Une histoire du jazz à ma façon...

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Christof
Messages : 2332
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Une histoire du jazz à ma façon...

Message par Christof » jeu. 01 août, 2019 16:51

Suite au message de Presto : ....
Presto a écrit :
mar. 30 juil., 2019 13:32
Je sais que tu as déjà beaucoup posté, mais tu devrais nous faire un fil "une histoire du jazz pour les nuls"
C'est vrai que je demande beaucoup, mais comme tu donnes beaucoup, je tente ma chance :wink:
Image

... j'inaugure ce nouveau fil qui se complètera au fur et à mesure. Je le mets ici dans la rubrique "Piano" (parce qu'en général, la rubrique "Divers" est souvent bien moins lue) et aussi parce que [voir ci-dessous la réponse que j'avais faite à Presto], il existe pléthore de livres sur l'histoire du jazz (on trouve d'ailleurs "Le jazz pour les nuls" avec pas mal de choses concernant les grandes dates). Et donc, j'imagine que cela serait bien plus instructif de choisir ici quelque chose de certes très partial, c'est-à-dire mes coups de coeur, mais vus sous l'approche du style des pianistes auxquels je me suis intéressé.

Et tout cela présenté moins dans l'ordre chronologique de l'"Histoire" du jazz avec un grand H que dans celui où j'ai pu découvrir les différents styles, sans suivre finalement un ordre prédéfini, mais plutôt selon le fil chronologique de mes découvertes, de mes engouements, qui m'ont fait faire pas mal de sauts, partant du ragtime puis vers le stride avec Fats Waller, pour aller vers.. Keith Jarret, puis saut vers le be bop (avec des pianistes comme Bud Powell ou René Urtreger, et puis Monk, et repartir vers Herbie Hanckock, Chick Coréa, puis refaire des sauts en arrière avec Errol Garner... puis repartir vers Brad Meldhau, Thomas Enhco... etc. etc.
Mais il n'y a pas que les pianistes... J'ai eu ma période Miles Davis, ma période Steps Ahead, période Coltrane aussi... et tant d'autres...

Et j'invite bien sûr tous les pmistes à compléter aussi au fur et à mesure de ce qui pourra s'écrire, à nous faire part de leurs coups de cœur, mais il faudra que ce soit vu si possible sous l'angle pianistique, en expliquant pourquoi certains pianistes dont vous pourrez parler vous paraissent importants dans toute cette histoire.

------------------------------
Je remets ici ce que j' avais répondu à Presto :
Pour "une histoire du jazz pour les nuls", je peux essayer, mais il existe déjà plein d'ouvrages sur le sujet, et je ne pense pas que cela serait alors vraiment intéressant.
Peut-être alors, trouver quelque chose d'un peu original.. Par exemple vous faire part de la façon dont j'ai découvert le jazz (mais j'en ai déjà un peu parlé ici) (et voir aussi les messages suivant dans ce fil), comment je m'y suis intéressé. En fait, l'histoire du jazz, je m'y suis mis un peu sur le tard. J'ai d'abord commencé par essayer de "copier" des morceaux, en fait surtout le style de certains pianistes (mais pas que, aussi de guitaristes, de saxophonistes, vibraphonistes, etc.) sans trop en connaître l'histoire, au fur et à mesure de mes découvertes.

Alors c'est peut-être par là que cela pourrait être intéressant de construire une "espèce" d'histoire en essayant de définir le style de certains pianistes importants (à mes yeux), avec des exemples. Il m'est arrivé de passer plus d'une année à n'écouter qu'un seul pianiste, à tenter de comprendre ce qu'il faisait (c'est drôle, à écrire ce message, je suis retombé sur celui-ci), à tenter de jouer un peu comme lui. J'ai aussi beaucoup écouté les Big bands (mais là, c'est une autre histoire).

En fait, je n'ai pas suivi les choses chronologiquement... enfin oui pour le début car l'un des premiers morceaux que j'ai joué, c'est Mapple Leaf Rag, donc du ragtime. Je pense que je devais avoir neuf ans. Je ne sais si les vies antérieures existent, mais c'est vrai que mes parents m'ont raconté que déjà vraiment tout petit (genre à 4 ans), dès que j'entendais ce genre de musique, mes yeux s'allumaient et j'étais pris d'une frénésie pour la danse, comme si j'avais toujours connu cela. Alors il m'avaient offert ce disque de Claude Bolling : "Original Ragtime". J'avais fini par pouvoir acheter (bien après la parution du disque) la partition de Temptation rag (je jouais d'ailleurs à l'époque ce morceau comme un pied).
Et mon chouchou, c'était Fats Waller. Musique de la joie. Ahhh, le stride.

https://www.youtube.com/watch?v=4qQVcjXopZo
(le début, cela ne vous rappelle pas un peu Baloo, dans le dessin animé du Livre de la Jungle ?)

Ensuite, j'ai découvert Charlie Parker... Et j'ai été transporté par le be bop. J'ai essayé de comprendre ce que faisaient les pianistes.. Par exemple Bud Powell.
Et puis il y a eu Thelonius Sphere Monk, pianiste inimitable. Et puis Duke Ellington... Du coup, j'ai passé pas mal de temps sur cette période du jazz.
Et John Coltrane bien sûr, et Mc Coy Tiner au piano, sa façon de trouver des accords triton quarte, qui peuvent prendre une foule de fonctions harmoniques, donnant alors au soliste une liberté incroyable.

Ensuite, revenu à Keith Jarrett (avec le Köln concert) et puis surtout son disque "'Facing you" (là aussi j'ai passé un temps fou à relever certaines choses).

Et puis Chick Corea, son style nouveau (écoutez ce disque extraordinaire "Now he sings, now he sobs", l'exploitation des quartes)

Puis j'ai eu ma période Dollar Brand (qui s'appelle maintenant Abdullah Ibrahim). A l'époque, on ne trouvait pas de partition, alors j'essayai de trouver tout à l'oreille, ce que je considère d'ailleurs être la meilleure école. Grâce à cet artiste, j'ai été un peu involontairement responsable d'une rencontre qui a conduit à un mariage : j'en avais parlé ici.
Comme quoi, la musique peut mener à des choses extraordinaires. Poésie de la vie !

Et puis Kenny Baron (mais lui, il joue un peu dans tous les styles, c'est une encyclopédie vivante...
Et Richard Beirach... Ahhh Richard Beirach, une merveille (voir ce fil)

Et forcément, mon chouchou des chouchous, Bill Evans... Ecoutez "Piece Piece"..
Et petite digression à propos de Bill Evans (voir ce message vers la fin), avant qu'il se trouve son style, il s'est aussi beaucoup imprégné du jeu d'autres pianistes: il était par exemple très admiratif de Bud Powell et savait très bien l'imiter (écouter ici). Finalement, tous les pianistes jazz ont fait leur apprentissage en étudiant le style des autres. Je ne connais qu'une exception : Thelonius Monk (il n'y a jamais eu un "avant Monk", ni un "après Monk".

Bon, je ne vais pas tous vous les mettre (mais rajoutons tout de même Oscar Peterson, et Errol Garner), cela serait trop long. Mais cela me donne une bonne idée du fil que je pourrais construire, une espèce d'histoire du jazz à ma façon.

Bientôt Presto.

A suivre... (le premier épisode concernera le ragtime)
Modifié en dernier par Christof le jeu. 22 août, 2019 15:13, modifié 5 fois.

Avatar du membre
mh_piano
Messages : 567
Enregistré le : mar. 24 juil., 2018 20:39
Mon piano : numérique Roland DP603/acoustique Erard

Re: Une histoire du jazz à ma façon...

Message par mh_piano » jeu. 01 août, 2019 18:10

Chouette : Y'a pas que Presto qui va suivre ce fil... :D

denis_h
Messages : 216
Enregistré le : jeu. 07 mars, 2019 15:36
Mon piano : yamaha droit silent
Localisation : paris 20
Contact :

Re: Une histoire du jazz à ma façon...

Message par denis_h » ven. 02 août, 2019 14:09

>>>Et puis Chick Corea, son style nouveau (écoutez ce disque extraordinaire "Now he sings, now he sobs", l'exploitation des quartes)>>>

j'aime beaucoup ce disque aussi.

si je ne m'abuse le titre de l'album est une citation du fameux yi king.

denis_h
Messages : 216
Enregistré le : jeu. 07 mars, 2019 15:36
Mon piano : yamaha droit silent
Localisation : paris 20
Contact :

Re: Une histoire du jazz à ma façon...

Message par denis_h » ven. 02 août, 2019 14:10

et paul bley ?

et cecile taylor ?

Avatar du membre
nutopia
Messages : 392
Enregistré le : jeu. 28 mars, 2013 15:38
Mon piano : numérique... Roland HP 204
Localisation : Hauts-de-Seine

Re: Une histoire du jazz à ma façon...

Message par nutopia » ven. 02 août, 2019 14:28

Merci pour tous les noms cités ! Ça me fait une bonne base à découvrir !
Soyez vous-même, les autres sont déjà pris !

Avatar du membre
nutopia
Messages : 392
Enregistré le : jeu. 28 mars, 2013 15:38
Mon piano : numérique... Roland HP 204
Localisation : Hauts-de-Seine

Re: Une histoire du jazz à ma façon...

Message par nutopia » ven. 02 août, 2019 14:38

Vous estimez à quel niveau pianistique Maple Leaf Rag ?
Soyez vous-même, les autres sont déjà pris !

Avatar du membre
Christof
Messages : 2332
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: Une histoire du jazz à ma façon...

Message par Christof » ven. 02 août, 2019 14:39

denis_h a écrit :
ven. 02 août, 2019 14:09
>>>Et puis Chick Corea, son style nouveau (écoutez ce disque extraordinaire "Now he sings, now he sobs", l'exploitation des quartes)>>>

j'aime beaucoup ce disque aussi.

si je ne m'abuse le titre de l'album est une citation du fameux yi king.
Oui, dixit Coréa : The title 'Now He Sings, Now He Sobs' comes from 'I Ching,' an ancient Chinese book that I was into in the '60s when I was studying different philosophies and religions.

Et ce disque, à mon avis, est très important dans le jazz, en tout cas dans l'histoire du trio piano/contrebasse/batterie.
Modifié en dernier par Christof le ven. 02 août, 2019 14:50, modifié 2 fois.

Avatar du membre
Christof
Messages : 2332
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: Une histoire du jazz à ma façon...

Message par Christof » ven. 02 août, 2019 14:48

denis_h a écrit :
ven. 02 août, 2019 14:10
et paul bley ?

et cecile taylor ?
Oui, bien sûr Paul Bley... son sens de l'épure, cette expressivité qui n'appartient qu'à lui. J'en ai passé du temps, sur ce morceau, "Ida Lupino"
https://www.youtube.com/watch?v=PbCxoUFjFog
Il y aurait tellement à dire sur cet artiste, qui a été avant-gardiste.

Pour Cecile Taylor, je ne sais pas trop quoi dire. Pas trop adepte du free jazz (sauf que j'aime ce que fait Ornette Coleman) Je n'ai jamais rien pu écouter de lui en disque plus de 5 minutes... Et puis je l'ai vu un jour en concert (c'était au théâtre du Châtelet... et là, j'ai compris. Taylor est un virtuose, important dans l'histoire du jazz. Un novateur.

Avatar du membre
Christof
Messages : 2332
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: Une histoire du jazz à ma façon...

Message par Christof » ven. 02 août, 2019 16:16

nutopia a écrit :
ven. 02 août, 2019 14:38
Vous estimez à quel niveau pianistique Maple Leaf Rag ?
Je n'y connais rien dans les niveaux. Disons que ce n'est pas simple... Mais il doit exister des versions simplifiées.
Cela ne veut pas forcément dire grand chose cet histoire de niveaux... J'ai joué ce morceau (à ma façon) finalement assez vite, dans mes débuts. Mais il faut dire que cette musique me parlait tellement... Mais j'avais super simplifié.

Avatar du membre
Christof
Messages : 2332
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: Une histoire du jazz à ma façon...

Message par Christof » ven. 02 août, 2019 17:10

1er épisode : ma découverte du ragtime

Mais avant de commencer, ce qui n'a rien à voir avec le ragtime, vous dire de nouveau que mon chouchou des chouchous, c'est Bill Evans. Je suis d'ailleurs en train de l'écouter pendant que j'écris : https://www.youtube.com/watch?v=QFoapxPvZy4 .

Je crois que je suis venu, indirectement, au jazz grâce à mon père (qui n'en écoutait pas).
Quel ne fut ma surprise, je devais avoir 6 ou 7 ans, d'entendre mon père jouer devant moi un morceau, le seul d'ailleurs qu'il savait jouer. Il avait eu le coup de coeur, l'ayant certainement appris d'oreille. Je ne saurais vous expliquer ce que cela m'a fait. La surprise, c'était merveilleux, découvrir que mon père jouait. C'était sur le piano pourri que ma grand-mère nous avais donné, qui sonnait bien faux, mais pour moi c'était la plus belle des musiques.

J'ai même découvert que mon père avait acheté des années auparavant une cithare, rêvant un jour de jouer ce morceau sur cet instrument, comme dans la version originale... (c'est resté pour lui un rêve, il ne s'est jamais mis à la cithare...).

Image

Je ne fais pas durer le suspense plus longtemps : il s'agissait du fameux thème qu'on entend dans le film "Le troisième homme" (The Harry lime Theme, d 'Anton Karas).
Ecouter : https://www.youtube.com/watch?v=jdN1BHQZzvE

Image

Aussitôt, je n'avais plus qu'une envie, savoir le jouer au piano. J'ai alors demandé à mon père de me montrer et puis j'ai copié.. Je vous le mets ci-dessous, joué ce matin, et d'ailleurs tous les extraits qui vont suivre.


J'adorais jouer ce morceau, ce style de musique. Certainement son côté dansant. Alors vous imaginez ma joie lorsque pour mon anniversaire, je devais là avoir 9 ans, mes parents m'ont offert ce disque de Claude Bolling : "Original ragtime". Ils avaient bien senti combien cela me plairait.
Image

Et alors là... cela a été la révélation. On ne pouvait plus me décoller du tourne disque. Cette musique (et peut-être juste un peu plus tard quand j'ai découvert Fats Waller), c'était ma plus grande joie, comme si j'avais vécu à cette époque. Ragtime, qui veut dire "temps déchiré, déchiqueté, en lambeaux". Je ne sais pas pourquoi, mais alors je suis vraiment tombé en syncope, je veux dire par là adoré ces décalages, et que c'est certainement en écoutant cette musique que j'ai dérivé après vers le jazz.

Bon, puisque Presto m'avait demandé de faire un truc pour les nuls, il faut savoir que le ragtime (je cite ici Wikipédia) "provient de la musique de marche jouée par des groupes d'afro-américains, et du style pianistique cake-walk, qui était aussi joué par les noirs américains. Le genre est vu comme une synthèse entre la syncope africaine et la musique classique européenne. Une sorte d'équivalent américain des menuets de Mozart, des mazurkas de Chopin ou des valses de Brahms, mais toujours avec cette caractéristique de la syncope. Les premiers rags sont des cake-walk et furent publiées à partir du début des années 1890 par des artistes comme Abe Holzmann, William Krell ou Kerry Mills. (...). L'année 1899 assiste à la parution du Maple Leaf Rag de Scott Joplin, qui fut un succès immense dont la partition se vendit à plus d'un million d'exemplaires".

Pour définir un peu le ragtime, la MG fait ce qu'on appelle "la pompe", et la MD effectue souvent une syncope, pour la mélodie, par rapport au temps. On le joue plutôt binaires avec accentuation des premier et troisième temps de la mesure, contrairement au jazz qui s'appuie plutôt sur le 2 et 4....

Au lieu de faire de grandes explications sur ce qu'est "la pompe", que l'on joue à la MG, voici un exemple ci-dessous :

NB : avez-vous reconnu le morceau ? Ce n'est en fait pas un ragtime, mais je me suis amusé à faire la pompe sur le morceau "Alice's Restaurant" d'Arlo Guthrie :https://www.youtube.com/watch?v=_8NrtPH3HR0

Pour en revenir au disque "Original ragtime", il y a eu particulièrement trois morceaux qui ont retenu mon attention : bien sûr, Mapple Leaf rag, mais je crois que mon préféré d'alors, c'était "Temptation rag". A l'époque, j'avais demandé à mon père de me trouver la partition chez les marchands, mais cela n'existait pas (le marchand avait bien des partoches de ragtime, mais pas celle-là). Du coup, j'essayai de copier à ma façon. Le résultat était un peu nul, mais j'essayais, j'essayais.

Heureusement, est sorti finalement (mais bien plus tard), le recueil de toutes les partoches des morceaux de ce disque.

D'ailleurs, concernant "Temptation rag", on peut faire de très bons exercices... Finalement, je n'en ai presque jamais fait des exercices, ni vraiment des gammes (je veux parler ici du Hanon ou autres...). J'ai toujours appris cela directement dans les morceaux.

Exemple :
Image


Et ça : montée chromatique, à la tierce, avec ruse à la fin...
Image
nb : il y a 3 b à la clé


Ici, la version complète, jouée par Henri Lodge, son compositeur :
https://www.youtube.com/watch?v=bhsCL5GH5Z0

Enfin, dans ce disque "Original ragtime", ce morceau incroyable "Kitten on the keys".... qui finalement inclut un passage qui sonne un peu boogie woogie
Image


Ici la version originale joué par Zez Confray, son compositeur : https://www.youtube.com/watch?v=TBxRRUj1bcA

Ce disque de Claude Bolling, je l'ai toujours, pochette un peu déchirée (normal, c'est du ragtime)... Finalement, c'est grâce à lui que j'ai pu découvrir cette musique.
A suivre...
Modifié en dernier par Christof le jeu. 22 août, 2019 15:16, modifié 1 fois.

sylvie piano
Messages : 1655
Enregistré le : dim. 25 mai, 2014 23:59
Mon piano : Schimmel K230
Localisation : Nantes [44000]
Contact :

Re: Une histoire du jazz à ma façon...

Message par sylvie piano » ven. 02 août, 2019 18:43

Non mais, Christophe....... Vous êtes en mode perché ! Le forum a bien de la chance.... =D>

Avatar du membre
jean-séb
Messages : 9886
Enregistré le : lun. 16 oct., 2006 20:36
Mon piano : Yamaha C3
Localisation : Paris

Re: Une histoire du jazz à ma façon...

Message par jean-séb » ven. 02 août, 2019 20:43

Christof a écrit :
ven. 02 août, 2019 17:10
Je crois que je suis venu, indirectement, au jazz grâce à mon père (qui n'en écoutait pas).
Quel ne fut ma surprise, je devais avoir 6 ou 7 ans, d'entendre mon père jouer devant moi un morceau, le seul d'ailleurs qu'il savait jouer. Il avait eu le coup de coeur, l'ayant certainement appris d'oreille. Je ne saurais vous expliquer ce que cela m'a fait. La surprise, c'était merveilleux, découvrir que mon père jouait. C'était sur le piano pourri que ma grand-mère nous avais donné, qui sonnait bien faux, mais pour moi c'était la plus belle des musiques.
[...]
Je ne fais pas durer le suspense plus longtemps : il s'agissait du fameux thème qu'on entend dans le film "Le troisième homme" (The Harry lime Theme, d 'Anton Karas).
On avait déjà évoqué cette curieuse coïncidence, mais moi aussi, mon père qui ne jouait pas de piano et n'écoutait pas de musique arrivait à pianoter d'oreille, de temps en temps, le thème du Troisième Homme ! C'est bien la seule chose que je l'ai entendu essayé de jouer.
Quant à la cithare, c'est moi qui l'ait achetée quand j'avais 18 ans, et je jouais, naturellement, le même thème. Je l'ai donnée depuis. Et je me contente de le jouer parfois au piano, toujours avec le même plaisir.
Par contre mes parents ne m'ont pas acheté de disque de ragtime et j'ai découvert ceux-là plus tard, j'avais pas mal de copains qui en jouaient et j'avoue que j'aimais beaucoup ça, même si je n'en ai pas appris beaucoup. Mon morceau que je jouais tout le temps, c'était Sunflower Slow Drag, de Scott Joplin
https://www.youtube.com/watch?v=fALqGCDrg4o
Mes premiers disques ayant été la vie de Mozart, celle de Bach et celle de Chopin, mon destin pianistique a été plutôt de ce côté que de celui des ragtimes et du jazz !
Ici, la version complète, jouée par Henri Lodge, son compositeur :
https://www.youtube.com/watch?v=bhsCL5GH5Z0
Ouh là, tu veux nous faire prendre des vessies pour des lanternes. :lol: C'est une horrible version numérique, pas du tout jouée par Henri Lodge mais par un ordinateur.
Et un grand merci pour tes longs posts.

Avatar du membre
Christof
Messages : 2332
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: Une histoire du jazz à ma façon...

Message par Christof » sam. 03 août, 2019 0:05

jean-séb a écrit :
ven. 02 août, 2019 20:43
On avait déjà évoqué cette curieuse coïncidence, mais moi aussi, mon père qui ne jouait pas de piano et n'écoutait pas de musique arrivait à pianoter d'oreille, de temps en temps, le thème du Troisième Homme ! C'est bien la seule chose que je l'ai entendu essayé de jouer.
Quant à la cithare, c'est moi qui l'ait achetée quand j'avais 18 ans, et je jouais, naturellement, le même thème. Je l'ai donnée depuis. Et je me contente de le jouer parfois au piano, toujours avec le même plaisir.
Merci beaucoup Jean-Seb pour ton message.
Oui, c'est très étonnant cette coïncidence dont on avait parlé... Et que tu ais acheté la cithare... et que tu jouais ce morceau...
Christof a écrit :Ici, la version complète, jouée par Henri Lodge, son compositeur :
https://www.youtube.com/watch?v=bhsCL5GH5Z0
jean-séb a écrit :
ven. 02 août, 2019 20:43
Ouh là, tu veux nous faire prendre des vessies pour des lanternes. :lol: C'est une horrible version numérique, pas du tout jouée par Henri Lodge mais par un ordinateur.
Et un grand merci pour tes longs posts.
Ouh la la, je baisse... (me suis emberlificoté dans les liens).
En fait, je préfère vous mettre cette version : https://www.youtube.com/watch?v=iBpx848oYgg

Avatar du membre
nutopia
Messages : 392
Enregistré le : jeu. 28 mars, 2013 15:38
Mon piano : numérique... Roland HP 204
Localisation : Hauts-de-Seine

Re: Une histoire du jazz à ma façon...

Message par nutopia » sam. 03 août, 2019 13:20

Merci pour cette suite !
La pompe me fait penser à celle des guitaristes de jazz manouche. Je ne connaissais pas ce terme autrement.

J'ai écouté un peu de tout. J'ai toujours beaucoup de mal à apprécier quand ça change de ce que j'ai l'habitude d'écouter. Mais je sais que souvent c'est comme ça et je finis par aimer. ;)

Et il y a les coups de cœur, ceux qui n'ont pas besoin de passer par toutes ces étapes pour que je les adore de suite : Scott Joplin ! Je redécouvre la musique de The Sting (L'Arnaque) que je n'ai pas entendue depuis des lustres. Ce côté dansant ! :D Je pense commencer par celle-là. Elle est certainement plus abordable que Maple Leaf Rag. :wink:
Soyez vous-même, les autres sont déjà pris !

jazzy
Messages : 564
Enregistré le : jeu. 13 juil., 2017 11:11
Mon piano : yamaha cp 50 et piano Scholze
Localisation : AIN

Re: Une histoire du jazz à ma façon...

Message par jazzy » sam. 03 août, 2019 18:15

Si je peux me permettre sur ton fil Christof, voici 2 vidéos sur l'histoire du jazz par Marc Hérouet. Ce sont les vidéos dont je parlais sur un autre fil.
Autant que je m'en rappelle, c'est une présentation assez personnelle ,qui ne fait sans doute pas l'unanimité.
Chacune dure presque 2 heures!!! Je crois qu'il faut écouter à petites doses...

https://www.youtube.com/watch?v=KF1N0q2tOsE

https://www.youtube.com/watch?v=qojj6CA2s_Y
Mon dernier morceau sur youtube
https://www.youtube.com/watch?v=GN9b1mBjlr4

Avatar du membre
Christof
Messages : 2332
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: Une histoire du jazz à ma façon...

Message par Christof » sam. 03 août, 2019 19:06

jazzy a écrit :
sam. 03 août, 2019 18:15
Si je peux me permettre sur ton fil Christof, voici 2 vidéos sur l'histoire du jazz par Marc Hérouet. Ce sont les vidéos dont je parlais sur un autre fil.
Autant que je m'en rappelle, c'est une présentation assez personnelle ,qui ne fait sans doute pas l'unanimité.
Chacune dure presque 2 heures!!! Je crois qu'il faut écouter à petites doses...

https://www.youtube.com/watch?v=KF1N0q2tOsE

https://www.youtube.com/watch?v=qojj6CA2s_Y
Merci Jazzy. Ce fil va devenir une véritable encyclopédie ! J'adore les présentation personnelles. Souvent elles sont plus intéressante que ce que tout le monde raconte...

jazzy
Messages : 564
Enregistré le : jeu. 13 juil., 2017 11:11
Mon piano : yamaha cp 50 et piano Scholze
Localisation : AIN

Re: Une histoire du jazz à ma façon...

Message par jazzy » dim. 04 août, 2019 15:29

Marc Hérouet parle assez longuement du ragtime sur la 1ére vidéo citée plus haut entre 52 mn54 et 1h 17mn
Mon dernier morceau sur youtube
https://www.youtube.com/watch?v=GN9b1mBjlr4

Avatar du membre
nutopia
Messages : 392
Enregistré le : jeu. 28 mars, 2013 15:38
Mon piano : numérique... Roland HP 204
Localisation : Hauts-de-Seine

Re: Une histoire du jazz à ma façon...

Message par nutopia » lun. 05 août, 2019 16:35

Merci pour ces liens Jazzy. J'ai regardé la première vidéo qui est passionnante.
Je découvre au passage la chaîne Youtube de l'Université Populaire de Marseille qui a mis à disposition gratuitement de nombreux cours sur différentes thématiques .
Soyez vous-même, les autres sont déjà pris !

jazzy
Messages : 564
Enregistré le : jeu. 13 juil., 2017 11:11
Mon piano : yamaha cp 50 et piano Scholze
Localisation : AIN

Re: Une histoire du jazz à ma façon...

Message par jazzy » lun. 05 août, 2019 17:13

Oui j'ai réécouté les 2 vidéos et je les ai trouvées beaucoup plus intéressantes que la 1ère fois<.
j'ai vu qu'il y en avait une 3ième...
Mon dernier morceau sur youtube
https://www.youtube.com/watch?v=GN9b1mBjlr4

Avatar du membre
nutopia
Messages : 392
Enregistré le : jeu. 28 mars, 2013 15:38
Mon piano : numérique... Roland HP 204
Localisation : Hauts-de-Seine

Re: Une histoire du jazz à ma façon...

Message par nutopia » mar. 06 août, 2019 11:11

Soyez vous-même, les autres sont déjà pris !

Répondre