Enfant de 7 ans et solfège ?

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Répondre
fredo67
Messages : 60
Enregistré le : ven. 16 oct., 2020 23:25

Enfant de 7 ans et solfège ?

Message par fredo67 »

Bonjour,

dans l'approche classique du piano, le solfège est clairement un élément incontournable de l'apprentissage. A l'inverse du blues et du jazz, ou une tradition de transmission orale est généralement privilégiée.
C'est d'autant plus marqué dans le jazz manouche ou la musique écrite est même vu d'un très mauvais oeil, elle aurait même tendance a freiner le développement musical (bonne oreille, capacité d'écoute et de mémorisation, précision rythmique, expressivité...).
Et puis, il faut également avouer que l'apprentissage du solfège n'est pas forcément ce qu'il y a de plus plaisant dans l'apprentissage de la musique.
Du coup je m'interroge : quelle place donner au solfège durant les séances d'apprentissage quotidiennes avec mon fiston de 7 ans ?
J'ai actuellement tendance à privilégier un apprentissage par transmission orale qui est, à mon sens, source d'un plaisir important et immédiat. Le solfège est complètement à la marge, avec à peine 2-3 minutes de pratique par jour.
Je précise que je ne suis pas prof de piano, ni même prof de musique, juste prof de maths... et amateur éclairé en guitare et clavier.
J'aimerai avoir votre point de vue sur mon approche.
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 2818
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 + orgue Content D2430

Re: Enfant de 7 ans et solfège ?

Message par Jacques Béziat »

fredo67 a écrit : dim. 15 nov., 2020 13:29
C'est d'autant plus marqué dans le jazz manouche ou la musique écrite est même vu d'un très mauvais oeil, elle aurait même tendance a freiner le développement musical (bonne oreille, capacité d'écoute et de mémorisation, précision rythmique, expressivité...).
Vieille discussion, des milliers de fois débattue et rebattue !

Réponse rapide :

L'improvisation est une chose, la tradition orale est une chose, l'apprentissage de la musique classique, qui est écrite, en est une autre.
Le solfège, oui, c'est TRÈS utile.
L'apprentissage dépend aussi de ses ambitions : musique pour se divertir le dimanche et les jours fériés, musique-passion, ambition professionnelle, etc...

Pour situer mon point de vue : je suis un modeste prof de piano, et j'ai pratiqué le classique, le jazz, la variété, l'accompagnement, l'improvisation, etc...
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
fredo67
Messages : 60
Enregistré le : ven. 16 oct., 2020 23:25

Re: Enfant de 7 ans et solfège ?

Message par fredo67 »

Bonjour Jacques,

oui bien sûr, le solfège est très important.

Je me questionne plutôt par rapport au dosage.
Dans l'approche classique, le solfège arrive en amont de la pratique instrumentale. J'aurais plutôt tendance à faire l'inverse, d'abord l'instrument avec le plaisir qu'il procure par l'intermédiaire d'une transmission orale, et en parallèle un apprentissage à petite dose et très progressif du solfège.
Des retours par rapport à cette manière de faire ?
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 2818
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 + orgue Content D2430

Re: Enfant de 7 ans et solfège ?

Message par Jacques Béziat »

fredo67 a écrit : dim. 15 nov., 2020 17:41 Bonjour Jacques,

oui bien sûr, le solfège est très important.

Je me questionne plutôt par rapport au dosage.
Dans l'approche classique, le solfège arrive en amont de la pratique instrumentale. J'aurais plutôt tendance à faire l'inverse, d'abord l'instrument avec le plaisir qu'il procure par l'intermédiaire d'une transmission orale, et en parallèle un apprentissage à petite dose et très progressif du solfège.
Des retours par rapport à cette manière de faire ?
Désolé de monopoliser (pour l'instant) la parole, mais pour moi le temps est trop précieux pour avancer comme un escargot dans l'apprentissage de la musique ! :roll:
Tous les élèves, notamment adultes, mais pas seulement, se plaignent qu'ils n'avancent pas assez vite dans la lecture des notes et que cela les ralentit dans l'apprentissage des morceaux.
La frustration peut venir certes d'un apprentissage trop dur et rigide, mais l'inverse également, j'en fais l'expérience tout le temps !

Je fais aussi de la Formation Musicale, mais je ne fais pas ce que je veux, je suis un protocole.
Cela ne serait que de moi, ça serait une autre histoire : lecture intensive, donc solfège, en parallèle des morceaux de la méthode.

Beaucoup de retours également sur les écoles qui n'osent plus (Conservatoire compris), traumatiser les gamins avec le solfège. :lol: :mrgreen:

Étant donné que, méthode douce ou pas, les deux tiers laissent tomber la musique au bout d'un, deux, ou trois ans, parce que manque de temps, de motivation réelle, de courage, ou d'intérêt réel pour la musique, personnellement je n'aurais cure que le solfège rebute les gens.
Attention, je ne dis pas non plus de revenir aux méthodes d'avant-guerre, mais certains ici me comprendront. 8)
Inutile de faire perdre du temps aux professeurs si on n'est pas motivé, et pourtant Dieu sait si j'ai mis de l'eau dans mon vin question exigences.
Et inutile de faire perdre leur temps aux gamins si on ne comprend pas qu'un instrument demande passion, temps, et ténacité.

La musique est un art difficile, qu'on peut certes apprivoiser a minima en amateur pour se faire plaisir (dans ce cas, il ne faut pas mettre la barre haut), mais qui est très exigeant et chronophage.
Il faut aimer la difficulté, et la voir comme un défi. Il n'existe pas d'intuition dans l'Art, c'est un domaine intellectuel et un long apprentissage.

Voilà, je me tais, j'ai fait le méchant de service ! :wink:
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
Terpsichore
Messages : 393
Enregistré le : mer. 02 mai, 2018 8:39

Re: Enfant de 7 ans et solfège ?

Message par Terpsichore »

Mais pourquoi toujours vouloir séparer piano (ou guitare, faute, harpe etc...) et solfège ?
Les deux sont aussi important alors qu'est ce qui empêche de les enseigner en même temps ? Surtout au début !
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 2818
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 + orgue Content D2430

Re: Enfant de 7 ans et solfège ?

Message par Jacques Béziat »

Terpsichore a écrit : dim. 15 nov., 2020 23:42 Mais pourquoi toujours vouloir séparer piano (ou guitare, faute, harpe etc...) et solfège ?
Les deux sont aussi important alors qu'est ce qui empêche de les enseigner en même temps ? Surtout au début !
Cher ami, si vous saviez !? :roll: :roll: :roll:
Les mots solfège et théorie musicale sont désormais des mots interdits ! On me l'a dit texto (avec ironie) en haut lieu !
Si vous pensez que j'exagère pour faire mon intéressant et flatter mon ego, renseignez-vous ! :wink: #-o

Et finalement, sous couvert de je ne sais quoi (clientélisme ?), on favorise une élite qui, elle, ne se gêne pas pour bosser à donf ! :lol:
Et il me semble qu'on en a parlé sur ce forum concernant les pays émergents !!!!
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
Terpsichore
Messages : 393
Enregistré le : mer. 02 mai, 2018 8:39

Re: Enfant de 7 ans et solfège ?

Message par Terpsichore »

Amie :wink:
Oh je sais bien. C'est comme le mot rigueur, c'est devenu un gros mot.
fredo67
Messages : 60
Enregistré le : ven. 16 oct., 2020 23:25

Re: Enfant de 7 ans et solfège ?

Message par fredo67 »

Merci beaucoup Jacques et Terpsichore pour vos contributions.

Le manque de rigueur et d'exigence, l'excès de bienveillance, se retrouvent à bien des niveaux... j'ai d'ailleurs l'impression que cela a contaminé une bonne part de la société !

Je vais dorénavant insisté davantage sur les partitions des morceaux étudiés. Actuellement, mon gamin bosse avec beaucoup de persévérance sur "calypso rumba", morceau qu'il aime particulièrement :


C'est un morceau un peu difficile pour son niveau et le passage à deux mains n'est pas évident. Mais la motivation reste intacte ;-)
Son enthousiasme est tel qu'il arrive à jouer la mélodie à la main droite sans regarder... depuis hier soir =D>

Sinon, je me demande quelles sont les exigences pour une éventuelle future entrée au conservatoire ? Et quel serait le rythme de travail nécessaire pour y arriver ?
La petite séance quotidienne de 30 minutes passe sans problème, mais cela est certainement insuffisant pour les hautes ambitions de mon gamin...
Répondre