Apprentissage (Oukee) - Bach-Liszt-Fugues pour orgue BWV 542/2 (V2) et BWV 544/2 (V1)

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Frely
Messages : 397
Enregistré le : ven. 17 avr., 2020 8:42
Mon piano : Yamaha CLP 645
Localisation : Mons (Belgique)

Re: Apprentissage (Oukee) - intermède 2 (Ginastera-Cuyana)

Message par Frely »

Comme disent nos amis de la Perfide Albion : « Each day is a school day ».
Et avec PianoMajeur on découvre chaque jour. Merci Oukee !

Après on aime...ou pas (je parle de la pièce, pas de ton interprétation ).
Oukee
Messages : 538
Enregistré le : mar. 16 juil., 2019 18:47
Mon piano : Sauter 118 R2
Localisation : Yvelines

Re: Apprentissage (Oukee) - intermède 2 (Ginastera-Cuyana)

Message par Oukee »

Ninoff a écrit : sam. 30 janv., 2021 22:34 Bonsoir Oukee,
Pour un déchiffrage c’est très bien, évidemment maintenant il faut affiner.
En tout cas une très belle musique, Ginastera est très étonnant..
Et j’aime beaucoup sa musique, très riche et harmonieuse
Merci de ce partage
Merci Ninoff. Je ne pensais pas d'abord travailler ces pièces (je compte mettre dans "intermède" des déchiffrages, juste pour le plaisir d'évoquer brièvement des oeuvres sans forcément les approfondir). Mais, après avoir jeté un oeil au deux autres morceaux de cet opus, difficile de résister...
Marcel Patulacci a écrit : sam. 30 janv., 2021 22:01 C'est en très bonne voie, je verrai bien un peu plus de douceur dans l'interprétation.
Oui, cela devrait venir avec un peu de pratique.
Oukee
Messages : 538
Enregistré le : mar. 16 juil., 2019 18:47
Mon piano : Sauter 118 R2
Localisation : Yvelines

Re: Apprentissage (Oukee) - Bach/Liszt - Fugue pour orgue BWV 542/2

Message par Oukee »

Je présente l'avancement d'un morceau démarré pendant les fêtes : la deuxième partie de la "Fantaisie et fugue pour orgue en sol m", de Bach dans la transcription de Liszt. J'arrive enfin au bout, malgré quelques passages périlleux.
Je n'étais pourtant pas un fanatique des transcriptions de l'orgue au piano, cela vire facilement à la surenchère d'octaves et d'accords (dans le genre, Busoni a la main lourde). Mais le transcription de Liszt est une telle prouesse que l'on ne peut que s'incliner.
Pour le travail, c'est du classique : identifier les entrées du sujet et des contre-sujets, se prendre la tête avec les doigtés, se tordre un peu les mains dans les passages scabreux, travailler lentement...
Prochaine version bientôt j'espère.
Carla Rocío
Messages : 187
Enregistré le : ven. 25 déc., 2020 9:07
Mon piano : Hoffmann P188

Re: Apprentissage (Oukee) - Bach/Liszt - Fugue pour orgue BWV 542/2

Message par Carla Rocío »

Y a un truc tellement Grand qui ressort des transcriptions que Liszt a faites de Bach, ça ressort dans ton jeu même quand c’est un peu retenu et surtout on sent que tu baignes dedans :D
Les passages avec plein de notes genre 3.45, 4.00, la fin etc ça sonne super ample je trouve sublime =D>
Avatar du membre
quazart
Messages : 3550
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : ND du Guildo (22) et Rueil Malmaison (92)

Re: Apprentissage (Oukee) - Bach/Liszt - Fugue pour orgue BWV 542/2

Message par quazart »

Oukee a écrit : mar. 02 févr., 2021 23:45 Je présente l'avancement d'un morceau démarré pendant les fêtes : la deuxième partie de la "Fantaisie et fugue pour orgue en sol m", de Bach dans la transcription de Liszt. J'arrive enfin au bout, malgré quelques passages périlleux.
Je n'étais pourtant pas un fanatique des transcriptions de l'orgue au piano, cela vire facilement à la surenchère d'octaves et d'accords (dans le genre, Busoni a la main lourde). Mais le transcription de Liszt est une telle prouesse que l'on ne peut que s'incliner.
Pour le travail, c'est du classique : identifier les entrées du sujet et des contre-sujets, se prendre la tête avec les doigtés, se tordre un peu les mains dans les passages scabreux, travailler lentement...
Prochaine version bientôt j'espère.
C'est déjà très bien avancé, et impressionnant :D =D>
Je suis bien d'accord : entre Liszt et Busoni, il n'y a vraiment pas photo !
Il y a juste une chose qui me gêne dans ton choix interprétatif, c'est le piqué des notes qui est presque staccato, ça sonne sèchement pour une pièce d'orgue, mais ce n'est que mon avis...
Tu fais le prélude dans la foulée ?
Dieu a créé le chat pour que l'homme puisse caresser un tigre

Mes enregistrements
Spianissimo
Messages : 3367
Enregistré le : mar. 09 juin, 2015 18:28
Mon piano : YAMAHA U3
Contact :

Re: Apprentissage (Oukee) - Bach/Liszt - Fugue pour orgue BWV 542/2

Message par Spianissimo »

Il est bien chargé ce pupitre avec la fin de la ballade n°4 et cette Fantaisie et Fugue de Bach/Liszt que j'adore et que j'ai travaillé pendant un très long moment l'année dernière ou l'année d'avant, sans concrétiser tout ce travail par un enregistrement, j'avoue avoir laissé tomber à moment donné, car pour lui rendre son intense musicalité à cette fugue, il faut à mon avis être un énorme cador du genre trifonov ? je ne sais pas si tu connais sa version ? j'adore !
Bravo de t'être lancé en tout cas, je n'ai pas de conseil à te donner, mais c'est un bon début techniquement. Reste à lui donner toute sa majestuosité. Bon courage !!!!
C'est sympa de parler mais jouons maintenant...
http://www.youtube.com/user/andante5133
Avatar du membre
Marcel Patulacci
Messages : 613
Enregistré le : jeu. 29 août, 2019 11:16
Mon piano : Yamaha C1X SH

Re: Apprentissage (Oukee) - Bach/Liszt - Fugue pour orgue BWV 542/2

Message par Marcel Patulacci »

Encore un gros travail d'accompli !!! Bravo Oukee =D>

Reste à peaufiner de-ci de-là et ce sera magnifique !
Et pour le coup, je trouve que le son de ton piano se prête bien à ce répertoire.
Aurele27
Messages : 1749
Enregistré le : sam. 17 juin, 2017 9:17
Mon piano : Yamaha G2
Localisation : Vernon (27)

Re: Apprentissage (Oukee) - Bach/Liszt - Fugue pour orgue BWV 542/2

Message par Aurele27 »

Je crois que j’ai trouvé qqun qui a encore plus de chantiers que moi en cours :mrgreen:

Bravo pour mener tout ça de front, très bien mené en plus !
Ces transcriptions sont superbes, et c’est déjà bien avancé. =D>
pianojar
Messages : 7467
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: Apprentissage (Oukee) - Bach/Liszt - Fugue pour orgue BWV 542/2

Message par pianojar »

J'adore toutes ces transcriptions qui souvent sont vraiment difficiles techniquement (voir le fil dédié)
Pas de conseils à mon niveau mais c'est déjà plus que décanté car c'est un gros travail pour tout mettre en place (voix, doigtés etc...) et cela s'écoute agréablement (en plus ma tonalité de prédiclection !)
Je me rend compte que dans le fil dédié aux transcriptions de Bach, celle-ce n'y figure pas je vais donc rajouter la version proposée par Spiani de Trifonov
Avatar du membre
EusebiusLesage
Messages : 119
Enregistré le : mar. 07 avr., 2020 11:07
Mon piano : Yamaha C3
Contact :

Re: Apprentissage (Oukee) - Bach/Liszt - Fugue pour orgue BWV 542/2

Message par EusebiusLesage »

Je viens d'écouter ton Bach/Liszt, bravo déjà pour cette étape, je sais à quel point ce genre de pièce est une prise de tête pour les doigtés et la conduite des voix.
Je n'ai pas travaillé cette transcription en particulier mais la suivante en la mineur (BWV 543), donc je vais rester générique dans mon commentaire en rejoignant quazart sur le choix de toucher qui surprend. Tu as presque un toucher Mozartien qui joue en légèreté, à part quelque pièces particulières je vois le son de Bach beaucoup plus "gras" en allant plus chercher le son sur la pulpe du doigt. D'autant plus comme cela a été souligné qu'on est sur une transcription d'une pièce pour orgue donc on s'attend d'autant plus à un son qui occupe l'espace. Je trouve aussi qu'en voulant jouer léger cela nuit à la conduite des phrases par moment parce que les ruptures de legato quand il est physiquement impossible deviennent plus saillantes du fait que le son ne projette pas et du coup on perd en continuité des lignes mélodiques.
C'est évidemment beaucoup plus facile à dire derrière mon clavier qu'à faire mais en gros j'essayerais de donner plus de gras au son en faisant attention à la conduite des lignes surtout quand le legato physique est impossible pour moins briser les phrases.
Oukee
Messages : 538
Enregistré le : mar. 16 juil., 2019 18:47
Mon piano : Sauter 118 R2
Localisation : Yvelines

Re: Apprentissage (Oukee) - Bach/Liszt - Fugue pour orgue BWV 542/2

Message par Oukee »

Merci pour vos commentaires et encouragements :D !
@Carla, @Pianojar : ce qui est intéressant, c'est que Liszt a créé un genre (la transcription de pièces d'orgue) dans lequel se sont engouffrés ensuite pas mal de pianistes-compositeurs, avec une espèce de "course à l'armement" pour rendre l'orgue au piano. Un de ses élèves, Eugen d'Albert, a réalisé (avec succès je trouve) des transcriptions de 6 autres préludes et fugues, dans l'esprit de Liszt : Grand (c'est le terme qui convient), mais sans surcharge excessive.
@Quazart, @EusebiusLesage : j'avais choisi effectivement un toucher assez léger, mais je vais revoir à la lumière de vos avis car il y a des ruptures, cela manque de fluidité. Peut-être aussi mettre un peu plus de pédale.
Sur le premier volet (la fantaisie) : je ne pense pas la jouer, c'est vraiment un morceau pour l'orgue très difficile à rendre au piano, et oui Spianissimo, Trifonov joue l'ensemble parfaitement, mais c'est Trifonov :mrgreen:.
@Aurèle : il y a plusieurs morceaux que je laisse en stand-by pour les reprendre un peu plus tard. J'en travaille donc vraiment 3 en parallèle par période de 2/3 semaines, ce qui est déjà beaucoup pour moi.
@Marcel : content que l'enregistrement rende un peu justice au piano :) ; Il a quand même beaucoup bougé dernièrement, et aura besoin bientôt d'un accord.
Oukee
Messages : 538
Enregistré le : mar. 16 juil., 2019 18:47
Mon piano : Sauter 118 R2
Localisation : Yvelines

Re: Apprentissage (Oukee) - Chopin Sonate Op58 (4. Presto non tanto)

Message par Oukee »

Oukee a écrit : mer. 23 déc., 2020 23:20 Merci Aurèle et Quazart !
En fait, pour la mesure 222, c’est l’enchaînement avec le dernier groupe de 221 qui pose problème, si l’on veut éviter de garder la main ouverte.
Pas d'enregistrement, mais des nouvelles du travail en cours sur le final de la 3ième sonate de Chopin. J'ai du me rendre à l'évidence : les doigtés que je mettais sur toute la dernière partie (pour ceux qui connaissent, lorsque la MG passe en sextolets avec des écarts très difficiles) étaient en grande partie à côté de la plaque [-X . Le seul doigté qui convient est 532123, 542124 ou 542123 selon les positions, même celles pour lesquelles à première vue cela semble impossible. Il s'agit en définitive de revenir au geste le plus naturel (même si cela ne tombe pas sous les doigts, ce qui est typique de Chopin).
Je repars donc avec cette nouvelle approche technique. Au passage, ceci illustre une règle bien connue : un doigté s'éprouve et se valide à un tempo proche du mouvement définitif. Ceux qui connaissent très bien l'instrument et leurs capacités vont faire très vite le bon choix. Sinon, il faut revenir en arrière avec le "bon" doigté, ou renoncer quand les solutions de substitution conduisent à une impasse.
Enfin, j'ai sous-estimé le morceau (car il se déchiffre plutôt bien) : c'est en fait, de loin, le plus difficile auquel je me sois confronté à ce jour (je laisse de côté les Etudes) compte de l'endurance et de l'énergie qu'il demande au tempo prescrit #-o.
Modifié en dernier par Oukee le mer. 10 févr., 2021 0:51, modifié 1 fois.
Avatar du membre
quazart
Messages : 3550
Enregistré le : dim. 04 juin, 2017 0:06
Mon piano : Yamaha C1X, Kawai CA67
Localisation : ND du Guildo (22) et Rueil Malmaison (92)

Re: Apprentissage (Oukee) - Chopin Sonate Op58 (4. Presto non tanto)

Message par quazart »

Très intéressant !
Je regarderai demain les doigtés, mais sur le principe je ne suis pas tellement surpris par ton choix.
Pour le tempo requis... les indications de Chopin (je suppose que le 100 à la noire pointée est de lui) sont toujours très rapides, il jouait sur des claviers plus légers aux touches plus étroites... Personnellement ça ne me gênerait absolument pas de jouer (si possible) tout ce mouvement à une valeur bien plus basse, avec un caractère plus majestueux et une sonorité aussi ample que possible, je n'ai pas d'exemple en tête mais je ne pense pas que tous les interprètes aillent aussi vite. Il faut tenir ce passage en sextolets, je me doute que c'est très, très dur (je ne l'ai que déchiffré et joué à moyenne vitesse, c'est déjà pas simple !), après, il reste la coda pour éventuellement accélérer un peu et finit en apothéose !
Merci en tout cas pour ces nouvelles, et... courage ! :D
Dieu a créé le chat pour que l'homme puisse caresser un tigre

Mes enregistrements
Oukee
Messages : 538
Enregistré le : mar. 16 juil., 2019 18:47
Mon piano : Sauter 118 R2
Localisation : Yvelines

Re: Apprentissage (Oukee) - Chopin Etude op25 no8_V1

Message par Oukee »

Comme le fait Spianissimo sur son fil d'apprentissage, j'ouvre un fil rouge "Etudes de Chopin" pour partager le travail que je redémarre sur ce corpus. Pour commencer, un premier rendu à un tempo de travail de l'étude op25 no 8 "pour les sixtes". Elle « tire » pas mal sur les doigts, mais heureusement n’est pas trop longue, et surtout est très musicale, ce à qui rend son travail finalement plutôt agréable.

Carla Rocío
Messages : 187
Enregistré le : ven. 25 déc., 2020 9:07
Mon piano : Hoffmann P188

Re: Apprentissage (Oukee) - Chopin Etude op25 no8_V1

Message par Carla Rocío »

Tu vas nous faire toutes les études ?
D'habitude je l'aime pas trop celle-là mais à ce tempo je l'ai trouvé jolie pour une fois, musicale. Et malgré la rigidité du début tout ça! C'est chouette de la poster déjà à ce stade. Vivement la suite et toutes les autres :mrgreen:
Spianissimo
Messages : 3367
Enregistré le : mar. 09 juin, 2015 18:28
Mon piano : YAMAHA U3
Contact :

Re: Apprentissage (Oukee) - Chopin Etude op25 no8_V1

Message par Spianissimo »

Salut Oukee, beau travail, je sens que tu vas aller bien plus vite que moi pour en enregistrer beaucoup...
Techniquement, très belle maîtrise des sixtes.
Musicalement, un peu trop sec à mon goût. J'aime bien l'entendre un peu plus fondue et avec + de nuances. Facile à dire .... :mrgreen:
Pour moi, il ne faut pas hésiter à mettre un peu plus de liant (que ce soit par un vrai legato .... ou par un peu plus de pédale...), mais ce n'est que mon opinion à moi, qui est discutable et je sais que ce n'est peut-être pas ton point de vue (pour l'usage de la pédale...)
C'est sympa de parler mais jouons maintenant...
http://www.youtube.com/user/andante5133
Oukee
Messages : 538
Enregistré le : mar. 16 juil., 2019 18:47
Mon piano : Sauter 118 R2
Localisation : Yvelines

Re: Apprentissage (Oukee) - Chopin Etude op25 no8_V1

Message par Oukee »

Merci Carla et Spianissimo pour votre écoute.
La difficulté est en effet de jouer avec fraîcheur et un peu d’insouciance, en donnant l’illusion du legato...mais c’est pour cela que l’étude est intéressante à travailler.
@Spianissimo : le caractère fondu dépend beaucoup de la MG, dont l’écriture est redoutable en fait (le saut après la première note piquée de chaque groupe avant d’enchaîner rapidement la batterie d’accord). Je crois que je vais l’apprendre par cœur pour la sécuriser.

@Carla : non, pas d’intégrale ! En fait, en travaillant la ballade, j’ai réalisé que je n’étais pas terrible dans les double notes. J’ai donc décidé de travailler (ou retravailler selon le cas) les études 25/6, 25/8 et 25/10, et de compléter par 10/4 (redoutable pour travailler l’égalité) et 10/12 (parce que l’étude est assez complète en fait).
Mon objectif est surtout de travailler plus intelligemment que je ne le faisais auparavant, en prêtant attention aux gestes, au son, à la manière d’éviter les crispations. En plus, il y a tellement de détails d’écriture dans ces morceaux...
Sur le tempo, je resterai de toute façon loin des indications de Chopin :( : je vais faire des efforts (il s’agit quand même d’études !), mais à un moment, le prix à payer pour gagner les crans de métronome est très élevé.
Ninoff
Messages : 967
Enregistré le : ven. 11 janv., 2019 11:51
Mon piano : Bechstein

Re: Apprentissage (Oukee) - Chopin Etude op25 no8_V1

Message par Ninoff »

Bonsoir Oukee,
Étude magnifique, c’est bien parti.
Comme le stipule spianissimo, plus de legato dans les sixtes, ,moins d’articulation, plus facile à dire qu’a exécuter...
Travailler par exemple la partie haute des sites car c’est le chant et cela doit ressortir d’avantage.
Bonne continuation
Aurele27
Messages : 1749
Enregistré le : sam. 17 juin, 2017 9:17
Mon piano : Yamaha G2
Localisation : Vernon (27)

Re: Apprentissage (Oukee) - Chopin Etude op25 no8_V1

Message par Aurele27 »

Bravo Oukee
Encore un Everest dans ton escarcelle.
Tu as déjà reçu de très bons conseils, je voulais juste te dire que j’apprécie de suivre ton fil et suis très impressionnée par ton répertoire.
Merci de partager tout ça ici. :D
poppotame
Messages : 903
Enregistré le : ven. 26 juin, 2015 15:23
Mon piano : Yamaha C2X
Localisation : Cagnes sur Mer
Contact :

Re: Apprentissage (Oukee) - Chopin Etude op25 no8_V1

Message par poppotame »

En effet Oukee, tu es vraiment très impressionnant avec tout ce répertoire.
Après les 24 Préludes, voici les 24 Etudes ?
Et sur celle - ci en particulier, tu es très bien parti pour la mener vers une très belle interprétation tout en maîtrise.
Répondre