Un (et un seul....) interprète pour Bach au Piano

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

anuradha
Messages : 830
Enregistré le : ven. 31 août, 2007 22:54
Mon piano : yamaha C3
Localisation : Normandie, Paris

Re: Un (et un seul....) interprète pour Bach au Piano

Message par anuradha »

Spianissimo a écrit : dim. 09 janv., 2022 21:52
Pris en compte en page 1, Schiff recreuse un peu l'écart.
Il est difficile de voter Martha car, y a trop peu d' enregistrements. Par Contre R. Tureck a enregistré Bach énormément et ses interprétations reste une référence.
Sensible mais tonique
Spianissimo
Messages : 3891
Enregistré le : mar. 09 juin, 2015 18:28
Mon piano : YAMAHA U3
Contact :

Re: Un (et un seul....) interprète pour Bach au Piano

Message par Spianissimo »

anuradha a écrit : dim. 09 janv., 2022 22:02
Spianissimo a écrit : dim. 09 janv., 2022 21:52
Pris en compte en page 1, Schiff recreuse un peu l'écart.
Il est difficile de voter Martha car, y a trop peu d' enregistrements. Par Contre R. Tureck a enregistré Bach énormément et ses interprétations reste une référence.
Je prends en compte en page une, je ne connais pas du tout cette pianiste, il faudra que j'aille écouter...
C'est sympa de parler mais jouons maintenant...
http://www.youtube.com/user/andante5133
Avatar du membre
yamnaya
Messages : 56
Enregistré le : dim. 14 nov., 2021 20:04

Re: Un (et un seul....) interprète pour Bach au Piano

Message par yamnaya »

Spianissimo a écrit : dim. 09 janv., 2022 23:49
anuradha a écrit : dim. 09 janv., 2022 22:02

Il est difficile de voter Martha car, y a trop peu d' enregistrements. Par Contre R. Tureck a enregistré Bach énormément et ses interprétations reste une référence.
Je prends en compte en page une, je ne connais pas du tout cette pianiste, il faudra que j'aille écouter...
Oui, c'est probablement une interprète de Bach sous-estimée qui avait un rapport personnel quasi mystique avec ce compositeur. A certains égards, elle a été une pionnière.
Elle est souvent citée pour avoir été une des inspirations d'adolescence de Glenn Gould pendant ses études au conservatoire. Sa carrière a été malheureusement presque totalement éclipsée par l'émergence médiatique de ce dernier et elle en gardera une certaine amertume une grande partie de sa vie avant de confier à son producteur Steve Epstein, un peu avant la mort de Gould, sa profonde admiration pour ce dernier et son envie d'enregistrer quelque chose avec lui. Le fameux coup de téléphone a été raconté par Epstein, Gould a refusé la proposition...

Même si Gould a parfois été critique à son égard et qu'il a dit ne pas partager la même vision de cette musique, voici deux enregistrements de la même sarabande de la partita en ré majeur dans lesquels nous pouvons voir un certain "air de famille" dans leur manière d'interpréter Bach, je vous laisse juger :

L'interprétation de Gould :


Celle de Tureck :
Répondre