[Apprentissage Christof] : différents morceaux - actuellement Elegie (Babadjanian)

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Christof
Messages : 3576
Enregistré le : lun. 18 avr., 2016 17:08
Mon piano : Yamaha G3
Localisation : Paris 75020

Re: [Apprentissage Christof] : différents morceaux - actuellement Elegie (Babadjanian)

Message par Christof »

Ninoff a écrit : lun. 22 févr., 2021 20:36 Peu importe la lenteur, le tout est d’arriver à un résultat, et là le résultat est à la hauteur que dis-je , toute ta sensibilité trouve un écho sublime dans cette musique.
C’est très émouvant de t’entendre prendre toute la mesure de cette mélodie très nostalgique , tu la fais tienne et nous la rends dignement.
J’ai hâte d’entendre l’ensemble.
En tout cas il n’y a aucune lenteur dans ton évolution pianistique classique.
👌👌👌👌👌
Merci beaucoup Ninoff. Ce morceau me parle.
Bon, pour la suite, cela va être un peu long. Elle n'est vraiment pas simple à jouer... mais ça va viendre
.
mh_piano a écrit : lun. 22 févr., 2021 20:53 Moi aussi j'ai commencé une élégie ! Mais ce n'est pas la même... On fait un concours du plus lent ? :lol: Je suis moins avancée que toi en fait.
Ta première partie prend forme et caractère. Cette musique est très attachante, et doit bien te correspondre, c'est déjà très beau, ça va être superbe.
Je comprends ta méthode consistant à consolider le début pour avoir une base solide pour la suite qui l'enrichit. Je devrais peut-être m'en inspirer ? J'ai tendance à faire l'inverse ces jours-ci , dans le genre "qui peut le plus peut le moins" :lol:
Mais pour paraphraser Ninoff : "peu importe le chemin (ou la lenteur), l'important est le résultat". Quoique, j'aime défendre l'idée qu'il faut profiter du chemin et ne pas se focaliser uniquement sur le résultat...
Merci beaucoup Carla pour ton écoute mh_piano. Oui, ici ce morceau se prête bien à ce "découpage par partie", chacune devant être aboutie, découlant l'une de l'autre. Et cela m'aide beaucoup pour la suite, car tactilement, cela devient de plus en plus difficile, ce qui risquerait de me faire perdre l'essentiel. Il y a tout un travail des voix à faire (je sais que tu adores aussi)... et donner l'impression que c'est super facile à jouer... Le chemin, oui, c'est le principal. Découvrir chaque jour.
Carla Rocío a écrit : lun. 22 févr., 2021 23:33 C’est très beau cette élégie, ça m’évoque un clair de lune très lumineux....
J’aimais bien la version rapide du début aussi, elle était plus dansante mais celle-ci raconte vraiment quelque chose de profond.
En fait, je pense que je vais encore ralentir le début. Oui, la première ne racontait pas. Je n'avais pas encore vu certaines choses.
Carla Rocío a écrit : lun. 22 févr., 2021 23:33 Quant au Faure j’ai l’impression que les premières versions étaient plus senties (plus légères, exprimées avec plus de sensibilité, avec un caractère plus spontané et improvisé) un peu comme si le travail avait fini par momentanément prendre le dessus le temps de bien s’ancrer? (Ça me fait aussi ça, la sensibilité est là au tout début puis ne revient qu’à la fin)
Enfin c’est juste mon impression..
Je me réjouis de la suite c’est vraiment très beau
Merci, oui, c'est exactement cela. Cette improvisation me plaît tellement que je me suis laissé aller à la jouer comme si j'improvisais... Sauf que je suis allé bien plus vite que la musique. D'ailleurs, durant le dernier cours avec ma prof, elle m'a bien recadré. Le travail est très important pour moi, pour éviter de partir dans tous les sens, ne rien laisser passer. M'éviter d'être "brouillon". Et c'est comme cela que je fais des progrès. Cette prof est merveilleuse. Travailler encore plus les couleurs.


Merci beaucoup Quazart, Erin, Aurèle et Roulroul (Roulroul pour Fauré). Je suis très touché. Bon, pour la suite... il va falloir attendre quelque temps. Ma suite, pour l'instant est vraiment "très scolaire"...
J'adore quand ma prof me dit "Christophe, ce n'est pas intéressant". Elle m'explique à chaque fois pourquoi, m'oblige à aller toujours plus loin au fond de moi et de la musique. Et j'ai adoré particulièrement son dernier cours, qui m'a bien secoué, dans le bon sens. Une prof qui ouvre l'âme.
Répondre