Entretien du répertoire

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Répondre
santeuil
Messages : 14
Enregistré le : dim. 13 juil., 2014 11:56
Mon piano : Yamaha N3X
Localisation : Campagne

Entretien du répertoire

Message par santeuil »

Bonjour,
J'aimerais connaître vos manières d'entretenir votre répertoire. (Je ne m'adresse pas ici aux membres qui ont une mémoire d'éléphant ni aux pianistes professionnels, évidemment.)
Jouez-vous une ou deux fois par an un morceau que vous n'avez pas joué depuis longtemps histoire de se le remettre dans les doigts ? ou bien préférez-vous laisser "dormir" le morceau et le reprendre seulement quand vous le remettez à votre "programme" ?
J'ai l'impression pour ma part qu'un petit rappel de temps en temps ne me fait pas de mal, mais c'est peut-être inutile, du temps perdu ?
Le cerveau est quelquefois plus capable qu'on ne le pense…
Modifié en dernier par santeuil le mar. 13 oct., 2020 16:54, modifié 1 fois.
Pillg
Messages : 27
Enregistré le : lun. 12 oct., 2020 13:14

Re: Entretien du répertoire

Message par Pillg »

Pour ma part, je le reprend seulement quand je les remet au programme. et c'est souvent benefique de reprendre, l'oeuvre a souvent muri entre temps
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 2706
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 + orgue Content D2430
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: Entretien du répertoire

Message par Jacques Béziat »

Professionnel ou amateur, l'entretien de son répertoire passe, à mon avis, par la simple envie de se faire plaisir à les jouer. :wink:

Un pro, hors programme, aura envie comme tout musicien de jouer ses morceaux favoris, et les autres même moins appréciés permettent d'éviter la répétition et la monotonie.
L'amateur n'a nul besoin de se forcer à entretenir son répertoire, mais le simple plaisir de jouer lui fera entretenir son répertoire.
Tu perds ton temps si tu joues des morceaux que tu apprécies peu, en effet.
À toi de voir.
Je ne vois pas quoi dire d'autre. :)
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
pianojar
Messages : 7128
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: Entretien du répertoire

Message par pianojar »

Le problème pour les amateurs est l'equation entre temps consacré aux nouveaux morceaux et autres activités (impro, déchiffrage, maintien du repertoire. ...)
Après le niveau du pianiste est bien sur à prendre en considération
J'ai rejoué cette semaine après plusieurs mois quelques sonates de Scarlatti et en l'état ce serait difficilement presentable mais le degré de finition lors de l'apprentissage me parait important
Je vais voir dans les mois à venir car j'ai l'intention de garder plus de morceaux jouables
Mais comme l'a dit Jacques au-dessus cela passe par l'envie de se faire plaisir pour le choix des morceaux
Oukee
Messages : 147
Enregistré le : mar. 16 juil., 2019 18:47

Re: Entretien du répertoire

Message par Oukee »

Pour ma part, je remets sur le pupitre d'anciens morceaux au gré de mes envies du moment. Pourquoi l'un plutôt que l'autre, je ne saurai le dire. Par exemple, cela fait un moment que je n'ai pas touché à une sonate de Beethoven. Mais je suis certain que dans les prochains mois, l'envie me reviendra de m'y plonger et d'en rejouer une ou deux. Si je dois jouer un morceau au pied levé devant des amis, je choisis une pièce que je maîtrise sans avoir besoin d'y consacrer des heures pour la remettre à flot.

Je rejoins Jacques, l'amateur n'a de comptes à rendre qu'à lui-même.

Même les professionnels finissent par restreindre très sérieusement sur répertoire (ou plutôt, ce qu'ils jouent en concert, ce qui est assez différent), et approfondissent inlassablement les oeuvres qui leurs parlent. Quand on compare les programmes de concert d'Horowitz dans sa jeunesse avec ceux des années 60-70, c'est frappant (et pourtant, à cette époque Horowitz faire preuve d'originalité en mettant dans ses programmes Scarlatti, Clementi,...).
Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 2706
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 + orgue Content D2430
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: Entretien du répertoire

Message par Jacques Béziat »

Oukee a écrit : mar. 13 oct., 2020 13:51 (...)
Même les professionnels finissent par restreindre très sérieusement sur répertoire (ou plutôt, ce qu'ils jouent en concert, ce qui est assez différent), et approfondissent inlassablement les oeuvres qui leurs parlent. Quand on compare les programmes de concert d'Horowitz dans sa jeunesse avec ceux des années 60-70, c'est frappant (et pourtant, à cette époque Horowitz faire preuve d'originalité en mettant dans ses programmes Scarlatti, Clementi,...).
Je pense aussi que pour tout pianiste concertiste, une notoriété finit pas coller à son image, la plupart sont attendus pour leur spécialité, une interprétation originale et/ou particulièrement remarquée d'œuvres spécifiques, et les organisateurs utilisent cette notoriété.
Beaucoup de pianistes pros se retrouvent souvent piégés par ce phénomène, et se retrouvent condamnés à jouer telles ou telle œuvres, au point de restreindre leur répertoire public, mais ceci est valable aussi pour un peintre, un comédien, ou tout autre artiste.
Ce qui ne signifie pas qu'à titre personnel, s'il lui reste du temps, il n'entretient pas son répertoire, le plaisir de jouer est inhérent au musicien.

Personnellement, comme tout le monde ici je pense, j'ai mes morceaux habituels, d'autres que je joue plus rarement, d'autres qui sont au placard mais que je jouerai à nouveau quand l'envie me prendra.
« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli
Tatafanfan
Messages : 1075
Enregistré le : mer. 05 avr., 2017 8:51
Mon piano : RIPPEN après deux numériques et un autre
Localisation : Boul'Bill' (Ile de France Ouest)

Re: Entretien du répertoire

Message par Tatafanfan »

Jacques Béziat a écrit : mar. 13 oct., 2020 15:06

Personnellement, comme tout le monde ici je pense, j'ai mes morceaux habituels, d'autres que je joue plus rarement, d'autres qui sont au placard mais que je jouerai à nouveau quand l'envie me prendra.
Oui, c'est, à mon niveau, exactement ma manière de faire, avec en "prime", lorsque je finis ma séance quotidienne, un petit bonus pour me faire plaisir : soit le 7ème prélude de l'op. 28 de Chopin, soit le 1er prélude du Clavier bien tempéré de JSB, soit la 15ème valse de Brahms! Disons un petit clin d'oeil que je me fais, quelquefois même deux de ces 3 morceaux mentionnés ! Un genre de "That's all, folks" à la fin de dessins animés!
:lol: :lol: :lol:
J'ai appris que la voie du progrès n'était ni rapide ni facile.
Marie Curie
Répondre