apprentissage Presto -

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Avatar du membre
Presto
Messages : 4250
Enregistré le : sam. 19 juil., 2014 17:07
Mon piano : Roland FP80, Erard/Schimmel 130 cm
Localisation : Liège

Re: apprentissage Presto - travail 10-2

Message par Presto »

tu n'as jamais qu'une bonne petite quinzaine de pages, simples et faciles il est vrai, en chantier :wink:
"Vivi felice" Domenico Scarlatti
Oukee
Messages : 636
Enregistré le : mar. 16 juil., 2019 18:47
Mon piano : Sauter 118 R2
Localisation : Yvelines

Re: apprentissage Presto - travail 10-2

Message par Oukee »

Presto a écrit : dim. 24 janv., 2021 11:40 à propos des notes du dessous il y a un gros scud, c'est le fa-lab de la mesure 20, je ne sais pas ce que tu en penses mais à tempo plus rapide il met totalement la pagaille. La main bouge beaucoup il me semble dans cette section.
Dans un de ses tutos, Paul Barton joue cette étude, et en regardant bien, on voit qu'il supprime purement et simplement le Fa. Une vraie simplification pour le coup [-X !
Avatar du membre
Presto
Messages : 4250
Enregistré le : sam. 19 juil., 2014 17:07
Mon piano : Roland FP80, Erard/Schimmel 130 cm
Localisation : Liège

Re: apprentissage Presto - travail 10-2

Message par Presto »

Je les avais vus pour la première étude mais je viens de voir les doigtés de Fontana pour la seconde, ils sont pour le moins déroutants !
https://ks4.imslp.info/files/imglnks/us ... _no._1.pdf
"Vivi felice" Domenico Scarlatti
Avatar du membre
quazart
Messages : 3628
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : ND du Guildo (22) et Rueil Malmaison (92)

Re: apprentissage Presto - travail 10-2

Message par quazart »

Presto a écrit : lun. 25 janv., 2021 10:32 tu n'as jamais qu'une bonne petite quinzaine de pages, simples et faciles il est vrai, en chantier :wink:
C'est bien pour ça que je ne peux pas trop me disperser en ce moment...
Mais j'ai timidement abordé une reprise de ces Etudes, je n'avais pas envisagé celle-ci mais effectivement, pourquoi pas :!: ça ferait peut-être du bien à mon doigt à ressaut :idea: (annulaire main droite)
Dieu a créé le chat pour que l'homme puisse caresser un tigre

Mes enregistrements
Avatar du membre
quazart
Messages : 3628
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : ND du Guildo (22) et Rueil Malmaison (92)

Re: apprentissage Presto - travail 10-2

Message par quazart »

Presto a écrit : mer. 27 janv., 2021 12:02 Je les avais vus pour la première étude mais je viens de voir les doigtés de Fontana pour la seconde, ils sont pour le moins déroutants !
https://ks4.imslp.info/files/imglnks/us ... _no._1.pdf
Je le crois pas :shock: :shock: :shock:
Et Chopin, il en dit quoi ??? #-o
Dieu a créé le chat pour que l'homme puisse caresser un tigre

Mes enregistrements
Spianissimo
Messages : 3421
Enregistré le : mar. 09 juin, 2015 18:28
Mon piano : YAMAHA U3
Contact :

Re: apprentissage Presto - travail 10-2

Message par Spianissimo »

J'ai regardé sans essayer sur un piano, ça paraît effectivement très spécial comme doigtés (et pas que sur la 2....).
Que veulent dire les croix ? pas bien compris...
Sur la 2, à aucun moment il n'utilise le cinquième doigt :shock:
C'est sympa de parler mais jouons maintenant...
http://www.youtube.com/user/andante5133
Oukee
Messages : 636
Enregistré le : mar. 16 juil., 2019 18:47
Mon piano : Sauter 118 R2
Localisation : Yvelines

Re: apprentissage Presto - travail 10-2

Message par Oukee »

C’est un doigté à la rigueur pour la gamme chromatique seule, sans les accords, mais on ne voit pas bien l’intérêt...
Avatar du membre
quazart
Messages : 3628
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : ND du Guildo (22) et Rueil Malmaison (92)

Re: apprentissage Presto - travail 10-2

Message par quazart »

Spianissimo a écrit : mer. 27 janv., 2021 14:31 J'ai regardé sans essayer sur un piano, ça paraît effectivement très spécial comme doigtés (et pas que sur la 2....).
Que veulent dire les croix ? pas bien compris...
Sur la 2, à aucun moment il n'utilise le cinquième doigt :shock:
Ca signifie que la note est à prendre par l'autre main !
Dieu a créé le chat pour que l'homme puisse caresser un tigre

Mes enregistrements
poppotame
Messages : 1060
Enregistré le : ven. 26 juin, 2015 15:23
Mon piano : Yamaha C2X
Localisation : Cagnes sur Mer
Contact :

Re: apprentissage Presto - travail 10-2

Message par poppotame »

Hallucinant !
Si ça ne venait pas de toi Presto, j'aurais cru à un fake !
Je n'ai peut être pas bien regardé, mais non seulement beaucoup de notes sont prises à gauche, mais avec ce doigté, beaucoup de notes des accords ne sont pas jouées non ?
Quelle tricherie !!!! :lol: :lol: :lol:
Oukee
Messages : 636
Enregistré le : mar. 16 juil., 2019 18:47
Mon piano : Sauter 118 R2
Localisation : Yvelines

Re: apprentissage Presto - travail 10-2

Message par Oukee »

Déjà, sur la première étude, le doigté est « à l’envers »...
Avatar du membre
quazart
Messages : 3628
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : ND du Guildo (22) et Rueil Malmaison (92)

Re: apprentissage Presto - travail 10-2

Message par quazart »

poppotame a écrit : mer. 27 janv., 2021 14:53 Quelle tricherie !!!! :lol: :lol: :lol:
HA! Quand même !!! :mrgreen: :lol: :lol: :lol:
Dieu a créé le chat pour que l'homme puisse caresser un tigre

Mes enregistrements
Avatar du membre
Presto
Messages : 4250
Enregistré le : sam. 19 juil., 2014 17:07
Mon piano : Roland FP80, Erard/Schimmel 130 cm
Localisation : Liège

Re: apprentissage Presto - travail 10-2

Message par Presto »

Les doigtés de la première ont leurs partisans, j'ai entendu un jeune qui la jouait très bien et qui défendait ces doigtés. Mais ceux de la 2e sont déroutants.
Le hic c'est que cette édition vient d'un des plus proches de Chopin, j'ai pour part cru à une erreur typographique ou me suis demandé si ce n'était pas une transcription pour un autre instrument, cordes ? , Mais non !
Une clé de compréhension peut-être : il n'emploie jamais le 5e comme s'il en avait perdu l'usage ?

Personnage haut en couleurs :
Fontana Julian (Jules) Ignacy, compositeur polonais, pianiste, éducateur, avocat, journaliste et traducteur, ami, étudiant, copiste et rédacteur en chef des Oeuvres posthumes de Chopin. Issu d'une famille d'architectes italiens remarquables installés en Pologne au XVIIIe siècle, il fréquente avec Chopin le lycée de Varsovie et le conservatoire J. Elsner. À partir de 1828, il étudia à la Faculté de droit et d'administration de l'Université de Varsovie; participant au soulèvement de novembre. En exil, il séjourne à Hambourg, Paris (1832), en Angleterre (1832 / 3-1835), de nouveau à Paris (1835-1844), à Cuba et aux États-Unis (1844-1851), de nouveau à Paris (1851-1869) )).

L'un des amis les plus proches de Chopin, présent avec lui depuis son plus jeune âge. Ses contacts avec Chopin pendant la période de Varsovie étaient très étroits. En 1828, dans la salle F. Bucholtz, il interprète avec lui le Rondo en ut majeur pour 2 pianos. (op. 73). Après la chute du soulèvement de novembre, il rencontra Chopin à Paris en 1832 et fut son élève pendant quelque temps. Il a souligné ce fait dans ses dernières années. Puis il s'installe à Londres, où il joue, entre autres, accompagné de I. Moscheles. En 1835, il revient en France et s'installe chez Chopin. Dès lors, il a travaillé en étroite collaboration comme copiste et secrétaire personnel.

En 1841, il avait fait une cinquantaine d'exemplaires équitables pour Chopin, qui servaient de base aux éditions française, anglaise et allemande. Il était particulièrement accablé par les ordres de 1838, lorsque Chopin s'est engagé avec G. Sand. Chopin, absent de Paris, lui confie tous ses intérêts: négocier avec les éditeurs, faire des copies et relire des manuscrits pour l'impression; Fontana a parfois suggéré quelques changements à Chopin (Polonaise en ut mineur, Op. 40, dédiée à Fontana).

En 1839, il tenta pour la première fois de se libérer de l'influence de Chopin. Il sortit avec des concerts et resta plus longtemps à Bordeaux. En 1841, il revient à Paris et se retrouve à nouveau proche de Chopin. À l'automne 1841, il rompit le contact avec lui et s'intéressa sérieusement à la comp. Après un concert à la salle Erard de Paris le 17 mars 1843, il part en tournée (Vichy, Dieppe, Aix-la-Chapelle).

Au printemps 1844, il se rend à Cuba et s'installe à La Havane. Là, il a acquis une reconnaissance artistique et est devenu le directeur de la Havana Philharmonic Society. Il a été le premier à présenter les œuvres de Chopin jusqu'alors inconnues à Cuba. Fin 1845, il s'installe à New York, où il donne des concerts avec l'élève de Paganini, C. Sivori. Il est devenu le représentant pour toute l'Amérique de la compagnie de piano Pleyel. En août 1848, il séjourne brièvement à Londres (il correspond avec Chopin, mais la rencontre n'a pas lieu). En 1851, il s'installe définitivement à Paris. Jusqu'en 1859, il se consacre à l'édition des œuvres de Chopin restées dans les manuscrits (Oeuvres posthumes, op. 66-74) avec l'autorisation de la famille du défunt. Il participe activement aux concerts de promotion de l'édition posthume (Salle Pleyel, 1856 et 1857).

La mort subite de sa femme en 1855 le prive de son gagne-pain. Ayant perdu l'ouïe au début des années 1960, il a déplacé ses intérêts vers le monde littéraire: il a publié des articles, traduit Don Quichotte de Cervantes de l'original en polonais (le manuscrit non publié brûlé), il a annoncé les dissertations: Quelques remarques sur le polonais orthographe (1866, 1869) et astronomie folk (1869). Restant dans la pauvreté et la souffrance physique afin de sauver le reste du capital de sa femme décédée pour son fils, il s'est suicidé.

Le travail de Fontana est fortement influencé par Chopin. Elle se manifeste principalement dans la composition du piano, et dans l'œuvre elle-même en termes d'harmonie, de son. l'aura, la recherche de formes, et enfin les emprunts directs: réminiscences et citations. Les caractéristiques individuelles ont été révélées par Fontana dans la série de miniatures, op. 8 et 9, et surtout dans le fantasme La Havanne, op. 10. En tant que premier compositeur d'Europa. Il y a introduit des éléments du folklore cubain et espagnol, avant, entre autres Rhapsodie espagnole de F. Liszt, fondée 18 ans plus tard.
https://en.chopin.nifc.pl/chopin/person ... ana/id/522 + googletrad
Modifié en dernier par Presto le mer. 27 janv., 2021 15:49, modifié 1 fois.
"Vivi felice" Domenico Scarlatti
Spianissimo
Messages : 3421
Enregistré le : mar. 09 juin, 2015 18:28
Mon piano : YAMAHA U3
Contact :

Re: apprentissage Presto - travail 10-2

Message par Spianissimo »

quazart a écrit : mer. 27 janv., 2021 14:44
Spianissimo a écrit : mer. 27 janv., 2021 14:31 J'ai regardé sans essayer sur un piano, ça paraît effectivement très spécial comme doigtés (et pas que sur la 2....).
Que veulent dire les croix ? pas bien compris...
Sur la 2, à aucun moment il n'utilise le cinquième doigt :shock:
Ca signifie que la note est à prendre par l'autre main !
Il me semble que c'est impossible sauf à arpéger parfois, ce qui me paraît incompatible avec l'étude telle qu'on l'entend habituellement....
C'est sympa de parler mais jouons maintenant...
http://www.youtube.com/user/andante5133
Avatar du membre
Presto
Messages : 4250
Enregistré le : sam. 19 juil., 2014 17:07
Mon piano : Roland FP80, Erard/Schimmel 130 cm
Localisation : Liège

Re: apprentissage Presto - travail 10-2

Message par Presto »

pas compris non plus les croix. Pas trouvé d'infos non plus sur ce fameux 5e doigt manquant !
"Vivi felice" Domenico Scarlatti
Spianissimo
Messages : 3421
Enregistré le : mar. 09 juin, 2015 18:28
Mon piano : YAMAHA U3
Contact :

Re: apprentissage Presto - travail 10-2

Message par Spianissimo »

Presto a écrit : mer. 27 janv., 2021 15:40 Une clé de compréhension peut-être : il n'emploie jamais le 5e comme s'il en avait perdu l'usage ?
ah oui....ça compliquerait un peu la donne. L'absence du 5 met un peu tout le système de doigtés plus "classique" de l'étude en l'air...
je serais curieux de voir quelqu'un la jouer avec ce doigté...parce que effectivement, ça implique quelques "tricheries"... :!:
C'est sympa de parler mais jouons maintenant...
http://www.youtube.com/user/andante5133
Spianissimo
Messages : 3421
Enregistré le : mar. 09 juin, 2015 18:28
Mon piano : YAMAHA U3
Contact :

Re: apprentissage Presto - travail 10-2

Message par Spianissimo »

Presto a écrit : mer. 27 janv., 2021 15:50 pas compris non plus les croix. Pas trouvé d'infos non plus sur ce fameux 5e doigt manquant !
Le 5 n'apparaît sur aucune des 6 études de la partition...ce Fontana avait donc probablement un doigt en moins (ou en avoir perdu l'usage)...et on trouve ça difficile avec 10 doigts...pffff.... :mrgreen:
C'est sympa de parler mais jouons maintenant...
http://www.youtube.com/user/andante5133
Avatar du membre
quazart
Messages : 3628
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : ND du Guildo (22) et Rueil Malmaison (92)

Re: apprentissage Presto - travail 10-2

Message par quazart »

Mais quel intérêt de publier des doigtés spécifiques à un cas particulier ? Il ne connaissait pas ceux de Chopin ?
Enfin, ça peut arranger les pianistes ayant un 5 trop faible, mais ça dénature complètement l'étude (et même toutes !)
Spianissimo a écrit : mer. 27 janv., 2021 15:48 Il me semble que c'est impossible sauf à arpéger parfois, ce qui me paraît incompatible avec l'étude telle qu'on l'entend habituellement....
Ca pose un problème de rythme, oui... à moins de pouvoir répéter rapidement avec le pouce... pas si évident proprement sauf à shunter le 1er.
Très bizarre !
Dieu a créé le chat pour que l'homme puisse caresser un tigre

Mes enregistrements
Oukee
Messages : 636
Enregistré le : mar. 16 juil., 2019 18:47
Mon piano : Sauter 118 R2
Localisation : Yvelines

Re: apprentissage Presto - travail 10-2

Message par Oukee »

Même la dédicace est erronée : sur la page de couverture, elle indique Hiller et Liszt alors que Liszt est bien le seul dédicataire.
Avatar du membre
quazart
Messages : 3628
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : ND du Guildo (22) et Rueil Malmaison (92)

Re: apprentissage Presto - travail 10-2

Message par quazart »

Et Liszt est prénommé "J' Liszt !!!! un cousin de Franz ?...... :mrgreen: ou de Ferenc :idea: :arrow:
Dieu a créé le chat pour que l'homme puisse caresser un tigre

Mes enregistrements
Avatar du membre
Presto
Messages : 4250
Enregistré le : sam. 19 juil., 2014 17:07
Mon piano : Roland FP80, Erard/Schimmel 130 cm
Localisation : Liège

Re: apprentissage Presto - travail 10-2

Message par Presto »

quazart a écrit : mer. 27 janv., 2021 16:47 Mais quel intérêt de publier des doigtés spécifiques à un cas particulier ? Il ne connaissait pas ceux de Chopin ?
oui, c'est très intriguant tout cela, d'autant que Fontana était un des plus proches amis de Chopin.
La contrainte du 5e doigt manquant retire beaucoup d'arguments aux défenseurs des doigtés de la première au nom d'une hypothétique fidélité à Chopin...
Finalement amusant tout cela :wink:
"Vivi felice" Domenico Scarlatti
Répondre