me voir en me disant qu'un de ses voisins a commencé le piano, et il a entendu des videos de moi sur youtube et aimerait que je lui donne des cours... Heu.... oui, mais moi je ne suis pas prof! juste un amateur passionné...
Je lui dit tout de même qu'il peut lui transmettre mon numero de telephone... discuter et echanger, ca ne coute rien.
Cet élève, environ 40 ans, m'explique quil a une prof, mais que ca ne va pas trop, qu'il a l'impression de ne pas apprendre grand chose et qu'elle est juste la pour taper dans les mains la mesure... qu'il a envi d'apprendre plus et d'avancer.

Bon... ne voulant pas le laisser avec un "désolé mais débrouille toi!". je lui propose de le rencontrer pour quil me joue un peu ce quil a appris jusque là en lui rappelant bien que je veux bien l'aider s'il pense que je peux lui apporter quelque chose, mais que je ne suis ni prof, ni pianiste... juste un amateur qui aime ca!
Vendredi soir il vient chez moi, je lui demande ce qu'il va me jouer?
1 : une petite etude de Czerny (pas facile facile pour un debutant, mais il peut etre fier de lui, il s'en sortait plutot pas mal)
2 : et c'est la que j'ai cru tomber de ma chaise : Beethoven, 3e mouvement de la Tempete...

En 2 mois il a fait très peniblement les 3 premieres lignes (et c'etait un petit carnage, même si ce n'est nullement de sa faute). mais le pire dans tout ca c'est que y'avait des indications de sa prof sur la partition, completement aberrantes. des pedales de 4-5 mesures (dans la tempete il ne faut presque pas de pedale), des doigtés faux (alors que les bons doigtés etaient sur son edition)...

Du coup je m'interroge serieusement sur qui est veitablement cette prof et d'ou elle vient.. et moi maintenant qui me suis engagé a prendre sa releve, même si je n'aurai pas grand mal a lui donner de meilleurs conseils que elle, je ne suis pas prof, je ne suis pas sur d'avoir les bonnes methodes, la bonne pédagogie, etc... peut-on vraiment s'improviser prof de musique?

Premiere chose que j'ai fait, ce n'est pas de lui supprimer cette tempete (qu'il aime bien, je ne voulais pas le decourager avec un "oublie ca c'est trop difficile!), je lui ai dit qu'on va travailler un peu, mais qu'on ne s'eternisera pas dessus... on va vite revenir a de petits préludes de Bach, l'album pour la jeunesse de schumann etc...

Le plus triste dans tout ca, c'est quand on y reflechi, c'est triste le nombre de débutant avec du potentiel, qui sont foutus en l'air par des profs incompétants...
Avatar du membre
Arabesque44
Messages : 3506
Enregistré le : lun. 07 oct., 2013 18:11
Mon piano : Bechstein 175 Yamaha 155P
Localisation : Nantes

Re: Pouvons nous tous nous impoviser prof de piano?

Message par Arabesque44 »

Hallucinant! Habituellement ce sont les autodidactes qui commettent ce genre de "sacrilège", et les profs qui tentent de canaliser leur excès d'appétit pour des pièces bien trop difficiles.
Tu feras certainement beaucoup mieux. Tu en apprendras peut-être aussi un peu plus...Morceau suggéré par l'élève et la prof qui n'a pas osé dire non, ou bien c'est son choix à elle?
Pour rester dans le sujet du titre: j'ai commencé à enseigner "Ah les crocodiles" à Lola et Jade, jumelles de 2ans et 4 mois. ( c'est leur comptine péférée) Comme toi je m'interroge sur mes capacités à m'improviser prof de piano...Pour le moment je prends leur index et je leur fait taper les touches! Elles adorent :lol:
Pillg
Messages : 576
Enregistré le : lun. 12 oct., 2020 13:14

Re: Pouvons nous tous nous impoviser prof de piano?

Message par Pillg »

d'après ce qu'il m'a dit, c'est sa prof qui lui a donné car il ne connaissait pas avant...

"ah les crocodiles"... c'est super pour débuter... mais je me vois mal donner ca a un adulte.... :lol:
Avatar du membre
lullablue
Messages : 523
Enregistré le : lun. 12 août, 2019 14:58
Mon piano : Blondel by bechstein

Re: Pouvons nous tous nous impoviser prof de piano?

Message par lullablue »

alors, effectivement, même si tu ne peux pas t'improviser prof de piano, tu peux lui transmettre certaines bases, c'est évident.
un peu de solfège, de rythme avec un bon bouquin et hop, en avant la 1ere année. ensuite, ça se complique à mon avis.

pour l'histoire, j'ai une petite file de 2ans qui adore se mettre au piano et qui me dit: allez joue Mamie :lol: c'est trop chou. j'espère bien pouvoir l'aider pour débuter. (mais pas jouer les profs hein)
Avatar du membre
lullablue
Messages : 523
Enregistré le : lun. 12 août, 2019 14:58
Mon piano : Blondel by bechstein

Re: Pouvons nous tous nous impoviser prof de piano?

Message par lullablue »

la flemme d'éditer mais je voulais ajouter dans le même style (mais plus facile), il existe des albums d'enfant chez Maykapar et Gretachaninov.
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 3820
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : CLP-675 + orgue Hoffrichter/Hauptwertk

Re: Pouvons nous tous nous impoviser prof de piano?

Message par Jacques Béziat »

À mon avis, on peut s'improviser « professeur » si on a le sens pédagogique, cela s'apprend et s'affine avec le temps et l'expérience.

Il faut adapter et affûter sa méthode selon l'élève, et bien entendu surtout adapter les morceaux à son niveau technique ! #-o

Avec un morceau trop difficile, il y a un risque de frustration de la part de l'élève, et cela n'a pas de sens.
Il est essentiel de parvenir à jouer parfaitement (ou le mieux possible, sans excès bien sûr) les morceaux demandés, en revenant constamment sur les fondamentaux : d'un côté la tenue des mains, le relâchement des poignets, et de l'autre le tempo, la régularité, la précision, l'articulation, puis le phrasé et les nuances pour finaliser l'interprétation.
Ne pas oublier les 3 étapes de l'apprentissage d'un morceau, qui doivent bien claires chez l'élève :

1) le déchiffrage (éventuellement, dans un premier temps, MD et MG séparées, mais très vite mains ensemble, je ne veux pas qu'on me présente un morceau, même dans cette 1ère phase, mains séparées),
2) la mise en place : le morceau, ou une partie du morceau, est exécuté avec toutes les notes en place, dans un tempo régulier, avec un minimum de fautes, en-deçà du tempo demandé,
3) l'interprétation : on arrive au tempo demandé, on peaufine le phrasé et les nuances.
Ma chaîne Youtube : ICI
Abegg63
Messages : 928
Enregistré le : mer. 30 mars, 2016 21:05
Mon piano : steinway modèle s 1936
Localisation : Puy-de-Dôme

Re: Pouvons nous tous nous impoviser prof de piano?

Message par Abegg63 »

Malheureusement le piano fait partie des instruments où si on sait jouer quelques notes d’une pièce connue ça épate la galerie.
Et voilà pourquoi certains s’improvisent profs..
Après discussion avec mon collègue percussionniste, c’est pas mal non plus….
Je travaille dans une école de musique où on a embauché des profs pour faire aussi de la variété. J’ai rien contre à condition que les gens soient compétents.
Sauf que..
Le guitariste est autodidacte, et il a besoin d’un piano pour accorder sa guitare…
Et la pianiste… Même pas fichue de jouer correctement de petites pièces…
Et ce qui, personnellement m’embêterait c’est que presque la moitié de ses élèves veulent changer de prof.
Et quand on les récupère… autant dire qu’il faut repartir de zéro.
Il m’est arrivé de recevoir des éélèves qui avaient pris un ou 2 ans de cours de piano… ils ne savaient pas lire les partitions parce que le prof leur donnait des feuilles avec les notes écrites en toutes lettres avec une couleur différente pour chaque main.
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 3820
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : CLP-675 + orgue Hoffrichter/Hauptwertk

Re: Pouvons nous tous nous impoviser prof de piano?

Message par Jacques Béziat »

Abegg63 a écrit : mar. 02 nov., 2021 19:30 Malheureusement le piano fait partie des instruments où si on sait jouer quelques notes d’une pièce connue ça épate la galerie.
Et voilà pourquoi certains s’improvisent profs..
Après discussion avec mon collègue percussionniste, c’est pas mal non plus….
Je travaille dans une école de musique où on a embauché des profs pour faire aussi de la variété. J’ai rien contre à condition que les gens soient compétents.
Sauf que..
Le guitariste est autodidacte, et il a besoin d’un piano pour accorder sa guitare…
Et la pianiste… Même pas fichue de jouer correctement de petites pièces…
Et ce qui, personnellement m’embêterait c’est que presque la moitié de ses élèves veulent changer de prof.
Et quand on les récupère… autant dire qu’il faut repartir de zéro.
Il m’est arrivé de recevoir des éélèves qui avaient pris un ou 2 ans de cours de piano… ils ne savaient pas lire les partitions parce que le prof leur donnait des feuilles avec les notes écrites en toutes lettres avec une couleur différente pour chaque main.
J'ai connu cela en Septembre, des élèves que j'ai récupérés, qui ont eu un an de piano avec un prof, jamais une gamme, et l'élève qui éclate en sanglots quand je lui demande de me jouer quelque chose pour évaluer où il en est :shock: .
Ah mais, c'était la méthode yaka, au feeling, c'est tellement cooool... =D>
À présent les mêmes sont enchantés, et reprennent confiance en eux. :)
Ma chaîne Youtube : ICI
Avatar du membre
Chtilli
Messages : 1819
Enregistré le : jeu. 12 juil., 2018 23:09
Mon piano : KAWAI ES8 - Young Chang GS-175
Localisation : Puy-de-Dôme

Re: Pouvons nous tous nous impoviser prof de piano?

Message par Chtilli »

J'ajoute une pierre : j'ai eu de nombreux profs de tous âges et de tous parcours depuis que j'ai commencé. Une chose est sûre : le meilleur d'entre eux n'a jamais été prof de profession. Il a un solide bagage de conservatoire et une carrière de pianiste de variété bien chargée. Il est par exemple capable de m'écouter assis à deux mètres du piano en ne regardant que la partition et de détecter des erreurs que d'autres ne détecteraient pas même assis à 10 cm en regardant le clavier. Lors du dernier cours il a joué à vue tout un choral de Bach qu'il ne connaissait pas, en ne faisant des pauses que pour tourner les pages... Je sais que je ne perds pas mon temps avec lui ..
De passage au Rachmanistan
Abegg63
Messages : 928
Enregistré le : mer. 30 mars, 2016 21:05
Mon piano : steinway modèle s 1936
Localisation : Puy-de-Dôme

Re: Pouvons nous tous nous impoviser prof de piano?

Message par Abegg63 »

Moi ça me semble la moindre des choses que de détecter des erreurs juste à l’oreille…
N’importe quel prof devrait être capable de le faire non?
Moi ce qui me fait bien rigoler c’est quand je sais que certains profs ne sont pas fichus de jouer correctement certaines pièces.
Est-ce qu’on ferait confiance à un prof de français qui ne saurait pas lire?

Et encore ne nous plaignons pas. Je crois que le pire ce sont ceux qui se disent prof de chant là il y aurait des romans à écrire…
Avatar du membre
Chtilli
Messages : 1819
Enregistré le : jeu. 12 juil., 2018 23:09
Mon piano : KAWAI ES8 - Young Chang GS-175
Localisation : Puy-de-Dôme

Re: Pouvons nous tous nous impoviser prof de piano?

Message par Chtilli »

Moindre des choses je ne sais pas... En tout cas j'ai déjà eu une prof de conservatoire qui en laissait passer plus. Je ne peux comparer qu'avec ce que j'ai connu, et parmi tous les profils il est le meilleur loin devant les autres

Je tempère néanmoins : tous les profs n'ont pas le même niveau dans tous les domaines, aucun n'insiste sur les mêmes points, j'ai trouvé du bon chez tous ceux que j'ai eu et j'ai pris et laissé, .par exemple, j'ai eu une très jeune prof à peine sortie du conservatoire, moins calée que mon prof pianiste, mais qui m'a bien aidé à avancer en lecture et sur le travail des nuances, quand le prof précédent m'aide davantage sur la propreté et la technique... Pillg ne pourra que faire avancer dans le bon sens son élève, je n'en doute pas une seconde.
De passage au Rachmanistan
Ninoff
Messages : 1811
Enregistré le : ven. 11 janv., 2019 11:51
Mon piano : Bechstein

Re: Pouvons nous tous nous impoviser prof de piano?

Message par Ninoff »

Bonsoir Pillg,
On ne s’improvise pas professeur de piano,
Professer le piano, c’est faire don de Soi, être à l’écoute, percevoir chez l’élève ses forces et fragilités, l’accompagner du mieux en étant le plus pédagogue possible.
Il faut essayer et voir, mais je pense que tu as de bonnes dispositions pour cela.
Il faut acquérir de la confiance, en enseignant l’on apprend beaucoup sur Soi et l’on est même surpris de comprendre des choses qui nous avaient échappé...
Bonne route 👌
Pillg
Messages : 576
Enregistré le : lun. 12 oct., 2020 13:14

Re: Pouvons nous tous nous impoviser prof de piano?

Message par Pillg »

Pas evident tout ca... Effectivement avant le premier cours j'etais un peu stressé. peur de mal faire, peur de ne pas etre a la hauteur... Au final cela s'est bien passé, mais a voir sur le long terme...
Je pense pouvoir lui dire assez bien ce qui va ou ne va pas. et comme il faudrait travailler pour s'améliorer. en revanche, mon niveau très moyen en lecture a vue risque de me handicaper pour lui "montrer".
dans tous les cas, si je ne m'estime pas ou plus capable de lui montrer de bonnes choses je lui dirait que je ne suis pas la personne qu'il recherche...
Oukee
Messages : 1090
Enregistré le : mar. 16 juil., 2019 18:47
Mon piano : Sauter 118 R2
Localisation : Yvelines

Re: Pouvons nous tous nous impoviser prof de piano?

Message par Oukee »

Pillg a écrit : mer. 03 nov., 2021 7:24 Pas evident tout ca... Effectivement avant le premier cours j'etais un peu stressé. peur de mal faire, peur de ne pas etre a la hauteur... Au final cela s'est bien passé, mais a voir sur le long terme...
Je pense pouvoir lui dire assez bien ce qui va ou ne va pas. et comme il faudrait travailler pour s'améliorer. en revanche, mon niveau très moyen en lecture a vue risque de me handicaper pour lui "montrer".
dans tous les cas, si je ne m'estime pas ou plus capable de lui montrer de bonnes choses je lui dirait que je ne suis pas la personne qu'il recherche...
Donner des conseils à quelqu’un qui est en train de se fourvoyer est plutôt une bonne action et je crois que tu as eu raison de te lancer. Mais cela ne fait pas de toi un prof, qui idéalement, doit s’adapter à des profils, des attentes et des niveaux très différents : c’est un métier à part entière.
C’est comme si je disais que parce que j’ai fait une école d’ingénieur, je peux enseigner les maths au niveau du secondaire : ce n’est évidemment pas le cas.

Mais peut-être vas tu réaliser qu’une vocation sommeillait en toi ?
anuradha
Messages : 766
Enregistré le : ven. 31 août, 2007 22:54
Mon piano : yamaha C3
Localisation : Normandie, Paris

Re: Pouvons nous tous nous impoviser prof de piano?

Message par anuradha »

Si,si c est une forme de tutoring à l anglo-saxonne.
Ça permet une prise en charge personnelle sans pour autant avoir la prétention de régler toutes les spécificités techniques.
C est très bien.
Sensible mais tonique
pianoforte
Messages : 187
Enregistré le : mar. 31 janv., 2017 10:24

Re: Pouvons nous tous nous impoviser prof de piano?

Message par pianoforte »

Oui, je crois qu'il faut savoir jusqu'où on peut 'aider" quelqu'un lorsqu'on est pas prof , mais qu'on joue correctement et qu'on a déjà de l'expérience ; entre un conseil ponctuel à un pianiste amateur et la prise en charge d'un jeune élève ayant des projets plus ambitieux , il y a de la marge , et chacun doit savoir estimer ce qu'il peut faire en la matière sans s'improviser professeur pour autant , c'est vrai dans tous les domaines d'ailleurs .
roulroul2
Messages : 772
Enregistré le : sam. 02 mai, 2020 23:25

Re: Pouvons nous tous nous impoviser prof de piano?

Message par roulroul2 »

La réponse est non. Avoir un bon niveau ne signifie pas connaître les méthodes d'enseignement. Après si un voisin, ou une voisine vient me demander ou se trouve le do, et ce qu'est une clé de fa....Jusque la, ça ira. Mais ça risque fort de se gâter par la suite. IL n'y a pas que l'aspect technique, il y a aussi l'aspect pédagogique., et aussi humain de la chose. Chacun son boulot. En clair, pour quelque chose de ponctuel, pourquoi pas, mais pas pour des cours réguliers, certainement pas. C'est valable dans tous les domaines, comme dit plus haut. Sinon à quoi servent les professionnels ? J'ai laissé tombé les profs trouvés sur le bon coin, car ça va du meilleur au pire. En ce moment, je prends des cours à l'Harmonie Municipale, 240 euros par an pour un cours par semaine, sauf vacances scolaires. Les chèques vacances sont acceptés, et bien qu'a la retraite, j'ai encore la chance d'avoir une réduction du CNAS ( Comité d'entreprise des fonctionnaires territoriaux ), ça fait même pas 10 balles par mois, autant dire que c'est donné. Certes, tout dépends de sa situation personnelle, et de sa position géographique; mais les cours de piano avec de "vrais" profs , en cherchant bien ne sont pas si chers. La je viens de changer de prof à l'harmonie, justement, car la prof du début de saison habite de l'autre coté de Paris, et ça lui faisait rentrer fatiguée dans le meilleur des cas a 23h30 le mercredi soir, jour ou tous les cours s’enchaînent toute la journée. La nouvelle prof est un peu moins speed, et les méthodes sont quand même un peu différentes, mais ça va, on s'adapte. Comme quoi d'un prof à l'autre ça peut varier un peu, mais rien de méchant.
Pillg
Messages : 576
Enregistré le : lun. 12 oct., 2020 13:14

Re: Pouvons nous tous nous impoviser prof de piano?

Message par Pillg »

roulroul2 a écrit : jeu. 04 nov., 2021 9:48 Sinon à quoi servent les professionnels ?
J'adhere avec ton propos, mais il y a un point sur lequel je rebondis. C'est quoi du coup, un "professionnel"?
c'est juste quelqu'un qui a decidé sans diplome d'exercer la fonction d'enseignant?
En d'autres termes cela pourrait tout a fait être moi si je le decidais (bon moi j'ai quand même un petit diplome, le CEM au conservatoire, mais la n'est pas la question).
Je n'envisage pas de me reconvertir et d'aller dans cette voie, je donne ces cours pour le moment "en dépannage". mais quand je vois certains "profs" qui sont pourtant dans de vraies ecoles... je me dis que d'être "professionel" dans ce domaine ne veut absolument rien dire... (attention je ne parle quand meme pas des profs de conservatoires qui ont eut eux, une vraie formation avec Diplome d'etat et/ou Certificat d'aptitude)
roulroul2
Messages : 772
Enregistré le : sam. 02 mai, 2020 23:25

Re: Pouvons nous tous nous impoviser prof de piano?

Message par roulroul2 »

J'adhere avec ton propos, mais il y a un point sur lequel je rebondis. C'est quoi du coup, un "professionnel"?
Quelqu'un qui exerce avec une activité déclarée et qui à des références, comme des diplômes. Cela dit, je n'ai rien contre les profs trouvés sur le bon coin, chacun doit trouver chaussure à son pied, en matière de musique. Une question en amène une autre : doit on réellement se fier aux avis sur les profs de musique sur les sites internet ?
Thrond
Messages : 55
Enregistré le : sam. 26 janv., 2019 15:04
Mon piano : Grotrian Steinweg G192

Re: Pouvons nous tous nous impoviser prof de piano?

Message par Thrond »

Balancer une sonate de Beethoven à une personne qui vient de commencer le piano, j'avoue...


Ce n'est pas très difficile d'estimer le niveau d'une personne, mais c'est plus difficile d'adapter son enseignement à son élève. Entre un enfant, un adulte, un dilettante qui joue pour s'amuser et un stakhanoviste, un autodidacte ou un ancien de conservatoire qui veut s'y remettre, il y a autant de façon d'enseigner.
Le premier cours je demanderais d'abord ce que la personne attend d'elle même. Certains se donnent 1 an pour jouer l'impromptu de Chopin, d'autres veulent juste jouer des jolis morceaux pour faire plaisir à la copine ou à maman. Certains veulent bosser tous les jours, d'autres une fois par semaine.
Il faut leur dire ce qui est possible pour eux à terme, même si il faut briser des illusions ou en calmer certains.

Ensuite poser des balises pour suivre leur chemin. (Des objectifs en mois, années, etc...)

La base pour tout le monde, c'est la technique. C'est bien de leur demander un morceau ou deux pour évaluer leur niveau, mais le plus révélateur pour les non débutants je trouve, c'est de leur demander une gamme ou une arpège.

Une fois que l'élève a pris la mesure de son vrai niveau, de l'étendue des progrès à accomplir, mettez vous d'accord sur un programme. Ne pas décider unilatéralement, mais imposer cependant le travail technique pur.

Enfin, responsabiliser les élèves. Je pense que les enregistrer de temps pour leur faire constater les progrès sur le long terme peut les aider en cas de coup de mou. (ou inversement leur faire comprendre qu'ils ne bossent pas assez)

Quand au "profil" du prof, évidemment on n'attend pas forcément que ce soit un pro confirmé, mais au moins qu'il ait un bon niveau (suffisant pour maîtriser le programme de l'élève sur le bout des doigts) et surtout capable de faire preuve de pédagogie.
Tu sauras vite si tu es le prof qui convient à ton élève: si il y a des progrès rapides ou notables, c'est gagné. Si rien ne semble évoluer ou que l'élève ne bosse pas, laisse tomber.
Répondre