[apprentissage] nutopia

Théorie, jeu, répertoire, enseignement, partitions

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
nutopia
Messages : 350
Enregistré le : jeu. 28 mars, 2013 15:38
Mon piano : numérique... Roland HP 204
Localisation : Hauts-de-Seine

Re: [apprentissage] nutopia

Message par nutopia » jeu. 25 juil., 2019 21:58

abernard a écrit :
mer. 24 juil., 2019 21:33
Mais une fois ça de fait, comment analyse-t-on le morceau ?
Je ne connais pas cette pièce mais je peux essayer de te donner quelques pistes : en notant les noms des accords tu te rends compte qu'il y a un schéma récurrent :

Am - Dm - G7 - C

Dans les mesures 1 à 16 cela apparaît 4 fois de suite. Bon si on découpe plus précisément on peut regrouper les deux premières occurrences et les deux dernières, tu obtiens deux passages presque identiques. Tu peux donc analyser ceci en terme de phrases, voir comment elles se répondent et comment le discours évolue.

En terme d'analyse harmonique Am-Dm-G7-C correspond à vi-ii-V-I en tonalité de DO. C'est un schéma classique de progression sous-dominante -> dominante -> tonique
L'écriture avec des chiffres romains est utile car elle permet de "généraliser" (tu rencontreras ce schéma dans d'autres pièces dans d'autres tonalité et boom tu te rends compte que tu l'as déjà appris ailleurs, donc cette fois tu pourras aller plus vite) et de raisonner en terme de "fonction" d'accords (par exemple l'accord G7 a une fonction de dominante, c'est à dire qu'il a une tendance très forte à vouloir se résoudre sur la tonique, ce n'est donc pas une surprise si il vient un accord de Do ensuite, et si les accords de E7 sont suivis de Am ou A dans la suite du morceau.

Donc en gros le morceau commence dans la tonalité de DO maj, qui est la relative majeure de La min, on module ensuite en La min mesures 17 à 24 puis bref retour du thème initial mesure 25 mais cette fois la répétition de la phrase est élaborée en modulant en La maj mesure 31 à 40.

De la mesure 41 à la fin, ça ressemble beaucoup au début, mais cette fois la tonalité passe résolument en La min pour le final.
Merci beaucoup pour ton aide et tes explications !
Il y a quelques points obscurs pour moi dans ce que tu écris :

"En terme d'analyse harmonique Am-Dm-G7-C correspond à vi-ii-V-I en tonalité de DO. C'est un schéma classique de progression sous-dominante -> dominante -> tonique"
Déjà, comment sais-tu que la tonalité dans ce début de morceau est DO ? Parce que la "phrase" se termine par un do ?
Et aussi, en quoi VI II V I est une progression sous-dominante -> dominante -> tonique ? La sous-dominante est censée être le degré IV pas VI ni II, non ?
Merci ! ;)
Soyez vous-même, les autres sont déjà pris !

Avatar du membre
nutopia
Messages : 350
Enregistré le : jeu. 28 mars, 2013 15:38
Mon piano : numérique... Roland HP 204
Localisation : Hauts-de-Seine

Re: [apprentissage] nutopia

Message par nutopia » jeu. 25 juil., 2019 22:01

kerry117 a écrit :
jeu. 25 juil., 2019 9:58
abernard a écrit :
mer. 24 juil., 2019 21:33
L'écriture avec des chiffres romains est utile car elle permet de "généraliser" (tu rencontreras ce schéma dans d'autres pièces dans d'autres tonalité et boom tu te rends compte que tu l'as déjà appris ailleurs, donc cette fois tu pourras aller plus vite) et de raisonner en terme de "fonction" d'accords (par exemple l'accord G7 a une fonction de dominante, c'est à dire qu'il a une tendance très forte à vouloir se résoudre sur la tonique, ce n'est donc pas une surprise si il vient un accord de Do ensuite, et si les accords de E7 sont suivis de Am ou A dans la suite du morceau.
Absolument, mais j'irai encore plus loin. En chiffrant les accords, il est beaucoup plus facile de mémoriser la disposition des notes de l'accord, de retenir la note de basse, d'entendre une erreur.
Stileta a écrit :
jeu. 25 juil., 2019 8:13
Concernant ensuite la forme de cette sonate (je peux me tromper) mais je pense la qu’il s’agit d’une forme Rondo.
Ce n'est pas une sonate, mais une valse
abernard a écrit :
mer. 24 juil., 2019 21:33
Donc en gros le morceau commence dans la tonalité de DO maj, qui est la relative majeure de La min,
C'est discutable.
En effet la dernière reprise du thème est en la mineur
Pourquoi les 2 premières mesures identiques de la 1ère fois seraient en Do Majeur et en la mineur la dernière fois ? Si vous entendez que les 2 premières mesures, pensez-vous être en do Majeur ?
La modulation par l'accord de dominante de Do est prévisible car les accords s'enchainent par quintes descendantes.
Il est possible d'envisager qu'une idée musicale évolue vers le ton relatif dès la 3ème mesure et se cherche avant de s'affirmer la dernière fois dans la tonalité initiale. A l'époque romantique les modulations sont beaucoup plus fréquentes.
Si Chopin n'avait pas modulé dès la 3ème mesure, il me semble qu'il n'aurait pas trouvé d'intérêt à composer cette valse en la mineur.
Il fait entendre le thème en majeur (cf. p2). Dans cette pièce Il mobilise le mode (majeur et mineur), la tonalité relative, une utilisation d'une tonalité voisine.
Une analyse ne s'arrête pas à l'analyse harmonique. Il faudrait se pencher sur la mélodie jouée par la main droite
Merci pour tes explications Kerry !
De même, je ne comprends pas ce passage : "La modulation par l'accord de dominante de Do est prévisible car les accords s'enchainent par quintes descendantes. "
Soyez vous-même, les autres sont déjà pris !

Avatar du membre
nutopia
Messages : 350
Enregistré le : jeu. 28 mars, 2013 15:38
Mon piano : numérique... Roland HP 204
Localisation : Hauts-de-Seine

Re: [apprentissage] nutopia

Message par nutopia » jeu. 25 juil., 2019 22:03

Stileta a écrit :
jeu. 25 juil., 2019 8:13
tblb a écrit :
jeu. 25 juil., 2019 7:36
Sorry, je recommence, à quoi correspond le brown index sur les partitions ? C’est un indice de difficulté ? Ou juste le numéro de la partition dans un catalogue.
Je pense effectivement qu’il s’agit d’un numero pour retrouver la partition dans un catalogue. Au même titre au les « KV... » de chez Mozart ou alors les « BWV.... »de chez Bach par exemple.


Concernant la valse, je regoins Abernard pour dire que la valse débute en Do maj. Sans compter l’anacrouse, a la mesure 3 le sol n’est pas dièse (qui est sencé être la sensible de La mineur..). Et à la mesure 17 on retrouve notre tonalité originel.
Concernant ensuite la forme de cette sonate (je peux me tromper) mais je pense la qu’il s’agit d’une forme Rondo.
De la mesure 1 a 16, on a une première partie avec un thème principale . De 17 a 24, on a une seconde partie. De 25 a 40 on retrouve le premier thème mais on a une sorte de petite coda à la fin. Puis de 41 jusqu’a La fin du morceaux on a le thème pour principal. (En espérant que ce soit pas de bêtises ce que je dis :lol: )
Merci Stileta !
Au passage, je n'avais pas vu cette mention de "Brown", je comprends mieux la blague :o
Soyez vous-même, les autres sont déjà pris !

kerry117
Messages : 287
Enregistré le : jeu. 28 mai, 2015 11:44
Mon piano : Kawai
Localisation : Ille-et-Vilaine

Re: [apprentissage] nutopia

Message par kerry117 » jeu. 25 juil., 2019 22:38

nutopia a écrit :
jeu. 25 juil., 2019 22:01
De même, je ne comprends pas ce passage : "La modulation par l'accord de dominante de Do est prévisible car les accords s'enchainent par quintes descendantes. "
La fondamentale (note sur la quelle a été construit l'accord) de chaque accord s'enchainent par quinte descendante
LA puis RE puis Sol puis Do
Ce qui est un enchainement qui suit le cycle des quintes. Il n'y a pas de surprise sur l'enchainement des fondamentales. Le compositeur peut surprendre l'auditeur par la couleur de l'accord, couleur qui varie suivant que l'accord est mineur, majeur ou 7ème de dominante ...
Un accord parfait peut appartenir à plusieurs tonalités
ex : L'accord parfait de La mineur peut se trouver en La mineur, en Sol Majeur, Fa Majeur en Do majeur.
Le ressenti peut varier suivant les accords qui précèdent ou se succèdent. Tout comme en peinture une même couleur peut paraitre différente suivant les teintes qui l'entourent.
Pour changer de tonalité, c'est à dire moduler, soit on choisit des accords communs aux deux tonalités, soit on on utilise un accord qui n'appartient qu'à la tonalité d'arrivée. L'accord que l'on va trouver que dans une seule tonalité c'est l'accord de 7ème de dominante. Mesure 3 on sait que l'on est en Do, parce que l'on a l'accord de 7ème de dominante (sol-si-ré-fa), ce n'est pas discutable.

Avatar du membre
Stileta
Messages : 142
Enregistré le : sam. 11 août, 2018 8:26
Mon piano : Bechstein 116

Re: [apprentissage] nutopia

Message par Stileta » ven. 26 juil., 2019 7:14

nutopia a écrit :
jeu. 25 juil., 2019 22:03

Merci Stileta !
Au passage, je n'avais pas vu cette mention de "Brown", je comprends mieux la blague :o
Je fais toujours cette recherche de forme, comme ça ca m'aide dans mes interprétation. On comprend mieux ces différentes parties et on peut les nuancer les unes par rapport aux autres c'est génial. :)
« La poésie est une espèce de musique: il faut l’entendre pour la juger » .Voltaire

Avatar du membre
abernard
Messages : 80
Enregistré le : jeu. 05 juil., 2018 12:48
Mon piano : Clavinova CLP

Re: [apprentissage] nutopia

Message par abernard » ven. 26 juil., 2019 9:32

Déjà, comment sais-tu que la tonalité dans ce début de morceau est DO ? Parce que la "phrase" se termine par un do ?
Alors en fait comme le dit kerry il y a une petite ambiguïté avec laquelle joue Chopin. En écoutant uniquement les deux premières mesures, on pense être en la mineur, car ce sont des accords de la gamme la mineu. En revanche à partir de la troisième mesure il n'y a plus de doute : l'accord de 7ème de dominante G7 indique que la tonalité est do. On peut voir ça comme une modulation ou interpréter que depuis le début la tonalité est do, car A min et D min sont aussi des accords dont les notes font partie de la gamme de Do maj.
Quand il y a un accords de 7ème dominante quelque part, la tendance à une résolution est tellement forte (particulièrement avec la 7ème de l'accord) que l'on ne peut pas se tromper sur la tonalité : c'est la note une quinte en dessous de la fondamentale de notre accord de 7eme dominante. Il y peut-être des exceptions mais ici on a bien un accord de Do maj ensuite, donc confirmation de la tonalité.
Et aussi, en quoi VI II V I est une progression sous-dominante -> dominante -> tonique ? La sous-dominante est censée être le degré IV pas VI ni II, non ?
Merci ! ;)
Effectivement ce que j'ai écris n'est pas clair. J'ai fait une confusion dans mes traduction entre sous-dominante, qui est la 4ème note de la gamme et pré-dominante (désolé kerry, je n'arrive pas à trouver la bonne traduction sur internet), qui est la fonction d'un accord servant à préparer l'oreille pour l'accord de fonction dominante qui arrive ensuite. L'accord de fonction dominante servant à asseoir la tonalité dans notre cas ou autrement dit à préparer l'oreille au passage à l'accord de tonique. Un accord avec une fonction de dominante crée une forte tension et l'accord de tonique la disperse, c'est pourquoi on entend souvent cette progression pour conclure un morceau ou une phrase musicale.

Je fais la distinction entre fonction dominante et accord de 7ème dominante car dans mon jargon un accord à fonction dominante peut aussi être entre autre un accord vii° : l'accord construit sur le 7ème degré de la gamme en empilant deux tierces. C'est facile de comprendre pourquoi il a la même fonction car il partage 3 notes avec l'accord V7. La différence se situe dans le mouvement de la basse lorsqu'on passe à l'accord de tonique, au lieu d'entre 5-1 on entend 7-1 (les chiffres ici étant les degrés des notes dans la gamme).

De même je fais une distinction entre la fonction "pré-dominante" et l'accord IV de sous-dominante car entre autre l'accord ii à la même fonction. Il prépare l'oreille pour le prochain accord, qui aura une fonction de dominante. l'accord ii partage deux notes avec l'accord IV, et il contient le degré 2 de la gamme, que contiennent aussi les accords vii° et V7, ce qui peut être intéressant en terme de "voice-leading" (désolé je n'ai pas de traduction pour cela).
De plus ii est un accord mineur, alors que IV est un accord majeur, donc il y a une différence de couleur que les compositeurs peuvent exploiter.
Modifié en dernier par abernard le ven. 26 juil., 2019 16:27, modifié 1 fois.

kerry117
Messages : 287
Enregistré le : jeu. 28 mai, 2015 11:44
Mon piano : Kawai
Localisation : Ille-et-Vilaine

Re: [apprentissage] nutopia

Message par kerry117 » ven. 26 juil., 2019 10:01

abernard a écrit :
ven. 26 juil., 2019 9:32
Je fais la distinction entre fonction dominante et accord de 7ème dominante car dans mon jargon un accord à fonction dominante peut aussi être entre autre un accord vii° : l'accord construit sur le 7ème degré de la gamme en empilant deux tierces.
Non, l'accord de 7ème diminuée n'est pas un accord VII, c'est en fait une neuvième mineure de dominante sans fondamentale.
Le degré VII, dans le langage tonal, est un degré instable, c'est la sensible. Construire un accord sur une note instable n'est pas logique.
Dans la pratique, les accords ne sont pas toujours complets. Les notes souvent supprimées sont la quinte, la fondamentale.
Par le jeu des Enharmonie, un accord de 7ème diminué appartient à plusieurs tonalités. C'est un accord facile à caser
Ex : si-ré-fa-lab c'est aussi si-ré- fa Sol#
Dans le premier accord la fondamentale Sol (dominante de Do) a été supprimée.
Dans le second accord, la fondamentale Mi (dominante de La) a été supprimée

Avatar du membre
abernard
Messages : 80
Enregistré le : jeu. 05 juil., 2018 12:48
Mon piano : Clavinova CLP

Re: [apprentissage] nutopia

Message par abernard » ven. 26 juil., 2019 10:37

D'accord, je n'avais jamais rencontré cette façon de voir les choses mais pourquoi pas, ça a du sens :)

kerry117
Messages : 287
Enregistré le : jeu. 28 mai, 2015 11:44
Mon piano : Kawai
Localisation : Ille-et-Vilaine

Re: [apprentissage] nutopia

Message par kerry117 » ven. 26 juil., 2019 13:26

abernard a écrit :
ven. 26 juil., 2019 10:37
D'accord, je n'avais jamais rencontré cette façon de voir les choses mais pourquoi pas, ça a du sens :)
Je n'invente rien, j'ai suivi quelques cours d'harmonie, il y a très longtemps.

Avatar du membre
nutopia
Messages : 350
Enregistré le : jeu. 28 mars, 2013 15:38
Mon piano : numérique... Roland HP 204
Localisation : Hauts-de-Seine

Re: [apprentissage] nutopia

Message par nutopia » ven. 26 juil., 2019 14:36

kerry117 a écrit :
jeu. 25 juil., 2019 22:38


La fondamentale (note sur la quelle a été construit l'accord) de chaque accord s'enchainent par quinte descendante
LA puis RE puis Sol puis Do
Ce qui est un enchainement qui suit le cycle des quintes. Il n'y a pas de surprise sur l'enchainement des fondamentales. Le compositeur peut surprendre l'auditeur par la couleur de l'accord, couleur qui varie suivant que l'accord est mineur, majeur ou 7ème de dominante ...
Un accord parfait peut appartenir à plusieurs tonalités
ex : L'accord parfait de La mineur peut se trouver en La mineur, en Sol Majeur, Fa Majeur en Do majeur.
Le ressenti peut varier suivant les accords qui précèdent ou se succèdent. Tout comme en peinture une même couleur peut paraitre différente suivant les teintes qui l'entourent.
Pour changer de tonalité, c'est à dire moduler, soit on choisit des accords communs aux deux tonalités, soit on on utilise un accord qui n'appartient qu'à la tonalité d'arrivée. L'accord que l'on va trouver que dans une seule tonalité c'est l'accord de 7ème de dominante. Mesure 3 on sait que l'on est en Do, parce que l'on a l'accord de 7ème de dominante (sol-si-ré-fa), ce n'est pas discutable.
Merci pour ces nouvelles explications ! Je suis désolé je vais paraître très lourdingue... Mais je suis complètement paumé.
Je pensais avoir compris pourquoi tu disais :
"L'accord parfait de La mineur peut se trouver en La mineur, en Sol Majeur, Fa Majeur en Do majeur."
Je me suis dit : l'accord parfait en la m c'est la do mi. Ces notes se retrouvent dans les gammes de sol M, fa M, Do M donc "j'ai compris"...

Mais tu écris ensuite :
"L'accord que l'on va trouver que dans une seule tonalité c'est l'accord de 7ème de dominante. Mesure 3 on sait que l'on est en Do, parce que l'on a l'accord de 7ème de dominante (sol-si-ré-fa), ce n'est pas discutable."
Alors je veux suivre le même raisonnement. A savoir : "sol si ré fa" sont quatre notes qui appartiennent à la fois à do M, mais aussi... OK je ne trouve pas d'autres gammes ! :lol: Mais c'est du hasard ou j'ai le bon raisonnement ? Bizarre que l'on n'ait pas d'autres gammes qui conviennent (si c'est vraiment le cas !) :shock:

abernard a écrit :
ven. 26 juil., 2019 9:32
Déjà, comment sais-tu que la tonalité dans ce début de morceau est DO ? Parce que la "phrase" se termine par un do ?
Alors en fait comme le dit kerry il y a une petite ambiguïté avec laquelle joue Chopin. En écoutant uniquement les deux premières mesures, on pense être en la mineur, car ce sont des accords de la gamme la mineu. En revanche à partir de la troisième mesure il n'y a plus de doute : l'accord de 7ème de dominante G7 indique que la tonalité est do. On peut voir ça comme une modulation ou interpréter que depuis le début la tonalité est do, car A min et D min sont aussi des accords diatoniques de Do maj.
Quand il y a un accords de 7ème dominante quelque part, la tendance à une résolution est tellement forte (particulièrement avec la 7ème de l'accord) que l'on ne peut pas se tromper sur la tonalité : c'est la note une quinte en dessous de la fondamentale de notre accord de 7eme dominante. Il y peut-être des exceptions mais ici on a bien un accord de Do maj ensuite, donc confirmation de la tonalité.
Et aussi, en quoi VI II V I est une progression sous-dominante -> dominante -> tonique ? La sous-dominante est censée être le degré IV pas VI ni II, non ?
Merci ! ;)
Effectivement ce que j'ai écris n'est pas clair. J'ai fait une confusion dans mes traduction entre sous-dominante, qui est la 4ème note de la gamme et pré-dominante (désolé kerry, je n'arrive pas à trouver la bonne traduction sur internet), qui est la fonction d'un accord servant à préparer l'oreille pour l'accord de fonction dominante qui arrive ensuite. L'accord de fonction dominante servant à asseoir la tonalité dans notre cas ou autrement dit à préparer l'oreille au passage à l'accord de tonique. Un accord avec une fonction de dominante crée une forte tension et l'accord de tonique la disperse, c'est pourquoi on entend souvent cette progression pour conclure un morceau ou une phrase musicale.

Je fais la distinction entre fonction dominante et accord de 7ème dominante car dans mon jargon un accord à fonction dominante peut aussi être entre autre un accord vii° : l'accord construit sur le 7ème degré de la gamme en empilant deux tierces. C'est facile de comprendre pourquoi il a la même fonction car il partage 3 notes avec l'accord V7. La différence se situe dans le mouvement de la basse lorsqu'on passe à l'accord de tonique, au lieu d'entre 5-1 on entend 7-1 (les chiffres ici étant les degrés des notes dans la gamme).

De même je fais une distinction entre la fonction "pré-dominante" et l'accord IV de sous-dominante car entre autre l'accord ii à la même fonction. Il prépare l'oreille pour le prochain accord, qui aura une fonction de dominante. l'accord ii partage deux notes avec l'accord IV, et il contient le degré 2 de la gamme, que contiennent aussi les accords vii° et V7, ce qui peut être intéressant en terme de "voice-leading" (désolé je n'ai pas de traduction pour cela).
De plus ii est un accord mineur, alors que IV est un accord majeur, donc il y a une différence de couleur que les compositeurs peuvent exploiter.
Merci !
Je ne trouve pas la notion d'accord diatonique... J'ai trouvé un site de "rock" qui explique aussi bien la musique que moi la maçonnerie ou alors l'Accordéon diatonique sur Wikipédia :lol: Et donc je ne sais pas si c'est pour ça que je ne comprends rien à la suite ou s'il me manque des neurones. :lol: Mais je vais essayer de relire tranquillement ce soir ! :P
Soyez vous-même, les autres sont déjà pris !

Avatar du membre
nutopia
Messages : 350
Enregistré le : jeu. 28 mars, 2013 15:38
Mon piano : numérique... Roland HP 204
Localisation : Hauts-de-Seine

Re: [apprentissage] nutopia

Message par nutopia » ven. 26 juil., 2019 14:40

kerry117 a écrit :
ven. 26 juil., 2019 10:01
abernard a écrit :
ven. 26 juil., 2019 9:32
Je fais la distinction entre fonction dominante et accord de 7ème dominante car dans mon jargon un accord à fonction dominante peut aussi être entre autre un accord vii° : l'accord construit sur le 7ème degré de la gamme en empilant deux tierces.
Non, l'accord de 7ème diminuée n'est pas un accord VII, c'est en fait une neuvième mineure de dominante sans fondamentale.
Le degré VII, dans le langage tonal, est un degré instable, c'est la sensible. Construire un accord sur une note instable n'est pas logique.
Dans la pratique, les accords ne sont pas toujours complets. Les notes souvent supprimées sont la quinte, la fondamentale.
Par le jeu des Enharmonie, un accord de 7ème diminué appartient à plusieurs tonalités. C'est un accord facile à caser
Ex : si-ré-fa-lab c'est aussi si-ré- fa Sol#
Dans le premier accord la fondamentale Sol (dominante de Do) a été supprimée.
Dans le second accord, la fondamentale Mi (dominante de La) a été supprimée
Ta première phrase m'a tuer (oui, "-er" comme Omar :mrgreen: ) !
Pareil que pour abernard, je regarderai plus en détail ce soir. Faut que j'achète desDolipranes ! :lol:
Soyez vous-même, les autres sont déjà pris !

kerry117
Messages : 287
Enregistré le : jeu. 28 mai, 2015 11:44
Mon piano : Kawai
Localisation : Ille-et-Vilaine

Re: [apprentissage] nutopia

Message par kerry117 » ven. 26 juil., 2019 15:12

nutopia a écrit :
ven. 26 juil., 2019 14:36
Je ne trouve pas la notion d'accord diatonique...
Je ne connais pas cette notion.
Tu pourrais nous faire une citation du passage qui l'utilise ou nous mettre un lien.

Avatar du membre
nutopia
Messages : 350
Enregistré le : jeu. 28 mars, 2013 15:38
Mon piano : numérique... Roland HP 204
Localisation : Hauts-de-Seine

Re: [apprentissage] nutopia

Message par nutopia » ven. 26 juil., 2019 15:29

kerry117 a écrit :
ven. 26 juil., 2019 15:12
nutopia a écrit :
ven. 26 juil., 2019 14:36
Je ne trouve pas la notion d'accord diatonique...
Je ne connais pas cette notion.
Tu pourrais nous faire une citation du passage qui l'utilise ou nous mettre un lien.
C'était en réponse à abernard. ;)
Il en parle dans le message que je cite :
abernard a écrit :
ven. 26 juil., 2019 9:32
Déjà, comment sais-tu que la tonalité dans ce début de morceau est DO ? Parce que la "phrase" se termine par un do ?
Alors en fait comme le dit kerry il y a une petite ambiguïté avec laquelle joue Chopin. En écoutant uniquement les deux premières mesures, on pense être en la mineur, car ce sont des accords de la gamme la mineu. En revanche à partir de la troisième mesure il n'y a plus de doute : l'accord de 7ème de dominante G7 indique que la tonalité est do. On peut voir ça comme une modulation ou interpréter que depuis le début la tonalité est do, car A min et D min sont aussi des accords diatoniques de Do maj.
Soyez vous-même, les autres sont déjà pris !

Avatar du membre
abernard
Messages : 80
Enregistré le : jeu. 05 juil., 2018 12:48
Mon piano : Clavinova CLP

Re: [apprentissage] nutopia

Message par abernard » ven. 26 juil., 2019 15:59

Désolé pour la confusion, j'ai mal compris le sens du mot diatonique. Remplace accord "diatonique" par accord "dont les notes font parties de la gamme" :)

kerry117
Messages : 287
Enregistré le : jeu. 28 mai, 2015 11:44
Mon piano : Kawai
Localisation : Ille-et-Vilaine

Re: [apprentissage] nutopia

Message par kerry117 » ven. 26 juil., 2019 16:38

abernard a écrit :
ven. 26 juil., 2019 15:59
Ça doit encore être une mauvaise traduction. Pour moi un accord diatonique est un accord qui est construit uniquement sur les notes de la gamme, pas opposition à un accord qui "emprunte" des notes à une autre gamme.
Peut-être une mauvaise traduction mais il me semble que tu mélanges des notions.
Quand on analyse une partition, il faut tenir compte du langage utilisé par le compositeur, de son style et de son époque.
Pour Chopin: on va se servir du langage tonal.
Dans le langage tonal les accords sont constituées uniquement avec les notes de la gammes. Mais attention dans le discours musical il y a des notes étrangères aux accords :
appogiatures, retards, broderie, notes de passage, pédales ....
Dans le langage tonal, si l'accord appartient à une autre tonalité, cela veut dire qu'il y a un emprunt à une autre tonalité ou une modulation.
On parle de Chromatisme dans un contexte mélodique, au moins 2 demi-tons qui se suivent dans une même voix. Cela n'empêche pas aux accords de s'enchainer chromatiquement avec des accords de 7èmes diminuées.
Dans les autres langages, la notion d'accord est élargie, les compositeurs vont utiliser d'autres principes d'accords (superpositions de quarte, superpositions de notes d'une série de sons etc...)
Dans le langage tonal, on utilise les modes majeurs et mineurs et des accords dits "classés". Ils sont répertoriés et chiffrés et obéissent à des règles qui obéissent à la hiérarchisation des degrés: Tonique →Dominante →Tonique. Dominante et Tonique sont les piliers.

A propos des termes diatonique et chromatique.
do -do# est une demi-ton chromatique mais do -réb est un demi-ton diatonique car les deux notes ont des noms différents
Une gamme chromatique est une succession de 1/2 tons

Avatar du membre
nutopia
Messages : 350
Enregistré le : jeu. 28 mars, 2013 15:38
Mon piano : numérique... Roland HP 204
Localisation : Hauts-de-Seine

Re: [apprentissage] nutopia

Message par nutopia » ven. 26 juil., 2019 17:03

nutopia a écrit :
ven. 26 juil., 2019 14:36
kerry117 a écrit :
jeu. 25 juil., 2019 22:38


La fondamentale (note sur la quelle a été construit l'accord) de chaque accord s'enchainent par quinte descendante
LA puis RE puis Sol puis Do
Ce qui est un enchainement qui suit le cycle des quintes. Il n'y a pas de surprise sur l'enchainement des fondamentales. Le compositeur peut surprendre l'auditeur par la couleur de l'accord, couleur qui varie suivant que l'accord est mineur, majeur ou 7ème de dominante ...
Un accord parfait peut appartenir à plusieurs tonalités
ex : L'accord parfait de La mineur peut se trouver en La mineur, en Sol Majeur, Fa Majeur en Do majeur.
Le ressenti peut varier suivant les accords qui précèdent ou se succèdent. Tout comme en peinture une même couleur peut paraitre différente suivant les teintes qui l'entourent.
Pour changer de tonalité, c'est à dire moduler, soit on choisit des accords communs aux deux tonalités, soit on on utilise un accord qui n'appartient qu'à la tonalité d'arrivée. L'accord que l'on va trouver que dans une seule tonalité c'est l'accord de 7ème de dominante. Mesure 3 on sait que l'on est en Do, parce que l'on a l'accord de 7ème de dominante (sol-si-ré-fa), ce n'est pas discutable.
Merci pour ces nouvelles explications ! Je suis désolé je vais paraître très lourdingue... Mais je suis complètement paumé.
Je pensais avoir compris pourquoi tu disais :
"L'accord parfait de La mineur peut se trouver en La mineur, en Sol Majeur, Fa Majeur en Do majeur."
Je me suis dit : l'accord parfait en la m c'est la do mi. Ces notes se retrouvent dans les gammes de sol M, fa M, Do M donc "j'ai compris"...

Mais tu écris ensuite :
"L'accord que l'on va trouver que dans une seule tonalité c'est l'accord de 7ème de dominante. Mesure 3 on sait que l'on est en Do, parce que l'on a l'accord de 7ème de dominante (sol-si-ré-fa), ce n'est pas discutable."
Alors je veux suivre le même raisonnement. A savoir : "sol si ré fa" sont quatre notes qui appartiennent à la fois à do M, mais aussi... OK je ne trouve pas d'autres gammes ! :lol: Mais c'est du hasard ou j'ai le bon raisonnement ? Bizarre que l'on n'ait pas d'autres gammes qui conviennent (si c'est vraiment le cas !) :shock:
J'ai l'impression qu'avec tous ces posts entremêlés, ce passage est passé à la trappe. ;)
Soyez vous-même, les autres sont déjà pris !

kerry117
Messages : 287
Enregistré le : jeu. 28 mai, 2015 11:44
Mon piano : Kawai
Localisation : Ille-et-Vilaine

Re: [apprentissage] nutopia

Message par kerry117 » ven. 26 juil., 2019 17:19

nutopia a écrit :
ven. 26 juil., 2019 14:36
Alors je veux suivre le même raisonnement. A savoir : "sol si ré fa" sont quatre notes qui appartiennent à la fois à do M, mais aussi... OK je ne trouve pas d'autres gammes !
Normal que tu ne trouves d'autres possibilités.
en Sol, le Fa est dièse,
En Fa, le si est bémol etc...

Avatar du membre
nutopia
Messages : 350
Enregistré le : jeu. 28 mars, 2013 15:38
Mon piano : numérique... Roland HP 204
Localisation : Hauts-de-Seine

Re: [apprentissage] nutopia

Message par nutopia » ven. 26 juil., 2019 19:43

Oui je sais bien, mais ça n'explique pas que "ça marche tout le temps". Il doit y avoir une raison mathématique vu comment sont construites les gammes.
Soyez vous-même, les autres sont déjà pris !

kerry117
Messages : 287
Enregistré le : jeu. 28 mai, 2015 11:44
Mon piano : Kawai
Localisation : Ille-et-Vilaine

Re: [apprentissage] nutopia

Message par kerry117 » ven. 26 juil., 2019 21:05

Est-ce que tu peux trouver le même accord de 7ème de dominante sur la même gamme, c'est à dire un accord parfait majeure + une tierce mineure.
en Do majeur ?
Les accords parfaits en Do Majeur sont
Do- mi - sol → si j'ajoute la 3ce, cela ne marche pas car elle majeure
Fa-la do → si j'ajoute la 3ce mi cela ne marche pas car elle majeure
Les accords de ré, de mi, de la sont mineurs → on ne trouve pas d'accord parfait majeur + une tierce mineure ailleurs que sur le Vème degré.
Il suffit que tu regardes si tu peux trouver le même accord dans les autres tonalités
en ré Majeur le fa est dièse, en ré mineur le si est bémol etc...
Je rappelle que le langage tonal utilise les gammes majeure et mineure.

Avatar du membre
nutopia
Messages : 350
Enregistré le : jeu. 28 mars, 2013 15:38
Mon piano : numérique... Roland HP 204
Localisation : Hauts-de-Seine

Re: [apprentissage] nutopia

Message par nutopia » ven. 26 juil., 2019 22:05

J'ai relu plusieurs fois ton message.
Il doit me manquer trop de bases... Je reviendrai là-dessus un peu plus tard.
Merci pour tes retours en tout cas !

Petit enregistrement de ce soir, on sort du répertoire "classique" :

C'est une musique d'un jeu vidéo (To the Moon) qui m'avait beaucoup plu (la musique ; mais encore plus le jeu ! Si vous ne connaissez pas, surtout ne lisez rien à son sujet et jouez-y ! :P) et que j'avais entrepris de jouer depuis un petit moment déjà. Ce n'est toujours pas "clean" mais je poste l'enregistrement...
J'ai toujours ce problème de son après reconstruction du .mid dans les aigus qui font un bruit énorme de marteau, je vous assure que je ne bourine les touches aiguës pourtant ! ;)

Soyez vous-même, les autres sont déjà pris !

Répondre