Musique vivante, musique morte

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Répondre
tadanaespana
Messages : 26
Enregistré le : dim. 23 mai, 2021 1:12
Mon piano : pas de piano a moi

Musique vivante, musique morte

Message par tadanaespana »

Bonjour les amis de la musique.

Je suis toujours etonne comme la musique dans les enregistrements des grands pianists au debut du 20eme ciecle, avant la premiere guerre mondiale, est plein de vie et d electricite et de rubati, de rhythmes vivantes. Le resultat est une force immense qui manque souvent dans la musique de nos jours.
La plupart des enregistrements de musique (classique) de nos jours est, pour moi, completement morte sans aucun signe de vie, un peu comme faite par une machine.
La on voit tres bien comme le temps des machines a eu des influences enormes sur la facon de faire la musique.
Le monde d avant, vivant et magique, a commence a mourir avec l invention de la machine a vapeur, le chemin de fer. Beaucoup de gens sensibles observent comme moi, que plus on utilise les machines et les appareils electriques, moins il y a de la force magique dans la musique et dans la vie generale des gens.
Il s agit ici d une pensee absurde dans l ere de l industrialisation (on peut l appeller zombie apocalypse)
la pensee que la machine est un ideal de force et l etre humain doit ressembler a une machine, meme en faisant la musique et d autres choses comme l amour.
Ce qui fait que depuis des ciecles maintenant la musique dans les pays europeens concernes le plus par ce developpement d un dieu machine devient de plus en plus mechanique sans un puls de vie donc sons rubati dans le rhythme avec les rhythmes de plus en plus inflexibles et monotones.
Peu sont ceux echappes a ce developpement et seul la musique gitane et quelques autres, a preserve cetter force de vie magique, vivante et libre.
Pour moi, la plupart de la musique gitane de l europe, n importe sa complexite, est toujours plein de vie, chaque note comme du feu et de feu dans chaque single note tandis que la musique classique central europeenne est pour moi morte comme un batiment en pierre avec un minimum de stimulations intellectuelles et sentimentales fixes, mechaniques et sans trop de magie dedans.
Bien sur un bon musicien peut donner un peu de vie a cette musique classique avec des rubati intelligentes, des improvisations dedans et autres.

La machine est infinitement faible comparee aux forces de la nature.
Les forces de la nature comme les grandes vagues de la mer, les tempetes, les eruptions volcaniques et autres sont en realite infinitement plus fortes et aucune machine du monde pourrait se mesurer a un volcan en eruption ou la mer dechainee par exemple.
Le rhythme de ces forces de la nature est jamais fixe comme une machine mais toujours en rubato et avec des sous structures egalement vivantes.
Alors si on ecoute et medite le pouls, le rhythme de ces forces de la nature et on utilise ca pour faire de la musique, on a une musique avec une force enorme.
Malheureusement la plupart des musiciens en europe et dans les autres pays industrialises vivent au milleu de la civilisation et n ont quasi jamais l occasion de mediter ces forces de la nature- les seuls rhythmes ils connaissent sont les rhythmes monotones des machines dans les villes et-
a tort- ils pensent que ce sont les plus grandes forces qui existent mais ce n est pas vrai.
Le resultat est deshormais la et bien triste- presque tout le monde sauf les gitans et quelques gens non concernees,
font une musique nos jours qui est sans magie et sans vie pour moi.
Ces musiciens de la civilisation pensent trop souvent que la musique semble a l architecture ou on met des elements un sur l autre pour avoir une construction solide et fixe a la fin. La musique de ce genre peut etre infinitement compliquee et mathematiquement compliquee mais elle reste plus morte qu une pierre.
La musique n a rien a faire avec l architecture mais avec des vagues de la mer ou les rafales d une tempete ou les eruptions d un volcan, infinitement plus energetiques que ces constructions intellectuelles steriles et sans vie.
Heureusement on peut de nos jours regarder des videos de ces forces de la nature et les mediter et integrer et en tirer des conclusions, des inspirations et autres pour en faire une musique vivante.
Le rhythme de toute musique est le coeur humain. Pas la machine ou le metronom.
Le coeur humain ne bat 2 fois exactement la meme chose et change tout le temps, comme ca devrait etre le vrai rhythme de toute musique.
Prendre l elan, ralentir, accelerer, c est de la que vient infinitement plus d energie que du battement mort et repetitive d un metronom ou d une machine.
Les gens qui travaillent beaucoup a la main, qui dansent, savent ca souvent sauf si ils sont influences a un tel point du rhythme mort d une musique electronique ou d un travail avec une machine que meme leur danses et leur travail manuell devient repetitiv, authistic, mechanique et sans force et sans elan comme la machine.
Si on fait des traveaux manuelles comme l agriculture on sait que seul avec l elan on y arrive. Sans elan pas de force, pas de chance d etre efficace. Elan egal rubato!!!
Elan, rubato, acceleration, constantes petites variations dans le rhythme, si appliques d une facon constructive, font vivre de la musique et donnent de la magie et de l intensite et c est le secret de tous les vrais grands musiciens.
Je sais c est tres difficile a apprendre quand on est sous l influence du monde des machines. Pour moi, quand j etais plus jeune, la musique trop vivante semblait seulement inprecise et de mauvaise qualite mais seulement parce que j etais trop oriente vers la machine pour donner de la force et no par les forces de la nature, la plus importante etant le battement du coeur humain.
Une bonne exercise de focuser les forces est de marche dans le rhythme harmonieux avec le battement des son coeur et de respirer et bouger en harmonie avec ca.
Si on a perdu la force magique de la vie et on respire dans un autre rhythme que le battement du coeur et on marche encore dans un autre rhythme, on fai les chauses encore dans n import quel rhythme disharmonieux a ca, on perd tout sa force. Dans le bruit de la civilisation c est presque impossible et pour cela les musiciens devraient eviter la civilisation le plus possible et s orienter le plus possible selon les rhythmes des forces de la nature, passer le plus de temps hors civilisation.

Voici un example de rhythmes vivants plein d energie.


Et voici comme cela peut etre combine meme a de la musique classique pour donner qqchose plus interessant qu un rhythme steril, repetitiv, mort et machinel.


un peu plus orchestral mais toujours vivant





Bonne journee
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 3776
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : CLP-675 + orgue Hoffrichter/Hauptwertk

Re: Musique vivante, musique morte

Message par Jacques Béziat »

Le rythme en musique est un élément très important.

Et il demande à être stable la plupart du temps, surtout quand on joue à plusieurs !

Un pianiste qui à l'habitude en solo de prendre des libertés avec le tempo, qui utilise le rubato, une fois avec l'orchestre est contraint de suivre une pulsation régulière.

La musique ne meurt pas parce qu'elle suit une rythmique régulière, elle n'a pas forcément besoin d'accentuer les émotions avec des ralentissements ou des accélérations, de faire du rubato.

Avec Bach, par exemple, la musique s'exprime d'elle-même sans qu'on ait besoin d'accentuer par des inflexions de tempo les intentions, alors qu'avec Schumann on fera exactement le contraire.

Rien de plus pénible que d'entendre Bach romantisé, cela va à l'encontre de l'esprit du compositeur.

Si on écoute les interprétations anciennes, on se rapproche d'une époque où le romantisme prévalait, où l'étalage des sentiments, des émotions, était la norme, ce qui perdurait depuis le XIXème siècle.

Depuis les années 50, on est revenu à une forme plus authentique de la musique baroque, certes droite mais plus dépouillée, et plus légère aussi.
Si on écoute les concertos de Bach de ces années, c'est assez lourd, et joué avec des instruments modernes convenant peu.

On pourrait donc au contraire reprocher aux interprétations enregistrées depuis le début du XXème siècle de manquer de rigueur, et de trop céder à la mode !

Si on écoute le répertoire romantique, symphonique, et même post-romantique, il ne manque pas de pianistes et d'interprétations orchestrales pleines de rubato, une discussion récente concernant Yuja Wang et Khatia Buniashtivili met en avant une interprétation jugée par certains trop langoureuse, trop romantique, avec trop d'effets.
Comme quoi, même de nos jours il y en a pour tous les goûts, l'accès à des interprétations différentes immense, ne nous plaignons pas ! Vive notre époque, dirais-je personnellement. 8)
« Être musicien n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
tadanaespana
Messages : 26
Enregistré le : dim. 23 mai, 2021 1:12
Mon piano : pas de piano a moi

Re: Musique vivante, musique morte

Message par tadanaespana »

Merci pour la reponse
Jacques Béziat a écrit : jeu. 09 sept., 2021 14:10 "Le rythme en musique est un élément très important."

Ouis bien sur.

"Et il demande à être stable la plupart du temps, surtout quand on joue à plusieurs !"

Oui est la magie de jouer ensemble c est de saisir le meme rhythme vivant et de saisir ce qui vit dans le rhythme, ensemble. De jouer ensemble un rhythme machinell, repetitiv et sans variations est simple, sans aucun interet musical sauf si on essaie d imiter une machine.

Dans la nature les rhythmes naturels qui existent depuis des billions d annees et qui sont ancres dans notre inconscient, la stabilite est dans les rubati, un rhytme machinell, repetitif et sans des battements individuels n existe pas, est extremement faible et instable, ce sont seuls les metronoms et machines qui font ca et ces machines sont hautement instables, ne sont rien compares aux rhythmes infinitement plus puissants de la nature qui sont jamais comme un metronom. Le rhythme des vagues, des averses de pluie, des tempetes, des vagues d eruptions volcanics.
Le rhythme du battement du coeur. L element vivant de chaque battement et chaque vague qui est un peu different, c est la dedans la force et la magie. Le battement plat et mort d un metronom n est rien et connecte a rien dans l inconscient collectiv, n a aucun lien avec les rhythmes de la creation seul avec les machines.

"Un pianiste qui à l'habitude en solo de prendre des libertés avec le tempo, qui utilise le rubato, une fois avec l'orchestre est contraint de suivre une pulsation régulière.

La musique ne meurt pas parce qu'elle suit une rythmique régulière, elle n'a pas forcément besoin d'accentuer les émotions avec des ralentissements ou des accélérations, de faire du rubato."

Un rhythme artificiel de metronome de machine ne contient rien dans l enorme inconcient collectiv de la creation qu il va activer quand on le joue. L ere des machines n est rien face aux forces de la nature et de l univers qui sont tous des rubati

"Avec Bach, par exemple, la musique s'exprime d'elle-même sans qu'on ait besoin d'accentuer par des inflexions de tempo les intentions, alors qu'avec Schumann on fera exactement le contraire.

Rien de plus pénible que d'entendre Bach romantisé, cela va à l'encontre de l'esprit du compositeur."

Pourquoi Bach est meilleur avec le battement plat et ennuyant d une machine comme rhythme? On n a pas des enregistrements de Bach jouer sa musique mais je doute que cela etait comme une machine plat et repetitif comme rhythme.
Je trouve la musique de bach sans rhythme de machine infinitement plus vivant, fort et connecte aux grands rhythmes des mers et des forces de la nature qui ne sont pas d une repetition machinelle.

"Si on écoute les interprétations anciennes, on se rapproche d'une époque où le romantisme prévalait, où l'étalage des sentiments, des émotions, était la norme, ce qui perdurait depuis le XIXème siècle.

Depuis les années 50, on est revenu à une forme plus authentique de la musique baroque, certes droite mais plus dépouillée, et plus légère aussi.
Si on écoute les concertos de Bach de ces années, c'est assez lourd, et joué avec des instruments modernes convenant peu."

Depouille de connection a la vie, sterilise et mort fixe.
Non au contraire, c est vivant, ca respire, le monde de l epoque n etait pas encore autnt domine par le rhythme plat et battant des machines, il y avait encore de la magie, unrhythme vivant, electrique. Pourquoi un rhythme vivant est il lourd?
Pour moi le battement plat et machinell comme un metronome est lourd, ennuyant, plat et mort.

"On pourrait donc au contraire reprocher aux interprétations enregistrées depuis le début du XXème siècle de manquer de rigueur, et de trop céder à la mode !"

Rigeur de quoi? D introduire un monde des morts, des machines morts et repetitivs sans tous les infinites finesses d un battement de rhythme natural qui a toutes les forces de la creation derriere lui versus un battement plat et mort d un truc mort comme une machine qui n a pas aucun support elementair ou vivant de l univers vivant en lui.

"Si on écoute le répertoire romantique, symphonique, et même post-romantique, il ne manque pas de pianistes et d'interprétations orchestrales pleines de rubato, une discussion récente concernant Yuja Wang et Khatia Buniashtivili met en avant une interprétation jugée par certains trop langoureuse, trop romantique, avec trop d'effets.
Comme quoi, même de nos jours il y en a pour tous les goûts, l'accès à des interprétations différentes immense, ne nous plaignons pas ! Vive notre époque, dirais-je personnellement. 8)"

Oui bien sur, meme des musiciens vivants et magiques comme les gitans utilisent parfois un battement repetitif un peu comme une machine mais seulement dans des rares cas particuliers ou cela fait du sense par exemple pour evoquer l image d une machine ou d un etre humain sous l influence d une machine ou des choses semblables mais ca reste plutot rare ou ca fait du sense de battre de la musique avec un battement repetitiv sans individualite.

Excusez si j insiste un peu la dessus mais le problem principal de notre monde a propos de subject est que la pluspart des gens et surtout de jeunes de nos jours SE FONT BOUFFER par les machines et ne sont plus assez connectes a la nature avec ses choses, entre autre, ses rhythmes, vivantes. On va se faire ecraser par des rhythmes machinelles dans toute cette musique electronique sans ame ni coeur et la musique classique n a pas besoin d essayer d imiter cela aussi.

Dans toutes les cultures musicales du monde- chez les indiens en amerique, chez les africains, chez les asiatiques il n y a pas des rhythmes de la machine mais seulement les rhythmes vivantes, ce n est donc pas une mode romantique europeenne mais toute la musique de toutes les epoques du monde qui a des rhythmes vivantes.
Les rhythmes machinelles dans la musique europeenne etaient inventees par les riches capitalists du debut de l ere de l industrialisation avec plein d autres choses ou on a essaye de rendre les gens en machines.
Les RUBATO ne sont pas une invention du romantisme europeen mais la normalite de toutes les musiques du monde
Modifié en dernier par tadanaespana le jeu. 09 sept., 2021 20:01, modifié 1 fois.
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 3776
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : CLP-675 + orgue Hoffrichter/Hauptwertk

Re: Musique vivante, musique morte

Message par Jacques Béziat »

Oui bon, écoute Bach au piano par Richter, ou par Schiff, il y a énormément de travail de rigueur avant d'arriver à un tel résultat.
Il ne me semble pas que ces interprètes dénaturent Bach.
Et si, nous savons que Bach était très intransigeant sur le tempo.

Je ne parlerai que de musique classique européenne, c'est ma culture, et ici c'est même principalement le piano qui est le sujet central.
J'ignore tout de la musique chinoise ou japonaise.

Les interprétations des débuts de recherche d'authenticité dans la musique baroque qui revenait à l'honneur, comme dans les concertos de Bach, ont débuté après-guerre, et on sent bien une différence d'interprétation avec les décennies qui ont suivi : on est passé justement à l'inverse de ce qu tu prétends : c'était exécuté de façon très académique, alors qu'à présent on cherche un peu de souplesse, de la légèreté dans le jeu, ainsi que dans les timbres en utilisant les instruments d'époque.
Il en est de même avec toute la musique baroque.

Quant à la musique romantique, je ne vous pas en quoi les interprétations récentes sont moins ou plus expressives, tu trouves toutes sortes d'interprétations différentes.
Au piano tu prends Gilels, au jeu romantique, tu prends Michelangeli, tu prends Rubinstein, Horowitz, Cziffra, autant de styles différents, et avec les pianistes actuels tu as de tout également : Trifonov, Argerich, Buniashtivili, Sokolov, Grimaud, Barenboïm, etc...

Moi je déteste le rap, la techno, ou la variété française actuelle, je ne l'écoute pas, tout simplement.
Notre époque moderne utilise des machines, qu'importe, à chacun de choisir sa voie, ni toi ni moi allons refaire le monde, et celui d'autrefois avait ses inconvénients également, je n'idéalise pas du tout le passé. 8)
« Être musicien n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
Avatar du membre
lullablue
Messages : 483
Enregistré le : lun. 12 août, 2019 14:58
Mon piano : Blondel by bechstein

Re: Musique vivante, musique morte

Message par lullablue »

je ne vois pas trop ce que ce sujet à en rapport avec le piano d'ailleurs.
tu aurai dû le mettre dans divers (par exemple) .
juste concernant les "machines", toi peux etre tu n'en vois pas l'utilité mais tu t'en sers quand même non (l'ordinateur???) .
puisqu'on est sur un forum de piano, ici beaucoup de gens ont un piano acoustique mais j'écoute très souvent des interprètes sur des numériques et je peux te dire que cela me semble bien vivant.
je pense que c'est surtout ce que chacun fait de la musique qui la fait être vivante ou pas.
tu as ton mode de vie qui te convient et c'est tant mieux mais personne ne fera revivre le passé et si toi tu estimes que vivre au moyen-âge te plait tant mieux. moi franchement, faire les lessives, laver les couches des enfants, cuisiner au feu de bois pour 6 personnes, faire la vaisselle, le jardin,etc... non merci. je me sens pourtant bien vivante quand j'ai du temps libre pour faire du piano, jouer à la pétanque et me ballader :wink:
tadanaespana
Messages : 26
Enregistré le : dim. 23 mai, 2021 1:12
Mon piano : pas de piano a moi

Re: Musique vivante, musique morte

Message par tadanaespana »

Bonjour

Une bonne exercise pour mettre plus de magie et de vie dans la musique est la suivante.
Aller dans la nature, mediter et observer tout.
Car dans la nature, tout est information a l infini.
Si on observe par exemple l arrangement geometrique de une chose naturelle et vivante comme des cristeaux, l arrangement de quelques feuilles sur des branches et toute la geometrie de cela ou simplement l arrangement de quelques brins d herbe, on y decouvre une infinitude de nouveaux symbols magiques dans cette geometrie et infinitement d information, aussi dans le vol des insects et
dans le son des vagues de la mer, des chants d oiseaux ou des rafales de vent car toutes ces choses contiennent beaucoup plus d informations que l internet entier avec tous les livres de l humanite, il faut seulement avoir le esprit calme et la sensibilite pour cela, chose impossible si on est tout le temps dans le chaos optique et acoustique de la civilisation ou la seule information est celle de la destruction, de la follie et de la mort.
Si on manque cette sensibilite et ce calme de l ame, les vagues de la mer ou le chant simple d un oiseau sont ennuyants bien sur mais on realite c est charge d infinitement d information.
Pour avoir acces a tout cela on peut prendre un petit instrument comme une flute et jouer des choses plus ou moins simples avec les oiseaux et meme aec les choses comme le vent et la pluie ou les vagues. Le resultat est enorme, on a tout a coup toute la puissance de la mer ou d une intelligence naturelle comme celle des oiseaux, dans la musique et si on joue de la musique avec cette attitide d esprit pour les gens le resultat est tres magique.
Sans cela, dans l energie de la civilisation, les memes notes jouees n ont aucun effect et sont vides et les gens s ennuyent si on joue sans ame.
C est un peu comme si on regarde des vagues de la mer crees par ordinateur, ce serait la chose la plus ennuyante a regarder ou de la musique faite par une machine mais chargee avec infinitement de microinformations dans la musique ou dans la representation optique, la meme chose est vivante et hautement magique.

bonne journee
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 3776
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : CLP-675 + orgue Hoffrichter/Hauptwertk

Re: Musique vivante, musique morte

Message par Jacques Béziat »

OK, ça plane pour moi aussi, merci ! :mrgreen:
« Être musicien n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
Avatar du membre
lullablue
Messages : 483
Enregistré le : lun. 12 août, 2019 14:58
Mon piano : Blondel by bechstein

Re: Musique vivante, musique morte

Message par lullablue »

encore heureux que tout le monde ne pense pas comme lui sinon on serait encore à l'âge de pierre.
et pas de piano :roll:
loin de moi l'idée de la mécanisation à outrance ou des machines partout mais faut dire que ça a bien amélioré le quotidien des gens.
bref ainsi va la vie (oui je sais, aucun rapport mais j'avais envie de la placer aujourd'hui mdrrr)
Avatar du membre
quazart
Messages : 4176
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : ND du Guildo (22) et Rueil Malmaison (92)

Re: Musique vivante, musique morte

Message par quazart »

Jacques Béziat a écrit : jeu. 09 sept., 2021 14:10 Avec Bach, par exemple, la musique s'exprime d'elle-même sans qu'on ait besoin d'accentuer par des inflexions de tempo les intentions, alors qu'avec Schumann on fera exactement le contraire.

Rien de plus pénible que d'entendre Bach romantisé, cela va à l'encontre de l'esprit du compositeur.

Si on écoute les interprétations anciennes, on se rapproche d'une époque où le romantisme prévalait, où l'étalage des sentiments, des émotions, était la norme, ce qui perdurait depuis le XIXème siècle.

Depuis les années 50, on est revenu à une forme plus authentique de la musique baroque, certes droite mais plus dépouillée, et plus légère aussi.
Si on écoute les concertos de Bach de ces années, c'est assez lourd, et joué avec des instruments modernes convenant peu.
Une des caractéristiques de la musique baroque est la liberté prise avec le texte, la durée des notes et des silences, la mesure, et on sait pertinemment que les clavecinistes baroques usaient voire abusaient du rubato... c'est d'ailleurs à cette époque que le rubato a fait son apparition.
Un exemple que j'ai déjà cité pas mal de fois : dans ses suites pour clacecin, J.Ph. Rameau qui indique à certains passages des "Niais de Sologne" et de "L'enharmonique" : respectez la mesure ou notes égales Pourquoi cette indication si les musiciens de l'époque jouaient aussi "droit" ? Les interprètes chahutaient le rythme de multiples façons, en "swinguant" les notes égales (surtout en France) et en se foutant royalement du respect de la mesure.
Chez Bach il suffit de voir les versions ornementées de Sarabandes (Suites anglaises par exemple) qui sont de la main de JS Bach pour avoir une petite idée de son jeu au clavier - au moins dans des pièces monophoniques - et ça n'a absolument rien de rigoureux, ça ressemble un peu aux cadences virtuoses des Romantiques.
Les oeuvres les plus libres comme les Toccate sont des pousse-au-crime en matière de liberté vis à vis du texte...
tadanaespana
Messages : 26
Enregistré le : dim. 23 mai, 2021 1:12
Mon piano : pas de piano a moi

Re: Musique vivante, musique morte

Message par tadanaespana »

lullablue a écrit : jeu. 16 sept., 2021 15:14 encore heureux que tout le monde ne pense pas comme lui sinon on serait encore à l'âge de pierre.
et pas de piano :roll:
loin de moi l'idée de la mécanisation à outrance ou des machines partout mais faut dire que ça a bien amélioré le quotidien des gens.
bref ainsi va la vie (oui je sais, aucun rapport mais j'avais envie de la placer aujourd'hui mdrrr)
Les machines de l age des machines ont deja tuees des dizaines de millions de gens et ils detruisent toute la creation de plus en plus.
Si on est avec des enfants dans un jardin de paradis, je ne pense pas que les enfants preferent etre colles devant une machine a presser des bouttons mais ils sont excites de decouvrir le monde avec leurs mains.
Si on ne comprend pas que la chose la plus magique du monde est de faire toutes les belles choses a la main, on peut etre reincarne comme un animal sans mains et on voit deja ce que ca donne.
Tous les traveaux a faire a la main dans une civilisation completement paradisiaque avec tout le luxe possible, le maximum de beaute et extase et force de la vie, se font a la main. Pour avoir de la nourriture et de la medicine de la meilleure qualite, c est une joie de faire ces choses avec des autres en cahantant et en parlant, avec les mains et moins qu une heure de tout ca et on a une civilisation avec les plus beaux monuments de toute l histoire, c est excitant en interessant.
Seul dans une civilisation materialiste, abusive et capitaliste, il y a des traveaux a la main qui sont desagreables a faire.
De nos jours, tous les gens qui travaillent toute leur vie devant ou dans ou avec une machine, c est l enfer.

Donc faire du jardin, construire des magnifiques batiments, construire le peu des choses mechaniques (comme des pianos) a la main, c est comme une fete ou tout le monde participe, on est excite, on chante, on s aide.
Dans le passe, construire und belle maison etait une chose completement excitante pour tous, meme les enfants ont participes avec des petites choses dans un cadre non abusiv et non capitalist.

Pour moi, j ai grandi a jouer dans la nauture sans machines et tout de ce on a fait c etait super excitant et extatic et passionant meme si ces choses etaient parfpis un grand effort quand on a construit nos maisons dans la foret ou des barrages d eau dans un ruisseau ou on a cherche des cristeaux dans les carrieres ou on a fait des grands feux ou on a fait plein d autres choses. C TAIT MAGIQUE ET ON N A PAS SOUFFERT DE DEVOIR FAIRE CES CHOSES A LA MAIN.

Maintenant si je regarde les enfants zombi pales, faibles, coupes de la creation, incapables de faire quelque chose avec du bois, de la pierre, de la terre, des plantes, qui on a rendu handicapes face a la creation qui sont completement separes de la creation et tout ce qu ils savent faire c est d etre assiz sur des bancs des parcs ou ils n osent plus faire leurs oeuvres avec la terre, les pierres et autres. mais on les a transformes en vieux passivs qui attendent sur les bancs comme les vieux qui n attendent que la mort
c est un massacre de la jeunesse ces machines qui bouffent tout la force des jeunes, c est monstrueux.

Des millions de jeunes se sont deja suicides directement ou indirectement a cause des machines modernes de electronique avec oous les perversions et le mobbing dans les reseaux socials et avec des billions de representations d abus sexuel et de violence.
C est l enfer que cette electronique a apporte aux jeunes, aucun amelioration de leur vie.

L INTERNET TUE LES JEUNES!

On peut avoir la civilisation techniquement et autrement la plus developpee sans aucune machine mais avec quelques choses simples comme des pianos mais sans aucun abus.

Les dizaines de millions de viers detruite par les machines, il faut arreter de faire semblant que les machines on ameillores la vie des gens, au contraire et chaque adulte qui met ses enfants devant une machine c est une mauvaise chose a faire.

Pratiquement tous les jeunes avec qui je parle ils n aiment plus la machine, ils les detestent et souhaitent un monde sans ces perversions mais ils ne savent plus comment fairs sans ca, comment se debarasser de ces horreurs mais pour la plupart ils ne les veulent pas c est sur sauf ceux a qui on a menti en faire semblant que sans machines c est une terrible vie de souffrance primitive.

Faut arreter de donner a bouffer les enfants aux machines c est interdit et un crime!

Avec une heure d occupation aussi agreable que danser ou faire de l erotique on a plus que assez pour produire assez de nourriture, de technologie intelligente non abusive, de medicine et de culture et choses d extase.

Les machines ont bouffes assez de millions de enfants et pour une vie eternelle en paradis aucune machine est possible.

J ai fait ma formation en agriculture et en autarcie et rien que avec mes deux mains sans aucune machine sans me fatiguer ou sans etre ennuye une seconde, tout en etant en extase, tout en chantant je peux facilement produire la nourriture pour au moins vingt persones
avec moins de heure par jour dans le jardin!!!!!!

Compare a ca un agriculteur qui passe la journee sur son tracteur c est l enfer et je connais assez d agriculteurs et je sais comme ils souffrent de cette agriculture ou ils sont seuls avec une machine tout le temps sans etre avec les autres en chantant dans une ambiance de fete comme jadis et
UNE HEURE de cela est assez pour nourrir des dizaines dans le cadre d une soicete non capitaliste non abusive et chaque enfant participe de sa propre volonte car il n ya pas difference entre ambiance de jeu d enfats et leschoses a faire dans une civilisation intelligente non abusive, Tout est jeu et dance et joi dans une civilisation normale.
Avatar du membre
lullablue
Messages : 483
Enregistré le : lun. 12 août, 2019 14:58
Mon piano : Blondel by bechstein

Re: Musique vivante, musique morte

Message par lullablue »

juste une question,
réellement, tu vis de quoi? (je veux dire, tu bosses?)
tadanaespana
Messages : 26
Enregistré le : dim. 23 mai, 2021 1:12
Mon piano : pas de piano a moi

Re: Musique vivante, musique morte

Message par tadanaespana »

lullablue a écrit : ven. 17 sept., 2021 14:07 juste une question,
réellement, tu vis de quoi? (je veux dire, tu bosses?)
Nettoyer, debarasser les poubelles, les saletes et les mauvaises energies laisses par plein de gens partout.
Kilogramm par kilogramm et tonne par tonne je nettoie le monde.
A part ca j aide des animeaux, des plantes et des gens en besoin d aide
et en echange le monde me donne plus que j ai besoin pour vivre comme ca je peux donner encore plus de choses aux autres qu en ont besoin.

Dans mon temps libre, mon art c est a dire mes dessins et mes tableaux, faits expres pour guerir et pour donner des bonnes frequences, mon art de bijoux en de sculptures, les choses utiles de tous les jours que je fabrique et
mes ecritures, mes poemes tout ca je donne gratuitement a gens qui sont souvent completement hallucines de recevoir de tels choses sans prix et avec tout cela ma creativite est tres forte et intensive et je peux passer la journee a faire des choses utiles que je donne aux gens qui en ont besoin.
C est une sorte de cercle viscieux positiv un perpetuum mobile.

Une autre chose que je fais toujours, apres des annees d apprentissage dans l agriculture et grace au savoir de ca, c est de planter des choses utiles- arbres, plantes medicinales et legumes dans des endroits abandonnees, partout ou ca fait du sense.
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 3776
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : CLP-675 + orgue Hoffrichter/Hauptwertk

Re: Musique vivante, musique morte

Message par Jacques Béziat »

tadanaespana a écrit : ven. 17 sept., 2021 14:53

Nettoyer, debarasser les poubelles, les saletes et les mauvaises energies laisses par plein de gens partout.
Kilogramm par kilogramm et tonne par tonne je nettoie le monde.
A part ca j aide des animeaux, des plantes et des gens en besoin d aide
et en echange le monde me donne plus que j ai besoin pour vivre comme ca je peux donner encore plus de choses aux autres qu en ont besoin.

Dans mon temps libre, mon art c est a dire mes dessins et mes tableaux, faits expres pour guerir et pour donner des bonnes frequences, mon art de bijoux en de sculptures, les choses utiles de tous les jours que je fabrique et
mes ecritures, mes poemes tout ca je donne gratuitement a gens qui sont souvent completement hallucines de recevoir de tels choses sans prix et avec tout cela ma creativite est tres forte et intensive et je peux passer la journee a faire des choses utiles que je donne aux gens qui en ont besoin.
C est une sorte de cercle viscieux positiv un perpetuum mobile.

Une autre chose que je fais toujours, apres des annees d apprentissage dans l agriculture et grace au savoir de ca, c est de planter des choses utiles- arbres, plantes medicinales et legumes dans des endroits abandonnees, partout ou ca fait du sense.
Voilà qui est très louable de ta part, et je le dis sans ironie ni malice. 8)
Je regrette un peu de t'avoir remballé, tu m'as l'air entier, et sincère. 8)

Après, la Nature, en effet, nous donne tout, on lui doit tout, mais elle peut aussi tout nous reprendre, elle n'a pas d'état d'âme.
L'être humain a dû aussi se battre contre elle depuis des dizaines de milliers d'années, tenter de la domestiquer pour survivre, et même mieux, pour tenter de vivre agréablement, afin de faire autre chose que chasser ou cultiver, ou se défendre contre les prédateurs, le froid, le chaud, les inondations, la sécheresse, la maladie.
La mécanisation a tout changé.
Dès lors que la machine est apparue, et en premier lieu la machine à vapeur, après le métier Jacquard qui remplaçait le travail des tisserands, tout s'est emballé, pour le meilleur comme pour le pire.
Je respecte ta vision du monde, et tu sais, ici tu as affaire à des artistes, pros ou amateurs, qu'importe, qui sont conscients que la culture, l'Art, sont essentiels à la vie, presque autant que manger, boire, se reproduire, avoir un toit sur la tête.

Même en vivant dans un milieu urbanisé, mécanisé, technologique, certains d'entre nous savent faire la part des choses, je te l'assure. :)

Parlons musique, surtout. :wink:
« Être musicien n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
anuradha
Messages : 718
Enregistré le : ven. 31 août, 2007 22:54
Mon piano : yamaha C3
Localisation : Normandie, Paris

Re: Musique vivante, musique morte

Message par anuradha »

Je suis clairement pour une mystique qui abolirait la frontiere en apparence infranchissable entre soi et le vivant.
CECI DIT, si j ai la possibilité de me diluer dans le vivant alors j investis mon énergie dans un dehors qui me dépasse et qui est probablement beaucoup trop vaste pour moi (Cf. Pascal, le silence effrayant....)

Si en tant qu'être doué de sensibilité, je suis ( peut-être ) capable de restituer la danse d une mazurka ou bien la charpente d'une fugue, mettre en vibration la lumière, d'accélérer le temps ou comprimer l énergie à travers le rubato, alors je devrais bien être en possiblite de ressentir la pierre, le brin d' herbe, l étoile...
MAIS nous sommes tout autant capable de ne pas investir dans ces sensations. L'exercice routinier, sans la vie qui va avec, devient alors entraînement,
conservation puis préservation de cet entraînement dans le temps.
OR, pour la plupart d entre nous qui n avons pas aboli la frontiere objet-sujet, ou piano- pianiste , nous sommes contraints de répéter encore et toujours, avec peut être comme projet, un jour, une fusion corps- psyché émotion- piano-objet - ce qui n est peut être pas souhaitable j en sais rien

C est pourquoi la machine est quand même noble car elle suppose une ingénierie et donc un projet.
L' exercice de routine - dit machinal en passant- au piano a l avantage d un moindre investissement au.niveau énergie et sensation. Moi il me repose.


C est aussi pourquoi, je vous ai trouvé excessif de ressentir sublime la vie en osmose et ennuyeux la mort en séparé.
Sensible mais tonique
tadanaespana
Messages : 26
Enregistré le : dim. 23 mai, 2021 1:12
Mon piano : pas de piano a moi

Re: Musique vivante, musique morte

Message par tadanaespana »

Voila un peu de musique avec un peu plus de feu de la vie et tout ca


bonne journee
Avatar du membre
jean-séb
Messages : 10842
Enregistré le : lun. 16 oct., 2006 20:36
Mon piano : Yamaha C3
Localisation : Paris

Re: Musique vivante, musique morte

Message par jean-séb »

Les programmes de Katsaris sont toujours très riches en découvertes. Quelqu'un qui ne contente pas de jouer sempiternellement les mêmes tubes.
Spianissimo
Messages : 3704
Enregistré le : mar. 09 juin, 2015 18:28
Mon piano : YAMAHA U3
Contact :

Re: Musique vivante, musique morte

Message par Spianissimo »

jean-séb a écrit : mer. 06 oct., 2021 13:13 Les programmes de Katsaris sont toujours très riches en découvertes. Quelqu'un qui ne contente pas de jouer sempiternellement les mêmes tubes.
Oui, c'est tout à son honneur...il faut dire que sa curiosité naturelle, sa culture, et sa capacité à jouer des oeuvres complexes de façon aboutie en quasi déchiffrage est tout simplement inouïe....
C'est sympa de parler mais jouons maintenant...
http://www.youtube.com/user/andante5133
tadanaespana
Messages : 26
Enregistré le : dim. 23 mai, 2021 1:12
Mon piano : pas de piano a moi

Re: Musique vivante, musique morte

Message par tadanaespana »

Bonjour, voici un peu de feu de l amerique du sud (des rubati a faire fondre un glacier a 03:38)


un air du sud


Lecuona lui meme





chaud
Modifié en dernier par tadanaespana le ven. 08 oct., 2021 8:06, modifié 1 fois.
Carla Rocío
Messages : 582
Enregistré le : ven. 25 déc., 2020 9:07
Mon piano : Hoffmann P188

Re: Musique vivante, musique morte

Message par Carla Rocío »

tadanaespana a écrit : mer. 06 oct., 2021 9:14 Voila un peu de musique avec un peu plus de feu de la vie et tout ca


bonne journee

Merci pour le lien, c’est géant !
Ce fil est très intéressant.
Répondre