Travail sans partition

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
lo3
Messages : 18
Enregistré le : jeu. 25 juil., 2013 14:27
Mon piano : richter conservatory
Localisation : flobecq, belgique

Travail sans partition

Message par lo3 » lun. 09 mars, 2020 18:04

Bonjour à tous,

Une question (qui je pense n'a encore pas été abordée ici-si c'est le cas, n'hésitez pas à m'y renvoyer) me taraude, et il me semble que cela soit le bon endroit pour la partager et en discuter ensemble.

Elle concerne le travail d'une pièce (surtout déchiffrage et mémorisation) sans instrument.

Jusqu'ou il est possible d'apprendre un pièce avec simplement la partition (puis du silence et une bonne dose de concentration). Est-ce une pratique que certains utilisent ? Ne serait-ce pas une bonne manière de travailler, en scindant à certains moments cette partie d'analyse et de compréhension -harmonique, structurelle ou mélodique- du morceaux et travaillant par la même occasion sa visualisation sonore, mentale?
Jusqu'ou est-il possible d'aller en suivant cette méthode qui je l'admets, d'un point de vue technique, ne sert pas à grand chose (bien que …) …

Je pense aussi à certains grand pianistes comme Clara Haskil qui n'avais pas toujours à se disposition un instrument et travaillait de cette manière.

Merci d'avance !


LO3

sylvie piano
Messages : 1793
Enregistré le : dim. 25 mai, 2014 23:59
Mon piano : Schimmel K230
Localisation : Nantes [44000]
Contact :

Re: Travail sans partition

Message par sylvie piano » lun. 09 mars, 2020 19:29

Mais oui, ce travail est absolument excellent. Il demande une écoute intérieure développée et une perception aiguë de son toucher car le mieux est de l'apprendre en "sentant" ses doigts (sans les bouger).
Pour apprendre par cœur par exemple, c'est un travail qui engage la mémoire profonde.
C'est excellent mais c'est difficile.

Solfège
Messages : 176
Enregistré le : dim. 09 févr., 2020 14:00
Mon piano : Yamaha nu1

Re: Travail sans partition

Message par Solfège » lun. 09 mars, 2020 23:57

J'ai effectivement lu quelque part que certains pianistes lisaient leur partition pour s'en imprégner. Et il faisait cela dans le calme le plus absolu. Dans la nature où au bord d'un Ruisseau. Et en imaginant la mélodie. Je suis organiste dans une paroisse et il arrive bien souvent d'avoir les partitions des chants à la dernière minute et il y en a certains que je ne connais pas. Je les lis en imaginant la mélodie et en battant la mesure. Ça me permet de déchiffrer la partition plus facilement. Je fais de même lorsque je dois jouer un morceau pendant l' office et que je choisis de le jouer.. C'est bien sur un morceau que je connais déjà mais je le révise en le lisant.Et en règle générale je trouve que c'est aussi profitable de lire une partition qu'un livre. Salutations musicales.

ELL
Messages : 54
Enregistré le : mar. 10 déc., 2019 19:33
Mon piano : Gaveau
Localisation : Brest

Re: Travail sans partition

Message par ELL » mer. 11 mars, 2020 21:35

Exercice en cours pour moi, avec comme objectif d'apprendre mon nocturne de Chopin par coeur loin du piano....

Avatar du membre
mdpiano
Messages : 1250
Enregistré le : mer. 05 oct., 2016 14:17
Mon piano : Numérique yamaha P105

Re: Travail sans partition

Message par mdpiano » mer. 11 mars, 2020 23:02

Je crois que le titre devrait ressembler plutôt à "travail sans piano"... Je croyais que tu parlais de jouer par cœur, jusqu'à ce que je lise ton sujet...
Quand je faisais des cours de chant, je travaillais la partition le soir au lit, au calme, sans mes appareils auditifs.
C'est comme ça d'ailleurs que je travaille le déchiffrage 😉
Pour commencer un morceau de flûte ou de piano je le fais moins en amont, je le reconnais... mais je visualise très vite la mélodie, j'entends la musique à l'intérieur...
Beethoven était lui aussi comme ça, il percevait la musique à l'intérieur et je pense qu'il a pu mieux imaginer ce qu'il allait écrire.
C'est, pour moi, une très bonne méthode pour se préparer à un nouveau morceau... Tu peux mieux anticiper l'interprétation, le rythme, la musicalité, l'harmonie, les phrases...

Avatar du membre
Presto
Messages : 3859
Enregistré le : sam. 19 juil., 2014 17:07
Mon piano : Roland FP80, Erard 130 cm et voisins...
Localisation : Liège

Re: Travail sans partition

Message par Presto » mer. 11 mars, 2020 23:39

Volondat lisait la partition, la fermait et la jouait 8)
Comme gain de temps c'est chouette !
L'exercice d'apprendre sans l'instrument n'est tout de même pas à la portée de tous et demande déjà de bien connaître son instrument. Pas pour moi :?
"Vivi felice" Domenico Scarlatti

Avatar du membre
Misutogan
Messages : 55
Enregistré le : dim. 23 juin, 2019 0:46
Mon piano : Korg B2 / VSTi

Re: Travail sans partition

Message par Misutogan » jeu. 12 mars, 2020 0:24

Bonjour,

Quand on joue, il y a la mémoire musculaire, la mémoire des mouvements ... Par exemple, je serais incapable de dire les notes de mes morceaux mais je peux jouer presque les yeux fermés (au bout d'un moment je me trompe) certains morceaux.
Donc je ne pense pas que ça fait retenir un morceau plus vite ou quelque chose dans le genre. Par contre ouais pourquoi pas le faire dans les transports en commun (ou autres temps morts) si tu n'a rien à faire ...

Avatar du membre
Chtilli
Messages : 843
Enregistré le : jeu. 12 juil., 2018 23:09
Mon piano : KAWAI ES8
Localisation : Puy-de-Dôme

Re: Travail sans partition

Message par Chtilli » jeu. 12 mars, 2020 7:04

Connaître le nom de chaque note n'est pas forcément utile, mais comprendre quel accord/arpège/renversement tu joues et le rôle de chaque note ainsi que la relation entre l'accompagnement et la mélodie est très profitable à beaucoup de niveaux, entre autres pour la mémorisation
Chopinien en devenir

Répondre