Face au découragement...

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
dominique
Modératrice
Messages : 5036
Enregistré le : lun. 10 janv., 2005 20:01
Mon piano : Grotrian-Steinweg 122M
Localisation : Perpîgnan

Message par dominique » mar. 19 déc., 2006 18:10

J'ai mis de nombreuses années, de travail acharné, de réflexion et de retour sur moi-même, d'échange avec d'autres pianistes, avec des kinés, pour enfin trouver un équilibre au piano et une certaine aisance de jeu, et qui ne me permet pourtant pas encore de jouer les études de Chopin (enfin, de les jouer comme je le voudrais car j'en connais quand même certaines !).
Quand j'entends certains enregistrements sur ce forum, par exemple de 1ère ballade, j'en reste muette, car comment leur dire qu'ils n'ont pas commencé à entrevoir ce qu'est jouer du piano à ceux qui pensent déjà savoir ? Et ils parlent d'endurance, de muscles... de lecture, bref ils prouvent qu'ils sont les meilleurs, les plus forts... je pense que ça leur passera peut-être, enfin il faut l'espérer pour eux... aucune pièce n'est facile, jouer bien du piano relève du grand art. Je dis "jouer" et non pas aligner des notes...en en loupant une sur trois...la modestie n'est pas ici toujours de mise, la frime engendre la frime et le vide.
Les plus grands sont les plus humbles. Ça a toujours été ainsi.

En tout cas, Louna, ne te décourage pas. Quand enfin je jouerai convenablement qques sonates de Beethoven, tu seras toi sur la wanderer. Et on se parlera toujours.

Le fait est que le talent précoce existe, voir cette petite des Philippines, ou ce petit japonais, voir la petite Martha en son temps, ou Arrau qui jouait en concert le cbt par coeur à 12 ans, je crois, ce sont des personnes qui ont maitrisé tout de suite leur instrument, et je ne pense pas qu'ils avaient un tempérament à se vanter. Ils trouvaient plutôt cela naturel.

Ce n'a pas été mon cas, mais ça ne me décourage pas, et je continue à travailler, actuellement la Waldstein, qui me donne toujours du fil à retordre.
caminante, no hay camino, se hace camino al andar.
Veritas odium parit, obsequium amicos

Avatar du membre
zarathoustra
Messages : 1878
Enregistré le : jeu. 22 juin, 2006 1:37
Mon piano : Pigeon fermier de keriven fourré au foie

Message par zarathoustra » mar. 19 déc., 2006 18:15

Moi la waldstein, elle me fait flipper.... :oops:


Je suis content de t'entendre dire tout ça Dominique... Enfin !

Avatar du membre
dominique
Modératrice
Messages : 5036
Enregistré le : lun. 10 janv., 2005 20:01
Mon piano : Grotrian-Steinweg 122M
Localisation : Perpîgnan

Message par dominique » mar. 19 déc., 2006 18:24

Je ne me sens pas d'enchaîner le final à cause des glissandos en octaves sur les touches blanches, à cause du dernier couplet mes 344-379, et aussi le 2ème couplet ... pourtant, je l'ai déjà mis en chantier plusieurs fois. Bon, je vais me remettre au chantier pendant les congés de fin d'année et vous dirai ce que ça donne. En tout cas, le 1er mvt est en bonne voie, ainsi que l'andante favori en Fa qui devait tenir lieu de 2ème mvt à l'origine.
caminante, no hay camino, se hace camino al andar.
Veritas odium parit, obsequium amicos

Avatar du membre
zarathoustra
Messages : 1878
Enregistré le : jeu. 22 juin, 2006 1:37
Mon piano : Pigeon fermier de keriven fourré au foie

Message par zarathoustra » mar. 19 déc., 2006 18:26

Ce qui me fait flipper c'est les pianissimos du premier mouvement....

Je ne l'ai jamais joué et je prefererai remettre ca à plus tard. La waldstein fait partie de ces oeuvres que je prend plaisir à admirer, à ecouter, a regarder en me disant.. un jour faudra tenter de pas trop lui faire de mal...
Modifié en dernier par zarathoustra le mar. 19 déc., 2006 18:28, modifié 1 fois.

sny
Messages : 185
Enregistré le : jeu. 07 déc., 2006 23:10

Message par sny » mar. 19 déc., 2006 18:26

Rien n'arrive sans travail... Comme je l'ai dit, j'ai "mémorisé" approximativement cette petite valse de Chopin (qui ne fait que deux pages, avec des répétitions, des reprises, et une mélodie que je connaissais).

Cependant, comme vous avez pu l'entendre, le résultat est très très loin d'être parfait... Il me faudra encore beaucoup de travail pour arriver à ce dont j'ai envie.

Pour les études de Chopin, j'en joue pour la technique, et parce que je les trouve magnifiques. Chacun est capable, moyennant un certain travail, de les jouer :wink:.

J'ai des facilités de mémoire, mais ce n'est pas pour cela que je joue "convenablement" au piano surtout au niveau de l'interprétation (je n'ai que 17 ans et je pense qu'il faut du vécu pour ressentir un morceau convenablement...).

Au niveau lecture à vue, je ne suis vraiment pas doué (mais vraiment pas! :oops:) et déchiffrage je ne suis pas une fusée...

Pour ce qui est de "l'endurance" dont j'ai parlé dans mon post concernant l'étude op 25 no 11 de Chopin, il ne s'agissait pas d'endurance au niveau physique (je n'ai pas trouvé le bon mot, j'aurais dû le mettre entre guillements) je voulais bien sûr parler de garder le même tempo et la même décontraction tout le long du morceau.

Voilà, juste pour dire que j'espère que mes propos n'ont pas été mal interprêtés, je ne suis pas un génie, loin de là, je travaille beaucoup, et j'ai une oreille musicale, comme beaucoup d'entre vous ici (même tous :wink:).

Amicalement
Sny

appassionata
Messages : 630
Enregistré le : lun. 29 nov., 2004 20:31

Message par appassionata » mar. 19 déc., 2006 19:41

Loua, on est beaucoup dans ton cas.
Moi aussi je déprime devant un tel qui se déchiffre la ballade en entier en 2 mois ou un tel autre qui dit que l'étude 12op25 vient "tout naturellement".
Mais là ou j'ai vraiment envie de tendre une corde dans mon garage, c'est quand je me matte cela :

http://www.youtube.com/watch?v=CUaws_WTnhY

Là je me dit que je suis pas bien né.

sny
Messages : 185
Enregistré le : jeu. 07 déc., 2006 23:10

Message par sny » mar. 19 déc., 2006 19:46

appassionata a écrit :Loua, on est beaucoup dans ton cas.
Moi aussi je déprime devant un tel qui se déchiffre la ballade en entier en 2 mois ou un tel autre qui dit que l'étude 12op25 vient "tout naturellement".
Mais là ou j'ai vraiment envie de tendre une corde dans mon garage, c'est quand je me matte cela :

http://www.youtube.com/watch?v=CUaws_WTnhY

Là je me dit que je suis pas bien né.
:shock:

C'est sûr il est très doué! :shock:

Mais il ne faut pas se décourager :wink:; j'ai travaillé cette étude, et une fois que tu as le "truc" ce n'est plus qu'une question d'entraînement et de volonté :wink:. Avec du temps et du travail on arrive à ce que l'on aimerait :wink:.

Amicalement
Sny

Avatar du membre
zarathoustra
Messages : 1878
Enregistré le : jeu. 22 juin, 2006 1:37
Mon piano : Pigeon fermier de keriven fourré au foie

Message par zarathoustra » mar. 19 déc., 2006 19:54

:mrgreen:

J'approuve pour dire que ce n'est pas la plus dur des etudes de Chopin.
:lol:

En revanche, encore une fois bluffé par la facilité de sny pour avoir le "truc". :lol:

As tu travaillé du Liszt sny?

sny
Messages : 185
Enregistré le : jeu. 07 déc., 2006 23:10

Message par sny » mar. 19 déc., 2006 19:56

zarathoustra a écrit ::mrgreen:

J'approuve pour dire que ce n'est pas la plus dur des etudes de Chopin.
:lol:

En revanche, encore une fois bluffé par la facilité de sny pour avoir le "truc". :lol:

As tu travaillé du Liszt sny?
Non trouver le truc n'a pas été facile, j'ai mis un moment :mrgreen: mais une fois que tu as fait le "déclic" ça va mieux.

Je n'ai jamais travaillé du Liszt; j'ai toujours trouvé "trop dur" :lol: si si :wink:. J'adore l'étude "la campanella" mais je n'oserais pour l'instant pas y toucher.

Amicalement

PS: je n'ai pas de "facilité" particulière, mais j'aime beaucoup le piano, et chaque minute que j'ai de libre, je suis derrière :wink:. La clef c'est le travail et rien ne vient "naturellement" (en tout cas pas à moi)...
Sny

Avatar du membre
zarathoustra
Messages : 1878
Enregistré le : jeu. 22 juin, 2006 1:37
Mon piano : Pigeon fermier de keriven fourré au foie

Message par zarathoustra » mar. 19 déc., 2006 20:06

du rachmaninov? le clavier bien temperé? des polonaises de chopin? des sonates de beethoven? du scriabine?

sny
Messages : 185
Enregistré le : jeu. 07 déc., 2006 23:10

Message par sny » mar. 19 déc., 2006 20:11

zarathoustra a écrit :du rachmaninov? le clavier bien temperé? des polonaises de chopin? des sonates de beethoven? du scriabine?
Rachmaninov: oui en particulier les préludes op3 n°2 en do# mineur et op 23 n°5 en sol mineur

Polonaises: la polonaise militaire il y a 2 ans, et je rêve de faire celle de l'opus 44, mais pour l'instant je n'ai pas le temps :(

Sonates de beethoven: J'avais commencé à regarder la première, mais je n'ai pas "accroché" (mis à part le dernier mouvement que j'aimais beaucoup, mais qui m'avais donné pas mal de fil à retordre :shock:) et je ne l'ai jamais achevée (un jour peut-être...)

Scriabine: non jamais, ses partitions aussi me font peur, et je ne me sens pas encore vraiment prêt...

Amicalement
Sny

conker23
Messages : 584
Enregistré le : jeu. 29 juin, 2006 19:51

Message par conker23 » mar. 19 déc., 2006 20:22

J'ai essayé pour ma part la op 8 N°12 de Scriabine. Sincèrement, c'est infaisable !

Personnellement, quand je ne suis pas devant mon ordi, je suis devant mon piano, et force est de constater que même si je vois du progrès, ce n'est pas au bout d'une semaine, mais de 2 ans. Ce que j'aime vraiment c'est regarder des vidéos de ces génies (je viens de regarder le concerto N° 3 de Rachma par Horowitz), en me rendant hélas compte que je n'atteindrai jamais ce niveau...

sny
Messages : 185
Enregistré le : jeu. 07 déc., 2006 23:10

Message par sny » mar. 19 déc., 2006 20:24

conker23 a écrit :J'ai essayé pour ma part la op 8 N°12 de Scriabine. Sincèrement, c'est infaisable !

Personnellement, quand je ne suis pas devant mon ordi, je suis devant mon piano, et force est de constater que même si je vois du progrès, ce n'est pas au bout d'une semaine, mais de 2 ans. Ce que j'aime vraiment c'est regarder des vidéos de ces génies (je viens de regarder le concerto N° 3 de Rachma par Horowitz), en me rendant hélas compte que je n'atteindrai jamais ce niveau...
Pas besoin de joeur comme Horowitz pour se faire plaisir! :wink: Même en sachant que je n'arriverai jamais à cela, je joue tout de même, je tente, je travaille et au final je suis content quand même :D n'est-ce pas le principal? :wink:

Amicalement
Sny

Avatar du membre
zarathoustra
Messages : 1878
Enregistré le : jeu. 22 juin, 2006 1:37
Mon piano : Pigeon fermier de keriven fourré au foie

Message par zarathoustra » mar. 19 déc., 2006 20:53

Tout ce que je vois aujourd'hui sur ce forum me deprime...

M'en vais jouer une sonate qui va avec mon etat et la situation :


Beethoven, sonate n°8 op 13 : "Pathetique"

appassionata
Messages : 630
Enregistré le : lun. 29 nov., 2004 20:31

Message par appassionata » mar. 19 déc., 2006 21:29

la 8op12 de scirabine. J'en rêve, je n'ai jamais osé y toucher par peur de l'écorcher.
Wladimir la joue si divinement que c'est devenu pour moi un mythe.

Mes mythes à moi :

- chopin op25 n°12
- chopin op10 n°1
- chopin : première ballade
- chopin quatrième ballade (en particulier la coda qui me remue les tripes)
- scriabine op8 n°12 chef d'oeuvre absolu qui me fait trembler de la tête jusqu'aux orteils quand le papi horowitz la caresse de ses longs doigts!
Vous la connaissez déjà mais impossible de m'en lasser, alors juste pour le plaisir :
http://www.youtube.com/watch?v=NS0GvUCS ... ed&search=
- debussy, mention très spéciale : sa magnifique toccata, très peu connue, mais selon moi chef d'oeuvre absolue tellement la mélodie centrale est belle!
- beethoven : l'appassionata bien sûr, de la première note jusqu'au dernier accord!
- rachmaninov: 3 ème concerto : apothéose du premier mouvement (série d'accord martellés de fou furieux) et final du troisième. Final du deuxième concerto.
- liszt : Mazeppa, depuis que jemboy me l'a fait décourvrir au travers de son interprétation. Et dire que je croyais que je n'aimais pas liszt!
La version de berezovsky:
http://www.youtube.com/watch?v=9XTpwihpddI

[/url]

Avatar du membre
zarathoustra
Messages : 1878
Enregistré le : jeu. 22 juin, 2006 1:37
Mon piano : Pigeon fermier de keriven fourré au foie

Message par zarathoustra » mar. 19 déc., 2006 21:36

"Juste" la cathedrale engloutie comme Michelangeli...

Avatar du membre
pianomineur
Messages : 1018
Enregistré le : jeu. 02 nov., 2006 6:34
Mon piano : yamaha P140, C. Bechstein B210

Message par pianomineur » mer. 20 déc., 2006 8:35

quand je rame devant un morceau, j'en travaille un autre en parallèle, plus facilement techniquement et sur lequel je m'applique davantage sr l'interprétation
de temps en temps il y a des morceaux que je commence et je me rend compte que je n'ai pas le niveau (je pense que c'est aussi ça le problème de ne pas avoir de prof), j'ai un répertoire de 1ère page impressionnant ... :lol:

Avatar du membre
thal
Messages : 118
Enregistré le : mar. 07 mars, 2006 16:32

Message par thal » mer. 20 déc., 2006 9:07

pianomineur a écrit :), j'ai un répertoire de 1ère page impressionnant ... :lol:
c'est top pour animer les soirées Image
"il y a toujours deux individus en chacun. Et le vrai,c'est l'autre."Jorge Luis Borges

Avatar du membre
thal
Messages : 118
Enregistré le : mar. 07 mars, 2006 16:32

Message par thal » mer. 20 déc., 2006 9:07

pianomineur a écrit :), j'ai un répertoire de 1ère page impressionnant ... :lol:
c'est top pour animer les soirées Image
"il y a toujours deux individus en chacun. Et le vrai,c'est l'autre."Jorge Luis Borges

louna
Messages : 3723
Enregistré le : lun. 14 févr., 2005 11:56

Message par louna » mer. 20 déc., 2006 9:17

Merci, vous avez bien résumé le fond de ma pensée.

Je me pose pas mal de questions en ce moment, alors lire toutes ces remarques de génies... (ou de mythomanes parfois, excusez moi l'expression, mais ouf, elle est sortie)
dominique a écrit :Et ils parlent d'endurance, de muscles... de lecture, bref ils prouvent qu'ils sont les meilleurs, les plus forts... je pense que ça leur passera peut-être, enfin il faut l'espérer pour eux... aucune pièce n'est facile, jouer bien du piano relève du grand art. Je dis "jouer" et non pas aligner des notes...en en loupant une sur trois...la modestie n'est pas ici toujours de mise, la frime engendre la frime et le vide.
Les plus grands sont les plus humbles. Ça a toujours été ainsi.
Mais le piano est un sport, voyons !
c'est de l'endurance, de la vitesse, de la haute voltige...
Narcissisme, auto-cirage de pompes....

Eblouissement,
Ou inconscience parfois ?

Savoir se juger à sa juste valeur.

Humilité.

Finalement, ce ne sont pas les "exploits" qui me dépriment, mais la prétention, l'inconscience...

Ca va faire 2 ans que je lis ce forum, comprends pas, devrais en être à la mephisto Valse moi !

Sur ce, jem'en retourne à mon piano, excusez, ça fait 3 mois que je suis sur mon Schumann et il n'est pas encore à la hauteur, 3 semaines que je suis sur ma ballade de Brahms mais j'ai encore tout à y faire, je maitrise les notes, le tempo, les nuances, mais je ne maitrise pas la pièce (eh oui, la musique ne se résume pas à ça...). Et là, je me lance dans la fugue du prélude choral et fugue, mais l'incompétente que je suis va mettre un gros mois à maitriser à peu près les notes, et il lui en faudra bien 6 au total pour qu'il soit prêt.
Avec un peu de chance, je pourrais peut-etre être prete pour l'audition de juin.

Merci à ma prof qui m'ouvre les oreilles. C'est déjà la première des choses.

Horowitz, Cziffra, batman, spiderman et superman, je vous salue.

Sans oublier Mozart, génie du clavier et de la composition à 6 ans.
Modifié en dernier par louna le mer. 20 déc., 2006 12:07, modifié 2 fois.

Répondre