Articulation

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Frely
Messages : 546
Enregistré le : ven. 17 avr., 2020 8:42
Mon piano : Yamaha CLP 645
Localisation : Mons (Belgique)

Articulation

Message par Frely »

Bonsoir,

J’ai tendance à trop articuler au piano, comprenez lever trop haut les doigts.
Mon professeur me demande d’essayer de jouer en gardant les doigts plus sur les touches mais j’ai beaucoup de difficultés à corriger cela.

Quel est l’origine de cette articulation exagérée ? Manque de force « dans les doigts » ? Et surtout quels exercices préconisez vous pour travailler efficacement ce sujet ?

Merci pour vos conseils
Avatar du membre
Presto
Messages : 4410
Enregistré le : sam. 19 juil., 2014 17:07
Mon piano : Roland FP80, Erard/Schimmel 130 cm
Localisation : Liège

Re: Articulation

Message par Presto »

peut-être un manque d'indépendance des doigts qui fait que tu ressens le besoin de lever tous les doigts ?
Tu peux faire des notes tenues très lentes pour voir ce qu'il se passe, ou simplement des notes tenues "muettes", tu pose ta main sur le clavier dans une position et chaque doigt doit jouer sans que les autres ne bougent.
Ensuite, si ton prof te le dit c'est qu'il a ses raisons, mais bien articuler de haut est loin d'être un défaut, ça dépend des techniques, il n'y a qu'à voir Kissin !
"Vivi felice" Domenico Scarlatti
Avatar du membre
Frely
Messages : 546
Enregistré le : ven. 17 avr., 2020 8:42
Mon piano : Yamaha CLP 645
Localisation : Mons (Belgique)

Re: Articulation

Message par Frely »

Presto a écrit : sam. 09 oct., 2021 21:28 peut-être un manque d'indépendance des doigts qui fait que tu ressens le besoin de lever tous les doigts ?
Tu peux faire des notes tenues très lentes pour voir ce qu'il se passe, ou simplement des notes tenues "muettes", tu pose ta main sur le clavier dans une position et chaque doigt doit jouer sans que les autres ne bougent.
Ensuite, si ton prof te le dit c'est qu'il a ses raisons, mais bien articuler de haut est loin d'être un défaut, ça dépend des techniques, il n'y a qu'à voir Kissin !
Merci pour ta réponse Presto.
J’arrive à jouer chaque doigt indépendamment sans que les autres ne bougent mais uniquement très lentement. C’est effectivement un exercice que je pratique à présent pour essayer d’améliorer ce point. Mais y en a t’il d’autres qui peuvent aider ?

La remarque de mon professeur est de dire que si j’articule trop, mes doigts prennent plus de temps pour aller jouer la note suivante et ce sera préjudiciable lorsqu’on voudra augmenter le rythme de jeu.

J’avoue n’avoir jamais remarqué cela chez Kissin que je préfère écouter plutôt que de regarder jouer. Mais je vais y faire plus attention.
Avatar du membre
Presto
Messages : 4410
Enregistré le : sam. 19 juil., 2014 17:07
Mon piano : Roland FP80, Erard/Schimmel 130 cm
Localisation : Liège

Re: Articulation

Message par Presto »

Mais ton prof n'a pas tort ! Dans les belles techniques qui ne bougent rien, Michelangeli est le grand maître !
On m'a aussi appris qu'articuler de haut est bon pour les doigts mais que dans la vitesse l'articulation s'efface. Jamais compris par exemple comment Kissin pouvait arriver à jouer ainsi ! Quand je regarde Debargue, c'est aussi la même interrogation (mais c'est un autre monde). Dommage qu'hypo ne soit plus là car il t'en dirait beaucoup plus que moi.
Je remarque qu'un retour à l'articulation par le haut améliore aussi certains passages problématiques. Le but tout de même c'est d'arriver à un zéro fatigue et une totale détente, quels qu'en soient les moyens 8) .
"Vivi felice" Domenico Scarlatti
Carla Rocío
Messages : 579
Enregistré le : ven. 25 déc., 2020 9:07
Mon piano : Hoffmann P188

Re: Articulation

Message par Carla Rocío »

Un autre bon exercice pour l’indépendance des doigts c’est de jouer 5 notes (do re mi fa sol fa mi re do) en maintenant enfoncé chaque doigt tour à tour: d’abord le pouce reste sur do et les autres doigts se relèvent sur re mi fa sol fa mi re, puis do-pouce se relève-, re -l’index reste-, mi fa sol fa mi -rien puisque le re est déjà enfoncé- do… etc chaque doigt reste enfoncé tout à tour.

Moi qui lève pas assez les doigts j’aimerais bien avoir un peu de ton “défaut” pour compenser parce que du coup y a des notes qui sonnent alors qu’elles ne sont pas sensées le faire. Mais si je lève trop les doigts bonjour la tendinite au coude, arrive un âge où faut plus chercher à tout chambouler..
Du coup comme l’articulation des doigts c’est pas mon truc je le fais avec le poids, entraînant les passages qui doivent être articulés en mode staccato avec le poids du bras. Ça pourrait être intéressant pour toi?
Sinon y a aussi le fait de bien lancer la pulsation sur le temps fort qui aide à faire que les temps faibles sonnent un peu tout seuls grâce à cet élan, c’est plus une question d’intention mais seulement une fois qu’on a une bonne technique des doigts acquise.
Avatar du membre
Frely
Messages : 546
Enregistré le : ven. 17 avr., 2020 8:42
Mon piano : Yamaha CLP 645
Localisation : Mons (Belgique)

Re: Articulation

Message par Frely »

Merci Carla.

Effectivement je connais cet exercice et sa déclinaison par tierce et la version dite de Chopin avec les doigts 2,3 et 4 sur des touches noires.

Je me rends compte que j’ai délaissé ces exercices depuis un bon moment et que je dois les reprendre.

Merci pour vos conseils
blyssou
Messages : 92
Enregistré le : ven. 09 juil., 2021 2:36
Mon piano : Clavinova ==> en transition

Re: Articulation

Message par blyssou »

au dela de la technique cela peut venir d’un manque de sensibilité au clavier. qu avez vous comme piano?
il faut que vous jouiez tres lentement et sentant le poids sur le bout de vos phalanges, pensez que le clavier est une extension de votre main. articuler c est parfois onligatoire (bach mozartetc) mais pour d autres pieces la virtuosité est ds le bout de phalange et vos poignets (chopin rachma)
Avatar du membre
Frely
Messages : 546
Enregistré le : ven. 17 avr., 2020 8:42
Mon piano : Yamaha CLP 645
Localisation : Mons (Belgique)

Re: Articulation

Message par Frely »

blyssou a écrit : dim. 10 oct., 2021 21:15 au dela de la technique cela peut venir d’un manque de sensibilité au clavier. qu avez vous comme piano?
il faut que vous jouiez tres lentement et sentant le poids sur le bout de vos phalanges, pensez que le clavier est une extension de votre main. articuler c est parfois onligatoire (bach mozartetc) mais pour d autres pieces la virtuosité est ds le bout de phalange et vos poignets (chopin rachma)
Je joue actuellement un CLP645.
Qu’entendez-vous par « sentir le poids sur le bout des phalanges » ?
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 3772
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : CLP-675 + orgue Hoffrichter/Hauptwertk

Re: Articulation

Message par Jacques Béziat »

L'articulation doit correspondre à un minimum, non pas à un maximum : en d'autres termes trop relever les doigts est inutile, et même contre-productif, à l'inverse ne pas suffisamment articuler est également mauvais pour le phrasé et la clarté du jeu.

Dans les premiers mois d'apprentissage, j'observe le plus souvent un manque d'articulation, qui se corrige assez bien dès lors que l'élève ne s'économise pas trop sur les doigts.
D'autres frappent trop fort sur les touches et auront tendance à trop relever les doigts.

Il y a donc un juste milieu à trouver, et à adapter plus tard selon le style du morceau, ou selon les morceaux eux-mêmes, ou encore selon les passages.

L'économie de moyens passe un relâchement optimum des bras et des poignets, voire des mains, l'articulation doit être présente pour la clarté du jeu mais ne pas être excessif, cela se corrige avec le temps, et avec une bonne méthode et/ou un prof attentif.

Les virtuoses du style de Michelangeli représentent en effet le summum d'une économie de moyens, mais bien entendu ils disposent tous de très bons doigts, permettant de ne pas remarquer une articulation parfaite bien que présente.
« Être musicien n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
blyssou
Messages : 92
Enregistré le : ven. 09 juil., 2021 2:36
Mon piano : Clavinova ==> en transition

Re: Articulation

Message par blyssou »

enfoncer vos doigts dans le clavier. sentez que le poids du poignet du bras de la main, se concentrent sur le bout de vos doigts ( petite surface donc grande pression) sentez les touches qui remontent avec le doigt ( pas besoin de remonter plus vite que la touche n’est ce pas? ni de décoller outre mesure vos doigts des touches, meme si vous voulez les rejouer).
c’est tres dur a faire, donc il faut le faire tres lentement, mais cela fait partie de l’économie. moins de mouvement, plus de controle/précision.
Avatar du membre
Frely
Messages : 546
Enregistré le : ven. 17 avr., 2020 8:42
Mon piano : Yamaha CLP 645
Localisation : Mons (Belgique)

Re: Articulation

Message par Frely »

Jacques Béziat a écrit : dim. 10 oct., 2021 23:37 L'articulation doit correspondre à un minimum, non pas à un maximum : en d'autres termes trop relever les doigts est inutile, et même contre-productif, à l'inverse ne pas suffisamment articuler est également mauvais pour le phrasé et la clarté du jeu.

Dans les premiers mois d'apprentissage, j'observe le plus souvent un manque d'articulation, qui se corrige assez bien dès lors que l'élève ne s'économise pas trop sur les doigts.
D'autres frappent trop fort sur les touches et auront tendance à trop relever les doigts.

Il y a donc un juste milieu à trouver, et à adapter plus tard selon le style du morceau, ou selon les morceaux eux-mêmes, ou encore selon les passages.

L'économie de moyens passe un relâchement optimum des bras et des poignets, voire des mains, l'articulation doit être présente pour la clarté du jeu mais ne pas être excessif, cela se corrige avec le temps, et avec une bonne méthode et/ou un prof attentif.

Les virtuoses du style de Michelangeli représentent en effet le summum d'une économie de moyens, mais bien entendu ils disposent tous de très bons doigts, permettant de ne pas remarquer une articulation parfaite bien que présente.
Merci Jacques pour ton message, et merci de rappeler effectivement l'importance du relâchement.
blyssou a écrit : lun. 11 oct., 2021 11:30 enfoncer vos doigts dans le clavier. sentez que le poids du poignet du bras de la main, se concentrent sur le bout de vos doigts ( petite surface donc grande pression) sentez les touches qui remontent avec le doigt ( pas besoin de remonter plus vite que la touche n’est ce pas? ni de décoller outre mesure vos doigts des touches, meme si vous voulez les rejouer).
c’est tres dur a faire, donc il faut le faire tres lentement, mais cela fait partie de l’économie. moins de mouvement, plus de controle/précision.
Très clair blyssou. Merci !
anuradha
Messages : 711
Enregistré le : ven. 31 août, 2007 22:54
Mon piano : yamaha C3
Localisation : Normandie, Paris

Re: Articulation

Message par anuradha »

Il est quand même plus "rentable" à moyen ou long terme d avoir un jeu bien articulé.
Sensible mais tonique
Avatar du membre
Frely
Messages : 546
Enregistré le : ven. 17 avr., 2020 8:42
Mon piano : Yamaha CLP 645
Localisation : Mons (Belgique)

Re: Articulation

Message par Frely »

anuradha a écrit : ven. 15 oct., 2021 21:13 Il est quand même plus "rentable" à moyen ou long terme d avoir un jeu bien articulé.
Je pense que tout réside dans la définition du « bien articulé ». Mon professeur ne veux pas que je joue comme Horowitz (on parle de l’articulation hein :lol: ) mais pas non plus avec les doigts qui se relèvent trop fort dans tous les styles de jeu.

Après un an et demi de pratique et étant un débutant tardif, ce « problème » ne me parait pas anormal et je travaille quotidiennement des exercices variés. Je cherche juste a collecter quelques avis sur le sujet.

Et on est bien d’accord, l’articulation (et la technique en général) est un des fondements du jeu.
anuradha
Messages : 711
Enregistré le : ven. 31 août, 2007 22:54
Mon piano : yamaha C3
Localisation : Normandie, Paris

Re: Articulation

Message par anuradha »

J' avais le problème inverse., bah j aurais préféré avoir ton problème trop articuler avec le recul.
Sensible mais tonique
Répondre