Mon chantier (programme de piano)

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Barcarolle
Messages : 672
Enregistré le : mar. 16 juil., 2019 10:43
Mon piano : Schimmel Droit 112cm et CLP625
Localisation : Nice

Mon chantier (programme de piano)

Message par Barcarolle »

Hello :)

Mon fil d'apprentissage devenant assez long et confus j'ai préféré en créer un spécifique pour le projet qui m'occupera cet été.
Je suis en train de travailler un programme contenant les morceaux que je maîtrise le mieux... Cela a toujours été le fil rouge de mon apprentissage de vouloir jouer par cœur et proprement un programme d'une durée assez longue.

Pour le moment voici le contenu de mon programme et les timecodes, je connais tout par cœur sauf la sonate de Beethoven que je travaille depuis trop peu de temps. Ce n'est pas parfait mais je n'ai pas eu le temps de faire plus de prises :
00:00 : Le rappel des oiseaux (Rameau)
03:25 : Sonate op14 n1 (Beethoven), seulement le premier mouvement pour l'instant.
11:15 : Un sospiro (Liszt)
17:06 : Etude op 8 n12 (Scriabine)
19:45 : The man I love (Gerswhin)

Dans l'immédiat je dois continuer à faire mûrir les morceaux que je connais par cœur (surtout un sospiro) avec du travail lent, des exercices et en écoutant des interprétations. Bien sûr je dois aussi terminer la sonate de Beethoven qui représente une bonne partie du programme.

J'avais prévu d'intégrer le nocturne op9 n1 de Chopin et le prélude op32 n5 de Rachmaninoff que je connais quasi-par cœur mais finalement je préfère m'amuser et ajouter des morceaux plus originaux. Pourquoi pas du Prokofiev, du Déodat de Séverac, du Albeniz etc. Si j'atteins mon objectif j'essayerai de trouver des possibilités de jouer l'ensemble en public, peut-être chez ma prof, à la gare...

N'hésitez pas à me dire si vous avez des conseils pour améliorer un ou plusieurs de ces morceaux. ;)

A bientôt
Modifié en dernier par Barcarolle le mer. 22 sept., 2021 20:13, modifié 3 fois.
Spianissimo
Messages : 3711
Enregistré le : mar. 09 juin, 2015 18:28
Mon piano : YAMAHA U3
Contact :

Re: Mon chantier de l'été

Message par Spianissimo »

Bravo Barcarolle =D> , j'admire cette ténacité à vouloir construire un programme parfaitement maîtrisé, ce dont je suis pour ma part incapable, trop volage dans mes choix...... as-tu des projets pour jouer en public ? tu en as peut-être déjà parlé mais il est possible que j'ai loupé un épisode....
C'est sympa de parler mais jouons maintenant...
http://www.youtube.com/user/andante5133
blyssou
Messages : 92
Enregistré le : ven. 09 juil., 2021 2:36
Mon piano : Clavinova ==> en transition

Re: Mon chantier de l'été

Message par blyssou »

Bravo Barcarolle. Un gros travail et un beau projet.
Tu as la main romantique et du coup tu es plus a l'aise dans le Scriabin et le Lizst que dans le Beetho, mais je pense que c'est le travail du Beetho qui te fera le plus progressé pianistiquement sur ce programme même si en théorie elle est moins complexe.
Quelques petits conseils:
Les groupetto doivent mettrent en valeur la note principale autour de laquelle ils tournent. Sur un piano, typiquement perso j'essaierais de le jouer dans le fond de touche sur le deuxième cran seulement pour qu'il soit moins sonore. Sur un clavier tu ne peux pas, mais essaie de le sortir plus doux. Quand le groupetto est suivi d'un croche noire, il faut aller sur la noire, tu peux parfois limite couper la liaison entre la croche et la noire, sans piquer la croche. en tout cas la croche devrait etre discrete. Enfin les groupetto doivent être articulés de façon régulière, pas trop vite, pas trop lent, et idéalement dans une même ligne, joués de façon identique indépendamment de la nuance générale de la ligne (crescendo ou descrescendo, le groupetto reste stable). C'est pas facile a faire, mais d'un point de vue mélodie cela fera un grosse différence.

Chez Beetho, la difficulté c'est aussi dans le respect du texte.
Par exemple les temps de noire, croche, blanche etc sont parfois très beau si et seulement si tu les respectes.
Ex a 5.09, le sF sera mis en valeur naturellement si tu coupes ta main gauche quand la droite joue l'octave sol d, qui doit être mis en suspension par rapport au sF. Alors qu'a 5.10, si tu veux vraiment un p, le fait de ne pas maintenir ta main gauche et dejouer une main après l'autre comme c'est écrit facilite la nuance.

5.11 ( et autres passages du genre ): ne mets pas un faux accent sur la dernière des trois octaves a chaque fois sur ta main gauche, c'est pas beau et en plus ca te fait manger le demi soupir. Si tu veux rythmer, avec un accent très discret, mets le plutot sur la deuxième des trois croches main gauche, ça t'aidera a garder la pulsation. Tout ce passage est p.

5.51, ici nuance pas facile et typique de Beetho. Le chant est descendant main droite, mais la nuance va de p a f, ce qui est contre intuitif pour une main romantique comme toi. Donc il faut te concentrer sur le chant du haut. Pense que les 3 noires qui terminent chacune des ces trois lignes (la d fa d, la d) doivent être discrètes, par contre la quatrième doit surprendre et comme c'est bien écrit, elle est montante sur l'accord laD do fa qui finit en forte. Enfin, cette partie est rompue 5.58 par les deux accords qui doivent être piqués.

6.14, a mon avis, ne pas mettre l'accent sur le pouce, mais plutot sur les notes du haut.
6.21 : cet accord est très beau, mets le en suspens comme suggéré par la nuance et comme tu l'as très bien fait a 6.27

6.32 pense a lier les octaves main droite tu y arrives très bien comme on voit plus tard dans le morceau. Et pense que la montée d'octave commence sur une levée donc il faut créer une surprise avec le son. Pour cela, il faut comme je disais plus haut après le groupetto aller donner l'accent sur la noire, couper le son et reprendre la montée d'octave avec un son plus doux.

6.41 : main droite m'a fait beaucoup rire. mais ce geste pianistiquement n'apporte rien au son et tu devrais le controler.

7.12 ommence plus doux pour avoir la marge de créer la surprise de la modulation qui doit être sonore.
Pour toute la partie romantique, je te conseille de travailler la main gauche seule, en jouant 1 croche 3 double 1 croche 3 double, pour apprendre a plus marquer ta première note. Puis pour gagner en articulation, à décaler la croche a chaque fois de 1 rang, et refaire le passage. Ca te permettra de jouer moins fort ta main gauche si tu ne marques que le premier temps, et ca te laissera de la marge pour les nuances main droite.

En gros toutes ces suggestions, techniquement sont faciles pour toi vu ton niveau, mais elles demandent un effort de concentration car il faut "penser" l'architecture de la pièce.

Toutes les autres pièces sont beaucoup plus avancées donc je me suis concentré sur le Beetho ou il y a plus de marge d'amélioration. Encore bravo.
Avatar du membre
Barcarolle
Messages : 672
Enregistré le : mar. 16 juil., 2019 10:43
Mon piano : Schimmel Droit 112cm et CLP625
Localisation : Nice

Re: Mon chantier de l'été

Message par Barcarolle »

Spianissimo a écrit : lun. 19 juil., 2021 22:20 Bravo Barcarolle =D> , j'admire cette ténacité à vouloir construire un programme parfaitement maîtrisé, ce dont je suis pour ma part incapable, trop volage dans mes choix...... as-tu des projets pour jouer en public ? tu en as peut-être déjà parlé mais il est possible que j'ai loupé un épisode....
Merci Spianissimo ! Je suis un peu pareil, j'aime bien commencer sans cesse de nouvelles choses mais je me force à en maîtriser quelques unes. :) Malheureusement j'ai trop peu d'occasions de jouer en public... je crois que ma prof organise un concert des élèves en septembre mais je n'en suis pas sûr.
blyssou a écrit : mar. 20 juil., 2021 1:34 Bravo Barcarolle. Un gros travail et un beau projet.
Tu as la main romantique et du coup tu es plus a l'aise dans le Scriabin et le Lizst que dans le Beetho, mais je pense que c'est le travail du Beetho qui te fera le plus progressé pianistiquement sur ce programme même si en théorie elle est moins complexe.
Quelques petits conseils:
Merci beaucoup Blyssou, ton message va beaucoup m'aider surtout que ma prof est en vacances. :D
Alors déjà je confirme que la période classique a toujours été un peu délicate pour moi, c'est pour ça que j'ai choisi cette sonate qui n'est pas trop difficile afin de pouvoir la maîtriser et progresser. J'y ai passé aussi beaucoup moins de temps que sur le reste... plusieurs mois sur l'étude de Scriabine contre 2 semaines sur Beethoven... J'ai même d'abord pensé ouvrir un fil dédié à cette sonate.
Tous tes conseils me paraissent très pertinents, je vais en tenir compte, merci !
Avatar du membre
lullablue
Messages : 485
Enregistré le : lun. 12 août, 2019 14:58
Mon piano : Blondel by bechstein

Re: Mon chantier de l'été

Message par lullablue »

=D> =D>
j'adore l'idée d'un chantier de l'été et d'un programme entier à préparer. c'est vrai que cela donne un vrai but pour apprendre plusieurs pièces.
j'ai hâte d'entendre ton programme en entier (fini) .
Avatar du membre
Frely
Messages : 546
Enregistré le : ven. 17 avr., 2020 8:42
Mon piano : Yamaha CLP 645
Localisation : Mons (Belgique)

Re: Mon chantier de l'été

Message par Frely »

Très joli programme varié et moi aussi j’aime la démarche de vouloir être capable de jouer tout un programme d’affilée. C’est un superbe challenge qui comme tout challenge te fera progresser dans ta pratique de l’instrument. Si tu as une gare proche où tu peux jouer régulièrement c’est un plus. Je n’avais jamais pensé pratiquer dans ces conditions mais lorsque l’on a un niveau suffisant cela fait sens !

Et puis tu es déjà fort bien avancé, bravo.

Bien du plaisir !!
Avatar du membre
Barcarolle
Messages : 672
Enregistré le : mar. 16 juil., 2019 10:43
Mon piano : Schimmel Droit 112cm et CLP625
Localisation : Nice

Re: Mon chantier de l'été

Message par Barcarolle »

Merci pour vos messages motivants Lullablue et Frely :)
Je suis un peu stressé à l'idée d'aller jouer dans une gare, mais ça doit être un bon exercice justement... j'attendrai de bien tout maîtriser. :roll:
J'espère pouvoir vous montrer bientôt la suite de la sonate de Beethoven et la mise en place des deux autres mouvements.
A bientôt
Avatar du membre
Barcarolle
Messages : 672
Enregistré le : mar. 16 juil., 2019 10:43
Mon piano : Schimmel Droit 112cm et CLP625
Localisation : Nice

Re: Mon chantier de l'été

Message par Barcarolle »

Salut,
Je trouvais qu'il manquait une touche de Bach à ce programme... j'ai décidé d'y ajouter le prélude n°1 en do majeur pour commencer par un morceau simple et connu. Bizarrement je ne l'avais encore jamais travaillé, cet enregistrement est donc mon déchiffrage de cet après midi.

Ce n'est pas si facile, il y a beaucoup de choses à faire pour créer du contraste en repérant les cadences et les modulations... J'ai hâte de le savoir par cœur pour être tout à fait libre, et puis je vais perfectionner la régularité. :)
Je pense aussi qu'il faudrait un peu de Chopin et de Debussy, j'ai choisi 2 morceaux.
A bientôt
Avatar du membre
Barcarolle
Messages : 672
Enregistré le : mar. 16 juil., 2019 10:43
Mon piano : Schimmel Droit 112cm et CLP625
Localisation : Nice

Re: Mon chantier de l'été

Message par Barcarolle »

Salut,
Après une petite pause pianistique pour cause de vacances je me remets au travail. :)
Je continue bien sûr à pratiquer mon programme qui se compose actuellement de :
- Prélude n°1 de Bach
- Le rappel des oiseaux de Rameau
- Sonate op14 n1 de Beethoven (mvt 1 2 et 3)
- Un sospiro de Liszt
- Prélude op 32 n5 de Rachmaninoff
- Etude op 8 n12 de Scriabine
- The man I love de Gershwin
C'est surtout du perfectionnement maintenant car j'ai tout mémorisé (sauf la sonate de Beethoven). Il faut donc que je renforce le par cœur et que je refasse un peu de jeu lent pour bien tout maîtriser.

Aujourd'hui je voulais vous montrer un enregistrement de la sonate de Beethoven que j'ai déchiffrée entièrement (les trois mouvements). C'est encore un peu balbutiant, surtout le troisième mouvement mais ma prof est en vacances et ça me motive de m'enregistrer.

Pour le moment je résiste à la tentation de commencer de nouvelles choses... il y a bien assez à faire avec cette sonate, surtout que j'ai toujours eu du mal à jouer proprement Beethoven. Je me réserve pour ensuite travailler un morceau plus ambitieux... je lorgne sur la ballade n°1 de Chopin dont la présence manque à mon programme. :roll:
Carla Rocío
Messages : 582
Enregistré le : ven. 25 déc., 2020 9:07
Mon piano : Hoffmann P188

Re: Mon chantier de l'été

Message par Carla Rocío »

Je trouve que Beethoven te va bien, ayant vu l’évolution de ton clair de lune 3 je ne doute pas que ta sonate sera superbe.
C’est tout ton programme que tu veux jouer dans une gare? (Les trains on tant de retard que ça en ce moment? )
Ninoff
Messages : 1640
Enregistré le : ven. 11 janv., 2019 11:51
Mon piano : Bechstein

Re: Mon chantier de l'été

Message par Ninoff »

Bon courage Barcarolle,
Beau travail que cette sonate et évidemment en rajoutant la 2 ère ballade de Chopin, on rentre dans une autre dimension.
Du pain sur l’ouvrage 👌🙏👌
Avatar du membre
Barcarolle
Messages : 672
Enregistré le : mar. 16 juil., 2019 10:43
Mon piano : Schimmel Droit 112cm et CLP625
Localisation : Nice

Re: Mon chantier de l'été

Message par Barcarolle »

Carla Rocío a écrit : mer. 11 août, 2021 16:29 Je trouve que Beethoven te va bien, ayant vu l’évolution de ton clair de lune 3 je ne doute pas que ta sonate sera superbe.
C’est tout ton programme que tu veux jouer dans une gare? (Les trains on tant de retard que ça en ce moment? )
Merci Carla ! Dans le clair de lune j'avais été un peu limité techniquement, mais celle ci est plus facile, la difficulté est surtout musicale ici.
Tout le programme je ne pense pas mais au moins des extraits histoire de jouer un peu en public.
Ninoff a écrit : mer. 11 août, 2021 22:45 Bon courage Barcarolle,
Beau travail que cette sonate et évidemment en rajoutant la 2 ère ballade de Chopin, on rentre dans une autre dimension.
Du pain sur l’ouvrage 👌🙏👌
Merci Ninoff ! Je pensais plutôt à la première ballade mais je connaissais moins la deuxième que j'ai réécouté au passage. C'est aussi ma prof qui m'a conseillé de travailler des morceaux plus longs comme une sonate entière, elle a dit que j'étais prêt pour ça. :)
Avatar du membre
Barcarolle
Messages : 672
Enregistré le : mar. 16 juil., 2019 10:43
Mon piano : Schimmel Droit 112cm et CLP625
Localisation : Nice

Re: Mon chantier de l'été

Message par Barcarolle »

Hello,
Je continue à avancer programme.
En ce moment je travaille beaucoup un sospiro pour essayer d'avoir la même maîtrise que sur les autres morceaux.
La sonate de Beethoven avance bien, j'ai mémorisé une bonne partie du premier mouvement et le deuxième n'est pas très dur donc je dois surtout améliorer le troisième.
Je travaille de temps en temps il porco rosso de Joe Hisaishi, morceau sympa pour un bis ou juste pour le plaisir, je ferai un enregistrement quand je le saurai par coeur. :)

voilà mon avancement sur la sonate complète (1 prise, tant pis pour les erreurs, c'est une version de travail). Désolé c'est encore et toujours du numérique...

Il y a encore du travail mais je suis assez fier car j'ai toujours voulu arriver un jour à jouer une sonate entière.

J'ai aussi réenregistré l'étude de Scriabine que j'entretiens régulièrement (1 seule prise aussi) :


Pour le moment je ne commence rien d'autre, je préfère terminer tout ça proprement et surtout aller au bout de la sonate. Le morceau de Joe Hisashi est anecdotique par rapport au reste, je l'ai déjà bien dans les doigts.

Pour la suite je vais voir ce que me dit ma prof mais je suis toujours dans mon idée de travailler une ballade de Chopin (c'est pour ça que je préfère bien tout finir avant). Après de nombreuses écoutes je pense partir plutôt sur la troisième qui est l'une voire ma préférée et que l'on entend moins souvent que la première ou la quatrième. Je l'écoute en boucle. :D
Carla Rocío
Messages : 582
Enregistré le : ven. 25 déc., 2020 9:07
Mon piano : Hoffmann P188

Re: Mon chantier de l'été

Message par Carla Rocío »

Bonsoir,
Ah la 3e ballade!!! J’en suis totalement amoureuse mais après l’avoir déchiffrée je l’ai mise de côté en espérant d’abord finir la 4e :?
Tu l’écoutes avec qui?

J’ai écouté ton Scriabin, toujours aussi beau et surtout il garde sa fraîcheur, comment tu fais pour pas t’en lasser??
Avatar du membre
Barcarolle
Messages : 672
Enregistré le : mar. 16 juil., 2019 10:43
Mon piano : Schimmel Droit 112cm et CLP625
Localisation : Nice

Re: Mon chantier de l'été

Message par Barcarolle »

Carla Rocío a écrit : jeu. 26 août, 2021 22:09 Bonsoir,
Ah la 3e ballade!!! J’en suis totalement amoureuse mais après l’avoir déchiffrée je l’ai mise de côté en espérant d’abord finir la 4e :?
Tu l’écoutes avec qui?

J’ai écouté ton Scriabin, toujours aussi beau et surtout il garde sa fraîcheur, comment tu fais pour pas t’en lasser??
On a des goûts musicaux très similaires. :)
Tu as déjà de quoi être bien occupée avec la 4ème ! Magnifique elle aussi, mais je crois qu'elle est considérée comme plus difficile alors je préfère faire les choses dans l'ordre.
J'écoute évidemment Zimmerman en boucle. Je n'ai pas fait le tour de tous les interprètes, je me souviens avoir beaucoup aimé celle de Yuja Wang.
J’ai écouté ton Scriabin, toujours aussi beau et surtout il garde sa fraîcheur, comment tu fais pour pas t’en lasser??
Comment s'en lasser ? C'est une pièce tellement intense ! Et puis j'essaye toujours de l'améliorer. :)
Ninoff
Messages : 1640
Enregistré le : ven. 11 janv., 2019 11:51
Mon piano : Bechstein

Re: Mon chantier de l'été

Message par Ninoff »

Bravo pour ton Beethoven, cela avance.
Les sonates de Beethoven demandent toujours beaucoup de temps pour digérer...
Scriabine a pris de la consistance, c’est bien.
De mon côté j’ai mis des années pour un peu le maîtriser, alors tu vois tu me dépasses dans le temps 👌👌
Tu es tenace et perspicace, ce dont tout musicien a besoin.
Bravo mon ami
Oukee
Messages : 1039
Enregistré le : mar. 16 juil., 2019 18:47
Mon piano : Sauter 118 R2
Localisation : Yvelines

Re: Mon chantier de l'été

Message par Oukee »

J'ai écouté le Beethoven, et c'est bien parti. Cette sonate est difficile (comme toutes les sonates de Beethoven). Il y faut beaucoup de précision, d'autant que la pédale doit être utilisée avec parcimonie, pour créer des effets sonores particuliers.
La difficulté technique majeure est dans le dernier mouvement, lorsque le thème revient syncopé par rapport à l'accompagnement. Ce passage demande un travail spécifique et beaucoup de patience !
Avatar du membre
Barcarolle
Messages : 672
Enregistré le : mar. 16 juil., 2019 10:43
Mon piano : Schimmel Droit 112cm et CLP625
Localisation : Nice

Re: Mon chantier de l'été

Message par Barcarolle »

Merci à tous les deux Ninoff et Oukee ! :)
Effectivement, j'ai toujours trouvé Beethoven difficile à maîtriser. Je pensais faire simple en choisissant cette sonate mais elle est plus difficile qu'elle n'en a l'air. Le premier mouvement en particulier m'a demandé pas mal d'efforts pour le mettre en place.
Le passage syncopé du troisième mouvement est effectivement assez difficile, pour l'instant je bloque dessus mais je vais le travailler spécifiquement et je pense que ça ira.
Ces derniers temps j'ai eu 2 occasions de jouer mon programme quasi en entier devant famille et amis.
Bilan : encore quelques trous de mémoires dans le Scriabine et encore un petit manque de maîtrise dans la fin de un Sospiro. A part ça tout se passe bien, je suis très heureux de ne plus du tout avoir de tremblements et presque plus de trac. J'ai le sentiment de jouer pour le public et en cherchant la musicalité alors qu'avant je pensais avant tout à mon exécution. Tout le monde me dit sentir une amélioration radicale entre mon jeu actuel et celui d'il y a deux voire un an.

Pas de nouveaux enregistrements aujourd'hui, je vais essayer d'aller au bout de ce que j'ai commencé et à la rentrée je parlerai de la 3ème ballade à ma prof.
Aurele27
Messages : 2490
Enregistré le : sam. 17 juin, 2017 9:17
Mon piano : Yamaha G2
Localisation : Vernon (27)

Re: Mon chantier de l'été

Message par Aurele27 »

Bravo barcarole pour tout ton travail.
J’ai écouté un bout de la sonate de Beethoven et je trouve que c’est très bien parti.
Je suis comme toi, première fois que je travaille une sonate en entier. Je pense que c’est un beau chantier 😉
Au plaisir de te réécouter.
Tatafanfan
Messages : 1246
Enregistré le : mer. 05 avr., 2017 8:51
Mon piano : 2 numériques, un piano russe pui RIPPEN
Localisation : Boul'Bill' (Ile de France Ouest)

Re: Mon chantier de l'été

Message par Tatafanfan »

blyssou a écrit : mar. 20 juil., 2021 1:34 Bravo Barcarolle. Un gros travail et un beau projet.
Tu as la main romantique et du coup tu es plus a l'aise dans le Scriabin et le Lizst que dans le Beetho, mais je pense que c'est le travail du Beetho qui te fera le plus progressé pianistiquement sur ce programme même si en théorie elle est moins complexe.
Quelques petits conseils:
Les groupetto doivent mettrent en valeur la note principale autour de laquelle ils tournent. Sur un piano, typiquement perso j'essaierais de le jouer dans le fond de touche sur le deuxième cran seulement pour qu'il soit moins sonore. Sur un clavier tu ne peux pas, mais essaie de le sortir plus doux. Quand le groupetto est suivi d'un croche noire, il faut aller sur la noire, tu peux parfois limite couper la liaison entre la croche et la noire, sans piquer la croche. en tout cas la croche devrait etre discrete. Enfin les groupetto doivent être articulés de façon régulière, pas trop vite, pas trop lent, et idéalement dans une même ligne, joués de façon identique indépendamment de la nuance générale de la ligne (crescendo ou descrescendo, le groupetto reste stable). C'est pas facile a faire, mais d'un point de vue mélodie cela fera un grosse différence.

Chez Beetho, la difficulté c'est aussi dans le respect du texte.
Par exemple les temps de noire, croche, blanche etc sont parfois très beau si et seulement si tu les respectes.
Ex a 5.09, le sF sera mis en valeur naturellement si tu coupes ta main gauche quand la droite joue l'octave sol d, qui doit être mis en suspension par rapport au sF. Alors qu'a 5.10, si tu veux vraiment un p, le fait de ne pas maintenir ta main gauche et dejouer une main après l'autre comme c'est écrit facilite la nuance.

5.11 ( et autres passages du genre ): ne mets pas un faux accent sur la dernière des trois octaves a chaque fois sur ta main gauche, c'est pas beau et en plus ca te fait manger le demi soupir. Si tu veux rythmer, avec un accent très discret, mets le plutot sur la deuxième des trois croches main gauche, ça t'aidera a garder la pulsation. Tout ce passage est p.

5.51, ici nuance pas facile et typique de Beetho. Le chant est descendant main droite, mais la nuance va de p a f, ce qui est contre intuitif pour une main romantique comme toi. Donc il faut te concentrer sur le chant du haut. Pense que les 3 noires qui terminent chacune des ces trois lignes (la d fa d, la d) doivent être discrètes, par contre la quatrième doit surprendre et comme c'est bien écrit, elle est montante sur l'accord laD do fa qui finit en forte. Enfin, cette partie est rompue 5.58 par les deux accords qui doivent être piqués.

6.14, a mon avis, ne pas mettre l'accent sur le pouce, mais plutot sur les notes du haut.
6.21 : cet accord est très beau, mets le en suspens comme suggéré par la nuance et comme tu l'as très bien fait a 6.27

6.32 pense a lier les octaves main droite tu y arrives très bien comme on voit plus tard dans le morceau. Et pense que la montée d'octave commence sur une levée donc il faut créer une surprise avec le son. Pour cela, il faut comme je disais plus haut après le groupetto aller donner l'accent sur la noire, couper le son et reprendre la montée d'octave avec un son plus doux.

6.41 : main droite m'a fait beaucoup rire. mais ce geste pianistiquement n'apporte rien au son et tu devrais le controler.

7.12 ommence plus doux pour avoir la marge de créer la surprise de la modulation qui doit être sonore.
Pour toute la partie romantique, je te conseille de travailler la main gauche seule, en jouant 1 croche 3 double 1 croche 3 double, pour apprendre a plus marquer ta première note. Puis pour gagner en articulation, à décaler la croche a chaque fois de 1 rang, et refaire le passage. Ca te permettra de jouer moins fort ta main gauche si tu ne marques que le premier temps, et ca te laissera de la marge pour les nuances main droite.

En gros toutes ces suggestions, techniquement sont faciles pour toi vu ton niveau, mais elles demandent un effort de concentration car il faut "penser" l'architecture de la pièce.

Toutes les autres pièces sont beaucoup plus avancées donc je me suis concentré sur le Beetho ou il y a plus de marge d'amélioration. Encore bravo.
Beetho, et toi c’est bly? Je me demande ce qu’il va rester d’un certain Ba…..
:mrgreen: :mrgreen: :|
J'ai appris que la voie du progrès n'était ni rapide ni facile.
Marie Curie
Répondre