Les pianistes "classiques" qui swinguent vraiment

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Géphil
Messages : 213
Enregistré le : ven. 16 janv., 2015 18:23
Mon piano : Yamaha N1

Re: Les pianistes "classiques" qui swinguent vraiment

Message par Géphil » jeu. 17 oct., 2019 14:00

"Nous savons que swinguer est un acte ; mais cet acte n'est pleinement saisi que par la sensibilité du sujet qui en perçoit l'effet"

André Hodeir - Hommes et problèmes du jazz - 1981

J'ai toujours eu du mal avec cette phrase mais je commence à en comprendre le sens...

jazzy
Messages : 575
Enregistré le : jeu. 13 juil., 2017 11:11
Mon piano : yamaha cp 50 et piano Scholze
Localisation : AIN

Re: Les pianistes "classiques" qui swinguent vraiment

Message par jazzy » jeu. 17 oct., 2019 16:23

Je serais assez d'accord avec Christof quand il dit que Martha Argerich, jouant du Bach, swingue.Bien sûr pas exactement dans l'acceptation courante d'une musique jazz ternaire.
J'ai écouté hier ce morceau sur le fil "qu'entendez-vous" et j'ai été complètement happé et subjugué par cette interprétation. J'ai pensé que c'était un peu comme une improvisation en jazz et qu'elle y mettait beaucoup d'interprétation personnelle, que son corps vivait pleinement la musique (et du coup elle faisait vivre aussi le mien), qu'elle semblait jouer avec la musique. Le swing a souvent quelque chose de physiquement et sensoriellement jubilatoire (ce qui rejoint la citation de Hodeir) que j'ai retrouvé dans cette interprétation d'un morceau classique.
Ce n'est pas souvent que j'écoute un morceau classique au piano (que je ne connais pas) de presque 5 mn avec autant d'intérêt et de plaisir. C'est très vivifiant.
Mon dernier morceau sur youtube
https://www.youtube.com/watch?v=GN9b1mBjlr4

scaramouche75
Messages : 162
Enregistré le : sam. 16 avr., 2016 22:13

Re: Les pianistes "classiques" qui swinguent vraiment

Message par scaramouche75 » jeu. 17 oct., 2019 17:44

ça swingue pas mal aussi chez Ludwig van Beethoven dans ce passage de l’Arietta de sa 32 ème sonate op 111 avec ce rythme noire pointée/triple croche/quadruple croche et dans un tempo constant.
à 6.21

pianojar
Messages : 6614
Enregistré le : jeu. 25 juin, 2015 17:44
Mon piano : Yamaha GA1
Localisation : Val d'Oise

Re: Les pianistes "classiques" qui swinguent vraiment

Message par pianojar » jeu. 17 oct., 2019 19:00

Une petite video didactique sur le swing par Wynton Marsalis
How the rhythm section swings

Avatar du membre
Christof
Messages : 2451
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: Les pianistes "classiques" qui swinguent vraiment

Message par Christof » sam. 19 oct., 2019 12:24

Pourquoi je dis que Martha Argerich swingue ?
Tout simplement, parce que cet extrait vidéo commence par le rondeaux de la Partita 2, qui est ternaire. Et dans le Capriccio qui suit (écrit lui en binaire, du 2/4) elle arrive à faire sentir une pulsation supérieure, ternaire, tout au long du morceau, en continuité avec le rondeau. Cette pulsation, qui englobe un cycle sur plusieurs mesures met bien mieux en valeur les syncopes, exactement comme le font les pianistes de jazz. Elle maintient l’ambigüité de façon magistrale tout du long.C'est pour cela que Martha swingue. Elle joue avec la pulsation.
Réécoutez la vidéo de Tiffany Poon que j'avais donnée dans la page précédente. Vous verrez bien la différence. Et ce n'est pas une question de tempo.
Avec Argerich, il y a vraiment une polyrythmie.
Je ne connais pas d'autres pianistes "classiques" qui le fassent aussi bien (si ce n'est bien sûr les pianistes qui ont eu les deux enseignements, jazz et classique). Sauf qu'ils ne sont pas Argerich.

Géphil
Messages : 213
Enregistré le : ven. 16 janv., 2015 18:23
Mon piano : Yamaha N1

Re: Les pianistes "classiques" qui swinguent vraiment

Message par Géphil » sam. 19 oct., 2019 18:15

Jacques Béziat a écrit :
jeu. 17 oct., 2019 11:09

En quoi Argerich swingue ? :shock: Le swing c'est du ternaire...
L'analyse de Christof rejoint cette affirmation en parlant de ternaire sur binaire.

Mais alors, Joao Gilberto swingue-t-il : https://www.youtube.com/watch?v=8xkLF33 ... 6c&index=2 ?

Avatar du membre
Christof
Messages : 2451
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: Les pianistes "classiques" qui swinguent vraiment

Message par Christof » mer. 23 oct., 2019 10:26

Géphil a écrit :
sam. 19 oct., 2019 18:15
Jacques Béziat a écrit :
jeu. 17 oct., 2019 11:09

En quoi Argerich swingue ? :shock: Le swing c'est du ternaire...
L'analyse de Christof rejoint cette affirmation en parlant de ternaire sur binaire.

Mais alors, Joao Gilberto swingue-t-il : https://www.youtube.com/watch?v=8xkLF33 ... 6c&index=2 ?
A mon avis, on ne peut pas dire stricto sensu ici que Joao Gilberto swingue, mais l'ensemble oui. Même la bossa c'est du binaire, il y a un balancement, un jeu autour de la pulsation, l'effet "swing" étant plutôt rendu ici par la conjonction des instruments et du traitement rythmique, notamment des percussions : on y retrouve des cellules ternaires.

Avatar du membre
Christof
Messages : 2451
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: Les pianistes "classiques" qui swinguent vraiment

Message par Christof » mer. 23 oct., 2019 10:27

Et les pianistes de jazz qui swinguent vraiment ....
Allez, petit clin d'oeil à Jacques Béziat qui est un admirateur d'Oscar (tout comme moi), ci-dessous ce morceau.
Et faites le test, en tapant dans les mains en l'écoutant... : naturellement, vous allez taper sur le 2 et 4 (et pas sur 3 et 1).


Avatar du membre
Jacques Béziat
Messages : 1932
Enregistré le : mer. 27 janv., 2016 6:23
Mon piano : Clavinova CLP-675 WA
Localisation : Annecy (Haute-Savoie)

Re: Les pianistes "classiques" qui swinguent vraiment

Message par Jacques Béziat » jeu. 24 oct., 2019 23:00

Christof a écrit :
mer. 23 oct., 2019 10:27
Et les pianistes de jazz qui swinguent vraiment ....
Allez, petit clin d'oeil à Jacques Béziat qui est un admirateur d'Oscar (tout comme moi), ci-dessous ce morceau.
Et faites le test, en tapant dans les mains en l'écoutant... : naturellement, vous allez taper sur le 2 et 4 (et pas sur 3 et 1).

Merci Christof ! :wink:

Et en effet, c'est vrai, je comprends à présent, il y a du swing dans des interprétations classiques, pas du même ordre bien sûr, c'est flagrant ici, dès le début le la valse :

« Être pianiste... n'est pas une profession. C'est une philosophie, un style de vie. »
Michelangeli

Avatar du membre
Christof
Messages : 2451
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: Les pianistes "classiques" qui swinguent vraiment

Message par Christof » jeu. 24 oct., 2019 23:29

Jacques Béziat a écrit :
jeu. 24 oct., 2019 23:00
Et en effet, c'est vrai, je comprends à présent, il y a du swing dans des interprétations classiques, pas du même ordre bien sûr, c'est flagrant ici, dès le début le la valse :

:wink:

Avatar du membre
Christof
Messages : 2451
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: Les pianistes "classiques" qui swinguent vraiment

Message par Christof » mar. 29 oct., 2019 11:08

Pour revenir à Martha Argerich qui swingue, je me disais bien qu'il n'y avait pas de fumée sans feu.
Je viens de découvrir ce passage dans le livre d'Olivier Bellamy "Martha Argerich - l'enfant et les sortilèges) :

Image

"Un autre jour, les deux jeunes gens écoutaient l'enregistrement en public de "Yesterday" par Eroll Garner. Martin connaissait tout le disque par cœur alors que Martha, qui l'entendait pour la première fois, l'écoutait d'une oreille distraite. Deux jours plus tard, Martin a reconnu la musique, heureux que son amie réécoute le disque. En entrant dans le salon, il s'est rendu compte que c'était elle qui jouait. Tout était exact, à la note près, jusqu'au fameux décalage d'un quart de temps entre les deux mains, marque de fabrique du pianiste noir américain, si difficile à imiter".

Ninoff
Messages : 310
Enregistré le : ven. 11 janv., 2019 11:51
Mon piano : Bechstein

Re: Les pianistes "classiques" qui swinguent vraiment

Message par Ninoff » mar. 29 oct., 2019 12:48

Comme tu le dis il n’y a pas de fumée sans feu 🔥
Et cela en dit long sur les qualités de mémoire et d’oreille de Martha...
Merci Christof de cette confirmation 👌👌

Avatar du membre
Christof
Messages : 2451
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: Les pianistes "classiques" qui swinguent vraiment

Message par Christof » mar. 29 oct., 2019 15:11

Ninoff a écrit :
mar. 29 oct., 2019 12:48
Comme tu le dis il n’y a pas de fumée sans feu 🔥
Et cela en dit long sur les qualités de mémoire et d’oreille de Martha...
Oui, à propos de ses qualités de mémoire, on peut lire
"Il lui suffisait de lire une partition une fois pour la connaître".

"Cette mémoire extraordinaire, elle la cache pour ne pas exciter la curiosité de ses contemporains. Martin Tiempo a fait l'expérience de ce phénomène. Un jour, il a lu à Martha deux pages d'un roman écrit par un jeune écrivain argentin qu'il avait beaucoup aimé. Mais le téléphone a sonné, une interminable conversation a mobilisé la pianiste et interrompu la séance littéraire. Quinze jours plus tard, Martin a évoqué le nom de ce jeune écrivain et comme Martha ne semblait pas s'intéresser à la conversation, il lui en a fait le reproche. Piquée au vif, elle lui a récité les deux pages quasi textuellement. Martin était stupéfait."

Et sa mémoire était non sélective "Je suis une éponge, dit-elle. Je sais beaucoup de choses que je ne devrais pas savoir et je me souviens de tout. Absolument de tout de puis des années".

fsos
Messages : 2
Enregistré le : mar. 29 oct., 2019 15:55
Mon piano : Kemble

Re: Les pianistes "classiques" qui swinguent vraiment

Message par fsos » mar. 29 oct., 2019 15:57

Ninoff a écrit :
mar. 29 oct., 2019 12:48
Comme tu le dis il n’y a pas de fumée sans feu 🔥
Et cela en dit long sur les qualités de mémoire et d’oreille de Martha...
Merci Christof de cette confirmation 👌👌
Oui, et c'est bien pour cela que je l'ai mise en premier.

Avatar du membre
Christof
Messages : 2451
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: Les pianistes "classiques" qui swinguent vraiment

Message par Christof » mar. 29 oct., 2019 16:20

fsos, je ne comprends pas bien ce message :
fsos a écrit :
mar. 29 oct., 2019 15:57
Oui, et c'est bien pour cela que je l'ai mise en premier.
C'est ce que j'avais écrit, le 16 octobre dernier : "Oui, c'est bien pour cela que je l'ai mise en premier".
Pourquoi le répéter ? Est-ce pour bien dire qu'il n'y a pas de fumée sans feu et que ce n'est pas par hasard que je l'ai mise en premier ?

Répondre