Le fil d'apprentissage d'Elenajalan - Valse en la mineur et Mazurka Op 41. N°2 de CHOPIN

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Capucine
Messages : 190
Enregistré le : jeu. 15 août, 2019 15:46

Re: Le fil d'apprentissage d'Elenajalan

Message par Capucine »

J'écoute pour la deuxième fois ta très belle interprétation de cette mazurka que je découvre. Bravo !
Il y a toujours des détails à améliorer que Quazart a très bien détaillés. J'aime tel que .
J'aime bien aussi la couleur de ton piano et je trouve qu'il a un très beau son .
Au plaisir de t'écouter dans un prochain morceau.
=D>
Avatar du membre
mh_piano
Messages : 942
Enregistré le : mar. 24 juil., 2018 20:39
Mon piano : Kawai RX3

Re: Le fil d'apprentissage d'Elenajalan

Message par mh_piano »

Bravo pour ces 2 enregistrements Elenajalan, comme beaucoup d'autres l'ont signalé c'est très musical et agréable à écouter.
Je suis fan du prélude 6, mais je ne connaissais pas cette mazurka, merci de nous présenter ce petit bijou.
Pour indiquer peut-être un axe de progrès, je dirais pour ma part que ça pourrait aller dans le sens d'une pulsation plus tranquille, je ressens comme une légère fébrilité (effet de l'enregistrement peut-être?).
Le piano est joli (original ce gris), et sonne bien. Au plaisir d'entendre d'autres morceaux.
Avatar du membre
elenajalan
Messages : 266
Enregistré le : sam. 21 mars, 2020 17:03
Mon piano : Rameau
Localisation : Morvan (Bourgogne)

Re: Le fil d'apprentissage d'Elenajalan

Message par elenajalan »

Merci Capucine et MH-piano pour vos sympathiques commentaires.
La fébrilité.......oui ! Toujours, avec cette notion d'enregistrement, par exemple la partie centrale je l'ai trop ralentie par rapport au reste....
L'idée de ralentir l'ensemble, oui, d'autant que le tempo est Andantino, 84 à la noire.....je pense.
Ici je poste pour le moment des finalisations de morceaux mais l'idée est que l'on n'a jamais fini de finaliser (surtout en ce qui me concerne puisque je n'ai pas de professeur, je note précieusement toutes vos remarques)
A bientôt pour du ........ Chopin ..... Ah bon ? ! ! :lol:
L'instant présent, le seul moment qui glisse entre nos doigts et que l'on savoure pourtant...
Avatar du membre
elenajalan
Messages : 266
Enregistré le : sam. 21 mars, 2020 17:03
Mon piano : Rameau
Localisation : Morvan (Bourgogne)

Re: Le fil d'apprentissage d'Elenajalan

Message par elenajalan »

quazart a écrit : sam. 12 déc., 2020 22:10 Belle maitrise comme dit Marcel, et bel engagement :D =D> =D>

Il y a deux petites choses qui me semblent perfectibles (avis personnel qui n'engage que moi) :

- le tempo, un petit peu trop rapide, j'ai l'impression d'une certaine urgence dans ton jeu, tu as tendance à bousculer un peu la mesure, il faudrait que tu prennes davantage ton temps.
- c'est globalement un peu trop fort. Ca commence "p", tu es un peu au dessus.
Finalement je vais peut-être retenter un peu plus tard (quand j'aurai amélioré ma technique) un enregistrement, car non seulement la partie centrale, je la ralentis, mais au vu de tes commentaires très détaillés, et de la vidéo de Martha que j'ai revue (après, hélas), j'ai envie de commencer comme tu le dis, plus piano, et le tout à un rythme légèrement moins rapide.
Je te remercie vraiment, Quazart, de t'être autant investi dans le pointage des choses à améliorer, et merci de ton écoute sans faille, toi qui aimes aussi tellement Chopin. Je surveille ton fil sur la Ballade 4 (mais je la connais bien moins que la 1, et la partition de la Coda est juste à la limite de l'indéchiffrable pour moi !)
L'instant présent, le seul moment qui glisse entre nos doigts et que l'on savoure pourtant...
Avatar du membre
quazart
Messages : 3416
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : ND du Guildo (22) et Rueil Malmaison (92)

Re: Le fil d'apprentissage d'Elenajalan

Message par quazart »

Merci Elena,

Tu pourrais écouter Rubinstein aussi, toujours tellement émouvant dans Chopin, plus intérieur que Martha peut-être...

Je pense qu'il faut essayer d'oublier la danse dans ces Mazurkas. La danse est un prétexte, la musique est un carnet de confidences, les états d'âme d'un exilé. J'ai lu (je ne me souviens plus sous quelle plume, peut-être Bernard Gavoty !?) qu'elles sont ce que Chopin a écrit de plus personnel, de plus intime.

Celle que tu as choisie est d'une très grande tendresse, je pense que c'est ça qu'il faut rendre... et tu le feras très bien !

Dieu a créé le chat pour que l'homme puisse caresser un tigre

Mes enregistrements
Avatar du membre
elenajalan
Messages : 266
Enregistré le : sam. 21 mars, 2020 17:03
Mon piano : Rameau
Localisation : Morvan (Bourgogne)

Re: Le fil d'apprentissage d'Elenajalan

Message par elenajalan »

Merci encore Quazart, je me souviens juste après l'avoir découverte, l'avoir entendue par Rubistein, et j'avais beaucoup aimé.
Je suis d'accord avec cette idée que les mazurkas, valses et polonaises ne sont pas faites pour être dansées, comme tu l'as expliqué. Chopin a tellement souffert de ne plus pouvoir revenir en Pologne, pays sous la coupe de la Russie à cette époque. Il y a sans doute dans ses mazurkas de la nostalgie, de l'idéal, des souvenirs heureux, le désir de retrouvailles qu'il devine impossibles.....Pourquoi faut-il que l'homme souffre pour que naisse de lui une telle beauté ?
Et dire que le dernier texte qu'il aura composé était une mazurka, qu'il n'aura pas eu la force de jouer, sur son lit, en dehors de portée de son cher piano....

Voilà celui qui m'a donné le coup de coeur pour cette mazurka, à 16'45......À Żelazowa Wola.....

L'instant présent, le seul moment qui glisse entre nos doigts et que l'on savoure pourtant...
Avatar du membre
Pnce
Messages : 133
Enregistré le : mar. 13 févr., 2018 21:39
Mon piano : Yamaha
Contact :

Re: Le fil d'apprentissage d'Elenajalan

Message par Pnce »

Les mazurka ne sont pas faites en soit pour danser, mais les jouer de manière dansante n'est pas mauvais à mon avis
Horowitz jouait certains passages de manière dansante
Avatar du membre
elenajalan
Messages : 266
Enregistré le : sam. 21 mars, 2020 17:03
Mon piano : Rameau
Localisation : Morvan (Bourgogne)

Re: Le fil d'apprentissage d'Elenajalan

Message par elenajalan »

Chopin, encore.... et toujours....
Le Nocturne Op.37 N°1 que j'ai mis des semaines à peaufiner... et surtout à "comprendre".... et ce n'est pas terminé !
Claudio Arrau est pour ce Nocturne mon idéal (sauf pour le tempo qu'il joue plus lentement, et pour cela je suis, ou plutôt j'essaie de suivre celui de Stefan Askenase, légèrement plus rapide) : du velours, du velours et encore du velours....
Avoir un idéal, c'est déjà trouver un peu sa voie.
Je le dédie à mon Ami... dont l'esprit est quelque part dans les branches d'un arbre, et à un ami qui m'a aidée à le comprendre...
L'instant présent, le seul moment qui glisse entre nos doigts et que l'on savoure pourtant...
Avatar du membre
quazart
Messages : 3416
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : ND du Guildo (22) et Rueil Malmaison (92)

Re: Le fil d'apprentissage d'Elenajalan

Message par quazart »

Beau travail, bravo !! C'est très joliment joué et agréable à écouter :D =D> =D>
Et le spectacle de tes mains est captivant :)

Tu joues un soupçon plus vite de Stefan Askenaze, à la limite du mesurable, je soupçonne, comme pour un peu tout le monde, la tension de l'enregistrement...

(Sinon, le changement de côté de prise du vue a un effet sur la sonorité, je la trouve meilleure de l'autre côté.)
Dieu a créé le chat pour que l'homme puisse caresser un tigre

Mes enregistrements
Avatar du membre
Marcel Patulacci
Messages : 580
Enregistré le : jeu. 29 août, 2019 11:16
Mon piano : Yamaha C1X SH

Re: Le fil d'apprentissage d'Elenajalan

Message par Marcel Patulacci »

De mon côté je trouve le son plutôt agréable, l'enregistrement me paraît de qualité, tu enregistres avec quoi?

Techniquement je trouve ça bien, par contre, et ça n'engage que moi, je trouve l'interprétation un peu précipitée.

Mais =D> =D> quand même :wink:
Avatar du membre
elenajalan
Messages : 266
Enregistré le : sam. 21 mars, 2020 17:03
Mon piano : Rameau
Localisation : Morvan (Bourgogne)

Re: Le fil d'apprentissage d'Elenajalan

Message par elenajalan »

Merci beaucoup Quazart pour ton commentaire, j'ai, il est vrai, beaucoup travaillé à ralentir le tempo et à égrainer davantage les guirlandes. J'ai souvent du mal à jouer "calme". Dans tous les morceaux...
Ce qui m'agace c'est que sur la 2ème mesure et autres similaires du Nocturne, je n'arrive pas à faire un joli "do-si la/si/do-si-la") m.d. J'espère qu'à force de travailler les exercices techniques à part, ça va venir.

J'ai fixé cette fois le téléphone sur un support et non pas directement sur le piano.
Et on entend le bruit du radiateur mais bon... au moins on n'entend pas le téléphone qui a sonné juste après ! :mrgreen:

En tout cas tes encouragements sont très appréciés. :)
L'instant présent, le seul moment qui glisse entre nos doigts et que l'on savoure pourtant...
Avatar du membre
elenajalan
Messages : 266
Enregistré le : sam. 21 mars, 2020 17:03
Mon piano : Rameau
Localisation : Morvan (Bourgogne)

Re: Le fil d'apprentissage d'Elenajalan

Message par elenajalan »

Merci beaucoup Marcel, car je sais que tu apprécies beaucoup les Nocturnes, j'avais beaucoup aimé ton interprétation de l'Op.15 N°1 !
Tu as parfaitement raison, je peux encore ralentir..... !

Mon téléphone est juste le Samsung Galaxy S7 Edge... posé sur une espèce de vélo d'appart ! :lol:
L'instant présent, le seul moment qui glisse entre nos doigts et que l'on savoure pourtant...
Avatar du membre
Marcel Patulacci
Messages : 580
Enregistré le : jeu. 29 août, 2019 11:16
Mon piano : Yamaha C1X SH

Re: Le fil d'apprentissage d'Elenajalan

Message par Marcel Patulacci »

elenajalan a écrit : lun. 14 déc., 2020 22:07 Merci beaucoup Marcel, car je sais que tu apprécies beaucoup les Nocturnes, j'avais beaucoup aimé ton interprétation de l'Op.15 N°1 !
Tu as parfaitement raison, je peux encore ralentir..... !
Oui effectivement, je les trouves très subtils, et le format assez court les rend "relativement" abordables... :roll:
elenajalan a écrit : lun. 14 déc., 2020 22:07 Mon téléphone est juste le Samsung Galaxy S7 Edge... posé sur une espèce de vélo d'appart ! :lol:
Et bien, pour un téléphone je trouve ça pas mal !
Spianissimo
Messages : 3273
Enregistré le : mar. 09 juin, 2015 18:28
Mon piano : YAMAHA U3
Contact :

Re: Le fil d'apprentissage d'Elenajalan

Message par Spianissimo »

C'est très bien joué et maîtrisé, il y a de très belles choses bien senties sur le plan musical.... =D> mais il faut adopter ce tempo... 8) je suis comme Marcel, je trouve que c'est trop rapide.... Pour moi, ton tempo est très bien au tout début de la reprise du thème après l'épisode central et vers la fin aussi.
C'est étonnant le fait de dire qu'Arrau est ton modèle "sauf pour le tempo".... le tempo, c'est quand même un élément très important de l'interprétation.
C'est sympa de parler mais jouons maintenant...
http://www.youtube.com/user/andante5133
Avatar du membre
elenajalan
Messages : 266
Enregistré le : sam. 21 mars, 2020 17:03
Mon piano : Rameau
Localisation : Morvan (Bourgogne)

Re: Le fil d'apprentissage d'Elenajalan

Message par elenajalan »

Merci de ton intérêt Spianissimo. Tes remarques pertinentes soulèvent la question du tempo : c'est exactement le problème que j'ai rencontré (et que je rencontre encore) avec ce Nocturne moins célèbre que ses voisins d'Opus... Il y a des Nocturnes que je saurais interpréter, car je les ai dans l'âme, mais ils sont d'un niveau bien trop élevé pour mes petites mains. J'ai donc innocemment commencé à déchiffrer un premier Nocturne avec celui-ci, or je me suis heurtée à un problème : Chopin a écrit le tempo "Andante sostenuto", et c'est la 2ème partie de l'expression que j'ai vraiment peinée à déchiffrer, je suis allée enquêter sur le net pour voir à quel rythme cela pouvait correspondre. En vain, à peine le : "plus rapide qu'Andante". Si vous avez une indication de tempo, je suis preneuse ; je crois que je suis à 82 à la noire (j'avais marqué ça sur ma partition)...

Je me suis référée également au livre génial d'Eigeldinger que j'ai lu de A à Z cet été, Chopin vu par ses élèves : la moindre miette de témoignage de ceux qui l'ont connu valant pépite d'or à mes yeux. Peu de choses, hélas, sur ce Nocturne ; juste ceci : "Gutmann jouait la partie centrale dans un mouvement plus allant que le reste et faisait remarquer que Chopin avait omis d'indiquer le changement de tempo" : j'en suis restée encore plus perplexe : Comment ? La partie B que je croyais plus calme, ce "choral", il la jouait plus rapidement !!!?
Et toujours ce "sostenuto" qui restait mystérieux ... Mon travail d'archéologie musicale devenait à nouveau un chantier incertain...

J'ai donc écouté plein de versions. Arrau bien sûr (car j'avais écouté tous ses Nocturnes. L'atmosphère qui s'en dégage est très spéciale, j'adore) mais "à cause" de ce tempo Sostenuto, je me suis résolue à ne pas chercher à le suivre, et j'ai découvert un pianiste qui le jouait plus vite : Askenase. Dont la mère avait été l'élève d'un élève de Chopin. Ceci pouvait-il m'assurer d'une quelconque vérité dans l'interprétation ?

Bref, depuis le début, ce Nocturne me résiste (et pas que pour les guirlandes ! Il y en a une d'ailleurs qui est sans doute la mesure que j'ai la plus répétée dans ma (trop courte) vie pianistique !)
Pourtant je l'aime beaucoup ce Nocturne, heureusement, depuis des mois que je suis dessus !

Et l'autre paramètre qui peut expliquer le début en effet trop rapide comparément à la dernière partie, c'est que je n'ai jamais joué devant quelqu'un (hormis ma fille qui ne m'écoute pas spécialement, la pauvre qui m'entend jouer tous les soirs), jusqu'à ce mois de septembre ! Donc, je joue trop vite. Peu à peu, je m'efforce de gommer ce problème de rapidité. Je comprends maintenant que l'atmosphère qu'il y a dans les Nocturnes d'Arrau n'est pas seulement due à son jeu splendide, à son expérience, ni même à la qualité de son piano, mais au calme intérieur qui devait l'habiter quand il jouait celui-ci. Savoir s'abandonner tout en étant enregistré, c'est là la splendeur du pianiste selon moi... Voire donner l'impression d'improviser alors que tout est écrit !

J'espère ne pas vous avoir barbés par mon mot, vous qui m'avez lue ! :wink:
L'instant présent, le seul moment qui glisse entre nos doigts et que l'on savoure pourtant...
Avatar du membre
quazart
Messages : 3416
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : ND du Guildo (22) et Rueil Malmaison (92)

Re: Le fil d'apprentissage d'Elenajalan

Message par quazart »

elenajalan a écrit : mar. 15 déc., 2020 20:20 Chopin a écrit le tempo "Andante sostenuto"
Sur mon édition (Lemoine, révision Diémer) l'indication de tempo est "lento" !! Je viens de voir sur IMSLP qu'il y a trois versions : andante sostenuto, lento et lento sostenuto :shock:
Ce n'est évidemment pas la même chose : andante, c'est "allant"... c'est d'ailleurs un piège, on l'assimile souvent à un mouvement lent, et comment savoir quel sens lui donnaient les compositeurs qui l'utilisent ? Seul Brahms est clair sur ce point : "piu andante" est bien "plus allant". Les autres...
Quant à "sostenuto"... soutenu, mais encore ?
Je ne crois pas qu'on puisse définir de plage de mouvement métronomique précise pour chaque indication, c'est lié à l'écriture elle-même. Avec un accompagnement écrit en double-croches, 82 est plutôt "allegretto"... Ici il n'y en a pas, si tu pouvais baisser à 72/76 à la noire tu resterais dans le même esprit, avec une meilleure marge de manoeuvre.
Mais ce n'est pas facile de ralentir !!
Dieu a créé le chat pour que l'homme puisse caresser un tigre

Mes enregistrements
Avatar du membre
elenajalan
Messages : 266
Enregistré le : sam. 21 mars, 2020 17:03
Mon piano : Rameau
Localisation : Morvan (Bourgogne)

Re: Le fil d'apprentissage d'Elenajalan

Message par elenajalan »

Merci Quazart, le Schmilililimblick avance grâce à toi ! :lol:

Je vais essayer de voir ce que ça donne ! :wink:
Modifié en dernier par elenajalan le mar. 15 déc., 2020 23:17, modifié 1 fois.
L'instant présent, le seul moment qui glisse entre nos doigts et que l'on savoure pourtant...
Avatar du membre
quazart
Messages : 3416
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : ND du Guildo (22) et Rueil Malmaison (92)

Re: Le fil d'apprentissage d'Elenajalan

Message par quazart »

Il suffisait de le pousser !!! :lol: :lol: :lol:
Dieu a créé le chat pour que l'homme puisse caresser un tigre

Mes enregistrements
Oukee
Messages : 434
Enregistré le : mar. 16 juil., 2019 18:47
Mon piano : Sauter 118 R2
Localisation : Yvelines

Re: Le fil d'apprentissage d'Elenajalan

Message par Oukee »

D'abord, j'aime bien ton interprétation. Je ne trouve pas le tempo général trop rapide, mais peut-être le rythme est un peu trop uniforme : tu pourrais détendre plus souvent, laisser plus respirer, te permettre en fait plus de rubato (cela t'aidera aussi à caser les fioritures).
Sur le tempo, Cortot dans son édition indique "Lento (quasi andante)" avec la mention "sostenuto" au tout début, ce que je comprends plus proche de "andante" que de "lento". Cela correspond au minutage indicatif annoncé par Cortot : 4min50. Tu as donc un peu de marge pour prendre un peu plus le temps.
Modifié en dernier par Oukee le mar. 15 déc., 2020 23:57, modifié 1 fois.
Avatar du membre
elenajalan
Messages : 266
Enregistré le : sam. 21 mars, 2020 17:03
Mon piano : Rameau
Localisation : Morvan (Bourgogne)

Re: Le fil d'apprentissage d'Elenajalan

Message par elenajalan »

Merci beaucoup Oukee.
L'art du rubato, j'imagine un peu ce que c'est, mais je ne sais pas faire je crois.....
Liszt parlait des branches souples des arbres dans le vent, je crois, pour la m.d. et pour la m.g. du tronc stable de l'arbre...
Il faut que je réécoute les maîtres.....
L'instant présent, le seul moment qui glisse entre nos doigts et que l'on savoure pourtant...
Répondre