Interstellar Main Theme - Version de Patrik Pietschmann

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Supernuva
Messages : 7
Enregistré le : mer. 16 sept., 2020 22:33
Mon piano : YAMAHA P125 WH

Interstellar Main Theme - Version de Patrik Pietschmann

Message par Supernuva »

Bonsoir,

J'ai lu ici et là qu'il était plutôt risqué de s'attaquer à de gros morceaux difficiles. C'est bien beau cela, mais la plupart du temps, un débutant est incapable de déterminer la difficulté d'une œuvre puisque justement il manque d'expérience pour juger la difficulté. C'est un peu le rôle du professeur je le conçois. Un avis c'est bien, mais plusieurs c'est mieux, alors je demande ici.

J'aimerais avoir votre avis sur le niveau de difficulté de ceci :
https://www.youtube.com/watch?v=4y33h81phKU

Dans le détail, quel est selon vous la partie la plus difficile, le passage qui risque de poser problème ou de manière générale la plus grosse difficulté ?
J'imagine bien que la majorité d'entre vous n'a pas joué ce morceau, mais tout de même, je pense que vous êtes à même de donner une appréciation.
J'ai commencé et ça avance bien, mais j'hésite à reporter à plus tard à partir du moment où ça se corse ou bien prendre le taureau par les cornes.

Merci d'avance,
Supernuva.
xio
Messages : 26
Enregistré le : jeu. 28 juil., 2016 18:48
Mon piano : kawai ca 78
Localisation : tours

Re: Interstellar Main Theme - Version de Patrik Pietschmann

Message par xio »

Bonjour, le morceau n'est globalement pas difficile à interpréter. La 1ère partie est plutôt simple. Arrivé vers "3mn30", cela nécessite certainement d’acquérir une indépendance droite-gauche. A vrai dire, je verrai ce morceau comme un exercice d'échauffement en supprimant la 1ère partie qui me paraît longue et ennuyeuse ! :)
La musique commence là où s’arrête le pouvoir des mots.
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 2881
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 + orgue Content D2430

Re: Interstellar Main Theme - Version de Patrik Pietschmann

Message par Jacques Béziat »

Pour rebondir sur le sujet, cela faisait bien longtemps que l'orgue à tuyaux n'avait pas été utilisé comme support musical ! :)
Sans doute la connotation religieuse (église, messe, chants) fait-elle reculer les envies des compositeurs, et c'est bien dommage.

Pourtant, si on écoute les grands morceaux de Bach que sont les Préludes et Fugues, les Toccatas et Fugues, les Sonates en trio, etc..., et tout le reste du répertoire romantique (Franck, Widor, Vierne) et moderne de l'orgue, on se rend bien compte qu'il n'y a pas forcément de connotation religieuse dans les œuvres elles-mêmes, c'est simplement de la musique !

Et quoi de plus profond, aérien et spatial que le son de l'orgue pour évoquer l'espace et l'infini ?? =D>

Sinon, oui, la BOF de cet arrangement piano est basé sur l'écriture minimaliste et la répétition de motifs, tout dépend de son niveau, avec un an de piano on peut s'y risquer.
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
Spianissimo
Messages : 3118
Enregistré le : mar. 09 juin, 2015 18:28
Mon piano : YAMAHA U3
Contact :

Re: Interstellar Main Theme - Version de Patrik Pietschmann

Message par Spianissimo »

Bonjour, j'ai joué deux versions de ce thème mais pas celle-ci. L'arrangement est beau et très complet, le plus difficile, ce sont certains accords et/ou écarts de 10ème à exécuter dans la rapidité me semble-t-il. Rien d'insurmontable pour un pianiste de bon niveau mais pour un débutant, ça risque d'être un peu compliqué à jouer bien et vite. Cela dit, il faudrait que je vois la partition pour te donner plus de détails. Ce que je peux te dire aussi, c'est que j'ai joué une partition de Patrick Pietschmann (la musique de Rambo) et qu'elle n'était pas si facile que ça à interpréter.
Visiblement, tu as déjà acheté la partition et commencé le travail, alors, fonce, tu te rendras bien compte si c'est à ta portée ou pas, et tu pourras toujours le reprendre une fois que ton niveau te le permettras si c'est trop compliqué. Par ailleurs, toute difficulté est relative, il faudrait qu'on en sache un peu plus sur ton niveau également. Bon courage.
C'est sympa de parler mais jouons maintenant...
http://www.youtube.com/user/andante5133
Supernuva
Messages : 7
Enregistré le : mer. 16 sept., 2020 22:33
Mon piano : YAMAHA P125 WH

Re: Interstellar Main Theme - Version de Patrik Pietschmann

Message par Supernuva »

Merci à vous. Cela me rassure, j'avais peur de mettre la barre trop haut mais là je pense que je vais aller jusqu'au bout du morceau.
Je prends beaucoup de plaisir à le jouer même le début facile car ça sonne bien et j'ai les images et le film dans la tête et donc les émotions avec.
J'en suis à la phase d'accélération et je n'ai en effet pas eu trop de difficultés pour le début assez lent. Je bute en ce moment sur la transition à 1:06 mais je pense avoir les solutions et je commence à avoir un son qui se rapproche de ce que je veux à mesure que je monte en rapidité (il me faut un certain nombre de répétitions quand même). Pour ce qui est de mon niveau actuelle c'est pas énorme, j'ai 28 ans et j'en suis à peu près un an en autodidacte (solfège et théorie musicale au début) avec depuis plusieurs mois une bonne régularité de 30 minutes par jour. Rien d'extraordinaire mais j'ai quand même l'impression de progresser :D

Pour la partition, voici un aperçu :
https://www.musicnotes.com/sheetmusic/m ... m=campaign
Supernuva
Messages : 7
Enregistré le : mer. 16 sept., 2020 22:33
Mon piano : YAMAHA P125 WH

Re: Interstellar Main Theme - Version de Patrik Pietschmann

Message par Supernuva »

Jacques Béziat a écrit : ven. 20 nov., 2020 10:35 Sinon, oui, la BOF de cet arrangement piano est basé sur l'écriture minimaliste et la répétition de motifs, tout dépend de son niveau, avec un an de piano on peut s'y risquer.
J'ai un faible pour le minimalisme car j'ai une culture musicale pas mal basée sur la techno minimale allemande, avec aussi Nils frahm et Philip Glass.
C'est peut être pas plus mal pour commencer :D
Modifié en dernier par Supernuva le ven. 20 nov., 2020 20:17, modifié 1 fois.
Supernuva
Messages : 7
Enregistré le : mer. 16 sept., 2020 22:33
Mon piano : YAMAHA P125 WH

Re: Interstellar Main Theme - Version de Patrik Pietschmann

Message par Supernuva »

xio a écrit : ven. 20 nov., 2020 7:06 A vrai dire, je verrai ce morceau comme un exercice d'échauffement en supprimant la 1ère partie qui me paraît longue et ennuyeuse ! :)
Haha, mais si c'est un échauffement pour toi alors quel est ton plat principal ? :D
Merci pour le conseil sur l'indépendance droite-gauche, au moins ça me donnera une direction.
Modifié en dernier par Supernuva le ven. 20 nov., 2020 20:16, modifié 1 fois.
Tchege
Messages : 69
Enregistré le : mer. 06 mai, 2020 23:28
Mon piano : Yamaha C3X Disklavier

Re: Interstellar Main Theme - Version de Patrik Pietschmann

Message par Tchege »

Supernuva a écrit : ven. 20 nov., 2020 20:14
Jacques Béziat a écrit : ven. 20 nov., 2020 10:35 Sinon, oui, la BOF de cet arrangement piano est basé sur l'écriture minimaliste et la répétition de motifs, tout dépend de son niveau, avec un an de piano on peut s'y risquer.
J'ai un faible pour le minimalisme car j'ai une culture musicale pas mal basée sur la techno minimale allemande, avec aussi Nils frahm et Philip Glass.
C'est peut être pas plus mal pour commencer :D
Philip Glass [-o< je l’ai découvert sur le tare à travers un album de Lisitsa... et du coup j’ai acheté des partitions le lendemain :lol: la musique minimaliste est bien plus compliquée qu’elle n’y parait au premier abord!

Dans ce morceau de Zimmer la principale difficulté est musicale et non pas technique. Il y a quelques arpèges et passage de main dans la seconde partie mais ça reste en Do Majeur (enfin il me semble) et accessible par un débutant avec 1 année de piano derrière lui.
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 2881
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 + orgue Content D2430

Re: Interstellar Main Theme - Version de Patrik Pietschmann

Message par Jacques Béziat »

Tchege a écrit : sam. 21 nov., 2020 16:16

Philip Glass [-o< je l’ai découvert sur le tare à travers un album de Lisitsa... et du coup j’ai acheté des partitions le lendemain :lol: la musique minimaliste est bien plus compliquée qu’elle n’y parait au premier abord!

Dans ce morceau de Zimmer la principale difficulté est musicale et non pas technique. Il y a quelques arpèges et passage de main dans la seconde partie mais ça reste en Do Majeur (enfin il me semble) et accessible par un débutant avec 1 année de piano derrière lui.
À chacun ses goûts ! :)

Mais oui, la répétition, la musique n'est faite que de cela, sous des formes différentes et plus ou moins élaborées. 8)
Et cela fait en effet des décennies que la musique dite répétitive, et minimaliste, existe en musique classique contemporaine.
C'est comme en peinture, on peut adorer avec une toile contemporaine, blanche avec un petit point noir au milieu. :lol:
Finalement, ce style musical joue sur une obsession rythmique, qui déclenche une forme d'hypnotisme acoustique, et non pas sur une forme mélodique, toute mélodie s'en trouve bannie ou réduite a minima, d'où son nom.

Et finalement, j'admets que le 1er Prélude du CBT est une ébauche de musique répétitive et minimaliste ! JS Bach était précurseur aussi dans ce domaine, le bougre !! :shock:
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
bernard
Messages : 3163
Enregistré le : mer. 27 oct., 2004 20:09
Mon piano : Kawai VPC1 Pianoteq 6
Localisation : Var est

Re: Interstellar Main Theme - Version de Patrik Pietschmann

Message par bernard »

Et finalement, j'admets que le 1er Prélude du CBT est une ébauche de musique répétitive et minimaliste ! JS Bach était précurseur aussi dans ce domaine, le bougre !! :shock:
dans le même esprit répétitif chez Bach, très agréable à jouer au piano également

https://www.youtube.com/watch?v=FnpaMm_2QYc
Supernuva
Messages : 7
Enregistré le : mer. 16 sept., 2020 22:33
Mon piano : YAMAHA P125 WH

Re: Interstellar Main Theme - Version de Patrik Pietschmann

Message par Supernuva »

Jacques Béziat a écrit : sam. 21 nov., 2020 17:52 Finalement, ce style musical joue sur une obsession rythmique, qui déclenche une forme d'hypnotisme acoustique, et non pas sur une forme mélodique, toute mélodie s'en trouve bannie ou réduite a minima, d'où son nom.

C'est exactement ce que j'aime dans cette musique : le côté hypnoootique.
Mais je vous rassure mes goûts se réduisent pas non plus à ça car je suis un peu mélomane sur les bords :D
Répondre